Bordj Bou Arreridj info

Bordj Bou Arreridj => Discussions générales => Discussion démarrée par: LAK le 14 mars 2008 à 08:36:56

Titre: LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 14 mars 2008 à 08:36:56
:wink:

Un topic en plus, y en aura t-il assez pour satisfaire tout le monde ?  Enfin,…

Pour les érudits et les maladroits

Pou les poètes en herbe et ceux qui n’écrivent pas une rime.

Pour les rhétoriciens et pour ceux qui ne connaissent pas l’art de l’emphase

Pour les linguistes et pour ceux qui la grammaire est ardue

Pour ceux qui écrivent comme Moufdi Zakaria ou Kateb Yacine et ceux qui utilisent le style SMS - Short Message Service-

Pour les polyglottes et ceux qui ne connaissent qu’un dialecte

Pour les pondérés et les moins sages

Pour les membres des clubs et les sans club

Pour les anciens et les nouveaux

Pour ceux qui nous ont rejoint aujourd’hui et ceux qui viendront demain

Bienvenue à la tribune

Pour tout les arguments et la suite dans les idées -DANS LE RESPECT DE LA CHARTE DU FORUM-

A vos plumes,   sergent major,   ou à vos claviers, mettez vous à l’aise .

Bonne journée,
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 14 mars 2008 à 09:25:23
J’ai découvert ce forum tout à fait par hasard, il y a quelques mois, et pour moi ce fut un moment d’émotion et de joie intense à la lecture de certains fils de discussions – Pour moi, et sans doute comme pour beaucoup de forumeurs, et je pense en particuliers à ceux qui ne sont plus à BBA pour une raison ou un autre et qui n’y sont pas retournés depuis des dizaines d’années, se connecter au forum ,échanger des souvenirs, parler des mêmes choses avec les mêmes mots, les mêmes expressions ,croiser des personnes que vous connaissez, savoir qu’il fait beau ou qu’il neige ,et qu’un tel nous a quitté pour toujours,hélas. Et bien ça nous fait vivre un peu à Bordj et même si c’est virtuel et bien ma 3alihech-
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: senna سنة le 14 mars 2008 à 09:58:51
UNE TRIBUNE ,pas une arene aucun linchage comme l'a dit LAK a vos plumes dans le respect de la charte
c'est un forum tellement riche en anecdotes reflexions et querelles,qu'on en devient dependant ,du moins me concernant merci lak pour ce topic ,il n y en aura jamais assez :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: popobba le 14 mars 2008 à 10:43:03
YA TIK ESSAHA YA LAK   :wink:
   sache que ce que tu as dit c'est ce que j'ai toujours pense .
   c'est sage simple et clair ,comme l'eau de r......
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: étoile le 14 mars 2008 à 10:49:43
merci LAK pour cette brillante idée ..ainsi chacun y trouvera son compte..au plaisir de vous lire ..
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 14 mars 2008 à 10:51:23
Salut Popobba,  :wink:

la plume sergent major est ce que ca te rapelle quelque chose, :lol: :lol: :lol:

amicalement
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: gomez le 14 mars 2008 à 10:54:52
Bonjour.
La plume sergent major et les cahiers  "Le Calligraphe".
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: popobba le 14 mars 2008 à 11:10:12
BONJOUR LAK
  effectivement ca me rappelle le temps ou on gardait 'les moutons et on mangeait a notre faim ,
 aujourd'hui les moutons nous gardent mais on creve de....'
   aujourd'hui c'est le stylo a bille et le clavier .il suffit de 'taper' pour dire n'importe quoi sans reflechir
 et ,meme moi ,ca m'arrive crois moi,... la plume sergent major,le cahier calligraphe ca ...inspirer
 ya khouiya
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 14 mars 2008 à 11:21:20
C’était le temps où avant de chanter gai gai l’écolier, il fallait d’abord effacer les tâches d’encre et les graffitis sur la table pour la laisser propre à celui qui occupera notre place à la nouvelle rentrée scolaire, :-D

salut
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ambrine 34 le 14 mars 2008 à 11:21:27
Bonjour,

Ce qui m'a poussé à m'inscrire sur ce forum c'était de pouvoir avoir un point commun avec des personnes  ce point commun c'est l'amour de l'Agérie et en particulier d'un petit village prés de BBA.
Mais après quelques temps je me suis aperçue que si vous n'aviez pas d'autre point commun (avoir fréquenter la même école, le goût pour l'Art sous toutes ces formes ......) il était trés dur de participer .
C'est peut être une erreur !!
J'aime lire vos écrits mais si je ne m'y reconnais pas donc je continurais à vos lire et souhaite à ce forum une trés longue vie.

Amicalement
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: senna سنة le 14 mars 2008 à 11:27:01
bonjour ambrine bienvenue (http://i29.tinypic.com/169lpuf.jpg)

rien ne t'empeche de nous parler de ton village tu seras agreablement surprise par les reponses (certainement  ):-) et je suis sur que tu enrichiras ce forum  merci

on t'attend 

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 14 mars 2008 à 11:57:57
Decidemment, tu n'arretera pas de nous epater mon amin Lak.. C'est une merveilleuse idée, le lancement de ce topic vu que ces derniers jours, la tolerance n'est pas le plus fort du forum... "Malheureusement"...

Une tribune qui permet à tout un chacun de nous, de parler du sujet qu'il veut, de la maniere qu'il veut sans etre "remis à l'ordre" par quelqu'un qui ne partage pas ses opinions; je trouve que c'est une chance de connaitre tout le monde, surtout ceux qui se contentent de lire sans commenter, je leur lance un appel pour se manifester.. On voudrais vous ENTENDRE  :-D

Encore merci Mon ami Lak, et longue vie à ce topic
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ambrine 34 le 14 mars 2008 à 12:34:31
je vais suivre votre conseil SOF
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: benzo le 14 mars 2008 à 12:50:48
Bienvenue à ambrine34 . Dis nous quel est ton villlage , il y aura surement quelque chose à dire la dessus.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mouna le 14 mars 2008 à 15:10:40
désolée sof mais je ne suis pas de ceux qui se contentent de lire sans commenter, autrement je ne serais jamais venue sur ce forum. et qui dit forum dit idées opposées, débat, controverses, remarques...
je continuerai à m'exprimer ici et ailleurs sur tous les sujets qui m'interpellent surtout lorsqu'il y justement intolérance et discrimination je ne suis pas adepte du politiquement correct.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ambrine 34 le 15 mars 2008 à 12:53:52
Bonjour,

Juste pour vous dire que la journée du printemps qui à eu lieu c'est superbement bien dérouler et que la cueillette des multiples plantes c'est bien passée.
Et que les gens des alentours de BBA ont bien profité de cette journée pour aller en balade.
Les habitants de Bel Imour, Chénia, Bordj Ghédir ect.....se sont tous retrouver en montagne, au bord de l'oued ....
Bref!!!! une journée bien fêtée

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 15 mars 2008 à 16:00:03
:wink:

Un topic en plus, y en aura t-il assez pour satisfaire tout le monde ?  Enfin,…

Pour les érudits et les maladroits

Pou les poètes en herbe et ceux qui n’écrivent pas une rime.

Pour les rhétoriciens et pour ceux qui ne connaissent pas l’art de l’emphase

Pour les linguistes et pour ceux qui la grammaire est ardue

Pour ceux qui écrivent comme Moufdi Zakaria ou Kateb Yacine et ceux qui utilisent le style SMS - Short Message Service-

Pour les polyglottes et ceux qui ne connaissent qu’un dialecte

Pour les pondérés et les moins sages

Pour les membres des clubs et les sans club

Pour les anciens et les nouveaux

Pour ceux qui nous ont rejoint aujourd’hui et ceux qui viendront demain

Bienvenue à la tribune

Pour tout les arguments et la suite dans les idées -DANS LE RESPECT DE LA CHARTE DU FORUM-

A vos plumes,   sergent major,   ou à vos claviers, mettez vous à l’aise .

Bonne journée,


Salut Lak.....

Oui à bien lire les conditions de "restriction".......  :lol: :lol: :lol: il y a de place pour moi dans ton Topic........ et comme dirait BBAinNY..... on peut entrer et sortir à sa guise..... c'est un peu la liberté celà non?  :lol: :lol: :lol:

Le monde réel n’est pas le monde virtuel…. Pourquoi venons nous sur le net nous Tous ? Certains,  pour peut être se marier…… :lol: :lol: :lol:, mais aussi pour papoter, pour purger ses frustrations aussi  :x :x :x , pour rencontrer des cervelles et des âmes  :wink: :wink: :wink:, pour s’informer, pour prendre des news, pour dialer en clean deal, pour se divertir…… :-) :-) :-). Mais surtout, surtout pas « pour se prendre la tête »  :roll: :roll: :roll:  ….. N’est ce pas ?

On a des émotions différentes…. Et heureusement, car comme le disait Pascal…. Et je l’ai posté déjà je crois sur un autre topic : « vouloir faire société avec ceux qu’on approuve en tout, c’est chimérique et c’est le fanatisme même ».

C’est clair on n’est pas là pour tous se cloner (contrairement aux moules :wink: :wink: :wink:….) … Voyons…… des désaccords il y en aura pour chacun d’entre nous du berceau au tombeau, c’est ça la vie. C’est d’ailleurset c’est tant mieux, le sens de certaines de beaucoup de ligne lignes….…..

On est tous très différent…. Et pour cela il suffit aussi de créer des topics …… Et comme le dit BBAinNY….tout le monde va et vient, met son grain de sel …. Et son grain magique… comme aurait aimé à le dire Marguerite de la tribu des Amrouche…. Mettre son grain, … « Si possible » avec doigté…C’est aussi ça la vie Tah Sah…. Mais le doigté efficace n'est pas toujours celui qui en a l'apparence..... et l'apparat....

Lak, tant que la porte est ouverte je m'invite chez toi..... Sinon, je me ferai un plaisir de pénétrer par effraction "artistique"......
A +

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 15 mars 2008 à 17:01:33
salut Taous, :wink:

Bienvenue à la TRIBUNE, je voudrai te signaler qu’il n’y a ni portes ni murs ni barrières, il n’y a que ceux qui veulent y être. C’est une Piazza, chez nous on dit « Tahtaha » :lol:
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 16 mars 2008 à 14:30:16
  PENSÉE DU JOUR, 8-)

« Comprendre la compassion, et la cultiver »


Sa Sainteté Le Dalai- Lama
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 16 mars 2008 à 14:39:19

Sa Sainteté Le Dalai- Lama

J'airais préférer lire "le Dalaï-Lama" tout court ou bien avec un autre qualificatif tel que: Grand, Sage....etc, mais pas "Sa Sainteté" (Mon avis personnel)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 16 mars 2008 à 15:01:27
Salut sof,
j’ai compris ce que tu veux dire,… " sa sainteté, sa majesté, son excellence, votre honneur, etc.., "  sont des qualificatifs, formalistes, et cérémonieux,  je pense que le fait de les formuler n’est rien d’autre qu’une forme de convenance tout court,…  protocolaire.
 :wink:
Il est vrai que cela a un autre sens pour l’adepte ou le convaincu,
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 16 mars 2008 à 15:52:32
Je viens de voir a la tele que le 8 Mars remonte a 1857 lorsque les femmes New Yorkaises ont manifeste contre lles conditions penibles dans lesquelles elles travaillaient dans les ateliers de couture
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ambrine 34 le 16 mars 2008 à 20:13:51
Bonsoir,


J'ai lu que Mouna a quitté le forum
quel dommage !!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 17 mars 2008 à 09:36:24
BONJOUR TOUT LE MONDE,  8-)

LA PENSÉE  DU JOUR


“Au fond on ne sait que lorsqu’on sait peu;avec le savoir croit le doute.”

Johann Wolfgang von Goeth
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 17 mars 2008 à 11:15:30
Bonjour....

bonjour Zéphyr....

.... c'est une imprécison historique...... sans conséquence pour ce qui était visé à mon avis par BBAinNY.... enfin je crois.... bien sur je ne peux pas parler à sa place.....  :-D :-D :-D

mais l'objectif était sans doute de parler des femmes..... et  de leur pénible condition de vie..... et jusqu'à aujourd'hui celà n'a pas beaucoup changé dans certains pays.... surtout chez nous... non?

alors parfois il faut garder sa colère pour d'autres faits comme celui là par exemple....

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 17 mars 2008 à 11:20:01
un peu de colère utile pour celà.... ça serait pas trop mal...  :wink: :wink: :wink:


"Algérie:9000 femmes violentées en 2007
Près de 9.000 femmes victimes de violence ont été recensées en 2007 en
Algérie, a indiqué la commissaire principale de la police judiciaire à la
Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), Kheira Messaoudene, lors
d'une rencontre consacrée à la violence à l'égard des femmes et des mineurs.

Au total, "8.277 femmes victimes de violence ont été recensées en 2007 au
niveau national, notamment parmi la tranche d'âge de 18 à 35 ans", a révélé
la commissaire principale, précisant que la violence physique arrive en tête
avec "64% des cas".
Selon elle, 27% des cas de violence contre les femmes ont été commis en
milieu familial et 73% en dehors de ce cadre.

La dernière enquête menée par le ministère délégué chargé de la Famille et
de la Condition féminine fait apparaître que "près d'une femme mariée sur
dix, dont l'âge varie entre 19 et 64 ans, fait l'objet de violences
physiques".

APS, algerie presse service, 6 févier 2008 "
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 17 mars 2008 à 11:24:52
(http://www.nox-hosting.com/img161/c6bfea4787.jpg) (http://www.nox-hosting.com)

No comment

Je sens que je vais me faire lyncher
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 17 mars 2008 à 11:28:32
(http://www.nox-hosting.com/img161/c6bfea4787.jpg) (http://www.nox-hosting.com)

No comment

Je sens que je vais me faire lyncher

rirrrrrrrrrrres
en tout cas pas par moi...... car être capable de cette humour là.... indique bien évidemment..... que ton "cas"..... n'est pas sans solution.... mathématique.....

en cherchant dans tes racines.... carées et autres..... ça devrait aller....

je pense aussi d'ailleurs pour toi à cet instant à l'ensemble des complexes....... pour te solutionner.... l'ensemble des réels...... n'étant pas optimal à mon avis..... mais je peux me tromper......  :lol: :lol: :lol:bye

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 17 mars 2008 à 11:33:16
mes connaissances (peut être fausses, :|) sur le 8 mars, rejoignent celle de BBAinNYC. Le 8 mars aurai eu pour origine des manifestions d’ouvrières du textile aux USA suite à un incendie dans une manufacture et qui avait fait des victimes. :?  apres tout l'histoire ne manque pas de mystifications :|
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 17 mars 2008 à 11:45:58

rirrrrrrrrrrres
en tout cas pas par moi...... car être capable de cette humour là.... indique bien évidemment..... que ton "cas"..... n'est pas sans solution.... mathématique.....

en cherchant dans tes racines.... carées et autres..... ça devrait aller....

je pense aussi d'ailleurs pour toi à cet instant à l'ensemble des complexes....... pour te solutionner.... l'ensemble des réels...... n'étant pas optimal à mon avis..... mais je peux me tromper......  :lol: :lol: :lol:bye



Mon "Cas" ?? quel cas??

Le grand Einstein a souffert de l'incompréhension des gens de son époque

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 17 mars 2008 à 11:57:00
mes connaissances (peut être fausses, :|) sur le 8 mars, rejoignent celle de BBAinNYC. Le 8 mars aurai eu pour origine des manifestions d’ouvrières du textile aux USA suite à un incendie dans une manufacture et qui avait fait des victimes. :?  apres tout l'histoire ne manque pas de mystifications :|

"Le  8 Mars 1910 à Copenhague une confédération internationale de femmes socialistes de tous les pays ont créé cette journée en vue de servir à la propagande du vote des femmes.

Le 8 Mars 1914 les femmes réclament le droit de vote en Allemagne et qu'elles obtiendront le 12 Novembre 1918.

Le 23 Février 1917 (calendrier Grégorien) correspondant au 8 Mars dans notre calendrier (Julien) à Saint Pétersbourg des ouvrières manifestent dans la rue pour réclamer du pain et le retour de leurs maris partis au front.

Au passage, l'ordonnance du 21 Avril 1944, accorde le droit de vote aux Femmes Françaises, qu'elles exerceront pour la première fois le 20 avril 1945 pour les élections municipales. (Un siècle de retard sur les hommes qui votent en France depuis 1848) - Le droit de se faire élire pour les femmes n'est que très théorique et symbolique en ces années la.

Le 8 Mars 1948 en France 100000 Femmes pour ce jour de gloire défilent à Paris de la République à la statue de Jeanne d'Arc. Dans de nombreuses villes de France cette manifestation est relayée (5000 femmes à LYON, 30000 à Marseille)

Les Américains essayent de récupérer la paternité de la date pour le Woman Day suite à une grève féminine du 8 Mars 1857, mais cette grève à New York est un mythe qui n'a jamais existé, mais ils se sont servis de ce mythe pour choisir la date du 8 mars."


Source http://www.journee-de-la-femme.com/historiqueJF.htm (http://www.journee-de-la-femme.com/historiqueJF.htm)

C'est possible que cette information soit fausse, mais d'apres d'autres sites (une petite recherche sur l'histoire du 8 mars sur le net), c'est toujours la même histoire, le combat commence en Europe
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 17 mars 2008 à 11:59:42

http://8mars.online.fr/ (http://8mars.online.fr/)

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: senna سنة le 17 mars 2008 à 12:02:04
comme quoi ,merci zephyr et sof
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 17 mars 2008 à 12:05:26
mais de rien chère Senna.. C'est au service du savoir que j'ai fais ça
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: étoile le 17 mars 2008 à 12:34:31
Au début du XXe siècle, des femmes de tous pays s’unissent pour défendre leurs droits et réclamer le droit de vote. La création d’une « Journée internationale des femmes » a été proposée pour la première fois en 1910, lors de la conférence internationale des femmes socialistes, par Clara Zetkin, et s’inscrivait alors dans une perspective révolutionnaire. Dès 1911, des manifestations sont organisées en Autriche-Hongrie, Danemark, Suisse, Allemagne, puis les années suivantes en France, aux Pays-Bas, en Russie et en Suède.
La date n’est tout d’abord pas fixe, et ce n’est qu’à partir de 1917, avec la grève des ouvrières de Saint Pétersbourg, que la tradition du 8 mars se met définitivement en place. Après 1945, la Journée internationale des femmes devient une tradition dans le monde entier.

Une légende veut que l’origine du 8 mars remonte à une manifestation d’ouvrières américaines du textile en 1857, événement qui n’a en réalité jamais eu lieu ! Par contre l’origine de cette journée s’ancre bel et bien dans les luttes ouvrières et les nombreuses manifestations de femmes réclamant le droit de vote, de meilleures conditions de travail et l’égalité entre les hommes et les femmes, qui agitèrent l’Europe, au début du XXe siècle.

La Journée internationale des femmes est reconnue officiellement par les Nations unies en 1977, et en France en 1982. ( Source : Wikipedia )
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 17 mars 2008 à 13:11:51
Les clarifications d'étoile conforte la thèse du 8 mars qui vient d'Europe... Alors le jugement est sans appel  :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: étoile le 17 mars 2008 à 13:24:37
slt sof ..en fait l'essentiel dans tout cela c'est le reveil des femmes quand à leurs conditions de vie..un cris fut lancé il y a un bail mais  il reste tant à faire !!...
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 17 mars 2008 à 13:30:29
A toutes les femmes algerienne

http://www.dailymotion.com/video/x4jw1q_sami-eldjazairi-ya-bnat-el-djazair_music (http://www.dailymotion.com/video/x4jw1q_sami-eldjazairi-ya-bnat-el-djazair_music)

slt sof ..en fait l'essentiel dans tout cela c'est le reveil des femmes quand à leurs conditions de vie..un cris fut lancé il y a un bail mais  il reste tant à faire !!...

Salut Etoile..

Il ne faut surtout pas oublier tout les acquis depuis la première révolte des femmes... Ce qui fait un bon bout de chemin :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: étoile le 17 mars 2008 à 13:48:57
je n'ai pas dis le contraire mais je persiste à dire que bcp de choses restent à faire ,je ne parle pas d'égalité hommes/femmes mais du respect de ces dernières...jette un coup d'oeil sur le code de la famille en Algerie ..c'est une honte ..c'est pour cela qu'on l'a nommé ''le code de l'infamie!!''
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 17 mars 2008 à 13:52:07
Pour Etoile,

Simple question: "Que faut-il changer dans ce code de la famille?? (ou infamie, selon les opinions)??

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 17 mars 2008 à 13:56:08
Pour Etoile,

Simple question: "Que faut-il changer dans ce code de la famille?? (ou infamie, selon les opinions)??



Je ne suis pas un défenseur du dit code, je veux juste savoir ce qui ne plait pas, et pouvoir exposer mes idées là dessus  :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: étoile le 17 mars 2008 à 13:59:52
 ce sera un plaisir pour moi  de debattre  le sujet avec toi et les autres biensûr  .... on trouvera le temps in challah et on essayera de discuter qlques articles...ok?
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: étoile le 17 mars 2008 à 14:00:58
bye sof à ce soir !!...bonne continuation ..
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 17 mars 2008 à 14:05:10
ce sera un plaisir pour moi  de debattre  le sujet avec toi et les autres biensûr  .... on trouvera le temps in challah et on essayera de discuter qlques articles...ok?

Je suis dur à Debattre et à Battre, prepare toi bien Etoile...

bye sof à ce soir !!...bonne continuation ..

@++
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: senna سنة le 17 mars 2008 à 14:19:58
ca m'interesse aussi
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 17 mars 2008 à 14:38:39
 :-) :-) :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 17 mars 2008 à 14:50:47

ce sera un plaisir pour moi  de debattre  le sujet avec toi et les autres biensûr  .... on trouvera le temps in challah et on essayera de discuter qlques articles...ok?

Je suis dur à Debattre et à Battre, prepare toi bien Etoile...

bye sof à ce soir !!...bonne continuation ..

@++
salut Sof, 
c'est un défi intéressant ; bon courage ;j’ai hâte de voir ca ; je suis sûr que sera spectaculaire :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 17 mars 2008 à 14:54:40
je t'invite à participer aux discussions, toi et les autres forumeurs, ça ne fera qu'enrichir le sujet...  :-D :-D :-D

Pour le moment j'attends Etoile, elle dois surement être entrain de préparer ses fiches.. j'espère qu'elle ne se perdra pas.. :-D :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: senna سنة le 17 mars 2008 à 14:58:10
ca risque d'etre chaud je te propose sof de mettre tout ca sur un nouveau fil de discussion
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 17 mars 2008 à 15:10:51
Merci pour la proposition, mais la tribune est ouverte alors pourquoi encombrer le forum avec d'autres fils  :wink: :wink:, et puis Lak a déjà invité du monde, alors faut bien qu'il y est un sujet
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 17 mars 2008 à 17:04:26

http://8mars.online.fr/ (http://8mars.online.fr/)


Il semble qu'on lit l'info differemment. Le 8 Mars a ete decrete officiellement "journee de la femme" a Copenhague, mais le choix de cette date precisement nous retourne a 1857 a NY:

Print View
International Women's Day - March 8, 2002
By: 12th House 



Nowhere in the world can women truly claim that they have the same rights and opportunities of their male counterparts. On March 8th each year, this important day is reserved as an opportunity for women the world over to have their issues heard. While the message is sent, it is not always received in many countries.


Background: International Women's Day

According to recent UN reports – “They (women) continue to be among the poorest: the majority of the world's absolute poor are women. Three quarters of the women over the age of 25, in much of Asia and Africa, are illiterate. On the average, women receive between 30 to 40 cents less than males for the same work. Everywhere women continue to be victims of violence, with rape and domestic violence listed as significant causes of disability and death among women of reproductive age.“

The roots of International Women's Day began almost 150 years ago on March 8, 1857. On this date, one of the first real organized actions of women's solidarity took place in New York City. Hundreds of women staged a strike against the garment and textile factories in New York City, protesting low wages, long working hours and inhumane working conditions.
Fifty-three years later, in 1910, at a meeting in Copenhagen, the Women's Socialist International decided to commemorate this strike by observance of an annual day for women's rights/issues – International Women's Day.

In 1975, during International Women's Year, the UN began to celebrate International Women's Day on March 8th. Two years later, in 1977, the UN General Assembly adopted a resolution declaring March 8th as United Nations Day for Women's Rights and International Peace to be observed on a date to be chosen by each UN Member State.

 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ambrine 34 le 17 mars 2008 à 17:11:25
je t'invite à participer aux discussions, toi et les autres forumeurs, ça ne fera qu'enrichir le sujet...  :-D :-D :-D

Pour le moment j'attends Etoile, elle dois surement être entrain de préparer ses fiches.. j'espère qu'elle ne se perdra pas.. :-D :-D

Bonjour,

1) le fait que la femme reste sous tutelle - elle reste un mineur à vie

j'ai lancais le débat SOF alors j'attends les différentes réactions et ce n'est que le numéro 1 sur la liste des abbérations ....sur le dénigrement de la femme en Algérie


à vous !!
a+
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: senna سنة le 17 mars 2008 à 18:06:26
ca ambrine c'est le moins grave a la limite la femme ou la jeune femme peut passer a travers  les mailles du filet , choisir son futur epoux et se marier bien sur. le plus dramatique c'est quand monsieur desir  prendre une 2 eme 3eme pourquoi pas une 4 eme epouse  ,il peut le faire sans probleme

ca c'est tres humiliant :x
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ambrine 34 le 17 mars 2008 à 18:16:52
ca ambrine c'est le moins grave a la limite la femme ou la jeune femme peut passer a travers  les mailles du filet , choisir son futur epoux et se marier bien sur. le plus dramatique c'est quand monsieur desir  prendre une 2 eme 3eme pourquoi pas une 4 eme epouse  ,il peut le faire sans probleme

ca c'est tres humiliant :x
c'est le numéro 1 que j'ai donnais tu as donner le 2 eme la polygamie reconnue civilement
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: étoile le 17 mars 2008 à 19:04:50
ce sera un plaisir pour moi  de debattre  le sujet avec toi et les autres biensûr  .... on trouvera le temps in challah et on essayera de discuter qlques articles...ok?

Je suis dur à Debattre et à Battre, prepare toi bien Etoile...

bye sof à ce soir !!...bonne continuation ..

@++
cher sof je n'ai ni l'intention ni la pretention de battre qui que se soit !!il ne s'agit pas de vaincre ..qui dit debat dit échange..fructueux dans la mesure du possible!! ...senna et ambrine t'ont dejas cité 2 points negatifs..en voici un autre : une femme divocée n'a  droit au logement que si elle a 3 enfants..si elle n'en a qu'1 ou 2 tant pis pour ....j'allais dire ''elle '' mais je perfère ''eux''....on attend vos reactions et  principalement les tiennes sof puisque tu as posé la question ...
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ambrine 34 le 17 mars 2008 à 20:19:22
Et de 3
en cas de divorce : l'abondon du domicile conjugale de la femme si cette dernière n'a pas mis au monde 3 enfants
un grand n'importe quoi encore une fois
2 enfants ca ne compte pas

allez Sof à toi donne nous trois bonnes résolutions de ce code de la f....
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: kamel34 le 18 mars 2008 à 04:21:35
Origines du 8 mars

LES ORIGINES

Le 8 mars 1857, les ouvrières de l'habillement de New York manifestèrent pour la suppression des mauvaises conditions de travail, la journée de 10 heures, la reconnaissance de l'égalité du travail des femmes.

Dans les années suivantes elles obtiendront, en France, l'interdiction du travail de nuit pour les femmes non majeures. En 1910, Clara ZETKIN proposa de faire définitivement du 8 mars, la journée internationale des femmes à la "Deuxième conférence internationale des femmes socialistes" pour promouvoir le droit de vote.

A la même époque, de nombreuses manifestations ont lieu en Allemagne et en Autriche. Pendant la première guerre mondiale, les femmes, remplaçant les hommes dans le fonctionnement de l'économie, subissent une surexploitation. Les réactions à la boucherie commencent à se développer.

C'est ainsi qu'en 1915, Alexandra KOLLONTAI organise à Christiana, près d'Oslo, une manifestation des femmes contre la guerre et Clara ZETKIN une conférence internationale des femmes, prélude à la conférence de Zimmerwald qui réunit les opposants à la première guerre mondiale. Dans un certain nombre de pays les femmes obtiennent le droit de vote après la guerre (1918 en Pologne, 1919 en Allemagne). Mais seulement 1944 ... en France !
 
http://www.annuaire-au-feminin.net/8marsORIGINE.html
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 18 mars 2008 à 09:37:31
LA PENSÉE DU JOUR

Mon fils, vois-tu ces deux ou trois imbéciles qui tiennent le monde entre leurs mains.
Et, qui, dans leur extrême suffisance, se croient au-dessus de tous ?
N’en tiens pas compte ; dans leur candide ignorance
Ils appellent hérétiques tous ceux qui ne sont pas des ânes.

Omar Khayyâm, Les Rubbaiyates.



Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 18 mars 2008 à 09:53:00
Bonjour

Je savais que j'allais me faire lyncher, et pourtant...

Mesdames, je vous ai dit que ne suis pas un défenseur de cette loi, ni un fin connaisseur du dit code, alors je ne comprend pas votre réaction plus au moins brutale. J'ai lancé ce débat pour éclairer les opinions, et surtout pouvoir discuter des avis des uns et des autres... Le mot DÉBATTRE a été utiliser par Etoile, je n'ai fais que suivre le fil des discussions.
ce sera un plaisir pour moi  de debattre  le sujet avec toi et les autres biensûr

Et pour répondre à vos commentaires, je pars du principe qu'on est des musulmans et que les lois ne doivent être contraire à la "Chari'a", car je suis convaincu que les lois divines sont Justes et équitables, et c'est l'interprétation de l'homme qui fait défaut à chaque fois.
Donc pour les points négatifs 1 et 2, je crois que c'est dans le coran et la Sunna qu'on trouve les réponses, et l'islam n'a jamais amoindri la femme ni son rôle dans la société, au contraire...
Pour le 3eme point, je entièrement d'accord avec vous, vu qu'une femme avec des enfants dois IMPÉRATIVEMENT avoir un toit décent et de quoi faire vivre ses enfant (quelque soit leur nombre), là aussi, l'islam a prévu la Kafala.

 :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: senna سنة le 18 mars 2008 à 09:53:51
Merci pour la proposition, mais la tribune est ouverte alors pourquoi encombrer le forum avec d'autres fils  :wink: :wink:, et puis Lak a déjà invité du monde, alors faut bien qu'il y est un sujet

tu vois sof il y a deja deux sujet code de la famille et 8 mars
perso j'ai du mal a suivre le fil de discussion car les deux m'interesse un vrai casse tete pour quelques membre membres et moi

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: senna سنة le 18 mars 2008 à 09:57:48
Bonjour

Je savais que j'allais me faire lyncher, et pourtant...

Mesdames, je vous ai dit que ne suis pas un défenseur de cette loi, ni un fin connaisseur du dit code, alors je ne comprend pas votre réaction plus au moins brutale. J'ai lancé ce débat pour éclairer les opinions, et surtout pouvoir discuter des avis des uns et des autres... Le mot DÉBATTRE a été utiliser par Etoile, je n'ai fais que suivre le fil des discussions.
ce sera un plaisir pour moi  de debattre  le sujet avec toi et les autres biensûr

Et pour répondre à vos commentaires, je pars du principe qu'on est des musulmans et que les lois ne doivent être contraire à la "Chari'a", car je suis convaincu que les lois divines sont Justes et équitables, et c'est l'interprétation de l'homme qui fait défaut à chaque fois.
Donc pour les points négatifs 1 et 2, je crois que c'est dans le coran et la Sunna qu'on trouve les réponses, et l'islam n'a jamais amoindri la femme ni son rôle dans la société, au contraire...
Pour le 3eme point, je entièrement d'accord avec vous, vu qu'une femme avec des enfants dois IMPÉRATIVEMENT avoir un toit décent et de quoi faire vivre ses enfant (quelque soit leur nombre), là aussi, l'islam a prévu la Kafala.

 :-)

le code de la famille algerien est reste longtemps un sujet tabou et ca continuera ,car il s'inspire de la religion qui dit religion dit dogmatisme ( sans  amertume ni ironie)

c'est moi qui vais etre ecartele sof
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 18 mars 2008 à 10:03:20

le code de la famille algerien est reste longtemps un sujet tabou et ca continuera ,car il s'inspire de la religion qui dit religion dit dogmatisme ( sans  amertume ni ironie)

c'est moi qui vais etre ecartele sof

Salam Senna;

Je volerai à ton secours t'inquiètes pas...
Le problème à mon avis, ce n'est pas la Religion mais l'interprétation des textes...
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: senna سنة le 18 mars 2008 à 10:12:48
l'eternel probleme ,ce n'est pas tant l'interpretation
regarde pour la polygamie il parrait que maintenant il faut que ton epouse t'autorise a prendre une autre ,penses tu :|
et d'une elle ne voudra jamais ou rarement (dans quelques cas)

et de deux le mari le fait en glissant une petite dj3ala au petit fonctionnaire de mairie

merci pour ton soutient :-D :-D :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 18 mars 2008 à 10:32:37
L'islam a autorisé l'homme à prendre 4 épouses, à CONDITION qu'il soit juste et équitable envers elles (condition difficile pour ne pas dire impossible à réaliser), Nos législateurs, n'ont pas pris ça en considération, ils ont instauré une formule propre à eux. Demander a une femme de signer un document qui autorise son mari à prendre une deuxième épouse est aberrant et totalement illogique... en plus ça ouvre la porte à la corruption et autres détournement de l'administration
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: senna سنة le 18 mars 2008 à 10:35:51
c'est juste un question d'instinct tout tourne autour de la femme et tout ce qu'elle represente
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 18 mars 2008 à 10:37:16
et surtout la valeur et l'estime qu'on lui donne...
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: senna سنة le 18 mars 2008 à 10:38:07
et surtout la valeur et l'estime qu'on lui donne...

ta femme a beaucoup de chance de t'avoir:-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 18 mars 2008 à 10:38:46
 :-D :-D

et ma mère et ma sœur et mes collègues et mes amies....etc
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: senna سنة le 18 mars 2008 à 10:40:57
et moi en tant que membre :-D :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 18 mars 2008 à 11:02:49
exactement  :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: étoile le 18 mars 2008 à 11:36:52
bonjour à tous ..on ne t'a pas lyncher Sof ( ou  du moins pas encore !!) ..c'est vrai j'ai dis que je voulais debattre le sujet et c'est toi qui a employé le verbe ''battre ''..enfin je te comprend ..virilité oblige !!...passons ..tu vois Sof.. on revient tjr à la religion !! à chaque fois c'est la mm chose ...de cette manière le debat restera sterile... c'est plus une mauvaise interpretation des textes , comme tu le dis...et comment alors ameliorer les choses ...allons voir dans certains pays arabes ..tu sais qu'en Arabie Saoudite , la femmes n'a pas le droit de conduire ? et ..que zawadj el moutâa est permis dans d'autres !!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 18 mars 2008 à 11:58:17
bonjour à tous ..on ne t'a pas lyncher Sof ( ou  du moins pas encore !!) ..c'est vrai j'ai dis que je voulais debattre le sujet et c'est toi qui a employé le verbe ''battre ''..enfin je te comprend ..virilité oblige !!...passons ..tu vois Sof.. on revient tjr à la religion !! à chaque fois c'est la mm chose ...de cette manière le debat restera sterile... c'est plus une mauvaise interpretation des textes , comme tu le dis...et comment alors ameliorer les choses ...allons voir dans certains pays arabes ..tu sais qu'en Arabie Saoudite , la femmes n'a pas le droit de conduire ? et ..que zawadj el moutâa est permis dans d'autres !!

Primo le Lynchage est interdit par la charte du forum... :-D :-D

Secundo et c'est le plus important, mon "avis" est que la religion (Islam bien sur) a tout règlementé, et les lois qui sont appliquées maintenant c'est le fruit des législateurs qui sont des humains.. et c'est le cas pour les exemples que tu cite, l'interdiction de conduire dans un pays est le fruit de leurs législations.

Et je ne suis pas d'accord que le débat qui inclut la religion est stérile...
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: étoile le 18 mars 2008 à 12:12:04
j'ai employé le mot" sterile ''dans le sens ou les textes ne sont pas à discuter..quand à leurs interpretations...oui..dailleurs ils furent et sont tjr ..des debats chauds....mais malgres tout ..en plusieurs points tu es contre cette injustice et c'est tout à ton honneur ...
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ambrine 34 le 18 mars 2008 à 12:31:50
Bonjour

Je savais que j'allais me faire lyncher, et pourtant...

Mesdames, je vous ai dit que ne suis pas un défenseur de cette loi, ni un fin connaisseur du dit code, alors je ne comprend pas votre réaction plus au moins brutale. J'ai lancé ce débat pour éclairer les opinions, et surtout pouvoir discuter des avis des uns et des autres... Le mot DÉBATTRE a été utiliser par Etoile, je n'ai fais que suivre le fil des discussions.
ce sera un plaisir pour moi  de debattre  le sujet avec toi et les autres biensûr

Et pour répondre à vos commentaires, je pars du principe qu'on est des musulmans et que les lois ne doivent être contraire à la "Chari'a", car je suis convaincu que les lois divines sont Justes et équitables, et c'est l'interprétation de l'homme qui fait défaut à chaque fois.
Donc pour les points négatifs 1 et 2, je crois que c'est dans le coran et la Sunna qu'on trouve les réponses, et l'islam n'a jamais amoindri la femme ni son rôle dans la société, au contraire...
Pour le 3eme point, je entièrement d'accord avec vous, vu qu'une femme avec des enfants dois IMPÉRATIVEMENT avoir un toit décent et de quoi faire vivre ses enfant (quelque soit leur nombre), là aussi, l'islam a prévu la Kafala.

 :-)

Pour ce qui me concerne mes posts ne sont ni brutaux, ni méchants....
juste des arguments dans ce que je coyais être un débat  :|
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 18 mars 2008 à 13:15:06
j'ai employé le mot" sterile ''dans le sens ou les textes ne sont pas à discuter..quand à leurs interpretations...oui..dailleurs ils furent et sont tjr ..des debats chauds....mais malgres tout ..en plusieurs points tu es contre cette injustice et c'est tout à ton honneur ...

évidemment que je suis contre toute forme d'injustice, et pas seulement envers les femmes... mais je suis aussi contre le féminisme radicale (ceux qui mettent les femmes dans la case des victimes et les hommes dans le box des accusés), sans oublier le machisme qui nuit à la femme et salit l'image de l'homme


Pour ce qui me concerne mes posts ne sont ni brutaux, ni méchants....
juste des arguments dans ce que je coyais être un débat  :|

c'est ton opinion de trouver que ces échanges et cette discussion n'est pas un DÉBAT, et je le respecte  :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 19 mars 2008 à 10:16:48
....La Pensèe du Jour.........--19 mars -

"Un pays qui produit plus de 365 sortes de fromages ne peut pas perdre la guerre !"     

Charles de Gaulle

 :|
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 19 mars 2008 à 10:17:56
....La Pensèe du Jour.........--19 mars -

"Un pays qui produit plus de 365 sortes de fromages ne peut pas perdre la guerre !"     

Charles de Gaulle

 :|


Et pourtant...
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 20 mars 2008 à 09:38:43
La Pensée du Jour,........ :wink:

"Il pousse plus de choses dans un jardin que n'en sème le jardinier."
 :| :-o :lol:
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ambrine 34 le 20 mars 2008 à 10:45:37
La Pensée du Jour,........ :wink:

"Il pousse plus de choses dans un jardin que n'en sème le jardinier."
 :| :-o :lol:

C'est bien vrai Hélas!!!!! :|
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ambrine 34 le 20 mars 2008 à 10:48:43
Aujourd'hui en France c'est le Printemps  :|mais seulement sur le calendier car chez moi il est fais 2° et quelques flocons de neige  :| :|
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 20 mars 2008 à 16:20:58
A lire dans l'actualité autrement vue du Quotidien d'Oran:
L’Algérie se conjugue au passé décomposé ou... au futur conditionnel ?
par Mohammed Guétarni *


L’Algérie n’est-elle plus que l’ombre d’elle-même ?
Espère-t-on la voir, un jour très proche, remise sur
rails et lancée à toute vapeur pour rattraper le concert
des nations développées et guérir définitivement
du cancer des nations sous-développées ?

L’Algérie est-elle en train de préparer son avenir à
l’envers ? Développe-t-elle sa régression sur tous les
plans : économique (800 millions de dollars seulement
d’exportation hors hydrocarbure), social (insécurité),
culturel (dépravation des valeurs morales)...?



Une des causes de cette régression est, peut-être, la gérontocratie qui continue à gérer le pays avec des réflexes archaïques en total porte-à-faux avec les aspirations d’une population juvénile trop désireuse et trop ambitieuse.

Pourtant, les pays avancés techniquement, technologiquement, économiquement, politiquement, culturellement sont souvent gouvernés par de jeunes chefs et qui, en sus, sont élus démocratiquement au suffrage universel sans la moindre fraude électorale : Sarkozy, Zapaterro, Obama (qui ne cesse d’avancer dans les sondages) et d’autres sous d’autres cieux parce qu’ils sont l’assurance garantie du changement.

Sous le nôtre, des droits inaliénables pour une vie décente sont occultés en raison de l’incompétence et l’impéritie flagrante. Tous les organismes sociaux crient au scandale pour dénoncer unanimement la marginalisation programmée et appliquée de l’intelligentsia des grandes décisions nationales....
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: MISO le 20 mars 2008 à 18:05:26
           Pour ma premiere apparition sur ce topic initie par notre ami LAK,
           il me sied d'ecrire cette citation pleine de sagesse de  JOSEPH JOUBERT
           et ce , en guise de :
          "Pensee du jour".........

         "  Conservons un peu d'ignorance, pour conserver un peu de modestie et de

                 deference envers autrui..."

***********************************************************************************
 
           
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: MISO le 21 mars 2008 à 11:26:12
                   BONJOUR TOUT LE MONDE.....

                   21 MARS : JOURNEE DE L'ARBRE....

                   Planter des arbres pour la posterite.
   
    C'etait la saison des pluies et un vieillard creusait des trous a l'aide de sa pioche.
   -- Qu'est-ce que vous etes en train de faire ? lui demanda son voisin.
   -- Je creuse pour planter des manguiers, repondit-il.
   -- Vous attendez-vous a manger des mangues de ces arbres?
   --Bien sur que non, voyons...je ne vivrai pas assez longtemps pour cela.Toute ma vie,
    j'ai eu le plaisir de manger des fruits que les autres ont plantes.C'est ma maniere de
    leur manifester ma reconnaissance......
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: étoile le 21 mars 2008 à 11:58:02
Pensée du Jour:

Le peu que je sais, c'est à mon ignorance que je le dois .
         SACHA GUITRY
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ambrine 34 le 21 mars 2008 à 20:43:30
je viens de me connecter et le topic citation est cadenasé  :? :?
pourquoi fermer un topic ainsi  :?
messieurs les modérateurs , madame la modératrice pourquoi tout le fourum doit il pâtir des erreurs de uns et des autres ...............
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: taxi34 le 21 mars 2008 à 22:31:46
salut
je me suis inscrit ici pour avoir des nouvelles du bled discuter de braidja  g t trop content mais c trop compliqué  là
on se croit à l'école la poésie la littérature la peinture c difficile à suivre
bon si y a ke ça...
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: taxi34 le 21 mars 2008 à 22:42:28
c pas très animé moi ki pensais trouver de koi m'occuper surtout ke je bosse de nuit
g pas bien compris comment ça marche ici mias bon ça s'appelle bordj info pour moi ça suffit
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: MISO le 21 mars 2008 à 22:44:15
            Bonsoir Taxi34...et bienvenue parmi tes freres les Bordiens...
           Tu veux avoir les nouvelles de BBA? Quelles nouvelles: il y a le topic sur le CABBA, ilya sur les anciens Bordjiens(personnages fabuleux), il y a la cuisine bordjienne...Dis-moi ce que tu cherches exactement, on te mettra au courant. Salut .
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: taxi34 le 21 mars 2008 à 22:48:24
bonsoir miso
wallah je me balade dans tous les topics c bien c magnifique  mais je croyais ke c'est plus animé un forum
merci pour la bienvennue
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: taxi34 le 22 mars 2008 à 08:48:17
bonjour tout le monde
je viens de me rappeler wahda ,c'est arrivé y a lontemps au fibour kan ami ayache a avalé un double six à la fin d'1 partie de domino! :lol: :lol: :lol: :lol:
allez bon week end à tous !
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 22 mars 2008 à 11:22:59
bonjour tout le monde, :-)

La pensée du jour,....

Quand vous aimez, vous ne devez pas dire ”Dieu est dans mon cœur”
Mais plutôt,
« Je suis dans le cœur de Dieu”
Et ne pensez pas que vous pouvez guidez le cours de l’amour, car l’amour,   s’il vous trouve digne, dirigera votre cours.

Khalil Gibran- Le Prophète ;
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 22 mars 2008 à 14:27:30
MISE EN SCENE:[/font]

L'ENTV a NY  a travers SANS VISA
La veille du Mawlid, on m'a appele pour me dire que l'animateur de Sans Visa (l'emission sur les communautes algeriennes a l'etranger) voulait passer et filmer le Mawlid avec une famille algerienne de NY. Ayant deja eu affaire a lui pendant le Ramadan, j'ai ignore la requete. Le jour du Mawlid, je retrouve cet energumene avec trois de ses amis  dans un cafe tenu et frequente par des Algeriens...
Une introduction sur le menu du cafe, une prise de vue sur des paraboles (pour dire que l'ENTV a penetre l'Amerique... alors qu'on y regarde que les matches sur Canal Algerie dans ce cafe) et des interviews "spontanees" de ses 3 amis sur la position de la communaute en ce qui concerne un "3eme mandat" avec des reponses tout aussi "spontanees" Une mise en scene digne de... l'ENTV. Si jamais vous regardez, prenez des pincettes...
Salutations
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 22 mars 2008 à 14:54:32
J’ai vu quelques reportages,......... »série spéciale émigration »...............,tout est écrit à l’avance, c’est un instrument au service de la politique comme tant d’autres. Du très mauvais théâtre,  de très mauvais goût, sans plus.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 23 mars 2008 à 10:00:55
Bonjour tout le monde...

Si vous permettez, la pensée du jour:

Mieux vaut vivre un jour comme un lion que cent ans comme un mouton. Proverbe

Chez nous on dit: N'har farroudj ouala toul omrek Djadja

Bonne journée... :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 23 mars 2008 à 10:19:37
La messe sur la radio algérienne !!!


Oui, oui j'ai bien dis la "MESSE" du jour de pâques... c'est étonnant mais ça s'est passé aujourd'hui.
Comme tout les jours en me rendant à mon travail (trajet d'environ une heure) j'écoute la chaine 3 (radio algérienne émettant en langue française), et ce matin j'étais étonne d'entendre des chants comme dans une église sur les ondes de ladite radio, au début j'y est pas cru et je croyais qu'il y avait des interférences avec d'autres fréquences radio, mais voulant savoir ce qui se passe vraiment j'ai continué à écouter, et là, le journaliste présentateur annonce la messe de pâques de ne sais quel église.. Et un pasteur commence sa messe... l'heure de mon trajet s'est écoulée, et le spectacle continuait son cours, même les infos ( flash habituel à 8:30 et journal à 9:00 ) n'ont pas été diffusé.
On pourrait parler de liberté de culte mais ça ne devrait pas atteindre des degrés pareils.

Je trouve que c'est le comble pour une radio nationale d'un pays qui se revendique musulman, surtout en ces temps où l'évangélisation fait rage dans différents endroits du pays, et que le débat sur cette question est à l'ordre du jour... Ajoutant à cela, cette croisade contre l'islam à travers le monde entier, et tout ça au nom d'une guerre réelle contre un terrorisme imaginaire.

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 23 mars 2008 à 10:32:07
Bonjour, :-D

▪ Le meilleur Djihad est celui que fait l'homme qui dit un mot de vérité devant un souverain inique.Paroles choisies extraites de la Sunna
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 23 mars 2008 à 10:50:24
Bonjour Sof,  :-)

la messe dominicale à la chaine 3 n’est pas une nouveauté, elle a toujours existé.la liberté des cultes en Algérie est consacrée par la loi, et tant mieux.  Nous ne pouvons pas nous réclamer musulmans sunnites et agir contrairement au coran et aux actes de notre prophète –SAWS- vis à vis des autres communautès religieuses

Il ne faudrait pas confondre entre le prosélytisme et l’évangélisation à outrance qui est planifiée et mise en pratique dans le monde entier et particulièrement en Afrique et dans les pays musulmans, et qui  vise plus à servir une politique de déstabilisation, au profit des USA et leurs serviteurs , qu’à servir l’église
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: senna سنة le 23 mars 2008 à 10:55:13
tu as tout dis lak j'avais peur de donner mon avis au risque d'etre accuse de proselytisme

on est plus a l'epoque des templiers tout est une question d'interet petrolier
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: étoile le 23 mars 2008 à 11:08:20
salut!!

«Ton christ est juif, ta pizza est italienne, ton café est brésilien, ta voiture est japonaise, ton écriture est latine, tes vacances sont turques, tes chiffres sont arabes et... tu reproches à ton voisin d'être étranger !»
[ Julos Beaucarne ]
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 23 mars 2008 à 11:16:06
salut Etoile, :-D,........ tu as oubliée le plus gros et le plus grand, 90% de ce que nous avons est CHINOIS, :lol: :lol: :lol:
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: étoile le 23 mars 2008 à 11:19:26
 slt  LAK...bravo !!.mais ça MR Beaucarne ne le sais pas !! ..
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 23 mars 2008 à 11:21:28
slt  LAK...bravo !!.mais ça MR Beaucarne ne le sais pas !! ..

MR Beaucarne , :?...QUI C'EST?
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: étoile le 23 mars 2008 à 11:24:24
 là tu me cherches vraiment !!  :?   celui qui a dit cette citation !! pourquoi tu croyais qu'elle était de moi?
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 23 mars 2008 à 11:37:39
Julos Beaucarne est un artiste (conteur, poète, comédien, écrivain, chanteur, sculpteur) belge, chantant en français et en wallon. Il est né aux Écaussinnes le 27 juin 1936 et vit à Tourinnes-la-Grosse, en Brabant Wallon, Belgique.

Source: Wikipedia  :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 23 mars 2008 à 11:43:21
Merci Sof ,je connaissais pas du tout ce Monsieur,  :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: étoile le 23 mars 2008 à 11:57:25
SAHITE YA SOF..
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 23 mars 2008 à 11:58:18
 :-) :-D :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: MISO le 23 mars 2008 à 18:10:40
         
                 PENSEE DU JOUR....

                    "  La pire des decadences chez l'homme n'est point celle qui nait d'un exces de raffinemen
t

                     et de bonte, mais bien de la vuLgarite et de la mechancete generales "

                                   ===M A U R I C E      M A R T I N      D U     G A R D ===
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: epsilon le 23 mars 2008 à 18:22:10
 :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

un proverbe chinois

ce que la rosée est pour l-herbe
la fortune l  est pour les hommes de pouvoir
l  amour pour les hommes de coeur
et la sageese pour les hommes de raison


le patriarche

 de pouvoir
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 24 mars 2008 à 17:55:50
A ne pas regarder si vous avez le vertige :-)
 http://www.texasjim.com/NASApix/NASA%20pix.htm
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: MISO le 25 mars 2008 à 07:13:02
A ne pas regarder si vous avez le vertige :-)
 http://www.texasjim.com/NASApix/NASA%20pix.htm
                       
             P     R     O     D     I     G     I     E     U     X  ......   DES IMAGES FANTASTIQUES ......

            La fiction qui devient realite....Les aventures similaires dans les illustres d'antan

           prefiguraient deja cette conquete de l'espace par l'Homme.... :-o :-o :-o
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 26 mars 2008 à 12:30:21
Pensée du jour,.... :-)

"L'important, c'est de participer."     

 
Pierre de Coubertin
 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: étoile le 26 mars 2008 à 16:15:44
Sans compagnons humains, le paradis même deviendrait un lieu d'ennui.

                                                PROVERBE ARABE

 

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: MISO le 26 mars 2008 à 21:42:25
             PENSEE DU JOUR :
                 ============

                                  " Il y a un atome humain qui est le critere de tout acte, de toute pensee,
                   de tout art, de toute science ,de toute relation, de tout langage...C'est un mot qui
                   en dit plus que  AMOUR , c'estl e COEUR...Et c'est la clef de l'Univers..."

                                              ====== Andre Bouguenec =======
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 27 mars 2008 à 09:55:45
Pensée du jour,

" Ce bas monde a été créé pour vous tandis que vous avez été créés pour l’autre monde."
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 28 mars 2008 à 08:10:54
La pensée du jour,

La beauté est sacrée et sacralisante ainsi que l'a si bellement exprimé Rûmi :
« Ce que Dieu a dit à la rose et qui a fait s'épanouir sa beauté,
Il l'a dit à mon cœur et l'a rendu cent fois plus beau. »
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 28 mars 2008 à 08:50:34
   bonjour l'equipe   

Puisque vous etes tous endormis, puis-je proposer une ... treve?

 et je prefere qu'on parle aujour'hui de ce fameux film anti-islam     
 
 

Salut popobba,
je sais très peu de chose sur ce film, mais l’important, ce n’est pas la forme mais le fond.
Je pense que  l’islam ,le monde musulman, et certains pays de ce même monde sont particulièrement ciblés par  toutes sortes de provocations. Quelque part quelqu’un, a décidé de faire la guerre, mais peut être pas dans sa forme conventionnelle. A mon avis il s’agit surtout pour la ou les victimes d’avoir du sang froid et de ne pas se laisser happer par la provocation et la manipulation, mais d’avoir  des réactions intelligentes et bien proportionnées. Beaucoup d’erreurs ont été commises dans le passé suite à de pareilles événements, donc il faut faire attention .il suffit de presque rien pour passer de la raison au tort.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: popobba le 28 mars 2008 à 09:08:36
 paru sur yahoo info
 Scandale sur le web : un député néerlandais d'extrême droite a mis en ligne un film anti-islam. Une provocation dangereuse...
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: MISO le 28 mars 2008 à 10:30:34
paru sur yahoo info
 Scandale sur le web : un député néerlandais d'extrême droite a mis en ligne un film anti-islam. Une provocation dangereuse...
              Bonjour....
                           C'est justement cela dont il faudrait se mefier : les provocations des extremistes..Face
                          a cette montee en puissance de l'islamophobie dans le monde occidental, les musulmans
                          doivent  savoir reagir , non pas par la violence , car cela ne fera que conforter les theses
                          erronees de l'Islam violent  brandies comme cheval de bataille par les ennemis de notre
                          religion, mais plutot par les moyens adequats , en l'occurrence l'implication entiere de
                          l'intelligentsia musulmane pour annihiler les effets nefastes des extremistes croises et
                          autres ( il ne faudrait pas perdre de vue un point tres important:l'Occident croisé n'oubliera
                          jamais la debacle de Richard Coeur de Lion aux portes de Jerusalem...||)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: popobba le 28 mars 2008 à 10:40:14
 pour repondre a ces provocations et, sincerement je vous conseille tous d'ecouter cette chanson chante par un turc musulman

        http://www.youtube.com/v/Xu-pbiJQk3c&hl=fr"></param><param name="wmode" value="transparent"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/Xu-pbiJQk3c&hl=fr" type="application/x-shockwave-flash" wmode="transparent" width="425" height="355"></embed></object>
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: étoile le 28 mars 2008 à 11:11:44
" Il y a deux choses auxquelles il faut se faire sous peine de trouver la vie insupportable : ce sont les injures du temps et les injustices des hommes. "
                                                                               Chamfort

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 28 mars 2008 à 11:19:21
Quelques fois les ennemis de l'islam , ne sont pas seulement les autres,.....

Les nouveaux Oncles Tom

Par Mohammad-Mahmoud Ould Mohamedou



http://www.oumma.com/Les-nouveaux-Oncles-Tom
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 28 mars 2008 à 19:21:38
Sur le mur du bureau d'Einstein au New Jersey:

Not everything that counts can be counted
Not everything that can be counted counts
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: MIA le 28 mars 2008 à 20:39:28
Traduis BBAinNY!!!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 28 mars 2008 à 21:04:11
Une traduction approximative (J'ai perdu mon/mes accents...alors ajoute les Mia)
Ce qui compte ne peut pas etre toujours compte
Ce qu'on peut compter ne compte pas toujours.
Bonne fin de soiree
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: MIA le 28 mars 2008 à 21:07:09
je comprends mieux là.Merci.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 28 mars 2008 à 22:17:29
bonsoir à Vous toutes et Tous

Je viens de lire ..... mais pas d'élire  :-) :-) l'article de Mohammad-Mahmoud Ould Mohamedou indiqué par Lak.

Celà m'a fait penser à ce dicton très connu, et repris dans bien des langues .... sous une forme ou sous une autre..... (même en anglais....  :wink:?) " Généralement , les gens qui savent peu parlent beaucoup, et les gens qui savent beaucoup parlent peu".

Mohammad-Mahmoud Ould Mohamedou... semble parler beaucoup.... son article est long, bien long.... pour une comparaison et une réinterprétation de la case de l'Oncle Tom ..... bien orientée.... et fort discutable.........

Je crois pour ma part.... pourtant que Tasliman, Soheib... et tant d'autres....  sont peut être... les vecteurs...... et les messagers.... d'une réelle sérénité et tolérance..... dont Tous ..... ont besoin: les croyants de toutes sortes... comme les nons croyants.....

Je crois avoir appris gamine, de mon "padre" pas très "lettré"..... mais Ô combien incrusté , imbibé.... et regorgeant..... de Piété Originelle et Sainte.... que si "L'Homme n'est pas ton frêre dans la religion... Respecte Le Toujours, car Il est ton frêre dans l'Humanité".

Sans vouloir offenser qui que ce soit, bien évidemment, car c'est là un exercice qui ne m'intéresse nullement.... le temps est trop Précieux, et trop Sacré.... pour lui donner ce déshonneur...., donc sans vouloir offfenser  aucune Âme.... il suffit de connaitre ne serait-ce qu'un tout petit peu..... la ligne "éditoriale" de oumma.com..... pour s'informer en effet et se voir démontrer.... que.... "Quelques fois (Souvent?) les ennemis de l'islam , ne sont pas seulement les autres"...,..... ni seulement là où la précipiation et la spontannéïté semble nous guider sans libre arbitre ni réflexion....

 :-) :-) :-)





Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 29 mars 2008 à 02:36:44
J'ai un lien pour ce film infame "Fitna" Sincerement, je n'ai pas le temps a regarder des c.... pareilles mais je rejoins Lak et Miso pour dire que s'il y a reaction, elle doit etre intelligente et non pas le spectacle de bruleurs de drapeaux et ces visages deformes par la colere... images qui ne font que reconforter et nourrir les arguments des extremistes de tous bords...
Voila le lien ... a votre guise: Jetez-y un coup d'oeil, deux, regardez le en entier ou bien ignorez le... A votre guise, les amis:
http://fr.youtube.com/watch?v=37w-aXGk8M0
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: MISO le 29 mars 2008 à 07:49:01
   

           PENSEE DU JOUR :

                                      " La civilisation n'est pas un entassement, mais une construction,

                                       une architecture "...      (MALEK BENNABI).
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 29 mars 2008 à 14:25:00
   PENSEE DU JOUR,

     "Ce n'est pas tout d'avoir bonne cause, il faut encore savoir solliciter."
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 29 mars 2008 à 21:25:26
   PENSEE DU JOUR,

     "Ce n'est pas tout d'avoir bonne cause, il faut encore savoir solliciter."

Bonsoir.... à Tous

Bonsoir Lak  :-) :-) :-)

La bonne cause .... dans l'urgence, lorsque la sécurité... et la vie des êtres..... sont en péril  :| :| :| ....ne donne pas toujours..... en parfaite matrice ..... le savoir...... faire.... de la sollication.....  :wink: :wink: :wink:,

Et puisqu'il faut se sauver... , pour sauver sa vie.....  vivre...... et survivre...... si la bonne cause.... à défaut du savoir faire...... de la sollicitation....... permet tout de même..... de mourrir pour des idées... mais de mort lente....  :wink: :wink: :wink:, on peut retenir in "finé"..... qu'on est tout de même gagnant de cette complexe équation......  :-) :-) :-) 

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 29 mars 2008 à 23:03:58
Lak: Le silence... aux moments bien choisis, est plus eloquent que les plus beaux discours...
Je ne me souviens plus de l'auteur... desole...
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 29 mars 2008 à 23:08:49
bonsoir  BBAiinNYC, bonsoir tout le monde,


oui c'est vrai, il ya des silences qui crèvent  les tympans
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: MISO le 30 mars 2008 à 08:49:30
               
          PENSEE DU JOUR ;
                                       L'Histoire veridique, l'Histoire vraie, l'Histoire definitive tiendr
a

                                        moins compte des grands coups de sabre que des grands coups d'idee"

                                          ============ VICTOR HUGO ==================
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 30 mars 2008 à 12:01:12
"L'avoine fait le cheval, la bière le héros, et l'or le gentilhomme."
[/size][/size]
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: MISO le 30 mars 2008 à 12:35:33
Lak: Le silence... aux moments bien choisis, est plus eloquent que les plus beaux discours...
Je ne me souviens plus de l'auteur... desole...
       Il s'agit de Thierry Maulnier qui dira ,entre autres ," le silence est la                      nourriture des forts ..."...
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 30 mars 2008 à 21:53:06
Lak: Le silence... aux moments bien choisis, est plus eloquent que les plus beaux discours...
Je ne me souviens plus de l'auteur... desole...
       Il s'agit de Thierry Maulnier qui dira ,entre autres ," le silence est la                      nourriture des forts ..."...

En lisant vos citations de ce jour.... et surtout les dernières...... ça me fait penser à une autre citation

" Je me suis souvent repenti d'avoir parlé, mais jamais de m'être tu. ..."

Par contre je n'ai plus le nom en tête.....  :-) :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 30 mars 2008 à 22:56:00
et Tahar Djaout (je crois)... "Tu parles , tu ,eurs; tu te tais , tu meurs... Alors il vaut mieux parler et mourir"
(grosso modo... je ne me souviens de la citation exacte, mais notre ami Miso est la pour corriger toute "incartade")
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 30 mars 2008 à 22:58:16
et Tahar Djaout (je crois)... "Tu parles , tu ,eurs; tu te tais , tu meurs... Alors il vaut mieux parler et mourir"
(grosso modo... je ne me souviens de la citation exacte, mais notre ami Miso est la pour corriger toute "incartade")

Celle de Djaout, je la connais PAR COEUR:

Si tu parles tu meurs, ....
Si tu te tais tu meurs.... aussi
Alors lèves toi et parle !!

En tamazight.... c'est un délice.....
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: popobba le 31 mars 2008 à 07:39:10
BONJOUR L'EQUIPE :-D

   YA MISO pour repondre aux provocateurs: :wink:

                           http://www.dailymotion.com/video/x4m3lk_pretres-convertis-a-lislam-au-texas_politics


    ???? :wink: :lol:
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 31 mars 2008 à 17:38:41
......... :-D
Et que le meilleur de vous même soit pour votre ami.
   S’il doit connaitre le reflux de votre marée, qu’il en connaisse aussi le flux.
Car à quoi bon votre ami, si vous le chercher pour tuer le temps ?
   Cherchez - le toujours pour les heures vivantes.
Car il lui appartient de combler votre besoin, mais non votre vide.
   Et dans la douceur de votre amitié, qu’il y ait le rire, et le partage des plaisirs.
Car dans la rosée des petites choses, le cœur trouve son matin et sa fraicheur.

Khalil Gibran
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: MISO le 01 avril 2008 à 08:54:57


               PENSEE DU JOUR :
                                 
                                     IL VAUT MIEUX SOUFFRIR D'UNE ABSENCE QUE D'UNE PRESENCE...

                                                            (Jean Cocteau)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 01 avril 2008 à 16:04:30
Le génie d'un homme...

Un professeur universitaire a défié ses étudiants avec cette question.

-Est-ce que Dieu a créé tout ce qui existe?

Un étudiant a bravement répondu : - oui, Il l'a fait!

Le professeur a dit : - Dieu a tout créé?

-Oui, monsieur, a répliqué l'étudiant.

Le professeur a répondu : si Dieu a tout créé, il a donc aussi créé le mal, puisque le mal existe et selon le principe de nos travaux qui définissent ce que nous sommes, alors Dieu est mauvais.

L'étudiant était resté silencieux devant une telle réponse. Le professeur était tout à fait heureux de lui-même et il se vantait aux étudiants qu'il avait prouvé encore une fois que la foi était un mythe.

Un autre étudiant a levé sa main et a dit : - Puis-je vous poser une question professeur ?

-Bien sûr, a répondu le professeur.

L'étudiant a répliqué : - Professeur, le froid existe-t-il?

- Quel genre de question est-ce, cela ? Bien sûr qu'il existe. Vous n'avez jamais eu froid ? a répliqué le professeur.

Le jeune homme a répondu : - En fait monsieur, le froid n'existe pas. Selon la loi de physique, ce que nous considérons comme le froid, est en réalité l'absence de chaleur. Tout individu ou tout objet possède ou transmet de l'énergie. La chaleur est produite par un corps ou par une matière qui transmet de l'énergie. Le zéro Absolu (-460°F) est l'absence totale de chaleur ; toute la matière devient inerte et incapable de réagir à cette température. Le Froid n'existe pas. Nous avons créé ce mot pour décrire ce que nous ressentons si nous n'avons aucune chaleur.

L'étudiant a continué : - Professeur, l'obscurité existe-t-elle?

Le professeur a répondu :- Bien sûr qu'elle existe !


L'étudiant a répondu :- Vous avez encore tort Monsieur, l'obscurité n'existe pas non plus. L'obscurité est en réalité l'absence de lumière. Nous pouvons étudier la Lumière, mais pas l'obscurité. En fait, nous pouvons utiliser le prisme de Newton pour fragmenter la lumière blanche en plusieurs couleurs et étudier les diverses longueurs d'onde de chaque couleur. Vous ne pouvez pas mesurer l'obscurité. Un simple rayon de lumière peut faire irruption dans un monde d'obscurité et l'illuminer. Comment pouvez-vous savoir l'espace qu'occupe l'obscurité ? Vous mesurez la quantité de lumière présente. N'est-ce pas vrai ? L'obscurité est un terme utilisé par l'homme pour décrire ce qui arrive quand il n'y a pas de lumière.

Finalement, le jeune homme a demandé au professeur :-Monsieur, le mal existe-t-il?

Maintenant incertain, le professeur a répondu :- Bien sûr comme je l'ai déjà dit. Nous le voyons chaque jour. C'est dans les exemples quotidiens de l'inhumanité de l'homme envers l'homme. C'est dans la multitude des crimes et des violences partout dans le monde. Ces manifestations ne sont rien d'autre que du mal!

L'étudiant a répondu :- le Mal n'existe pas Monsieur, ou du moins il n'existe pas de lui-même. Le Mal est simplement l'absence de Dieu en soi. Il est comme l'obscurité et le froid, un mot que l'homme a créé pour décrire l'absence de Dieu en soi. Dieu n'a pas créé le mal. Le Mal n'est pas comme la foi, ou l'amour qui existe tout comme la lumière et la chaleur. Le Mal est le résultat de ce qui arrive quand l'homme n'a pas l'amour de Dieu dans son cœur. Il est comme le froid qui vient quand il n'y a aucune chaleur ou l'obscurité qui vient quand il n'y a aucune lumière. Le professeur s'est assis.


Le nom du jeune homme?
Albert Einstein.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: missou le 01 avril 2008 à 16:26:42
Sof mon ami ......
                          tu me laisses
                                                sans voix
                                                 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 01 avril 2008 à 17:03:44
Sof mon ami ......
                          tu me laisses
                                                sans voix
                                                 

 :roll:

C'est pas moi c'est Einstein...

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ambrine 34 le 01 avril 2008 à 17:44:22
Sof mon ami ......
                          tu me laisses
                                                sans voix
                                                 

Superbe façon d'expliquer l'inexplicable :wink:
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 01 avril 2008 à 21:51:24
Le génie d'un homme...

je ne connaissais pas du tout cet texte

j'ai passé de très précieuses minutes de lecture....

merci....
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: étoile le 04 avril 2008 à 13:43:06
Un dicton ..
                       Avril entrant comme un agneau,
                       S'en retourne comme un taureau.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 04 avril 2008 à 18:39:13
.............
....Et si ces paroles sont vagues, alors ne cherchez pas à les rendre claires,

Vague et nébuleux est le commencement de toutes choses, mais non leur fin,

Et je voudrais que vous vous souveniez de moi comme d’un commencement.

Tout ce qui vit est conçu dans la brume et non dans le cristal.

Et qui sait si le cristal n’est pas une brume en déclin ?
.........,
Khalil Gibran
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: étoile le 06 avril 2008 à 10:04:17
 L’ALGERIE, CLASSEE ZONE DE TRANSIT ET DE CONSOMMATION DE DROGUE, EST EN PASSE DE DEVENIR UNE "ZONE DE PRODUCTION"

Encore des champs de pavots opium découverts à Timimoun

Saisie de 24 kg de kif traité et 10 kg de mercure à Annaba

 JOURNAL EL ACIL  (EDITION DU 01/04/2008)

                 ON AURA TOUT VU !!.....

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 06 avril 2008 à 11:49:18
L'amitié

Les vrais amis sautent toujours sur l’occasion
(http://i32.tinypic.com/1912jl.jpg)
De dire bonjour…

Les vrais amis ne se soucient pas
(http://i32.tinypic.com/157oylj.jpg)
si vous êtes un peu différents…

Les vrais amis
(http://i28.tinypic.com/21et5wm.jpg)
vous conduisent partout…

Les vrais amis acceptent
(http://i32.tinypic.com/5an7fs.jpg)
tout le monde…

Les vrais amis ne rient pas
(http://i31.tinypic.com/28lgfab.jpg)
de vos nouvelles lunettes…

Les vrais amis ne se battent pas
(http://i26.tinypic.com/kwxli.jpg)
comme chiens et chats…

Les vrais amis vous remontent
(http://i29.tinypic.com/nehov4.jpg)
quand vous êtes “down”…


Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: étoile le 06 avril 2008 à 12:38:01
c'est magnifique tout cela !!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: MISO le 08 avril 2008 à 18:51:50


           BONSOIR ....BIENVENUE SUR CE FORUM SALAH - EDDINE....VOUS TROUVEREZ TOUTE

           L'AMITIE ET LA FRATERNITE CHEZ SES MEMBRES....VOUS ETES DEJA DES NOTRES...
8-) 8-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: senna سنة le 08 avril 2008 à 20:09:13
Salem tout le monde !

Sur les flots, sur les grands chemins, nous poursuivons le bonheur. Mais il est ici, le bonheur.
 
                                                                   HORACE

si ca s'adresse au forum ainsi qu' a ses membres on ne peut que te derouler le tapis rouge
bienvenue salah eddine
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 08 avril 2008 à 21:11:36
"Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille."           
 
Napoléon Bonaparte
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: MISO le 09 avril 2008 à 08:39:55

                                   PENSEE  DU  JOUR ;

              " UN  HOMME PEUT  N'ETRE  PAS L'EGAL D'UN AUTRE HOMME, MAIS IL EST 

                TOUJOURS SON SEMBLABLE === LOUIS DE BONALD====
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 09 avril 2008 à 17:02:22

Pensée du moment:

إذا لم تستحي فافعل ما شئت

Traduction:
"Si tu n'as pas honte, fait ce qu'il te plait"

A méditer, pour ceux qui savent méditer...
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: MISO le 12 avril 2008 à 19:47:44


              PENSEE DU JOUR /

                                          "  Le bien de la fortune est un bien perissable:
                                     
                                            Quand on batit sur elle ,on batit sur du sable"

                                                ========== Racan ===========
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 13 avril 2008 à 21:15:33
A propos de la famine qui menace quelques contrees:
(http://nsa01.casimages.com/img/2008/04/13/mini_0804130912522940651.jpg) (http://www.casimages.com/img.php?i=0804130912522940651.jpg)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 13 avril 2008 à 22:29:59
Le prix des denrées alimentaires est en train d'exploser en Afrique comme en Europe, et pas seulement à cause de la demande alimentaire de ce que les géographes nomment aujourd'hui le  "Chindia"...

Il faut de plus prendre en compte les bio carburants et le développement durable...... avec les bio carburants un effet pervers se profile...... l'explosion des prix sur les marchés mondiaux des céréales.... c'est une catastrophe pour les programmes de l'unicef..... et pour les pays en développement..... aussi.... :| :|

Dans les pays riches, les salariés les plus modestes, les travailleurs pauvres..... ont de plus en plus de mal à s'en sortir...... "le capitalisme" est vraiment en train de perdre la tête..... pour reprendre un titre d'un nobel d'économie......  :| :| :|
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: MISO le 13 avril 2008 à 23:56:15


                 PENSEE DU JOUR /

                                             " Dire que l'homme est un compose de force et de faiblesse, de

                 lumiere et d'aveuglement, de petitesse et de grandeur , ce n'est pas lui faire son

                 proces, c'est tout simplement le definir" (DIDEROT).
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: MISO le 14 avril 2008 à 08:48:19
       
              PENSEE DU JOUR /
              ============
                                         
                                       " LES DESTINS CONDUISENT CELUI QUI VEUT, ILS TRAINENT

                                          CELUI QUI NE VEUT PAS "  ( SENEQUE ).
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 16 avril 2008 à 11:55:49
Aujourd'hui le 16 avril
"Yawm El-3ilm"

Son nom est collé à jamais à cette date "Abdelhamid Ibn Badis", un monument du savoir..

(http://i28.tinypic.com/10fdqmc.jpg)

Abdelhamid IBN BADIS

1- Naissance et jeunesse

    Abdelhamid Ibn Badis naquit à Constantine le 05 décembre 1889 au sein d'une famille patricienne dont les origines remontent aux Banou Ziri auxquels se rattache Boulkine ben Menad, fondateur d'Alger. L'enseignement primaire lui fut dispensé par un précepteur, Cheikh Hamdane Lounissi, et il apprit très jeune le Coran.
    En 1908, Ibn Badis se rendit à Tunis pour continuer ses études à la mosquée Zitouna où il fut l'élève de Tahar Ben Achour et obtint, 4 années plus tard, al ijaza, qui est le diplôme de licence délivré par la Zitouna.
    De Tunis, il se rendit au Hedjaz pour accomplir le pèlerinage et s'établit à Médine où il retrouva son premier maître Hamdane Lounissi. Il poursuivit l'acquisition du savoir jusqu'à l'obtention du grade de 'aalem (savant).
    Sur le chemin du retour vers l'Algérie, il fit un détour par le Caire où il reçut l'enseignement de Cheikh Rachid Redha.

2- Son action réformiste

    Lorsqu'il s'installa à Constantine, Cheikh Abdelhamid ibn Badis commença sa mission réformatrice après que sa conscience islamique eût mûri et qu'il fut influencé par les idées de la Ligue islamique. Il réalisa que la voie de la réforme passait par l'instruction parce qu'un peuple ignorant ne pouvait comprendre le sens de la libération et de la lutte contre le colonialisme. C'est pour cette raison que Ibn Badis commença à ouvrir des écoles et prit en charge lui-même l'enseignement. Il concentra son action sur l'enseignement aux adultes en ouvrant des centres d'alphabétisation. Il s'intéressa également à l'instruction des jeunes femmes dans la mesure où il ouvrit la première école de filles à Constantine en 1918, considérant que l'instruction de la femme était l'une des conditions essentielles pour la renaissance de la société sans que cela ne signifie pour autant la négation des traditions et valeurs islamiques.
    Ibn Badis étendit son action par l'ouverture d'écoles dans différentes régions du pays, encadrées par des chouyoukhs tels que Cheikh El Bachir al Ibrahimi, Moubarak El Mili et d'autres…Il contribua également à l'ouverture de clubs culturels tels que le club at-taraqi à Alger et aida à la création d'associations théâtrales et sportives.

3- Sa démarche dans le réformisme

    Pour son appel à la réforme de la situation de la société, Ibn Badis adopta la méthode de la persuasion et combattit les confréries et le soufisme qui avaient engendré des us et coutumes contraires aux vrais préceptes de l'Islam. Il rejeta également les querelles marginales entre les chouyoukhs des différentes zaouias, appelant à une compréhension juste de l'Islam, loin de toute mystification ou charlatanisme, refusant le mimétisme aveugle ainsi que tout lien avec l'administration coloniale, résumant son projet réformiste comme suit: "L'islam est notre religion, l'arabe notre langue et l'Algérie notre patrie".
    Il s'opposa aux assimilationnistes et les combattit à travers ses idées, ses écrits et ses conférences. Il exprima ses idées dans les journaux "ech-chihab (le météore), al mountaqid (le censeur) et al baçaïr (la clairvoyance).
    Ibn Badis s'intéressa également à la diffusion de la culture islamique à travers la construction d'écoles et de mosquées, l'élargissement de l'activité de propagande, culturelle et médiatique.
    C'est ainsi qu'il oeuvra avec ses compagnons Cheikh El Bachir al Ibrahimi, Larbi Tébessi et Tayeb El Oqbi à la création de l'Association des Ulémas Musulmans Algériens le 05 mai 1931 dont il fut élu président jusqu'à sa mort le 16 avril 1940, à l'âge de cinquante et un ans.
    Il fit partie de la délégation du Congrès Musulman qui se rendit en 1936 à Paris pour présenter les revendications du congrès au gouvernement français.
    A son retour, il prononça un discours remarquable lors du rassemblement organisé par le Congrès le 02 Août 1936 pour présenter les résultats de sa démarche. Ses talents d'orateur firent du discours d'Ibn Badis l'expression des revendications du peuple algérien.

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: MISO le 16 avril 2008 à 19:45:09

          Aujourd'hui donc ,16 Avril, on commemore en meme temps le 68eme anniversaire de la mort de
          ABDELHAMID BENBADIS et la journee du savoir...Cette journee est etroitement liee a la
          personnalite du cheikh, pour son erudition et sa lutte contre l'analphabetisme ,l'ignorance, les
          particularismes tribaux tres vivaces a l'epoque, et les us et coutumes contraires aux preceptes
          de l'Islam...Autant dire un veritable travail de reforme en profondeur de la societe dans son
         ensemble...
         Mais , une question d'une pertinence averee se pose dans toute l'acuite qu'elle merite: pourquoi
         aucune date anniversaire ne figure dans l'ephemeride des fetes nationales pour commemorer
          la naissance ou la mort de l'Emir Abdelkader qui est, me semble -t-il, une figure de proue de
         la resistance algerienne au 19eme siecle....On en parle certes dans les livres d'histoire, comme
         etant a la fois un chef guerrier, un stratege militaire, un poete....on parle de ses prouesses
        guerrieres ,de son intelligence,de son sens de la politique, mais aucune date n'est retenue
        pour commemorer un evenement qui se rapporte a ce personnage historique....A mon humble avis
        sa dimension historique depasse de loin celle de tous les leaders qui lui ont succede dans les
        soulevements insurrectionnels pour liberer  l'Algerie du joug colonial...et ce ne sont pas les
        troupes du corps expeditionnaire du general Bugeaud qui contrediront cette these...
        Enfin , je crois que, comme on le dit souvent, la politique c'est comme l'iceberg: le tiers est
       visible et les 2 tiers qui restent sont immerges....
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 16 avril 2008 à 19:59:52


         Mais , une question d'une pertinence averee se pose dans toute l'acuite qu'elle merite: pourquoi
         aucune date anniversaire ne figure dans l'ephemeride des fetes nationales pour commemorer
          la naissance ou la mort de l'Emir Abdelkader qui est, me semble -t-il, une figure de proue de
         la resistance algerienne au 19eme siecle....On en parle certes dans les livres d'histoire, comme
         etant a la fois un chef guerrier, un stratege militaire, un poete....on parle de ses prouesses
        guerrieres ,de son intelligence,de son sens de la politique, mais aucune date n'est retenue
        pour commemorer un evenement qui se rapporte a ce personnage historique....A mon humble avis
        sa dimension historique depasse de loin celle de tous les leaders qui lui ont succede dans les
        soulevements insurrectionnels pour liberer  l'Algerie du joug colonial...et ce ne sont pas les
        troupes du corps expeditionnaire du general Bugeaud qui contrediront cette these...
        Enfin , je crois que, comme on le dit souvent, la politique c'est comme l'iceberg: le tiers est
       visible et les 2 tiers qui restent sont immerges....

une question tres interessant que tu souleve ici MISO, l'Emir Abdelkader est en plus de ce que tu as cité, le fondateur de l'algerie moderne... d'apres ce que j'ai lu... des dates commemorants sa vie devrait etre inserer dans l'ephémeride algerien, en effet.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 20 avril 2008 à 21:01:53
« Il est bien plus difficile d être un homme libre que d être un esclave »
Aimé Césaire
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 20 avril 2008 à 21:28:15
''A l'instant où l'esclave décide qu'il ne sera plus esclave, ses chaînes tombent."
 
                                              Gandhi 

 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: MISO le 22 avril 2008 à 10:09:43


             PENSEE DU JOUR /
             =============

                                         " La prosperite decouvre nos vices et l'adversite nos vertus "
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 23 avril 2008 à 14:05:59
hier c'etait la journée internationnale de la terre " 22 avril "...c'est bien d'en prendre soin et de se

rappeller que nous n'avons pas d'aurtres endroits pour vivre !!

(http://i29.tinypic.com/2q18bhh.jpg)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: MISO le 24 avril 2008 à 08:48:40



                PENSEE  DU  JOUR /
               ==============
                                     
                              "Je pleurai quand je vins au monde, et chaque jour m'apprend pourquoi"

                                           ====Proverbe espagnol ====
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: popobba_34 le 24 avril 2008 à 09:48:40
BONJOUR L'EQUIPE

 Je voudrais bien vous faire part,d'un sujet qui a attire mon attention,ce matin ,sur le quotidient d'oran :|

   Sid Erraïs..., parle-nous !
par Farouk Zahi

Parle-nous comme tu savais si bien le faire ! Tu étais le seul à pouvoir nous parler et nous te comprenions. Enfin nous le pensions. Ceux qui étaient supposés le faire à ta place n’ont pas réussi à nous rallier à leur vision. Nous, qu’on appelait « hitistes » et présentement « harraga », on te ressemble un peu. N’as-tu pas quitté les bancs du lycée pour rejoindre le maquis ?

N’aviez-vous pas été, toi et tes compagnons, et pendant plus de sept longues années, des « harraga »... un peu comme nous ? Vous avez souvent, contre l’avis des grands, quitté le champ, le lycée et parfois même l’université pour briser le mur du silence. Vous vous sentiez étrangers dans votre propre pays; nous ressentons presque la même chose. On vous traitait de « renégats », de « poseurs de bombes » et de « fellagas ». Le contexte n’est plus le même nous diras-tu, mais l’injustice, le déni d’équité, le dénuement sont mieux acceptés quand ils viennent de l’autre... celui qui a toujours été « l’ennemi intime », mais quand cela vient des proches, nous n’avons comme alternative que la révolte ou le suicide collectif dans les abysses marines. Il y a quelques années de cela, le kif et la « harga »... ça ne se passait que chez nos voisins; nos responsables étaient fiers de nous; ils disaient même que notre jeunesse est « propre ». Malheureusement, ils n’ont pas assez fait pour la garder « au sec ». Leurs discours prometteurs et abstraits ont fini par la « mouiller ». Tous les dispositifs d’insertion des jeunes ont manqué de cohérence et de perspective durable. Le plus décevant a été le pré-emploi dans la fonction publique. Après une année renouvelable une seule fois, nous sommes mis à la porte; on nous offre la possibilité de nous réinscrire dans le dispositif du filet social. De statut de sans emploi, on nous offre celui de chômeur en quête d’une précaire planche de salut. C’est tout de même une évolution dans l’absurdité. Elaborés sans nous, tous les symposiums, recommandations et dispositifs en direction de la jeunesse ont été l’oeuvre de « vieux ». Après un long cheminement labyrinthique administratif, dans le cadre du micro-crédit et du crédit pour la petite entreprise, nous nous sommes retrouvés en face de dragons bancaires: apport personnel, garantie, etc. La durée la plus courte pour la création d’un petit projet a été celle de Sihem de Bordj El-Kiffan qui a mis 15 mois pour pouvoir avoir l’autorisation d’ouvrir son école de plongée sous-marine. Une aussi longue durée n’est pas faite pour encourager les volontés les plus pugnaces. Pendant tes deux campagnes électorales, nous t’avons soutenu, nous avons rempli les stades et grimpé aux arbres pour te voir, t’entendre et si possible te toucher. Tu nous parlais si bien, on te comprenait, tu ne lisais pas de discours... tu disais « ERFA’A RASEK YA BA ! ». Depuis ta maladie que nous avons vécue la peur au ventre et ton rétablissement « Oua lillahi el hamd », on te sent si loin de nous. Tu ne parles que dans les cérémonies officielles et en arabe classique... ou en français, on arrive difficilement à te comprendre. Tu sais bien que la plupart ont quitté prématurément l’école...ils ne comprennent ni l’arabe savant ni le français. Ils n’ont jamais été de bons élèves. Tu dois certainement te demander avec nous, pourquoi le nombre de « harraga » a suivi une courbe progressive comme celle du cours du pétrole. Nos compagnons d’infortune des pays voisins nous en veulent presque de vouloir envahir l’Espagne et la Sardaigne avec eux. Ils ne trouvent pas de raison logique à notre fugue. Les pays « hôtes » se posent la même question avec, cependant, le mépris en sus. Ils considèrent que nous sommes plus riches que les autres illégaux.

On nous accuse de tous les maux. Il est même suggéré de nous surveiller étroitement lorsque quelques uns d’entre nous réussissent dans l’investissement agricole. Les engrais que nous utilisons peuvent servir à la fabrication d’explosifs ?! Nous avions lancé quelques signaux de détresse qui n’ont malheureusement pas été interceptés à temps. Notre premier appel a été lancé quand on réclamait des visas à Chirac qui t’accompagnait à Bab El-Oued, on introduisait en ta présence un dossier éminemment politique; malheureusement, les têtes qui se disent pensantes n’ont rien compris comme toujours. Elles nous traitaient, ce jour-là, de nouveaux harkis. Bien sûr qu’on aime notre pays...c’est nous qui avons inventé « one, two, tree... », c’est encore nous qui nous drapions de l’emblème national. Nous chantons l’Algérie à la manière de Baaziz ou de Lotfi Double canon; ils sont pour nous ce qu’ont été Driassa ou Saïd Sayah pour vous. Pendant que nous n’étions encore qu’un peu plus de 300 candidats en 2005, on n’a pas fait attention à nous, jusqu’à ce que nos corps, en perdition, flottent sur l’eau. C’est à ce moment que notre cri de détresse devint audible. On s’intéresse à ceux que certains qualifient d’épiphénomènes qui sont, en fait, une véritable tragédie nationale et qui interpellent la société dans toute sa composante. On nous consacre une grande émission télévisuelle; l’effet obtenu fut à l’inverse de celui attendu. Le théâtre filmique du documentaire présenté dans l’émission fut le théâtre tragique de la disparition d’une dizaine de « harraga » presque en live. Le silence religieux qui devrait accompagner ce drame ne fut pas de mise. L’une des reporters interviewées sur le plateau a même avancé que « la harga est un phénomène de mode » pour certains ?! Alors qu’on terminait à peine d’enterrer le dernier des naufragés, au propre et au figuré, on rebalançait le soir même la même émission. Décidément, Ahmed, le jeune de Tiaret qui a tenté six fois la traversée, n’a pas réussi à convaincre. Il ne cherchait pas un travail, il cherchait décidément un fonds pour le faire « rouler » dit-il. Il ne faut surtout pas lui en vouloir, il n’a pas la culture du travail manuel, il a grandi avec l’économie de bazar et du trabendo. La vraie réponse a été donnée par son père, ancien de Sonatiba, qui sait plus que tout autre que la cause du désespoir est dans le débauchage de plus de deux mille ouvriers dans deux entreprises publiques. C’est quand même deux mille familles qui n’ont plus de revenus ou presque plus. Au bord des larmes, le jeune chômeur d’Oran, dont le père est invalidé par la maladie, avoue la tête basse que seule sa mère qui travaille, pourvoit aux besoins nutritionnels d’une couvée composée de dix membres. On lui demande quel est son niveau d’instruction, comme si on allait l’embaucher sur le champ. Et comme si un niveau d’instruction pouvait dire quelque chose quand des détenteurs de diplômes d’études supérieures subissent eux-mêmes les affres du désoeuvrement.

Le correspondant de la télévision en France n’a pas trouvé mieux que de montrer les antres où se cacheraient les « fauves » pour se dérober du regard de la Guardia ou des Carabinieri. Il en appelle au sens de l’honneur national et du patriotisme, etc., etc.; il ne ressent assurément pas ce que nous ressentons ! Quant au vieil émigré, apparemment en retraite, bénéficiant certainement de revenus en euros, il peut toujours gloser sur les conditions défavorables que vit l’émigration. Mais il ne nous dit pas pourquoi il n’est pas rentré définitivement au pays, lui qui n’a plus rien à faire là-bas ?

Et si on me posait la question : Que nous faut-il faire ?....je dirais simplement Sid Erraïs que la maison a été construite en fausse équerre, elle ne peut avoir, dans ce cas, que des travers. Rien n’est encore perdu si... :|


Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: nemesis le 24 avril 2008 à 09:53:55
Chapeau bas ya popo
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: gomez le 24 avril 2008 à 14:23:40
Tony Blair dans un train sans ticket ni argent


 


L'ancien Premier ministre britannique Tony Blair s'est trouvé fort embarrassé quand il a été contrôlé en début de semaine dans un train sans ticket, ni argent pour en acheter un, a rapporté, hier, mercredi, le tabloïd The Daily Mail. M. Blair, qui a empoché près de 620 000 euros grâce à des conférences depuis qu'il a quitté Downing Street en juin 2007, n'a pu présenter de ticket alors qu'il voyageait lundi entre le centre de Londres et l'aéroport voisin d'Heathrow pour y prendre un vol vers les Etats-Unis, selon le journal. Les passagers sont autorisés sur le Heathrow Express à prendre leur ticket directement auprès du contrôleur dans le train. Mais, d'après the Daily Mail, M. Blair s'est montré incapable de s'acquitter des 30,50 euros que coûte le ticket. Le journal, citant le porte-parole de M. Blair, a indiqué que le garde du corps de l'ancien Premier ministre avait proposé de payer son billet, mais que le contrôleur lui avait dit qu'il pouvait voyager gratuitement.

source info soir

PS: chakhssia ou yahreg  :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: senna سنة le 24 avril 2008 à 14:58:36
c'est plus un article qui montre que les hommes politiques en general ne pourront jamais comprendre ni vivre les problemes du quotidien d'un simple citoyen comme payer son titre de transport ,ces hommes la sont deconnectes de la realite
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Steffy le 24 avril 2008 à 18:05:48
Allons voyager gratuitement , nous verrons bien si le controleur est aussi aimable  :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 24 avril 2008 à 18:34:52
merci popo ..de nous avoir fait partager cet article ...heureusement qu'il y a des gens qui denoncent

encore !!...cela prouve que tous les Algeriens ne sont en lethargie ..
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ambrine 34 le 24 avril 2008 à 19:49:06
Comme d'habitude c'est les plus riches qui paient le moins  :|
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mouna le 25 avril 2008 à 17:32:08
merci popo pour cet article  encore une fois , les algériens espèrent un geste face à leur desepoir , viendra-t-il?
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 26 avril 2008 à 14:56:45
merci Salah-eddine pour cet hommage rendu à ce merveilleux pays et à son peuple qui souffre

tant !! ...si chacun oubliait son Ego et ses petits interets tous le monde vivrait en paix ...
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 27 avril 2008 à 12:08:41
« …Ainsi que votre âme  élève votre raison à la hauteur de votre passion, pour qu’elle puisse chanter;
Et que la raison dirige votre passion pour que votre passion puisse vivre dans une quotidienne résurrection et tel le phénix renaitre de ses propre cendres… »

Khalil Gibran
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 27 avril 2008 à 13:39:00
(http://i26.tinypic.com/egzg5e.gif)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: MISO le 27 avril 2008 à 14:02:29
 


                    Admirez cette splendeur spirituelle de FRANCIS BLANCHE /

                    " C'EST EN SCIANT QUE LEONARD DEVINT SCIE " :roll: :roll: :roll:
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Salah-Eddine le 27 avril 2008 à 14:27:01
Bonjour!

Rumeurs sur un remaniement du gouvernement

par Ghania Oukazi

Le nombre d'émeutes, qui se déclenchent à travers plusieurs régions du pays, dénote de l'échec d'un gouvernement dont le remaniement de certains de ses portefeuilles semble s'imposer comme une première solution au malaise socio-économique du pays.

La rumeur d'un changement «imminent» ressurgit, encore une fois, au niveau de certaines sphères bien au fait de la décision politique comme pour la faire arriver à l'oreille du président de la République pour qu'il en prenne résolument acte. L'on entend dire, ces jours-ci, que le chef de l'Etat procèderait « très prochainement à un remaniement technique » au sein du gouvernement Belkhadem dont l'échec n'est plus à démontrer.

Les mauvaises langues laissent jusqu'à entendre que Belkhadem n'est plus écouté en tant que tel et les conseils du gouvernement qu'il préside chaque semaine manquent de rigueur au point où plusieurs ministres préfèreraient plutôt siroter un café dans les couloirs que d'être présents dans la salle de conférence. C'est dire que les choses se sont quelque peu dégradées pour ne laisser place qu'à un semblant de discipline gouvernementale loin de contribuer, à elle seule, à la construction du pays et à la résolution de ses nombreux problèmes. L'on gardera aussi en tête que le 11è congrès de l'UGTA est venu perturber un ordre établi et n'a été, par conséquent, ni du goût du FLN ni de celui du RND. Pour ce qui est du premier parti -le FLN de Belkhadem- il lui était inadmissible de laisser la centrale syndicale opérer «une digression» dans ses rangs dont les conséquences sur «l'unicité» du discours risqueraient d'être assez lourdes en ces temps de pré-campagne électorale et donc de repositionnement. Le FLN, ce jour-là, était dans tous ses états. Il ne voulait pas d'un Salah Djnouhet en tant que secrétaire général adjoint partageant la vedette et surtout la décision à un Sidi Saïd plutôt sûr dans les situations les pires et régnant à la tête d'une organisation à l'essence plutôt FLniste. Du côté du RND, ce n'était pas non plus la joie puisque le recalage de Djnouhet par sa non-élection en tant que SG adjoint de l'UGTA concerne en même temps un membre influent du parti d'Ouyahia. Djnouhet est bien membre du bureau politique du RND. Il reste, cependant, admis que Djnouhet devra encore attendre longtemps pour que son rêve soit exaucé. Ceci quand le poste, auquel il rêve, ne serait pas carrément oublié. D'ailleurs, la centrale syndicale a évité de convoquer la Commission exécutive nationale (CEN) comme le veulent les textes et la tradition, au lendemain du congrès, pour élire les membres du secrétariat national parce que, dit-on «il faut laisser les esprits s'apaiser et les remous se calmer». Une CEN au cours de la deuxième quinzaine du mois de mai ? «Possible,» nous dit-on. Le choix des membres du secrétariat national, une instance puissante quand elle est invitée dans le jeu politique, se joue certainement serré même si les récalcitrants à « la voie » Sidi Saïd semblent bien rentrés dans les rangs.

Il faut croire que le recrutement du personnel politique, devant assurer la continuité du discours ambiant, ne doit pas être chose aisée ni pour le président de la République ni pour son entourage. Le Com Back d'Ahmed Ouyahia, en tant que son envoyé spécial dans les arènes internationales, pourrait répondre à un jeu-test auquel Bouteflika s'adonnerait en prévision d'un éventuel changement de ses proches sujets politiques. L'on dit, par exemple, qu'il aurait pensé à changer Belkhadem par Mourad Medelci, l'actuel ministre des Affaires étrangères. «Mais Medelci n'est pas responsable d'un parti, il ne pourra donc pas devenir chef de gouvernement aussi facilement », nous dit une source de la présidence de la République. L'on verrait, par ailleurs, Ouyahia retourner à la chefferie du gouvernement ou alors être propulsé au poste de vice-président de la République au cas où la Constitution sera révisée et dans ce sens. Tout pourrait être possible pour Bouteflika qui semble apprécier le fait de tenir en haleine la scène politique pour montrer qu'il est le seul maître à bord. Et ce que personne ne pourrait avancer, c'est de dire quelles dispositions de la Constitution le président voudrait-il revoir. L'on dit que la propulsion de l'un (Ouyahia) dépendrait fortement de la consistance de l'autre (la Constitution).

La réplique d'Ouyahia d'il y a quelques mois, à propos de l'article 74 limitant le mandant présidentiel, n'est pas mauvaise en soi. Il a estimé que l'article 74 pourrait être descendu au parlement pour être révisé, ce qui, d'ailleurs, épargnera de l'argent et du temps au pays. En haut lieu, l'on continue à se demander si le président voudrait, par une éventuelle révision, réellement réformer le système politique ou simplement continuer à régner. Pas de réponse claire sinon celle qui implique une autre question, celle-ci de taille à savoir «quid du rôle de l'armée dans la gestion de l'Etat ?». «Quand il saura mettre clairement des barrières entre le politique et le militaire, et mettre un terme aux tergiversations à ce propos, il aura réglé le problème de la gouvernance,» nous dit une source proche du ministère de la Défense. «Et il ne pourra y arriver que par une profonde révision de la Constitution par laquelle il refondera le système politique », ajoute notre source.

Pour le moment, les politiques, qu'ils soient issus des partis de l'alliance présidentielle ou non, sont dans l'attente d'une éventuelle nouvelle «promotion». La rumeur d'un remaniement «technique» du gouvernement laisse dans l'attente d'un poste ministériel la plus part d'entre eux. Bien que ce n'est pas la première fois qu'une telle rumeur circule, aucun d'entre eux ne perd l'espoir d'être recyclé, y compris ceux desquels on dit qu'ils sont «en réserve de la République.» Il est avancé ici et là qu'il serait probable qu'Ouyahia tenterait de placer dans le gouvernement quelques-uns de ses collaborateurs. Ceci est encore une rumeur.

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 27 avril 2008 à 22:29:42
Comme ce topic... est le leiu où l'on peut s'exprimer.... sans contrainte de thématique, je voudrai jsute évoquer ici ce soir le sort terrible qu'a eu a endurer cette petite demoiselle de 8 ans à peine... théoriquement totalement encore baignée d'enfance t d'innocence.... mais dont les parents ont décicdé... d'un tout autre scénario.... absolument abominable.... pour ceux qui n'auraient pas suivi.. ici un très bref résumé.... :

Actualité Internationale
Une fillette de 8 ans obtient le divorce après un mariage forcé 
 Une fillette yéménite de 8 ans a obtenu mardi le divorce après avoir porté plainte auprès d'un tribunal contre son père. Ce dernier l'avait «forcée il y a deux mois et demi à se marier» à un homme de 28 ans.
Une fillette yéménite de 8 ans a obtenu mardi le divorce après avoir porté plainte auprès d'un tribunal contre son père. Ce dernier l'avait «forcée il y a deux mois et demi à se marier» à un homme de 28 ans.

Le verdict a été prononcé par un tribunal de première instance à Sanaa lors d'une audience publique, convoquée sur une plainte déposée samedi par Nojoud Mohammad Ali contre son père Mohammad Ali Al-Ahdal et son mari Faëz Ali Thameur.

Ecole

«Je suis heureuse d'être maintenant divorcée. Je vais pouvoir aller de nouveau à l'école», a déclaré aux journalistes Nojoud, un sourire aux lèvres. La fillette, âgée de 8 ans selon le président du tribunal, le juge Mohammad Al-Qadhi, a indiqué qu'elle était en 2e année de primaire lorsqu'elle a été mariée.

«On m'a demandé de signer le contrat de mariage et de rester chez mon père jusqu'à l'âge de 18 ans. Mais une semaine après la signature, mon père et ma mère m'ont obligée» à aller vivre chez mon mari, a ajouté Nojoud, drapée de noir, comme la plupart des filles et femmes yéménites. Désormais, «je vais vivre chez mon oncle maternel», a poursuivi Nojoud qui a dit avoir pardonné à son père.

"Obligé de la marier"

«J'étais obligé de la marier. Mais je l'ai mariée avec son consentement car j'avais peur pour elle et pour mes enfants», a hurlé son père durant l'audience. Pour justifier le mariage de sa fille, Mohammad Ali Al-Ahdal, un chômeur, a affirmé devant le tribunal qu'un homme avait kidnappé il y a quelques années sa fille aînée qu'il avait fini par épouser. Ensuite, ce même homme avait enlevé sa fille cadette, pourtant mariée et mère de quatre enfants, une initiative qui lui avait coûté la prison.

Mariage consommé

«Je me suis marié à (Nojoud) avec son consentement et celui de ses parents», a dit de son côté le mari. En réponse à une question du juge, il a indiqué que «le mariage avait été consommé» et qu'il n'avait pas battu la fillette. «Je n'ai pas d'objection à sa demande de divorce», a-t-il dit à la fin de l'audience. L'avocate, Chadha Nasser, qui s'est portée volontaire pour défendre Nojoud, a expliqué que «cette affaire n'est pas unique au Yémen».

 
La mentalité médiévale assassine et meurtrière..... de l'innocence de l'enfance... J'avoue à titre personnel que cela a été totalement .... soulageant.... de savoir que face à de telles abominations des femmes et des hommes.... qui honnorent l'humanité dans ce qu'elle peut avoir de plus élevé en terme de morale.....  se battent pour plus de justice.... et pour faire régresser..... ces temps noirs et terribles de la condition humaine...

Je n'ai pas du tout souhaité poster le visage de la jeune enfant..... Trop de respect.....

Trop....d'émotion..... se dégage de ses yeux... à la fois.... si obscurs.. d'atrocité..... mais également de ce sourire.... presque pétillant d'enfance..... mais pour ceux que cela interpelle je vous invite sur le net à le consulter....
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 29 avril 2008 à 17:42:09
Une femme algérienne habitant la wilaya de Tebessa dans l’est de l’Algérie serait à 126 ans, la personne la plus âgée au monde.lundi 28 avril 2008.
 La direction des œuvres sociales de la wilaya de Tébessa a honoré, en marge de la journée nationale des personnes âgées, Mme Hadda Bent Tayeb, la femme la plus âgée de la wilaya de Tébessa, qui a 126 ans. Ce qui est fait la personne la plus âgée au monde. Le directeur des œuvres sociales de la wilaya de Tébessa (est de l’Algérie), M. Abdelouahab Belalmi a révélé que la personne la plus âgée de la wilaya de Tébessa, qui habite la commune d’El Aouinet n’a consulté de médecin qu’une seule fois dans sa vie. Il a ajouté qu’elle a un garçon et six filles, la plus âgée s’appelle Mariama, âgée de 84 ans et le benjamin s’appelle Lakhdar, âgé de 61ans. Cette femme a près de 427 petits fils, dont les âges vont de 60 ans à 3 mois. L’honorable Mme Hadda Bent Tayeb devrait être inscrite au Livre Guinness des records en tant que personne vivante la plus âgée au monde.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après El Khabar

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 03 mai 2008 à 10:40:12
France : le Sénat français adopte une loi en faveur des Harkis

Par rafik tayeb de http://www.toutsurlalgerie.com le 29/04/2008 à 17:14

 

 

La promesse a été faite par Nicolas Sarkozy, le 5 décembre dernier, à l’issue de sa visite d’Etat mouvementée en Algérie. Le président français, recevant la communauté harki à l’Elysée, avait annoncé des mesures de discrimination positive en leur faveur. Cinq mois plus tard, un projet de loi dans ce sens vient d’être adopté par le Sénat. Selon le texte, les emplois réservés de la Fonction publique  sont «accessibles sans condition d'âge, aux enfants des personnes mentionnées aux articles 1 et 6 de la loi du 11 juin 1994 relative aux rapatriés anciens membres des formations supplétives et assimilés ou victimes de la captivité en Algérie». Le projet de loi sera soumis en première lecture à l'Assemblée le 14 mai.

 

Pour l’association SOS Racisme, avec ce projet de loi «le scandale de la discrimination positive par catégorie ethnique et ethno-politique vient d'être relancé" avec l'adoption de ce projet de loi réservant 10.000 emplois aux enfants de harkis. «Ainsi, l'enfant d'Algérien victime de discrimination sera employé si son père était politiquement et militairement du côté de la France », écrit l’association dans un communiqué rendu public mardi 29 avril. «Il ne faut pas accepter les discriminations et chercher à les compenser, au contraire, il faut combattre les discriminations dont sont victimes les enfants de harkis, comme on doit combattre les discriminations dont sont victimes tous les enfants d'immigrés (...) La division au sein des populations victimes de discrimination raciale va ainsi être mise en place à la demande du président de la République. Nous assistons au rétablissement de méthodes de l'époque coloniale», ajoute le texte.


Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 03 mai 2008 à 21:49:29
Un petit article... qui démontre que  la liberté de la presse est PARTOUT menacée...., et même là on l'on s'y attends le moins......   :roll: :roll:

Liberté de la presse en Europe  ????

A l’occasion de la Journée internationale de la liberté de la presse, le 3 mai 2008, Reporters sans frontières publie, pour la première fois, une enquête sur les violences commises contre des journalistes dans plusieurs pays de l’Union européenne (UE).
La liberté de la presse est une réalité au sein de l’UE. Aucun journaliste assassiné sur l’ordre d’un Etat, aucun emprisonné et la censure officielle a disparu. Les médias expriment des opinions diverses et le pluralisme des idées est généralement garanti. La situation n’y est pas parfaite pour autant.
Menaces proférées contre des journalistes, tentatives d’assassinats par des groupes privés, agressions, intimidations des familles : ces faits, d’une particulière gravité, existent aujourd’hui dans l’espace européen.
En France, c’est lorsqu’ils couvrent les banlieues que les journalistes s’exposent à des représailles physiques. Depuis les émeutes de novembre 2005, la situation a pris une tournure plus inquiétante, en région parisienne notamment. En deux ans et demi, des dizaines de photographes, cameramen et reporters ont été malmenés physiquement. Bénédicte Agoudetsé, journaliste du Parisien dans le Val d’Oise, a été agressée à Villiers-le-Bel, en février 2008. Depuis, elle y est retournée une fois, "la peur au ventre". Pour elle et d’autres, la situation se détériore.
En Italie, les menaces viennent de la mafia, ou plutôt des mafias qui oeuvrent dans le sud du pays : la Camorra à Naples, la ’ndrangheta en Calabre, Cosa Nostra en Sicile et Sacra Corona Unita dans les Pouilles. Au total, une dizaine de journalistes travaillent sous protection policière. Les menaces, les lettres anonymes, les pneus crevés, les voitures rayées s’y comptent par centaines. Tous les journalistes qui écrivent sur les activités de la mafia ont, à un moment ou un autre, reçu un message, un signal les avertissant qu’ils étaient sous surveillance.
Lirio Abbate, 38 ans, correspondant à Palerme, en Sicile, de l’agence de presse Ansa, vit sous protection policière permanente. Selon lui, les journalistes sont de plus en plus exposés : "Depuis dix ou quinze ans, les chefs mafieux ont changé. Ils ne sont plus des cultivateurs, des hommes de la terre. Aujourd’hui, ils sont docteurs, hommes politiques, ils ont reçu une bonne éducation. Ils savent à quel point l’information est importante et doit être manipulée. La violence n’est qu’une partie des pressions. Les journalistes peuvent aussi être corrompus et achetés."
En Espagne, au Pays basque, les journalistes supportent, parfois depuis de nombreuses années, les intimidations de l’organisation terroriste Euskadi Ta Askatasuna (ETA). Selon Gorka Landaburu, directeur de Cambio 16, "la pression culminait en 2000 en raison des assassinats, notamment de journalistes. José Luis Lopez de Lacalle, d’El Mundo, a été abattu de plusieurs balles à cette époque. Un an après, j’ai moi aussi été victime d’une tentative d’assassinat. J’ai été grièvement blessé par l’explosion d’un colis piégé. J’ai perdu plusieurs doigts, et la vue de l’œil gauche."
Un confrère du quotidien madrilène El Pais témoigne, sous couvert d’anonymat, de sa lassitude face à la violence : "Les dernières années ont été rudes. La difficulté provient du climat général, d’un sentiment de crispation qui rend notre travail difficile. Je suis fatigué de tout cela. Cela dure depuis si longtemps."
En Irlande du Nord, plusieurs reporters continuent à faire l’objet de menaces de mort, malgré le processus de paix engagé ces dernières années et la formation, en 2007, d’un gouvernement régional qui regroupe anciens ennemis unionistes et républicains. Ces menaces proviennent généralement de groupes affiliés au mouvement loyaliste protestant, favorable au maintien d’un lien fort avec le Royaume-Uni. Ils sont nés d’anciens groupes paramilitaires unionistes comme l’Ulster Defence Association. Ils sont souvent impliqués dans des affaires de trafic de drogue et de racket. Des groupes dissidents issus de l’Armée républicaine irlandaise (IRA, qui a rendu les armes conformément au processus de paix) intimident aussi des journalistes.
Les journalistes travaillant sur place expliquent que la protection fournie par la police et le gouvernement aux personnes menacées est généralement faible, voire nulle. Et les assassins du journaliste d’investigation Martin O’Hagan, en 2001, n’ont toujours pas été arrêtés.
En septembre 2007, une balle a été envoyée à une chaîne de télévision de Belfast. Un petit mot l’accompagnait. Il portait le nom, l’adresse et le numéro de la plaque d’immatriculation de la voiture de Robin Livingstone, rédacteur en chef d’Andersonstown News, un quotidien lu principalement par la communauté catholique, nationaliste et républicaine. Le journaliste s’est juré de continuer à publier de tels reportages mais reconnaît que ces menaces ont un effet "glacial" sur la liberté de la presse.
Au Danemark, le 11 février 2008, les services de renseignements de la police danoise ont déjoué un projet d’attentat contre Kurt Westergaard, l’auteur de la caricature de Mahomet la plus controversée. Il est depuis lors contraint de vivre sous la protection des services secrets danois, changeant de maison toutes les deux semaines. A 73 ans, il continue de dessiner pour Jyllands-Posten, mais reste marqué par les menaces de mort qu’il a reçues et les mesures de sécurité qui l’accompagneront probablement encore pendant de nombreux mois.
Des violences contre des journalistes ont aussi été commises au cours des dernières années en Suède, en Bulgarie, en Roumanie, en Hongrie, en République tchèque et à Chypre notamment.


Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: senna سنة le 06 mai 2008 à 17:30:05
le 8 mai 1945 le premier chahid etait un jeune setifien du nom de sa3al bouzid il etait scout 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: jenina le 06 mai 2008 à 17:35:02
http://mohsan.free.fr/spip.php?article27
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 07 mai 2008 à 16:14:49
Un an après son élection, Nicolas Sarkozy reste confronté aux blocages algéro-français

 

Par lounes guemache de http://www.toutsurlalgerie.com  le 05/05/2008 à 10:30

 

 

Elu triomphalement le 6 mai 2007, Nicolas Sarkozy entame aujourd'hui sa deuxième année en tant que président dans un contexte difficile. En France, les Français sont mécontents de son action. Ils reprochent à leur président de ne pas avoir tenu ses promesses électorales sur le pouvoir d'achat et d'avoir pendant longtemps exposé sa vie privée dans les médias au lieu de s'occuper de leurs problèmes. Dans les sondages, Nicolas Sarkozy est depuis plusieurs semaines en chute libre.

 

A l'étranger, Nicolas Sarkozy ne s'en sort pas mieux. Dans le monde arabe, particulièrement. La première année de présidence Sarkozy a provoqué un profond sentiment de déception. Paris a perdu au moins une partie de son prestige auprès des dirigeants et des populations. Les reproches formulés à l'encontre du nouveau locataire de l'Elysée sont nombreux : rapprochement avec l'administration Bush, soutien inconditionnel à Israël, nomination de Bernard Kouchner au Quai d'Orsay …

 

Au Maghreb, zone d'influence traditionnelle de la France , les premiers pas de Nicolas Sarkozy ont déjà provoqué un profond malaise avec l'Algérie. M. Sarkozy a en effet répondu avec beaucoup de brutalité aux attentes algériennes concernant la question de repentance. Les Algériens reprochent également au président Sarkozy les positions pro-marocaines de son pays dans le dossier du Sahara occidental dans un contexte international où beaucoup de pays ont fait évoluer leur position sur la question : l'Afrique du Sud, plus grand pays du continent noir, a reconnu le Sahara occidental ; les pays scandinaves se sont rapprochés de la position défendue par l'Algérie ; de nombreux pays européens, à l'image de l'Espagne, ont pris leurs distances avec Rabat…En dépit de l'effritement de la position française en Europe, Paris continue d'apporter un soutien inconditionnel à Rabat. Plus récemment, la volonté de Nicolas Sarkozy d'installer le siège de la future Union pour la Méditerranée à Rabat a fini par agacer définitivement les Algériens.

 

Ces deux dossiers empêchent les relations algéro-françaises d'effectuer un saut qualitatif. Les Algériens attendent désormais que la France se range du côté du droit international dans le dossier du Sahara occidental. Ils attendent également du président français un traitement à la hauteur du statut de leurs ambitions dans la région : celle d'être la seule et unique puissance.


Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: jenina le 07 mai 2008 à 16:32:00
En effet, un an après , on peut dire que le bilan est catastrophique! Sarkozy n'a fait qu'enfoncer un peu plus la France et ce qui me fait rire ,c'est ces français ,d'origine étrangère, qui l'ont suivi et soutenu(Rachida Dati,Fadéla Ammara,Faudel,Rama Yade.......et j'en passe.)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 07 mai 2008 à 20:16:53
en hommage à tous les chouhadas du 8 mai 1945

                               L'Hymne National Algérien

--------------------------------------------------------------------------------


"Qassaman", le serment, a vu le jour durant la guerre de libération nationale.

Les paroles ont été écrites par Moufdi Zakaria (1908-1977) en 1956 à la prison de Serkaji-Barberousse d'Alger où il était incarcéré par les forces coloniales. La musique a été composée, d'abord, par Mohamed Triki en 1956, puis par le compositeur égyptien Mohamed Fawzi. L'hymne a été joué pour la première fois en 1957.

Qassaman est devenue l'Hymne National après l'indépendance de l'Algerie le 05 juillet 1962.



"QUASSAMAN": Le serment

Nous jurons! par les tempêtes dévastatrices abattues sur nous

Par notre sang noble et pur généreusement versé

Par les éclatants étendards flottant au vent

Sur les cimes altières de nos fières montagnes

Que nous nous sommes dressés pour la vie ou pour la mort!

Car, nous avons décidé que l'Algérie vivra.


Soyez-en témoins !


Nous sommes des combattants pour le triomphe du droit

Pour notre indépendance , nous sommes entrés en guerre.

Nul ne prêtant l'oreille à nos revendications

Nous les avons scandées au rythme du canon

Et martelées à la cadence des mitrailleuses

Car , nous avons décidé que l'Algérie vivra


Soyez-en témoins !


Ô France ! le temps des palabres est révolu

Nous l' avons clos comme on ferme un livre

Ô France ! voici venu le jour où il faut rendre des comptes!

Prépare toi ! Voici notre réponse!

Le verdict, notre Révolution le rendra

Car, nous avons décidé que l'Algérie vivra


Soyez-en témoins !
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 07 mai 2008 à 20:23:33
Merci Mallak pour ce devoir de memoire,
à nos  CHAHIDATE ET CHAHID,  M.ZAKARIA
http://fr.youtube.com/watch?v=1zdqbCCVSFM
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: senna سنة le 07 mai 2008 à 20:34:51
http://citizenmusic.blogspot.com/2007/12/blog-post_26.html

voici une belle poesie de abou el kassim echabi de circonstance

le titre c'est iradatou el hayet
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 10 mai 2008 à 15:57:39
El Watan d'aujourd'hui:
Victor Spielmann (1866-1938)
Un Européen d’Algérie révolté contre l’injustice coloniale

Fils d’un optant alsacien, Victor Spielmann arrive en Algérie en 1877 à l’âge de 11 ans. Son père parvient à obtenir un petit lot de colonisation à Bordj Bou Arreridj. Mais, comme nombre de petits colons, il mène une vie difficile sur une terre ingrate.
En 1897, pour son fils qui lui a succédé, c’est la ruine et la saisie de ses biens. Cette expérience éprouvante contribue à faire de lui un révolté. Il va désormais mener une lutte de tous les instants contre « l’Administration », en fait contre ce système colonial dont il allait progressivement percevoir qu’il exploitait et opprimait davantage encore les Algériens de souche. Un temps cordonnier, puis représentant de commerce pour s’assurer le pain, il se lance aussi dans le journalisme. Toujours sur le qui-vive, il parcourt le bled pour dénoncer sans relâche la grosse colonisation, les banques et les puissants de la bourgeoisie coloniale. Fin XIXe, début XXe siècle, particulièrement dans sa région — le Constantinois — , la défense des Européens de basse condition va volontiers de pair avec la dénonciation des Juifs, laquelle sous-tend la crise « autonomiste » créole de 1898 : les ressentiments sociaux sont exploités démagogiquement par un « parti radical antijuif » dont le maire de Constantine, Émile Morinaud, est le dirigeant le plus en vue. En Europe, il existait un antisémitisme populaire, qui a aussi été le fait de nombre de petits Blancs d’Algérie : dans leur pré-carré dénommé français, ils voyaient dans les petits commerçants et artisans juifs, généralement fort pauvres, des rivaux auxquels le décret Crémieux (1870) avait indûment conféré la nationalité française . Toutefois, indisposé par la compromission croissante des notables du parti antijuif avec les potentats de la bourgeoisie coloniale, Spielmann rompt en 1902 son compagnonnage politique avec eux. Reprenant sa liberté, il se consacre désormais aux problèmes de sa région. Avec quelques compagnons, il écrit dans de petits journaux locaux — L’Écho d’Aïn Tagrout, Le Cri des Hauts-Plateaux, L’Avenir de Bordj Bou Arreridj —, tout en militant politiquement selon un mode protestataire et en collaborant à de nombreuses œuvres sociales, syndicats agricoles, bibliothèques populaires, sociétés de secours mutuel, orphelinat du peuple… Dans le même temps, il se lie avec Gaston de Vulpillières, socialiste humaniste, libertaire et internationaliste, archéologue de l’antique Calcaeus Herculis (El Kantara) et défenseur passionné des Algériens misérables du Village rouge d’El Kantara, avec lesquels il vit. Dans sa lancée, Spielmann étend de plus en plus ses activités à la défense des Algériens. En 1906, il collabore au journal algérois de Vulpillières, Le Croissant-El Hillal, « organe des revendications indigènes ». Il contribue ainsi à aiguillonner les velléités de réformes entamées par le gouverneur général de l’Algérie Charles Jonnart et à soutenir cette haute figure « indigénophile », que fut le député de la Haute Marne Albin Rozet. Il dénonce le Code de l’Indigénat de 1887, qui codifie la discrimination ; il dénonce sans relâche les abus de l’administration coloniale qui molestent colons pauvres et « prolétaires indigènes », qui sont pour lui, tous victimes d’un même système régi par les gros colons et les banques, en commerce avec quelques bachaghas acquis et intégrés au système. Fin 1910, Spielmann devient le collaborateur de Sadek Denden, à son journal L’Islam, le plus connu des journaux « jeunes-Algériens ». De 1912 à la guerre de 1914, Spielmann est le correspondant pour l’ouest Constantinois du Cri de l’Algérie, dirigé par Vulpillières. La grande dénonciation du journal est celle de l’imposition aux Algériens du service militaire obligatoire, institué par le décret du 31 janvier 1912, cela sans compensation aucune : « un scandale ». Il ne réclame pourtant guère, à la différence de ses amis jeunes-Algériens, que le droit de vote qui en société coloniale serait pour lui bafoué, et qui ne servirait qu’à affermir l’emprise d’une « bourgeoisie indigène » qu’il exècre. Aux côtés de son ami Deybach, lui aussi Alsacien, Spielmann est présent partout, là où des incidents entre recruteurs et conscrits se produisent, et ils sont légion. Il témoigne : « Si nous, Alsaciens, nous nous plaignons des spoliations et des vexations dont nous sommes victimes de la part de l’Allemagne, que doivent dire les indigènes-patriotes de leur Algérie, pour avoir été, sous prétexte d’insurrection, dépouillés de centaines de milliers d’hectares des meilleures terres, sans compter l’amende de guerre. Les Allemands, en 1870, se sont contentés de l’amende et d’une partie de notre territoire. C’est pour cela que je proteste contre toutes les injustices dont on les abreuve. Comment, avec de telles spoliations territoriales, vous trouvez tout naturel qu’on appelle les enfants des indigènes sous les drapeaux pendant trois ans, au lieu de deux comme les nôtres, et sans compensation d’aucune sorte ? Mets-toi à leur place, et, là, dis-moi franchement ce que tu ferais de l’arme que ton spoliateur te confierait ? Il faut être insensé pour ne pas voir où nous allons. Si je réclame des compensations, ce n’est pas tant le bulletin de vote que je vise, car nous ne sommes pas mûrs nous-mêmes pour l’employer utilement, mais leur émancipation civile, afin qu’ils échappent à leurs tortionnaires administratifs. » Spielmann dénonce inlassablement les trafics dont la conscription est l’occasion qui enrichit les agents de l’administration et des notables de telles grandes familles algériennes ; et aussi les spoliateurs des fellahs qui s’engraissent de la colonisation foncière, et leurs comparses, administrateurs de communes mixtes et autres « adjoints indigènes ». Le ton du Cri de l’Algérie, violent, amer, souvent désespéré, est plus proche de la dénonciation libertaire que du socialisme marxiste. Les articles, toujours grinçants, jamais drôles, donnent un sombre tableau du Constantinois à la veille de la Première Guerre mondiale. On perd la trace de Spielmann pendant la guerre, au lendemain de laquelle il se trouve proche des positions des communistes d’Algérie. Il dut un temps adhérer au parti, même s’il resta toujours marginal par rapport à lui, avant de s’en éloigner en 1925, puis de rejoindre formellement la SFIO. Il resta, cependant, un atypique. Ahmed Khobzi, l’instituteur communiste, à qui le liait une solide amitié, disait de lui : « Il était trop rebelle pour accepter la discipline, trop anarchiste pour accepter un maître. » De fait, il avait baptisé le très modeste pavillon où il vivait avec sa femme Hélène Bonino, à Frais Vallon, au flanc de Bab El Oued, « Villa Francisco Ferrer », du nom du célèbre militant anarchiste et anticolonialiste catalan, fusillé à Barcelone en 1909. Spielmann n’en collabora pas moins à la Lutte sociale, devenue communiste après le congrès de Tours, dès 1921. Si nombreux étaient alors les communistes à n’être pas hostiles « aux aspirations d’indépendance coloniale », d’autres, dans l’inspiration de la motion de la section de Sidi Bel Abbès (1922), continuaient à coups d’arguments foncièrement coloniaux, à s’en tenir à des positions sociaux-colonialistes. Sous l’impulsion du professeur d’histoire André Julien, alors en poste en Algérie, Spielmann allait jouer un grand rôle pour étayer les dossiers tant réclamés par le futur grand historien du Maghreb, connu ultérieurement sous le nom de Charles-André Julien — il était alors communiste —, en vue d’argumenter les positions politiques sur le sujet, crucial, de la colonisation. D’emblée, ses articles s’imposèrent. Malgré — ou grâce à — son style lourd et ses exemples ressassés, Spielmann faisait preuve de pédagogie. Toujours avec des dossiers précis, nourris de chiffres surabondants, il cherchait avec obstination à expliquer comment la France conduisait en Algérie une politique injuste et discriminatoire, affamant les « mesquines » (sic) et les maintenant dans l’ignorance. Notamment grâce à lui, exista un temps dans ce journal communiste un certain dialogue entre communistes, et aussi entre les communistes et tels porte-parole de l’Algérie algérienne. Le journal de l’Emir Khaled, L’Ikdam — qui avait succédé à L’Islam d’avant-guerre —, volontiers brocardé pour sa tiédeur à l’égard de la révolution bolchévique, fut pourtant de plus en plus ménagé grâce à Spielmann : ce dernier était de longue date l’ami de Khaled, et il devint son collaborateur politique ; Spielmann acquit une véritable stature de trait d’union franco-algérien — il donna ce nom de Trait d’Union à son journal et à la maison d’édition qu’il fonda à cette époque. Ferhat Abbas eut pour lui ces mots : « Victor Spielmann publiait La Tribune, et ensuite Le Trait d’Union. Ce courageux Alsacien, dont j’évoque avec émotion le souvenir, ancien colon de Bordj Bou Arréridj, prenait violemment à partie les pouvoirs publics, et dénonçait avec vigueur l’expropriation des Arabes et leur ruine. A certains égards, il était un des plus valeureux défenseurs de notre cause. » Spielmann cessa de collaborer à La Lutte sociale à l’été 1924, probablement au moment où il prit ses distances avec le PC. Mais il consacra l’essentiel de son activité, de 1919 à l’exil de l’Emir Khaled, à l’été 1923 — et même au-delà, pendant sa relégation à Alexandrie —, au combat de ce dernier. Un grand nombre de textes en français du petit-fils de l’Emir Abd El Kader furent en fait écrits par Spielmann : on retrouve dans la prose en français de Khaled les thèmes, les tics de plume, les textes hachés en paragraphes courts, caractéristiques de son mode d’écriture. Le texte de la conférence faite par Khaled à Paris les 12 et 19 juillet 1924, lors de son bref retour à Paris après la victoire du Cartel des Gauches — la seconde sous les auspices de l’Union intercoloniale communiste — fut publié à Alger à ses éditions du Trait d’Union. Et le texte de cette conférence ressemble fort à la pétition que Khaled avait adressée en avril 1919 au président américain Wilson pour plaider la cause algérienne : l’historien peut penser que, plausiblement, le texte de la pétition fut largement inspiré, sinon rédigé par Spielmann. Dans L’Ikdam, Spielmann continua à écrire les mêmes articles dénonciateurs dont il était coutumier. A partir de 1922, au moment de la radicalisation de Khaled, l’émir lui donne de plus en plus la parole. Il fut sans doute le plus fidèle de ses fidèles ; il popularisa sa figure de zaïm algérien, équivalent du zaïm égyptien Saad Zaghloul. Après son exil, il ne cessa de clamer : « Nous ne cesserons de crier : ‘‘rendez nous notre émir, notre Zaghloul Pacha !’’ » De son exil oriental, Khaled maintint les liens avec Spielmann. En 1925, il le chargea d’examiner un projet de création, à Alger, d’un quotidien franco-arabe. Malgré ses efforts pour recueillir des fonds, le journal ne vit jamais le jour. Spielmann ne put que continuer son combat dans son Trait d’Union, fondé après la disparition de L’Ikdam, qui suivit l’élimination politique de Khaled ; mais sans l’émir, et sans non plus le compagnonnage de plume des communistes. Il tenta – mais sans succès – de mettre sur pied un cercle franco-nord-africain, cela sans aucune référence à la République des Soviets. Il publia en 1930, à ses éditions du Trait d’Union, le premier livre de Ferhat Abbas, Le Jeune Algérien, qui fut simultanément publié à Paris aux éditions de la Jeune Parque. Dans les articles et les multiples brochures publiés par Spielmann, les Républiques soviétiques ne sont jamais citées comme symbole du monde nouveau issu de la Première Guerre mondiale. Le sont au contraire d’abondance la Turquie, l’Inde, l’Égypte… Il fut en somme plus tiers-mondiste que communiste. Et le vocabulaire « serfs », « féodaux », « oligarchie », « ravageurs »… renvoie davantage à un populisme révolutionnaire anarchiste qu’au marxisme-léninisme. Il parvint vaille que vaille à faire paraître Le Trait d’Union jusqu’en 1928, se débattant dans des difficultés financières, et en dépit de la collaboration de Ferhat Abbas. Il est un temps inquiété, et même, en 1925, emprisonné à Barberousse pour ses positions politiquement iconoclastes. Il doit continuer pour vivre, et pour faire vivre son journal et sa maison d’édition, à faire le représentant de commerce. Il collabore aux journaux socialistes Demain et Alger socialiste. Les petites brochures qu’il fait imprimer à compte d’auteur pour s’y exprimer en toute liberté sont mal diffusées et se vendent mal. La Ligue des droits de l’homme, qui tient son congrès à Alger en 1930, fait sienne sa proposition de conférer les droits politiques aux Algériens. Il tente de donner au Trait d’Union un successeur sous le titre de La Tribune indigène algérienne, mais il ne parvint pas au total à publier plus de vingt numéros. Les notables algérois sur le concours financier desquels il avait cru pouvoir compter s’étaient dérobés. Au surplus, s’il piétine, c’est peut-être aussi que ses perspectives politiques manquent de netteté. Certes, son projet politique n’est pas la colonie du système colonial ; mais son tempérament est plus celui d’un dénonciateur que d’un politique au sens constructif du terme. Anticolonialiste, certes, Spielmann le fut, même s’il ne fut pas résolument un indépendantiste – rappelons qu’un grand nom comme Ferhat Abbas, en ce temps, ne l’était pas davantage –. A mesure qu’en Algérie partis et organisations politiques se structurent, Spielmann apparaît de plus en plus isolé, et comme hors du temps. S’il émeut, il ne met pas en branle de mouvement politique construit et organisé. Et, s’il parle juste, tel Cassandre, il n’est guère écouté. Il salue en 1936 le Front populaire et le Congrès musulman, mais il ne semble pas y avoir pris une grande part. Il a, il est vrai, 70 ans ; il est usé par une vie de combats. S’est-il attelé à la rédaction de ses mémoires, annoncés dès 1934 sous le titre Un demi-siècle de vie algérienne (1877-1934) ? Nul ne sait s’il y travailla vraiment dans le contexte désespérant de l’échec du Front populaire, du projet Violette, et du Congrès musulman. L’ouvrage, en tout cas, ne parut jamais. A sa mort, selon certaines sources, Ferhat Abbas aurait été le légataire de ses archives, de sa bibliothèque, de ses luttes passées. Sa petite maison de Frais Vallon était, il est vrai, une prodigieuse bibliothèque sur l’Algérie, sa cave regorgeait des archives qu’il avait accumulées un demi-siècle durant. Il fut salué, dans une notice nécrologique émouvante dans son Chihâb, par cheikh Abdelhamid Ben Badis, comme « l’ange gardien (malâk hâris) du peuple algérien ». Début 1954, La République algérienne de Ferhat Abbas rendit hommage à « un des tout premiers combattants pour la reconnaissance de la personnalité algérienne », « le précurseur méconnu du Manifeste du Peuple algérien », lequel avait d’ailleurs repris nombre de thèmes chers à Spielmann. Au total, la figure d’un Victor Spielmann indique que le colonialisme fut bien, comme l’écrivit Jean-Paul Sartre, un système. S’il eut pour effet d’ériger une barrière de discrimination et de racisme entre humains – Algériens colonisés et Créoles colonisateurs –, existèrent aussi, des deux côtés, des humains pour vouloir abattre la barrière et appeler de leurs vœux un avenir conjoint de fraternité : le contentieux produit par le colonialisme ne fut pas, au fond, un conflit franco-algérien, même s’il put revêtir cet aspect simplifié. Cela dit, les logiques à l’œuvre dans l’histoire ont finalement abouti à ce qui est advenu et que nous connaissons. L’historien doit aussi honnêtement évoquer tous ces hors normes, tous ces atypiques, toutes ces forces qui tentèrent de donner une juste question politique à ce qui allait déboucher sur une des plus douloureuses guerres de libération anticoloniale ; ne serait-ce que pour faire connaître ce que fut, dans l’histoire de l’Algérie colonisée, toute la palette polychrome du divers historique, lequel ne se réduit jamais à ces binômes tranchés, gros de trop de ces simplismes qui, pour repaître d’abondance tant de pouvoirs et de mémoriels affrontés, devraient viscéralement répugner à la déontologie du territoire de l’historien.

Gilbert Meynier
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: LAK le 10 mai 2008 à 20:12:12
Merci BBAinNYC, pour l’insertion de cet article très édifiant sur les vicissitudes d’un Pays et d’un Peuple et d’Hommes qui se sont voués aux nobles causes. je reste persuadé que quelque soit la durée du temps,  l’Histoire saura honorer et reconnaître les mérites de chacun.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 11 mai 2008 à 10:23:51
Le PDG d’Algérie Télécom limogé

 

Par sonia lyes http://www.toutsurlalgerie.com le 08/05/2008 à 16:49

 

 

Mouloud Djazairi a été limogé de son poste de PDG du groupe Algérie Télécom, a appris toutsurlalgerie.com auprès de sources proches du secteur. Il sera remplacé par Moussa Benhamadi , ancien Directeur du Centre de recherche sur l'information scientifique (Cerist) et précurseur de l’Internet en Algérie.

 

On ignore les raisons de ce nouveau changement, le troisième en moins de six mois à la tête d’Algérie Télécom. Mouloud Djazairi a été en effet nommé à son poste le 2 janvier dernier. Il succédait à Slimane Kheiredine, limogé le 31 décembre 2007 par le ministre de la poste et des technologies de l'information et de la communication, Boudjemâa Haïchour.

 

L’opérateur historique de télécommunications, officiellement destiné à être privatisé dès cette année, souffre de ses mauvaises performances dans la téléphonie fixe et l'Internet. Ses résultats dans le mobile sont également mitigés : sa filiale Mobilis résiste certes à la concurrence et conserve sa position de numéro 2 du secteur derrière Djezzy. Mais cette performance cacherait des résultats opérationnels peu brillants : selon un cabinet irlandais spécialisé, le revenu mensuel moyen par client (ARPU) de Mobilis est de seulement 3 euros contre 12 pour Djezzy.

NB/ un bordjien de retour dans la telephonie......


Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 12 mai 2008 à 11:05:05

EL WATAN (http://www.elwatan.com/spip.php?page=article&id_article=93943)

Edition du 12 mai 2008 > Multimédia

Intéressé par le potentiel publicitaire de la région
Microsoft lance MSN Maghreb

Il y a dix millions d’utilisateurs d’Internet dans les trois pays du Maghreb et la moitié va sur Windows Live Messenger ou Hotmail, selon un responsable de la compagnie.

Les politiciens de la région ont beau claironner leur intérêt pour l’union du Maghreb, ils ne peuvent pas se vanter d’un quelconque résultat concret obtenu sur la voie de l’union. Comme la nature a horreur du vide, Microsoft, qui a vu le potentiel du marché, ne s’est pas fait prier pour lancer MSN Maghreb pour capter les publicités concentrées principalement sur les chaînes de télévision. C’est ainsi que le 22 avril dernier, le PDG de Microsoft, Steve Ballmer, a lancé MSN Maghreb qui entend devenir le premier portail à mettre en relation les consommateurs du Maroc, de Tunisie et d’Algérie. « MSN Maghreb, premier portail local à utiliser la technologie du portail MSN, les contenus réalisés avec nos partenaires pour MSN Arabia ainsi que tous les services de Windows Live, permettra aux consommateurs de cette région de se connecter de plus en plus facilement à l’information et aux personnes qui les intéressent », a-t-il dit lors d’une conférence de presse à Skhirat, au sud de Rabat (Maroc). MSN Maghreb, qui est une joint-venture entre Microsoft et Linkdotnet (filiale à 100% de l’opérateur égyptien Orascom), offrira des services en français ainsi qu’un contenu d’informations et de divertissements. En 2000, les mêmes partenaires avaient lancé MSN Arabia en anglais et en arabe et aujourd’hui, selon M. Ballmer, plus de 2 millions de pages sont vues quotidiennement seulement en ce qui concerne l’information. Ce sera LinkdotNet qui fera fonctionner le portail maghrébin. Interrogé par un journaliste, si MSN Maghreb allait adapter son contenu à la mentalité de la région où certains sujets sont sensibles ou même tabous, M. Ballmer a répondu : « Nous voulons que ce portail respecte certaines pratiques et normes, et c’est Linkdotnet qui suivra ces questions avec attention. » Le PDG de Microsoft a estimé qu’ « Internet a connu une véritable explosion dans la région. Depuis 2000, il y a eu une croissance de 6000% au Maroc, 5000% en Algérie et de 1500% en Tunisie, et nous sommes sur le point d’assister à une accélération de l’usage de l’internet dans la région ». « Il y a dix millions d’utilisateurs d’internet dans les trois pays du Maghreb et la moitié va sur Windows Live Messenger ou Hotmail. Nous pensons que le nombre d’utilisateurs augmentera dans les prochaines années », a indiqué à l’AFP Ervan Pouliquen, directeur du marketing de Microsoft pour l’Europe de l’Est, le Moyen-Orient et l’Afrique. Mais pour les partenaires, ce portail est aussi un moyen de capter la publicité. « Cela va apporter de nouvelles opportunités pour la publicité numérique qui est encore à ses débuts et nous allons permettre aux publicitaires de mieux toucher les consommateurs. La publicité sur Internet ne représente que 1% du marché dans cette région. Nous voulons réussir à transférer vers Internet une partie de la publicité qui va à la télévision et à l’affichage », a souligné M. Pouliquen. MSN attire plus de 465 millions de visiteurs chaque mois à travers le monde.

S. B.

A.F.P.


Le lien pour msn Magreb...

http://maghreb.msn.com/ (http://maghreb.msn.com/)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 12 mai 2008 à 16:09:38
 :x

DOTÉE D’UNE ADMINISTRATION CARNIVORE
L’Algérie «torpille» ses compétences
12 Mai 2008 - Page : 3
Lu 1212 fois 

Elle qui ambitionne de récupérer ses surdoués installés à l’étranger, aurait déjà divorcé avec sa «matière grise nationale».

Décidément, il y a comme quelque chose qui ne tourne pas rond au niveau de ceux qui ont le pouvoir de nomination. Ministres, directeurs généraux...font et défont les carrières de ceux qu’ils ont pourtant choisis ou qu’on leur a conseillés.

La cooptation étant, bien entendu, le critère qui décide de la mobilité sociale en Algérie.

Compétences, expériences, formations, diplômes sont remisés au placard dans pratiquement la majorité des cas. Avec un tel décor planté et l’image que renvoie les pouvoirs publics chargés de la gestion de ce très lourd dossier, c’est l’effet contraire qui risque de se produire. Personne ne sera tenté de revenir. Cela aura pour effet d’encourager ceux qui sont restés, à partir.
L’exemple d’Algérie Télécom est édifiant.
Boudjemaâ Haïchour, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication vient d’opérer un troisième changement à la tête du groupe en l’espace d’un temps record. M.Slimane Kheireddine a été limogé le mois de décembre 2007 et son successeur Mouloud Djaziri il y seulement quelques jours.
Les postes à responsabilité sont devenus de gros consommateurs de ressource humaine. Une denrée qu se fait pourtant de plus en plus rare.
La liste peut encore s’allonger. Aoun (Saidal), Bel Fodil (Arpt), Boutagou de l’Agence nationale des barrages et transferts (Anbt) sans parler de toute cette «armée» de cadres, scientifiques, chercheurs marginalisés ou mis à la retraite.

La bureaucratie n’a pas d’état d’âme. Le pouvoir fait perdre la tête.
Comment faire face à une «administration carnivore»?
Les compétences constituent une menace pour les arrivistes, les pistonnés et les opportunistes de tout poil. C’est de notoriété publique. Une culture ancrée dans un système bien rodé.
 Une cour et des courtisans où, pour y être admis, il faut prêter allégeance et surtout ne rien faire qui dérange, quitte à se rouler les pouces.

L’Algérie qui ambitionne de récupérer ses compétences installées à l’étranger aurait-elle décidé de divorcer avec sa matière grise nationale?
Depuis près de trente ans, les cadres et intellectuels algériens ont coûté les yeux de la tête au Trésor public afin d’être formés. Ils ont choisi de tenter leur chance outre-mer. Près d’un million d’entre eux, selon des estimations très sérieuses, ont choisi le chemin de l’exil. Les compagnies et les institutions algériennes y ont subi une exceptionnelle et dramatique saignée.

Tous les secteurs ont été touchés. Air Algérie, Sonatrach, les universités avec leur pléiade de chercheurs et de spécialistes, le secteur de la santé, la télévision, la presse écrite, sans compter les nombreux étudiants qui ont décidé d’un aller sans retour.

 «A Montréal, j’ai tout pour être heureux: un emploi, un très bon salaire, une maison avec jardin et une belle voiture. L’ambiance de travail est excellente et le cadre de vie agréable», a déclaré dans une interview à l’hebdomadaire Jeune Afrique, Abdel, diplômé en informatique de l’université de Bab Ezzouar. Serait-il prêt à tout abandonner pour rentrer au pays? Sa réponse est catégorique: «Pourquoi voulez-vous que j’y retourne? J’ai mis une croix sur l’Algérie.»

Un autre cas de réussite extraordinaire: l’exemple du Dr Elias A.Zerhouni, diplômé en médecine, il décide de partir, de quitter l’Algérie en 1975.
Il est aujourd’hui à la tête du prestigieux Institut national de la santé (NIH) aux Etats-Unis d’Amérique. Un organisme qui regroupe 27 instituts et centres de recherches. Il compte 18.000 salariés et un budget de près de 30 milliards de dollars.

 Sonatrach aurait subi une saignée qui en dit long sur cette fuite des cerveaux: plus de 2000 en l’espace de cinq ans, selon le secrétaire national de l’Ugta, Lakhdar Badredine. Quand on sait qu’il faut une dizaine d’années pour former un superviseur en forage, on peut mesurer l’étendue des dégâts. Pourquoi hésiter à partir lorsque la France, la Grande-Bretagne, le Canada, les Etats-Unis...leur tendent les bras. L’Algérie, dans un cri de désespoir, les «réclame», mais elle leur offre une image pour le moins anachronique et paradoxale.

 Elle est loin d’être en conformité avec des voeux qu’elle appelle de tout son être. Cela finit par ne pas rassurer, à moins d’être masochiste.

Mohamed TOUATI

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 18 mai 2008 à 12:40:50
Un journaliste algérien sur trois a un antécédent d'hypertension ou de diabète
17-05-2008 à 22:53 APS
Taille du texte:   
Un journaliste algérien sur trois a un antécédent  d'hypertension, de diabète ou de maladies cardio-vasculaires, a affirmé samedi  à Alger le professeur Abdelkrim Berrah, président de la Société algérienne de  l'hypertension artérielle (Saha).          Le professeur Berrah, qui présentait devant des journalistes de la presse  nationale les résultats d'une étude sur la prévalence de l'hypertension artérielle  dans le milieu journalistique, a indiqué que sur le lot de journalistes concernés  par cette étude (124 journalistes), et dont la plupart sont âgés entre 35 et  50 ans, 92 d'entre eux présentaient une tension artérielle normale, alors que  18 autres sont des hypertendus chroniques, dont six (6) ne se traitent même  pas de cette maladie, alors que trois autres présentaient une hypertension masquée.          Il a, par ailleurs, fait savoir que 74 % des journalistes ont des antécédents  familiaux, c'est-à-dire qu'ils ont un parent qui est soit hypertendu, diabétique  ou qui a une maladie cardio-vasculaire.          "Ils (journalistes) ont à charge de faire en sorte que ce facteur reste  à leur niveau et ne soit pas transmis à leurs enfants, à travers notamment la  perte du poids, la pratique de l'exercice physique et le respect des bonnes  habitudes alimentaires", conseille le professeur Berrah qui souligne aussi la  nécessité de mesurer régulièrement la tension artérielle, même pour un individu  qui n'est pas hypertendu.          "L'auto-mesure de la tension artérielle chez soi  a une meilleure valeur",  indique le spécialiste.          Un parcours de santé au profit des journalistes de la presse nationale a  été organisé à cette occasion. Les trois premiers ont été récompensés par des  cadeaux symboliques offerts par un laboratoire pharmaceutique, partenaire de  la Saha dans de cette initiative.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 20 mai 2008 à 10:36:52
L'Algérie a acquis à Toulouse (France) un Airbus A340-500 qui servira aux déplacements présidentiels du chef de l'Etat Abdelaziz Bouteflika, a annoncé mardi le

20/05/2008 à 09:04|
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 21 mai 2008 à 11:11:21

Pêche: "Grande bouche" et petites amitiés au coeur des Hauts plateaux

[Aps 20/5/08]  BORDJ BOU ARRERIDJ (Algérie)- Les berges du barrage de Aïn Zada, situé à cheval entre les wilayas de Bordj Bou Arreridj et de Sétif, sont prises d’assaut ces derniers temps par des pêcheurs à la ligne venus des wilayas limitrophes, comme M’sila, ou un peu plus éloignées comme Biskra et Batna.

Les plus patients, plutôt les plus passionnés, campent parfois, le beau temps aidant, durant des journées entières, sinon plusieurs jours autour de cette vaste étendue d’eau de 1.100 hectares, taquinant à l’envi la carpe "Grande bouche" qui foisonne à Aïn Zada.


"A ce train-là, la pêche à la ligne est en passe de devenir le sport le plus pratiqué dans les wilayas de Sétif et de Bordj Bou Arreridj", note non sans humour -et sans non plus perdre de vue son flotteur- Miloud Madoui, un "accro" résidant à Bordj Bou Arreridj.

Sa canne plantée à côté de celles de pêcheurs de Bou Saâda, rencontrés là par hasard, ce pêcheur "impénitent", comme il se qualifie lui-même, se réjouit aussi des "liens d’amitié qui se tissent au gré des rencontres".

Pour lui, il existe peu d’endroits aussi conviviaux où il fait bon vivre, loin du tumulte de la ville, avec de nouveaux copains. Des copains "dont on surveille aussi, du coin de l’£il, le moindre frémissement de la ligne", glisse-t-il d’une voix basse et avec un sourire entendu.

En règle générale, les pêcheurs de chaque wilaya choisissent leur coin préféré sur lequel leurs "collègues" évitent d’empiéter, même s’il est inoccupé, selon une sorte de code tacite n’ayant jamais fait l’objet de la moindre négociation.

"C’est simplement du respect!", lance fièrement Miloud Madoui pour qui cela relève de "l’hospitalité des gens des Bibans".

Malheureusement, tout n’est pas toujours si édénique que cela sur les berges du barrage, regrette toutefois ce pêcheur, un brin écolo.

"Si nous, nous faisons très attention aux déchets, en nous gardant de les remettre dans les eaux du barrage, certaines personnes viennent plutôt pour s’adonner à l’alcool, abandonnant divers détritus sur les rives du barrage", déplore-t-il en prenant à témoin un autre pêcheur qui semblait chercher un endroit convenable où poser son tabouret pliable.

Ce dernier, qui répond au nom de Omar Bencherif, vient d’arriver de Barika (Batna) et confirme les propos du Bordjien avec force acquiescements: "C’est vrai, parfois, des jeunes gens désoeuvrés viennent ici pour boire (des boissons alcoolisées), mais ils ne s’approchent jamais des pêcheurs".

Ce que cet habitant du Hodna regrette le plus, c’est plutôt la découverte fréquente de poissons morts, jetés probablement par des pêcheurs qui en attrapent trop et qui, dénonce-t-il, s’en débarrassent sur les rives sans calculer le risque que leur décomposition empoisonne l’eau du barrage.

Du côté de l’administration du barrage, l’on confirme que les eaux de Aïn Zada sont très poissonneuses. Pendant la seule année 2007, quelque 250.000 alevins de carpe argentée et 100.000 alevins de carpe "Grande bouche" avaient été lâchés dans le barrage.

Selon un responsable, l’activité de pêche est règlementée selon des périodes précises et "seul un concessionnaire est actuellement autorisé à pêcher avec des filets pour capturer la +Grande bouche+ de grande taille et éviter qu’elle ne meure et pollue les eaux du barrage".

Pendant ce temps, Miloud Madoui et Omar Bencherif, qui viennent juste de faire connaissance, devisent à tout va en comparant la souplesse de leur canne, leur moulinet et leurs hameçons. Ils s’éloignent ensuite côte à côte comme s'ils étaient les meilleurs amis du monde.

C’est aussi cela une journée de pêche à la ligne à Aïn Zada.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 21 mai 2008 à 17:02:18
Algérie : 3400 nouveaux emplois à pourvoir dans les métiers de la santé
Par ali idir le 21/05/2008 à 14:55



Bonne nouvelle pour les diplômés dans les métiers de la santé. Le ministère de la santé vient de lancer une vaste campagne de recrutement pour 2008 : 3400 postes d'emploi sont à pourvoir à travers tout le pays. Les postes ouverts au recrutement concernent trois spécialités : médecine générale, chirurgie dentaire et pharmacie. Les candidats devront déposer leurs dossiers auprès des directions de la santé au niveau de leurs wilayas de résidence.

Le ministère de la santé cherche via ce vaste plan de recrutement de praticiens médicaux généralistes à lutter contre le chômage qui touche les médecins, les dentistes et les pharmaciens. Mais aussi à remplacer les départs massifs de médecins vers l'étranger, notamment les pays occidentaux comme la France. En 2007, près de 7000 médecins ont quitté l’Algérie pour l’Europe et le Canada.

Les nouveaux diplômés dans ces trois filières se retrouvent souvent au chômage, pour cause de manque d’offres dans les hôpitaux du nord du pays. Déficitaires en moyens humains, les structures sanitaires du sud du pays sont souvent boudées par les médecins, les dentistes et les pharmaciens, faute d'incitations suffisantes de la part du gouvernement. Pour pousser les médecins à accepter de travailler dans le sud, le ministère de la santé a quasiment gelé les recrutements dans le nord du pays. Envoyer à un ami | Soyez le premier à ráagir sur cet article
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 25 mai 2008 à 09:41:49
Un soir, un vieil Amérindien parlait à son petit-fils du combat qui se livre à l'intérieur de chacun de nous. Il l'expliquait comme suit:

"Il y a deux loups en chacun de nous."



Le loup du Mal: C'est la colère, l'envie, la jalousie, la tristesse, le
regret, l'avidité, l'arrogance, l'apitoiement, la culpabilité, le
ressentiment, l'infériorité, le mensonge, l'orgueil, la supériorité et l'ego.



Le loup du Bien: C'est la joie, la paix, l'amour, l'espérance, la sérénité, l'humilité, la bonté, la bienveillance, l'empathie, la générosité, la vérité, la compassion et la foi.'

Après y avoir réfléchi pendant un instant, le petit-fils demande:

"Grand-papa, quel loup gagne ?"

Le Grand-papa lui répond simplement:

"Celui que tu nourris."
 


Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 25 mai 2008 à 09:46:16
Bouteflika confie deux nouvelles missions diplomatiques à Ouyahia


Le président de la République Abdelaziz Bouteflika a chargé aujourd'hui l'ancien chef du gouvernement et patron du RND, Ahmed Ouyahia, en qualité de représentant  personnel du chef de l’Etat, de conduire la délégation algérienne à une réunion qui se  tiendra lundi prochain à Séoul, en Corée du Sud.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 25 mai 2008 à 21:47:29
A propos du système de santé... des progrès de la science, et des tabous .... uen petite information.... presque "croustillante"

Je vous laisse apprécier.... forumeuses et forumeurs...  :-)

Viagra monde arabe

Dix ans d’existence du viagra : 35 millions de consommateurs
La consommation du Viagra a connu une forte progression pendant ses dix années d’existence. Aujourd’hui, 35 millions de personnes consomment quotidiennement la pilule bleue, soit 1,8 milliard de comprimés par an et six comprimés par seconde.
Le Caire : De notre envoyée spéciale
C’est du moins ce qu’a déclaré le Dr John Dean, président de la Société internationale de la santé sexuelle, à l’occasion de la célébration du dixième anniversaire du lancement du Viagra, à l’hôtel Le Mariott au Caire. Une conférence organisée par le laboratoire Pfizer, à la quelle ont pris part de nombreux journalistes de la région du Moyen-Orient, du Golfe et d’Afrique du Nord. L’utilisation du viagra, pour le traitement de la dysfonction érectile (DE), semble être importante dans les pays arabes, en raison du nombre de personnes souffrant de cette maladie. Outre le facteur âge, le tabagisme et les maladies, telles que le diabète, l’obésité, l’hypertension artérielle (HTA) et le taux élevé de cholestérol, sont les principales origines de la dysfonction érectile. Ces pathologies touchent une forte proportion des populations des pays arabes. L’Arabie Saoudite compte parmi les plus consommateurs du Viagra (troisième pays dans le monde), en raison de la prévalence importante du diabète et du nombre élevé de tabagiques. Selon les statistiques présentées à l’occasion de cette conférence, deux millions cent mille comprimés sont vendus par an dans ce pays. Selon le Dr John, le Viagra a montré son efficacité dans le traitement de la DE et avec moins d’effets secondaires. Les études ont montré, a-t-il ajouté, que des améliorations de leur problème sexuel ont été constatées chez des personnes qui ont utilisé le Viagra et des couples ont pu retrouver une vie sexuelle normale. Pour le Dr Amr Momtaz Jad, urologue et expert saoudien, le taux des cas de divorce a augmenté dans sept pays arabes, dont l’Egypte, l’Arabie Saoudite et le Maroc, en raison de ce problème lié à la DE. « Le taux de divorce a atteint 20% en Arabie Saoudite », a-t-il indiqué en précisant que 65% des malades souffrent de manque de confiance et d’assurance. « Ce qui provoque généralement l’effondrement d’une famille », a-t-il ajouté. Le Pr Khaled Lotfy Dabees, président de la Société africaine et du Golfe, a, quant à lui, mis l’accent sur le médicament qui est, selon lui, « l’un des produits le plus sécurisé dans le monde ». Le Viagra est, selon lui, le produit le plus utilisé pour traiter la DE. A propos des effets secondaires, le Pr Khaled a souligné que ce médicament est sans effets secondaires. « Peu de gens ont eu des problèmes avec le viagra. Il s’est avéré que ces malades étaient sous d’autres traitements médicamenteux incompatibles avec le viagra, notamment ceux prescrits pour le traitement de l’angine de poitrine », a-t-il précisé. Il a déclaré que les maladies cardiaques sont pourvoyeuses de la dysfonction érectile.
Article paru dans  El Watan
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 25 mai 2008 à 21:54:32
Lak n'est pas là.... mais son empreinte est particulièrement indélébile dans ce topic ....  :-) :-) :-)


ALGER (AP) -- Avec l'arrivée du Viagra fin 1999 sur le marché algérien, les patients semblent ainsi avoir brisé un tabou dans une société traditionnellement machiste, n'hésitant plus à faire appel aux services d'un spécialiste pour résoudre leurs problèmes sexuels.
Quatre à cinq boîtes de Viagra sont vendues par mois dans chaque pharmacie d'Alger, selon un chiffre récemment dévoilé lors d'un séminaire scientifique organisé jeudi et vendredi à Alger par le géant pharmaceutique américain Pfizer, inventeur de la «pilule du bonheur».
En Algérie, en cas de difficultés sexuelles dans le couple, c'était forcément la femme qui était en cause et qui consultait pour résoudre le problème. Et en cas d'échec, cela débouchait souvent sur un divorce, sans que le mari ne se remette en cause à aucun moment.
Lancé il y a cinq ans dans le pays, la médiatisation de ce médicament a révélé l'extrême difficulté à établir un dialogue sur le sujet du dysfonctionnement érectile, sujet tabou entre les médecins et les patients.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 25 mai 2008 à 22:02:18
Et pour finir le thème....... dans la parité  :-) :-)

Prochainement aprés les autorisations sur le marché. L'intinsa le viagra pour femme sera mis sur le marché

Aux États-Unis, le Viagra pour femmes ne sera pas commercialisé aussi vite que l'aurait souhaité son concepteur.
Un comité d'experts vient de recommander aux autorités américaines de ne pas permettre la vente de l'Intrinsa, le premier stimulant sexuel pour femmes.

Le produit, de la compagnie Procter and Gamble, est un timbre diffusant à travers la peau des hormones qui stimuleraient la libido féminine.

La FDA, qui contrôle les substances mises sur le marché, est très méfiante.

On craint que ce traitement hormonal n'augmente les risques de maladies cardio-vasculaires et qu'il ne devienne un aphrodisiaque, comme l'est devenu le Viagra.

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 26 mai 2008 à 10:17:43
Rama yade en appelle à la clémence des autorités
Paris intervient dans le procès d’une chrétienne en Algérie
Par :Djilali .B

Pour Rama Yade, qui demande au tribunal de faire preuve de clémence, le christianisme ne présente aucun danger pour l’islam en Algérie.

La France officielle a réagi hier au procès d’une jeune Algérienne convertie au christianisme par le tribunal de Tiaret. C’est par la voix de la secrétaire d’État aux droits de l’Homme que l’Hexagone se prononce sur cette affaire et demande “la clémence”, tout en rappelant la Déclaration universelle des droits de l’Homme qui proclame la liberté de pensée, de conscience et de religion.
“Triste” et “choquant” ont été les termes de Rama Yade pour qualifier le procès de Habiba Kouider, une femme de 37 ans prise en possession d’un exemplaire de la Bible et accusée de pratique religieuse illégale autre que l’islam. Le verdict attendu pour demain risque de provoquer d’autres réactions, surtout s’il s’en tient à la peine de trois ans de réclusion requise par le ministère public. La secrétaire d’État française a déclaré à Radio J, hier, que “c’est triste, c’est choquant, d’abord parce que cela contrevient à la Déclaration universelle des droits de l’Homme”, a rapporté l’AFP. Elle a ajouté attendre “un geste de clémence”, comme pour tempérer sa rude réaction vis-à-vis de ce procès. Par des arguments statistiques, Rama Yade rassure que le christianisme — aucune référence au prosélytisme des protestants dénoncé par des organisations islamiques et le ministre des Affaires religieuses — ne représente pas une menace pour l’islam. Les chrétiens algériens ne représentent que 1% de la population, soit 11 500 personnes et les 32 églises d’Algérie sont infiniment inférieures aux 32 000 mosquées. “Donc, je pense qu’il n’y a pas de menace religieuse”, a-t-elle affirmé.
Par subtil glissement, l’ancienne démocratie européenne se met au diapason de la conception américaine qui opère en opposant les religions pour situer les sources de conflits. Le même argument, islam en contradiction avec les valeurs du Vieux-Continent, a été utilisé par le président français, Nicolas Sarkozy, pour s’opposer farouchement à l’adhésion de la Turquie à l’UE.
Par ailleurs, ayant probablement sciemment omis le scandale des églises illégales qui ont donné lieu à une montée au créneau des islamistes, de l’association des ulémas et du ministère des Affaires religieuses, Rama Yade est cependant revenue sur le cas du prêtre Pierre Wallez, condamné à deux mois avec sursis en avril dernier pour prosélytisme et organisation de messes en dehors de l’église. Le père Wallez a été arrêté à Maghnia où il avait l’habitude de rendre visite aux immigrés clandestins subsahariens, les aidait notamment par des soins médicaux. Il était cette fois accompagné d’un médecin algérien, arrêté lui aussi, pour avoir procuré des médicaments d’un centre de santé.   
Sa condamnation a soulevé une vague d’indignation des églises, mais également de responsables officiels et politiques français, notamment. Réaction naturelle à la gestion tardive et intempestive de l’affaire par les responsables algériens du secteur, dont certains ne se sont pas gênés à verser dans l’inquisition. Une chasse aux nouveaux convertis était proposée.
Toutefois, la secrétaire d’État française en appelle à la tolérance des Algériens pour boucler cette affaire. “Mais j'ai confiance dans la tolérance du peuple algérien”, a-t-elle indiqué
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 26 mai 2008 à 22:01:30
Pour passer de la chrétienté... au métier de danseuse orientale.......
parfois..... gloires et déboires....  :| :|
Un papier , un peu long  :-D :-D :-D :-D, mais hyper rapide à lire  :-) :-) :-) :-), sur ce métier semble t-il très prisé par certaines  :-) :-) ...... pour celles et ceux qui n'y connaissent rien... à cette profession là..... ce qui est mon cas....  :roll: :roll: :roll:
Un article intéressant.... sur une profession,  qui comme beaucoup d'autres professions... se mondialisent.

Quand on commence d'apprendre la danse orientale, on n'a normalement pas de grands plans. La plupart des femmes apprennent simplement pour leur plaisir. Après quelque temps quelques-unes ont le désir de danser en public. Et puis elles voient des autres danseuses qui ont "réussi": Ces êtres glamoureuses et brillantes qui montrent leur danse chaque soir dans les hôtels à 5 étoiles dans les métropoles arabes devant un public enthousiaste. Et alors, la danseuse de la province européenne ou américaine sait ce qu'il faut faire: Faire les valises et partir au Caire pour devenir une grande star!
Mais quelle est vraiment la vie des fameuses ou inconnues danseuses au Moyen Orient? Qu'est-ce qui se passe, avant l'orchestre commence à jouer et après la lumière s'éteint? La réalité est - comme souvent - beaucoup moins glamoureuse. Pour cet article j'ai parlé avec différentes danseuses qui ont plusieurs années d'expérience avec le travail d'une danseuse en Egypte, au Liban, en Turquie et autres pays orientaux. J'ai aussi évalué des documentations qui ont étés émises à la télévision française et allemande.

Le début
Commençons au début: Comment y aller? Comme pour chaque emploi à l'étranger il faut obtenir un permis de travail. Selon le pays, cela peut être plus ou moins compliqué. Les pays arabes sont célèbres pour leur art de la bureaucratie! Au Liban, par exemple, il faut être une citoyenne libanaise, aux Emirats Unis on a besoin d'un sponsor (généralement l'hôtel pour lequel on travaille), en Egypte on doit avoir un sponsor et un permit de travail (les rumeurs disent qu'à partir de 2003 l'état égyptien ne donnera plus de permis aux étrangères). En Turquie on peut travailler pour un temps court sans autorisation, mais il est recommandé d'avoir une. Il est donc mieux d'arriver avec tous les papiers nécessaires et un contrat en poche - autrement il est possible que l'on doit retourner sans une chance de danser.
Les motivations des danseuses sont différentes. Tandis que quelques-unes cherchent l'aventure- "If I can make it there, I'll make it anywhere" - d'autres deviennent des danseuses professionnelles par hasard pendant un voyage.
 Par exemple Tamrahenna des Etats Unis: Après ses études universitaires elle voulait simplement voyager et prendre des leçons de danse en Egypte. Elle commençait avec 3 costumes dans sa valise - et finissait par travailler au Moyen Orient pour 7 ans! Comme elle était jeune, ce n'était pas difficile pour elle de se lancer dans sa vie nouvelle.
C'était différent pour Amera d'Australie: Après un premier engagement à Dubai, elle travaillait dans des pays arabes différents entre 1990 et 1999, commençant au Liban. Elle était déjà connue en Australie - mais maintenant elle devait recommencer du début, laisser les attitudes occidentales et tout ce qu'elle connaissait derrière soi, ce qui était très dur pour elle.    
Mishaal (Japon/Etats Unis) recevait son engagement plutôt par hasard, quand elle a remplacé une autre danseuse pour un soir. Contrairement aux autres danseuses elle travaille seulement en été en Turquie et puis repart pour le Japon.
Mais quand on est arrivé, il ne faut pas croire que tout le monde n'attendait que la nouvelle danseuse! Après tour, la concurrence est assez grande!
Il peut durer jusqu'à une année, jusqu'à ce qu'on soit établie et reçoive les bons contrats. Beaucoup de danseuses ont un agent qui arrange les contrats, ce que rand les affaires plus faciles, surtout si on a des engagements dans différents pays. Ces agents peuvent aussi s'occuper de la bureaucratie énervante. Naturellement, ceci va coûter en plus!
Il est plus simple de devenir connue, si on travaille dans une région limitée comme le Caire ou Beyrouth. Si on change souvent entre les différents pays, il est plus difficile, parce qu'on ne reste pas dans la mémoire du public.
Places pour danser
On entend souvent parler des hôtels de luxe au Caire. Mais il y a beaucoup d'autres pays où les danseuses de cet article ont travaillé: Le Liban, la Syrie, la Jordanie, les Emirats Unis, l'Oman, la Turquie etc. En effet, les hôtels de cinq étoiles sont rares partout et seulement quelques-uns offrent du travail aux danseuses. Il y a quand même d'autres possibilités: night-clubs, mariages, autres fêtes familières et spectacles pour les touristes. Les mariages offrent le plus de travail et on peut toujours compter sur un public nombreux de bonne humeur. Dans les clubs, les installations techniques sont meilleures et on a plus de liberté artistique en ce qui concerne le choix d'ambiance et de musique. Aux mariages on expecte la danseuse de supporter l'ambiance festive et de danser avec les mariés et éventuellement aussi avec quelques hôtes. Aux Emirats Unis, où le raks sharki n'a pas de tradition et en plus est défendu théoriquement, on peut le voir dans des hôtels et night-clubs libanais.
Musique et danse
Normalement les danseuses travaillent avec des musiciens qu'elles doivent payer elles-mêmes. La danseuse décide donc la grandeur de son orchestre. Pour un grand spectacle il y aura aussi des danseurs folkloriques qui l'accompagnent. Beaucoup de danseuses sont ravies des musiciens merveilleux qu'il y a surtout en Egypte. Un des meilleurs aspects qu'elles trouvent dans le travail au Moyen Orient est donc la possibilité de la coopération avec les musiciens. La danseuse discute avec eux la musique souhaitée, des changements éventuels en tempo, accents etc. Ainsi elle crée son spectacle personnel. Des connaissances de la musique orientale sont bien sûr indispensables. Souvent il y a aussi un morceau d'ouverture (Mise en scène / Majensi) qui est composé spécialement pour la danseuse.
Lors des engagements plus courts dans des pays différents, la danseuse travaille avec les orchestres des hôtels ou night-clubs. Souvent il peut se passer qu'elle arrive un jour avant le début de son engagement pour parler aux musiciens et pratiquer - et le lendemain elle commence son travail avec eux!

Beaucoup de danseuses travaillent avec des choreographies, p. ex. Sahra Saeeda. Tamrahenna choreographe l'ouverture et quelques pièces du spectacle. Amera improvise tout.
Quelque fois un spectateur demande une chanson. Si les musiciens la connaissent, ils vont la jouer et la danseuse suit la musique.
   
Entraînement

Une danseuse qui veut tenir son travail doit se perfectionner régulièrement et offrir toujours des choses nouvelles. Par conséquent, la plupart des danseuses prennent l'occasion pour apprendre des maîtres de danse locaux. Il est presque impossible de parler avec une des danseuses occidentales sans entendre le nom de Raqia Hassan. Il semble que toutes les danseuses dans la région orientale ont déjà eu des leçons avec elle. Des autres qui ont été mentionné sont Farida Fahmi, Ibrahim Akef, Nadia Hamdi et Aida Nour. On peut aussi apprendre des musiciens. Beaucoup d'entre eux ont déjà travaillé avec des danseuses différentes et savent bien, ce qui les spectateurs aiment.
Est-il important de danser comme une "vraie" orientale? Quelques danseuses, comme Amera, dansent simplement de leur cœur et semblent d'y arriver naturellement. Comme elle a dansé dans des régions diverses, elle ne se fixe pas sur un style. Sahra Saeeda, qui travaille uniquement au Caire, a étudié les danseuses égyptiennes très attentivement. Au début elle devait laisser tomber des "américanismes" qui étaient étranges aux arabes, comme quelques mouvements des bras. Puis il faut savoir qu'en Egypte certaines mouvements sont défendus!
Aussi Tamrahenna le trouve très important de danser comme une égyptienne, même qu'elle ajoute des détails personnels. De danser "à l'arabe" n'est pas seulement une question de technique mais surtout d'émotions et d'expression de la musique. Pour beaucoup des danseuses occidentales il est le plus grand compliment qu'elle "danse comme une orientale", parce que cela veut dire qu'elle à obtenu l'essence de l'émotion orientale. En Turquie, où il y a plusieurs styles et goûts différents, il n'est pas si important pour Mishaal de danser comme une turque - après tout beaucoup des danseuses turques sont très influées des styles étrangers.
Habitation et vie sociale
Si une danseuse a de la chance, elle peut habiter à l'hotel où elle travaille. Mais il y a des autres qui changent d'un engagement à l'autre et doivent chercher un appartement, ce qui n'est pas simple. Quelques-unes habitent chez des amis. Quand les contrats changent tous les 2 ou 3 mois entre des pays différents, on habit généralement à l'hotel.
Si une danseuse arrive danse une nouvelle ville, souvent elle ne connaît personne. Souvent, les danseuses étrangères s'associent. Mais il y a beaucoup de concurrence, ce qui n'aide pas à trouver des amies. Et les heures de travail le rendent très difficile de connaître d'autres gens. Les danseuses travaillent la nuit, quelques fois jusqu'à 5 heures du matin, et dorment pendant la journée.
Il est naturellement indispensable d'apprendre la langue locale si on reste plus longtemps. Une danseuse doit souvent se débrouiller elle-même et beaucoup de ses contacts quotidiens sont avec des gens qui ne parlent que l'arabe ou le turque. Il est difficile de trouver des amis locaux: En général, les hommes orientaux ne connaissent pas d' "amitié" avec des femmes et surtout chez une danseuse ils voient tout d'abord l'être sexuel. Les femmes ne font pas confiance en l'étrangère et attendent tout le temps qu'elle fasse quelque chose de scandaleux.
Tout de même le contrôle social de la danseuse est grand et le bavardage est un passe-temps populaire: Tout le monde sait où elle était, elle peut rarement quitter la chambre sans maquillage. La danseuse doit faire attention de sa réputation et même se défendre quand elle porte des jeans pour une fois. Amera raconte qu'au Liban il est très important de parler aux gens justes, de porter le costume juste, d'être vue aux bons endroits etc.
Toutes les danseuses recommandent, de ne pas dire à tout le monde qu'on est danseuse car cette profession n'est pas honorable pour beaucoup de gens. Quelques-unes disent aux connaissances occasionnels qu'elles sont des enseignantes d'anglais. Seulement quand elles connaissent quelqu'un mieux elles disent leur vraie profession.
Argent
Il y a des rumeurs autour des gages énormes que gagnent les vedettes de la danse orientale. Mais si on n'est pas Fifi, Amani ou Asena, c'est différent. Même si on est bien payé, on ne peut pas devenir riche avec la danse. La plupart de ce qu'on gagne est dépensé immédiatement pour des nouveaux costumes, groupe de danse folklorique, coiffeur, pourboires etc. Elle doit payer les musiciens, pas seulement pour les spectacles mais aussi pour les entraînements éventuels. En plus elle doit louer un bus avec chauffeur pour apporter tout le groupe au lieu du spectacle.
Si on a un engagement fixe avec un hôtel, on danse typiquement pendant 6 soirs de la semaine avec 3 différents costumes par soir. Ceci veut dire qu'il faut avoir au moins 18 costumes pour offrir des variations. C'est cher! L'autre possibilité est de danser à 4 - 5 mariages et autres fêtes par nuit. Souvent ce sont les engagements additionnels qui donnent plus d'argent qu'un contrat avec un hôtel et aident à supporter la danseuse.
Pendant les années '80 et le début des '90 on pouvait faire du bon argent de la danse, mais aujourd'hui beaucoup d'endroits préfèrent des danseuses bon marchées (dans tous les sens) sur les danseuses bonnes mais chères. En général les affaires au Caire vont pire, il y a aussi des night-clubs bien connus qui ont du fermer leurs portes. Une des raisons est le climat politique et religieux. Fifi Abdo accuse les "russes" d'être responsables des prix baissés - "russes" étant l'expression pour toutes danseuses de peaux blanche, qu'elles viennent d'Amérique ou de Roumanie.
Vie quotidienne
Quand une danseuse ne travaille pas, elle dort surtout. D'un côté pour se régénérer du travail dur pendant la nuit, de l'autre côté pour être fraîche pour son prochain spectacle. Si elle ne danse ou dort pas, elle visite son couturier de costumes, s'entraîne avec l'orchestre, travaille avec son choreographe ou rencontre des amis.
Au soir elle se prépare pour les spectacles. Elle se maquille, se coiffe etc. Beaucoup de danseuses ont un coiffeur qui s'occupe de son postiche. Puis elle prend l'ascenceur, le taxi ou le bus pour aller à l'endroit du spectacle. Les danseuses qui travaillent aux mariages doivent se précipiter maintenant. Il est arrivé que quelqu'une d'autre à prise des engagements parce qu'elle était là plus tôt. La nouvelle d'un mariage est bientôt connue - qui arrive la première dansera.
Si on a un agent travailleur, on peut danser à 4 endroits par soir - chaque spectacle durant 45 minutes. C'est très dur et pas bien pour la santé si on le fait pendant quelque temps. Des autres danseuses vont voir les grandes vedettes après leurs propres spectacles, pour les étudier. Celles commencent souvent très tard... alors en arrive de nouveau au sommeil!
Avenir
Pour les danseuses qui sont au milieu du métier il est très difficile de s'imaginer un autre avenir. Il y en a quelques-unes qui se disent tout le temps "ceci est la dernière année" - et puis restent plus longtemps. Amera s'est arrêtée de travailler au Moyen Orient pour retourner en Australie et avoir une famille. Elle a une école de danse et enseigne des stages, elle a une boutique "Amera's Palace" et continue de danser à Sydney.
Sahra Saeeda voyage beaucoup. Elle donne des stages en Amérique et en Europe et travaille parfois au Caire. Tamrahenna est retournée aux Etats Unis car elle ne voyait pas de possibilités pour avancer à l'Orient. Mishaal se réjouit déjà de son prochain été en Turquie et elle veut voyager pour rechercher et montrer la danse.
   
L'âge est un sujet pour toutes les danseuses. En Egypte, une danseuse bien établie peut bien travailler après son 40ème anniversaire. Mais dans des autres pays, comme le Liban ou la Turquie, les danseuses jeunes sont préférées. Alors il y en a qui ne donnent pas leur vrai âge... Et en Turquie (et probablement ailleurs) beaucoup des danseuses locales ont eu des opérations pour avoir un corps et visage parfait - ce qui est nécessaire pour survivre dans un métier qui est dirigé par des hommes qui ont leurs propres critères pour juger la qualité d'une danseuse.
Avantages et désavantages
La vie d'une danseuse au Moyen Orient est instable. Les contrats durent normalement 3 mois, puis on doit changer d'endroit, parfois même de pays. La concurrence est grande et les conditions de travail dures. Bien sûr il y a des aspects positifs: Juste d'être au Moyen Orient est très important pour quelques danseuses. Et naturellement les spectacles: le travail avec des musiciens excellents, des spectateurs pour lesquels la danse orientale n'est pas seulement un divertissement joli mais une expression de sa culture. C'est ceci qui attache les danseuses à l'Orient et ne les laisse presque plus.





Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 26 mai 2008 à 23:31:00
Salut Taous.... La 1ere "Arabe" a avoir introduit la danse orientale en y fondant une ecole aux US... fut une Algerienne a la fin des annees 50. Elle s'appelle Bahia et est morte de vieil age il y a quelques annees. Auparavant elle etait chanteuse dans les grands cabarets d'Alger au debut 50. Une emission lui a ete consacree par la chaine ABC en 1966... Son neveu est toujours en Floride et c'est un camarde de classe aussi bien qu'un ami intimke a JP Belmondo :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 27 mai 2008 à 16:46:46
Algérie: deux ans de prison ferme requis contre six jeunes convertis
Par AFP le 27/05/2008 à 14:16



Le procureur du tribunal correctionnel de Tiaret  a requis mardi deux ans de prison ferme à l'encontre de six jeunes convertis algériens accusés d'exercice illégal d'un culte non-musulman.Le procureur a également requis une amende de 500.000 dinars à l'encontre de chacun des prévenus, qui comparaissaient dans un nouveau procès de convertis chrétiens.

Les six jeunes avaient été interpellés par la police algérienne à la sortie d'une maison où, selon l'accusation, ils venaient de tenir une messe sans autorisation.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: popobba34 le 27 mai 2008 à 20:01:23
quotidien "el-watan" d'aujourd'hui

A la une le 27 mai 2008
 
De jeunes algériens découvrent le nouvel Eldorado
Ils veulent s’engager dans la Légion étrangère
Ils sont d’Alger, de Annaba, de Guelma, de Constantine, de Skikda, d’El Tarf, de Souk Ahras… à s’échanger l’adresse du site internet officiel de recrutement de la Légion étrangère. D’un simple clic, le rêve s’entame et s’installe dans les esprits à la lecture de l’offre présentée pour le recrutement dans ce corps militaire sans qu’aucune condition, hormis physique, ne soit exigée, y compris celle inhérente au (...)

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: popobba34 le 29 mai 2008 à 09:52:14
............ :-o  MISO j'espere de tout coeur que ce n'est qu'un au revoir, car tout comme lak, sans vous, le forum...ne sera plus comme avant.  :|
 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: senna سنة le 29 mai 2008 à 09:54:40
sans eux le forum est incomplet :|
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: QAIS le 29 mai 2008 à 15:02:11
Pensée du jour
"Moins tu auras de nécessités, plus tu auras de liberté."
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 30 mai 2008 à 12:26:21
Immigration : Paris va proposer à l’Union européenne de durcir sa politique migratoirePar rafik tayeb le 29/05/2008 à 18:33



La France entend proposer à ses partenaires européens de mettre en place un «pacte sur l’immigration» destiné à durcir la politique migratoire de l’Europe, affirme le quotidien britannique Financial Times dans son édition du jour. Selon le journal,  Nicolas Sarkozy veut placer ce plan au cœur de la présidence française de l’Union européenne qui débutera le 1er juillet prochain pour une période de six mois.

Parmi les principales mesures préconisées par Paris dans son document : l’accélération de l’introduction de visas biométriques dans les pays à risque migratoire et des reconduites à la frontière « plus efficaces ». Des "contrats d'intégration" prévoiraient également des "leçons de langues obligatoires"  et l'apprentissage des "valeurs nationales et européennes", telles que l'égalité entre les sexes et la tolérance. Selon le document français «l'Europe n'a pas les moyens d'accueillir avec dignité tous ceux qui voient en elle un eldorado».

La révélation de ce plan intervient au moment où la France a décidé, avant de nombreux autres pays européens, d’ouvrir son marché du travail, aux citoyens polonais et de sept autres pays de l’est membre de l'UE depuis 2004 (République tchèque, Slovaquie, Hongrie, Estonie, Lettonie, Lituanie et Slovénie).  Cette révélation intervient également dans un contexte où la France tente de promouvoir son projet d’Union pour la Méditerranée. Or, des pays comme l’Algérie, conditionnent leur participation à ce projet notamment par des garanties concernant la libre circulation des personnes entre les pays des deux rives de la Méditerranée
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 31 mai 2008 à 20:24:20
pour entamer le mois qui vient (juin) faites -le avec le sourire car ses éffets sont tres benefiques ,à vous ...

                       les éffets du sourire

                                    C'est toujours un cadeau
                                    Il coûte  peu d 'effort
 

                                   Un sourire n'a pas d'âge
                                   Si un petit bébé
                                   Est capable de le donner,
                                   Vous qui êtes âgés
                                   Essayez ! Vous verrez

                                  Un sourire c'est joli ...
                                  Au lieu d'être déprimé
                                  De rester enfermé,
                                  Sortez donc vos fossettes ...
                                  Voyez l'effet que vous faites.

                                  C'est un rayon de soleil
                                  Comme un brin de lumière,
                                  Qui descend sur la Terre,
                                  Il apporte dans le coeur
                                  Un instant de bonheur.

                                  Un sourire fait du bien
                                  Tiens ! Votre sourire revient
                                 Et il vous fait du bien.
                                  La vie est plus facile
                                Lorsqu'on se sent utile ...
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 01 juin 2008 à 21:47:21
très beau poème Mallak

le contenu est une vraie merveille, pour un petit geste du visage de grand calibre....  :-) :-) :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 01 juin 2008 à 21:51:04
Pour la journée de l'enfance... il est bon aussi de regarder dans les coulisses de notre propre société.... où l'enfance depuis longtemps déjà.... n'a jamais vraiment été un sanstuaire de sainteté....  :| :| :|

C'est terrible mais c'est ainsi, regardons ensemble de face les maux de nos sociétés, pour trouver des solutions..... au moins à la marge...  :| :| dans un premier temps.....


Article paru dans el Watan

kidnappings, pédophilie et maltraitance des enfants
Les chiffres qui alarment

Comme chaque 1er juin, les regards se fixent sur l’enfance, les maltraitances qu’elle subit et surtout la nécessité de lui garantir un monde meilleur. Le 2 juin, ces revendications retombent dans l’oubli, en attendant l’année d’après.



Les statistiques des services de police et de gendarmerie sont alarmantes et rien n’indique que la situation va s’améliorer, surtout en matière de violences sexuelles. Pour le commandement de la Gendarmerie nationale, « la maltraitance multiforme subie par les enfants, notamment les enlèvements et les agressions sexuelles, interpelle la société non seulement quant à une protection et une sécurité de l’enfance, mais aussi à une lutte inlassable contre les auteurs de ces crimes ». Même si les chiffres de la criminalité ont connu une baisse substantielle ces dernières années, le nombre des mineurs victimes de violence reste néanmoins très important. Ainsi, sur les 21 265 victimes de criminalités enregistrées en 2006, 1676 (soit 8%) étaient des mineurs. En 2007, ces derniers représentaient 1614 sur 18 688 victimes, soit 9%, alors que durant le premier trimestre de 2008, les mineurs constituaient 660 victimes sur 6438, soit 12%. Ces statistiques, relevées surtout dans les zones rurales, où la gendarmerie est plus active, montrent que sur les 9712 victimes d’atteinte aux personnes et aux mœurs enregistrées en 2006, les enfants représentent une proportion de 16%, soit 1513 cas. La même proportion a été constatée en 2007, alors que durant les trois premiers mois de l’année en cours, elle a atteint les 25%, puisque sur les 2004 victimes, 502 sont des mineurs. Les statistiques font état d’une hausse des actes incestueux et de pédophilie durant les deux dernières années. Le nombre de viols sur mineurs est passé de 134 en 2006 à 137 en 2007, et à 48 pour le premier trimestre 2008. Les cas d’inceste sur enfant ont connu une hausse de 100% entre 2006 et 2007, puisqu’ils sont passés de 6 à 12, alors que les actes contre nature, dont aucune affaire n’a été enregistrée en 2006, ont atteint 4 cas en 2007. Les enlèvements suivis de viols ont pour leur part connu une baisse relative en 2007, avant de connaître une proportion à la hausse en 2008. Ils étaient 4 cas en 2006, puis 2 en 2007 et 6 au cours des trois premiers mois de l’année 2008, période durant laquelle, faut-il préciser, sur les 224 mineurs victimes, 121 ont subi des attentats à la pudeur. La gendarmerie a constaté par ailleurs que sur les 146 enlèvements enregistrés en 2006, 47 ont concerné des mineurs (32%). En 2007, ces derniers constituaient 34 cas sur les 112 déclarés, alors que durant le premier trimestre de l’année en cours, ils étaient 20 mineurs, parmi les 38 cas enregistrés. Pour les enquêteurs, les agressions sexuelles viennent en première position des mobiles de ces enlèvements, suivies des fugues amoureuses, puis de la demande de rançon. Pour leur part, les agents de la sûreté nationale, qui agissent surtout en milieu urbain, estiment que le phénomène de kidnapping des enfants n’est pas aussi alarmant et leur nombre connaît une légère fluctuation. Ainsi, selon Mme Kherra Messaoudène, commissaire principale chargée de l’enfance, il y a eu 7 enlèvements en 2007, parmi lesquels 2 ont été suivis de demande de rançon, un autre a été tué, et un cas mort accidentellement. Pour l’officier, durant la même année, la sûreté nationale a enregistré 146 disparitions ou fugues au sens large du terme. « Néanmoins, le phénomène le plus inquiétant reste les violences sexuelles qui ne cessent d’augmenter, mais aussi le nombre d’enfants en danger moral », a-t-elle relevé. Ainsi, selon elle, en 2007, la sûreté nationale a enregistré 3483 enfants en danger moral, dont 2681 ont été remis à leurs parents, 663 présentés devant le juge des mineurs et 139 fugueurs réintégrés dans leur famille. La tranche d’âge la plus touchée est celle des 13-16 ans avec 1424 enfants, suivie des 16-18 avec 1028 mineurs, puis des 10-13 ans avec 557 cas, et enfin des moins de 10 ans avec quand même 474 enfants. Pour ce qui est des violences, en 2007, la police a enregistré 2803 enfants victimes de coups et blessures volontaires, 1546 autres ayant subi des abus sexuels (avec une forte proportion de victimes parmi les petites filles), 355 enfants victimes de maltraitance et 146 autres ayant fait l’objet de détournement avant d’être récupérés et remis à leurs parents. Il est néanmoins tragique de constater que 25 enfants ont été assassinés durant l’année écoulée, dont 6 à la suite de leur enlèvement. Lors de l’émission retransmise par la radio nationale (Chaîne I) hier matin, la représentante de la police a indiqué que durant le premier trimestre 2008, 14 enlèvements suivis d’agression sexuelle ont été enregistrés, dont 12 sur des garçons et les deux autres sur des filles. En 2007, a-t-elle ajouté, il y a eu 7 enlèvements dont 2 suivis de demande de rançon. Ces statistiques alarmantes ont poussé les deux services de la gendarmerie et de la police à se réorganiser pour instituer des brigades spéciales de protection des mineurs. Si au niveau de la sûreté nationale, ces unités ont été réactivées depuis 2000, chez la gendarmerie, ce n’est qu’en 2005 que trois cellules spécialisées dans la protection des mineurs ont été créées, dans un premier temps, à Alger, Oran et Annaba, en attendant la création de dix autres dans d’autres villes. Les 1730 interventions multiformes de ces cellules ont permis entre autres de réinsérer 208 mineurs dans leur famille, de prendre en charge 114 mineurs en danger moral. Des résultats qui ont incité à l’ouverture de dix autres cellules. Néanmoins, il est établi que la protection de l’enfance ne peut être garantie uniquement par l’intervention des services de sécurité, qui n’en demeure pas moins très importante, mais surtout par des textes de lois qui assurent tous les droits consentis par non seulement la Constitution, mais aussi par la convention internationale des droits de l’enfant ratifiée par l’Algérie. Il est à ce titre malheureux de rappeler que la loi relative à la protection de l’enfance, attendue depuis le début de 2005, n’arrive pas à voir le jour. En attendant, des milliers d’enfants continuent de subir la bêtise humaine et de souffrir du silence des adultes censés les protéger.

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 01 juin 2008 à 22:10:20
bonsoir Taous je suis là, mais pas pour longtemps je dois sortir d'ici peu ..c'est tout juste pour te

 saluer !!

nous avons posté nos commentaires sur le sujet de l'enfance dans le topic ''carnet rose " ..bonne

lecture et bonne continuation ..à tres bientot !!..

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 01 juin 2008 à 22:16:59
Hello Angeresse...
ok ok

Belle soirée

je vais aller lire

 :-) :-) :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: gomez le 01 juin 2008 à 22:58:19
(http://nsa02.casimages.com/img/2008/06/01/080601105813.jpg) (http://www.casimages.com)
(http://nsa02.casimages.com/img/2008/06/01/080601105845.jpg) (http://www.casimages.com)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 01 juin 2008 à 23:00:54


bon sang...... quelle demande de visa...... !!!!
c'est un canular....... waqila.....  :-D :-D :-D

si c'est véridique.........  :| :| :| :| :| :|
on se demande si on doit rire.... ou s'angoisser d'un courrier pareil !!!!
ya latif !!!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: gomez le 01 juin 2008 à 23:04:19
Je l'ai glanée sur un site  :-D et il m'a paru opportun de la diffuser pour nous en servir afin de perfectionner  la rédaction de nos envois.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 01 juin 2008 à 23:15:17
merci SIDJAD
 NORMALEMENT BBA IN NYC doit intervenir pour l'octroi du visa ou the green carth pour ce type qui merite  d'aller aux USA POUR tenir compagnie à notre diaspora!!


BBAin NYC   :  au fait, il est à Alger pour qlq journées en meeting!!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 01 juin 2008 à 23:15:27
Je l'ai glanée sur un site  :-D et il m'a paru opportun de la diffuser pour nous en servir afin de perfectionner  la rédaction de nos envois.


 :lol: :lol: :lol:

mon dieu.....
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 01 juin 2008 à 23:26:36
merci SIDJAD
 NORMALEMENT BBA IN NYC doit intervenir pour l'octroi du visa ou the green carth pour ce type qui merite  d'aller aux USA POUR tenir compagnie à notre diaspora!!


BBAin NYC   :  au fait, il est à Alger pour qlq journées en meeting!!

LA question est de savoir... si l'Américain pourra traduire la lettre de notre compatriote..... en angalis "sheaksperien..."
celà risque d'être.... "Above his level"  :-D :-D :-D :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: gomez le 01 juin 2008 à 23:51:58
Une suite de billets d'excuses en pps :


http://www.picdo.net/fileinfo/?f=20a46274eeeef295429eef5423f53e/mots_dexcuseRF[1].ppt
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 02 juin 2008 à 11:01:49
A propos du colloque sur les Algériens de l’étranger qui se tiens à Alger depuis hier, voici deux articles de la presse d'aujourd'hui.. Apparemment les vieilles habitudes ont la peau dure !!!

El Watan
Edition du 2 juin 2008  > Actualite

L’Algérie n’a pas encors une véritable diasposa
Les données sur les Algériens de l’étranger toujours imprécises

L’Algérie ne connaît pas le nombre exact de ses ressortissants établis à l’étranger. Elle n’a pas d’idée précise sur la population migrante installée dans le pays.

Mohamed Saïb Musette du Centre de recherche en économie appliquée au développement (CREAD) a souligné, hier à Djenane El Mithak, à l’ouverture d’un colloque sur les Algériens de l’étranger, organisé par la commission des affaires étrangères de l’APN qu’un module a été introduit au recensement général de la population (RGPH 2008) pour situer les poids des migrants. « Cela donne quelques éléments d’information, mais c’est insuffisant. Cela dit, cette base peut servir à la réalisation d’une enquête sur l’émigration algérienne », a-t-il noté, proposant la création d’un cadre de concertation intersectoriel pour gérer la migration pour réagir aux difficultés et ne pas les subir. Selon lui, les associations des Algériens de l’étranger prennent plus rapidement en charge les problèmes de la communauté que l’Etat. « L’Etat doit accompagner la société civile dans son action. A charge aux pouvoirs publics de trouver la manière de le faire », a-t-il suggéré, soulignant la nécessité de se doter d’un observatoire de la migration. « D’autres pays ont des musées dédiés à la migration », a-t-il appuyé. Un Algérien établi en Belgique rencontré dans les coulisses du colloque se plaint de l’indifférence de l’ambassade d’Algérie à Bruxelles. « Ils s’occupent d’autres choses et ont d’autres missions. Les problèmes de la communauté ne les intéressent pas », s’est-il indigné. Selon d’autres participants, l’Algérie est incapable de libérer les prisonniers algériens en Libye. Une affaire entourée d’un paquet de mensonges officiels. Un intervenant a relevé que l’Algérie risque de « perdre » la Mosquée de Paris. « L’ambassade nous dit de ne pas participer aux élections du conseil sans expliquer les raisons réelles », a-t-il lancé, prévenant contre ce qu’il a appelé « l’hégémonie » d’un pays voisin, le Maroc. L’élection du Conseil français du culte musulman (CFCM) est prévue le 8 juin. Le recteur de la Mosquée de Paris, Dalil Boubekeur, a dénoncé « les critères iniques » de représentativité du futur conseil. « On nous parle d’Islam de France. Pour nous, il n’existe pas puisque cette religion est universelle », a ajouté le même intervenant. Un Algérien établi au Canada a appelé à créer « un comité militaire » pour l’Amérique du Nord, à l’image de celui qui existe pour l’Europe, aux fins de régler la question du service national pour les jeunes. Une intervenante habitant Marseille, qui s’est dit fière de s’exprimer en arabe, a demandé à l’Algérie de « faire quelque chose » pour les filles qui se prostituent dans les rues de la cité phocéenne !

« anciens discours »

Sur la même lancée, d’autres lamentations se sont fait entendre suscitant la colère de Abdelhamid Si Afif, président de la commission des affaires étrangères de l’APN. « Il faut abandonner les anciens discours que nous connaissons. Ici, ce n’est pas un congrès ! », a-t-il lancé. Les participants, qui n’auraient pas apprécié qu’on leur demande de contribuer à hauteur de 150 euros par personne au financement du colloque, donnaient l’impression de ne pas saisir les raisons de leur présence à Alger. « Moi, je pensais qu’on allait étudier la manière de profiter du savoir des Algériens qui vivent en dehors du pays », a regretté ce banquier installé aux Etats-Unis. Au début des travaux, Abdelhamid Si Afif a précisé que le but du colloque était de créer un espace de dialogue franc « afin de sortir avec une vision stratégique consensuelle ». Il a appelé à mettre « de façon intelligente » les potentialités professionnelles et scientifiques des Algériens de l’étranger au service de l’économie nationale. Abdelaziz Ziari, président de l’APN, a, lui, invité le gouvernement à proposer des lois pour concrétiser « la volonté de participation » des migrants algériens dans « le renforcement du développement » du pays. « Le Parlement peut légiférer s’il le faut », a-t-il préconisé, appelant les diplomates à « supprimer » les embûches administratives qui entravent « les initiatives ». Présent à l’ouverture du colloque, Abdelaziz Belkhadem, chef du gouvernement, s’est muré dans un curieux silence. Il n’a même pas souhaité la bienvenue aux présents. Attitude perçue comme un mépris de la part des participants. Les gardes du corps du chef de l’Exécutif ont constitué autour de lui une barrière pour empêcher les journalistes de s’approcher de lui. Le gouvernement n’a-t-il rien à proposer aux Algériens de l’étranger ? Existe-t-il une volonté de jeter les bases d’une véritable diaspora ? Pas de réponses. Mohamed Ghoualmi, ex-ambassadeur d’Algérie à Paris, n’a pas hésité à user de la langue de bois pour « monter » les présents contre ceux qui « veulent diaboliser l’Algérie et la communauté qui vit en France ». Il s’est attaqué aux journalistes David Pujadas de France 2 et Paul Amar de France 5. Plus concret, Mohamed Saïb Musette a rapporté que la mobilité intermaghrébine ne dépasse pas les 5% et que 64% des Algériens sont naturalisés en France. Dernier chiffre : 25 000 Israéliens sont, d’après lui, natifs d’Algérie ayant pris le départ à partir de 1948 et 1960. « Il n’y a donc pas de 40 000 Algériens qui vivent en Israël, comme cela avait été rapporté auparavant », a-t-il indiqué.

Faycal Metaoui
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 02 juin 2008 à 11:09:46

Article N°2

LIBERTÉ
Actualité (Lundi 02 Juin 2008)

Un colloque lui est consacré depuis hier
La grande attente de la communauté algérienne à l’étranger

De nombreux intervenants ont soulevé “le besoin” de la communauté d’une “grande politique algérienne” pour lui permettre de “participer au développement de ce pays”.


“Je suis scandalisé qu’un Chef du gouvernement vienne dans la salle pour applaudir et repartir. Il n’a même pas daigné faire un discours ni souhaiter au moins la bienvenue aux Algériens vivant à l’étranger. Si on veut être respecté par l’émigration, il faut commencer d’abord par la respecter”.
Cet avis a été exprimé hier, à la Résidence El-Mithaq (Alger), par Abdellah Zekri, président de la Fédération de la Grande-Mosquée de Paris et membre du Conseil français du culte musulman (CFCM). Loin de heurter les autres participants, cette opinion exposée publiquement en marge du colloque consacré à la communauté algérienne vivant à l’étranger a été partagée, au point de délier les langues.
Pour bon nombre d’entre eux, “le mépris” affiché par Abdelaziz Belkhadem leur fait penser le “mépris arboré devant les émeutes qui secouent Berriane (Ghardaïa, ndlr) et d’autres régions d’Algérie, devant les protestations syndicales et le désespoir des jeunes harragas”. Et, même si l’initiative de la Commission des affaires étrangères, de la coopération et de l’émigration (CAECE) de l’Assemblée nationale populaire (APN) a beaucoup été appréciée par les participants, ces derniers sont restés, pour la plupart, critiques par rapport à l’organisation de cette rencontre de deux jours et aux suites qui seront données aux conclusions (et recommandations). “Dans la configuration de la salle, nous émigrants, sommes placés les derniers comme les invités, après les membres du gouvernement et du Parlement”, a soutenu Youcef Bendada, un économiste installé au Canada. Celui-ci a déploré le retard enregistré par le ministère des Affaires étrangères en matière de communication, plaidant ainsi pour “la révision de la stratégie de communication”, notamment des ambassades, car “ce sont elles qui représentent l’État algérien”.
Un autre économiste, Bouzid Sennane, également responsable de l’organisation ID Méditerranée, a soulevé “le besoin” de la communauté algérienne vivant à l’étranger d’une “grande politique algérienne” pour lui permettre de “participer au développement de ce pays”. “L’Algérie doit porter un regard attentif et responsable sur les conditions de vie de l’émigration, en particulier des jeunes générations”, a déclaré notre interlocuteur, non sans regretter “le peu de temps de parole” en comparaison avec “les discours” et les “interventions académiques”.
Au cours de la première journée du colloque, des participants ont fait part de “la culture du mépris” et de “la médiocratie” entretenues par l’État, alors que les émigrés ne sont plus dans la logique du “mythe du retour” au pays d’origine. D’aucuns ont relevé “les interférences du politique” dans le pays d’origine et les pays d’accueil, en particulier les pays européens. D’autres, en revanche, se sont élevés contre “les statistiques biaisées”, qui seraient loin de refléter la réalité de la communauté algérienne établie à l’étranger. “Le pouvoir actuel n’a pas intérêt à ce que la communauté algérienne résidant à l’étranger s’organise, de crainte qu’elle devienne un contrepoids”, a affirmé un jeune entrepreneur. Selon lui, les compétences existent, mais elles ne sont ni “parrainées” ni “encadrées” et ne peuvent de ce fait constituer “un groupe de pression”, pas même dans les pays d’accueil. Parmi les grands mécontents de la rencontre d’hier, Abdelghani Bessaha, président de l’Association algéro-américaine du Grand Washington. “Je suis déçu, je pensais qu’il y aurait dialogue. Or, je ne vois pas la définition du cadre : il n’y a aucune discussion sur le concret, ce que les autorités algériennes attendent de la communauté émigrée, le rôle que chacun doit assumer et même le rôle de l’État lui-même”, a-t-il révélé en promettant de boycotter la journée d’aujourd’hui. Mais, contrairement à M. Bessala, les autres, tous les autres attendent à ce que le colloque soit “suivi d’effet et éclairé par les points de vue des experts et spécialistes”.

Hafida Ameyar

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 02 juin 2008 à 12:50:09
bonjour à tous ...sur le même sujet ...

   
La diaspora algérienne pose ses conditions
par M. Aziza

Au moment où l'Etat algérien par le de développer des passerelles et des liens entre la communauté algérienne établie à l'étranger avec son pays d'origine, nos compatriotes, que ce soit ceux qui vivent en France, aux Etats-Unis ou au Canada réclament encore des facilités pour le rapatriement des personnes décédées dans l'Hexagone vers l'Algérie.

Les associations et les représentants des Algériens établis à l'étranger qui ont pris part, hier, à l'ouverture du colloque sur «la communauté algérienne établie à l'étranger», en présence du chef du gouvernement, à la Résidence «El-Mithaq», ont tous affirmé que ce colloque est «une bonne initiative». Mais, force est de constater qu'aucune association n'a caché son scepticisme quant au développement des liens entre les deux parties. Les associations présentes ont saisi l'occasion pour déballer les problèmes auxquels se trouve confrontée la communauté algérienne vivant à l'étranger qui souffre d'une absence totale d'un encadrement de la part de l'Etat algérien. «Il faut d'abord commencer par les choses simples, comme par exemple trouver des mécanismes qui facilitent le rapatriement des Algériens décédés dans l'Hexagone vers leur pays d'origine, et parler ensuite de projets d'investissements et de transferts de savoir et ainsi de suite», nous dira M. Badaoui, président du syndicat des Algériens de l'Europe (France) en ajoutant «des Algériens sont enterrés dans des conditions déplorables en France faute de moyens».

Le problème ne se pose pas uniquement en France, mais aussi pour les Algériens qui vivent aux Etats-Unis et au Canada. Le président du centre culturel algérien à Montréal, Mahi Djiba a plaidé pour la création d'une structure qui ne prendra pas uniquement en charge la question du rapatriement des corps vers le pays mais aussi l'ensemble des problèmes de la communauté algérienne établie à l'Etranger.

Le professeur Hamid Kherief établi aux Etats-Unis a, de son côté, exposé les problèmes de la communauté algérienne qui ne cesse d'augmenter d'année en année, en Amérique. «28.000 Algériens vivent, aujourd'hui, aux Etats-Unis et on compte chaque année 2.000 à 3.000 Algériens qui arrivent». Et d'indiquer que pour toute cette communauté et avec l'étendue du territoire américain «nous ne disposons et ce, depuis 1977 que d'un seul service consulaire». Proposant sans réserve et gratuitement ses services, M. Kherief, dit ne pas trouver d'écoute et d'interlocuteur qui puissent faciliter la tâche. «Je vous cite un exemple qui illustre bien la situation. J'ai collecté deux conteneurs de bouquins pour un don à mon pays. J'ai demandé l'aide de l'Etat algérien pour le transport vers l'Algérie. Mais je n'ai pas eu de réponse. Ces bouquins sont restés bloqués aux Etats-Unis pendant deux ans, jusqu'à l'intervention de l'UNESCO qui a décidé de les envoyer en Côte d'Ivoire».

La séance de la matinée a été clôturée par une intervention d'une représentante d'association en France. Celle-ci a cité plusieurs problèmes rencontrés par la communauté algérienne établie en France, dont la cherté du transport aérien. «Essayer d'aider cette communauté algérienne établie en France, sinon ce n'est pas la peine de nous appeler pour les urnes», a-t-elle conclu.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 02 juin 2008 à 12:58:52

Ce colloque a été organisé pour trouve les mécanismes permettant à la Diaspora algérienne d'aider leur pays, et c'est tout à fait le contraire qui est entrain de se passer...

Citer
La séance de la matinée a été clôturée par une intervention d'une représentante d'association en France. Celle-ci a cité plusieurs problèmes rencontrés par la communauté algérienne établie en France, dont la cherté du transport aérien.

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 03 juin 2008 à 21:50:38
Bonsoir à Vous

Ce n'est pas souvent , voir très rarement, que je rends homamge à la "justice" de notre pays. Aujourd'hui cependant , avec le délibéré des procès concernant la chrétienté, je suis toute aise de constater que l'ignorance ne l'ait pas emporté, et que la clémence doublée d'un e intelligence tactique ait pû être au rendez vous des tribunaux algériens qui très souvent, dans presque tous les domaines, droit de la famille, droit commercial et droit des affaires, sont souvent..... hors jeu... démocratique   :| :| :|

Alors, une fois n'est pas coutme.... voici ce qui a été rendu comme décision de justice.... et c'est tant mieux, vraiment. Je pense que la Cour a très bine intégré que si la sanctiona vait été plus lourde... cela aurait été totalement contre productif......    :roll: :roll: :roll: :roll:

Quatre chrétiens condamnés en Algérie
L.S. (lefigaro.fr) avec AFP
03/06/2008 | Mise à jour : 16:08 | Commentaires  52
.
Ces quatre convertis ont reçu des peines de prison avec sursis, pour avoir participé à une messe dans un lieu non prévu à cet effet, selon la loi algérienne.
Un tribunal correctionnel du sud-ouest de l'Algérie vient de condamner quatre Algériens à des peines allant de six à deux mois de prison avec sursis. Leur faute : la « pratique illégale d'un culte non musulman ». Les quatre hommes, qui se sont convertis au christianisme dans ce pays de 33 millions d'habitants, dont seulement une dizaine de milliers de chrétiens, n'ont pas exercé leur religion dans le cadre prévu par la loi.
Début mai, un groupe de six hommes avait été interpellé à Tiaret à la sortie du domicile d'un deux et accusés d'avoir participé à une messe dans ce lieu qui n'est pas prévu à cet effet, selon les forces de sécurité.
En effet, en Algérie, le culte chrétien (catholique et protestant) est autorisé, mais l'exercice de toutes les religions est strictement encadré. Selon la loi controversée de février 2006 réglementant le culte en Algérie, le lieu de culte et son servant doivent être agréés par le ministère des affaires religieuses. Cette loi a conduit à la fermeture de dizaine d'églises, mais aussi de quelques mosquées.
Les quatre condamnés ont reconnu s'être convertis au christianisme, mais nié devant le tribunal qu'ils participaient à une messe le jour de leur interpellation, le 9 mai.
Deux autres hommes appartenant au même groupe ont été relaxés, après avoir nié s'être convertis et affirmé qu'ils participaient simplement à un déjeuner. Leur avocate a annoncé son intention de faire appel du jugement en raison de la différence des peines infligés à ceux qui ont nié s'être convertis et les autres.
Offensive anti-chrétienne ?
Sous couvert de « lutte contre les sectes », les procès pour «délit de chrétienté» se multiplient dans l'Ouest algérien depuis le début de l'année. Comme les militants d'opposition de la dictature du parti unique, les néoconvertis sont contraints de vivre leur foi dans la clandestinité. Le ministre des Affaires religieuses suspecte ainsi les évangélistes de chercher à «constituer une minorité (de chrétiens) en vue d'immixtions étrangères» dans les affaires intérieures de l'Algérie.
Le 27 mai, le même tribunal avait reporté sa décision dans le procès d'une chrétienne convertie, jugée également pour exercice illégal d'un culte non musulman et demandé un «complément d'enquête». Le procureur avait requis trois ans de prison ferme à son encontre. Elle avait été interpellée début avril par des gendarmes sur la route reliant Tiaret et Oran, à l'ouest d'Alger, en possession d'une dizaine d'exemplaires de la bible.

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 03 juin 2008 à 21:52:11
Je me félicite d'autant plus de ce "jugement"   :-) :-) :-) ....que les termes mis en délibéré étaient d'un ordre bien plus répressif 


•   Algérie : prison ferme requise contre six chrétiens
lefigaro.fr avec AFP
27/05/2008 | Mise à jour : 18:43 | Commentaires  64
.
Les prévenus sont accusés d'avoir organisé une messe sans autorisation. Un complément d'information a en revanche été demandé dans le procès controversé d'une Algérienne, arrêtée dans un bus en possession d'une dizaine de Bibles.
Pour avoir voulu organiser une messe sans autorisation, six jeunes Algériens, convertis au christianisme, passeront-ils deux ans derrière les barreaux ? C'est la sévère peine qu'a requis mardi le procureur de Tiaret, dans l'Ouest algérien. Le magistrat a également réclamé une amende de 500.000 dinars environ 5.000 euros- à l'encontre de chacun des prévenus, mis en examen pour exercice illégal d'un culte non musulman.
En Algérie le culte chrétien (catholique et protestant) est autorisé, mais l'exercice de toutes les religions est strictement encadré. Les autorités doivent agréer à la fois le lieu d'exercice et le prédicateur. Se défendant de toute persécution contre les chrétiens, le procureur de Tiaret a ainsi tenu à rappeler l'exemple de musulmans jugés pour quête illégale de fonds alors qu'ils ne disposaient d'aucune autorisation pour le faire.
Les six membres de l'Eglise protestante d'Algérie seront fixés sur leur sort le 3 juin, date de l'annonce du verdict. Une attente similaire attend une autre convertie et membre de l'Eglise protestante d'Algérie, Habibba Kouider, arrêtée en mars dernier en possession d'une dizaine de Bibles dans un autobus. Contre toute attente, le même procureur du tribunal de Tiaret, qui avait requis le 20 mai trois ans ferme contre cette éducatrice de 37 ans pour prêche d'un « culte non-musulman sans autorisation », a décidé mardi de reporter son verdict et a ordonné un complément d'information.
Une campagne contre le «prosélytisme chrétien»
Le cas de cette trentenaire a attiré l'attention des médias internationaux et suscité la polémique en Algérie. La secrétaire d'Etat française aux droits de l'Homme, Rama Yade, avait ainsi qualifié de «triste» et «choquant» son procès et espérait un «geste de clémence» à son égard. La presse algérienne reproche elle au pouvoir de ne pas respecter la «liberté de conscience», reconnue par la Constitution. Le quotidien indépendant Le Soir a ainsi dénoncé «une chasse ouverte aux nouveaux convertis», titrant lundi sur «le temps de l'inquisition».
Depuis plusieurs mois, les autorités religieuses algériennes mènent une campagne contre le «prosélytisme chrétien» en Algérie. Depuis le début de l'année, les procès pour «délit de chrétienté» se sont multipliés dans l'Ouest du pays. Le ministre des Affaires religieuses Bouabdellah Gholamallah suspecte les évangélistes de chercher à «constituer une minorité (de chrétiens) en vue d'immixtions étrangères» dans les affaires intérieures de l'Algérie. Son ministère a ordonné la fermeture de 26 lieux de culte appartenant à des «communautés chrétiennes» évangéliques non-autorisées dépendant de l'Eglise protestante. Selon le pasteur Krim, chef de l'Eglise protestante d'Algérie, les églises évangéliques auraient dans le pays 50.000 adeptes, gravitant autour de 32 lieux de culte officiels et une vingtaine non-agrées. Les convertis sont de plus en plus nombreux et seraient étroitement surveillés par les services de sécurité.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 03 juin 2008 à 21:55:31

De plus il y a eu dans la presse française, je pense que cela sera repris dans nos journaux, une prise de position formidable  :roll: :roll: :roll: :roll: :roll: d'un prêtre français, du diocèse de la vile de Lyon, à l'égard de l'Algérie et de son peuple. Une intelligence qui personnellement me rassure pour contrer les torrents d'ignorances de part et d'autre..... de la méditérrannée....

Point de vue
Non, l'Algérie n'est pas antichrétienne, par Christian Delorme
LE MONDE | 03.06.08 | 13h15  •  Mis à jour le 03.06.08 | 13h15


ongtemps terre de convivialité interreligieuse, l'Algérie est en train de se retrouver, chez nous, au banc des accusés, à la suite de différentes mesures qui ont restreint, dans ce pays, l'exercice du droit de vivre pleinement sa religion pour les chrétiens de différentes dénominations.
Les récents procès intentés à Tiaret contre des personnes d'origine musulmane qui ont embrassé le christianisme de tendance évangélique valent désormais à l'Algérie d'être considérée, dans les pays occidentaux, comme un pays où les chrétiens sont persécutés. Cette situation est au moins autant dramatique pour l'Algérie, dont l'image se trouve ainsi salie, que pour les chrétiens en question.
 

Il faut donc absolument que cette double dynamique : dégradation de la vie des chrétiens de l'Algérie d'une part, et détérioration de l'image de l'Algérie d'autre part, soit enrayée au plus vite. Car l'Algérie n'est pas une terre antichrétienne. Ses dirigeants ont eu maintes fois l'occasion, dans un passé qui n'est pas lointain, d'exprimer leur considération pour les Eglises historiquement présentes chez eux.
Ces derniers jours encore, à l'occasion d'un séminaire international consacré à l'émir Abd El-Kader qui s'est tenu à Alger les 24 et 25 mai, Mgr Henri Teissier, archevêque (démissionnaire) d'Alger, et moi-même, nous avons fait l'objet de toutes les marques d'attention de la part des autorités algériennes, à commencer par le deuxième personnage de l'Etat, le président du Conseil de la nation (Sénat), Abdelkader Bensalah. Et j'ai eu la possibilité de parler de tout cela très ouvertement et très franchement pendant une heure avec le président du Haut Conseil islamique d'Algérie, le docteur Cheikh Bouamrane.
Oui, il y a, depuis plusieurs mois, des situations qui sont révoltantes, telles l'expulsion d'un pasteur protestant présent dans le pays depuis quelque quarante-cinq ans, ou la condamnation à une peine de prison avec sursis d'un prêtre qui n'avait fait rien d'autre que de prier avec des chrétiens camerounais immigrés clandestins.
Mais ce que disent le pouvoir algérien et une partie notable de la population est également à entendre. Ce qui fait fondamentalement l'unité de l'Algérie, en effet, c'est son islamité. Là demeure l'identité profonde de son peuple. L'existence de chrétiens européens, même naturalisés algériens, ne représentait pas une menace contre cette unité et cette identité. Il n'en va plus de même quand des Algériens issus de familles musulmanes deviennent chrétiens. Car alors reviennent aux mémoires les atteintes à la culture et aux institutions musulmanes qu'ont perpétrées les conquérants coloniaux. Alors retrouvent vie les souvenirs des tentatives de détournement de l'islam qui ont été exercées au XIXe siècle sur certains groupes de la population.
Connaissant l'utilisation à son profit du christianisme évangélique que la puissance impériale américaine fait en divers pays du monde, les Algériens sont nombreux à craindre qu'existe une stratégie qui viserait à créer une minorité chrétienne dans leur pays, qui pourrait devenir un jour prétexte à des interventions militaires. Il y a certainement, derrière les difficultés faites actuellement aux chrétiens, des pressions exercées par certains Etats du Golfe ou de la péninsule Arabique, afin que l'Algérie affiche davantage son islamité aux portes de l'Europe. Mais il y a, également, ces peurs algériennes et une sensibilité particulière du peuple d'Algérie qui ne doivent pas être traitées par le mépris.
Dans cette situation, l'urgence se fait sentir d'une réflexion sereine sur la légitimité, ou non, du prosélytisme chrétien en terre d'islam. Car si l'on ne peut que défendre le droit de chaque individu à aller librement vers la foi de son choix, en revanche il peut paraître moins sûr que soient permises les tentatives de ramener à soi, par des techniques diverses, des hommes et des femmes appartenant à la foi musulmane. L'Evangile, certes, demande aux chrétiens d'annoncer le Christ, mais pas au prix du déchirement d'un peuple, pas au prix de l'engendrement de situations de violence. Ce furent, d'ailleurs, jusqu'à aujourd'hui, le "credo" et la pratique de Mgr Teissier comme du cardinal Duval, tous les deux des constructeurs de l'Algérie contemporaine.
________________________________________
Christian Delorme est prêtre du diocèse de Lyon, engagé de longue date dans le dialogue islamo-chrétien.

Article paru dans l'édition du 04.06.08









Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 07 juin 2008 à 15:50:57
Un imam condamné pour avoir célébré des mariages
Reuters - il y a 2 heures 23 minutesORLEANS, Loiret (Reuters) - Le tribunal correctionnel d'Orléans a condamné vendredi un homme faisant fonction d'imam à 1.500 euros d'amende pour avoir "célébré des mariages religieux sans qu'au préalable les mariages civils n'aient été prononcés", a-t-on appris samedi de source judiciaire.

(Publicité)
Les nouveaux époux, pour la plupart des immigrés en situation irrégulière, s'étaient prévalus de ces célébrations pour obtenir de l'état civil français un mariage en bonne et due forme, a-t-on expliqué de même source.

"La frontière entre une célébration de mariage et des fiançailles est très ténue", a déclaré à Reuters Jérôme Castelli, l'avocat de l'imam. "Selon le rite musulman, ces cérémonies sont fonction de ce que l'on souhaite y mettre".

Selon Me Castelli, "la Grande Mosquée de Paris a suivi avec intérêt l'évolution de ce dossier, cette affaire constituant une première juridique".

"Il va bien falloir que la loi française commence à appréhender d'une manière différente la religion musulmane qui doit être, me semble-t- il, la première de France", a conclu Me Castelli.

Le procureur de la République avait requis trois mois de prison avec sursis et 1.000 euros d'amende à l'encontre de l'imam.

L'homme et son avocat se donnent jusqu'à lundi pour envisager l'appel. Si ce jugement est maintenu en l'état, il pourrait faire jurisprudence.

Mourad Guichard

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 08 juin 2008 à 10:14:51
La 41e édition de la Foire internationale d’Alger (FIA) a été ouverte samedi par le ministre du commerce Hachemi Djâaboub. Cette foire se tiendra au Palais des expositions des Pins Maritimes à l’est de la capitale jusqu’au 13 juin. Le nombre d’exposants avoisine 1500 dont 1066 étrangers représentants une quarantaine de pays et 449 entreprises algériennes dont 374 entreprises privées.

La 41e édition de la FIA est placée sous le thème : "la nouvelle stratégie industrielle au cœur de la problématique du développement de l'Algérie". Un million de visiteurs est attendu à cette foire, selon son organisateur, la Safex (Société algérienne des foires et exportations). 

Le pavillon France avec 174 entreprises est le plus important pavillon étranger devant l’Italie (85), l'Allemagne (53) et les Etats-Unis (29) qui marquent leur retour après avoir manqué l'édition précédente. Le Maroc sera le pays arabe le plus représenté à la Foire avec 36 entreprises, suivi de l'Egypte (33) et de la Libye (30).

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 09 juin 2008 à 12:08:57
Algérie : anomalie dans l'épreuve d'anglais du bac
Par rafik tayeb le 08/06/2008 à 21:52



L'épreuve d'anglais du baccalauréat 2008 a induit en erreur de nombreux candidats. Le document a été mal présenté aux élèves, selon des parents d'élèves qui ont contacté toutsurlalgerie.com. Comme pour les autres épreuves du bac, les élèves candidats devaient  choisir entre deux sujets rédigés sur la double feuille de l'examen.

Mais «le premier sujet a été rédigé sur la première et la quatrième page de la double feuille. Le second sujet a occupé la deuxième et la troisième page», selon des parents d'élèves de plusieurs wilayate de l’ouest du pays. Résultat: plusieurs candidats qui n'ont pas remarqué l'anomalie ont traité une partie du sujet numéro 1 et une partie du sujet numéro 2.

"J'ai deux enfants candidats. Le premier s'est trompé en traitant une partie de chaque sujet croyant que le premier sujet était entièrement rédigé sur la première et la deuxième page de la double feuille. Le second a fait appel aux enseignants qui sont restés une demi-heure avant de comprendre, de trouver l'anomalie et de la signaler aux élèves", explique un parent d’élève d’Oran.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: gomez le 09 juin 2008 à 12:19:04
Bonjour.
Concernant le BAC toujours

Source : Le quotidien d'Oran

Des candidats induits en erreur : Grosse confusion dans une épreuve du bac
par Sofiane M.

Une année pour la préparation du baccalauréat, une enveloppe financière conséquente, une mobilisation exceptionnelle d'un encadrement spécialisé n'ont pas suffi apparemment pour éviter des moments de cafouillage et des sueurs froides aux candidats. La deuxième épreuve de la langue anglaise des filières «Lettres et Sciences humaines» et de «Lettres et Sciences islamiques » ainsi que celles des « Sciences et de Gestion/Economie», entre autres, a mis à nu des carences dans la préparation de cet examen décisif. L'absence d'anticipation de la part des responsables de l'Office national des examens et concours (ONEC), qui avaient pourtant tout le temps pour examiner toutes les éventualités, a créé une situation qui a induit en erreur des centaines de candidats.

L'épreuve de la langue anglaise mais également celle des mathématiques avaient été présentées aux candidats dans une double feuille comportant deux sujets différents, au choix. La manière de disposition des sujets dans une double feuille a jeté la confusion dans l'esprit des candidats, dont nombreux avaient choisi le premier sujet tout en répondant aux questions du deuxième sujet ou vice versa. Les malheureux candidats, qui avaient découvert cette malencontreuse erreur au milieu de cette épreuve, avaient été pris de court et rares étaient parmi eux qui avaient eu la possibilité de se ressaisir.

Pour la filière des sciences expérimentales, des candidats assurent que les deux sujets étaient approximativement identiques et traitaient de thèmes similaires ce qui n'a donné aucune chance aux malheureux candidats pour découvrir cette confusion. « Le premier sujet concernait la consommation de produits alimentaires, alors que le deuxième sujet traitait de la publicité des produits alimentaires. Même un élève de bon niveau ne pouvait déceler ce problème de disposition des pages car les questions proposées étaient presque identiques », regrette cette candidate. A la sortie de cette « épreuve », de nombreux candidats et surtout des filles pleuraient à chaudes larmes, redoutant sérieusement les conséquences fâcheuses de cette erreur. Hier, des parents de candidats qui s'inquiétaient pour leurs enfants ont contacté le journal pour condamner ce qu'ils considèrent comme une « bourde impardonnable », tout en demandant l'intervention immédiate du ministre de l'Education nationale. Des enseignants de la langue anglaise contactés par nos soins ont assuré que les deux sujets proposés samedi, aux candidats, ne comportaient aucune erreur d'ordre didactique ou technique, toutefois ils ont consenti l'existence d'un «problème de disposition de pages qui pouvait enduire en erreur certains candidats». «Les examinateurs devaient présenter les sujets dans deux feuilles distinctes pour éviter toute confusion », assure cet enseignant de la langue anglaise.

D'autres enseignants rencontrés ont également signalé que le même problème a été enregistré dans l'épreuve des mathématiques qui s'est déroulée hier matin. Devant cette agitation autour de « ce problème de disposition de pages », des chefs de centre d'examen ont fait le tour des salles d'examen hier, attirant l'attention des candidats sur la question de la numérotation des feuilles d'examen.

Le directeur de l'Education de la wilaya d'Oran a même déclaré que « la nature des sujets sera prise en considération dans la phase de correction ». Saisissant l'occasion pour lancer un appel au calme aux candidats, il a demandé aux parents des concernés d'éviter de tomber dans la psychose pour permettre à leurs enfants de terminer le reste des épreuves dans la sérénité. En attendant la réaction du ministre de l'Education mais surtout du directeur de l'Office national des examens et concours (ONEC), certaines indiscrétions laissent entendre que si la confusion est constatée dans plusieurs jurys, il se pourrait que ceci soit pris en considération.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 09 juin 2008 à 21:42:57
pour entamer le mois qui vient (juin) faites -le avec le sourire car ses éffets sont tres benefiques ,à vous ...

                       les éffets du sourire

                                    C'est toujours un cadeau
                                    Il coûte  peu d 'effort
 

                                   Un sourire n'a pas d'âge
                                   Si un petit bébé
                                   Est capable de le donner,
                                   Vous qui êtes âgés
                                   Essayez ! Vous verrez

                                  Un sourire c'est joli ...
                                  Au lieu d'être déprimé
                                  De rester enfermé,
                                  Sortez donc vos fossettes ...
                                  Voyez l'effet que vous faites.

                                  C'est un rayon de soleil
                                  Comme un brin de lumière,
                                  Qui descend sur la Terre,
                                  Il apporte dans le coeur
                                  Un instant de bonheur.

                                  Un sourire fait du bien
                                  Tiens ! Votre sourire revient
                                 Et il vous fait du bien.
                                  La vie est plus facile
                                Lorsqu'on se sent utile ...

Superbe Angeresse.... un sourire, ... on en a bien besoin... en c emoment... avec ce qui se passe... et pas seulement en kabylie... :| :| :| toute l'Algérie demeure infectée.... par ...c e que vous savez tous très bien....
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 09 juin 2008 à 21:43:42
Dans la presse française....

Attentats en Algérie : déclaration de M. Bernard Kouchner (8 juin 2008)
Je viens d’apprendre le double attentat qui a endeuillé l’Algérie en causant la mort de plusieurs personnes, dont un ressortissant français.
Je veux dire mon sentiment de révolte et ma condamnation absolue face à cette violence terroriste aveugle que rien ne peut justifier.
Mes pensées vont aux familles et aux proches des victimes, si cruellement et injustement frappées. Elles vont aussi au peuple et aux autorités d’Algérie, qui combattent avec courage et détermination le fléau du terrorisme. Leur combat est aussi le nôtre.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 09 juin 2008 à 21:49:37
Encore la presse française... par une journaliste " pas si éloignée "de chez nous......
JE ne veux pas pourrir l'ambiance, bien entendu, et je vais poster des couleurs et autres images plus optimistes, car c'est heureusement aussi à l'image de l'Algérie...... mais même si les bombes font partie du quotidien, en kabylie comme ailleurs..... je voualsi juste préciser que la mondialisation, pour nos "problèmes" passent par Paris, mais pas seulement...... Avec un baril à bientôt 150$ , et le gaz de notre Sahara...... nos caisses n'ont jamais été aussi pleines, la foire d'Alger qui se déroule en ce moment est un véritable "succès" du fait de notre position stratégique en matière énergétique....... et les bombes de ces derniers jours nous rappellent.... que "nous sommes très riches", mais que la redistribution vers la population....... est encore un leurre......
Cet article est rapide à lire........ il offre une analyse différente et complémentaire de ce qu'on trouve dans notre presse......

«Il y a une rupture entre gouvernants et gouvernés en Algérie» Khadija Mohsen-Finan, spécialiste du Maghreb et chargée de recherches à l’Institut français des relations internationales (Ifri), revient sur la dernière vague d'attentats en Algérie.
Recueilli par François Meurisse
LIBERATION.FR : lundi 9 juin 2008
En moins d’une semaine, cinq attaques attribuées à la branche algérienne d’Al-Qaeda ont eu lieu dans le pays. Pourquoi maintenant?
Actuellement se tient la Foire internationale d’Alger, un événement très important pour la ville et le pays. C’est peut-être lié car c’est une réunion très médiatisée. Les chefs d’entreprise s’y étant donné rendez-vous, les cibles privilégiées de la branche algérienne d’Al-Qaeda sont réunies. Il y a donc une grande visibilité pour elle. Ce qui correspond à sa logique ou plutôt à la logique qu’on prête au réseau car il ne faut pas oublier qu’avec Al-Qaeda, on fait souvent les questions et les réponses. Il est possible qu’ils reprennent à leur compte des arguments et des explications qu’avancent les observateurs.
Les attentats n’ont pas été revendiqués. Est-il possible que la branche algérienne d’Al-Qaeda ne soit pas derrière ces attaques?
Je ne le pense pas. Cela répond à leurs intérêts et cela ressemble beaucoup à leurs méthodes. Mais en Algérie, il y a une théorie qui veut que le pouvoir soit impliqué dans ces attaques. Je n’en crois rien mais il serait nécessaire de savoir pourquoi les Algériens croient cela. D’après moi, c’est parce qu’il y a une rupture entre gouvernants et gouvernés. Les habitants ne croient pas que le mal puisse venir d’ailleurs que du pouvoir. Mais si le pouvoir est impliqué, il faut aller plus loin que les simples accusations. S’il n’est pas impliqué, cela montre qu’il n’y a pas de consensus autour de lui, ni même contre le terrorisme.
Quel est le message envoyé par l’organisation terroriste?
Il y en a plusieurs. La branche algérienne d’Al-Qaeda montre d’abord qu’elle est assez forte pour s’attaquer aux étrangers, et même les tuer. Il faut d'ailleurs noter que l’entreprise Razel (dont un ingénieur a été tué dans la dernière attaque dimanche, ndlr) avait décidé l’an dernier de rester en Algérie. C’est ensuite une façon de défier le pouvoir algérien, en faisant un pied de nez à la réconciliation nationale.

Justement, le pouvoir semble très silencieux…
Le pouvoir pourrait en effet profiter de ces attentats pour décrédibiliser le GSPC (Groupe salafiste pour la prédication et le combat, rebaptisé l’an dernier Al-Qaeda au pays du Maghreb islamique, ndlr). Or, il laisse aller bon train les rumeurs. Le ministre de l’Intérieur est peut-être allé beaucoup trop loin en affirmant que le terrorisme avait été éradiqué dans le pays, qu’il ne restait que quelques foyers, etc. Le flou dans les réponses apportées dernièrement par le pouvoir montre son impuissance à contrer l'idée qu'il est impliqué dans les attaques. Il est aussi possible qu'il y ait une guerre intestine au sein même du pouvoir. Une branche de l’armée pourrait chercher à viser une partie de l’exécutif. Comme la Présidence pourrait chercher à impliquer une partie de l’armée dans les attentats. En réalité, le schéma est très opaque et il faut se garder d’une explication unique dans cette affaire.





Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 09 juin 2008 à 22:13:40
comme d'hab TAOUS tu animes le forum qui est rentré dans une sorte de lethargie ...dire même

monotonie....

en effet ..ca va mal ..et les moments sont bien choisis par ces obscurantistes ..il n'y a pas que la foire ..il

y a aussi des milliers d'enfants qui passent leurs examens , et le sentiment d'insécurité les perturbe

encore plus !!..rabi youstour...
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 09 juin 2008 à 22:25:00
comme d'hab TAOUS tu animes le forum qui est rentré dans une sorte de lethargie ...dire même

monotonie....

en effet ..ca va mal ..et les moments sont bien choisis par ces obscurantistes ..il n'y a pas que la foire ..il

y a aussi des milliers d'enfants qui passent leurs examens , et le sentiment d'insécurité les perturbe

encore plus !!..rabi youstour...

Mallak, malgré tout, et heureusement... les algériens depuis des lustres, ont une force de caractère et un mental........ qui permettent de dépasser....... les immondis .......  :| :| :|et d'avancer.....  :-) :-) :-)

j'étais en train de lire les papiers sur le bac, les erreurs sur les sujets nationaux des brevets..... mais bon heureusement malgré tout..... qu'il y a toujours des âmes perspicaces....... dans le système.... sinon ce serait encore pire.... et oui hélas c'est possible....  :roll: :roll: :roll:

bon courage à tous ceux qui passent les examens.......  :-) :-) :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 10 juin 2008 à 12:52:39
Algérie: Sonatrach nouvel acteur européen de l'énergie vu par le Financial Times
Par financial times le 10/06/2008 à 10:32



L’édition européenne du Financial Times revient dans son édition du jour sur l’entrée de l’Algérie comme acteur majeur de la vente de gaz en Europe. Nous vous proposons de lire un résumé de cet article

L’Algérie est un fournisseur de gaz important pour l’Italie, l’Espagne, la France, le Portugal et la Turquie. Il le sera encore plus encore quand les deux gazoducs vers l’Espagne et l’Italie seront réalisés d’ici 18 mois. Une fois que les canalisations seront opérationnelles, Sonatrach sera en position de vendre du gaz directement et ne sera plus seulement un fournisseur, et deviendra un concurrent direct pour les fournisseurs locaux tels que l’Espagnol Gas Natural.
L’Italie n’a placé aucun obstacle à l’arrivée de Sonatrach sur son marché domestique. Mais en Espagne, les distributeurs de gaz ont essayé –et échoué, de l’en empêcher.
Des cadres de l’Énergie espagnols cités par le Financial Times voient en Sonatrach « un Gazprom de la Méditerranée », l’accusant d’adopter les méthodes d’intimidation du géant russe. Le gouvernement espagnol ne partage pas ces analyses. Selon un diplomate espagnol cité par le quotidien, « l’Algérie est un partenaire fiable, digne de confiance. Vous ne verrez jamais Alger utiliser l’énergie comme une arme géopolitique ou menacer de couper l’approvisionnement à des pays entiers ». Et pour Chakib Khelil, le ministre algérien de l’Énergie, « toute la stratégie espagnol est de (nous) maintenir hors du marché local ».
Quant aux soucis de sécurité énergétiques, le ministre algérien voit les choses bien autrement car pour lui, « 90% du gaz algérien est exporté vers l’Europe ». Un peu comme si c’était l’Algérie qui était lié par sa dépendance envers l’Europe.

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 10 juin 2008 à 13:03:49
Moi, je veux bien que l’on me dise que la situation sécuritaire n’est plus ce qu’elle était avant 1999, mais dans les faits ? En quoi serait-elle différente aujourd’hui ? Plus apaisée ? Moins tendue ? Me rendant aux obsèques d’un oncle, il y a moins d’une semaine, j’avais eu un aperçu de ce «mieux» sécuritaire. Ayant à accomplir le trajet sur la RN5, celle-là même qui vient d’être le théâtre du double attentat de Beni- Amrane, j’avais noté le souci pour tous les présents aux obsèques de mon parent de reprendre la route sur Alger à une «heure décente», bien avant les premiers signes du crépuscule. «Parce que, vous savez Hakim, le tronçon du côté de Ahnif n’est pas encore tout à fait sûr.» Non, désolé ! Je ne savais pas. Ou plutôt j’avais cru comprendre que le tronçon Ahnif-Bouira était sûr. Tout comme tous les tronçons de route de la RN5. Tout comme toutes les routes d’Algérie. A lire les journaux euphorisants et à voir la télévision dopante, médias où s’affiche quotidiennement la bobine d’un président souriant de toutes ses dents avec en dessous cette légende «la paix est revenue», j’avais fini par y croire à cette paix réinstallée. Mais au fond, qu’est-ce qui différencie la situation aujourd’hui de celle des «années rouges» ? Y a-t-il moins d’attentats ? J’en doute ! Y a-t-il moins de victimes ? J’en doute aussi. Par contre, il y a effectivement une grosse différence aujourd’hui : LA BANALISATION. Un mort. Cinq morts. Douze morts. Les chiffres nous ricochent dessus sans presque nous arracher un battement de cils. La communication officielle, la «canonnière du grand pardon» est passée par là. Douze morts à moins de 100 km d’Alger, et nos officiels jouent aux entrechats avec leur invité portugais à l’entrée de la Safex. Oui ! Cela a changé par rapport à l’avant 1999. Aujourd’hui, c’est à peine si l’on nous dit que c’est le terrorisme qui a tué 12 personnes à Beni- Amrane. Elles auraient été victimes d’un mal mystérieux que cela aurait été la même chose. Ou pis, nous aurions peut-être été plus à l’écoute et plus curieux de savoir quelle est la nature de ce mal mystérieux. LA BANALISATION. C’est le seul, l’unique chantier abouti de Abdekka. Son immense trophée. Vendre de l’apaisement en plein brasier. La plus belle arnaque du siècle sécuritaire. Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
HAKIM LAALAM ...SOIR D'ALGERIE
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 10 juin 2008 à 17:37:36
Nicolas Sarkozy veut mieux intégrer les handicapés par l'emploi
Par Jean-Baptiste Vey Reuters - il y a 42 minutesPARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy a promis d'engager la France dans une démarche de long terme pour améliorer l'intégration des handicapés, à travers l'accès à l'emploi et à l'éducation.

(Publicité)
Pour les personnes lourdement handicapées, le chef de l'Etat a annoncé la création de 50.000 places supplémentaires en cinq ans dans les établissements spécialisés et les services d'aide au maintien à domicile.

Sur ces 50.000 places, 30.000 seront effectives en 2012, a précisé la secrétaire d'Etat à la Solidarité, Valérie Létard.

En ouvrant la première conférence nationale du handicap, à Paris, le président a plaidé pour l'accès des handicapés à l'emploi, qui passe, selon lui, par le renforcement des sanctions contre les entreprises qui ne respectent pas le seuil de 6% de travailleurs handicapés, et par la réforme de l'allocation adulte handicapé (AAH).

"Nombreuses sont les entreprises qui continent de préférer payer une amende plutôt que d'embaucher des personnes handicapées, invraisemblable ! C'est inadmissible", a-t-il dit.

Pour atteindre le seuil de 6% fixé par la loi, "je demande que les sanctions soient durcies à partir de 2010, comme la loi de 2005 l'a prévu, et les entreprises qui n'emploient aucun travailleur handicapé devront verser jusqu'à l'équivalent d'un emploi au smic par tranche de 20 salariés", a-t-il ajouté.

Selon lui, le respect du seuil de 6% représenterait 250.000 emplois dans le privé et 50.000 dans le public.

"Les administrations doivent être exemplaires", a insisté Nicolas Sarkozy, précisant que l'obligation de résultats imposée aux administrations en matière d'emploi avait conduit, entre 2007 et 2008, à une hausse de 25% des recrutements d'handicapés.

"TOUT EST INVERSÉ !"

Le chef de l'Etat a souhaité que tous les enfants handicapés puissent être scolarisés à l'école publique, une obligation fixée par la loi de 2005.

Dix mille élèves handicapés supplémentaires pourront accéder à l'école "dans les conditions idéales" et 200 unités pédagogiques d'intégration vont être créées, a précisé Valérie Létard lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

Les aides "ça aide à survivre, ça n'aide pas vivre", a-t-il déclaré, "qu'est-ce qui aide à vivre ? C'est qu'un gosse qui a un handicap puisse aller à l'école avec les autres et qu'un adulte qui a un handicap puisse aller au travail avec d'autres".

Nicolas Sarkozy a confirmé que l'allocation adulte handicapé, actuellement de 628,10 euros par mois, augmenterait de 25% sur le quinquennat. "L'allocation sera revalorisée chaque année de manière à atteindre cet objectif", a-t-il dit.

En mars, il avait annoncé une revalorisation de 5% en 2008, à raison de 1,1% au 1er janvier et 3,9% au 1er septembre.

Cette allocation sera réformée pour faciliter l'accès à l'emploi, a-t-il précisé.

"Avec cette allocation, la France est l'un des seuls pays en Europe où une personne ayant un handicap est présumée incapable de travailler", a déploré Nicolas Sarkozy.

"Ailleurs, il y a une présomption de capacité de travail et il faut prouver son incapacité à travailler. En France, il faut demander la reconnaissance de la qualification de travailleur handicapé. Tout est inversé ! Je ne suis pas d'accord avec cette inversion !", a-t-il ajouté.

Il a ainsi souhaité qu'une demande de perception de l'AAH entraîne un examen non seulement de l'incapacité mais aussi des capacités et de l'employabilité d'une personne handicapée.

Le chef de l'Etat a annoncé que le montant de l'AAH serait ajusté chaque trimestre, en fonction des revenus des mois précédents, et non plus une fois par an, et il a demandé au ministre du Travail d'aboutir sur une réforme du cumul entre l'AAH et des revenus d'ici la prochaine loi de finances.

Nicolas Sarkozy s'est aussi engagé à accélérer les travaux pour les lieux publics accessibles aux handicapés, "un chantier titanesque", qui doit être achevé en 2015.

pourvu qu il n'oublie pas les algeriens handicapés par les sans papiers!!

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Salah-Eddine le 10 juin 2008 à 18:35:40
mardi 10 juin 2008, mis à jour à 15:33
L'express.fr

Le projet d'Union pour la Méditerranée, un "affront" dit Kadhafi
Reuters
Le colonel Mouammar Kadhafi dénonce le projet d'Union pour la Méditerranée (UPM), inspiré par la France, comme un affront pour les pays de la rive Sud.
Le chef de l'Etat libyen s'adressait mardi à ses homologues d'Algérie, de Tunisie, de Syrie et de Mauritanie réunis en mini-sommet à Tripoli pour mettre au point une position commune avant le lancement officiel de l'UPM le 13 juillet à Paris.

Egalement invités à cette réunion, le roi du Maroc Mohamed VI et le président égyptien Hosni Moubarak, deux partisans du projet d'inspiration française soutenu par l'Union européenne, s'étaient fait excuser.

L'UPM se propose d'améliorer la coopération entre les pays du nord et du sud de la Méditerranée dans les domaines du commerce, de la sécurité et de l'immigration, mais son mode de fonctionnement et son financement suscitent encore des points d'interrogation.

Selon Kadhafi, l'UPM reprend des projets économiques qui ont déjà échoué dans le cadre du "processus de Barcelone" lancé en 1995 par l'UE avec les pays méditerranéen du Sud. "Ils nous jettent un hameçon pour nous entraîner dans de tels projets. C'est un affront", a déclaré le dirigeant libyen.

"Ils nous prennent pour des idiots. Nous n'appartenons pas à Bruxelles. Notre Ligue arabe est située au Caire et notre Union africaine à Addis-Abeba. S'ils veulent coopérer, il faut qu'ils passent par le Caire et Addis-Abeba", a poursuivi l'impétueux colonel.

"S'ils venaient avec une offre fondée sur des valeurs et des principes comme le combat contre la maladie ou le changement climatique, peut-être pourrions-nous en discuter. Mais ils viennent avec des offres économiques parce qu'ils nous considèrent comme des affamés", s'est-il offusqué.

LE PROBLEME D'ISRAEL
Le mini-sommet de Tripoli a été organisé par Kadhafi pour débattre notamment de la place d'Israël dans ce projet cher au président Nicolas Sarkozy et repris à son compte en mars par l'Union européenne non sans une certaine circonspection.

Plusieurs dirigeants arabes ont exprimé le souci de ne pas paraître, rejoignant l'UPM, normaliser sans contrepartie leurs relations avec l'Etat juif, dont ils attendent des concessions dans ses négociations avec les Palestiniens et la Syrie.

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Mourad Medelci, a estimé vendredi que toute normalisation des relations avec Israël devait se fonder sur l'initiative arabe de paix de 2002, qui conditionne la paix avec l'Etat juif à son retrait total des territoires occupés depuis 1967.

Medelci s'exprimait lors d'une conférence de presse au terme d'une réunion de deux jours à Alger des ministres des Affaires étrangères des 11 pays du Forum méditerranéen - Algérie, France, Espagne, Egypte, Malte, Grèce, Italie, Maroc, Portugal, Tunisie et Turquie.

Le chef de la diplomatie algérienne a affirmé que "la majorité écrasante des pays membres du forum avaient des interrogations sur le projet" d'UPM, dont Nicolas Sarkozy avait lancé l'idée l'an dernier lors d'un discours à Tanger.

Jusqu'à présent, c'est le Maroc, allié diplomatique fidèle de la France, qui a fait preuve du plus grand enthousiasme à l'égard de ce projet. Une bonne partie des Européens avaient exprimé des réserves sur l'idée française originelle, qui laissait à l'écart des pays de l'UE non riverains, comme l'Allemagne.

Lamine Ghanmi, version française Marc Delteil
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: QAIS le 10 juin 2008 à 20:53:05
Aux Dames de ce forum,
A lire tous vos appels amicaux et chaleureux aux déserteurs du forum, on ne peut qu’être admiratif et respectueux pour ce culte que vous vouez à l’amitié. Mesdames je vous tire chapeaux ,vous avez toute ma considération et sans aucun doute celle de vos amis absents , Mesdames vous êtes admirables.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 10 juin 2008 à 22:15:23
Aux Dames de ce forum,
A lire tous vos appels amicaux et chaleureux aux déserteurs du forum, on ne peut qu’être admiratif et respectueux pour ce culte que vous vouez à l’amitié. Mesdames je vous tire chapeaux ,vous avez toute ma considération et sans aucun doute celle de vos amis absents , Mesdames vous êtes admirables.


Prendre des nouvelles.... des belles âmes que l'existence nous donne parfois à croiser ..... est pour moi, un des plus beaux gestes de courtoisie que je connaisse...  :-) :-)

Qais.... même si tu ne connais pas Lak, Miso, Pop.... et les autres absents... que je ne citerai pas ... car je n'ai pas eu  l'honneur de très bien ou de trop bien les connaître..... je crois que les échnages de qualité partagée crée en effet un bo socle de la belle fraternité.... et insister un peu pour avoir des nouvelles.. est la contre partie ce la qualité des échanges.....

Insister .......  :| :| :| :|mais pas trop aussi.... car il faut aussi je crois totalement respecter la liberté d'être des Etres  :-) :-) :-) sans exiger toutes les explications..... qui relèveraient de choix personnels...... car c'est aussi cà je crois la fraternité réelle.....  :-) :-) :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 10 juin 2008 à 22:26:40
Un texte d'un auteur, photographe... que j'ai trouvé extremement intéressant... une magnifique illustration du relativisme culturel, et des dangers de l'ethnocentrisme......

Il y a de plus.... dans ce texte , une espèce d'atmosphère stylisée, et raffinée... dans la thématique abordée....  :roll: :roll: :roll:

On aime ou pas..... celà dépendra vraiment... des sensibilités de chacune et chacun..... Des clichés photographiques superbes.....accompagnent le texte, mais impossible pour moi de les télécharger......

FEMINITE (DE)VOILEE
09 JUIN 2008
PHOTOS: JEAN-BAPTISTE MONDINO
VOILE MONDINO
 
Quel rapport les femmes voilées, cachées en public et plus libres dans l’intimité, entretiennent-elles avec les signes extérieurs de la féminité ? Décryptage.
«Derrière l’opacité du vêtement, on sentait l’harmonie du corps»
C’est l’histoire d’un regard éclair posé sur deux femmes dans un aéroport de la péninsule arabique. En transit à Doha au Qatar, le photographe de mode Jean-Baptiste Mondino tombe en arrêt devant deux silhouettes totalement masquées par une abaya, ce vêtement qui ne laisse entrevoir que le regard des femmes. « J’ai vu ces deux filles habillées de noir, portant sac et chaussures haute couture, et je les ai trouvées extrêmement élégantes. Pour la première fois de ma vie, je les ai regardées autrement et j’ai apprécié leur beauté. » Le trouble naît. « Comment pouvais-je considérer comme attirante cette image passablement effrayante de femmes qui ne semblent pas libres et dont le corps est enfermé ? » Malgré tout, la confusion persiste. « Accompagnées d’un jeune homme habillé de blanc, elles riaient et semblaient joyeuses. En dépit de l’opacité du vêtement, on sentait l’harmonie du corps et sa jeunesse. J’imaginais beaucoup de choses. » Dans l’aéroport bondé de touristes en short et baskets, elles sont les plus stylées. « Leur vêtement était parfaitement coupé, rappelant une élégance Saint Laurent. Entre notre pseudo-liberté sexuelle et la nudité trop galvaudée dans nos sociétés, peut-être un autre chic tout en retenue se dessinait-il là ? Mon regard se faisait moins machiavélique. »
Habit officiel. La série photos que Jean-Baptiste Mondino a signée retranscrit ce trouble. Il ne s’agit pas d’affirmer que l’allure de demain passera par l’abaya ni de cautionner la situation des femmes dans cette région du monde. Mais simplement de constater que l’élégance s’exprime différemment, même a contrario des habituelles icônes de la femme libérée. Vue d’Europe, l’abaya, cette longue robe noire qui dissimule les corps féminins, semble dupliquée à l’identique. Sans forme ni fantaisie, elle est l’habit officiel des femmes des pays du Golfe. En fait, elle se porte de multiples façons. Les femmes les plus modestes se contentent d’une version en tissu synthétique, les coquettes adoptent l’abaya dite « française », celle qui prend légèrement la taille et souligne davantage la silhouette au grand dam des religieux les plus intransigeants. Les plus riches optent pour les modèles brodés, avec papillons et discrets dragons. Certains magasins de luxe, comme la Villa Moda à Koweit City, proposent des abayas signées Tom Ford ou Jil Sander. Autre variante qui plaît en ce moment : les manches kimono soulignées de soie et incrustées de cristaux Swarovski. Outre la qualité de l’abaya, les riches Saoudiennes ou Koweïtiennes jouent volontiers de la chaussure ou du sac siglés pour se distinguer. Coiffeur de têtes couronnées, Philippe (1) fait régulièrement le voyage dans la péninsule arabique : « Les femmes que je coiffe aiment beaucoup la mode, les bijoux, les parfums. Elles sont très féminines, recherchent l’accessoire indispensable de la saison. Elles se tiennent au courant en regardant Fashion TV via le satellite ou bien sont conseillées par des assistantes libanaises très coquettes. Elles aiment Vuitton et Chanel, elles sont folles de Dior. Elles apprécient aussi Jean Paul Gaultier. Lors du dernier mariage auquel j’ai assisté, la mariée était habillée par le créateur français. » En Arabie Saoudite, impossible pour une femme de sortir dans la rue sans revêtir l’abaya. Mais à la maison, elle s’habille le plus souvent à l’occidentale et sans voile. « Quand les princesses me reçoivent chez elles, explique Philippe le coiffeur, elles sont en tailleur ou en pantalon mais ont toujours les bras couverts et n’ont jamais de décolleté. A Paris, elles se font faire des jupes en deux longueurs : une aux genoux pour les voyages en Europe et une autre longue jusqu’aux pieds pour leur pays. » A l’aéroport, elles montent voilées dans l’avion et ressortent en tailleurs et talons à l’atterrissage. Elles ont appris à se changer dans les toilettes.
Lingerie. Les jeunes générations, elles, n’hésitent pas à porter sous l’abaya, jean moulant et top à bretelles. Autre engouement que laisse peu présager l’uniforme noir : la lingerie. Les grandes marques font de belles affaires dans les centres commerciaux, un des seuls lieux de divertissement autorisés. « Les femmes ont le droit d’être sexy si c’est pour la seule satisfaction de leur mari, explique un connaisseur de la région. Le plaisir sexuel est bien vu, il n’y a pas de pudibonderie. Avoir des enfants est loin d’être le seul but des relations sexuelles. » D’où l’importance de revêtir une dentelle avenante ou de se parfumer le corps. « Elles apprécient les fragrances très lourdes, constate Philippe, et aiment s’en mettre dans les cheveux. Elles font aussi brûler des essences avec du petit charbon dans des brûle-parfum qu’elles font glisser sous leur robe pour imprégner le corps et chasser le mauvais œil. »
Avec le doublement du cours du baril de pétrole en un an, les maisons de luxe bénéficient d’un gisement immédiat de clientèle encore plus fortunée dans les pays du Golfe. Pour la première fois cette année, Abou Dhabi, la capitale des Emirats arabes unis, a organisé une fashion week. En mars, des mannequins voilés ont défilé sur les podiums. La créatrice d’origine afghane Rabia Z. a imaginé une ligne mêlant streetwear et habit traditionnel. La Saoudienne Amina Al Jassim s’est inspirée des tenues d’apparat pour livrer des abayas surbrodées et chargées de bijoux. Mais la tradition était aussi bousculée par la présentation de tuniques et de robes légères dévoilant les corps. Et la présence de marques étrangères comme Missoni ou Pucci.
A Dubaï, la fashion week, existe, elle, depuis un an. Et une styliste d’origine anglo-pakistanaise installée depuis cinq ans dans la ville, Hamra Alam, rappelle, par ses collections, que le voile, avant d’être la manifestation d’une expression religieuse, est un instrument de beauté et de séduction. Chez la jeune créatrice, la sombre abaya devient un long manteau à capuche ouvrant largement sur un jean usé ou une robe ultracourte et colorée. Hors des maisons, jolies jambes et nombrils se laissent voir le temps d’un défilé.
(1) Le prénom a été changé.


Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 10 juin 2008 à 22:28:59
en tous cas tout ce que nous souhaitons c'est qu'ils se portent bien et que cette absence (pour certains)

n'est que momentannée ...pour ceux qui ont choisi de ne pas revenir ..je respecte  leurs décisions ..ils

doivent avoir de bonnes raisons...personnellement j'ai été tres heureuse de les croiser sur ce forum !!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: bèbèA le 10 juin 2008 à 22:29:33
en tt cas moi je suis de retour ! :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 10 juin 2008 à 22:30:16
en tous cas tout ce que nous souhaitons c'est qu'ils se portent bien et que cette absence (pour certains)

n'est que momentannée ...pour ceux qui ont choisi de ne pas revenir ..je respecte  leurs décisions ..ils

doivent avoir de bonnes raisons...personnellement j'ai été tres heureuse de les croiser sur ce forum !!

Angeresse... je reprends à mon compte avec ton accord...  :-) :-) :-) les lignes que tu viens de nous adresser  :wink: :wink: :wink: :wink:
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: senna سنة le 11 juin 2008 à 09:20:34
en tt cas moi je suis de retour ! :-D

pour une si longue adsence ,tu aurais du changer de coiffure et arranger tes dents  :-D :-D :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 11 juin 2008 à 15:51:48
- Un projet de loi visant à désengorger les prisons, déjà critiqué par le principal syndicat de magistrats, va être présenté au Parlement par Rachida Dati, alors que la population des 188 prisons françaises s'approche de la barre historique des 63.652 détenus atteinte en 2004.

Ce texte de 48 articles dont Reuters a obtenu une copie prévoit notamment une formule d'assignation à résidence avec bracelet électronique, à la place de la détention provisoire, ainsi qu'un assouplissement des conditions d'aménagement de peines permettant une libération anticipée.

En revanche, il encadre fortement en le soumettant à des conditions le droit à une cellule individuelle, réaffirmé dans une loi en 2000 mais jamais mis en oeuvre faute de places.

Alors qu'il devait entrer en vigueur ce mois de juin, la loi prévoit que l'exercice de ce droit sera différé de cinq ans.

Ce texte a été retardé puisque Rachida Dati avait annoncé en avril dernier au Midi Libre sa présentation au Parlement en juin. Il est question maintenant d'une adoption à l'automne.

L'Union syndicale des magistrats (USM, majoritaire) a fait en outre remarquer que le principe du placement sous bracelet électronique pour les placements sous contrôle judiciaire avait déjà été voté dans une loi adoptée en 2002, sans suites.

"C'est une démarche de communication", a dit Laurent Bedouet, son secrétaire général. L'USM estime que le projet est en contradiction avec les autres textes que Rachida Dati a fait adopter et qui favorisent l'incarcération, notamment celui instaurant depuis août 2007 des peines de prison minimales pour les récidivistes.

Le nombre des détenus dans les prisons françaises a atteint au 1er mai 63.645 personnes pour 50.000 places environ, proche du record de juillet 2004 (63.652). Le chercheur indépendant Pierre Tournier estime à 14.124 le nombre de détenus en surnombre.

La situation est jugée dramatique notamment dans certaines maisons d'arrêt, où on dort parfois à quatre détenus par cellule. La situation a fait l'objet de nombreuses critiques au niveau des institutions européennes.

LIBÉRATIONS ANTICIPÉES ET DROITS DES DÉTENUS

Le projet de loi comporte cinq articles sur les droits des détenus et les principes généraux d'exercice de la liberté de culte, du droit à l'insertion et au travail, de l'accès à leurs familles, à la santé, aux activités culturelles et sportives.

Une petite pension équivalente à 15% du RMI pourrait être accordée aux détenus démunis. Le texte prévoit l'établissement d'un code de déontologie des personnels pénitentiaires, et créé une "réserve civile" pour les missions de sécurité dans les prisons, constituée de volontaires et de retraités.

L'assignation à résidence sous surveillance électronique, ordonnée pour une période de six mois reconductible trois fois, s'adresserait à des personnes mises en examen pour des faits passibles d'au moins deux ans de prison.

Ces dispositions de surveillance électronique, déjà existantes dans des cadres proches, sont peu utilisées.

Le projet de loi élargit les possibilités d'aménagement de peine sous différentes formes : bracelet électronique, régime de semi-liberté, placements extérieurs.

C'est désormais lorsque le détenu a un reliquat de peine à purger de deux ans - et non plus un an - que le processus d'aménagement pourra être déclenché.

Point jugé contradictoire par l'USM avec le texte sur les peines de prison "plancher" pour les récidivistes, le projet de loi déclare : "en matière correctionnelle, une peine d'emprisonnement ferme ne peut être prononcée que si la gravité de l'infraction et la personnalité de son auteur rendent cette peine nécessaire et que toute autre sanction serait manifestement inadéquate".

Thierry Lévêque, édité par Pascal Liétout

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Salah-Eddine le 14 juin 2008 à 15:58:49

FRANÇOIS FILLON TENTERA DE CONVAINCRE BOUTEFLIKA D’ASSISTER AU SOMMET DU 13 JUILLET
Paris joue sa dernière carte
14 Juin 2008 -


La mission du Premier ministre français, qui sera à Alger les 21 et 22 juin, ne sera pas de tout repos.Déterminé à arracher le «oui» d’Alger, Paris maintient la pression sur les autorités algériennes afin que celles-ci acceptent le projet de l’Union pour la Méditerranée. Après avoir dépêché trois ministres à Alger, en l’espace de quelques semaines, l’Elysée charge le Premier ministre, François Fillon, de convaincre les responsables algériens. Ce dernier est attendu les 21 et 22 du mois en cours en Algérie.
La mission du Premier ministre français ne sera pas aisée. Il jouera son va-tout pour «séduire» Alger. Notons que malgré les visites effectuées par les différents ministres français en Algérie, Alger n’a toujours pas donné son O.K. Après Mme Alliot-Marie, ministre de l’Intérieur, Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères, (à deux reprises), et Jean-Louis Borloo, ministre français de l’Ecologie, de l’Environnement, du Développement durable et de l’Energie, l’Algérie opte toujours pour le «ni-ni». C’est-à-dire «ni pour, ni contre». Mieux encore, elle demande plus «de clarifications».
Lors de la 15e session du Forum méditerranéen qui a eu lieu les 5 et 6 juin à Alger, l’Algérie avait posé quelques conditions pour son éventuelle adhésion. Il s’agit, entre autres, de quelques questions d’ordre technique, tels l’organigramme de ce projet et la question de la normalisation des relations avec Israël. En effet, pour les observateurs politiques, il serait insensé pour un pays qui a connu les affres du colonialisme, de s’associer avec Israël qui continue de massacrer le peuple palestinien, d’occuper des territoires qui ne lui reviennent pas, de tuer des enfants et qui refuse de faire la paix avec le monde arabe.
Ces réserves -de principe- de l’Algérie, ont donné des sueurs froides à Paris. La France voit en l’Algérie un «élément clé» et un «partenaire majeur» de la rive Sud, pour la concrétisation du projet initié par son président Nicolas Sarkozy. Avec l’arrivée de M.Fillon, Paris joue sa dernière carte à conviction. Il vient au moins pour convaincre le Président Bouteflika à aller participer au Sommet de Paris prévu le 13 juillet prochain. Sur papier, M.Fillon vient pour parapher un accord-cadre de coopération. Il s’agit d’un contrat sur le nucléaire.
Chakib Khelil, ministre algérien de l’Energie, avait indiqué lors de la visite de M.Borloo à Alger, que la France et l’Algérie signeraient cet accord de coopération dans le domaine de l’énergie et du nucléaire à l’occasion de la visite de M.Fillon. De son côté, Mourad Medelci, ministre algérien des Affaires étrangères, avait annoncé, lors de la visite de M.Kouchner en Algérie, la signature «prochainement» d’un accord de coopération militaire. Cela en plus de celui du nucléaire. Les observateurs estiment que ces accords et ces signatures ne sont que des prétextes pour aborder le véritable sujet de l’UPM, sujet pour lequel les discussions entre le Premier ministre français et ses vis-à-vis algériens s’accentueront. Notamment après le niet opposé à ce projet par le Guide de la révolution libyenne, le colonel El Gueddafi, qui préfère ne pas participer au Sommet de Paris.
Devant cette situation, le président français a envoyé une invitation «officielle» au président syrien Bachar al-Assad pour prendre part à la cérémonie du lancement du projet de l’UPM et également à la cérémonie de la fête du 14 Juillet à Paris. Cette information a été interprétée comme un signe de rapprochement entre les deux pays. Rappelons que la France a coupé les liens, sous l’ère de Jacques Chirac, avec le régime de Bachar al-Assad après l’assassinat en 2005 de l’ex-Premier ministre libanais Rafic Hariri.
Cette invitation a suscité déjà une polémique au sein des responsables politiques français d’opposition. Ils ont d’ores et déjà critiqué une éventuelle présence du président syrien aux cérémonies de la fête du 14 Juillet. Or, n’est-ce pas Israël qui massacre encore des enfants qui doit soulever une pareille polémique?

Tahar FATTANI

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Salah-Eddine le 16 juin 2008 à 10:23:55
            (http://c.liberation.fr/rebonds/chroniques/mediatiques/_files/file_332311_132439.jpg)

                                            Ce n'est pas la fin du monde
                                                 :-)   Martyr de la liberté  :-)

Comment crée-t-on une légende ? Le système sait y faire. Dans l’écriture instantanée de la tragédie, il a conservé du savoir-faire, surtout quand la tragédie concerne son sujet favori : lui-même ! Le Figaro, le Point, Match auront passé la semaine dernière à édifier une statue de martyr de la liberté d’expression à Patrick Poivre d’Arvor.
Incontestablement, l’éviction de PPDA du trône du 20 heures de TF1, son foudroiement dans les tribunes de Roland-Garros (il faut voir la photo de la double page d’ouverture du récit de Match, de l’homme seul, assis dans les tribunes, et découvrant le SMS fatal) restera dans les annales de l’autocélébration médiatique. Jusqu’à l’AFP, d’ailleurs, qui consacra une dépêche à la réaction de la marionnette PPD, des Guignols de Canal +. Scène-clé de la tragédie : cette interview présidentielle de l’été 2007, dans laquelle le présentateur traite Nicolas Sarkozy de «petit garçon» au G8. Vous rendez-vous compte ! Il a osé ! Et l’éviction d’aujourd’hui n’est donc, forcément, que la vengeance de Sarkozy. Et PPDA tombe donc au champ d’honneur de la liberté d’expression.

Quel sera l’impact de cette légende ? Considérable, certainement, dans cette partie de la population qui aime ses demi-Dieux, croit à ce qu’elle voit sur TF1, ou à ce qu’elle lit dans le Figaro ou le Point. Mais la statue est tout de même embellie. Patrick Poivre d’Arvor fut un bon présentateur de ce média si pervers qui s’appelle la télévision.

Sachant susciter l’empathie, générer l’émotion, la tenir ensuite en laisse comme un pur-sang, la gérer au millimètre près, jouant de toutes les nuances d’une voix savamment assourdie par les ingénieurs du son de TF1, dirigeant aussi, surtout dans les derniers temps, un journal plus rigoureux, plus épuré que celui de France 2, moins infesté par la lèpre des micro-trottoirs, et plutôt épargné par l’avalanche de sujets censés rameuter l’audience, qui gonflent aux hormones le malheureux journal challenger du service public, il restera l’incarnation de l’homme de l’art. Tout cela est vrai, et mérite d’être rappelé aujourd’hui. Mais de là à faire du journaliste de TF1 un martyr de l’indépendance ! Jamais, tout au long d’une carrière entamée sous Valéry Giscard d’Estaing, il ne prononça un mot qui puisse déranger les puissants. On ne parle plus guère, aujourd’hui, des «affaires» politico-financières des mandats de François Mitterrand et Jacques Chirac. Mais leur traitement par TF1 restera significatif des limites étroites dans lesquelles évolue le journalisme à la française.

Lors de l’affaire Urba, la première grande affaire de financement politique, qui visait les socialistes, TF1 se montra très offensive dans la première mouture du magazine le Droit de savoir, coproduite (notamment) par PPDA et Franz-Olivier Giesbert, actuel patron du Point. Puis, sous la régence d’Edouard Balladur, et les mandats de Jacques Chirac, la chaîne mit en arrière toute. Et le JT de TF1, de longues années durant, se transforma en étouffoir principal des «affaires», surtout si elles concernaient la mairie de Paris, ses emplois fictifs, ses faux électeurs, ou le financement des partis de la droite. Perquisitions, mises en examen, convocations et auditions de puissants au palais de justice, n’étaient relatées au mieux, dans le journal d’un PPDA tout puissant, que par des brèves de quelques secondes, alors que les JT concurrents y accordaient davantage de place, et que souvent la presse écrite en faisait ses unes. PPDA acceptait volontiers de justifier cette discrétion. D’abord, expliquait-il, ces affaires étaient compliquées, et peu adaptées à la télévision. C’était exact, mais l’excuse eût aussi valu pour les affaires «de gauche». Ensuite, ajoutait-il, les suivantes étaient moins inédites que les premières, donc répétitives. C’est tout aussi vrai, mais le phénomène géologique des tremblements de terre n’est pas nouveau non plus, ce qui n’empêche pas le journal de TF1 d’ouvrir ses éditions sur les tremblements de terre, lorsqu’il s’en produit un.

Avec davantage de franchise, Poivre d’Arvor se présenta un jour comme un journaliste aux «ongles limés», et le revendiqua. Il faut dire que, mis en examen, puis condamné lui-même pour recel d’abus de biens sociaux pour avoir été «arrosé», avec d’autres journalistes, par l’affairiste Pierre Botton, il n’était pas psychologiquement disposé à traiter avec impartialité de l’activité des juges d’instruction, confrères de celui qui avait instruit sans ménagements son propre cas. Sans doute aussi, interviewant sur son plateau tel ou tel puissant de manière trop offensive, craignait-il de se voir renvoyer une volée de retour.

Tout cela, finalement, se conjuguait bien avec l’impérieuse nécessité de ne pas trop déranger les affaires de la famille Bouygues, père et fils, avec l’Etat, savant échafaudage jamais terminé dont la construction permanente se poursuit de plus belle aujourd’hui, dans les coulisses du roman-photo.

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 17 juin 2008 à 11:12:43
Issaâd Rebrab, le PDG de Cevital, était l’invité en fin de semaine dernière de la Conférence Internationale de Montréal, au Canada. Il était le seul Algérien à intervenir à ce forum qui a réuni dans la capitale canadienne la fine fleur de l’establishment mondial. Entre un entretien avec le patron du Fond Monétaire International et un déjeuner avec Henry Kissinger, ex-chef de la diplomatie américaine et ancien prix Nobel de la Paix, Issaâd Rebrab est intervenu dans le forum consacré à l’agroalimentaire et ses perspectives à moyen et long terme.

Le président de Cevital s’est d’abord attelé à une présentation de son groupe et de ses perspectives de croissance. Il a estimé à 5 milliards de dollars le chiffre d’affaires de Cevital à l’horizon 2012 contre1,6 milliard de dollars en 2007, mettant en exergue une croissance annuelle de 50% des revenus de son groupe depuis 1999.

Erigé en modèle de développement économique avec une stratégie d’intégration dans le domaine alimentaire selon les organisateurs du débat, Issaâd Rebrab a expliqué les ressorts du succès de Cevital : l’investissement dans les domaines de recherche-développement et le réinvestissement des bénéfices dans des activités porteuses et à forte valeur ajoutée. Le PDG de Cevital est ensuite revenu sur le boom des denrées alimentaires et les conséquences pour son groupe alors que les huiles végétales de base ont augmenté de 300%. Cette situation selon des données de l’OCDE citées par M. Rebrab doit être durable.



Dans cette perspective et ouvrant le regard sur le monde, le patron de Cevital a proposé l’instauration d’une Charte internationale de l’alimentation fondée sur cinq piliers. Il propose une politique de sécurisation visant à soutenir directement les politiques d’autosuffisance, la gestion optimisée des stocks alimentaires. Issaâd Rebrab propose ensuite de réguler la production de biocarburants pour permettre l’alimentation des hommes. Favoriser l’expression des pays en voie de développement par un véritable co-développement induisant de transferts réels des savoir-faire les plus évolués. Il s’agit dans le même temps de privilégier une approche intégrée des filières alimentaires pour pouvoir in fine sortir les produits alimentaires de base du cercle infernal de la spéculation financière, conclut le patron de Cevital.

Cette Charte qu’Issaâd Rebrab appelle de ses vœux devrait selon lui être élaborée et mise en œuvre à l’ONU « avec l’appui massif des pays riches, la question de l’alimentation des hommes justifiant l’émergence de modes de coopération pleinement renouvelés à l’échelle mondiale ». Et se faisant volontairement provocateur, le PDG de Cevital a conclu en posant la question : « serons nous obligés d’introduire la notion d’ingérence verte ? »à Montréal, Issaâd Rebrab plaide en faveur d’une Charte Internationale de l’Alimentation

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 17 juin 2008 à 21:53:50
"Ingérence verte" , est une bien jolie formule ......... mais je crois que nous n'en sommes pas encore là hélas...... quand on constate que le récent sommet pour lutter contre les "émeutes de la faim" s'est soldé par un échec de plus  :| :| :|

Un très bon bouquin vient de sortir, en France, "Soif d'Europe", qui reprend le terrible et l'effroyable 'itinéraire d'un sénégalais, pour arriver en Europe.....

Le livre est un témoignage brut, purgé de toute accusation et de tout misérabilisme. Il est écrit à la première personne, avec les propres mots de l'auteur et son profond ressenti. Les faits sont rapportés tels qu'ils ont été vecus par lui et en toute sincérité. Le texte ne souffre d'aucune manipulation suceptible d'en entâcher la teneur, l'émotion et les temps forts. Parce que quand on est en proie à une souffrance personnelle si profonde et à une solitide si terrible; quand on est au milieu de l'Atlantique, au fond d'une barque qui prend dangereusement l'eau, sans le moindre espoir de survie, on souffre, et c'est tout.


Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 17 juin 2008 à 22:01:47
Cette soirée foot,..... peut faire penser..... au sens profond du stade, des jeux du stade qui avaient pour fontion dans l'Antiquité de "pacifier, évacuer et neutraliser" la violence du peuple. Cette fonction perdure toujours....  :| :|    MAis je sais que le Sport... et donc le foot...c 'est parfois.... de l'Art aussi en terme de tactique et de stratégie...... Domenech ce soir..... compte tenu de la physionomie du match et de la première mi temps....... va devoir faire le virtuose... mais c'est mal parti semble t il..... La question est de savoir si les français peuvent prétendre aux talents des turcs......  :roll: :roll: :roll: :roll:


Le Stade....... Un lieu pour exprimer (aussi ) physiquement la rage

Reste tout de même une violence beaucoup plus politique. En Italie, l'année aura été marquée par de nombreuses manifestations racistes dans les travées des stades. Cris de singe et huées dés qu'un joueur noir touchait le ballon. Les Ultras de la Lazio de Rome, notamment, se sont fait remarquer en déployant une banderole à la gloire du "Tigre Arkan", le criminel de guerre serbe. Tandis qu'à Paris, le PSG a dû se résigner à diffuser une vidéo dénonçant les propos racistes trop souvent entendus dans les tribunes du kop de Boulogne."Il y a effectivement, concède le sociologue, des groupes plus marqués politiquement qui cultivent la haine de l'autre surtout si cet autre a une couleur de peau différente. Mais il faut modérer leur dimension politique. Par exemple, je ne suis pas sûr que les Romains qui ont brandit le portrait d'Arkan soient de farouches pro-serbes. Souvent, ils visent surtout à impressionner l'adversaire en utilisant des symboles forts, d'une grande violence."

Parmi tous ces praticiens de la violence, contrairement à une idée reçue, beaucoup apprécient le football. Mais ils y trouvent aussi un lieu pour exprimer physiquement leur rage. C'est ce que montre l'ouvrage de John King : comment un ouvrier évacue toute la pression de l'Angleterre thatchérienne en allant se battre autour des stades, le seul moment où il retrouve un peu de fierté, d'adrénaline, de solidarité. "Exister de façon brutale", note Christian Bromberger qui explique aussi que le foot draine autant de violence dans son sillage de par son statut de sport universel, fédérateur, mais qui, paradoxalement "catalyse les antagonismes entre des villes ou des nations".

Enfin, à l'heure ou le foot-businness n'a toujours pas trouvé ses limites, on peut légitimement s'interroger sur les répercussions de la violence symbolique que génère cette sorte d'immense marché aux bestiaux qu'est devenu le football international. Cette saison, des supporters de l'OM ont sévèrement pris à partie des joueurs marseillais coupables, à leurs yeux, de n'avoir pas suffisamment mouillé le maillot. "La montée des enchères, confirme Christian Bromberger, participe à accroître la tension. Les enjeux deviennent considérables, et les supporters ont de plus en plus de mal à accepter que des joueurs surpayés ratent leurs matches, ne donnent pas tout pour la réussite sportive du club."

Les premiers matches de l'Eurofoot se sont déroulés dans le calme, si ce n'est quelques bagarres sans trop de conséquences. Le large écho qu'a donné la presse aux fermes intentions affichées par les polices belges et hollandaises a peut-être contribuée à calmer certaines ardeurs guerrières. Mais la méfiance restera de mise jusqu'au bout de la compétition, car comme le souligne le sociologue "plus la répression monte, plus les stratégies d'infiltration des hooligans montent également. Pour eux, cela devient un défi que de déjouer les plans des forces de l'ordre". En attendant, loin de Bruxelles et d'Amsterdam, l'Eurofoot a déjà frappé. En Roumanie, un homme a été admis aux urgences, victime de plusieurs coups de couteaux. Il s'était disputé avec un collègue de comptoir sur la pertinence des choix du sélectionneur national.

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 18 juin 2008 à 12:01:14
Football : la Gambie accuse des joueurs algériens de menaces terroristes
Par rafik tayeb le 18/06/2008 à 09:54



L’équipe nationale de Gambie, à l’issue du match qui l’a opposée aux Verts, a accusé des joueurs Algériens de s’être revendiqué « terroristes » et menacé de faire exploser leur hôtel lors du match retour à Alger. « Nous avons le regret de vous informer que durant le match, plusieurs menaces ont visé nos joueurs par certains joueurs algériens qui se sont revendiqués terroristes », écrit le secrétaire général de l’Association de Football gambien dans une lette à la Fédération internationale de Football.

« Notre joueur, Ousma Jallow, a été confronté durant le match à deux joueurs algériens qui ont menacé de mettre une bombe dans notre hôtel à Alger lors du match retour », écrit-il. « En conséquence, nous vous écrivons pour vous informer que ces menaces nécessitent des mesures particulières pour garantir notre sécurité et le bien être de la délégation à Alger », demande-t-il.

La Fédération algérienne de football a démenti ces accusations « sans fondement », selon l’agence d’informations Reuters. A Alger, le vice-président de la Fédération algérienne de football, Hamid Zefzaf, déclare à Reuters : « Cela n’est pas vrai et ne repose sur aucun fondement. Nous ne leur avons pas parlé de la sorte. Ils sont déjà arrivés à Alger et nous leur avons fournis deux bus, alors même qu’ils ne l’avaient pas fait pour nous. »

La Gambie a gagné 1-0 le match aller samedi à Banjun dans le groupe qualificatif pour la Coupe du monde 2010 et la Coupe d’Afrique des Nations.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Salah-Eddine le 19 juin 2008 à 09:37:47
Tremblement de terre à Chlef
Aucun dégât matériel enregistré
Par :Rédaction de Liberte

Aucun dégât matériel n’a été enregistré suite au tremblement de terre qui a secoué hier après-midi la wilaya de Chlef, a indiqué la Protection civile. Un jeune de 35 ans a été toutefois blessé à la suite d’un mouvement de panique ayant suivi le tremblement de terre qui a touché la ville de Chlef et les localités avoisinantes, selon la même source.
La victime a été blessée en entrant de plein fouet dans une vitrine suite à la panique qui a suivi la secousse, a indiqué la même source, précisant que le blessé a été évacué à l’hôpital de Chlef pour les soins. Un séisme de magnitude 4,7 sur l’échelle de Richter a eu lieu hier à 14h24 dans la wilaya de Chlef, avait annoncé le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (Craag).
L’épicentre du tremblement de terre a été localisé à 20 km au nord-ouest de Chlef, a précisé le Craag dans un communiqué.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 19 juin 2008 à 11:35:05

Un square de Lyon au nom de l’Emir Abdelkader

[Aps 18/6/08]  PARIS (France) - Un square de la ville de Lyon sera prochainement baptisé au nom de l’Emir Abdelkader, fondateur de l’Etat moderne algérien, a-t-on appris mercredi de source consulaire. Le consul général d’Algérie à Lyon, Abdelkrim Touahria, a indiqué qu’un square, dans le 7e arrondissement de cette ville, sera baptisé au nom de l’Emir Abdelkader. Le consulat général d’Algérie à Lyon avait, en partenariat avec les autorités locales françaises, commémoré mardi soir le bicentenaire (1808-2008) de l’Emir Abdelkader. "La célébration du bicentenaire de l’Emir dans la ville de Lyon est significative à plus d’un titre, car c’est le premier algérien a avoir foulé le sol lyonnais en partance pour son exil à Damas", a souligné le consul général dans une allocution d’ouverture de ce forum.

"Le message de l’Emir tend beaucoup plus vers le rassemblement de tous les êtres épris de justice et de paix sans discernement de religion, de nationalité ou de race", a poursuivi le chef de poste consulaire, retraçant le parcours de l’Emir Abdelkader en tant que "père fondateur de l’Etat algérien moderne" et "diplomate, homme de culture, écrivain, poète, humaniste et mystique".

Concernant l’humanisme de l’Emir, le consul général d’Algérie a rappelé que cette personnalité historique "hors du commun" s’était préoccupée des droits humains des prisonniers français durant les batailles qu’il a livrées aux forces coloniales. "Dans le prolongement de cette grandeur de l’homme, un geste plein de fraternité et d’humanisme a encore été l’£uvre de l’Emir à Damas, où il prit sous sa protection la communauté chrétienne maronite victime de la folie meurtrière et de la violence des antagonistes", a-t-il ajouté. Sur ce point, l’Emir écrivit en juillet 1862 : "Ce que nous avons fait de bien avec les chrétiens, nous devions le faire par fidélité avec la loi musulmane et pour respecter les droits de l’humanité".

Cette commémoration, organisée à l’hôtel de ville de Lyon où une exposition était prévue ainsi qu’un diaporama sur le thème de la paix, fut également animée par une conférence, "Une lumière dans la ville des lumières", animée par l’historien Bruno Etienne, spécialiste du phénomène d’islamophobie en France, par l’homme d’église Christian Delorme et par cheikh Khaled Bentounès, guide spirituel de la confrérie Alaouiya.

des photos de ce square seraient les bienvenues, appel à nos compatriotes de Lyon
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: popobba34 le 20 juin 2008 à 12:34:47
Barack Obama présente ses excuses à deux femmes voilées interdites de s'asseoir derrière lui lors d'un meeting
AP - il y a 2 heures 11 minutes
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 22 juin 2008 à 15:13:22
Bojour a tous...
On vient de me communiquer l'adresse d'un nouveau magazine online.... Plutot sociologique. Les analyses sont d'un certain calibre, si ce n'est pas d'un calibre certain. Alors... quand vous avez un moment: www.espritbavard.com
Enjoy
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 22 juin 2008 à 20:21:58
Bojour a tous...
On vient de me communiquer l'adresse d'un nouveau magazine online.... Plutot sociologique. Les analyses sont d'un certain calibre, si ce n'est pas d'un calibre certain. Alors... quand vous avez un moment: www.espritbavard.com
Enjoy

tres interessant ce site ..tjrs du nouveau avec toi ...merci
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 22 juin 2008 à 21:47:15
Bojour a tous...
On vient de me communiquer l'adresse d'un nouveau magazine online.... Plutot sociologique. Les analyses sont d'un certain calibre, si ce n'est pas d'un calibre certain. Alors... quand vous avez un moment: www.espritbavard.com
Enjoy

tres interessant ce site ..tjrs du nouveau avec toi ...merci

pas mal du tout en effet......  ce site  :-o :-o
je me joints à l'Angeresse... pour l'intérêt  :-) :-)

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 22 juin 2008 à 21:48:48
un peu de pub pour un blog... du figaro.... une fois n'est pas coutume  :roll: :roll:

A propos de ce blog
Vu de l'extérieur, le Moyen-Orient fait peur. On y parle de bombe iranienne, de chaos irakien, de croissant chiite, de risques de guerre civile au Liban. Chaque jour, la liste des conflits ne cesse de s'allonger : Occident contre Orient, Modernité contre Tradition, Religieux contre Laïcs, Sunnites contre Chiites…Ce blog répond à l'envie d'aller au-delà des gros titres effrayants de l'actualité. Il propose de se glisser derrière le voile, en laissant son bagage d'idées reçues au placard, pour donner la parole aux hommes et aux femmes qui rythment le quotidien de cette région du monde, à la fois intrigante et passionnante.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 22 juin 2008 à 21:52:47
un bon papier de ce blog sur la situation en Iran

et la vidéo à voir absolument
surtout les premières secondes

Iran : Manifestation contre le harcèlement sexuel.
Par Delphine Minoui

Vous avez dit "paradoxe " ? Eh oui, c’est justement en Iran, où les Gardiens de la morale islamique prêchent à toutes les sauces une conduite saine et conforme aux préceptes de l’islam que l’incident vient d’avoir lieu.

Outrés par les propositions douteuses et répétées du vice-recteur de l’université de Zanjan (nord-ouest) à certaines jeunes femmes, quelques 3000 étudiants ont fini par se rebeller ce week-end en investissant le complexe sportif du campus. Et en exigeant la démission du Conseil de direction de l’université et des excuses du Ministre de l’éducation….


Au préalable, les petits malins s’étaient chargés de saisir l’homme en flagrant délit, en débarquant dans son bureau et en en le filmant, grâce à un téléphone portable, en présence d’une femme non voilée (en Iran, le foulard est obligatoire dans l’espace public). Et ça donne ça :

http://www.youtube.com/watch?v=Di22Gl3brXY&eurl=http://blog.lefigaro.fr/iran/


L'information a également été relayée aujourd'hui par le quotidien réformiste Etemad.

"Les étudiants sont entrés dans le bureau du vice-recteur et l'ont livré à la sécurité après avoir découvert qu'il essayait de harceler une étudiante", écrit le journal.

Ce type de harcèlement sexuel n’est pas inédit, mais il est généralement peu médiatisé. Bien souvent, les femmes préfèrent garder le silence de peur de perdre leur travail ou leur place à l’université.

Contradiction, - ou hypocrisie du système ? - : depuis l’arrivée du Président Ahmadinejad, en 2005, les règles se sont durcies en matière de mœurs et de tenues vestimentaires, comme l’indique, ci-joint, ce panneau qui dresse la liste des « interdits en vigueur » (photo prise dans une université d'Abadan).

Petite traduction rapide : interdiction pour les étudiants de porter des t.shirts, des shorts, des sandales, de fumer des cigarettes, de prendre des photos, d’écouter de la musique «inappropriée» et de parler avec des filles qui ne sont pas de leur famille….

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: bèbèA le 22 juin 2008 à 22:06:23
un bon papier de ce blog sur la situation en Iran

et la vidéo à voir absolument
surtout les premières secondes

Iran : Manifestation contre le harcèlement sexuel.
Par Delphine Minoui

Vous avez dit "paradoxe " ? Eh oui, c’est justement en Iran, où les Gardiens de la morale islamique prêchent à toutes les sauces une conduite saine et conforme aux préceptes de l’islam que l’incident vient d’avoir lieu.

Outrés par les propositions douteuses et répétées du vice-recteur de l’université de Zanjan (nord-ouest) à certaines jeunes femmes, quelques 3000 étudiants ont fini par se rebeller ce week-end en investissant le complexe sportif du campus. Et en exigeant la démission du Conseil de direction de l’université et des excuses du Ministre de l’éducation….


Au préalable, les petits malins s’étaient chargés de saisir l’homme en flagrant délit, en débarquant dans son bureau et en en le filmant, grâce à un téléphone portable, en présence d’une femme non voilée (en Iran, le foulard est obligatoire dans l’espace public). Et ça donne ça :

http://www.youtube.com/watch?v=Di22Gl3brXY&eurl=http://blog.lefigaro.fr/iran/


L'information a également été relayée aujourd'hui par le quotidien réformiste Etemad.

"Les étudiants sont entrés dans le bureau du vice-recteur et l'ont livré à la sécurité après avoir découvert qu'il essayait de harceler une étudiante", écrit le journal.

Ce type de harcèlement sexuel n’est pas inédit, mais il est généralement peu médiatisé. Bien souvent, les femmes préfèrent garder le silence de peur de perdre leur travail ou leur place à l’université.

Contradiction, - ou hypocrisie du système ? - : depuis l’arrivée du Président Ahmadinejad, en 2005, les règles se sont durcies en matière de mœurs et de tenues vestimentaires, comme l’indique, ci-joint, ce panneau qui dresse la liste des « interdits en vigueur » (photo prise dans une université d'Abadan).

Petite traduction rapide : interdiction pour les étudiants de porter des t.shirts, des shorts, des sandales, de fumer des cigarettes, de prendre des photos, d’écouter de la musique «inappropriée» et de parler avec des filles qui ne sont pas de leur famille….



les gens se trompent peut etre , ou ils ont deja leurs "prejugés" de democrates a 2 sous ! mais le phenomene du harcelement sexuel n'est pas propre a l'iran, non?
a toi touas qui semble tres "branchée" coté art , tu n'as pas remarqué peut etre la domination iranienne de tous les grand prix du cinema "LE VRAI !" canne,venise,berlin .....et j'en passe!! tout ça , sous le regime des .....mollah! n'est ce pas une contradiction ça?
je te conseille aussi de lire un peu leur litterature , du haut niveau!
il sont arrivé à l'autosufisance .....artistique!
le peuple iranien vie bien et il est heureux et c'est lui qui a choisit son destin , et c'est une civilisation que j'ai toujour admiré et que j'admire toujour , et je ne vais pas changé d'avis parceque ......c'est à la mode !!.....ou etre democrate est synonyme de critiquer .....l'iran! :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 22 juin 2008 à 22:17:26
ce n'est pas de la cirtique régressive, bébéa, mais progressive...  :-)
le blog du fig... va vraiment dans ce sens... moi c'est mon opinion, même si de loin je ne partage pas la ligne édito de ce quotidien.. concernan tle bien être de la pupolation iranienne.... sorry je ne partage pas du tout ta perception, les témoignages qui "m'arrivent" en direct  d'amis entre autre..... universitaires..... qui vivent en iran... ne s'inscrivent pas hélas dans ton optimisme...
sais tu par exemple que la consommation d'opium est devenue une plaie.....? avec les fléaux.....
 les médecins s'affolent.... et les mollahs n'en ont que faire..... il fait sans doute bon vivre en Iran pour certaines âmes... masculines "engoundorées"..... mais pas pour toutes les âmes....... par contre, je pense à titre perso
pour les artistes... j'ai posté un truc sur marjane dans le topic cinéma..... mais il y a
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 22 juin 2008 à 22:20:28
il y a un  décalage immens eentre la culture offcielle et celle de la population.... cependant à titre perso, je pense que dans le monde musulman..... l'Iran possède le potentiel dans les années à venir à devenir la première grande démocratie du monde muslman... il y a une vitalité étudiante, libre penseur,  artistique assez estraordinaire ça c'est ok mais les manettes du pouvoir restent aux mains de rigoriste rétrogrades et la vidéo du fig dévoile un peu l'immense hypocrisie .... ça je trouve que c'est positif  :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: bèbèA le 22 juin 2008 à 22:23:39
pourquoi cette façon propre à nous de tous mettre sur le dos à l'autre coté avec qui on ne partage pas les memes conceptions!!
 
le harcelement en iran oui c'est vrai .........mais c pas propre aux iraniens.....c'est plutot "humain" :-D, et ce n'est l'iran qui a "inventé" ce crime!
l'opium en iran ....c'est vrai aussi , mais ce n'est pas propre aux iraniens ..........aussi!
la malvie , la pauvretés  , n'est pas aussi une specialité persane!! :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: bèbèA le 22 juin 2008 à 22:31:46
c'est une nation , une civilisation que j'ai tjr admiré!
depuis la nuit des temps , ils avaient leurs propre façon de gerer leur vie, leurs etats .....c'etait toujours comme ça ! une grand empire géré avec rigueur autour d'une seul personne, que ça soit un empereur,un chah ou un mollah, une sorte de dictature theologique!
mais ça ne les a pas empecher d'avancer et de creer!
le prophete mani .....c'etait eux !
Omar khayam c'etait eux aussi!!

c'est pas parceque l'oncle sam a inventé la "democartie" !! qu'il doivent se soumettre .....comme "certains" de chez nous........et laisser 5000 ans de civilisation!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 22 juin 2008 à 22:31:53
en iran c'est devenu l'opium; un phénomène bien au dessus de ce que l'on constate dans d'autres socités comparables Pour certains psy d'IRan l'explication est claire: la surconsommation jeune femmes hommes, s'expliquent par l'état de désoeuvrement en terme d'organisation sociele que connait à pr"sent la socitété iranienne Aux mécansiles régulateurs d'une traditions rigoriste se substituent à présent des cas de déviances qui remettent en cause en rpfondeuune idée de l'équlibre sociétal c'est de celà dont il est question

harcèlement sexuel moral etc.... oui toute les sociétés connaissent ces trucs, ces travers, mais à des degrés divers tout de même...... disons que dans une société comme l'iran c'est le niveau de Déni  Officiel et de la Vertu collective apparente.... qui est immensémùent inquiétante.....

C'est de ce déni des des autorités et des âmes facilement manipulables, "ignorantes", dont il est en fait question dans ce type de dénonciation Ces dénonciations ont pour objectif de luttre contre ce fascisme rampant qui ne dit pas son nom et dont la censure et le déni de réalité sont les principaux terreaux A ce niveau là toutes les sociétés ne connaissent pas les mêmes dangers...... c'est vraiment mon opinion
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: bèbèA le 22 juin 2008 à 22:34:02
blablablabala !!! parole de psy !!   :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: bèbèA le 22 juin 2008 à 22:36:28
en iran c'est devenu l'opium; un phénomène bien au dessus de ce que l'on constate dans d'autres socités comparables Pour certains psy d'IRan l'explication est claire: la surconsommation jeune femmes hommes, s'expliquent par l'état de désoeuvrement en terme d'organisation sociele que connait à pr"sent la socitété iranienne Aux mécansiles régulateurs d'une traditions rigoriste se substituent à présent des cas de déviances qui remettent en cause en rpfondeuune idée de l'équlibre sociétal c'est de celà dont il est question

harcèlement sexuel moral etc.... oui toute les sociétés connaissent ces trucs, ces travers, mais à des degrés divers tout de même...... disons que dans une société comme l'iran c'est le niveau de Déni  Officiel et de la Vertu collective apparente.... qui est immensémùent inquiétante.....

C'est de ce déni des des autorités et des âmes facilement manipulables, "ignorantes", dont il est en fait question dans ce type de dénonciation Ces dénonciations ont pour objectif de luttre contre ce fascisme rampant qui ne dit pas son nom et dont la censure et le déni de réalité sont les principaux terreaux A ce niveau là toutes les sociétés ne connaissent pas les mêmes dangers...... c'est vraiment mon opinion


blablabla , un discours ideologique demodé !! ça me rappelle les années 70 !! et la lutte des prolitaires!!
tu me deçois la ..........camarade !! :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 22 juin 2008 à 22:36:47

psychologues ..... psychiatres ....... psychanalystes ....... professions dont le monde musulman manque terriblement.......  :-D :-D :-D :-D pour bien soigner ses peuples.......... et rendre ses populations un peu moins anomiques et un plus heureuses de vivre.......  :-D :-D :-D :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: bèbèA le 22 juin 2008 à 22:39:52
ton discours d'aujourdhui me rappelle ces "livres" qu'on nous imposait à l'epoque .....socialiste!
de "grands mots" , mais qui donne la nausée, .........on ne comprenait rien !
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: QAIS le 22 juin 2008 à 22:41:38

psychologues ..... psychiatres ....... psychanalystes ....... professions dont le monde musulman manque terriblement.......  :-D :-D :-D :-D pour bien soigner ses peuples.......... et rendre ses populations un peu moins anomiques et un plus heureuses de vivre.......  :-D :-D :-D :-D
les Psys devraient commencer par interner dans les asiles, les gouvernants et les peuples guerrirons tout de suite,crois moi Taous, :wink:
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 22 juin 2008 à 22:44:00

psychologues ..... psychiatres ....... psychanalystes ....... professions dont le monde musulman manque terriblement.......  :-D :-D :-D :-D pour bien soigner ses peuples.......... et rendre ses populations un peu moins anomiques et un plus heureuses de vivre.......  :-D :-D :-D :-D
les Psys devraient commencer par interner dans les asiles, les gouvernants et les peuples guerrirons tout de suite,crois moi Taous, :wink:
:lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

hélas nos dirigeants sont loin d'être dingues..... ils connaissent hélas....... très bien le peuple algérien... et ce qu'il lui faut.... pour le "mâter" et le dociliser......
par contre plus le prix du baril grimpe.... et plus l'équation démocratique du pays se complexifie.......  :| :| :|  :-( :-( :-(
lorsque la richesse est un venin..... et un poison......

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: bèbèA le 22 juin 2008 à 22:44:51
si seulement tu etais russe a l'epoque .....brijnev , tu serais devenu une "brillante" camarade responsble d'un ........kokhoz ! tu serais responsable de "l'amitié des peuples" la section afrique , et tu prendrais soins des camarades etudiants du mozambiques, et de l'angola a l'université patrice lumomba de mosco! :-D :-D :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 22 juin 2008 à 22:56:28
si seulement tu etais russe a l'epoque .....brijnev , tu serais devenu une "brillante" camarade responsble d'un ........kokhoz ! tu serais responsable de "l'amitié des peuples" la section afrique , et tu prendrais soins des camarades etudiants du mozambiques, et de l'angola a l'université patrice lumomba de mosco! :-D :-D :-D

alors...... j'ai râté ma vocation  :-( :-( :-(... ou disons plutot..... que c'est elle qui n'a pas voulu de moi...... j'aurai été une médiocre candidate pour la mission.... désolée de te décevoir   :| :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: bèbèA le 22 juin 2008 à 22:59:31
mais tu as tous les atous pour la reussir ta mission!!
un discours digne des années de plomb du bloc est!
un blabla tres ..........progressiste!!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: bèbèA le 22 juin 2008 à 23:01:03
............et une beauté digne d'un paon !!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 22 juin 2008 à 23:03:22
........  :roll: :roll: :roll: :roll:..........

trop haut pour moi... ce niveau là du débat........
le cervelet du lama...... ou de cet animal qui lui ressemble...... est traversé par des neuronnes bien trop habiles pour moi......  :| :| :| :| :|
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: bèbèA le 22 juin 2008 à 23:08:09
ok ............dalay ............lama !! :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: bèbèA le 22 juin 2008 à 23:11:55
........  :roll: :roll: :roll: :roll:..........

trop haut pour moi... ce niveau là du débat........
le cervelet du lama...... ou de cet animal qui lui ressemble...... est traversé par des neuronnes bien trop habiles pour moi......  :| :| :| :| :|


tu sais moi aussi je n'arrive pas a le définir , il a un peu du lama, un peu du mouton , mais ce qui me fasine plus en lui , c'est sa ............coupe de cheveux!! :-D ...........tres progressiste!!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 23 juin 2008 à 10:03:31
Algérie: 19 milliards d'euros de liquidités disponibles dans les banques
Par ghania amriout ET ali idir le 22/06/2008 à 14:26



Les banques algériennes croulent sous les liquidités. «Il y a actuellement 19 milliards d'euros de liquidités dans les banques », affirme à TSA un haut responsable bancaire algérien qui a requis l'anonymat. L’abondance des liquidités sur le marché est l'une des conséquences directes de l'augmentation des réserves de change de l'Algérie (110 milliards de dollars en 2007). Ces réserves devraient atteindre 200 milliards de dollars en 2010, selon les prévisions du gouvernement.

Mais cette situation est aussi  due à la faiblesse des capacités d'absorbation de l'économie algérienne des sommes disponibles. "La solution est dans la création de nouvelles capacités locales d'absorption des liquidités en favorisant l'émergence de PME/PMI au tour de grands groupes industriels comme Cevital", explique le responsable bancaire.
La situation de surliquidités dans les banques pousse la Banque d'Algérie à procéder à l’assèchement de la masse monétaire pour éviter des poussées inflationnistes et une distribution non performante des crédits à l'économie. "Aujourd'hui, les crédits destinés au secteur privé sont concentrés entre les mains d'une poignée d'entreprises", ajoute le même responsable.

L'Algérie doit, selon lui, trouver rapidement des solutions pour permettre au secteur économique d'absorber 50% de l'argent disponible.

donnez un peu aux gens miserables un RMI de 3000da/mois .......
creez de l'emploi pour les jeunes diplomés...
aidez les gens  dieu vous aidera
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 23 juin 2008 à 20:33:44
Un article sur l'education en Algerie paru sur le New York Times d'aujourd'hui... Au cas ou l'anglais pose probleme, prenez le temps de regarder la serie video-images en cilquant a gauche...
Bonne lecture ou bon visionnage :-D

http://www.nytimes.com/2008/06/23/world/africa/23algeria.html?scp=1&sq=algeria&st=cse
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 23 juin 2008 à 21:59:49
Un article sur l'education en Algerie paru sur le New York Times d'aujourd'hui... Au cas ou l'anglais pose probleme, prenez le temps de regarder la serie video-images en cilquant a gauche...
Bonne lecture ou bon visionnage :-D

http://www.nytimes.com/2008/06/23/world/africa/23algeria.html?scp=1&sq=algeria&st=cse

j'ai la chance d'avoir eu accès à ce paper par un bon Ami.... très très amateur du NYT, et en effet je confirme les photos sont très réalistes et les commentaires de photos vraiment accessibles.... par contre le contenu de l'article lui.... est plus "épais"
sur les photos on y découvre encore cette formidable contradiction de la jeunesse, entre replis "identitaire" et ouverture totale à la mondialisation.....
le plus rude ce sont les inégalités économiques et sociales qui plombent une grande partie de la jeunesse , et donty il est question en partie implicitement....dans le paper.....
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 23 juin 2008 à 22:03:06
 :-D :-D :-D :-D   Si le texte est par trop epais, ne dit-on pas qu'une image vaut 1000 mots? Y en a 16....  ca fait un peu la longueur de l'article!!!   :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 23 juin 2008 à 22:12:15
épaisseur de 16 ...... pixels.... en effet.....  :roll: :roll: :roll: :roll:

c'est presque suffisant pour donner à comprende en effet aux novices...... un peu de ce monde "arabe et d'orient compliqué"

....... comme disait Khayyam dans Samarcande ....... " impossible de comprendre l'Orient compliqué" avec les "idées simples d'Occident"   :roll: :roll: :roll:
 
les photos s'inscrivent sans doute.....  :roll: :roll: en complément du texte... mais ne s'y substituent pas je pense...  :-D :-D :-D :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: popobba34 le 24 juin 2008 à 08:12:13
Ce fil ...servira a nos amis forumistes de poster les informations a la 'une' des quotidiens ...qu'ils jugeront...utiles,importantes,interressantes,..ect...sur tous les domaines.
...

Algérie: M.Ouyahia nouveau Premier MinistreAFP - Lundi 23 juin, 16h57
Ahmed Ouyahia a été nommé à la tête du gouvernement algérien, en remplacement de Abdelaziz Belkhadem, a annoncé lundi la présidence de la république algérienne
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 24 juin 2008 à 10:15:16
Algérie : les clés du remaniement gouvernemental
Par samir allam le 23/06/2008 à 18:23



Ahmed Ouyahia, 56 ans, Secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND) a été nommé, aujourd'hui, Premier ministre en remplacement d'Abdelaziz Belkhadem, selon un communiqué de la présidence de la République rendu public en fin d'après-midi.  Abdelaziz Belkhadem devient ministre d'Etat, représentant personnel du chef d'Etat.  C'est la troisième fois que M. Ouyahia occupe les fonctions de Premier ministre : il avait déjà présidé le gouvernement algérien de 1996 à 1998, puis de 2003 à 2006.

L'arrivée de M. Ouyahia à la tête du gouvernement ne constitue pas une vraie surprise. L'homme a effectué en avril un retour sur la scène politique, en se voyant confier des missions diplomatiques : il a représenté le président Bouteflika dans plusieurs rendez-vous internationaux. Les observateurs ont vu dans ces missions un retour en grâce de celui qui a été limogé en 2006 par le chef de l'Etat.

Parallèlement à cette nomination, le président de la république a effectué un remaniement gouvernemental (voir liste). Trois personnalités quittent le gouvernement: Mohamed Maghlaoui, ministre du Transport, Boudjemaa Haichour, ministre de la Poste, des Technologies de l'Information et de la Communication, et Fatiha Mentouri, ministre déléguée à la réforme financière. Le départ du premier serait, selon nos informations, lié à des raisons de santé. Boudjemaa Haichour est sanctionné pour sa gestion désastreuse du secteur des télécommunications : échec de l'opération Ousratic, processus de privatisation d'Algérie Télécom en panne, mauvaise gestion de l'affaire des puces anonymes…Enfin, le départ de Fatiha Mentouri serait lié à sa gestion du dossier de la privatisation du CPA.

Le remaniement n'a pas touché les proches du chef de l'Etat : Yazid Zerhouni, Hamid Temmar et Chakib Khelil gardent leurs portefeuilles, en dépit de résultats mitigés dans leurs secteurs. En effet, la situation sécuritaire, gérée par M. Zerhouni, est loin d'être maitrisée avec le retour depuis quelques mois des attentats terroristes et l'assassinat pour la première fois depuis 1994 d'un ressortissant français. Pour sa part, M. Temmar affiche un bilan désastreux en matière de privatisation et de gestion des investissements étrangers. Seuls les résultats de Chakib Khelil sont difficiles à critiquer, même s'ils sont dus à la hausse des prix du baril sur les marchés internationaux.

Enfin, le maintien de Yazid Zerhouni pourrait signifier que le président Bouteflika ne va pas opter pour un référendum pour remanier la Constitution. Une annonce dans ce sens devrait être faite durant l'été, probablement en juillet. C'est aussi pour gérer ce dossier que M. Ouyahia a été nommé, en remplacement de M. Belkhadem, usé et contesté au sein même de son propre parti, le FLN.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 24 juin 2008 à 21:53:07
Cette nouvelle nomination... s'est faite à l'encontre du président......... Sorti......... comme un presque moins que rien..... Ouy est de retour..... par la grande porte.... pour l'instant......
Les éternelles manoeuvres.... pour la succession..... se succèdent...............  :roll: :roll: :roll: :roll: :roll:
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 28 juin 2008 à 11:16:07
Cinq ans de prison ferme pour un notaire
samedi 28 juin 2008

Un notaire a été condamné à 5 ans de prison ferme par la cour criminelle de Bordj Bou-Arréridj. Suite à une plainte déposée par un citoyen qui s’est senti lésé dans un héritage, le juge d’instruction a retenu deux griefs contre le notaire, à savoir infraction administrative et faux et usage de faux.

Des crimes ? Pour n’importe quel autre quidam, les délits d’escroquerie, de faux et d’abus de confiance se seraient terminés devant la correctionnelle. Pour un notaire, officier ministériel, ils deviennent des « crimes » et conduisent au tribunal criminel. C’est comme ça ! Par delà les faits, une question est revenue souvent lors de ce procès : pourquoi un tel dérapage ? Dans son réquisitoire, le procureur général a requis une peine de 5 ans de prison ferme contre le notaire.

il s'agit du notaire B.A trés brave et ne méritant nullement cette sanction que DIEU soit avec lui .


Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 29 juin 2008 à 21:43:47
Les affaires de cirruption dans les régimes nond émocratiques, sont toujours plus complexes à résoudre je crois... CQFD en Chine aussi, après le viol e tle meurtre d'une jeune fille de 15 ans :| :| :| :|, l'oncle tabassé et DCD, et le soulèvement  :-) :-) d'une population qui demande justice... Et ce fabuleux outil qu'est internet, pour libérer un petit peu l'expression .......

D'après la presse française ..... Le figaro


Des milliers de manifestants ont incendié des bâtiments administratifs dans le sud-ouest du pays. Ils dénoncent l'enquête sur la mort d'une jeune fille : un suicide pour la police, un assassinat commis par le fils d'un notable pour la famille de la victime.
» VIDEO - Les émeutes filmées par un habitant de Wengan

La mort suspecte d'une jeune fille a enflammé la ville montagneuse de Wengan. Samedi des milliers de personnes se sont rassemblées devant le commissariat de cette ville de montagne au sud-ouest de la Chine et ont brisé les vitres du bâtiment avant d'y mettre le feu. D'autres immeubles administratifs comme les bureaux du parti communiste et une vingtaine de voitures, y compris des véhicules de la police, ont également été incendiés par la foule en colère. Une association hongkongaise défendant les droits de l'homme affirme que ces affrontements auraient fait un mort et cent-cinquante blessés. 200 émeutiers auraient été interpellés.Tout a commencé, affirment les forums chinois sur internet, par le décès, il y a neuf jours, d'une adolescente de quinze ans dont le corps a été retrouvé dans une rivière du comté. Pour la police, il s'agit là d'un simple suicide, la jeune fille s'est jeté depuis le haut d'un pont dans le cours d'eau. Pour la famille de la victime, la vérité serait beaucoup plus sordide. Elle accuse le fils d'un haut dirigeant de Wengan d'avoir violé puis assassiné la jeune fille, qui a disparyu après avoir été hélée par trois jeunes hommes. Deux d'entre eux auraient des liens de parenté avec des officiers des forces de l'ordre.

La famille de la jeune fille suspecte la police d'avoir cherché à étouffé l'affaire. Aucune autopsie n'a été pratiquée sur la dépouille de l'adolescente. Un des fils de notable a été interrogé pendant cinq heures avant d'être relâché. Afin d'apaiser la famille de l'étudiante et lui faire abandonner sa quête de justice, 270 euros puis 2000 leur ont été proposés La révolte des habitants de la ville a explosé lorsque l'oncle de la victime est mort samedi à l'hôpital après avoir été passé à tabac par la police ou des voyous à la solde des forces de l'ordre.


200 policiers dépêchés sur les lieux

«Comme l'oncle enseignait dans une école locale, des dizaines d'élèves sont allés demander des comptes à la police, c'est à ce moment-là que certains d'entre eux ont été frappés. Après avoir été tabassés, ils ont incendié des locaux et des voitures de police», a témoigné une habitante de Wengan.

Face à cette agitation, 200 membres des forces de sécurité sont arrivés dans la nuit de samedi à dimanche à Wengan, où les lignes de téléphone ont été coupées. Les informations filtrant sur cette poussée de violence sont sévèrement contrôlées par Pékin qui, à quelques semaines des Jeux olympiques, veut éviter tout débordement. L'agence officielle Chine Nouvelle ne donne pas de détails sur l'origine des troubles à Wengan, se bornant à qualifier de «criminels» les auteurs des violences à la suite du «mécontentement» provoqué par les «investigations» sur la mort de la jeune fille, n'évoquant pas le statut du principal suspect. Toutefois des internautes chinois ont réussi à tromper la vigilance des autorités et ont posté plusieurs vidéos des échauffourées sur Youtube.






Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: QAIS le 30 juin 2008 à 19:17:32
Hamman et Beaujolais
Par Nadia Khouri-Dagher
 
L’islam m’appartient. Je suis chrétienne, mais le chant du muezzin m’appartient, la mélopée des prières coraniques m’appartient, le Allahou Akbar et le Bismillah m’appartiennent. C’est comme ça : nous, chrétiens et juifs d’Orient, qui avons baigné pendant notre enfance, notre jeunesse, dans des atmosphères marquées par la religiosité musulmane, nous nous sentons appartenir à la même famille que nos voisins, que nos cousins musulmans…

http://www.oumma.com/Hamman-et-Beaujolais
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: QAIS le 01 juillet 2008 à 21:02:03
Camps d’été en Palestine
Cette année, le projet "Tous Témoins, Tous Acteurs" permettra à 120 jeunes de 5 pays européens d’aller à la rencontre de la Palestine, pour découvrir, comprendre, et agir…

Ce camp d’été vise à promouvoir les valeurs de solidarité internationale,de démocratie et de tolérance, à travers des visites et des rencontres en Palestine et en Israël,des micro-projets de solidarité, des animations pédagogiques à destination des enfants de camps de réfugiés et des ateliers d’échange avec les jeunes participants.

Nous organiserons l’été 2008 le séjour de 120 jeunes, divisés en groupes de 10 à 15 personnes.

Ils seront d’abord hébergés à Jérusalem pour la partie du programme consacrée à Israël,
avant d’être accueillis une semaine par nos partenaires locaux dans des villes, villages et camps de réfugiés Palestiniens.
Les deux derniers jours, à Ramallah, permettront de mettre en commun les expériences de chaque groupe autour d’ateliers d’échange et de restitution.

Génération Palestine souhaitent, à travers le projet « Tous témoins, Tous acteurs »:
- permettre à 120 jeunes européens de toutes les origines de découvrir la réalité de la Palestine et d’Israël,
à travers un programme de visites et de rencontres

- concrétiser la possibilité d’une solidarité active, principalement par le biais d’ateliers d’animation pédagogique
 à destination des enfants dans les villes, villages et camps de réfugiés palestiniens,
 ainsi que d’actions de sensibilisation à leur retour

 - pérenniser les liens entre jeunes de France et de Palestine, en proposant des initiations aux cultures française et palestinienne (cours de langue, danse, initiation à l’histoire…)

   SI VOUS N’ETES PAS DE PARIS, Vous trouverez La liste des contact ici

http://www.generation-palestine.org/gp/

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 02 juillet 2008 à 18:43:22
(http://i32.tinypic.com/1zhpqo.jpg)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 02 juillet 2008 à 22:44:15
Plus Ghaita et Bendir:

Après l’opération «drapeau» de la Radio algérienne, c’est au tour d’Air Algérie d’initier une opération spécial fête de l’indépendance. Pour le 5 Juillet, la compagnie nationale a engagé des groupes folkloriques pour accueillir les émigrés à leur descente d’avion. Il ne reste plus qu’à espérer que la «fête» ne soit pas gâchée par les sempiternels retards... (le Soir d'Algerie)

Des dattes et djoughma l'ben pour tout le monde... bientot, compliments du ministere de la solidarité  :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: POPO le 03 juillet 2008 à 08:51:57
BONJOUR L'EQUIPE

(http://nsa02.casimages.com/img/2008/07/03/mini_0807030851563911123.jpg) (http://www.casimages.com/img.php?i=0807030851563911123.jpg)


Ingrid Betancourt, enfin libre après plus de six ans de captivité

BASE AERIENNE DE CATAM, Colombie (Reuters) - Rayonnante et apparemment en bonne santé, Ingrid Betancourt a fait le récit de sa libération, tout en remerciant Dieu, la Vierge et en rendant hommage à ses "frères" français.

(Publicité)
La sénatrice franco-colombienne a raconté comment elle avait elle-même été dans un premier temps trompée par le subterfuge utilisé par les militaires pour parvenir à sa libération et à celle de ses co-détenus dans la jungle, en se faisant passer pour une mission humanitaire.

S'exprimant en espagnol, avec quelques passages en français, elle a rendu un hommage à l'armée colombienne pour une opération "très risquée" mais "impeccable".

"Accompagnez-moi d'abord pour remercier Dieu et la Vierge", a-t-elle
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 04 juillet 2008 à 22:16:07
le test des 3 passoires

Socrate avait, une haute opinion de la sagesse.

Quelqu'un vient un jour trouver le grand philosophe et lui dit :

"Sais-tu ce que je viens d'apprendre sur ton ami?

- Un instant, répondit Socrate. Avant que tu me racontes,
j'aimerais te faire passer un test, celui des 3 passoires :

- Les 3 passoires?

Mais oui, reprit Socrate. Avant de me raconter toutes sortes
de choses sur les autres, il est bon de prendre le temps
de filtrer ce que l'on aimerait dire.

C'est ce que j'appelle le test des 3 passoires.

 

La première passoire est celle de la vérité.

As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai?

- Non. J'en ai simplement entendu parler...

- Très bien. Tu ne sais donc pas si c'est la vérité.

Essayons de filtrer autrement en utilisant une deuxième passoire.

 

La deuxième passoire est celle de la bonté.
Ce que tu veux m'apprendre sur mon ami,
est-ce quelque chose de bon ?

- Ah non ! Au contraire.

- Donc, continua Socrate, tu veux me raconter
de mauvaises choses sur lui et tu n'es même pas
certain si elles sont vraies.

Tu peux peut-être encore passer le test,
car il reste une passoire.

 

La troisième passoire est celle de l'utilité.

Est-il utile que tu m'apprennes ce que mon ami aurait fait ?

- Non. Pas vraiment.

Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n'est ni vrai,
ni bien, ni utile...

Pourquoi vouloir me le dire ?"

 


Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: QAIS le 04 juillet 2008 à 22:21:55
Salut Mallak,
Magnifique cette Histoire,..............Socrate,.................... bien sur. :-D


le test des 3 passoires

Socrate avait, une haute opinion de la sagesse.

Quelqu'un vient un jour trouver le grand philosophe et lui dit :

"Sais-tu ce que je viens d'apprendre sur ton ami?

- Un instant, répondit Socrate. Avant que tu me racontes,
j'aimerais te faire passer un test, celui des 3 passoires :

- Les 3 passoires?

Mais oui, reprit Socrate. Avant de me raconter toutes sortes
de choses sur les autres, il est bon de prendre le temps
de filtrer ce que l'on aimerait dire.

C'est ce que j'appelle le test des 3 passoires.

 

La première passoire est celle de la vérité.

As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai?

- Non. J'en ai simplement entendu parler...

- Très bien. Tu ne sais donc pas si c'est la vérité.

Essayons de filtrer autrement en utilisant une deuxième passoire.

 

La deuxième passoire est celle de la bonté.
Ce que tu veux m'apprendre sur mon ami,
est-ce quelque chose de bon ?

- Ah non ! Au contraire.

- Donc, continua Socrate, tu veux me raconter
de mauvaises choses sur lui et tu n'es même pas
certain si elles sont vraies.

Tu peux peut-être encore passer le test,
car il reste une passoire.

 

La troisième passoire est celle de l'utilité.

Est-il utile que tu m'apprennes ce que mon ami aurait fait ?

- Non. Pas vraiment.

Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n'est ni vrai,
ni bien, ni utile...

Pourquoi vouloir me le dire ?"

 



Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 04 juillet 2008 à 22:24:21
comme quoi ...on doit tous le faire ce test ...
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: QAIS le 04 juillet 2008 à 22:30:02
comme quoi ...on doit tous le faire ce test ...


ou bien le méditer, tout au plus sans forcement avoir la tête de ce sacre Socrate,......si ce n'est trop demander, :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 06 juillet 2008 à 12:05:47
BONJOUR L'EQUIPE
(http://nsa02.casimages.com/img/2008/07/03/mini_0807030851563911123.jpg) (http://www.casimages.com/img.php?i=0807030851563911123.jpg)

Ingrid Betancourt, enfin libre après plus de six ans de captivité

BASE AERIENNE DE CATAM, Colombie (Reuters) - Rayonnante et apparemment en bonne santé, Ingrid Betancourt a fait le récit de sa libération, tout en remerciant Dieu, la Vierge et en rendant hommage à ses "frères" français.


Il semble que les conditions de la libération de I B soient plus complexes que ne l'ont montré et expliqué les médias mondiaux.... (pour ceux que ça intéresse voir mediapart.fr un site de E Plenel, une pointure en journalisme en France ....)
Ceci étant celà n'enlève Rien à Cette Femme vraiment d'Exception. UN mental d'Acier, une force morale, une "nouvelle" spiritualité découverte en captivité ..... pour  ne pas mourrir ou vivre en animal ou en chien....
.
Cette Femme possède une dimension quasi lystique pour certains... En tout cas ce post de Pop, c'est un Honneur fait à l'Engagement .

Car pour défendre ce à quoi on croit, il faut s'ENGAGER, ......
Si on refuse un certain nombre d'injustices..... Impossible pour moi de voir s'améliorer une situation, si rien n'est activer dans l'engagement...
Que ce soit pour les causes Politiques, Culturelles et Sociales..... L'objectif est de sortir de l'esclavage, de la médiévalité obscurantiste pour aller vers la lumière de la liberté. Merci Pop pour ce post .  :-) Vraiment

A l'heure où on vient de fêter l'"indépendance" .... (.....)..... ce post est aussi un hommage à la lutte des fellagahs de la liberté.......


Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 06 juillet 2008 à 22:20:21
Toujours concernant I B et en relation avec notre passé récent.....  :| :| :|

Lors des prises d'otage, (pour nous les kidnappings qu'il y a eu dans les maquis.... et pour celles et ceux  qui sont revenu(e)s en vie.... )    ...... la reconstruction psychologique questionne bien sûr l'état de notre système de santé mentale au pays, mais aussi les personnalités d'Otages....

Certaines personnalités et un tissu familial structuré et équilibré , et le travail des psy...... ont permi à plusieurs victimes de se reconstruire malgré les horreurs subies....  :| :| :|

Ce document ici donne un éclairage sur la personnalité et la possibilté de se guérir  :-) de certaines horreurs  :-( :-( dans une vie

Article paru il y a 2 jours dans la presse française

    "Reprendre ses marques dans une vie normale"



Alors que l'ex-otage des Farc (Forces armées révolutionnaires de Colombie) Ingrid Betancourt a passé plus de six ans en captivité dans la jungle, les premières images de sa libération ont montré une femme rayonnante.

Interrogé par lepoint.fr, le psychiatre Roland Coutanceau affirme que cela n'a rien de surprenant, car la Franco-Colombienne semble faire partie de ceux qui "retrouvent une vigueur, une tonicité et une santé mentale immédiatement après une épreuve". Mais après une période d'euphorie, l'ex-sénatrice de Colombie va devoir reprendre ses marques. "Un ancien otage doit reprendre ses marques dans une vie normale et arriver à avoir du plaisir dans les petites choses de la vie", explique le président de la Ligue française de santé mentale (LFSM).

lepoint.fr : Dans quel état avez-vous trouvé Ingrid Betancourt au moment de sa libération ?

Roland Coutanceau : Enfin libre, Ingrid Betancourt a dû ressentir une forme d'ivresse et de soulagement. Ce qui m'a frappé en regardant les images de sa libération, c'est la relance des liens très forts qui l'unissent à sa famille. Nous avons assisté à des retrouvailles poignantes avec sa mère. Toutes deux s'embrassent et se prennent dans les bras de nombreuses fois. Alors que l'opinion publique s'attendait, dans son imaginaire, à voir l'ex-otage franco-colombienne "cassée", nous avons découvert une femme souriante et pleine d'énergie.

lepoint.fr : Est-ce étonnant ?

R. C. : Non, pour moi, cela ne l'est pas. Je pense qu'Ingrid Betancourt fait partie de ceux qui ont une personnalité particulièrement conciliante et tonique. Ces personnes sont à l'image d'un roseau. Elles plient en souplesse face à l'adversité et retrouvent finalement la vitalité de leur fonctionnement psychique une fois libérées. On peut citer les exemples de l'ex-otage Florence Aubenas détenue en Irak ou de Simone Veil qui a survécu aux camps de concentration nazis. Ces personnes encaissent les coups et retrouvent vigueur et tonicité immédiatement après une épreuve.

lepoint.fr : De quels troubles peut souffrir un ancien séquestré ?

R. C. : Après la libération, passée l'ivresse du soulagement, certains sont hantés par leur expérience. Ils sortent détruits et sont entraînés vers la dépression. D'autres sont marqués pendant un temps par leur vie d'ex-otage avant de pouvoir récupérer. Les anciens otages peuvent alors souffrir de troubles du sommeil et faire des cauchemars dans lesquels ils vivent encore séquestrés. Enfin, troisième destin possible : celui des personnalités toniques qui retrouvent une santé mentale dans l'immédiat. On ne peut donc pas généraliser. La même séquestration a des effets variables selon les êtres humains.

lepoint.fr : Quels défis doit désormais relever Ingrid Betancourt ?

R. C. : La séquestration est à l'image d'une mini mort. Un ancien otage doit reprendre ses marques dans une vie normale et arriver à avoir du plaisir dans les petites choses de la vie. Cela peut passer par le plaisir d'un bon repas, de travailler ou de vivre des relations affectives. Retrouver l'appétit de vivre dans une situation ordinaire est le véritable défi de l'après-séquestration.

lepoint.fr : Comment reprend-on pied après une telle épreuve ?

R. C. : Pour s'en tirer au mieux, il faut que les anciens otages parlent beaucoup de ce qu'ils ont vécu. Autre élément important : la qualité des liens familiaux ou amicaux au moment du retour à la vie normale. Ce sont deux éléments fondamentaux. Puis, au bout d'un certain temps, c'est comme si la parenthèse de la détention s'était écrasée.   
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 07 juillet 2008 à 03:51:27
Salut a tous et a toutes:
Pour le 5 Juillet... une ambiance un peu algerienne avec Rachid Taha en concert gratuit a Central Park et  qui a fait danser tout le monde avec  YA RAYAH, BENT SAHRA, ROCK the XASBAH, etc...

(http://nsa02.casimages.com/img/2008/07/07/mini_0807070346333957680.jpg) (http://www.casimages.com/img.php?i=0807070346333957680.jpg)

(http://nsa02.casimages.com/img/2008/07/07/mini_0807070349433957684.jpg) (http://www.casimages.com/img.php?i=0807070349433957684.jpg)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 07 juillet 2008 à 16:49:54
Une description assez positive du concert sur le New York Times... A ce rythme, vous allez tous devoir vous inscrire au cours d'anglais d'Echec Player

http://www.nytimes.com/2008/07/07/arts/music/07taha.html?_r=1&scp=1&sq=rachid+taha&st=nyt&oref=slogin
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ambrine 34 le 07 juillet 2008 à 20:05:42
Merci pour nous faire partager un peu de la vie Américaine à la musique Algerienne  :wink:
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 07 juillet 2008 à 20:07:45
De rien Ambrine ...  :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ambrine 34 le 07 juillet 2008 à 20:09:14
ca fait plaisir de voir que notre musique est appréciait ..... même par les Américain
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 07 juillet 2008 à 20:16:10
bonsoir à tous ..

alors comme ca ya BBAinNY dertout hala à l'occasion du 5 juillet !!....ca ne m'étonne pas du tout , les

Algeriens mettent le feu là ou ils passent :wink:
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 07 juillet 2008 à 20:37:03
Mnine kayen ch'tih we r'dih... rana m3ahoum...  :-D Salut Mallak
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 08 juillet 2008 à 21:55:20
France Algérie..... une histoire qui dure.......  :roll: :roll: :roll: :roll: :roll:

UPM: pourquoi Bouteflika a dit oui à Sarkozy
Finalement, il viendra.
Le président algérien Bouteflika a fait savoir qu'il se rendrait bien le 13 juillet au sommet de l'Union pour la Méditerranée.
Pourquoi a-t-il attendu la dernière minute avant de donner son feu vert (curieusement annoncé par Sarkozy et non par lui-même)?
Qu'a-t-il obtenu en échange de cette participation si importante pour l'Elysée?
Le président français lui a-t-il tordu le bras (comme disent les Américains)?
Le président algérien avait exprimé deux exigences -dont aucune n'a été satisfaite.
Il s'opposait à la présence du Premier ministre d'Israël - qui viendra.
Et il souhaitait que la France se "repente" officiellement pour sa guerre coloniale, ce que Nicolas Sarkozy refuse de faire.
Alors quelles contreparties?
Ainsi que l'a annoncé Henri Guaino ce week-end, il n'y aura pas de photo de famille à l'issue du sommet.
On ne verra donc pas Bouteflika (et les autres chefs d'État arabes) poser à côté d'Ehud Olmert.
On ne le verra pas non plus souriant aux côtés d'un dirigeant du Maroc, pays avec lequel la situation est toujours extrêmement tendue à cause du conflit sahraoui.
Qu'a-t-il obtenu d'autre?
On ne sait.
Quid, par exemple, du siège de l'UPM dont on a dit qu'il serait donné à la Tunisie?
Quid enfin (et surtout) du soutien de Nicolas Sarkozy à ce troisième mandat que Bouteflika semble vouloir briguer?

 

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: QAIS le 08 juillet 2008 à 22:19:34
France Algérie..... une histoire qui dure.......  :roll: :roll: :roll: :roll: :roll:

UPM: pourquoi Bouteflika a dit oui à Sarkozy
Finalement, il viendra.
Le président algérien Bouteflika a fait savoir qu'il se rendrait bien le 13 juillet au sommet de l'Union pour la Méditerranée.
Pourquoi a-t-il attendu la dernière minute avant de donner son feu vert (curieusement annoncé par Sarkozy et non par lui-même)?
Qu'a-t-il obtenu en échange de cette participation si importante pour l'Elysée?
Le président français lui a-t-il tordu le bras (comme disent les Américains)?
Le président algérien avait exprimé deux exigences -dont aucune n'a été satisfaite.
Il s'opposait à la présence du Premier ministre d'Israël - qui viendra.
Et il souhaitait que la France se "repente" officiellement pour sa guerre coloniale, ce que Nicolas Sarkozy refuse de faire.
Alors quelles contreparties?
Ainsi que l'a annoncé Henri Guaino ce week-end, il n'y aura pas de photo de famille à l'issue du sommet.
On ne verra donc pas Bouteflika (et les autres chefs d'État arabes) poser à côté d'Ehud Olmert.
On ne le verra pas non plus souriant aux côtés d'un dirigeant du Maroc, pays avec lequel la situation est toujours extrêmement tendue à cause du conflit sahraoui.
Qu'a-t-il obtenu d'autre?
On ne sait.
Quid, par exemple, du siège de l'UPM dont on a dit qu'il serait donné à la Tunisie?
Quid enfin (et surtout) du soutien de Nicolas Sarkozy à ce troisième mandat que Bouteflika semble vouloir briguer?

 



Il y a beaucoup d’interrogations dans ton laïus, :? :roll: ça m'interesse moi aussi ,....... :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 08 juillet 2008 à 22:27:55
Tu sais.... dans un premier temps..... il y a eu le jeu traditionnel du "je ne viendrai pas "...... de notre président........
Sarko avec qui je ne partage...... pas beaucoupd econvergences (pour ne pas dire aucune.....) possède beaucoup de talent...... au niveau des symboles.......
Le contenu de sa politique et de sa philosophie........ ça c'est bien évidemment uen autre affaire.....

L'hypocrisie existe dans la vie de tous les jours...... dans nos actions les plus anodines et secondaires..... ça c'est le courant pour les mortels que nous sommes Qais.......

MAis disons qu'en politique internationnale... le règne de l'hypocrisie donne vraiment des nausées...... comme disaient Sartre et Mammeri.... voilà .......

On prend toujours le peuple pour un troupeau de mouton.......  :| :| :|
Et comme YB..... je préfère utiliser un peu de cette cervelle que Dame Nature nous a fourni entre les oreilles...... pour indiquer que face à l'abbatoir où les présidents africains mènent leur peuples.... disons qu'il y a des "moutons" qui résistent tout de même...... voilà  :-D :-D :-D :-D

Un autre monde possible est possible..... même en Afrique...... faut se donner la peine.....  :-) :-) :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 09 juillet 2008 à 00:46:58
La reaction de notre ami Hakim Laalam du Soir d'Algerie:

OUI YA ERRAB, OUI ! 
 
Par Hakim Laâlam 
Email : laalamh@yahoo.fr
Grève des travailleurs de l’Etusa. Djamel Ould Abbès va faire un geste.

Leur offrir des bus ?

Là, franchement, je suis bluffé ! Totalement bluffé ! Que notre bien-aimé président ait été le plus jeune diplomate dans l’hémicycle onusien du temps de la télé en noir et blanc, je le savais. Que notre très très cher président fasse à chaque fois étalage brillant de ses références historiques et de son carnet d’adresses planétaire, je m’en doutais aussi. Mais que là, à partir du Japon, il se paie les services d’un porte-parole ayant rang de chef d’Etat comme lui, je reste scotché ! Il a fait fort ! Plus fort encore que le jour où il s’était offert les services d’un porte-parole principalement star du raï et accessoirement agent régulateur des naissances. Déjà, à l’époque, je m’étais dit «voilà un mec qui a tout compris en termes de communication !» Le monde entier attendait qu’un officiel, qu’un ministre, qu’un chef des ministres ou qu’à la limite un médecin vienne donner des nouvelles de la maladie très très bénigne du raïs. Et Ô ! Surprise ! C’est «Saïda Biîda», c’est «Let me Raï», c’est «Désert rose» qui vient nous chantonner le bilan de santé sur le perron de l’hosto. Eh ben même cette performance, Abdekka vient de l’atomiser, de l’exploser. Aujourd’hui, Sarkozy, Roi de France et de Navarre, reconnaît, avec le sourire en prime — comme je le comprends le bougre — que Boutef’ l’a chargé de dire au monde qu’il irait à Paris, au sommet de la Méditerranée. Bien sûr, il s’en trouvera toujours des esprits chagrins pour rouspéter devant le fait que Abdekka n’ait pas annoncé lui-même sa décision. Les mêmes esprits chagrins et aigris trouveront déplacé que notre raïs adoré ne nous réserve pas la primeur de son oui à Sarkozy. Il ne faut jamais s’attarder sur les chagrins des esprits chagrins. Ils s’en remettront vite, et le 5 juillet prochain, ils seront les premiers à accrocher un drapeau à leur balcon. Restons, quant à nous, sur l’essentiel. Et l’essentiel aujourd’hui, c’est que l’Algérie de Abdekka a dit oui à la France de Sarko, mais personne sur cette planète n’a assisté à la scène. Sauf quelques rares témoins. Et qui devraient normalement disparaître prochainement, emportés par des maladies inconnues ou tués dans des accidents de chasse à l’arbalète. Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.
 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 09 juillet 2008 à 12:33:39
Algérie: Sonatrach réceptionne un nouveau méthanier
Par afp le 09/07/2008 à 08:24



La compagnie publique algérienne d'hydrocarbures Sonatrach a réceptionné un nouveau méthanier d'une capacité de 75.500 m3 de GNL (Gaz naturel liquéfié) pour la desserte de la Méditerranée, a-t-elle annoncé hier mardi dans un communiqué.

Baptisé "Cheikh Bouamama", ce méthanier réceptionné aux chantiers navals de "Universel Shipbuilding Corporation" au Japon "s'inscrit dans la stratégie de Sonatrach d'augmenter ses ventes de GNL sur les marchés de la Méditerranée", précise le communiqué.

Réalisé grâce à une joint venture algéro-japonaise (Skikda LNG Transport Corporation - SLTC), ce navire est financé à part égales par Sonatrach (25%),
sa filiale de transport maritime d'hycrocarbures, Hyproc Shipping Corporation (25%), et les deux partenaires Nipon Itochu Corporation (25%) et Mitsui OSK
Lines (25%). Il sera exploité par Sonatrach pour une durée de 20 ans, précise la société algérienne.

Cheikh Bouamama est le navire jumeau du méthanier Cheikh El Mokrani réceptionné en juin 2007 et construit avec les mêmes partenaires à travers la joint venture Mediteranean LNG Transport Corporation (MLTC).

Deux méthaniers de grandes capacités: le Berge Arzew (138.000 m3) et Lalla Fatma N'soumer (145.000m3), réceptionnés en 2004, avaient été construits dans le cadre d'un partenariat similaire, entré en vigueur au début de l'an 2000.

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 09 juillet 2008 à 17:46:34
Vu sur l'Expression d'hier:

ETRANGE INITIATIVE DU MINISTÈRE DE LA SOLIDARITÉ
Des psychologues pour accueillir les émigrés
08 Juillet 2008 - Page : 7
Lu 679 fois 
Ces derniers ont pour mission d’accompagner, d’aider et d’assister les immigrés durant leur séjour en Algérie. Mais pourquoi donc le ministère de la Solidarité a-t-il mobilisé hier, une vingtaine de psychologues pour accueillir au port d’Alger le bateau qui transportait des émigrés? Serait-ce pour éviter aux 100.000 Algériens attendus cet été d’avoir un choc lorsqu’ils remettront les pieds dans le pays qu’ils ont quitté? Seul le ministre le sait.

Je crois que la reponse est claire: Ceux qui rentrent au pays en été sont... fous et il faut les prendre en charge des leur arrivée
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ambrine 34 le 09 juillet 2008 à 17:55:00
Vu sur l'Expression d'hier:

ETRANGE INITIATIVE DU MINISTÈRE DE LA SOLIDARITÉ
Des psychologues pour accueillir les émigrés
08 Juillet 2008 - Page : 7
Lu 679 fois 
Ces derniers ont pour mission d’accompagner, d’aider et d’assister les immigrés durant leur séjour en Algérie. Mais pourquoi donc le ministère de la Solidarité a-t-il mobilisé hier, une vingtaine de psychologues pour accueillir au port d’Alger le bateau qui transportait des émigrés? Serait-ce pour éviter aux 100.000 Algériens attendus cet été d’avoir un choc lorsqu’ils remettront les pieds dans le pays qu’ils ont quitté? Seul le ministre le sait.

Je crois que la reponse est claire: Ceux qui rentrent au pays en été sont... fous et il faut les prendre en charge des leur arrivée
:-o :-o
Je crois surtout qu'après avoir étaient enfermer pendant 18 heures sur le bateau , une aide psychologique est recommander car il faut tenir bon ..... :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: POPO le 09 juillet 2008 à 18:04:13
BONSOIR BBAiNYC ..BONSOIR AMBRINE.....

Vu sur l'Expression d'hier:

ETRANGE INITIATIVE DU MINISTÈRE DE LA SOLIDARITÉ
Des psychologues pour accueillir les émigrés
08 Juillet 2008 - Page : 7
Lu 679 fois 
Ces derniers ont pour mission d’accompagner, d’aider et d’assister les immigrés durant leur séjour en Algérie. Mais pourquoi donc le ministère de la Solidarité a-t-il mobilisé hier, une vingtaine de psychologues pour accueillir au port d’Alger le bateau qui transportait des émigrés? Serait-ce pour éviter aux 100.000 Algériens attendus cet été d’avoir un choc lorsqu’ils remettront les pieds dans le pays qu’ils ont quitté? Seul le ministre le sait.

Je crois que la reponse est claire: Ceux qui rentrent au pays en été sont... fous et il faut les prendre en charge des leur arrivée
:-o :-o
Je crois surtout qu'après avoir étaient enfermer pendant 18 heures sur le bateau , une aide psychologique est recommander car il faut tenir bon ..... :-D

.......... :lol: :lol: :lol: hadhi mate djaoubek aliha gguirrr ...l'equipe antaa leBRAKHA...andirou aliha idjtimaa taaayere  laachiya        :lol: :lol: :lol:
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 09 juillet 2008 à 18:21:50
Ndirou 3liha jma3a la3chyia... Sahit :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: gomez le 09 juillet 2008 à 19:15:52
C'est une idée géniale  :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 09 juillet 2008 à 22:21:00
Nos compatriotes émigrés qui rappliquent l'été au pays..... voyagent je crois dans des conditions matérielles...... qui se sont améliorées ces dernières années, même si bien évidemment rien n'est parfait.... Mes cousines cousins parisiens me l'ont confirmé.
Se pointer l'été au pays.... avec la chaleur c'est vrai que c'est pas évident..... et sans doute pas très loin de la folie...... ( :wink: n'est ce pas l'Américain....  :lol: :lol:)
Ou alors si ce n'est pas de la folie...... nos compatriotes doivent disposer de super bons plans pour profiter pleinnement de leurs séjours.....
Dans mon village il y a des passionés de randonnées, et même de para pente.... certains ont vraiment conscience d enotre patrimoine écologique... même si..... il faut le dire...l'hygiène et les ordure...... c'est un problème nationnal
Dans mon village perché.... l'été c'est plein à craquer avec les émigrés....., chaque année.... et on "s'embrouille" parfois à la fontaine ou pour se garer......  :| :| :| :|

Mais arriver au bled, c 'est clair que nos compatriotes doivent s'adapter et changer un peu  ( au moins en partie) de logiciel..... et les psy peuvent sans doute un peu aider.......  :-D :-D :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 12 juillet 2008 à 16:10:33
Algérie: trois filles parmi les quatre premiers du baccalauréat 2008
Par afp le 12/07/2008 à 11:40



Trois filles figurent parmi les quatre premiers lauréats du baccalauréat algérien 2008, dont le taux de réussite provisoire, en hausse sur l'année passée, est de 55% environ, sur près de 600.000 candidats, selon les résultats officiels publiés samedi.

La première au niveau national, Ladj Asma, 18 ans, de Jijel, candidate dans la filière mathématiques, a obtenu une moyenne de 18,43 sur 20, et 20 sur 20 en mathématiques. Elle est ex-aequo avec le seul garçon du lot, Malek Mourad, de Guelma.

La troisième de ce palmarès est également une fille, Khalifa Asmahane de Jijel.

La plus jeune lauréate, Meddouri Amira Insaf de Ain Témouchent est âgée de 15 ans. Elle est arrivée 4e au classement général avec une moyenne de 16,62 sur 20 en sciences expérimentales.

Les quatre lauréats ont obtenu d'excellentes notes en mathématiques, sciences expérimentales, français, anglais, philosophie et sciences islamiques. Depuis quelques années, à chaque session du baccalauréat, le pourcentage de bachelières dépasse régulièrement celui des bacheliers.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 13 juillet 2008 à 16:54:22
A lire:

Vu dans la presse étrangère: pour Yasmina Khadra le Maghreb est un Eldorado en jachère
Par le progrès le 13/07/2008 à 10:04



Yasmina Khadra: «Le Maghreb est un eldorado en jachère»

L’auteur de « L’attentat » considère que l’Union pour la Méditerranée est une chance et notamment pour son pays l’Algérie. Un pays dont il connaît les failles, mais aussi les richesses


Qu’évoque pour vous le mot « Méditerranée » ?

C’est un territoire de partage; un superbe bassin, qui a porté mythologies, légendes, mais aussi tragédies. Les habitants de ce bassin pourraient en faire un Jardin d’Eden. La rive sud est capable de faire rêver la rive nord et cette dernière peut faire se relever la rive sud. C’est un magnifique défi.


La Mer Méditerranée est aussi une frontière?

Jusqu’à présent, elle a été une frontière. A nous d’en faire un pont. Tous les Dieux sont passés par ce bassin.

 La Méditerranée est-elle perçue de la même façon dans tous les pays?

Le regard que l’on pose sur cette mer est le même : il est très affectueux. Mais l’esprit interprète ce regard de façon différente. Les Algériens voient une échappatoire, une porte donnant sur le clinquant illusoire. Les Français voient toutes les conquêtes de la guerre qui relèvent aujourd’hui de la nostalgie. Pour certains pays, c’est l’arrivée du malheur et de l’agression. Pour d’autres, c’est une fenêtre donnant sur des attentes heureuses.

Votre prochain roman parle de la réconciliation franco-algérienne. Est-elle possible?

Je crois que oui. Il y a une possibilité de triompher des hostilités et des rancœurs, car elles nous installent dans une certaine animalité. La culture par exemple, est essentielle dans la réconciliation. C’est le seul festin où l’on peut tout prendre sans vexer les autres. Mon roman n’est pas le livre de la réconciliation mais de la maturité. Un des personnages dit « seuls les gens sensés sont capables de se réconcilier ».

Un des personnages dit aussi qu’il suffit d’une « présence d’esprit ». C’est-à-dire?

C’est l’éveil à soi-même : réaliser que nous sommes les otages de nos frustrations, de nos incompétences, de notre mépris pour les autres. L’Algérie a des richesses inouïes et ne propose au peuple algérien que pauvreté, misère, désarroi, colère et le désir de fuir. Elle est défigurée par le terrorisme, la corruption, le népotisme, l’incompétence, la culture de la médiocrité. Je suis préoccupé par la schizophrénie dans laquelle s’installent peu à peu les Algériens. Ils sont arrivés à renoncer à tout. Or, ils sont capables de forcer la main au destin. Le passé nous a floués, le présent nous trahit, mais l’avenir est notre revanche.
Est-ce le rôle des intellectuels de réveiller l’Algérie?

Oui, pourvu qu’ils y mettent du cœur car l’esprit ne suffit pas. En France, certains de nos intellectuels se complaisent dans leur rôle d’éternelles victimes expiatoires.
Or, les gens voudraient parfois entendre des voix capables d’apporter un soupçon de miracle autour d’eux. Je n’ai pas perdu ma liberté de parole en prenant la direction du centre culturel algérien à Paris. Je ne suis le subalterne de personne. Je suis au service de la culture algérienne. Pour elle, je perds mon temps, ma santé, et ma tranquillité. Et elle le mérite.

Le Sommet de l’Union pour la Méditerranée se tient à Paris. Qu’en attendez-vous?

J’en attends le maximum. Mais il faut qu’il y ait des sincérités et non plus des calculs de coulisse.  Sans  sincérité, cela ne marchera pas. Si nous sommes persuadés qu’il y a quelque chose à construire, nous y arriverons.

L’UE est tombée d’accord au sommet de Cannes sur une politique d’immigration plus sévère. En même temps elle veut faire l’Union pour la Méditerranée. N’est-ce pas contradictoire?

C’est pardonnable parce qu’on se cherche. On essaie de trouver une solution. Grâce au projet de la Méditerranée, il y aura une libre circulation des biens et des personnes et le problème des visas ne va plus se poser. Il y aura tellement d’investissements de part et d’autre que les gens ne seront plus obligés de traverser la mer à la nage.
Le Maghreb est un eldorado en jachère et nous pouvons faire beaucoup de choses. Si les choses se concrétisent, certains Français auront peut-être envie, à moyen terme, de s’installer sur la rive sud.

Nicolas Sarkozy a dit le rôle déterminant du président Boutéflika pour l’Union pour la Méditerranée. Est-ce votre avis?

Sans l’Algérie, il n’y aura pas de bassin méditerranéen crédible. L’Algérie pourrait redevenir le grenier du bassin, le souffle le plus puissant de cette aventure. Il suffit d’un rien pour que ce pays se ressaisisse. Peut-être, justement, ce projet méditerranéen, cet enthousiasme qu’il devrait susciter, cette foi salutaire qu’il est en mesure d’installer dans les cœurs et les esprits ? Ce qui me désespère, c’est cette inaptitude du gouvernement algérien à trouver le déclic qui rendrait cela possible. Je vois la richesse de mon pays.
Les génies, les talents, les experts, qui ne trouvent pas d’interlocuteurs attentifs, d’objectifs clairs, prioritaires capables de consolider nos énergies et nos compétences.

Comment faire l’Union pour la Méditerranée alors que plusieurs pays ne sont pas des amis d’Israël?

C’est le plus grand problème. L’Union méditerranéenne ne pourra jamais se concrétiser tant que le peuple palestinien continue de subir l’intolérable. Si Israël veut la paix, il faut qu’elle œuvre pour. Les feuilles de route ne sont jamais suivies.
Pour un acte terroriste isolé, c’est tout un peuple qui paie. Il faut accepter le terrorisme comme un mal endémique pour mieux l’isoler des autres considérations. Et ne plus sévir contre un peuple sévèrement éprouvé. Ce qui se passe en Palestine nourrit la colère planétaire qui chahute les rapports des nations et des humains.

Le président Assad sera présent le 14 juillet. Sa présence est contestée. Quel est votre avis?

C’est une excellente chose. Il faut arrêter de diaboliser l’autre. Isoler un pays ne consiste qu’à le rendre plus dangereux.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: QAIS le 13 juillet 2008 à 19:35:44
Union pour la Méditerranée : Un « ORNI », objet remuant non identifié ?
Par *René Naba

Nicolas Sarkozy a pris le 1er juillet 2008 la présidence de l’Union Européenne avec pour objectif avoué de mettre sur pied ce qu’il considère être un projet novateur -l’Union euro-méditerranéenne- en vue de bouleverser radicalement les rapports houleux entre les deux rives de la Méditerranée dont l‘entrechoc culturel a longtemps constitué la trame de l’histoire de l’Humanité.
Mais ce projet phare de la diplomatie sarkozienne butte toutefois d’emblée sur un malentendu fondamental au point de constituer un empêchement dirimant dressé, paradoxalement, par le propre concepteur du projet dans son discours de Tunis, l’équivalent pour le Monde arabe de son discours de Dakar sur le monde africain (juillet 2007), fondant le partenariat transméditerranéen sur une division raciale du travail sous l’effet de la conjonction de la « main d’œuvre » arabe et de « l’intelligence » française.
I-   Le discours de Nicolas Sarkozy à Tunis ………….

http://www.oumma.com/Union-pour-la-Mediterranee-Un-ORNI
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 14 juillet 2008 à 12:26:41
La rencontre du lundi, la chronique de Chawki Amari
Par chawki amari le 14/07/2008 à 08:25



 
A Alger, il a fait très humide, autour de 90% d’après mon voisin, masseur de hammam, un taux qui n’a bien sûr rien à voir avec le score des élections de 2009, a-t-il tenu à préciser. De fait, ma grand-mère est tombée malade comme à chaque pic climatique de quelque chose. Pour ne pas faire la queue à l’hôpital , j’ai appelé un ami médecin, Samy. Arrivé à l’hôpital central de Mustapha, je n’étais pas seul. Comme tout le monde connaît quelqu’un à Alger, il y avait plus de pistonnés à l’accueil que de malades sans relations. J’ai quand même réussi à passer plus vite parce que je connais le videur-préposé à l’admission, personnage plus important que le médecin.




Pendant que ma grand-mère passait une batterie d’examens, on a discuté avec Samy, de tout et de rien. De la maladie du président, incurable d’après lui et non soluble dans la dictature, et de celle des Algériens, tout aussi incurable. Samy est un médecin particulier. S’il déteste les malades, il déteste encore plus les malades algériens. A force de les voir, malades, faussement malades, toujours malades et absolument pas raisonnables. Samy est formel, les diabétiques algériens se bourrent de gâteaux sucrés et les cardiaques fument comme des pompiers en buvant du Ricard. D’ailleurs, l’Algérie détient un nombre anormalement élevé de diabétiques, d’hypertendus et de cardiaques. Je lui ai fait remarquer qu’en Éthiopie ou au Vietnam, il doit y avoir beaucoup plus de malades. « On n’est pas un pays pauvre » m’a-t-il répondu « mais on a des maladies de pauvres et on n’est pas riches mais on a des maladies de riches ».




« Ta grand-mère va bien, elle est solide », m’a dit Samy en l’auscultant après avoir examiné ses résultats. « En Algérie, ce sont les jeunes qui sont les vrais malades. » En effet, plus personne ne reconnaît ses jeunes aujourd’hui. Colériques, schizoïdes, violents et insatiables, ils ont muté pour ressembler à une faune de pumas affamés. Samy m’a demandé des nouvelles du front des émeutes. Je lui ai appris que les émeutiers de Messaâd, qui ont remporté la palme cette année en saccageant leur ville la semaine dernière à cause d’un concert de musique annulé à la dernière minute, viennent d’être condamnés à 1 an de prison ferme et 5000 dinars d’amende. Le remède est lourd, ais-je fait remarquer.




Pour Samy, qui déteste finalement tous les Algériens, même sains, il faut des traitements de choc. « Si l'État ne sévit pas, demain il y aura des émeutes à cause d’un match de foot perdu ». J’ai dû lui expliquer que c’est déjà arrivé il y a un mois, où Oran, deuxième ville du pays, était détruite par des émeutiers parce que leur club avait été relégué en deuxième division. « Ah bon ? » s’est-il étonné, « je devrais lire les journaux. » Je lui en ai laissé un pendant qu’il auscultait une dernière fois ma grand-mère. J’ai payé, presque rien, la médecine est encore presque gratuite. Jusqu’à quand ? « C’est en train de changer rapidement », a avoué Samy. Je me suis demandé si lui était déjà tombé malade. Comme s’il m’avait entendu penser, il m’a expliqué que quand cela arrive, il va se soigner chez un privé. « Je ne suis pas malade au point de passer par l’hôpital public. »
la santé en Agerie n'a pas de prix....
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 15 juillet 2008 à 15:43:23
Algérie : Angela Merkel demain à Alger pour dynamiser les échanges et assurer la sécurité énergétique de l'Allemagne
Par hayet zitouni le 14/07/2008 à 09:47



La Chancelière allemande Angela Merkel effectue une visite de deux jours, à partir de demain mercredi 16 juillet, à Alger. Elle est accompagnée de 13 chefs d'entreprises qui, pour la plupart, sont prêts à investir en Algérie notamment dans le cadre des programmes de privatisation. Et ils arrivent avec un atout d'importance par rapport à leurs concurrents des autres pays : les patrons allemands possèdent en effet une expérience très importante des privatisations après celles intervenues lors de la chute du mur de Berlin qui ont quasiment mis à niveau l'Est et l'Ouest de l'Allemagne.



Le ministère allemand de l'Economie avait déjà organisé, en février dernier, un voyage de chefs d'entreprises en Algérie et un autre est prévu en octobre. L'Allemagne compte ainsi être présente dans le développement économique de l'Algérie à travers plus de 140 PME Allemande déjà implantées. Les entreprises allemandes sont encouragées à investir outre les secteurs classiques de l'Energie dans les domaines de la formation, du transport, du tourisme et de la construction. Et comme un symbole ce sont des architectes allemands « KSP-Engel et Zimmermann » qui ont remporté le concours de la future mosquée d'Alger qui doit comporter le plus haut minaret du monde.







Mais l'Allemagne entend également diversifier ses fournisseurs énergétiques, dépendant actuellement du bon vouloir de la Russie. Berlin achète en effet 40% de son gaz à Moscou. L'Algérie apparaît dans ce cadre comme un partenaire de premier ordre pour cette stratégie. EON Ruhrgaz, filiale gazière du leader allemand de l'Energie EON a ouvert le mois dernier un bureau à Alger et un port spécialement consacré au gaz naturel liquide (GNL) doit être construit au nord de l'Allemagne à Wihlelshaven.




Angela Merkel qui rencontrera le président Bouteflika pour évoquer des dossier internationaux comme le Sahara occidental et la situation au Moyen-Orient espère bien aboutir à un accord avec Sonatrach pour la fourniture de GNL, alors même que Français et Italiens ont déjà signé des contrats en ce sens
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 15 juillet 2008 à 21:55:59
La rencontre du lundi, la chronique de Chawki Amari
Par chawki amari le 14/07/2008 à 08:25



 
A Alger, il a fait très humide, autour de 90% d’après mon voisin, masseur de hammam, un taux qui n’a bien sûr rien à voir avec le score des élections de 2009, a-t-il tenu à préciser. De fait, ma grand-mère est tombée malade comme à chaque pic climatique de quelque chose. .............


Très belle chronique , entre le journalisme et la littérature du réel ....
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 15 juillet 2008 à 21:58:38
Sin on traitait un peu moins mal nos enseignants....... nous pourrions sans doute prétendre à un taux d'échec national du bac (45%) un peu moins inquiétant  :| :| :|

Ils sont restés sans salaire durant plusieurs mois Les enseignants contractuels en grève de la faim
Ils sont plusieurs enseignants contractuels venus de différentes régions du pays pour manifester leur mécontentement et dénoncer l’indifférence et le mépris des pouvoirs publics.

Article: El Watan

15 Juillet 2008, El Watan

Les enseignants contractuels ont mis à exécution leur menace. Ils ont décidé de jouer leur dernière carte en déclenchant une grève de la faim illimitée. Une démarche qui intervient après l’épuisement de toutes les voies de recours.
Ni les rassemblements, ni les débrayages, ni les lettres ouvertes, encore moins l’intervention de certains députés n’ont contribué au règlement du problème auquel sont confrontés les enseignants contractuels. Ils sont près de 1400 enseignants contractuels à Béjaïa à n’avoir pas eu droit à une rémunération depuis trois ans.
La grande wilaya du Sud, Adrar, compte pour sa part 235 contractuels qui ne reçoivent leur paie qu’une fois par année, a souligné Mme Maarouf, porte-parole du conseil national des contractuels, lors d’une conférence de presse animée au siège du Snapap.
La conférencière a tenu à préciser que les contractuels sont les premiers à être envoyés dans des zones à risque et éloignées de près de 600 km du chef-lieu de wilaya, rien que pour exercer leur métier d’enseignant.
Fait, ajoute-t-elle, que les titulaires refusent. A M’sila et à Alger, expliquent ces éducateurs, les contractuels ne perçoivent leurs salaires que deux fois par an.
Hier, premier jour de grève, ils étaient plus de 44 enseignants venus de différentes régions du pays, notamment Béjaïa, Alger, Boumerdès, Djelfa, M’sila, pour occuper le siège du Snapap pour manifester leur mécontentement, leur désarroi et aussi pour dénoncer l’indifférence et le mépris affiché par les pouvoirs publics à leur égard.
Ces enseignants ont, depuis le début de l’année, multiplié les actions de protestation sur le terrain. Ils ont frappé à toutes les portes dans l’espoir de voir leur situation enfin régularisée, en vain.
Alors que le ministère de l’Education a annoncé l’octroi, sur concours, de 26 000 postes budgétaires, les contestataires ne comprennent pas pourquoi ces postes ne leur reviennent pas de droit, eux qui ont passé de longues années à exercer dans le dénuement et avec un salaire indécent.
« Nous avons même participé au concours d’accès au poste d’enseignant, comme l’a annoncé et a insisté le ministre de l’Education, mais à chaque fois le concours est soit annulé, soit ils ne prennent pas en considération les admis, ou alors ils réfutent notre candidature car, nous dit-on, nous ne remplissons pas les critères », a indiqué l’oratrice.
Mme Maarouf a retracé dans ce contexte la genèse de l’affaire et les déboires des enseignants, mettant l’accent sur les missives adressées aux différentes instances pour la prise en charge de leurs doléances.
La dernière en date remonte à quelques jours, lorsque le CN a donné un délai de 21 jours au ministre avant de recourir à une grève de la faim.
Le CN a opté pour un délai de 21 jours après avoir obtenu la garantie de trois présidents de groupes parlementaires, du RCD, du MSP et des indépendants en l’occurrence, de formuler par écrit des questions au ministre Benbouzid au sujet de la situation des enseignants contractuels.
Le ministre étant tenu par la loi de donner sa réponse dans les 21 jours qui suivent. Cette initiative n’a abouti à aucun résultat, regrettent les contractuels en grève de la faim. A l’unanimité, ces enseignants nous ont fait part de la précarité de leur situation.
Cette frange d’enseignants tient à dire à M. Benbouzid qu’il est « inadmissible » et « irresponsable » qu’un enseignant occupe un poste de remplaçant pendant 14 ans sans que la tutelle ne pense à le titulariser.
« Si la tutelle ignore cet état de fait, comme l’a soutenu M. Benbouzid, c’est très grave à l’heure de la réforme du système éducatif », estime un contractuel qui fera remarquer que si des postes budgétaires venaient à être attribués, c’est à eux que revient le droit de les obtenir.
« Les 26 000 postes doivent être attribués à une partie des contractuels et l’autre partie devrait être payée mensuellement jusqu’à ce que la situation de tous les enseignants soit définitivement régularisée. Nous ne revendiquons que nos droits », précise-t-on.
Les grévistes revendiquent l’intégration des contractuels dans leurs fonctions, la réintégration des enseignants exclus, la régularisation des enseignants après une année d’exercice.
Ils demandent tout particulièrement la clarification de leur situation, eux qui sont mal payés, mal classés et sujets à la suspension à tout moment. Tout en regrettant l’absence d’une loi qui les protège de ce genre de problème, les contractuels sont déterminés à ne pas baisser les bras et à arracher leurs droits.
Nabila Amir
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 15 juillet 2008 à 22:09:43
On en pense ce qu'on en veut......  :roll: :roll: :roll: :roll:
mais ce cas juridique complexe, peut intéresser toutes les formes de droit....... et peut nourrir un débat extremement intéressant chez les juriste, notemment les juriste puriste....
 Celà me fait penser à un adage de Voltaire, qu'utilise d'ailleurs Qais en signature.....

Une Marocaine en burqa se voit refuser la nationalité française
LE MONDE
La burqa est-elle incompatible avec la nationalité française ? Une Marocaine de 32 ans, mariée à un Français et mère de trois enfants nés en France, vient de se voir refuser la nationalité au motif qu'elle "a adopté, au nom d'une pratique radicale de sa religion, un comportement en société incompatible avec les valeurs essentielles de la communauté française, et notamment le principe d'égalité des sexes".


Pour la première fois en France, le Conseil d'Etat, dans un arrêt du 27 juin, a pris en compte le niveau de pratique religieuse pour se prononcer sur la capacité d'assimilation d'une personne étrangère. Jusqu'à présent, dans la communauté musulmane, seules des personnes jugées proches de mouvements fondamentalistes ou ayant publiquement tenu des propos relevant de l'islam radical se sont vu refuser la nationalité française. Et aucune n'est allée au bout de la procédure.
Dans le cas de Faiza M., ce sont sa tenue vestimentaire et sa vie privée qui sont mises en avant pour confirmer le refus de la nationalité française. Invoquant le principe de liberté religieuse garanti par la Constitution et le fait qu'elle n'a, depuis son arrivée en France en 2000, "jamais cherché à remettre en cause les valeurs fondamentales de la République", Mme M. avait demandé au Conseil d'Etat d'annuler le décret de 2005 refusant sa demande pour "défaut d'assimilation".
GYNÉCOLOGUE HOMME
La commissaire du gouvernement (chargée de donner un avis juridique), Emmanuelle Prada-Bordenave, a insisté sur les entretiens qu'a eus le couple avec les services sociaux et la police. A trois reprises, Faiza M. se serait présentée "recouverte du vêtement des femmes de la péninsule arabique, longue robe tombant jusqu'aux pieds, voile masquant les cheveux, le front et le menton et une pièce de tissu masquant le visage et ne laissant voir les yeux que par une fente".
Le couple reconnaît "spontanément" son appartenance au salafisme. Ce courant de l'islam, qui prône une lecture littérale et rigoriste du Coran, s'inspire du mode de vie des premiers fidèles du prophète Mahomet. Faiza M. a affirmé qu'elle n'était pas voilée quand elle vivait au Maroc et a indiqué "qu'elle n'a adopté ce costume qu'après son arrivée en France à la demande de son mari et qu'elle le porte plus par habitude que par conviction".
"D'après ses propres déclarations, a souligné la commissaire du gouvernement, elle mène une vie presque recluse et retranchée de la société française. Elle n'a aucune idée sur la laïcité ou le droit de vote. Elle vit dans la soumission totale aux hommes de sa famille ." Faiza M. semble "trouver cela normal et l'idée même de contester cette soumission ne l'effleure même pas", a ajouté Mme Prada-Bordenave, estimant que ces déclarations sont "révélatrices de l'absence d'adhésion à certaines valeurs fondamentales de la société française".
Parallèlement, il est apparu que Mme M. "parle bien français", un critère habituellement retenu dans l'attribution de la nationalité et que, durant ses grossesses, elle a été suivie par un gynécologue homme.
Cette décision, qui est prise quelques semaines après l'annulation d'un mariage entre deux époux musulmans, au motif que la femme avait menti sur sa virginité, traduit l'émergence dans la société française de questions liées aux particularismes religieux et culturels. "Cette affaire montre que le droit est de plus en plus amené à se prononcer sur les conflits de valeurs que pose l'islam à la société", constate Didier Leschi, ancien chef du bureau des cultes au ministère de l'intérieur, spécialiste de la laïcité. Sans possibilité de recours, Faiza M. pourra, selon les juristes, renouveler sa demande quand elle aura prouvé qu'elle "a fait siennes les valeurs de la République".
Stéphanie Le Bars

Chronologie
Avant 1973. Les femmes conjointes d'un Français devenaient françaises par le mariage. Les hommes devaient demander leur naturalisation.
1973. Le nouveau code de la nationalité supprime l'effet automatique du mariage sur la nationalité. Depuis, le conjoint de Français, qu'il soit homme ou femme, peut acquérir la nationalité française par une simple déclaration. Le gouvernement ne peut y faire obstacle que pour des raisons édictées par la loi; il ne peut s'y opposer que pour "indignité ou défaut d'assimilation".
Lois Sarkozy. Au nom de la lutte contre les mariages de complaisance, le délai à partir duquel le conjoint peut demander la nationalité française a été porté d'un à deux ans par la première loi Sarkozy en 2003, puis de deux à quatre ans, voire à cinq ans si le couple ne réside pas en France, par la seconde loi Sarkozy en 2006.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: POPO le 17 juillet 2008 à 09:14:48
BONJOUR L'EQUIPE


http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2008/07/17/article.php?sid=70958&cid=2


 :| :cry:

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 18 juillet 2008 à 17:11:41
La chancelière allemande Angela Merkel a achevé, jeudi 17 juillet, une visite officielle de deux jours en Algérie. Aucune annonce majeure n’a été faite à l’occasion de ce déplacement qui devait marquer le retour en force de l’Allemagne sur le marché algérien. Durant les années 1970, les échanges entre l’Algérie et l’ex-RFA avoisinaient les 10 milliards de dollars par an. Les groupes allemands avaient notamment fortement contribué à l’industrialisation de l’Algérie. Mais dès le début des années 1980, les échanges allaient dégringoler. Aujourd’hui, ils s'élèvent à 2,1 milliards d'euros, dont 1 milliard d'euros d'exportations algériennes dominées par les hydrocarbures et 1,2 milliard d'euros d'importations constituées essentiellement de biens d'équipements industriels.

L'annulation en 1984 par Sonatrach de deux contrats fermes de gaz naturel liquéfié avec Ruhrgas-Salzgitter-Gasunie et Brigitta-Thyssengas, pour des volumes de 11,2 milliards de mètres cubes par an et 4 milliards de mètres cubes par an avait jeté un froid entre les deux pays. Dans le même temps, la France avait fortement encouragé son voisin allemand à se tourner vers la Russie pour ses s’approvisionner en gaz. Officiellement, Paris voulait favoriser une diversification des approvisionnements européens. Mais cette politique avait aussi pour objectif de limiter l’influence énergétique algérienne en Europe.

A Alger, Angela Merkel n’a pas signé d’accord avec les Algériens sur le gaz. Le ministre adjoint fédéral de l'Economie Bernd Pfaffenbach avait seulement indiqué mercredi soir que l'Allemagne souhaitait qu'Alger augmente ses fournitures de gaz à l'Europe et en particulier à l'Allemagne, sans donner de précisions. En réponse, M. Khelil a souhaité que «Sonatrach puisse travailler librement sur les marchés européens», notamment allemand, dans le cadre de son internationalisation.

En réalité, l’Algérie n’est pas tout à fait prête pour vendre du gaz à l’Allemagne avant plusieurs années. Sonatrach accuse en effet beaucoup de retard dans la réalisation de ses projets gaziers. Le projet intégré de Gassi Touil, après l’annulation du contrat avec les Espagnols Gas Natural et Repsol, ne sera pas livré comme prévu en 2009. Selon les prévisions les plus optimistes, son entrée en production n’est pas attendue avant 2012.

Trois autres projets sont actuellement en cours de développement dans le sud-ouest. Ils ont été confiés à Repsol, Total et Gaz de France (GDF), mais leur entrée en production n’est pas attendue avant au moins trois ans. La réalisation de ces quatre projets d’envergure devrait permettre à l’Algérie t’atteindre son objectif de 85 milliards de mètres cubes de gaz. Mais pas en 2010, comme le prévoit le ministre de l’Energie et des mines Chakib Khelil. En attendant, les Européens vont devoir patienter avant de voir l’Algérie représenter une alternative sérieuse à leur dépendance à l’égard du russe Gazprom.

CHAKIB KHELLIL  n'a plus les mains libres PCQ LES CONTRATS AVEC REPSOL NE SONT LIVRES QU EN 2012.....
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 21 juillet 2008 à 23:50:01
7e RAPPORT DU FORUM ÉCONOMIQUE MONDIAL DANS L’USAGE DES TIC
L’Algérie occupe la 88e place  :-( :-( :-(
Par :Rubrique Radar
Lu : (542 fois)

L’Algérie occupe la 88e place dans les technologies de l’information. Elle est devancée dans le monde arabe par les Émirats arabes unis (29e), le Qatar (32e), la Tunisie (35e), Bahreïn (45e), la Jordanie (47e), l’Arabie Saoudite (48e), le Koweït (52e), Oman (53e), l’Égypte (63e) et le Maroc (74e). C’est ce qu’indique, dans son 7e rapport, le Forum économique mondial (FEM) qui donne le classement des pays arabes et du monde selon leur usage des technologies de l’information en se basant sur 68 critères différents, dont l’accès Internet dans les écoles et l’importance qu’accorde le gouvernement à long terme aux TIC. Le rapport met en valeur l’évaluation de l’impact des TIC sur le processus de développement, la compétitivité et l’investissement.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 22 juillet 2008 à 12:23:40
Les parents d’élèves protestent
mardi 22 juillet 2008, par Safa Kawthar B., La Nouvelle République



La fête de la remise des prix aux lauréats des différents examens de fin d’année a eu lieu, avant-hier, dans la salle polyvalente de la maison de la culture de Bordj Bou Arréridj en présence du wali, du directeur de l’éducation, des personnalités du corps de l’éducation et des parents d’élèves.

Mais ces proches ont laissé libre cours à leur colère. Ils ont exprimé leur mécontentement sur les prix offerts à leurs enfants. Les 60 lauréats, qui se sont illustrés grâce à des moyennes fort élogieuses, n’ont eu droit qu’à de simples VCD, ce qui a provoqué à la fin de la cérémonie la colère des parents qui l’ont exprimée à leur manière. Seuls les quatre premiers : deux au bac : Ballo Asma (17,36) et Torche Abdelgahni (17,11), en plus du DVD ont eu une prime de 40 000 DA, un au BEM, Makhloufi Khalissa (19,08) un DVD et 30 000DA et Boulaâroussi Lamia à l’examen de 6e avec une moyenne de 10/10, a eu elle aussi un DVD et une somme de 20 000 DA. « Un VCD de 3 000 DA ! C’est une honte. Pour récompenser des élèves qui ont arraché au mérite des nuits de travail des moyennes qui honorent toute la wilaya », ont fait savoir, dans la salle, à la fin de la cérémonie, les parents d’élèves au wali. Pour certains, c’est « le geste qui compte » et « un cadeau reste toujours un cadeau ». « Mais comment faire comprendre cela à ces enfants qui sont venus pour être récompensés à leur juste valeur ? 16,60 est une moyenne honorable. ». Une question que les présents n’ont pas cessé de poser. Et d’ajouter : « Comment la ville de l’électronique n’arrive-t-elle pas à honorer ses lauréats ? » D’autres questions, pour l’instant, restent sans réponses et ouvrent les portes à d’autres interprétations. Pour cette année, la wilaya de Bordj Bou Arréridj compte 248 lauréats dont 30 avec la mention « Très Bien » et 218 avec la mention « Bien ».

c'est toujours ça  un cadeau  aurait remplacé un voyage à la turquie!!!ou bien aux USA n'est ce pas hamid!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mouna le 22 juillet 2008 à 14:00:08
Les parents d’élèves protestent
mardi 22 juillet 2008, par Safa Kawthar B., La Nouvelle République



La fête de la remise des prix aux lauréats des différents examens de fin d’année a eu lieu, avant-hier, dans la salle polyvalente de la maison de la culture de Bordj Bou Arréridj en présence du wali, du directeur de l’éducation, des personnalités du corps de l’éducation et des parents d’élèves.

Mais ces proches ont laissé libre cours à leur colère. Ils ont exprimé leur mécontentement sur les prix offerts à leurs enfants. Les 60 lauréats, qui se sont illustrés grâce à des moyennes fort élogieuses, n’ont eu droit qu’à de simples VCD, ce qui a provoqué à la fin de la cérémonie la colère des parents qui l’ont exprimée à leur manière. Seuls les quatre premiers : deux au bac : Ballo Asma (17,36) et Torche Abdelgahni (17,11), en plus du DVD ont eu une prime de 40 000 DA, un au BEM, Makhloufi Khalissa (19,08) un DVD et 30 000DA et Boulaâroussi Lamia à l’examen de 6e avec une moyenne de 10/10, a eu elle aussi un DVD et une somme de 20 000 DA. « Un VCD de 3 000 DA ! C’est une honte. Pour récompenser des élèves qui ont arraché au mérite des nuits de travail des moyennes qui honorent toute la wilaya », ont fait savoir, dans la salle, à la fin de la cérémonie, les parents d’élèves au wali. Pour certains, c’est « le geste qui compte » et « un cadeau reste toujours un cadeau ». « Mais comment faire comprendre cela à ces enfants qui sont venus pour être récompensés à leur juste valeur ? 16,60 est une moyenne honorable. ». Une question que les présents n’ont pas cessé de poser. Et d’ajouter : « Comment la ville de l’électronique n’arrive-t-elle pas à honorer ses lauréats ? » D’autres questions, pour l’instant, restent sans réponses et ouvrent les portes à d’autres interprétations. Pour cette année, la wilaya de Bordj Bou Arréridj compte 248 lauréats dont 30 avec la mention « Très Bien » et 218 avec la mention « Bien ».

c'est toujours ça  un cadeau  aurait remplacé un voyage à la turquie!!!ou bien aux USA n'est ce pas hamid!


on est jamais mieux servi que par soi meme....ou plutot quand on arrive les premiers :wink: :wink:  ça a toujours été la règle à bordj...que de voyages aux éléves méritants ont mystérieusement disparu  c'est la magie de "bordj"...que d'argent d'oeuvres sociales a été détourné au profit de nantis qui n'en ont jamais assez...malheureusement il semble qu'à bordj les memes continuent à profiter de l'argent des autres , c'est  lamentable  et le wali dans tout ça? ma f'ham fiha walou! que dalle, rien il faut dire qu'ils sont très forts
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: senna سنة le 22 juillet 2008 à 14:03:04
c'est d'autant plus minable qu'ils ont lese des enfants ,les pauvres ils debutent bien leur vie d'adulte
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 23 juillet 2008 à 11:11:47
Algérie : 20 terroristes tués et 300 membres de réseaux de soutien arrêtés depuis le début de l'année
Par samia amine le 22/07/2008 à 15:58



Vingt terroristes ont été tués et 10 autres arrêtés par les forces de sécurité dans différentes opérations à travers le pays depuis le début de l’année 2008, selon un bilan fourni à toutsurlalgerie.com par une source sécuritaire. Durant la même période, plus de 300 membres appartenant à des réseaux de soutien au terrorisme ont été arrêtés par les forces de sécurité, selon la même source. Autre chiffre : depuis le début de l’année 2008,  au moins 20 personnes ont rejoint les rangs du GSPC.

Durant les six premiers mois de l'année 2008, les services de sécurité ont démantelé plusieurs réseaux de soutien au terrorisme. Natifs ou résidants dans la wilaya de  Boumerdès, la majorité des membres des réseaux de soutien aux groupes terroristes arrêtés sont âgés entre 20 et 35 ans, a ajouté notre source. Selon les résultats des interrogatoires, la majorité écrasante des personnes impliquées dans ces activités terroristes n’est pas consciente de la gravité de ses actes. Dans ce contexte, les autorités civiles et militaires lancent des actions de sensibilisation et d'informations en directions des citoyens des zones rurales et enclavées.

Enfin, selon la même source, les forces de sécurité ont identifié 70 personnes qui ont rejoint les groupes armés entre 2005 à 2008
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 23 juillet 2008 à 14:38:52
Il y a ça.....

(http://i36.tinypic.com/332ccja.jpg)

(http://i37.tinypic.com/2qkkys9.jpg)

(http://i36.tinypic.com/53adeq.jpg)

(http://i35.tinypic.com/3009y89.gif)

(http://i34.tinypic.com/2i111zr.jpg)

(http://i35.tinypic.com/2ytqibl.jpg)

(http://i36.tinypic.com/4lkg3m.jpg)

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 23 juillet 2008 à 14:42:18
et ça....

(http://i37.tinypic.com/fc91g8.jpg)

(http://i37.tinypic.com/2lc8mdx.jpg)

(http://i34.tinypic.com/303b9k8.jpg)

(http://i34.tinypic.com/fliyoo.jpg)


No comment..!!!!!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: SNOHY le 23 juillet 2008 à 14:52:47
(http://nsa02.casimages.com/img/2008/07/23/mini_0807230252344162172.jpg) (http://www.casimages.com/img.php?i=0807230252344162172.jpg)

a commenter !!!!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 26 juillet 2008 à 11:56:45
Algérie : le directeur de la section d’Amnesty international arrêté puis relâché
Par anis merkal le 25/07/2008 à 17:19



Le directeur de la section algérienne d’Amnesty international a été arrêté, jeudi 24 juillet en début de matinée, avant d’être relâché tard dans la soirée, selon une source proche de cette ONG. Mehieddine Bachir a été arrêté au niveau d’un barrage du côté de la commune de Boudouaou, à une trentaine de kilomètres à l’est d’Alger, en possession du dernier rapport d’Amnesty international sur l’Algérie. Après un long interrogatoire dans les locaux de la gendarmerie nationale de Boudouaou, ce responsable des droits de l’homme a été libéré tard dans la soirée de jeudi, selon la même source.

« Cette arrestation qui intervient quelques jours après la publication du dernier rapport annuel d’Amnesty international, illustre la nature brutale et violente du système politique Algérien. Il ne tolère aucune critique, n’accepte aucun regard et n’autorise aucun contrôle sur sa gestion des affaires politiques, économiques et culturelles », écrit le front des forces socialistes (FFS), dans un communiqué publié aujourd’hui.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 26 juillet 2008 à 16:15:36
Absolument a lire: La polemique entre Addi Lahouari -- Un sociologue et politologue installe a Lyon--et Ould Kablia-- ministre (je crois) et president de l'assaociation des anciens du MALG (des dinosaures qui existent toujours apres 50 ans d'independance)-- sur Le Soir d'Algerie du 20 au 23 Juillet. Edifiant!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 27 juillet 2008 à 12:56:56
Algérie : l’introduction du passeport biométrique et de la carte Chifa menacée par la mauvaise qualité des documents administratifs
Par samir allam le 26/07/2008 à 13:49



Un vrai casse-tête pour Gemalto, le spécialiste français de la carte à puce. Depuis près deux ans, cette société accumule les retards dans le projet de la carte Chifa dont elle a obtenu le contrat de réalisation auprès de la CNAS pour plus de 16 millions d’euros. Initialement prévu en 2007, le déploiement massif de la carte de sécurité sociale électronique algérienne a été repoussé à 2010. Mais même ce délai a désormais peut de chances d’être respecté.

Depuis le lancement de l’opération, seules quelques dizaines de milliers de cartes ont été réalisée : entre 150. 000 et 200.000, selon nous sources. Et pour cause : sur le terrain, la société française est confrontée à un problème inattendu : la numérisation des documents administratifs des assurés sociaux s’avère d’une grande complexité. Les documents des centres de la CNAS sont vieux et les machines utilisées dans la numérisation n’arrivent pas à les lire. Résultat : pour rentrer les données dans la nouvelle base informatique, l’opération est répétée plusieurs fois. Mais de nombreux documents sont tout simplement inutilisable au regard de leur état. « Le papier est très mauvais. Parfois, les documents sont vieux de plusieurs dizaines d’années. La CNAS n’a pas fait le travail d’informatisation progressif de sa base de données », souligne une source proche du dossier.

Plus inquiétant, le même problème pourrait se poser dès cette année au français Sagem dans un autre chantier plus sensible : le passeport biométrique. L’introduction de ce nouveau document sera en effet accompagnée d’une numérisation totale de l’état civil. Or, dans nos mairies, la situation est plus inquiétante : les documents administratifs sont dans un état encore plus détérioré que ceux de la sécurité sociale. Leur numérisation pourrait s’avérer tout simplement impossible. Une situation qui suscite déjà l’inquiétude du gouvernement. A cette situation s’ajoute d’autres complications : nos mairies ne sont équipés pour recueillir les données nécessaire à la réalisation du document : empruntes digitales, photos spécifiques…

Officiellement, le passeport biométrique est prévu pour 2009. Mais il est fort probable que seuls quelques dizaines de milliers d’Algériens auront accès à ce précieux document qui pourrait devenir obligatoire pour voyager vers certaines destinations dans les prochaines années.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: JOUD le 27 juillet 2008 à 18:14:39
Absolument a lire: La polemique entre Addi Lahouari -- Un sociologue et politologue installe a Lyon--et Ould Kablia-- ministre (je crois) et president de l'assaociation des anciens du MALG (des dinosaures qui existent toujours apres 50 ans d'independance)-- sur Le Soir d'Algerie du 20 au 23 Juillet. Edifiant!
            Bonjour BBAinNYC...La lecture des theses developpees par les deux antagonistes met sur l'arene des confrontations d'idees un intellectuel face a un homme politique qui a participe a la guerre de liberation...Il va de soi que des divergences fondamentales opposent l'un et l'autre...Pour l'intellectuel qui est politologue et sociologue a la renommee averee, il s'agit de decortiquer , sans complaisance , a la loupe et au scalpel et avec la precision chirurgicale  , les grandes decisions historiques et d'analyser leurs repercussions sur la vie de la nation dans tous les domaines...Et, naturellement, ces decisions qui sont l'oeuvre des hommes peuvent etre benefiques pour le pays comme elles peuvent etre dramatiques et charrier des consequences desastreuses...Ce travail de recherche requiert des capacites intellectuelles certaines et tend a redonner a l'Histoire sa veritable dimension de grandeur, en demystifiant et en demythifiant certains evenements  et le role de certains hommes...En revanche, pour l'homme politique , il est surtout question de defendre avec obstination un systeme que le commun des mortels s'accorde a dire qu'il a mene le pays a la faillite...Le meme discours ecule  , obsolete rechauffe et servi en toute circonstance...alors que l'aveu d'une erreur releve d'une force de caractere que ne possedent que les hommes forts...Quel mal y a-t-il a avouer que l'esprit et le serment de Novembre n'ont pas ete honores? quel mal y a-t-il a dire que tel ou tel responsable a echoue dans sa mission?Et la, il serait juste de reconnaitre cette vertu au president Bouteflika qui vient de reconnaitre , devant les elus locaux , que la politique de privatisation et de partenariat a lamentablement echoue...il l'a avoue...c'est triste et amere comme realite mais cela fait du bien de le savoir...
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 28 juillet 2008 à 18:06:02
Les produits alimentaires flambent : l'inflation atteint 4,9% au 1er semestre 2008
Par TSA le 28/07/2008 à 16:12



Les prix des produits alimentaires ont poursuivi leur hausse au premier trimestre 2008. L'économie nationale a enregistré un taux d'inflation de 4,9% au 1er semestre 2008, a annoncé lundi l'Office national des statistiques (ONS).

Cette inflation est essentiellement le fait d'une augmentation de 9,2% des prix des produits alimentaires comme les huiles et graisses (44,8%), café, thé et infusion (29,2%), fruits (17,9%), poissons frais (17,5%), produits laitiers (9,8%), pain et céréales (9%), selon l'ONS. Les prix des produits manufacturés et des services ont progressé chacun de 0,90% durant la même période, a ajouté l'ONS.

Le taux d'inflation en Algérie était de 3,5% en 2007, après 2,5% en 2006 et 29,04% en 1994, selon les chiffres officiels.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 30 juillet 2008 à 11:21:07
Algérie : quand nos ministres se transforment en porte-paroles de groupes étrangers
Par samir allam le 30/07/2008 à 09:35



Le ministre de la communication Abderrachid Boukerzaza a affirmé hier que l’opérateur Orascom Telecom n’entendait pas vendre sa filiale algérienne Djezzy à France Télécom. « L'opérateur Djezzy a démenti cette information et les pouvoirs publics ont été rassurés. Nous avons eu des assurances que l'opérateur de téléphonie mobile ne vendra pas son entreprise», a-t-il expliqué à la presse.

Cette réaction du porte-parole du gouvernement pose plusieurs problèmes. Il y a d’abord le fond. Tout le monde le sait : les opérations de fusions-acquisitions ou de rachat de groupes côtés en Bourse sont entourés de conditions de confidentialité extrêmes, exigées par les autorités des marchés financiers. Dans ce type de négociations entre un géant, France Télécom (200 millions de clients dans le monde, 50 milliards de dollars de chiffre d’affaires) et un grand groupe, Orascom Telecom (100 millions de clients mobiles, 5 milliards de dollars de chiffres d’affaires), seuls quelques personnes sont directement impliquées : les PDG et les membres des comités exécutifs. Il est donc très peu probable que les responsables de Djezzy en Algérie soient réellement au courant des intentions de leur maison-mère. Et puis pourquoi le gouvernement algérien a-t-il interrogé les responsables de Djezzy au lieu de convoquer directement le PDG du groupe Naguib Sawiris à Alger pour lui exiger des explications ?

Ensuite, il y a la forme. Depuis les révélations de toutsurlalgerie.com sur les intentions de France Télécom en Algérie, reprises par le journal français La Tribune, le groupe égyptien n’a fait aucun commentaire. Hier, son action a fortement chuté à la Bourse du Caire, les investisseurs redoutant un désengagement du groupe des pays émergents comme l’Algérie pour s’implanter en Europe et en Amérique du Nord, des marchés plus sûrs mais plus difficiles à rentabiliser. Là encore, le groupe n’a fait aucun commentaire. Un choix tactique ? Une volonté de ne pas dévoiler ses projets alors qu’il est en négociations avec d’autres groupes ? Une chose est sûre : si Orascom Telecom ne voulait pas vendre, il l’aurait fait savoir depuis quelques semaines, au moins pour enrayer la chute du cours de son action à la Bourse qui a perdu 35% en sept mois. L’intrusion de Boukerzaza dans le dossier avec ses déclarations d’hier ressemble à un délit d’initié. Il pourrait peser sur le cours des négociations entre Orascom Telecom et les éventuels acheteurs et M. Sawiris aurait alors le droit de demander des explications au ministre algérien.

Mais ce n’est pas la première fois qu’un ministre du gouvernent se transforme en porte-parole d’un groupe étranger. On se souvent, fin 2007, comment Hamid Temmar avait littéralement pris en charge la communication du groupe Emaar en Algérie : communiqués de presse, déclarations aux journalistes, explications sur les retards…. Dans le même temps, Emaar, une société cotée en Bourse-donc soucieuse de ne pas faire de fausses annonces- s’était confinée dans le silence. Car en communication, il y a une règle : ou on dit des choses vraies ou on se tait !
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 31 juillet 2008 à 12:34:07
On apprend touts les jours, la Revue de presse hebdomadaire de Chawki Amari
Par chawki amari le 31/07/2008 à 08:44



Le jeudi 24 juillet, à Lakhdaria, 100 kilomètres à l’Est d’Alger, grave accident de circulation, une moto percute un camion militaire et explose, 13 blessés dans le camion et un mort, le conducteur de la moto, qui s’avère être un kamikaze du GSPC. Retour à la normale, on apprenait l’arrestation le même jour du directeur de la section algérienne d’Amnesty International à Boudouaou, 40 kilomètres à l’Ouest de Lakhdaria par la gendarmerie. Relâché dans la soirée, il était en possession du dernier rapport de l’ONG qui expliquait de l’Algérie n’est pas la meilleure dans le traitement des droits de l’homme. Vendredi, on apprenait qu’à Berriane, ville divisée en deux entre Mozabites, Berbères Ibadites et Chaâmbas, Arabes Malékites, les affrontements intercommunautaires reprenaient, dans l’incompréhension générale du reste du pays, après une trêve de quelques jours. Comment peut-on se battre sous la température de 50°, telle que relevée dans la vallée du Mzab ? Le même jour heureusement, on apprenait au bord de mer qu’un raton laveur créait la panique au port de Mostaganem En pleine effervescence, depuis la découverte de l’animal à l’intérieur d’un conteneur en provenance des USA, l’animal aura créé une véritable panique auprès de l’ensemble des services. Le conteneur a été mis sous très haute surveillance jusqu’à l’arrivée d’un inspecteur vétérinaire qui identifiera le raton laveur. Recueilli dans un état  comateux, il sera nourri, après la frayeur, de copieux morceaux de viande selon les journaux. Filmé, photographié et presque interviewé, il a été remis au parc zoologique d’Oran où il coulerait des jours heureux.

Samedi, les humains reprenaient leur incessant travail. Un chauffeur de commissariat est mitraillé à Boumerdès pendant que le président Bouteflika sort à la rencontre de son pays, première depuis de nombreux mois. Sécurité renforcée, c’est d’abord une réunion avec les chefs d’APC, les maires, où il en profite pour fustiger les chômeurs, fainéants, la société civile, inexistante, la presse, méchante, et les investisseurs privés, appâtés par le gain. Parlait-il d’Orascom, le groupe égyptien qui a conclu une opération très juteuse en revendant ses cimenteries acquises à bas prix au Français Lafarge ? Les chiffres que le président a donné donnent sans conteste ce groupe, premier opérateur privé par ailleurs de téléphonie mobile en Algérie. Le lendemain d’ailleurs, dimanche, un vol de deux stations relais de Nedjma à Annaba est signalé,  des antennes, invendables sur le marché, affaire de spécialistes. A qui profite le crime ? Au même moment, c’est l’inauguration du plus grand viaduc d’Afrique, près de Bouira, 30 kilomètres de Lakhdaria, par le président. Lundi, une bombe de fabrication artisanale, enfouie sous la route explosait sur le CW 25 reliant la localité d’Aomar, à 22 km de Bouira, à la localité de Draâ El Mizan. Mardi, on apprenait que pendant que l’état prépare de nouveaux impôts, notamment sur l’achat de véhicules, le GSPC organisait une campagne pour la Djizya, impôt islamique.

Mercredi, l’état décidait enfin de sévir. Après la vague de harraga, émigrés clandestins qui partent par la mer, le gouvernement s’autorisait une loi. Jusque-là innocents, puisque le délit de quitter l’Algérie n’en n’est pas un, à part un vague « navigation sans autorisation », ils deviendront des délinquants à part entière. Cette loi va incriminer l’émigration clandestine, avec des peines lourdes contre les harraga et les passeurs. Fuir son pays devient un crime et les observateurs ont immédiatement fait le lien avec la tristement célèbre autorisation de sortie signée par la police du temps de Boumediene pour aller à l’étranger, quand Bouteflika était déjà ministre des affaires étrangères. Pour confirmer le marasme, le quotidien Liberté sort un scoop le même jour, un  attentat contre le président lors de sa visite à Bouira a été déjoué par les services de sécurité. Une Golf noire aurait été appréhendée, contenant des explosifs destinés à tuer le président dans son cortège. Jeudi heureusement, Bouteflika est à Alger, sain et sauf. Et on apprenait que Ben Ali était candidat pour un 5ème mandat en Tunisie.

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Barhouche le 01 août 2008 à 21:24:01
                        Mohammed VI invite l’Algérie à ouvrir ses frontières

Le roi Mohammed VI a invité l’Algérie à ouvrir ses frontières avec le Maroc, qualifiant de "sanction collective" cette fermeture qui dure depuis 14 ans et appelé Alger à normaliser ses relations avec Rabat, dans un discours prononcé à l’occasion du 9ème anniversaire de son intronisation.

Les relations entre Rabat et Alger ne sont pas au beau fixe depuis plus de trois décennies à cause de leur différend sur la question du Sahara occidental ex-colonie espagnole sous contrôle du Maroc depuis 1975, dont Alger soutient le mouvement indépendantiste, le Front Polisario.

"Quelles qu’elles soient, les différences de points de vue dans ce conflit ne sauraient justifier la poursuite de la fermeture des frontières", a estimé le souverain alaouite.

L’Algérie avait fermé sa frontière avec le Maroc en 1994, lorsque les autorités marocaines l’avaient accusée d’être impliquée dans un attentat islamiste contre un hôtel de Marrakech.

Rabat avait alors décidé de mettre en place des visas pour les ressortissants algériens en visite au Maroc. Alger, en représailles, avait fermé ses frontières avec le Maroc. Les visas ont été supprimés par le Maroc en 2005 puis par l’Algérie en 2006, mais la frontière est restée fermée.

"Cette mesure unilatérale est vécue par les deux peuples comme une sanction collective incompatible avec leurs liens de fraternité historique, les exigences de leur avenir commun et les impératifs de l’intégration maghrébine", a affirmé Mohammed VI.

Pour les dirigeants algériens, la frontière avec le Maroc ne serait pas rouverte tant que les deux pays ne se seraient pas entendus sur une série de questions, dont celle d’une issue du différend sur le Sahara occidental.

En outre, le roi Mohammed VI a assuré que son pays entendait continuer de "prendre des initiatives en toute sincérité et d’être à l’écoute de toutes les bonnes volontés, pour rétablir des relations normales entre le Maroc et l’Algérie et bâtir un partenariat constructif avec ce pays voisin et frère".

"Ce voeu procède de notre attachement fidèle aux liens de bon voisinage qui unissent nos deux peuples frères", a-t-il souligné.
Panapress.



Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Barhouche le 01 août 2008 à 22:27:50
                              Le Roi du Maroc fustige la fermeture de la frontière avec l’Algérie

Selon « El Watan », le coeur du problème n’est pas le Sahara occidental
Le Roi du Maroc a dénoncé mercredi la fermeture unilatérale de la frontière algérienne et appelé à sa réouverture dans l’intérêt général. Mohammed VI estime qu’Alger a pris cette décision en raison du différend sur le Sahara occidental qui l’oppose à Rabat, mais El Watan estime que le vrai problème est ailleurs...
Dans un discours prononcé à Fès, à l’occasion du 9e anniversaire de son accession au trône et publié intégralement par l’agence de presse officielle MAP, le roi Mohammed VI a laissé entendre que la fermeture de la frontière est liée à la question du Sahara occidental.

Il a déclaré : « Quelles qu’elles soient, les différences de points de vue dans ce conflit ne sauraient justifier la poursuite de la fermeture des frontières ». Pour lui, « cette mesure unilatérale est vécue par les deux peuples comme une sanction collective incompatible avec leurs liens de fraternité historique, les exigences de leur avenir commun et les impératifs de l’intégration maghrébine ».

Mohammed VI a néanmoins « réaffirmé » sa volonté « de poursuivre sa politique de la main tendue pour rapprocher les points de vue et aplanir les différends, consolider la confiance par le dialogue et parvenir à une réconciliation totale et globale avec toutes les parties concernées », précisant qu’il entend « continuer, à cet effet, à prendre des initiatives en toute sincérité et [à] être à l’écoute de toutes les bonnes volontés, pour rétablir des relations normales entre le Maroc et l’Algérie, et bâtir un partenariat constructif avec ce pays voisin et frère. Ce vœu procède naturellement de notre attachement fidèle aux liens de bon voisinage qui unissent nos deux peuples frères ». Le roi du Maroc a expliqué que son objectif est de « répondre aux ambitions des jeunes générations qui souhaitent voir les ressources et potentialités des peuples frères marocain et algérien déployées et mises en œuvre pour relever les vrais défis du développement et de la complémentarité, au lieu de les engloutir dans les gouffres d’un conflit légué par un passé révolu ».

Néanmoins, le monarque marocain a mis en garde l’Algérie contre ce qu’il a appelé « toute tentative visant à imposer le fait accompli ou à porter atteinte à son intégrité territoriale ». Ces déclarations laissent perplexe et dénotent justement le refus du Maroc de reconnaître les vrais raisons qui ont poussé à la fermeture des frontières. La question du Sahara occidental est loin d’être l’élément déclencheur de cette décision. Pour rappel, l’Algérie a fermé ses frontières terrestres avec le royaume après les attentats contre l’hôtel Atlas Asni, à Marrakech, en août 1994, lorsque les autorités marocaines ont affiché une volonté évidente de faire porter toute la responsabilité des événements à l’Algérie à travers l’instauration brutale du visa pour les Algériens, suivie par une véritable opération de chasse aux Algériens, y compris parmi ceux qui y vivaient légalement [au Maroc] depuis des années. Des centaines de nos compatriotes, dont des femmes et des enfants, ont été évacués manu-militari des hôtels, maisons et lieux publics vers la frontière.

La plupart étaient des touristes surpris par les décisions brutales de Rabat. Spoliés de leurs biens, n’ayant même pas eu le temps de ramasser leurs effets personnels, ils ont été chassés du territoire chérifien comme de vulgaires délinquants. Une bavure contre laquelle Alger a réagi en imposant le principe de la réciprocité pour l’instauration du visa et la fermeture de la frontière. Des années plus tard, les auteurs de cet attentat se sont révélés être tous des Marocains. Mais le Maroc n’a pas pour autant changé sa position. Plus grave, les terroristes ont réussi à installer de nombreux camps d’entraînement sur le territoire marocain, non loin de la frontière, et ont servi pour la plupart des filières de trafic d’armes en provenance de l’Europe et à destination des maquis du GIA.

Les révélations de repentis ayant transité par ces campements ont levé le voile sur la permissivité des services du royaume à l’égard des terroristes algériens. L’ancien ministre de la Défense, le général-major Khaled Nezzar, avait dans son livre mémoire fait état d’informations capitales sur la passivité des autorités marocaines face à la multiplication des camps d’entraînement du GIA sur la bande frontalière. A ce jour, le Maroc refuse de reconnaître cette vérité amère qui a conduit, faut-il le préciser, à le priver d’une manne financière importante engrangée par les millions de touristes algériens qui lui rendaient visite chaque année. En 2007, à titre d’exemple, 550 000 Algériens se sont rendus au Maroc en dépit d’une frontière terrestre fermée. Ouverte, celle-ci aurait été un gisement considérable de rentrées en devises pour le royaume. Mais elle restera certainement fermée tant que le passif entre Alger et Rabat ne sera pas clairement identifié et résolu, et dans lequel la question sahraouie n’est qu’un détail.
El Watan.

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Barhouche le 02 août 2008 à 10:42:43
                                        Contrebande entre l’Algérie et le Maroc oriental

 "500 millions de dollars de chiffre d’affaires "
Le chiffre d’affaires annuel du secteur informel de la contrebande est estimé à 6 milliards de dirhams, l’équivalent de 500 millions de dollars, révèle une étude de la chambre de commerce d’Oujda, dans l’Est marocain.
Tlemcen. De notre bureau
Dans une étude réalisée par la chambre de commerce d’Oujda, en 2004, les experts ont estimé le chiffre d’affaires annuel du secteur informel de la contrebande à 6 milliards de dirhams, soit 500 millions de dollars. Un chiffre effarant qui explique clairement la main tendue du roi chérifien pour la réouverture de la frontière terrestre entre les deux pays.
Ce commerce illégal employait « 6000 personnes, essentiellement des jeunes », précise le document officiel. Faisant une analyse plus explicite, les experts marocains indiquent que « le blocage de 2 à 3 millions de touristes algériens enlève au Maroc un apport de 2 à 3 milliards de dollars par an ». Et d’ajouter : « Ce blocage (la fermeture de la frontière) empêche aussi la création de plus de 1000 PME/PMI devant générer plus de 30 000 emplois uniquement dans la région d’Oujda. » Des « aveux » qui expliquent on ne peut mieux cette pression exercée par le régime monarchiste sur les autorités algériennes pour la réouverture de la frontière ouest, fermée en 1994. Dans leurs conclusions, les rapporteurs de l’étude expliquent la réticence des investisseurs étrangers, notamment français, à venir dans cette région orientale par « la proximité avec l’Algérie, assimilée à un épouvantail ». Nommée « cité martyre » par les Marocains, particulièrement les frontaliers, Oujda a cessé de vivre au lendemain de la fermeture de la frontière en 1994. L’appel du roi, mercredi à partir de la ville de Fès, au gouvernement algérien, est donc fortement motivé par une situation économique désastreuse dans une région orientale.
El Watan 02août




Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Barhouche le 02 août 2008 à 20:16:47
Nouvelle taxe pour l’acquisition de véhicules neufs : La colère sourde des vendeurs et des acheteurs

Les showrooms des différents concessionnaires automobiles d’Alger étaient pris d’assaut, jeudi dernier, par les nouveaux acquéreurs de véhicules. Il ne s’agissait pas cette fois d’une remise exceptionnelle, mais par crainte d’être touché par la nouvelle taxe, des plus impopulaires, introduite dans la loi de finances complémentaire 2008. Cette taxe, payée par les concessionnaires, sera en fin de compte supportée dès aujourd’hui par les acquéreurs. Promulguée mardi et publiée le lendemain au Journal officiel (JO), cette taxe a pris de court et les concessionnaires et les nouveaux acquéreurs. Selon les dispositions de la loi de finances complémentaire, « au titre de la première mise en circulation, la taxe est prélevée par le concessionnaire et reversée comme en matière de droit de timbre ».

Chez les concessionnaires, c’est le flou total. Faut-il appliquer cette taxe à tous les clients qui doivent réceptionner leurs véhicules à partir de samedi ou uniquement sur les nouvelles commandes ? La réaction des citoyens qui ont déjà payé leurs véhicules et attendent d’être livrés ne s’est pas fait attendre. Jeudi, chez Toyota, de nombreux clients s’étaient rués pour se renseigner sur l’application de cette nouvelle taxe que d’aucuns qualifient d’« excessive et injustifiable ». Nombreux sont ceux qui n’ont pas pu contenir leur colère. « Je ne comprends pas pourquoi c’est à nous, simples employés, de financer le transport en commun, dont la plus grande partie est exploité par des privés », peste Saïd, un fonctionnaire de Rouïba.

Ce dernier, ayant déjà payé rubis sur l’ongle son bien commandé depuis un mois, ne retient plus sa colère face à l’exigence du concessionnaire, en application de cette taxe du paiement de 100 000 DA de plus pour pouvoir sortir son véhicule. R. B. est lui aussi dans tous ses états. Il fulmine de colère. « J’ai appelé pour me renseigner au sujet de ma carte jaune, si elle est prête ou pas, on m’a demandé de me rapprocher au plus vite du concessionnaire pour payer mon véhicule, au risque d’être touché dès samedi par une taxe de 70 000 DA », dit-il. Et de s’interroger en ironisant : « Après avoir criminalisé il y a quelques jours les harraga le gouvernement veut-il en faire de même pour les nouveaux acquéreurs de véhicules ? » Les concessionnaires se disent, de leur côté, « perturbés » par cette nouvelle taxe qui a « chamboulé » toute leur comptabilité. « Nous étions obligés d’appeler un à un nos clients pour les informer des nouvelles mesures qui ont été décidées », avance une source de Toyota. En fait, les concessionnaires ont été pris de court par cette nouvelle taxe. Au début, on leur aurait dit qu’elle ne sera appliquée qu’à partir du début du mois de septembre, mais finalement ils ont été destinataires dès mercredi dernier d’une note de la direction de la législation et de la réglementation fiscale. Du coup, cette taxe n’a pas manqué de susciter l’inquiétude des clients, notamment ceux qui ont acheté et payé leur véhicule sans l’avoir réceptionné encore. « C’est la confusion totale », estime Fatiha qui, après avoir payé son véhicule qu’elle n’a pas encore réceptionné, dit ignorer si cette taxe lui sera imposée. « On ne sait pas encore si on est concernés ou pas », dit-elle, désorientée. « Il faut dire que c’est la première fois qu’une loi est promulguée puis appliquée sans que les concernés ne soient informés. Il aurait fallu mettre en place tout un système d’informations pour préparer les citoyens acquéreurs à une telle mesure », estime un concessionnaire. Il va sans dire que c’est vraiment un coup dur pour les petites bourses. Ces taxes, variant entre 50 000 et 150 000 DA représentent en effet 4 à 10 fois le SNMG (12 000 DA).

Des clients qui ont dû faire des économies durant des années ou s’endettent pour acheter leur bien ont été tout simplement choqués. « Cela fait des années que je fais des économies pour enfin acheter mon véhicule et là, c’est tout cet espoir qui part en fumée », rouspète Siham. Nombreux sont ceux qui, d’ailleurs, envisagent de renoncer à l’achat de leur véhicule si cette taxe venait à être appliquée. « Si tel est le cas, il me faudrait un crédit supplémentaire pour acquérir mon véhicule », soutient Ali.Nombreux sont les acquéreurs qui se sont précipités à leur banque pour récupérer les chèques de crédit automobile dont ils ont bénéficié, dans le but de s’acquitter de l’apport initial rapidement, dans l’espoir de ne pas payer la taxe en question. Il s’agissait d’une véritable course contre la montre qui s’est avérée vaine pour beaucoup d’entre eux. Cette taxe a été accueillie comme un coup de couteau dans le dos par les citoyens concernés, qui ne comprennent pas son utilité.
Par Rabah Beldjenna
El watan le 2 août
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Barhouche le 03 août 2008 à 10:37:40
Algérie: 21 blessés dans un attentat suicide à Tizi Ouzou
ALGER (AFP) — Un attentat suicide a fait 21 blessés, dont six policiers, dimanche matin à Tizi Ouzou, en Kabylie, à 150 km à l'est d'Alger, a annoncé l'agence Algérie Presse Service (APS).

L'explosion a également endommagé des bâtiments situés aux alentours, a ajouté l'APS citant un communiqué du ministère de l'Intérieur.

Selon des témoins, un kamikaze a lancé à l'aube son véhicule piégé contre un commissariat de police de la vieille ville de Tizi Ouzou, qui se trouve non loin d'une caserne de l'armée.

Des débris de chair humaine appartenant vraisemblablement au kamikaze ont été retrouvés jonchant le sol, selon ces témoins.

C'est le premier attentat suicide à la voiture piégée depuis plusieurs mois en Algérie.

Le 23 juillet, un kamikaze à moto s'était fait exploser au passage d'un convoi militaire à Lakhdaria, à 70 km à l'est d'Alger, faisant treize blessés au sein de la patrouille.
AFP 03 août
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Barhouche le 03 août 2008 à 16:42:21
Les dégâts matériels de l'explosion (Tizi -Ouzou le 3 août )


(http://www.lepoint.fr/content/system/media/2/20080803/2008-08-03T124130Z_01_NOOTR_RTRIDSP_2_OFRTP-ALGERIE-EXPLOSION-20080803.jpg)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Alditas le 05 août 2008 à 11:39:41
Bonjour !

   Que faut-il changer du code de la famille ? Eh bien rien du tout si ce n'est d'octroyer des plus de capacités juridiques et d'émancipa
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: senna سنة le 05 août 2008 à 14:52:22
j'ai regarde sur le net code de la famille algerien  http://20ansbarakat.free.fr/codedelafamille.htm


je ne suis pas juriste et  donc je parle en tant que profane ," rien de bien choquant dans ce code de la famille"

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 05 août 2008 à 16:30:14
Image de l’Algérie à l’étranger: la communication défaillante du gouvernement
Par samir allam le 05/08/2008 à 10:55



Il y a une semaine, Rand Corporation, un think tank (groupe de réflexion) américain, qui collabore avec le Pentagone, rendait ses conclusions sur les groupes terroristes dans le monde. Dans son rapport de 2000 pages, largement reprise dans la presse internationale, Rand Corporation, considéré comme un organisme très sérieux - Il a compté parmi ses membres, d'éminents personnages tels que l'actuelle secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice (de 1991 à 1997) ou l'ancien secrétaire d'Etat à la Défense Donald Rumsfeld (président de l'association de 1981 à 1986- analyse l'activité de 648 groupes terroristes à travers le monde.

Parmi les groupes terroristes étudiés figure le FLN durant la Guerre de libération nationale. Selon Rand Corporation, les « terroristes » du FLN ont cessé leurs activités après avoir atteint leur but. Hier, la radio française Europe1, parmi les plus écoutées du pays, évoquait dans un reportage un risque de lapidation pour les jeunes algériens s’ils échangeaient un --- en public.

En l’espace d’une semaine, les Moudjahidine sont devenus des « terroristes », classés dans la même liste qu’Al-Qaïda et l’Algérie un pays où on pratique la lapidation en public pour un «---». Ces deux informations n’ont pas été diffusées par de simples bloggeurs sur Internet ou des médias sans audience : Rand Corporation est l’un des groupes de réflexion les plus influents au monde et Europe1 figure en tête des radios les plus écoutées en France. 

Certes, les médias, tout comme les groupes de réflexion sont libres d’avoir la lecture qu’ils veulent des événements. Mais dans un pays où les journalistes locaux sont jetés en prison ou se sont vus retirer leur accréditation pour avoir diffusé un faux bilan sur un attentat terroriste ou mal repris les termes d’une déclaration d’un ministre, le silence des autorités sur ces deux événements qui touchent directement l’image du pays est inexplicable.

Régulièrement, le président de la République –il l’a encore fait lors de son discours devant les maires- reproche à la presse nationale de nuire à l’image du pays à l’étranger en diffusant des informations alarmantes sur la situation interne. Il est peu probable que Rand Corporation et Europe1 aient puisé leurs sources dans nos journaux.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Barhouche le 07 août 2008 à 14:57:09


Le Front de libération nationale (FLN) se dit «consterné» par l’étude d’une ONG américaine le percevant comme une ancienne organisation terroriste

«Nous sommes surpris et consternés qu’une organisation américaine puisse dire autant de mal sur notre histoire récente, de surcroît celle qui a un rapport avec notre glorieuse révolution», a indiqué le FLN par la voix de son porte-parole, M. Saïd Bouhadja. Dans une déclaration au Jeune Indépendant, Saïd Bouhadja a souligné que ce rapport s’inscrit en porte-à-faux avec la politique américaine. «Le gouvernement des Etats-Unis avait soutenu notre guerre d’indépendance car elle était perçue comme similaire avec celle que les Américains ont menée contre l’occupation anglaise», a tenu à rappeler le responsable du FLN, par ailleurs député à l’APN, mettent en exergue «certains faits de l’histoire». «Pourquoi a-t-on vite oublié que l’Algérie a été le premier pays au monde à avoir reconnu l’indépendance des Etats-Unis, en 1776, grâce au résistant qu’est Georges Washington». «Nous sommes déçus que ceux qui nous ont soutenu hier nous placent aujourd’hui dans la liste des terroristes. Nous considérons cela comme une condamnation avec effet rétroactif», souligne le FLN. La Rand Corporation, qui se définit comme un «groupe de réflexion» et qui a compté parmi ses membres de célèbres personnalités politiques américaines, tels l’actuelle secrétaire d’Etat, Condoleezza Rice (de 1991 à 1997), ou l’ancien secrétaire d’Etat à la Défense, Donald Rumsfeld (président de la RC de 1981 à 1986), a analysé l’activité de 648 groupes terroristes à travers le monde. Dans le rapport de 2 000 pages, qualifié comme une véritable encyclopédie des groupes «terroristes» qui activent actuellement ou ceux qui n’existent plus sur le terrain, le FLN est ainsi mis dans le même sac que l’organisation créée par la CIA, à savoir El-Qaïda d’Oussama Ben Laden.

Sauf que le Front de libération nationale, qui a mené la lutte contre l’occupation française entre 1954 et 1962, a réussi à obtenir une petite largesse : la Rand Corporation, un des appendices du Pentagone malgré son statut d’ONG à but non lucratif, a tenu toutefois à «rayer» le FLN de la liste des organisations terroristes encore en activité. Selon ce rapport outrancier à l’égard de l’histoire de l’Algérie, «les terroristes du FLN ont cessé leurs activités après avoir atteint leur but».

«On ne sait plus si l’on doit pousser un ouf de soulagement ou si l’on doit porter la doléance au plus haut niveau de l’Administration américaine», commente, dépité, un moudjahid de 70 ans. Il faut savoir que l’Organisation nationale des moudjahidine ne s’est pas encore prononcée sur cette grave dérive, quand bien même elle émane d’une ONG.

En moins d’un mois, l’Algérie est ainsi frappée pour la deuxième fois par les «ONG» américaines. Il y a quelques semaines, une «étude» a soutenu que l’Algérie serait en train de développer une technologie nucléaire à vocation militaire.

Cette mystérieuse étude qui englobe dans le même chapitre 12 pays, dont dix musulmans, ne fait pas cas de la signature de l’Algérie du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP), encore moins de la politique très active de l’Algérie pour un monde dénucléarisé.

D. Z.
Source : Le jeune indépendant


                                     
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 11 août 2008 à 10:12:14
Algérie: Ali Benhadj à Tizi-Ouzou pour tenter d’identifier la dépouille de son fils
Par ameziane athali le 10/08/2008 à 11:53



Abdelkahar Benhadj, fils du numéro deux de l’ex-FIS qui a rejoint les maquis du GSPC en Kabylie il y a plus d’un an, figure t-il parmi les 12 terroristes tués dans la nuit de jeudi à vendredi dans l’opération des forces de sécurité contre un groupe armé à Beni-Douala ? Selon nos informations, Ali Benhadj s’est rendu hier au CHU de Tizi-Ouzou pour tenter de reconnaître la dépouille de son fils parmi les douze cadavres déposés à la morgue de l’hôpital. Sans succès. L’ancien dirigeant du FIS-dissous n’a pas éclairé la police scientifique qui poursuit son travail d’identification des cadavres des douze terroristes tués.

Ali Benhadj s’est ensuite rendu à Beni-Douala, lieu de l’opération, où il a été interrogé par les services de sécurité. Selon une source sécuritaire, Abdelkahar Benhadj pourrait bien se trouver parmi les terroristes tués. Dans le cas contraire, «il aurait déjà joint son père au téléphone pour le rassurer», selon la même source.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 12 août 2008 à 03:55:05
 :? :? :?

Algérie : la DGSN commande 20.000 bâtons pour la police antiémeutes
Par ali idir le 11/08/2008 à 14:40
Toutsurlalgerie.com



La police nationale continue d’équiper ses troupes antiémeutes.  La Direction générale de sûreté nationale (DGSN) va acquérir dans les prochaines semaines 20.000 bâtons en cuir, destinés à être utilisés en cas d’émeutes populaires généralisées. La DGSN a déjà entamé les démarches auprès de fabricants étrangers spécialisés pour l'acquisition de ce nouveau matériel. Avec cette nouvelle commande, la police continue ainsi d'acquérir du nouveau matériel pour renouveler ses équipements et doter ses nouvelles recrues des moyens matériels nécessaires pour faire face à d'éventuelles émeutes populaires dans le pays.

La police a également décidé de recruter 15.000 nouveaux agents par an entre 2007 et 2009.  Ces nouvelles recrues ne sont pas destinées à la lutte contre le terrorisme. Le phénomène terroriste, en dépit des attentats suicides de ces derniers jours, ne nécessite pas une forte mobilisation des forces de police, d’ailleurs très peu impliquées dans cette lutte. L’essentiel des groupes armés est en effet actif dans les maquis de Kabylie où la lutte est menée par les troupes de l’armée, parfois appuyées la gendarmerie et la garde communale. Le renforcement des effectifs de la police semble répondre à deux objectifs : lutter contre la petite délinquance dans les villes du pays et surtout disposer d’une force capable de mater d’éventuelles émeutes populaires généralisées. Selon nos informations, le gouvernement a reçu il y a quelques semaines des informations alarmantes concernant de probables émeutes populaires généralisées à travers tout le pays. Les milieux d’affaires algériens et étrangers se préparent également à de telles éventualités. Selon nos sources, plusieurs entreprises ont déjà mis en place des plans pour protéger leurs biens des pillages en cas de violences populaires.

Actuellement, le pays enregistre une moyenne de deux à trois émeutes ou mouvement de protestation (blocage de routes, etc) par jour. Le gouvernement a donné des instructions aux forces de l’ordre pour ne pas intervenir. Et souvent, ces mouvements de protestation prennent fin rapidement avec des promesses d’élus locaux ou de représentants de l’Etat qui se déplacent pour dialoguer avec les émeutiers, souvent des jeunes faciles à convaincre.

Le gouvernement, qui redoute des émeutes généralisées, subventionne également massivement les produits de large consommation, pour réduire les effets de l’inflation sur la vie quotidienne des Algériens. Une politique qui coûte plusieurs dizaines de milliards de dinars par aux caisses de l’Etat.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 12 août 2008 à 10:37:28
Sonatrach se féminise. La société nationale des hydrocarbures emploie près de 5.200 femmes, soit 12% de son effectif global qui était de 41.886 travailleurs à la fin de l’année 2007. Minoritaires, les femmes occupent toutefois des places de choix dans l'organigramme du groupe. Plus de la moitié (50,7%) de l'effectif féminin de Sonatrach est en effet constitué de cadres, un peu plus d'un tiers (35,8%) d’agents de maîtrise et seulement 13,5% d'exécutantes.

Deux femmes, Malika Belkahla, directrice exécutive (vice-présidente) en charge des ressources humaines et Fatma Zohra Benoughlis, directrice exécutive en charge de la stratégie, planification et économie, siègent au comité exécutif de l'entreprise pétrolière. Ce comité, composé de 12 membres, dont le PDG Mohamed Meziane. Aucune femme ne figurait en 2007, ni dans l'Assemblée générale, ni dans le conseil d'administration du géant pétrolier, selon les indications fournis par Sonatrach.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mouna le 14 août 2008 à 13:55:43
bonjour
ce matin à la radio locale une interessante et très édifiante emission sur l'histoire de notre région en particulier et l'histoire et l'origine du mausolée de sidi betka, qui en réalité s'appelait "abou ettouka"qui était emir de la région, émission animée par un chercheur de l'université d'el annasser, qui ma foi a beaucoup de mérite.
malheureusement j'avais pris l'émission en route et je n'ai pas pu entendre le nom de ce chercheur, ni le nom d'éventuels publications ou de sites internet.
si quelqu'un peut me renseigner .... je serai très reconnaissante
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Admin34175 le 14 août 2008 à 15:17:28
Bonjour mouna,

Je n'ai pas suivi cette émission, mais voici un site consacré à ce sujet SIDI BETKA ancêtre des Mokrani de la Medjana (http://bahiaben.jimdo.com/pyriode_4__qualaa_des_beni_abbes.php)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mouna le 15 août 2008 à 15:07:19
Bonjour mouna,

Je n'ai pas suivi cette émission, mais voici un site consacré à ce sujet SIDI BETKA ancêtre des Mokrani de la Medjana (http://bahiaben.jimdo.com/pyriode_4__qualaa_des_beni_abbes.php)



merci bcp administrateur!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Barhouche le 15 août 2008 à 19:58:03
(http://www.algerie-dz.com/IMG/jpg/crash2225485.jpg)

Algérie-Italie - Crash de Piacenza : La ville rend hommage à l'héroïque équipage d'Air Algérie
13-08-2008 à  20:34 EL MOUDJAHID

La ville italienne de Piacenza a rendu un vibrant  hommage hier aux trois hommes d'équipage de l'avion cargo d'Air Algérie  qui s'étaient sacrifiés, il y a deux ans, jour pour jour, en évitant que leur  appareil ne s'écrase sur une zone d'habitation.
Les autorités civiles de Piacenza, à leur tête le maire Roberto Reggi,  ont ainsi baptisé une place, située rue Via Marggioli, au nom du commandant  Mohammed Abdou, du pilote Mohamed-Tayeb Bederina et de l'officier mécanicien naviguant Mostefa Kadid, et érigé une stèle à leur mémoire.
M. Reggi, joint par l'APS, a exprimé la "reconnaissance de toute la  communauté de la ville aux pilotes" algériens.
L'équipage de l'Hercule C-130 du vol AH 2208 Alger-Frankfurt a "eu le  courage et le sang-froid nécessaires" pour conduire leur avion en difficulté  "vers le seul endroit où il pouvait ne pas faire de victimes", a-t-il rappelé.
En effet, d'après le récit de l’accident rapporté par la presse locale,  le commandant Abdou et le pilote Bederina, constatant l'avarie d'un des quatre  réacteurs de leur avion au-dessus de Piacenza, l'ont dirigé vers le seul espace non habité, coincé entre l’autoroute et l’un des quartiers les plus peuplés  de la périphérie de la ville, effleurant les toits de certains immeubles.
"Ils avaient refusé de sauter de l'appareil en perdition, préférant  donner leurs vies en sacrifice que vivre avec des morts sur la conscience, car  l'avion abandonné à lui-même aurait certainement causé des victimes en s'écrasant  sur cette région du sud de Milan densément peuplée", avaient commenté les médias.
Les Italiens ont le triste souvenir du crash le 6 décembre de 1990 d'un avion militaire, un Aermacchi MB 326, dont le pilote s'était éjecté, laissant  l’appareil s’écraser sur une école dans les environs de Bologne (Nord), faisant  12 victimes parmi les élèves et 74 blessés graves. Pour M. Reggi, "ce sont les valeurs humanitaires qui transparaissent  au travers de tels comportements qu'il faut retenir de l'accident".
C'est cet "humanisme" qui a poussé les pilotes algériens à sacrifier  leurs vies pour sauver celles des habitants innocents de Piacenza, a-t-il relevé  avec admiration.
De son côté, le P-DG d'Air Algérie, Abdelwahid Bouabdellah, a salué,  dans une allocution aux côtés du maire de Piacenza, le "dévouement et les grandes  qualités humaines" des pilotes algériens.         
"Nous nous recueillons à la mémoire de trois de nos meilleurs pilotes.  Ils sont chers à leurs parents et proches. Ils le sont à Air Algérie", a-t-il  dit.
Le P-DG d'Air Algérie a en outre déploré que, deux ans après l'accident,  ses causes ne soient pas encore connues et la disparition des pilotes algériens  "demeure un mystère pour tous".
"Nous tous, employeurs, parents et alliés, souhaitons que la lumière,  toute la lumière, soit faite sur ce drame", a-t-il insisté.
L'avion cargo de type Lockheed C-130 L-382, assurant le vol AH 2208 Alger-Frankfurt (Allemagne), s'était écrasé le 13 août 2006 à 18h15 GMT (19h 15  heure algérienne) à proximité de Piacenza, au sud de Milan.
L’équipage était en contact avec le contrôle aérien de Milan, mais la  liaison a été perdue pour des raisons inconnues alors que l’avion descendait  jusqu'à 13.500 pieds (4.100 mètres) et semblait tenter d'éviter un violent  orage qui enveloppait la région.
Quelques minutes avant l’accident, le pilote aurait signalé aux contrôleurs  une perte de puissance sur un ou plusieurs moteurs.
L’impact a été extrêmement violent et l’appareil a été totalement déchiqueté,  avec des morceaux en feu éparpillés sur un large périmètre, selon les photos  du crash encore disponibles sur internet.

 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Barhouche le 18 août 2008 à 08:27:03
Bonjour à tous.


L’AFFAIRE MECILI, du nom de cet avocat d’origine algérienne tué à Paris en 1987, serait-elle sur le point d’aboutir ? Pour la famille de la victime, un premier pas vient d’être franchi après l’interpellation, en fin de semaine, du responsable du protocole au ministère algérien des Affaires étrangères à l’aéroport de Marignane (Bouches-du-Rhône).

Soupçonné par la justice française d’avoir été le commanditaire du meurtre de l’avocat abattu de trois balles, le 7 avril 1987, dans le hall de son immeuble du boulevard Saint-Michel à Paris , Mohammed Ziane Hassani a été mis en examen pour « complicité d’assassinat ». Ce dernier était, depuis le 7 décembre 2007, sous le coup d’un mandat d’arrêt international délivré par Baudoin Thouvenot, magistrat instructeur en charge de cet épineux dossier.

« La raison du citoyen s’est enfin dressée contre la raison d’Etat »

Le chef du protocole a ensuite été placé sous contrôle judiciaire avec l’interdiction de quitter le territoire et l’obligation de résider à Paris. D’ici à la fin du mois d’août, il devrait être entendu sur son implication dans l’assassinat de l’opposant algérien. Devant les policiers, Mohammed Hassani s’est défendu de toute implication en expliquant que « le responsable présumé des faits » portait le même nom que lui.

« La raison du citoyen s’est enfin dressée contre la raison d’Etat, se félicite Annie Mecili, l’épouse de l’avocat assassiné. Cette interpellation est très réconfortante car nous n’avons jamais abandonné le combat contre l’injustice et l’opposition de deux Etats, la France et l’Algérie, à voir ce dossier aboutir. Après vingt et un ans de procédure, c’est aussi le début de la reconnaissance de notre souffrance et un apaisement pour moi et mes enfants. »

« Il a payé de sa vie son engagement »

L’apparition du diplomate algérien dans ce sombre dossier remonte à 2003, après l’audition d’un ancien colonel des services de sécurité algériens, exilé en Allemagne. Repenti, l’homme avait expliqué au magistrat français avoir été témoin de la remise d’une somme d’argent par Mohammed Hassani, alors capitaine au sein de la sécurité militaire, à l’assassin présumé de l’avocat, Malek Amellou.

« A l’époque des faits, le tueur présumé avait été rapidement interpellé avant d’être aussi vite expulsé vers son pays d’origine sur ordre du ministre de l’Intérieur, Charles Pasqua, précise M e Antoine Comte, l’avocat des parties civiles. Un mandat d’arrêt international a également été délivré en décembre 2007 à l’encontre de ce suspect. On garde espoir de le voir interpellé un jour. » « L’affaire Mecili, c’est une affaire Ben Barka bis, poursuit M e Comte. Sauf que pour Ben Barka, le président de Gaulle avait tapé du poing sur la table pour exiger que la justice passe. Cela a été tout le contraire dans le cas d’Ali Mecili. »

« Il faut se souvenir qu’en 1987 on ne critiquait pas l’Algérie et le pouvoir en place, rappelle Annie Mecili. Mon mari a été un des premiers à le faire au sein du Front des forces socialistes (FFS) au côté de Hocine Aït Ahmed, opposant de la première heure. Il a payé de sa vie son engagement. » Sollicitée, hier, l’ambassade d’Algérie qui a fourni un avocat à Mohammed Hassani n’a pas été en mesure de nous répondre.
Le Parisien


Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 21 août 2008 à 19:44:01
Attentats terroristes : le silence méprisant de Bouteflika
Par yasmine djaber le 20/08/2008 à 17:19 (Toutsurlalgerie.com)

Au moment où les messages de condoléances et de compassion affluent de tous les coins du monde après les attentats suicides des Issers et de Bouira, le président Abdelaziz Bouteflika, adresse, lui, des messages…de félicitations et de «soulagement» à ses homologues étrangers, répercutés sans pudeur par la télévision et les médias officiels. Hier, à l’adresse du roi du Maroc, Mohamed VI, à l’occasion du double anniversaire de sa naissance et de la « Révolution du Roi et du Peuple ». Ce matin, il a écrit au président du Cameroun, Paul Biya, à la suite du règlement du contentieux sur la péninsule de Bakassi.

Si le fait est anodin pour n’être pas rare, il n’en est pas moins lourd de sens et de portée. Depuis son élection en 1999, Bouteflika nous a, en effet, habitué, à chaque attentat terroriste ou catastrophe naturelle, à un mépris qui n’a d’égal que la douleur des familles affligées par le deuil. Le « président de tous les Algériens » n’a jamais daigné exprimer sa compassion à la douleur de son peuple. Il n’a jamais daigné se départir d’un usage protocolaire qu’il semble avoir érigé en règle immuable pour imposer une certaine distance avec ses « sujets ».

Au plus fort des violences islamistes, lorsque les Algériens se faisaient tuer par centaines dans des carnages barbares, Bouteflika n’a jamais sacrifié à cet « usage » en adressant un mot de mansuétude et d’encouragement. Au lieu de cela, il a toujours affiché une indifférence - qu’elle soit de façade ou pas là n’est pas le propos- qui  tranche avec les marques de soutien émanant de l’étranger.

Mais surtout, et c’est là ou le bât blesse, un détachement qui n’a rien à voir avec les gestes chaleureux de réconfort qu’il destine aux autres peuples. Qu’ils soient frappés par une catastrophe naturelle, victimes d’un crash ou d’une quelconque endémie, Bouteflika est toujours là pour afficher ses « profondes et sincères » condoléances. Usages diplomatiques obligent, personne n’en disconviendra, mais les victimes algériennes n’ont-elles pas droit au respect de leur mémoire ?
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 25 août 2008 à 14:23:35
 le soir d'algerie. 25/08/2008
Par Hakim Laâlam 
Email : laalamh@yahoo.fr
 
Le GSPC annonce une trêve des attentats durant le mois
de ramadan. Les commerçants, eux, campent sur leur position.
 

Pas de trêve !

Eh bien mince alors ! Celle-là, je ne l’avais pas vu venir. Et elle m’est arrivée en pleine poire. Tlemcen, capitale islamique en 2011. C’est la ministre de la Culture qui l’annonce en précisant que cette manifestation durera une année. Une année de Tlemcen, capitale islamique. Comme une année d’Alger, capitale de la culture arabe. Faut croire que c’est tout ce que les Algériennes et les Algériens attendaient pour calmer leur angoisse, leur rage, nées des derniers attentats terroristes, «Tlemcen 2011, capitale islamique» ! Bon Dieu ! Mais que cherche-t-on à travers ce genre de manifestations ? A prouver aux tangos que nous sommes aussi musulmans qu’eux. Yaw tab ! Tab ! T’aura beau accomplir tous les rites prescrits, faire du rab et te flageller avec une cravache hérissée de clous, les kamikazes n’en arrêteront pas pour autant leur barouf. Parce que l’objectif tango n’est pas de vérifier l’islamité citoyenne. Ça, pour l’heure, ils s’en contrefichent. Ce qui les intéresse, c’est le tracé le plus précis et le plus court vers une bâtisse blanche surmontée de tuiles vertes avec un panonceau accroché à son fronton et cette inscription dessus : «PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE.» Que veut-on prouver à travers «Tlemcen 2011, capitale islamique» ? Que la vie continue, malgré la terreur intégriste ? Désolé, la vie sur ce tempo-là ne doit pas continuer. On ne peut pas répondre aux ceintures explosives par un habillage islamisé d’une citadelle. On ne peut pas faire chanter à des chorales d’enfants gominés «Talaâ el badrou aâlyna » alors que pour l’heure, ce sont les poussières d’explosion qui nous montent aux narines tous les jours. Dans un pays où la peur se réinstalle en un infect remake de celle vécue dans les années 1990, proposer un pôle islamique institutionnel de 12 mois, c’est comme de confier à Layada, Benhadj ou Hattab le commandement d’une vaste opération de ratissage contre les maquis du GSPC. Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L
 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 29 août 2008 à 19:18:03
« Ça donne quoi un bébé algéro-chinois ? »
Jeudi 28/08/2008 | Posté par Hanane Kaddour

BONDY-TROTTER. Les Chinois ne se contentent plus de venir travailler en Afrique, ils y fondent aussi une famille avec les autochtones. De quoi faire jaser dans toute la région où se trouve Hanane !

 Plus personne n'ignore le phénomène d’émigration massive de main d’œuvre chinoise vers l’Afrique. Et notamment en Algérie, où des bras chinois travaillent à la construction d’infrastructures géantes, tels qu'autoroutes, bâtiments publics et logements. Serge Michel et Michel Beuret en ont fait le sujet d'un ouvrage, La Chinafrique. Ce que l’on sait moins en revanche, c’est que certains d’entre eux ont la ferme intention de s’installer définitivement en Algérie. Dans la région du Tlemcen, à l’ouest du pays, dans un village de Nédroma (dont de nombreux Bondynois sont originaires), on ne parle que de ça !

En plein milieu des repas de famille, d’un thé ou au marché, entre grandes personnes et même entre enfants. Ce qui n’était au départ que rumeurs s’est confirmé au bout de quelques jours : un Chinois a épousé une Algérienne, dans un quartier montagneux appelé « Stor ». Ironie du sort, le président algérien Abdelaziz Bouteflika est originaire de la même région !

Ainsi, le peuple algérien et son président semblent marcher la main dans la main. Les contrats économiques passés entre l’Algérie et la Chine vont désormais de concert avec les contrats de mariage sino-algériens. Pour ce qui est des formalités d’usage, « le Chinois de Nédroma », tel que tout le monde l’appelle, s’est converti à l’islam pour pouvoir demander la main de celle qui est aujourd’hui sa femme. Et, d’après les dires des habitants locaux, celle-ci « nage dans le bonheur : elle a passé son permis de conduire et roule en 4x4 comme une princesse ! ».

Aussi, les Algériens ayant un sens de l’humour particulièrement développé, on plaisante sur les futurs enfants du couple de l’année. « Et leurs enfants ? Ils vont ressembler à quoi ? Ça donne quoi le mélange arabe/chinois ? », plaisantent les plus jeunes. Et les plus vieux de répondre sagement : « Ça donne un Algérien, mais un algérien bridé. Bridé des yeux, bien sûr, mais pas bridé au travail. En somme, un Algérien calme et travaillant jour et nuit sans relâche ! »

Hanane Kaddour

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 04 septembre 2008 à 11:22:04

Un square de Lyon baptisé au nom de l’Emir Abdelkader

PARIS- L’Emir Abdelkader, fondateur de l’Etat moderne algérien et héros de la résistance populaire contre la colonisation française, aura désormais à Lyon un square baptisé en son nom. Une cérémonie de baptisation aura lieu samedi après-midi, dans le 7e arrondissement de cette ville, a-t-on appris de source consulaire. Les autorités de cette ville, en partenariat avec le consulat général d’Algérie à Lyon, avaient organisé, en juin dernier, une rencontre pour commémorer le bicentenaire de la naissance de l’Emir Abdelkader (1808-2008). L’occasion a été saisie lors de cette rencontre pour retracer le parcours de l’Emir Abdelkader en tant que fondateur de l’Etat algérien moderne, diplomate, homme de culture, écrivain, poète, humaniste et mystique.

APS
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 05 septembre 2008 à 19:11:26
Harissa, Mon amour:
Hé oui, la harissa harra bien de chez nous commence a concurrencer la ketch up US, d'apres le Los Angeles Times

(je charge $45 par page au cas ou vous voulez une traduction  :-D :-D)
http://www.latimes.com/features/food/la-fo-encore4-2008sep04,0,2391523.story
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 06 septembre 2008 à 15:23:40
On apprend tous les jours, la revue de presse hebdomadaire de Chawki Amari
Par   chawki amari   le   2008-09-04


Jeudi 28 août, on apprenait que le CNS, Conseil national de la statistique, était enfin mis en place. Cette instance devra élaborer, selon ses initiateurs, des prévisions à moyen et long termes, sauf que ce conseil, créé officiellement par décret en 1994, a mis 14 ans pour être installé, un retard que le conseil n’avait lui-même pas prévu. Dans le même temps et sur le terrain de la contestation, l’évacuation par les forces de l’ordre d’un quartier de Constantine, dont le terrain a été confisqué par l’état pour un projet public, commençait à dégénérer en affrontement avec les forces de l’ordre, ce qui était par contre prévu.

Vendredi, on apprenait que près d’une centaine de harragas ont été interceptés à Annaba, dont une jeune fille et un mineur de 15 ans. Emprisonnés dans la caserne des garde-côtes puisque le départ sans autorisation est désormais puni d’une peine de prison, 17 d’entre eux réussissent à prendre la fuite mais sont à nouveau rattrapés. « Ils auront tout essayé », a commenté un passeur qui a préféré garder l’anonymat. Le soir à Constantine, dans le quartier du « Bardo », évacué de force, les affrontements s’intensifiaient, à coup de cocktails Molotov d’un côté, de gaz lacrymogènes de l’autre. Bilan provisoire et officiel, des dizaines de blessés, 6 arrestations et une tentative de suicide, une femme non bénéficiaire du relogement. Samedi, retour sur la terre, on apprenait que 5 militaires dont un lieutenant et 2 patriotes ont été tués et 14 autres militaires blessés dans un faux barrage du côté de Batna. De leur côté, 5 terroristes étaient tués dans une opération militaire près de Lakhdaria. Personne n’a osé commenter le match et le bilan des pertes de part et d’autre.

Dimanche, on apprenait que 1600 travailleurs de Annaba demandaient réparation à l’entreprise publique qui les avaient liquidés. Dans le même temps et au large de la même ville, 11 nouveaux harragas étaient interceptés dans du liquide bleu de la Méditerranée. A l’intérieur des terres, une bonne nouvelle par contre, l’émigré, kidnappé à Tizi-Ouzou est relâché dans la nature, contre forte rançon, selon les rumeurs. Lundi, un commandant de l’ANP mourrait dans l’explosion d’une bombe artisanale enfouie sous la route. Le même jour, le Pape Benoît XVI mettait de l’huile sur le feu dans la mer en se prononçant pour l’accueil des sans-papiers mais dans le même temps, on apprenait par l’indiscrétion d’un quotidien, que le colonel Tounsi, patron de la police, avait concocté un plan ultrasecret pour en finir avec le terrorisme urbain. Mardi, un jeune homme était retrouvé carbonisé au sommet d’un poteau électrique à Aïn Temouchent, électrocuté alors qu’il tentait de voler des câbles en cuivre, très recherchés. Selon la police qui a découvert le corps impossible à identifier, il était en possession de cannabis. Comment peut-on grimper à un poteau électrique de 3000 volts après avoir fumé ? s’est demandé un voisin stupéfait.

Mercredi, on apprenait à l’ouverture de la session d’automne de l’Assemblée nationale, que la révision constitutionnelle par voie parlementaire, qui prévoit un troisième mandat pour le président Bouteflika, n’était pas programmée alors qu’il ne reste que 8 mois pour l’élection suprême et 6 mois pour la convocation du corps électoral. « Chaque chose en son temps », a expliqué le chef du gouvernement qui en a visiblement, et qui en a d’ailleurs profité pour reprendre la phrase fétiche du ministre de l’intérieur à propos des terroristes : « ils n’ont de choix que de se rendre sous peine d’être abattus ». Jeudi, on apprenait les derniers chiffres de la semaine, 31 personnes hospitalisées à Sétif en raison d’une maladie mystérieuse et 1600 écoles fermées sur le territoire national pour la rentrée, en raison d’un manque d’élèves. Où sont-ils allés ?
 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 06 septembre 2008 à 15:48:25
La Garde des Sceaux Rachida Dati a confirmé mercredi la nouvelle qui agitait le milieu politico-médiatique depuis la rentrée, en distillant à la presse française des confidences sur sa grossesse.

Dans une interview exclusive accordée aux journalistes du Point, Rachida Dati confirme qu'elle attend un enfant. « Je veux rester prudente car ce n’est pas encore consolidé. Je suis encore dans une zone à risques. J’ai 42 ans », a-t-elle déclaré.

La garde des Sceaux, célibataire, ne compte pas révéler le nom du père de son enfant, une information qui intéresserait les médias. « J’ai une vie privée compliquée et c’est la limite que je me pose vis-à-vis de la presse. Je ne dirai rien là-dessus », affirme la ministre.

Née dans une femme mulsulmane de 11 enfants et éduquée dans une école catholique, la maternité est sacrée pour la Garde des Sceaux. « J’ai toujours dit que c’était fondamental pour moi » d’avoir un enfant, affirme-t-elle. Elle évoque des difficultées qu'elle a rencontrées dans sa vie de femme.  « Je vous fais juges » (Grasset) avoir été brièvement mariée, sous la pression de sa famille en 1992, avant de faire annuler cette union en 1995.

Rachida Dati est une pièce-maîtresse du gouvernement de Nicolas Sarkozy, notamment en raison du symbole que constituait la nomination d’une femme d’origine maghrébine à un ministère régalien. Son parcours exceptionnel et son charisme ont séduit les Français.

Rachida Dati va « rester le plus longtemps possible » à la Chancellerie."

 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 07 septembre 2008 à 12:01:25
Dinar faible : les entreprises étrangères principales bénéficiaires et le salarié algérien le plus grand perdant
Par   rafik tayeb   le   2008-09-07


Une main d’œuvre bon marché et des prix des produits et des services aussi élevés que ceux pratiqués dans les pays européens : pour les entreprises étrangères, l’Algérie est un véritable eldorado. Grâce au dinar faible (100 dinars pour un euro), les centaines d’entreprises étrangères implantées dans le pays ont accès à l’une des mains d’œuvres les moins chères du monde. Un ingénieur payé 500 euros charges comprises contre plus 5000 euros eu Europe, un ouvrier qui touche  moins de 200 euros contre près de 2000 euros de l’autre côté de la Méditerranée...les entreprises étrangères réalisent d’importantes économies sur leurs masses salariales. Dans le même temps, ces groupes n’hésitent pas à vendre leurs produits à des prix identiques à ceux pratiqués dans les pays riches.

Ainsi dans la téléphonie mobile par exemple, le prix de la minute de communication est presque identique à celui pratiqué en France. De même que les véhicules financés par les formules de crédit des banques étrangères sont vendus au même prix qu’en Europe. Cette situation permet à ces entreprises de réaliser des taux de marges exceptionnellement confortables. A titre d’exemple, l’opérateur Djezzy réalise une marge de 66% sur ses services en Algérie contre une moyenne de…7% pour un opérateur mobile en France, en Grande-Bretagne ou en Espagne par exemple. Les banques étrangères affichent une rentabilité record de 28% (lire notre article), l’un des plus élevés au monde.

En revanche, un dinar faible continue de pénaliser fortement les salariés algériens qui voient leur pouvoir d’achat atteindre des niveaux très bas dans un pays pourtant riche de 150 milliards de dollars de réserves de change. Entre 1991 et 1994, l’Algérie, qui se trouvait dans une situation de quasi-cessation de paiement a été contrainte de dévaluer fortement sa monnaie. L’objectif recherché à l’époque était de réduire mécaniquement la dépense publique en baissant fortement la valeur des salaires des fonctionnaires et autres salariés des entreprises publiques, payés par l’Etat. Cette mesure est intervenue après des licenciements massifs et des fermetures de plusieurs dizaines d’entreprises publiques.

Mais, aujourd’hui, cette mesure n’est plus justifiée économiquement. L’État, grâce à la flambée des prix du baril, est capable d’assurer des salaires convenables à ses fonctionnaires. Et de nombreux Algériens travaillent au sein d’entreprises privées, à capitaux algériens ou étrangers, rentable et capables de proposer des salaires plus décents en équivalent monnaie étrangère. Réévaluer le dinar permettrait une meilleure redistribution des richesses issues du pétrole et réduirait la part des capitaux transférés par les groupes étrangers…
 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 08 septembre 2008 à 12:12:14
Algérie : 133 milliards de dollars de réserves et 1,5 millions de couffins
Par   lounes guemache   le   2008-09-08


A la fin juin 2008, l'Algérie disposait de 133 milliards de réserves de change. Durant les six premiers mois de l'année, la hausse des prix du baril de pétrole sur les marchés internationaux a rapporté aux caisses de l'État plus de 55 milliards de dollars supplémentaires. Ces chiffres ont été rendus publics, dimanche 7 septembre, par le ministre des Finances après une audience avec le président Bouteflika consacrée à la situation économique du pays. A ce rythme, les réserves de change algériennes devraient atteindre 200 milliards de dollars à la fin de l'année.

Paradoxalement, ces chiffres ont été dévoilés moins de dix jours après une autre annonce : la distribution de 1,5 millions de couffins destinés aux nécessiteux durant le Ramadhan, pour un budget global de 3 milliards de dinars (30 millions d'euros). Selon des statiques officieuses, plus de 20% de la population vit sous le seuil de pauvreté. A ce chiffre, on pourrait ajouter tous les autres Algériens qui ont un quotidien difficile, avec des salaires parmi les plus bas de la planète.

Ces éléments illustrent ce que les économistes appellent désormais le « paradoxe algérien » : un peuple pauvre dans un pays riche. Ils posent aussi la question de la redistribution de la richesse nationale. La hausse des prix du baril durent depuis maintenant plus de huit ans. Et depuis quelques années, le discours économique du gouvernement n'a pas évolué. Les mêmes indicateurs sont régulièrement mis en avant : des réserves de change en hausse, la croissance du PIB, une inflation artificiellement maitrisée grâce aux subventions des produits de première nécessité...Mais sur le terrain, la situation des Algériens n'a pas évolué dans le même sens que la croissance économique et des performances annoncées régulièrement par le gouvernement.

Dimanche, le président Bouteflika, au lieu de se comporter comme un épicier comptant sa caisse à la fin de la journée, aurait dû interroger son ministre de l'économie sur les résultats de sa politique sur l'emploi et le pouvoir d'achat des Algériens. Ce sont les deux seuls indicateurs valables pour mesurer la réussite d'une politique économique. Ce sont également les deux seuls indicateurs qui intéressent les Algériens.
 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 08 septembre 2008 à 21:40:40
Un Algerien qui chante le... blues a New York:
http://www.giantrealm.com/music/metal-out-of-africa
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ambrine 34 le 09 septembre 2008 à 15:44:45
Un Algerien qui chante le... blues a New York:
http://www.giantrealm.com/music/metal-out-of-africa

merci!!!!!  dommage que mon anglais laisse à désirer pour la lecture de l'article  :|
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: gomez le 09 septembre 2008 à 15:47:02
Un Algerien qui chante le... blues a New York:
http://www.giantrealm.com/music/metal-out-of-africa

merci!!!!!  dommage que mon anglais laisse à désirer pour la lecture de l'article  :|

C'est simple ya si BBAinNYC traduit STP.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: jenina le 09 septembre 2008 à 16:05:11
Si BBAinNY a dit que la traduction était payante; du coup je n'ai pas osé lui demander!!!!!!!!!!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: gomez le 09 septembre 2008 à 16:12:00
Fi ramdhan traduction battel  :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 09 septembre 2008 à 17:00:52
OK OK OK... Je vais m'y mettre... Inchallah sadaqa maqboula! :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: jenina le 09 septembre 2008 à 17:16:41
merci et tu auras des hassanates!!!!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 09 septembre 2008 à 17:45:18
merci et tu auras des hassanates!!!!
Si tu veux la trad. des 2 articles, tu devras me procurer une fatwa pour ne pas faire careme les week ends :-D :-D Saha f'tourkoum, Jenina
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ambrine 34 le 10 septembre 2008 à 08:29:39
OK OK OK... Je vais m'y mettre... Inchallah sadaqa maqboula! :-D
par avance merci  :-D et j'espère que ta gentillesse sera récompnsée  :wink:
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 10 septembre 2008 à 09:54:56
10/09/2008
hoggar a dit :

Franchement je suis moins choqué par le fait que Boutef auditionne ses ministres que par ses réelles intentions qui sont destinées en effet à consoler, à dribbler, à faire oublier, et surtout pour qu’il puisse revenir dans de nouveaux habilles à l’opinion nationale . Rappelez vous chers amis la polémique qui a eu lieu en France quand Sarko avait évoqué son intention de noter les performances des Ministres, sauf que lui, il est plus rusé et puis c’est vrai que l’opinion Française est plus alerte, il a donc préféré de confier cette mission à des cabinets d’expertises . Charles de gaulle était une immense personnalité qui ne connaissait rien à l’économie, et pourtant il a eu le bon flirt d’appeler Raymond barre, et a su se faire entourer des bonnes compétences . Donc le problème est avant tout dans les intentions de Boutef, et qu’il est le seul à ne pas avoir compris que sa politique est tout simplement obsolète, et il est entrains de faire perdre du temps à l’Algérie entière !!! je ne pense pas que ça soit une insulte d’auditionner des ministres qui sont aussi médiocres que ceux du gouvernement Algérien . S’ils se sentent humiliés, ils n’ont qu’à quitter leur postes . Je parie qu’ils ne bougeront pas même si Boutef cracherait sur leur figures !!! __________________________________________________________________________________________
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: POPO le 13 septembre 2008 à 09:31:54
bonjour l'equipe  :-)

apparemment  c'est une belle journee a BBA / LE CIEL EST GRIS DONC PAS DE SOLEIL
il fait frais !!!!!!   :-)   on peut bouger alors bonne journee et a +   :wink:
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 13 septembre 2008 à 13:59:04
BONJOUR!! ..C'EST LA RENTREE DES CLASSES

(http://i36.tinypic.com/2mo2pz5.jpg)

(http://i34.tinypic.com/2e1fxow.jpg)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 14 septembre 2008 à 12:12:37
Coupures d’électricité : ce que Sonelgaz ne dit pas aux Algériens -ENQUETE

Par  sonia lyes , le  13/09/2008  |  réactions : 20

Depuis quelques jours, l’Algérie vit au rythme des délestages d’électricité. La majorité des régions du pays est touchée par les coupures de courant qui interviennent souvent en début de soirée, à l’heure de la rupture du jeune, provoquant la colère de la population. Dans plusieurs wilayas, les délestages ont provoqué des émeutes : des jeunes en colère sont sortis dans les rues pour crier leur mécontentement. Mais Sonelgaz continue de maintenir que les coupures ne sont pas liées à des délestages. Selon la société nationale, elles seraient liées aux mauvaises conditions météorologies et à la chute de pylônes électriques. Des explications peu crédibles aux yeux de la population, d’autant que la situation dure depuis maintenant plusieurs années. Elle avait même coûté son poste à l’ancien PDG de la société Abdelkrim Benghanem.

Des sources internes à Sonelgaz ont confié à TSA (toutsurlalgerie.com) que la situation actuelle est le fruit d’une gestion désastreuse qui dure depuis maintenant de nombreuses années. L’actuel PDG de la compagnie Nourredine Bouterfa était en effet un ancien proche collaborateur de M. Boughanem qui l’appelait «Khali». Sa nomination après le départ de l’ancien PDG n’a pas permis d’apporter le sang neuf dont avait besoin Sonelgaz pour se développer. «Il a gardé les mêmes personnes, avec les mêmes méthodes de travail», explique un haut cadre de la compagnie.

Selon nos sources, les prévisionnistes de Sonelgaz n’avaient pas vu l’arrivée massive des climatiseurs dans les foyers et encore moins l’explosion du taux d’équipement en électroménager. Ils n’avaient pas non plus intégré à leurs calculs le boom immobilier, avec la construction de plusieurs centaines de milliers de logements en cinq ans. «Les 400 000 logements déjà construits dans le cadre du programmes quinquennal du président n’ont pas été pris en compte dans le calcul des prévisions», explique la même source. En 2001, Sonelgaz avait fait ses prévisions sur une période de neuf ans, jusqu’en 2010. Et c’est sur cette base que la société a ajusté son activité et ses investissements. Or, depuis cette date, l’Algérie a considérablement évolué, avec de nouvelles habitudes de consommation, une hausse des températures…

Plus inquiétant, les prévisions de consommation sont effectuées par une petite équipe, souvent d’une manière arbitraire. «Chaque année, en novembre, on prenait la consommation de l’année d’avant et on rajoutait 2% comme prévision de hausse pour l’année d’après. Quand le document atterrissait sur le bureau de l’ancien PDG, il décidait souvent de réduire ce taux à 1,7 ou 1,8. Sur un coup de tête», explique un ancien cadre de Sonelgaz, aujourd’hui vivant en Europe. Mais, «à aucun moment, nous n’avons pris le soin de comparer nos prévisions avec la consommation réelle pour connaître les écarts et faire des ajustements. C’était du travail bâclé qui arrangeait tout le monde», poursuit-il. Résultat : Sonelgaz n’a pas vu la hausse de la consommation de ces dernières années et n’a donc pas pu s’adapter à la situation.

Autre élément qui expliquerait les délestages pendant l’été : l’entretien annuel des centrales électriques. C’est une longue tradition chez Sonelgaz : les opération d’entretien des centrales s’effectuent durant l’été. Pourquoi ? « Aucune explication logique ne peut être fournie. C’est seulement une méthode de travail qui n’a pas changé depuis des années. Personne n’ose la remettre en cause», explique le même cadre. Actuellement, estime t-il, plusieurs centrales seraient à l’arrêt. Mais Sonelgaz ne le reconnaîtra jamais.

A ces dysfonctionnements en matière de gestion en interne viennent s’ajouter d’autres problèmes, comme les branchements illicites. Plusieurs centaines de milliers d’Algériens consomment de l’électricité gratuitement. «Nous ne connaissons pas le prix réel de ce que nous vendons. Nous ne savons pas non plus comment fixer les tarifs et nous ignorons qui paye quoi», reconnaît le même cadre. Des pertes d’électricité dont les taux réels – près de 40% selon nos sources- restent confidentiels. Le PDG ne peut pas en effet prendre le risque de transmettre les vraies données à sa tutelle.
 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 14 septembre 2008 à 16:56:37
Un extrait de la loi des finances 2009... Priorites toujours respectees (3eme mandant obligE)
De quoi  :cry: :cry: :cry: Au lieu de l'eau, les algeriens peuvent toujours aller s'abreuver de bonnes paroles a la mosquee... et les transports ... Ben les anciens moudjahids ont toujours les licences d'importation... au diable les autres

Industrie et promotion des invest      1.504.662.000    (1.135.312.000)
Aménag.t du terr., env. et tourisme    5.284.994.000     (4.935.845.000)
Ressources en eau                             7.748.356.000  (11.205.385.000)
Transports                                          8.215.955.000    (8.338.229.000)
Commerce                                           8.492.274.000   (7.061.767.000)
Affaires religieuses et wakfs              14.171.900.000    (13.698.635.000)
Moudjahidine                                    151.075.449.000   (141.444.685.000)
 
 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 14 septembre 2008 à 18:48:43
j'ai fais un petit ''copier /coller '' de la reaction d'un citoyen à cette loi de finance sur ''toutsurlalgerie''
14/09/2008
lillois a dit :

''c est quand grave de voir que le budget alloué pour les moudjahine et les affaire religieuse sont priorité est plus apportante que la santé ,l habitat éducations ,pme, pmi et j en passe,les affaire religieuse pourquoi l 'etat prend en charge les salaires des imans qui préchent la parole de dieu qui est pour l etat plus important que l educations des enfant dans les ecoles avec des professeurs mal payes et des classe ou ils y a un manquent de materiel pour pouvoir apprendre dans de bonne conditions que c est imans qui préche des paroles qui ont mené ce pays dans le terrorimes et pourquoi construire des mosqués encore qui deviennent ingerable ce pays a une mosqué déja par quartier a chaque coin de rue y a une mosqué et c est soit disant moudjahide qui pour certain ce sont battu et le reste ils sont resté caché dans les maquis sans avoir participé à des missions de combat une fois la guerre fini ils ce sont dit qu ils ont fait la guerre les vraix combatant sont mort les armes à la mains ou ils sont était vraiment bléssé dans c est guerre ce n ai pas parceque la police francaise à arrété des personnes aux hasars dans les villages ou dans les villes est qui sont passé quelle jour en prisons qu on peut ce predente moudjahides l etat devraient faire des enquétes sur c est personnes qui ont des  pensions injustifié c est budgets auraient du etre à la fin de la listes des priorité de l etat .

14/09/2008
beninas a dit :

Il ne faut pas mélanger les torchons et les serviettes en mettant tous les moudjahidine dans le même panier. Certes il y a parmi eux beaucoup de ce qu'on appelle "les marsiens", c.à.d. ceux qui se sont autoproclamés combattants de la liberté au lendemain du cessez-le-feu en mars 1962, mais d'autres continuent toujours de porter les stigmates de leur lutte contre l'occupant, et arrivent difficilement à joindre les deux bouts avec la maigre pension que leur accorde l'état. Et puis, qui mérite d'être blâmé? le moudjahid qui n'a rien demandé ou bien le gouvernement qui a élaboré cette satanée loi de finance.

moi je dis :

tant qu'on n'accordera pas d'importance à l'éducation(avec ses differents paliers) , à  la santé., à la recherche et au developpement du niveau de vie du citoyen ....rien ne marchera dans ce bled
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ishtar le 14 septembre 2008 à 19:32:42
je comprend parfaitement votre colère que je porte en moi depuis lontemps, cette histoire de mosquées qui poussent comme des champigons sauvages un peu partout, même à la place des éspaces verts dans les citées, et les cafés qui ouvrent par dizaines, la politique est la suivante : ""passez votre temps entre la mosquée et le café, parlez surtout de ce que pense le voisin de la femme du voisin, et ce que dit le coran, par rapport à ça, occupez vous de tous ce qui est petit et insignifiant, pendant que les autres avancent à pas géants.
Oubliez que vous avez droit aux:savoir, à la santé, à vous nourrir convenablement, à voyager, à respirer tout simplement.
dans nos mosqués , on ne dit pas que le savoir est vital pour avancer, alors que le coran le dit, on ne dit pas que dieu aiment les gens qui persévèrent et demandent le savoir à dix mille lieux de chez eux, le savoir chez nous n'a qu'un seul sens:" la charia" tout le reste ça n'interesse personne.
l'éducation de nos enfants, oh!!!! ça c'est une autre histoire.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: POPO le 16 septembre 2008 à 19:47:21
Un jeu vidéo pour massacrer les musulmans
dimanche 14 septembre 2008, 11h05 
Publiée par Gizmo de la rédaction de INpact Virtuel

Le dernier scandale vidéoludique amateur en date nous vient tout droit d'Australie. Eric Vaughn, qui ne devrait pas tarder à chercher à changer de nom maintenant que le monde entier le connaît, a développé sous le pseudo Sigvatr, le jeu Muslim Massacre dans lequel vous devez... butter du musulman.

Le site officiel décrit le jeu comme celui d'un « Génocide religieux moderne »...

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: POPO le 16 septembre 2008 à 20:24:35
SUITE : jeu raciste
Le site officiel décrit le jeu comme celui d'un « Génocide religieux moderne »...

Le pitch est le suivant : Les USA ont déclaré la guerre à l'Islam. Vous incarnez un héros américain et devez éradiquer la race musulmane avec un arsenal composé des armes les plus destructrices. Et d'ajouter un « Ne soyez pas une tapette libérale ».

Des officiels musulmans anglais se sont d'ores et déjà indignés contre ce jeu. Sans préciser s'ils étaient des tapettes libérales ou non.

Quoi qu'il en soit, quelles que soient les intentions de l'auteur, nous ne saurions bien entendu cautionner une telle connerie. Et quand bien même nous sommes passés maîtres depuis bien longtemps dans l'art de la connerie, il y a connerie et connerie. Et là, c'est de la connerie détestable

(http://nsa02.casimages.com/img/2008/09/16/mini_080916082343559398.jpg) (http://www.casimages.com/img.php?i=080916082343559398.jpg)
(http://nsa02.casimages.com/img/2008/09/16/mini_080916082611348697.jpg) (http://www.casimages.com/img.php?i=080916082611348697.jpg)


A  VOS COMS !!!!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 17 septembre 2008 à 15:07:53
voila l'ALGERIE FAIT PERDRE DES ACTIONS GRATUITES aux travailleurs algeriens travaillant dans des firmes etrangers un plus pour RAMDHAN Laid et la rentrée des classes .lisez cela !!!

Algérie : le gouvernement s’oppose à la distribution d’actions gratuites aux salariés algériens de sociétés étrangères


Régulièrement, les entreprises occidentales cotées en Bourse lancent des opérations de distribution d’actions gratuites en faveur de leurs salariés. Cette pratique  managériale, venue des Etats-Unis, s’est généralisée en Europe ces dernières années. Elle constitue un élément de rémunération supplémentaire qui vient s’ajouter aux autres outils : salaire, participation, intéressement, part variable…Son but : associer les salariés aux succès de leur entreprise et leur permettre de profiter d’une éventuelle hausse du cours de l’action en Bourse. La distribution d’actions gratuites figure parmi les outils de rémunération les plus appréciés des salariés des entreprises dans plusieurs pays.

Généralement, la distribution concerne les salariés de la maison mère et ceux des filiales implantées à l’étranger, en fonction de la législation de chaque pays. Or, selon nos informations, les salariés algériens de plusieurs filiales de groupes étrangers ont été systématiquement privés de cet outil de rémunération. Ces derniers mois, le gouvernement algérien s’était en effet à plusieurs reprises opposé à des demandes émanant de sociétés étrangères implantées en Algérie, notamment françaises, qui avaient émis le souhait d’attribuer à leurs salariés algériens des actions gratuites.

La cause ? La législation algérienne ne permet pas de telles opérations, répondent invariablement les autorités monétaires. Un argument peu convaincant, voire incompréhensible, pour plusieurs groupes étrangers concernés. «Nous réalisons ce type d’opérations en Tunisie et au Maroc sans aucune difficulté. Les actions gratuites sont souvent placées dans un compte géré par la maison mère. Il n’y donc aucun risque pour l’Algérie. On ne comprend pas cette mesure qui n’a que des avantages pour le salarié algérien car il ne dépense pas un seul centime pour acquérir ces actions», souligne le directeur d’une filiale algérienne d’un groupe européen, qui a requis l’anonymat. De même que l’Etat algérien ne prend aucun risque dans ces opérations totalement transparentes car soumises aux contrôles des autorités de marchés.

Ce n’est pas la première fois que le gouvernement s’oppose au développement de l’actionnariat salarié dans le pays. Dans les autres pays, les salariés d’entreprises publiques privatisées ont eu la possibilité de souscrire des actions à des prix préférentielles. En Algérie, les salariés des sociétés privatisés ont été systématiquement mis à l’écart, les privant ainsi d’une possibilité de profiter pleinement du développement de leur entreprise.   
 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 17 septembre 2008 à 22:05:50
Algérie : Bouteflika accorde un salaire de 300.000 dinars aux députés

La mesure va faire certainement jaser dans les chaumières : les députés de l’Assemblée nationale ont adopté mercredi le projet modifiant la loi relative au membre du parlement. Elaboré par une commission paritaire issue des deux chambres parlementaires, il prévoit une hausse conséquente du salaire de base des députés. Selon des sources parlementaires contactées par TSA (toutsurlalgerie.com), le montant de l'indemnité de base mensuelle du membre du Parlement, dont le point indiciaire était de 5.438, est passé à 15.505, soit le triple.

Explication moins technique : le salaire du parlementaire doit se situer autour des 300 000 dinars (3000 euros), indemnités de transport et d’hébergement comprises. Selon Louisa Hanoune dont le parti (PT) a voté contre l’ordonnance, le salaire serait « équivalent à 30 fois le SMIG » dont le montant est fixé à 12000 Da. « Le problème du parlementaire réside non pas dans la réévaluation du point indiciaire et donc de son salaire mais plutôt dans l’absence de statut », estime pour sa part le RCD qui a également rejeté le texte. Seuls les partis de la coalition, majoritaires à l’assemblée ont voté en faveur du texte. Issue des élections de mai 2007, l’actuelle Assemblée a été élue par moins de 35 % des électeurs. Selon certains organismes indépendants, elle a été élue par moins de 19 %.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 17 septembre 2008 à 22:09:04
c'est connu ...un pays de droit ..ou les riches s'enrichissent .. :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ishtar le 17 septembre 2008 à 22:49:54
 :x :x :x .3000 euros par mois pour chaque député, alors que plus de 14 millions d'agériens vivent au seuil de la misère :x :x :x
  :lol: :lol: :lol:courage mes amis, je crois que nous allons continuer à payer l'indépendance du pays encore quelques décénies, nos parents ont eu la malchance de survivrent à la guèrre, ce qui fait de nous aujourd'hui le reste du reste pour ne pas dire enfants de "H....S", par respect pour vous et seulement pour vous je n'ose même pas le dire . certains vont trouver  "LE MOT QUI MANQUE", il est dur, même trés dur, désolée, c'est la colère et le déséspoir qui parlent
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 22 septembre 2008 à 10:52:08
Il aurait acquis des terrains pour 800 dinars/m2 : le mystère continue d’entourer les affaires d’Emiral en Algérie
Par  ali idir , le  21/09/2008  |  réactions : 18

 L'affaire de la promotion immobilière émirati Emiral n'a pas révélé tous ses secrets. Elle continue de susciter des commentaires acerbes dans les milieux d'affaires nationaux et même étranger. Depuis quelques jours, des informations non confirmées circulent sur le prix dérisoire payé par Emiral pour acquérir des terrains à forte valeur vénale près de Morreti dans la banlieue huppée de la capitale. «Les Emiratis ont acquis entre 6 et 8 hectares pour une bouchée de pain», affirme une source gouvernementale qui a requis l’anonymat. La même source n’a pas souhaité dévoiler le prix payé par les émiratis. Mais une source proche des milieux d’affaires nationaux approchée par TSA (toutsurlalgerie.com) avance le chiffre de 800 dinars le m2.

Le mystère reste également entier concernant la surface totale acquise par Emiral pour lancer ses projets. Selon une source proche des milieux d’affaires arabes en Algérie, le groupe émirati aurait bénéficié d’une surface totale de 15 hectares mais l’acte de propriété ne mentionne que 12 hectares. Une chose est toutefois sûre : Emiral est aujourd’hui le seul groupe du Golfe qui possède un titre de propriété de ses terrains en Algérie. Tous les autres investisseurs potentiels se sont implantés sur la base de promesses émanant de ministres ou de hauts cadres de l’Etat.

Cette situation agace de nombreux patrons algériens, eux-mêmes confrontés à des difficultés pour obtenir des terrains. «Les Emiratis ont payé un prix symbolique pour avoir des terrains sur un site touristique, bien protégé où réside la plupart des cadres de l'Etat. C'est un cadeau inexpliqué et injustifié de la part des autorités aux promoteurs du Golfe», fulmine le chef d'une entreprise privée. Certains patrons ne comprennent pas l'utilité du bradage de terrains à forte valeur vénale au profit de promoteurs immobiliers étrangers au moment où l'Algérie a davantage besoin d'investissements dans l'industrie et la création de la valeur ajoutée.

Les patrons s'inquiètent aussi du non respect par Emiral de la loi sur la promotion immobilière. Le cas a même été évoqué, jeudi 11 septembre, par le chef du gouvernement Ahmed Ouyahia devant les membres du Forum des chefs d'entreprises (FCE). Emiral, qui a lancé son projet immobilier fin 2007, prévoit de construire des appartements haut standing près de Morreti. Le prix prévisionnel du mètre carré de l'appartement aurait été fixé à 440.000 dinars. Emiral a exigé des demandeurs de déposer une caution d'au moins 3 millions de dinars auprès de Fransabank, une banque à capitaux arabes, qui vient d'obtenir son agrément de la Banque d'Algérie. Ne figurant pas dans la loi sur la promotion immobilière en Algérie, cette exigence n'a pas appréciée par le chef du gouvernement. Selon nos informations, Emiral n'aurait pas établi d'actes notariés aux souscripteurs, ce qui est également contraire à la loi.
 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 22 septembre 2008 à 18:11:07
LE TEMPS PRESSE, PASSONS AUX CHOSES SÉRIEUSES ! 
 
Par Hakim Laâlam 
Email : laalamh@yahoo.fr
3e mandat pour Abdekka. Le MSP n’a pas encore dit Oui.
Mais il a …

…dit Naâm !


Maintenant que le «suspense» électoral le plus haletant, depuis la succession d’Andropov par Tchernenko à la tête de l’URSS, a été levé par H’mimed, il nous faut vite passer aux choses sérieuses. Très vite, car ce n’est pas tout d’annoncer que Boutef’ va se présenter à la présidentielle contre Abdekka, afin que l’alternance démocratique soit respectée. Encore faut-il régler d’épineux, d’importants et capitaux points à l’ordre du jour permanent d’une élection algérienne. Parfois même plus importants que le scrutin lui-même. Sans le règlement de ces questions-là, l’élection risquerait de s’en trouver perturbée, chahutée, voire même — suprême horreur — entachée d’irrégularités. Ce qui en soi porterait un coup fataaaaaaaaaaaaal à notre «cridibiliti» démocratique aux yeux «trachomisés» du monde. Donc, passons maintenant, tout de suite, ici même, sans plus attendre, aux choses sérieuses. D’abord appeler les tailleurs. Il faut habiller de pied en cap les chorales d’enfants gominés qui vont accueillir Boutef’ au cours de ses tournées électorales. Ensuite, prendre rendez-vous chez les coiffeurs pour les chignons des jeunes, gentilles et belles hôtesses qui seront chargées de remettre sur un coussin bordeaux brodé d’or les clés des villes où Boutef’ ira promettre de faire aussi bien qu’il a déjà fait jusqu’ici. Ensuite, passer un coup de fil au dresseur de colombes blanches afin d’établir un programme précis, serré et détaillé des prestations de ses volatiles et de vérifier avec lui que ses pigeons sont toujours aptes à se poser sur l’auguste manche du non moins auguste costume présidentiel. Ensuite, mailer tous les Ghaïta-Band afin de régler avec eux et avec leurs agents les derniers détails, comme de disposer de tambourins à la peau bien tendue, de derboukate chauffées suffisamment à temps et de zornate astiqués avec du bon polish, celui qui n’occasionne pas d’éternuements chez le candidat Boutef’, comme ça a été malheureusement le cas lors de certains meetings en 2004. Ensuite, et pas enfin, organiser des séminaires et des regroupements en altitude pour tous les poètes chargés de lire des vers à la gloire du candidat éternel, leur prescrire un entraînement très strict et signer avec les apiculteurs un contrat d’approvisionnement en miel pur afin que nos «lecteurs de motions de soutien» gardent une voix claire, audible et triomphante. Vous voyez bien pourquoi je vous exhortais en début de chronique à aller vite, à entamer dès maintenant le travail. Car la tâche est énorme. Le programme colossal. Aucune fausse note ne sera tolérée. A vos instruments ! Et que le bazar commence ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.
 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 22 septembre 2008 à 18:16:25
salut ...Laâlam vient de decrire la fameuse comedie "carnaval fi dechra" ...qui sera jouer reelement dans chaque wilaya
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 22 septembre 2008 à 20:04:08
Juste Mallak ...avec des excuses au comedien Ariouet:

http://www.truveo.com/Discour-Carnaval-fi-dechra/id/2212976117
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 24 septembre 2008 à 15:55:43
Investissements étrangers : économistes et analystes internationaux jugent sévèrement les nouvelles lois algériennesPar  sonia lyes , le  24/09/2008 

Les dernières mesures gouvernementales concernant les investissements, notamment la volonté de l’Etat algérien de conserver la majorité (au moins 51%) dans les projets lancés, vont pousser les investisseurs étrangers à réfléchir à deux fois avant de s’implanter en Algérie, estiment plusieurs analystes interrogés par des agences d’information financière. Selon eux, ces mesures, qualifiées de populistes, viendront compliquer un régime d’investissements déjà piégé par la bureaucratie, les incertitudes politiques et les attentats spectaculaires d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI, ex-GSPC).

Une telle perspective constituerait une très mauvaise nouvelle pour l’économie algérienne, très dépendante des exportations de pétrole et de gaz, soulignent encore ces spécialistes, qui estiment que l’Algérie a besoin de créer de nouveaux emplois dans les secteurs hors hydrocarbures où elle a besoin de compétences et de technologie. «S’ils implémentent ces mesures, cela va être une catastrophe pour l'économie, en terme d’impact sur les investisseurs qui souhaitent s'engager» en Algérie, affirme Philippe Dauba-Pantanacce, Senior économiste pour la zone Afrique du Nord-Moyent-Orient à la banque britannique Standard Chartered.

«Les investisseurs étrangers ont continué à parler de l’Algérie comme un pays avec potentiel considérable, mais ces nouvelles mesures vont dissuader les potentiels investissements étrangers» explique pour sa part Simon Kitchen, Senior économiste de la banque d'investissement EFG-HERMES qui considère l’attitude du gouvernement algérien comme un retour en arrière. Et d’ajouter : « même si vous envisagez d’aller en Algérie depuis longtemps, la question qui se pose maintenant est de savoir comment en sortir si un jour vous décidez de partir». M. Kitchen fait référence à la mesure concernant le droit de préemption de l’Etat algérien sur les cessions de filiales étrangères implantées en Algérie.

Geoff Porter, un analyste d’Eurasia Group consultants, explique : « Si ces mesures ont été appliquées aux hydrocarbures, elles seraient en ligne avec les tendances globales. Mais même comparativement à la Chine, ces mesures sont agressives». Pour l’économiste algérien Lyes Kahouadji, plusieurs mesures annoncées vont dans le sens de la défense des intérêts de l’Algérie, mais il affirme ne pas comprendre la manière avec laquelle elles ont été annoncées : soudainement et sans aucune concertation. «Nous ne comprenons pas pourquoi le gouvernement a pris ces décisions. Il n'y a pas eu de débat, aucune explication».

Mais certains analystes sont plus nuancés, estimant qu’il pourrait s’agir d’un simple discours préélectoral. De même que des diplomates anonymes ont indiqué à Reuters que la mesure concernant la volonté de l’Etat de conserver la majorité dans les projets pourrait finalement être supprimée ou appliquée au cas pas cas, selon les dossiers.   
 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: POPO le 24 septembre 2008 à 16:05:55
salut  :wink:

journal el watan aujourd'hui ...

                                           (http://nsa02.casimages.com/img/2008/09/24/080924040415738555.jpg) (http://www.casimages.com)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: gomez le 24 septembre 2008 à 16:07:37
Parmi les aberations de fakhamatou

Source :"LIBERTE"

Stupeur dans la communauté émigrée
Le droit au déménagement quasiment interdit
Par :A. Ouali
Lu : (7423 fois)

C’est un jeune venu d’Alger qui a semé la stupeur parmi une petite assemblée joyeuse réunie dans un café du 19e arrondissement de Paris. Document en main, cet expert un peu particulier muni d’un visa de circulation permanent, et qui s’est spécialisé dans l’assistance aux émigrés, explique à son auditoire que, désormais, pour être exonéré des droits des douanes lors d’un déménagement,  le ressortissant doit restituer définitivement son titre de séjour aux autorités du pays d’accueil.

Notre “expert” ne se trompe pas : c’est une disposition passée quasiment inaperçue et qui figure dans la Loi de finances complémentaire, un texte de reconquête fiscale tous azimuts comme la taxe sur les véhicules neufs. Jusque-là, chaque ressortissant avait le droit de rentrer au pays une fois dans sa vie avec des marchandises équivalent à un montant n’excédant pas les 22 000 euros.
Selon la disposition en question, l’émigré doit donc restituer son titre de séjour et présenter un document le prouvant pour espérer bénéficier des avantages douaniers. Après avoir écouté sagement les explications de notre “expert”, le serveur Djilali perd brutalement sa bonne humeur. Et se met à maugréer. À la place du sourire, c’est une mine renfrognée qu’il affiche devant les clients surpris par ce retournement inattendu. Djilali n’a pas la réputation d’un homme lunatique.
Arrivé depuis de nombreuses années à Paris, il espérait aider sa famille restée dans le dénuement des montagnes par l’achat d’une voiture. Un tel geste le fait grimper dans l’échelle de l’affection maternelle et de l’estime villageoise. Tout près d’exaucer ce vœu, Djilali est obligé de le mettre dans le rayon des illusions quand fut prononcée à Alger l’interdiction d’importer des véhicules de moins de trois ans. Revenu de sa déception, il se console en se disant, un tantinet philosophe, qu’à quelque chose malheur est bon.
Au lieu d’un véhicule d’occasion, ce sera une voiture flambant neuve qu’il va donc offrir à sa famille. Il fallait juste se remettre au labeur, ce à quoi il ne rechigne pas en digne fils des montagnes pétri dans l’épreuve et la patience. Et voilà son rêve s’évaporer encore une fois.
Peut-être définitivement ! “La famille attendait cette voiture depuis des années”, lâche-t-il en laissant tomber ses bras sur le comptoir. En signe d’impuissance et de résignation. “C’est une loi qui connaîtra le même sort que celle sur l’importation des liqueurs”, tente de le consoler son ami Moussa. Il se réfère à la loi d’inspiration islamiste, abrogée depuis, qui interdisait l’importation de liqueurs. Moussa, qui n’a pas de projet de déménagement, ne contient pas sa colère, teintée d’ironie. “C’est une loi qui va toucher les pauvres. Les véhicules de luxe vont continuer à être exonérés en raison des titres, fonctions et relations de leurs propriétaires”, s’indigne-t-il. “C’est une loi aberrante, stupide et irréfléchie”, s’emporte aussi un président d’association très connu au sein de la communauté.
En tout cas, le texte ne fera que compliquer son activisme pour le raffermissement du lien entre l’Algérie et ses émigrés. Élu au nord de la France, le député du RCD Rafik Hassani explique que la loi a été adoptée sans aucun débat à l’Assemblée nationale et surtout sans consultation des représentants de l’émigration. Pour lui, elle fait partie de “ces lois répressives adoptées par voie d’ordonnance”. Sans un exposé des motifs officiels, il suppose que la loi découle peut-être de la volonté du gouvernement de réduire le parc automobile dans une tentative de mettre de l’ordre dans la circulation. Un autre opposant trouve l’explication un peu angélique. Pour lui, c’est juste un cadeau aux importateurs installés en Algérie. Il observe que les nouvelles dispositions sur la construction sont frappées de la même suspicion. En interdisant aux citoyens de louer leurs biens sans la délivrance d’un certificat de conformité, c’est seulement permettre à ceux qui construisent des immeubles de bureaux de récupérer cette clientèle...
Dans les consulats, la note ne semble pas être parvenue. Les dossiers de déménagement continuent d’être déposés. Et à défaut d’information officielle, les agents se contentent de mises en garde verbales. “Attention vous risquez d’avoir des problèmes à l’arrivée”, répètent-ils. Il semble qu’il n’y a pas de préavis et que la loi est déjà en application dans certains ports.
Hamid a déboursé 14 000 euros pour l’achat d’une petite voiture et de quelques autres effets. Il est pris au piège. Il évalue à plus de 50 millions de centimes les frais de dédouanement. Une somme qu’il ne peut pas régler. S’il garde sa voiture en France, il est obligé de s’acquitter de la TVA. Et puis, c’est une perspective qui ne l’enchante pas. Tel autre a commandé une voiture et a versé une avance. Il est obligé d’y renoncer.
La loi risque de pénaliser en priorité les retraités et les petits salariés qui préfèrent garder une voiture lors de leurs séjours au pays. Personne n’est fou pour se séparer définitivement de son titre de séjour quand d’autres bravent la mer et ses dangers pour l’avoir.

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 24 septembre 2008 à 19:36:36
Un autre quotidien francophone qui va commencer a paraitre a partir du 8 Octobre mais qui est disponible en ligne:

www.letemps-dz.info
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 27 septembre 2008 à 13:28:51
Algérie : la nouvelle carte d'identité biométrique sera déployée vers 2013

Par  ali idir , le  26/09/2008  |
Le déploiement de la nouvelle carte nationale d'identité électronique à éléments biométriques est prévu en 2013, selon le président Abdelaziz Bouteflika. Le chef de l'Etat a annoncé la nouvelle, jeudi 25 septembre, à l'issue de la réunion restreinte consacrée au secteur des collectivités locales. Le ministre de l'Intérieur Yazid Zerhouni avait déclaré fin mai que le projet sera soumis au Parlement. Par ailleurs, la mise en place du passeport biométrique est prévue pour 2010. Le premier passeport biométrique algérien devrait sortir avant fin 2009, selon Zerhouni. Le gouvernement algérien a engagé des négociations avec le français Sagem pour l’attribution du contrat.

La création d'une CNI électronique sera accompagnée d'une mise en place d'un registre national de l'état civil électronique. Une initiative qui devrait permettre une modernisation de l'administration algérienne. Le Chef de l'Etat a dit que «tous les moyens financiers, matériels et humains, seront dégagés pour le succès de cette opération qui dotera le pays d'un instrument moderne essentiel à l'amélioration du service public».

En attendant 2013, le Président a instruit le gouvernement de «poursuivre la simplification et l'allègement des procédures et formalités administratives, ainsi que de l'amélioration du service public communal dans tous les domaines». Aujourd'hui, l'administration algérienne est l'une des plus archaïques au monde. Elle cumule des retards considérables dans de nombreux domaines comme l'informatisation de l'état civil et l'accueil des citoyens. La situation des archives de l'état civil est également catastrophique : les documents sont souvent stockés dans des conditions déplorables, accélérant leur détérioration.
 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: POPO le 29 septembre 2008 à 05:11:17
re-bonjour milor   :-D  saha shourek  :wink:

pour le 2 eme defi  :wink: je crois que c'est possible !!!!! surtout pour ....nos audacieux  :-)

avis a ceux qui sont pour les achats de souliers made in china !!!!  

Environ 1,7 million de chaussures fabriquées pour l'essentiel en Chine et dont le cuir s'est révélé toxique pour la peau ont été saisies en Toscane (centre de l'Italie), a annoncé vendredi la police financière à l'issue d'une enquête de plusieurs mois.
                                   ils provoquent meme des cancers de la peau  

                            (http://nsa02.casimages.com/img/2008/09/29/080929051300336816.jpg) (http://www.casimages.com)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 29 septembre 2008 à 12:01:39
voila le terorisme qui frappe encore lisez l'article plus la reaction de HOGGAR
29/09/2008 à 23:28
hoggar a dit :

Que dire ? ma profonde tristesse pour les victimes, et que dieu bénisse leur ames et donne à leur famille la patience pour surmonter leur douleurs . j'esprime Egalement ma profonde haine pour Djezzy, l'ARPT, le ministère des Télecoms et le gouvernement Algérien pour leur complicité dans la,gestion désastreuse et criminelle des puces Anonymes !!! le 10 octobre approche en effet, et les puces anonymes se mettent en valeur . C'est une grande honte pour cet Etat d'inconscients, de pilleurs, et de profiteurs qui ont sacrifié des victimes innocentes pour préserver leur profuts dans Djezzy et autres . Un attentat de plus déclenché par une puce anonyme à la veille de laid pour mettre en deuil des familles qui ne sont pas responsables de cette gestion désastreuse . ma profonde compassion pour les familles des victimes et toute ma rage et ma colère aux****** qui dirigent l'Algérie !!! __________________________________________________________________________________________
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: senna سنة le 29 septembre 2008 à 12:36:34
je n'est pas tout compris a propos de djezzy et les puces anonymes  :?
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 30 septembre 2008 à 17:45:17
Voila pourquoi je ne prends plus Air Cous Cous... Et encore des efforts ont ete faits  pour informer... Peut etre qu' Air Algerie devrait donner des alternatives... Les passagers en direction d'Istanboul peuvent le faire par escale: Une barque de Harragas a partir de Seybouse Plage ..
)Ooops... le vol Alger Annaba a aussi ete annule) :evil:
 

 
La 24 (Mardi 30 Septembre 2008)


Transport aérien
Air Algérie annule plusieurs vols durant l'Aïd-el-Fitr
Par :Rédaction de Liberte
Lu : (3127 fois)

La compagnie nationale de transport aérien Air Algérie a annoncé hier l'annulation de plusieurs de ses vols durant la période de l'Aïd-el-Fitr. Air Algérie précise, dans un avis, avoir annulé les vols à destination des escales suivantes sans donner de détails sur les raisons de ces annulations.
Mardi 30 septembre 2008 Alger/Touggourt/El-Oued et retour sur Alger (vol AH 6252/53)
Alger/Oran/Alger (vol AH 6102/03)
Ghardaïa/Illizi et retour (vol AH 6470/71)
Mercredi 1er octobre 2008
Oran/Annaba et retour (vol AH 6164/65)
Alger/Tébessa et retour (vol AH 6032/33)
Alger/Sétif et retour (vol AH 6212/13)
Alger/Jijel et retour (vol AH 6058/59)
Alger/Oran et retour (vol AH 6104/01)
Tamanrasset/Bordj-Badji-Mokhtar et retour (vol AH 6454/55)
Alger/Ghardaïa (vol AH 6200)
Alger/Annaba et retour (vol AH 6002/01)
 Jeudi 2 octobre 2008
Ghardaïa/Alger (vol AH 6201)
Alger /Oran et retour (vol AH 6108/09)
Alger/Annaba et retour (vol AH 6002/01)
Alger/Tunis et retour (vol AH 4000/01)
Alger/Istanbul et retour (vol AH 3018/19)
La compagnie invite par ailleurs sa clientèle à se rapprocher de ses agences ou points de vente agréés pour de plus amples informations
 
 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: cookie le 30 septembre 2008 à 18:15:37
Welcome to Algeria!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: gomez le 30 septembre 2008 à 19:12:41
AID MOUBAREK  à tous les visiteurs du forum (invités et membres) Koul sana oua entoum bi elf kheir 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ishtar le 30 septembre 2008 à 20:04:07

AIDKOUM MOUBAREK à tous et à toutes, wa koul ame wa antoum, bekheir.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: POPO le 01 octobre 2008 à 02:40:13
 :-D  de la part de salaheddine   milor   et   popo

           une bonne soiree passee a BBA avec des amis bordjiens , et une promenade en ville
 
              nous vous presentons tous nos voeux de bonheur et de prosperite
                                   bonne fete de l'aid  a tous et a toutes  :wink:
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 01 octobre 2008 à 23:23:12
Re bonsoir à Tous

Pour ceux qui se balladent..... belle promenade........

Ici, en hommage à un homme DCD récemment..... je poste ce témoignage ici.... comme Lak avait proposé ce topic..... à cet effet jadis....... Une belle prose où le contenu est à la hauteur de la Grande Classe du Défunt  :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:

La mort de Paul Newman, icône américaine
Paul Newman était un des exemples que produit la société capitaliste dans laquelle nous vivons ou survivons : acteur de cinéma mondialement connu devenu homme d'affaires richissime, il disposait de moyens propres pour "faire le bien autour de lui" et s'engager dans de bonnes causes … qui ne changeaient pas fondamentalement la donne ! Du moins aura-t-il vécu comme un "honnête homme" dans un monde où le culte de l'argent rend sans pitié ni compassion pour leurs semblables la plupart de ceux qui le possède ou veulent l'acquérir. (Extrait de presse: humanité)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 02 octobre 2008 à 20:36:47
Pour ceux qui veulent tenter leur chance aux US, la loterie pour la carte verte commence aujourd'hui et s'etend jusqu'au 30 Novembre.... Voila le site:

http://www.dvlottery.state.gov/
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 02 octobre 2008 à 23:10:45
Pour ceux qui veulent tenter leur chance aux US, la loterie pour la carte verte commence aujourd'hui et s'etend jusqu'au 30 Novembre.... Voila le site:

http://www.dvlottery.state.gov/

tenter sa chance..... pour un visa....... made in America.....  :roll: :roll: :roll: :roll:
 et jouer sa vie à la loterie......  :| :| :| :| :| bonne chance à ceux qui s'y essaieront......
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 05 octobre 2008 à 09:53:11
merci BBAin NYC pour le "green card" peut etre que je tenterai ma chance!!!
comme cela fait 20ans avec la fin d'une epoque où le parti unique dominait la scene avec son fameu article 121" nul ne peut acceder à un poste de responsabilité s'il n'est pas militant du FLN"
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ishtar le 05 octobre 2008 à 12:39:20
Bonjour,
 tout à fait d'accord avec toi echecplayer, mieux vaut la "green card", que les bateaux des passeurs sans scrupules, qui tuent des dizaines de jeunes, ou alors la politique de la  "hogra",et de "l'oppression" qui donne envie de partir à ceux qui n'en peuvent plus .le choix est vite fait. :x :x :x si vraiment il ya un choix.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: JOUD le 06 octobre 2008 à 18:44:52


                     Un vent de panique souffle sur les grandes places boursieres ce lundi ,
                     ce qui laisse presager une crise  financiere mondiale a hauts risques,
                     selon les observateurs...Notre ministre de l'Economie declare  que
                     notre pays est a l'abri de cette crise(???)...
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 06 octobre 2008 à 19:36:54
STOCKHOLM (Reuters) - Le prix Nobel de médecine 2008 a été décerné lundi aux Français Luc Montagnier et Françoise Barré-Sinoussi pour leur découverte du VIH et à l'Allemand Harald zur Hausen pour ses travaux sur le cancer du col de l'utérus, a annoncé le comité Nobel.

Luc Montagnier, né en 1932, directeur de la Fondation mondiale recherche et prévention sida, et Françoise Barré-Sinoussi, née en 1947, chercheuse à l'institut Pasteur, se partagent la moitié du prix de 10 millions de couronnes suédoises (1,02 million d'euros) "pour leur découverte du virus de l'immunodéficience humaine" en 1983.

Harald zur Hausen, chercheur à l'université de Düsseldorf et directeur scientifique pendant vingt ans du centre de recherche allemand sur le cancer d'Heidelberg, se voit attribuer l'autre moitié du prix "pour sa découverte des virus du papillome humain (VPH) à l'origine du cancer du col de l'utérus".



Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 06 octobre 2008 à 22:31:30


                     Un vent de panique souffle sur les grandes places boursieres ce lundi ,
                     ce qui laisse presager une crise  financiere mondiale a hauts risques,
                     selon les observateurs...Notre ministre de l'Economie declare  que
                     notre pays est a l'abri de cette crise(???)...

Le capitalisme arrive sans doute à sa vraie nature: ce que démontra une très célèbre plûme panphlétaire des les années 30:  JM Keynes

Il y a surtout dans cette crise enfin de lever une imposture idéologique quand aux soient disantes vertus autorégulatrices des marchés
L'Algérie possède comme "pare choc" le coussin de ses hydrocarbures, et même si les prix varient à la baisse en ce moment à cause du ralentissement économique mondial , le trend lui "géostratégiquement" demeurera sur une pente positive à cause du BRIC (Brésil, Rusiie, Inde et Chine)

Les placements faits par la BEA du fait de ce coussin hydrocarbures, ont en effet peu d'effets dévastateurs........ la situation est tellement catastrophique au pays en période normale pour la population  :| :| :| , que la structure inégalitaire des revenus implique que la crise touchera surtout..... les "notables" du système
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 06 octobre 2008 à 22:46:08
STOCKHOLM (Reuters) - Le prix Nobel de médecine 2008 a été décerné lundi aux Français Luc Montagnier et Françoise Barré-Sinoussi pour leur découverte du VIH et à l'Allemand Harald zur Hausen pour ses travaux sur le cancer du col de l'utérus, a annoncé le comité Nobel.

Luc Montagnier, né en 1932, directeur de la Fondation mondiale recherche et prévention sida, et Françoise Barré-Sinoussi, née en 1947, chercheuse à l'institut Pasteur, se partagent la moitié du prix de 10 millions de couronnes suédoises (1,02 million d'euros) "pour leur découverte du virus de l'immunodéficience humaine" en 1983.

Harald zur Hausen, chercheur à l'université de Düsseldorf et directeur scientifique pendant vingt ans du centre de recherche allemand sur le cancer d'Heidelberg, se voit attribuer l'autre moitié du prix "pour sa découverte des virus du papillome humain (VPH) à l'origine du cancer du col de l'utérus".


Sur le net par curiosité j'ai regardé quelques interviews de ces chercheurs, sur des 2 français, l'allemand je suis pas du tout une pro..... Les deux chercheurs ont des visages de limpidité
La femme est d'une modestie qui la rend immensément belle !!! Quelle classe et quel niveau !!!

Je suis personellement toujours impressionnée par les prouesses de l'esprit scientifique
Le nobel de médecine pour moi (avec celui de la littérature) récompense vraiment un travail particulièrement remarquable , car grace à ces esprits chercheurs , des vies gagnent en espérance et perdent en souffrance
Pas besoin d'être je crois du sérail médical pour en être vraiment persuadé
Merci pour cet info Tigre de Medjana  :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 07 octobre 2008 à 03:12:17
J'accepte le "merci" non merite-- je dois dire-- car je ne fais que relayer l'information :-D ... comme celle la d'ailleurs qui est loin de nous embaumer les coeurs (extrait d'un article sur Liberte d'aujourd'hui)

Une piètre position à l’échelle internationale
Aujourd’hui, l’université a du mal à atteindre le niveau requis. Que ce soit sur le plan régional ou sur le plan international, l’enseignement supérieur occupe toujours la queue du classement, notamment celui de Schengen 2008.  La meilleure université algérienne, en l’occurrence celle de Tlemcen, n’a obtenu, en 2007,  que la 39e place sur le plan africain, loin derrière les universités marocaines, tunisiennes, égyptiennes et sénégalaises… Au classement international, la situation est plus grave. Sur un total de 7 000 universités classées,  l’Algérie ne pointe qu’à la 6 995e place.  Ce n’est pas réjouissant. Ce classement est    basé sur le nombre d’étudiants inscrits, les publications universitaires et les prix Nobel obtenus par des chercheurs travaillant au sein de ces universités. Ce classement est loin d’agréer notre ministre de l’Enseignement supérieur. Et pour cause ! En effet, Rachid Harraoubia conteste la crédibilité de ce classement, considérant qu’il est surtout basé sur des critères idéologiques.

La pietre excuse: la main de l'etranger; ils ne nous aiment pas :cry: :cry: :cry:
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 08 octobre 2008 à 10:05:17
Mouvement dans le corps des chefs de daïra
lundi 6 octobre 2008

Sur les dix chefs de daïra que compte la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, deux ont été retenus dans le dernier mouvement dans le corps des daïras. Il s’agit des chefs de daïra d’El-Hamadia et de Mansourah. En outre, les chefs des daïra de Bordj, de Medjana, Kasd Ali, Bordj Ghedir, ils ont été respectivement mutés à El-Khroub, Dellès, Sidi-Aïssa, Touggourt, Mechrouha, El-Abadia et Beni Douala. Le chef de daïra de Ras El-Oued, 2e grande agglomération, lui, a été promu secrétaire général de la wilaya de Naâma. Par ailleurs, un cadre de l’inspection générale, en l’occurrence B. Allouache, a été promu sous-préfect de la daïra de Ouled Sidi-Brahim (Diss), dans la wilaya de M’sila.

Par : M. Allouache

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 08 octobre 2008 à 10:23:38
Par décret présidentiel du Aouel Ramadhan 1429
correspondant  au 1er septembre 2008, il est mis fin au
titre du ministère des finances, aux fonctions exercées par
MM. :
. Mustapha Ould Slimane, directeur des domaines à la
wilaya d.Oum El Bouaghi
;
. Rabah Redjouh, directeur des domaines à la wilaya
de Jijel ;
. Athmane Benbezza, directeur de la conservation
foncière à la wilaya de Sétif ;
. Belkacem Saci, directeur de la conservation foncière
à la wilaya d.El Bayadh ;
Admis à la retraite.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 08 octobre 2008 à 17:04:58
Bernard Laporte: "Je ne suis pas le père de l'enfant de Rachida" Dati
Il y a 2 jours

PARIS (AFP) — Le secrétaire d'Etat aux Sports Bernard Laporte a déclaré dimanche à l'issue d'un discours officiel qu'il n'était "pas le père de l'enfant que porte Rachida" Dati, la ministre de la Justice.

M. Laporte, qui s'exprimait à l'occasion de la journée "Vivre Sport, Vivre l'Europe" célébrant les champions des 26 pays de l'Union Européenne, a conclu son discours officiel avant de reprendre le micro que s'apprêtait à saisir sa ministre de tutelle, Roselyne Bachelot.

"Je tenais à dire que je ne suis pas le père de l'enfant que porte Rachida", a dit l'ex-sélectionneur du XV de France de rugby alors que la garde des Sceaux se trouvait à ses côtés, présente à la manifestation sur le Champ de Mars en qualité de maire du VIIe arrondissement où l'esplanade est située.

La ministre a alors étouffé un rire, ainsi que l'ensemble de l'assistance composée de nombreux sportifs et officiels du sport français.

L'entourage de Bernard Laporte a expliqué que le secrétaire d'Etat avait voulu couper court à des rumeurs qui ont circulé ces derniers temps, lui attribuant la paternité de l'enfant qu'attend Mme Dati.

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 09 octobre 2008 à 10:36:34
Bernard Laporte: "Je ne suis pas le père de l'enfant de Rachida" Dati
Il y a 2 jours

PARIS (AFP) — Le secrétaire d'Etat aux Sports Bernard Laporte a déclaré dimanche à l'issue d'un discours officiel qu'il n'était "pas le père de l'enfant que porte Rachida" Dati, la ministre de la Justice.

M. Laporte, qui s'exprimait à l'occasion de la journée "Vivre Sport, Vivre l'Europe" célébrant les champions des 26 pays de l'Union Européenne, a conclu son discours officiel avant de reprendre le micro que s'apprêtait à saisir sa ministre de tutelle, Roselyne Bachelot.

"Je tenais à dire que je ne suis pas le père de l'enfant que porte Rachida", a dit l'ex-sélectionneur du XV de France de rugby alors que la garde des Sceaux se trouvait à ses côtés, présente à la manifestation sur le Champ de Mars en qualité de maire du VIIe arrondissement où l'esplanade est située.

La ministre a alors étouffé un rire, ainsi que l'ensemble de l'assistance composée de nombreux sportifs et officiels du sport français.

L'entourage de Bernard Laporte a expliqué que le secrétaire d'Etat avait voulu couper court à des rumeurs qui ont circulé ces derniers temps, lui attribuant la paternité de l'enfant qu'attend Mme Dati.



elle n'est pas encore demoiselle??
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 09 octobre 2008 à 15:52:18
La ville d’El-Kader (USA) fait don du pylône de la paix à la cité de l’Emir Abdelkader

La ville d’El-Kader (USA) fait don du pylône de la paix à la cité de l’Emir Abdelkader
28-09-2008 à  23:58 A. GHOMCHI

Taille du texte:

Dans le cadre de la concrétisation de l’opération de jumelage entre les villes de Mascara (Algérie) et El-Kader (USA), les autorités de la ville américaine ont pris l’initiative d’envoyer une stèle artistique sous forme de pylône lumineux pour être ériger sur la place publique à Mascara. Selon la correspondance via Internet adressé par Cathy James, chargée des relations extérieures et maire-adjointe de la ville d’El-Kader aux autorités locales, la stèle commémorative en question ou «pylône de la paix» est trifaciale sur lequel sont inscrits le slogan, dans trois langues (arabe, anglais et français). «Pour que la paix règne dans le monde entier» en lettres et couleurs artistiques.

La même responsable a indiqué dans sa correspondance que cette œuvre d’art conçu par Adam A., fonctionnaire dans le corps de la protection civile en deux exemplaires dont l’un est déjà mis sous socle à Mascara.

Parc à El-Kader tandis que le 2e exemplaire, arrivera incessamment, selon nos sources, à Mascara et cette action s’inscrit dans le cadre du raffermissement des relations entre les villes de Mascara et El-Kader, ce qui constitue un symbole d’amitié et de fraternité entre les populations des deux villes. Mme Cathy James a indiqué que ce pylône de la paix installé à El-Kader a drainé une grande foule parmi les visiteurs et les touristes qui se sont longuement intéressés à cette œuvre d’art fonctionnant à l’aide de l’énergie solaire et une batterie rechargable, sa longueur est de 1 mètre 30, un volume de 60 cm d’autant que sa base comporte aussi le même slogan écrit dans plus de 83 langues étrangères.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: jenina le 09 octobre 2008 à 15:56:11
El Kader , existe vraiment aux USA ?? Donne-nous plus de détails.....
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 09 octobre 2008 à 16:20:04
Anything you ask, Jenina... Cette annee, le 4/5 juillet a ete celebre la-bas en presence de Assia Djebbar... etc... On y a organise la 1ere convention algero-americaine en 1997... avec Guerrouabi et Fergani... Voila quelques infos:

ElKader est une ville américaine dans l’État de l’Iowa, jumelée à la ville de Mascara en Algerie, qui fait honneur à l'émir Abd El-Kader depuis 1984.

En 1846, alors que l’émir Abd El-Kader combattait l’envahisseur français, depuis déjà 16 années, trois américains, John Thompson, Timothy Davis et Chester Sage décidèrent de nommer leur petit campement, El Kader, pour rendre hommage à sa bravoure légendaire , à son esprit chevaleresque et à sa grandeur d’âme.

Dans la presse américaine du XIXe siècle, il représentait le mythe de ce noble chevalier arabe qui, l’épée à la main, repoussait l’envahisseur. Dans la conscience collective, il ne pouvait pas manquer de rappeler aux Américains du XIXe siècle les exploits de leurs ancêtres, les pères fondateurs de la nation américaine - « the founding fathers » - tels que George Washington qui avait combattu, quelques années seulement auparavant, l’empire britannique.

D’ailleurs, les citoyens d’El Kader ont contribué à créer un parc au nom du fils décédé de l’ancien ambassadeur d’Algérie à Washington et descendant de l’Emir, Driss El Djazaïri. Les citoyens d’El Kader City ont nommé leur cinéma El Kader, et l’un de leurs parcs municipaux, Mascara Park.

Une aile du Carter House Museum, le musée de la ville, est consacrée à l’Emir et l’Algérie. On y aperçoit des livres intitulés Djazaïr, Vins d’Algérie, Mohamed Racim, quelques portraits de l’Emir, des bibelots, des drapeaux d’Algérie, et un tapis tissé à Tiaret.

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 09 octobre 2008 à 16:24:03
Et encore :-D

USA : Un historien américain publie un livre sur l’Emir Abdelkader
28-09-2008 à  23:58 A GHOMCHI.

L’Emir Abdelkader

Sur une initiative de la bibliothèque municipale de Mascara et en étroite collaboration avec l’histoire américaine John W. Kisir qui a publié un livre sur la vie de l’Emir Abdelkader en langue anglaise récemment à Washington (USA) et intitulé Commander of the faithful (Commandant des Croyants) avec 2 autres sous-titres sur la première de couverture du livre The life and times of Emir Abdelkader et «A story of true jihad».
Le livre en question dont la vente-dédicace aura lieu les 17 et 18 du mois d’octobre de l’année en cours retrace la prestigieuse lutte héroïque du fondateur du premier état algérien moderne et son combat face à l’oppresseur.
Selon des sources concordante, le contenu de ce livre retrace la vie de l’Emir Abdelkader et son parcours historique quant aux évènements qui ont un rapport direct avec le vivant de l’Emir et la forme de la résistance contre les forces coloniales et la portée de la culture véhicule par cet homme d’Etat, son clarisme, son dévouement et son acte de foi.
John W. Kiser a séjourné pour les besoins de son œuvre à Mascara cinq fois et il compte le traduire dans plusieurs langues et c’est pourquoi une traductrice dépêchée par l’auteur de ce livre a visité, elle aussi, Mascara. Mme Mireille Lo, professeur de littérature française à l’université de Washington.
Au cours de son séjour à Mascara, John, W. Kisr a eu à visiter les sites historiques de la région qui a vu naître ce personnage mythique et emblématique de l’histoire glorieuse du peuple algérien. Il a eu accès à la documentation relative à l’Emir Abdelkader à la bibliothèque municipale de Mascara comme il a pu rencontrer municipale de Mascara comme il a pu rencontrer le docteur Ouassini Laredj, auteur du livre sur l’Emir Abdelkader pour tirer profit du contenu de son expérience dans ce domaine d’écriture.

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: jenina le 09 octobre 2008 à 16:33:40
Je vois plus clair, là!! je te remercie
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: POPO le 09 octobre 2008 à 17:15:45
Je vois plus clair, là!! je te remercie

bonsoir l'equipe   :wink:

jenina !!!   :-)
 pour avoir de plus amples renseignements sur el kader !!!!oua el amir abdelkader o!!!!!ua elkader!!!ya elkader  :lol: voici les liens :c'est encore plus simple et plus developpers

                    http://fr.wikipedia.org/wiki/Abd_El-Kader

                       http://www.elmoudjahid.com/accueil/culture/16289.html

                                     

                           
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: jenina le 09 octobre 2008 à 19:34:55


bonsoir l'equipe   :wink:

jenina !!!   :-)
 pour avoir de plus amples renseignements sur el kader !!!!oua el amir abdelkader o!!!!!ua elkader!!!ya elkader  :lol: voici les liens :c'est encore plus simple et plus developpers

                    http://fr.wikipedia.org/wiki/Abd_El-Kader

                       http://www.elmoudjahid.com/accueil/culture/16289.html

                                     

                           
[/quote]


wakha !!!  merci
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 12 octobre 2008 à 22:33:08
Dans la presse de nos amis marocains, lorsque le "maghreb se "moyenne-orientalise" dans le plus mauvais sens du terme (enfin pour moi)
Un article qui personnellement m'a ecoeurée
alors, Pour info


[1]Marier des fillettes dès l’âge de neuf ans? L’islam le permet, a répondu dernièrement le cheikh marocain Mohamed Ben Abderrahman Al Maghrawi, par une fatwa publiée sur son site Internet maghrawi.net [2].


Intitulé «âge du mariage», cet avis religieux n’y est d’ailleurs pas allé par quatre chemins. Le corps d’une fillette de neuf ans lui permet d’avoir des rapports sexuels et de s’unir à un homme. D’ailleurs, le prophète Mahomet a montré l’exemple, a ajouté le théologien marocain. Aïcha, sa troisième épouse, avait six ans quand il s'est marié avec elle et neuf ans quand il a eu des relations sexuelles avec elle.
Depuis, la polémique enfle au Maroc. C’est un appel à la pédophilie, crient des voix de plus en plus nombreuses. Ratiba, pédiatre à Casablanca, n’en revient pas.
« C’est de la folie. En Europe, de tels propos seraient condamnés par la justice. Mais au Maroc, les intégristes ont des pratiques d’un autre âge et on les laisse faire. »


Mourad Bekkouri a saisi la justice. Cet avocat de Rabat, a porté plainte contre le cheikh marocain Al Maghrawi.
« Je considère sa fatwa comme une atteinte aux droits de l’enfant et un appel au viol et à la pédophilie. C’est une remise en question de la “moudawana”, le code de la famille qui fixe l'âge minimum du mariage des filles au Maroc à dix-huit ans. »
Face à la pression des progressistes, le roi Mohammed VI a fermé le siège de l'association de Mohamed Al Maghrawi à Marrakech, ainsi que ses maisons coraniques implantées partout au Maroc. Et le parquet de Rabat a ouvert une enquête judiciaire contre le « cheikh pédophile ».
Mais le problème reste entier dans le monde musulman. D’Egypte à la Jordanie, en passant par l’Arabie Saoudite ou l'Irak, la question des mariages précoces enflamme les foules et délie les langues. Au Yémen, le calvaire de Noyoud Nasser, 8 ans, qui avait osé demander le divorce deux mois après ses noces, a provoqué un tollé au-delà des frontières de la péninsule arabique.
La fillette a accusé son ex-mari, de vingt-deux ans son aîné, d’abus sexuels et son père de mariage forcé. Une première dans ce pays où la loi n’impose pas d’âge pour une union. Et dont le parlement ne veut pas en fixer malgré la demande d'amendement de la loi déposée par un mouvement féministe yéménite. Il proposait que le mariage soit interdit avant l'âge de dix-huit ans.
Autre histoire qui a défrayé la chronique : les noces d’un homme de soixante ans avec une fillette de dix ans en Arabie Saoudite. Quelques figures intellectuelles se sont indignées et ont demandé l’intervention du roi Abdallah pour empêcher cette union. Sans succès.
La polémique a également rebondi au Bahreïn où le gouvernement veut fixer la majorité sexuelle à dix-huit ans. Mais il y a de la contestation. Les milieux islamistes purs et durs se contenteraient volontiers de quinze ans voire dix ans. Issa Al-Qassem, un ouléma du pays du Golfe, a ainsi affirmé :
« Les musulmans doivent rejeter cette décision politique qui porte atteinte à leur Prophète. Nous devons rester libres de nous marier très tôt. »
Abd Al-Hamid Al-Ubeidi, expert irakien en loi islamique, abonde. Lui aussi fait l'apologie du mariage précoce en estimant que les filles musulmanes sont mûres plus rapidement que les occidentales. Il affirme dans l'un de ses prêches :
« Dans des pays froids, comme la Russie, la Biélorussie, la Scandinavie, la Nouvelle-Zélande, le Canada, une fille ne peut atteindre sa maturité sexuelle avant vingt-deux ans. Chez nous, c’est beaucoup plus tôt à huit ou dix ans. »
Argumentation stupide, peste Ratiba :
« Si beaucoup de salafistes aiment se marier avec des mineures, des filles avec des dents de lait, c’est pour suivre les préceptes de Mohammed, disent-ils. C’est aussi pour mieux les “éduquer”, voire les dominer. Ils ne pourraient pas les manipuler de la même manière si elles avaient trente ans. »
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: SAROUNETTE le 13 octobre 2008 à 08:44:11
Il n'y a pas de mots pour retranscrire ce que je pense de cet article : écoeurement , dégoût , rage.........
et encore ces mots ne suffisent pas pour dire combien j'ai mal à la pensée de ce que ces petites filles endurent , une enfance volée , une vie d'ado oubliée , une vie de femme alors que son corps et sa tête n'aspire qu'à des pensées encore innocentes .  Ces petites filles qui ne le sont que par leur âge .
Je vais m'arrêtais là car rien que d'y penser j'en ai la nausée    :x :x :x
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 13 octobre 2008 à 18:11:42
Comment compenser la perte des deux bras... Une femme extraordinaire

http://www.elegantbay.com/main/amazingwoman.htm
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 13 octobre 2008 à 22:38:35
Comment compenser la perte des deux bras... Une femme extraordinaire

http://www.elegantbay.com/main/amazingwoman.htm

Une femme impressionnante, amazone et élégante, le titre du post est parfait......
alors que plus haut il était question de ces jeunes filles à peine pubères donner en patûre parfois même ..... à de grands pères indignes ..... ici on a un exemple absolument foudroyant de force de la vie
Le début du reportage m'a été pénible  :| :| :| :|, pas facile les images,  mais ensuite on s'y fait.... un peu plus......  :oops: :oops:  et se dégage alors la conquête de la résistance humaine  :-) :-)
ces moments d'autonomie, de prise en charge , du travail et d'amour pour les siens (la partie de jeu est géniale à la fin ) ..... c'est absolument une leçon efficace contre le fatalisme régressif qui englue souvent dans la nocive  passivité  :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 14 octobre 2008 à 10:26:21
Matériel informatique

Condor s’associe à Microsoft
mardi 14 octobre 2008

La société Condor basée à Bordj Bou Arréridj se lance dans la production des micro-ordinateurs équipés de logiciels, en collaboration avec la célèbre marque Microsoft.


Spécialisée dans l’électroménager et l’électronique, la société Condor, filiale du groupe Benhammadi basé à Bordj Bou Arréridj, a investi le domaine de l’informatique. Ainsi, l’entreprise précitée, qui vient de signer un contrat avec la célèbre marque Microsoft, inaugurera au mois de décembre prochain la chaîne de production des micro–ordinateurs (PC) équipés de logiciels de la boîte américaine qui apprécie le projet de l’opérateur algérien qui ne ménage aucun effort pour lutter contre la contrefaçon n’épargnant aucun secteur de l’activité économique. Le prix, des PC — condor devant produire 30 000 pièces/an — sera, selon, Abderahmane Benhammadi, inférieur à 30 000 DA.

« Pour minimiser les coûts d’importation et de production, l’entreprise, qui fait de l’intégration du produit fabriqué en Algérie son cheval de bataille, est en mesure de fournir à ses clients des PC de qualité avec, en plus, un très bon rapport qualité/ prix », dira le patron de l’entreprise qui s’est également lancée dans l’éclairage des grandes infrastructures sportives. Les projecteurs des stades de Chlef, Bordj Bou Arréridj, Khenchela, à Aïn Témouchent et Naâma ont été réalisés dans les délais par les équipes de Condor, moins-disant de 45 % par rapport aux entreprises étrangères payées en devises. La réussite de l’expérience a ouvert de nouveaux horizons à Condor, qui vient d’obtenir les marchés des complexes sportifs de Ghardaïa, El Oued et Skikda qui doivent, à l’instar des autres structures, bénéficier du service après-vente et de la formation d’agents en mesure de répondre à toute panne ou impondérable.

Par Kamel Beniaiche, El Watan

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 14 octobre 2008 à 11:27:45
CM - CAN 2010 : L'Algérie dans le second chapeau
Le tirage au sort (cinq groupes de quatre formations) de la suite de la compétition préliminaire aura lieu le 22 octobre prochain au Home of FIFA. Les 20 équipes ont été réparties comme suit en fonction du Classement mondial FIFA/d'octobre 2008...

Pot 1
Cameroun
Égypte
Ghana
Nigéria
Côte d'Ivoire

Pot 2
Guinée
Maroc
Tunisie
Mali
Algérie

Pot 3
Burkina Faso
Gabon
Zambie
Kenya
Bénin

Pot 4
Rwanda
Togo
Mozambique
Soudan
Malawi

FIFA
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 14 octobre 2008 à 11:37:32
Un article paru dans EL WATAN d'aujourd'hui pour bien comprendre la suite de la compétition.. Bon courage les verts, la qualification à la CM 2010 sera très difficile surtout avec ce système complique que la FIFA a imposé aux africains

CAN/CM 2010. Tirage au sort le 22 octobre
Les Verts dans le chapeau B

Le deuxième tour des éliminatoires combinées de la coupe d’Afrique des nations et du Mondial 2010 a pris fin dimanche dernier.


Les 20 pays qualifiés au troisième et dernier tour sont connus. L’Algérie figure dans le chapeau B aux côtés de la Tunisie, du Maroc, de la Guinée et du Mali. C’est ce qu’a révélé, hier, le responsable de la communication de la CAF, Ahmed Charif, cité par les médias égyptiens. L’Algérie connaîtra ses concurrents pour l’ultime phase qualificative au Mondial et à la CAN, le 22 de ce mois au terme du tirage au sort prévu à Zurich, la capitale suisse. Le chapeau A est constitué, toujours d’après Ahmed Charif, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, de l’Egypte, du Nigeria et du Ghana. Le chapeau C comprend le Burkina Faso, le Gabon, la Zambie, le Kenya et le Bénin. Rwanda, Togo, Mozambique, Soudan et Malawi forment, quant à eux, le dernier chapeau (D). Il est à rappeler que le tirage au sort donnera lieu à cinq poules de quatre équipes chacune. Le leader de chaque groupe sera qualifié à la CAN et au Mondial, alors que ceux classés deuxième et troisième se contenteront d’une participation à la phase finale de la CAN prévue en terre angolaise.

A la lecture de la composante du chapeau B, il est clair que les hommes de Saâdane n’auront pas leurs voisins (Tunisie et Maroc) comme adversaires. Ils ne risquent pas aussi d’avoir le Mali dans le même groupe au prochain tour. C’est dire que la FAF peut désormais donner son accord pour l’organisation de la joute amicale Algérie-Mali. Elle est prévue le 19 novembre en France (Touquet). En cette perspective, Saâdane se contentera d’un regroupement de courte durée (48 heures). Par ailleurs, les médias français ont annoncé la programmation par la sélection nationale française d’une tournée maghrébine en 2009. Une tournée durant laquelle l’équipe de France souhaite donner la réplique aux équipes nationales maghrébines dont, bien entendu, l’Algérie. La France et l’Algérie s’étaient rencontrées en amical en octobre 2001 au stade de France. Le match qui s’est, rappelons-le, terminé à l’avantage des Français par (4-1), n’est pas allé à son terme suite à l’envahissement du terrain par des supporters algériens.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 14 octobre 2008 à 17:33:46
Encore le Cous Cous sur le New York Times du 15 Octobre:
The Minimalist
(http://nsa02.casimages.com/img/2008/10/14/mini_08101405361837211.jpg) (http://www.casimages.com/img.php?i=08101405361837211.jpg)

Couscous Shows Its Sweet Side
 Evan Sung for The New York Times
Sweet Almond Milk Couscous

        By MARK BITTMAN
Published: October 10, 2008
“COUSCOUS” is one of the most misunderstood words in cooking. The problem is that it’s an ingredient and a dish using that ingredient. (It’s as if “flour” were used for a dish called “flour.”)

Recipe: Sweet Almond Milk Couscous (October 15, 2008) So. Couscous the dish, is most commonly a highly seasoned stew with lamb and vegetables, maybe with chickpeas (or with chickpeas and no lamb; or with fish; and so on), with the couscous — not the dish, the ingredient — steamed above the stew, or cooked separately from it and served with it.

And couscous the product is not, as many think, a grain. It’s a small semolina pasta, traditionally hand-rolled but now usually made by machine. But it’s often cooked and served like a grain.

Can you make anything with couscous besides couscous? Yes. Here it is.

This dessert is loosely based on the Moroccan seffa, essentially sweetened couscous sprinkled with rosewater. I’ve had it seasoned in a lot of different ways — with almonds, with citrus, with herbs, with dried fruit, with honey, with cream, and with more or less sugar. It’s a blank canvas, and you can season it the way you like.

I played around with most of these combinations and finally found that the version I like best starts with almond milk. You can make almond milk yourself, and sometimes people do. (Grind almonds with water; soak a bit; strain.) But since you can buy pretty decent almond milk just about anywhere you can buy soy milk, that’s what I do.

When couscous is cooked that way it gains a lovely, not-too-subtle almond flavor that takes to the other seasonings beautifully. Served warm, with a little rosewater, the dish is unlike most American desserts, but not that far from rice pudding. (Not everyone loves rosewater, but a sprinkling of it is exotic beyond belief, almost transporting.) The variation, with citrus and mint, is a close second. In any case, either of these will give you an appreciation for couscous in a role beyond lamb stew.

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 15 octobre 2008 à 09:33:33
thanK you MR BBA IN NYC  for your topic " couscous in new york"  and who was  the cooker ?
BUT TRANSLATE FOR OUR READING !!!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 15 octobre 2008 à 12:09:00
Disparition de la comédienne Doudja Abdoun
12/10/2008

(http://www.dzmusique.com/news/articles_images/106107-61872.jpg)

Doudja Abdoun est l’une des figures emblématiques du cinéma algérien. Cette grande dame, à la bonté inégalable et à la réplique facile, a réussi à conquérir le cœur de milliers de téléspectateurs et de cinéphiles.

Sa passion pour le cinéma et son professionnalisme lui ont permis de décrocher plusieurs grands rôles. Atteinte du diabète, contracté depuis des années, elle n’a pas mis un frein à son activité artistique. Bien au contraire, elle était déterminée à servir la profession dignement. La défunte a débuté sa carrière dans les années soixante-dix avec l’inoubliable série L’incendie (El Hariq), adapté du roman de Mohamed Dib et réalisé par Mustapha Badie. Pour ceux qui s’en souviennent, elle avait incarné un rôle imposant. Chemin faisant, elle a eu l’opportunité de participer à d’autres tournages : Le prix du rêve et Leila et les autres, réalisés par Sid Ali Mazif.

Elle a également été sollicitée pour des sit-coms en 2002 et en 2005 dont, entre autres Ness M’Lah City 1 et 2, réalisés par Djaffer Gacem. Sa dernière apparition remonte au Ramadhan dernier avec la série Djamai Family où elle avait merveilleusement interprété le rôle de « Khoukha », la doyenne de la famille. Avec ses mimiques naïves et ses répliques loufoques, elle avait littéralement conquis les téléspectateurs. Très touché par la disparition de l’artiste, le réalisateur de Djamai Familly, M. Djaffer Gacem confie que c’etait un personnage étonnant. Elle croquait la vie à pleines dents. Sur les plateaux de tournage, elle incarnait la joie de vivre.

« Elle était, dit-il, dotée d’une énergie incroyable. Elle restait avec nous jusqu’à une heure tardive de la nuit. Nous la ménagions afin qu’elle se repose mais sans succès. C’est pluôt elle qui nous donnait la force de continuer. » Djaffer Gacem estime qu’il lui a rendu un hommage à travers justement son dernier sit-com. Un sit-com dont la trame de l’hisoire évoluait autour du personnage de la propriétaire de la maison, à savoir, « Khoukha ». Le réalisateur avoue qu’ayant constaté que la regrettée était légèrement fatiguée, il avait opté pour que le personnage de Khoukha soit muet dans les deux derniers épisodes, intitulés « La poupée magique ».

Façon singulière de lui épargner de faire des efforts. Devant l’insistance de Doudja Abdoun, « Khoukha » a retrouvé l’usage de la parole. « Elle voulait absolument intervenir oralement : c’est ce qui explique que nous avons reconduit le personnage à son rôle initial. » Djaffer Gacem se souviendra de cette femme qui savourait la vie alors qu’elle se savait malade. Malgré son diabète et son peace-maker, elle ne se privait pas en mangeant de tout. « Elle me ramenait toujours des gâteaux ou des mets faits de ses propres mains », se souvient-il.

Elwatan
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: SAROUNETTE le 15 octobre 2008 à 12:52:36
Qu'elle repose en paix  :cry:
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: OLIVETTI1956 le 15 octobre 2008 à 14:54:22
allah yarhamha ou y´wassa3 3liha                                  (frau olivetti)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 15 octobre 2008 à 16:44:43
rabi terhamha elle était une trés bonne comedienne
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 15 octobre 2008 à 22:39:54
Lu sur le Quotidien d'Oran (Lundi 13 Octobre) Visite a Tlemcen
....
L'étape suivante fut chaleureuse. Il s'agit du sacré bain de foule, un exercice permettant de tester sa cote de popularité. [b]Accompagné de ses deux frères conseillers Saïd et Mustapha[/b], il s'est prêté à cette marche protocolaire du pont de Bab Wahran à hauteur de la trémie éponyme jusqu'à la résidence de la wilaya sous un service d'ordre rigoureux mais souple, puisque Bouteflika s'approchait de ces haies humaines en liesse pour les saluer en serrant des mains tendues. Il a été accueilli par Cheïkh Ghaffour qui était à la tête du comité d'accueil (notables).


Tiens tiens tiens :cry: :cry:
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ishtar le 15 octobre 2008 à 22:52:03
 :x :cry: :? c'est dingue honteux et énervant, et aprés ça on se demande pourquoi, plus rien ne va chez nous, on peut vaumir nos entrailles, ça ne changera rien du tout, ce pays n'appartient plus qu'a une poignée de prévilégiés.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 16 octobre 2008 à 18:07:28
SAlut c'est dejà envoyé sur topic dites au moins bonjour "ebay "mondialement connu ya   ....salamou3alikoum
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 16 octobre 2008 à 18:11:48
"Echec et Mat". :-D :-D.. Je ne consulte pas la rubrique "bonjour" d'ou mon ignorance. Merci: je viens d'effacer le post
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 16 octobre 2008 à 18:22:42
TU ES INFORME ALORS DE LA REUSSITE DU CABBA CONTRE LE MCA 2 à0
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 16 octobre 2008 à 18:26:49
Mabrouk :-D Je viens de voir que le CABBA est sorti de la zone rouge au classement
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: POPO le 16 octobre 2008 à 18:29:54
Citation de: TU ES INFORME ALORS DE LA REUSSITE DU CABBA CONTRE LE MCA 2 à0
[/quote

eh! oui et je crois que j'ai donne l'information juste , avant toi ya echecplayer !!!!  :lol: ya sahbi   :-D si tu avais suivi !!!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 19 octobre 2008 à 09:44:10
cela fait une année que je suis abonné au forum  bordj bou arreridj info où j'ai connu une multitude de personnes dont 99% sont bien  ! Dommage pour certains qui se connectent rarement sinon  tout va pour le mieux !!!
Esperons que la camaraderie regne de plus en plus et que ce forum soit une source d'informations et pourquoi pas de culture et permettra à tout un chacun de trouver un lieu  de refuge  et de plaisir et un plus dans cette vie qui devient agacante!!!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: jenina le 20 octobre 2008 à 21:05:08
Le compte bancaire de Sarkozy piraté!!!!
Les escrocs qui ont piraté le compte de Sarkozy ignoraient qu'il s'agissait du compte personnel du président de la république!!!!( reste à prouver!ça m'étonne que ce soit un pur hasard!)
cette affaire prouve que le système de consultation par internet n'est pas infaillible !!!!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 20 octobre 2008 à 21:46:40
Les forces de sécurité iraniennes ont intercepté deux "pigeons espions" de Natanz (centre), non loin de l'usine d'enrichissement d'uranium du pays, a rapporté lundi le quotidien Etemad Melli.
L'un des pigeons a été capturé près d'une usine de production d'eau de rose dans la ville de Kashan, qui se trouve à quelques dizaines de kilomètres de l'usine d'enrichissement, selon une source anonyme citée par le journal, qui précise que l'oiseau portait un anneau métallique et des fils invisibles.
"Plus tôt ce mois-ci, un (autre) pigeon noir a été attrapé, il portait un anneau de métal bleuté avec des fils invisibles", a ajouté la source citée par le journal.
Le quotidien ne donne aucune élément permettant d'étayer les accusations d'espionnage à l'égard des oiseaux.
L'usine d'enrichissement d'uranium, située entre les villes de Kashan et Natanz, est au centre du dossier nucléaire iranien, qui oppose depuis cinq ans Téhéran et les pays occidentaux, au premier rang desquels
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 20 octobre 2008 à 22:16:05
Disparition d'un autre Grande Dame

http://fr.youtube.com/watch?v=dqE0HDIlRYg
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: SAROUNETTE le 21 octobre 2008 à 07:52:58
Disparition d'un autre Grande Dame

http://fr.youtube.com/watch?v=dqE0HDIlRYg
une grande perte  :cry:
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 26 octobre 2008 à 21:27:46
Merci Hassan


Editorial El Watan 26 10 2008

Comment se taire…

Combien sont-elles nos sœurs et nos filles fonctionnaires, secrétaires ou simples agents d’administration, à subir quotidiennement les « avances », parfois les attouchements indignes d’un supérieur hiérarchique qui profite de sa position ? Combien sont-elles ces étudiantes qui subissent ironie du sort les contrecoups de leur beauté physique face à des enseignants qui leur imposent un scandaleux chantage aux notes ? Le phénomène du harcèlement sexuel est en effet à ce point préoccupant qu’il a réussi à fédérer contre lui des associations féminines aux horizons politiques très différents pour une stratégie de lutte.

Elles sont des centaines, peut-être des milliers, à souffrir terriblement de cette douleur muette. Une douleur qui, pour des raisons sociales et sociologiques évidentes, a du mal à trouver un exutoire. Les victimes refoulent assez souvent leurs drames de peur de subir les conséquences professionnelles mais également l’œil inquisiteur d’une société où la femme la jeune fille surtout – est déclarée coupable jusqu’à preuve du contraire.

Mais ce contraire est justement très difficile à prouver tant le code pénal exige des victimes de fournir une sorte de pièce à conviction contre leurs bourreaux. Ce qui, à l’évidence, les met dans de beaux draps en ce sens qu’elles ne peuvent mettre à la disposition de la justice des preuves matérielles des supplices physiques et/ou moraux auxquels les soumettent les harceleurs. A moins de recourir aux caméras de surveillance, on ne voit pas comment les femmes harcelées pourraient prendre en flagrant délit leurs supérieurs à la libido à fleur de peau.

C’est une gageure d’autant plus qu’elles mesurent les dommages collatéraux d’une dénonciation qui, souvent, s’accompagne de licenciement et, plus grave encore, de lynchage public d’une société sans pitié. Il est juste, tout compte fait, de dire que la loi en la matière protège plus les agresseurs que les victimes. Imaginons le calvaire de cette femme honnête qui fait face à son monstre de responsable, rongée par le dilemme de le dénoncer au risque de se faire virer ou se taire et subir l’innommable ! C’est dire tout le drame d’un phénomène qui, pour avoir prospéré à l’ombre de la loi du silence, a fini par gangrener toutes les sphères professionnelles. Les victimes qui craignent de perdre leur boulot préfèrent accuser le coup et supporter l’insupportable. Mais jusqu’ à quand ? Comment se taire face à ces comportements odieux qui vous empoisonnent la vie chaque jour que Dieu fait ? Les victimes devraient donc avoir le courage de dénoncer et leurs collègues le devoir de les soutenir. Et l’Etat se doit de réfléchir à une thérapie de choc pour dissuader ceux parmi les patrons et les chefs – à quelque niveau qu’ils soient – qui abusent de leur autorité et de leurs collaboratrices. C’est cela, le vrai tabou à casser.

Par Hassan Moali


Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 27 octobre 2008 à 09:03:57
La terre a tremblé à Bordj Bou-Arreridj
lundi 27 octobre 2008

Une secousse tellurique d’une magnitude de 2,9 sur l’échelle ouverte de Richter a été enregistrée vers 5h54, hier, dans la région de Bordj Bou-Arréridj, au sud-est d’Alger, selon le Centre algérien de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG).
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 27 octobre 2008 à 10:40:30
    

Reportage : MUSULMANS ET CHRÉTIENS Y VIVENT EN COMMUNAUTÉ
La Syrie refuse de céder à l’extrémisme

Perché sur la colline, le village de Maloula s'offre à nos regards ébahis par le charme et la beauté de ses paysages. De gigantesques croix tendant leurs bras vers le ciel en signe de prière vous accueillent à l'entrée. La statue de la sainte Takla, la maîtresse des lieux frôlée par des rayons irisés du soleil chaud en ce jour d'octobre, veille sur la paisible cité chrétienne, blottie dans la pierre, d'une blancheur immaculée. La légende raconte que la sainte a élu domicile dans une des grottes de la montagne sinueuse aux multiples galeries, située au point culminant de la région.

De notre envoyée spéciale à Damas, Fatma Haouari

Fuyant la colère de son père mécréant qui n'accepta pas que sa fille embrasse la religion monothéiste, la sainte dut subir de terribles épreuves. Maloula est le symbole du martyre de milliers de chrétiens qui étaient, à l'époque, persécutés par les Romains. C'est aussi la preuve que les églises et les mosquées sont des lieux de culte où Dieu est adoré sans complexe ni différence. Dans ce pays, on applique l'esprit de la religion. On considère que l'essence est plus importante que le détail. L'Eglise orthodoxe, qui surplombe toute la région, continue à perpétuer la tradition ancestrale. Ses habitants parlent l'araméen, la plus vieille langue sémite de toute la région et qui est celle du prophète Aïssa (Jésus- Christ), nous apprend-on. Le lieu de culte est visité par des touristes venus des quatre coins de la terre. Ceux de confession chrétienne viennent pour se ressourcer spirituellement. Ils ont droit à une onction, selon leur croyance, pour guérir de maladies diverses grâce à son huile bénite. Tout de noir vêtues, les sœurs dévouées mènent une vie austère. Elles s'occupent des orphelines hébergées dans l'orphelinat qui se trouve dans l'enceinte de l'église. Leur tenue ressemble au djilbab musulman et si ce n'est la croix qui pend sur leur poitrine, on aurait du mal à les distinguer du premier coup. C'est notre première escale d'une visite guidée à l’occasion du 7e Festival de la route de la soie qui s'est déroulé du 10 au 15 du mois courant et auquel pas moins de cent cinquante médias du monde entier ont été conviés. A notre arrivée, le 9 octobre, nous sommes reçus à l'aéroport de Damas par Mme Mirvet, petite blonde aux yeux pétillants et au geste agile. C'est notre guide qui ne nous quittera pas d'une semelle. L'allure débonnaire, elle nous dit que c'est elle qui a choisi la délégation algérienne par sympathie. Le courant passe aussitôt et le séjour culturel s'annonce sous de bons auspices. Nous sommes hébergés à l'hôtel Sheraton, l'un des plus grands hôtels de la capitale. La chaleur de l'accueil nous laisse une agréable impression. Les autorités syriennes ont mis le paquet pour que le séjour se passe dans les meilleures conditions. Il s'agit pour ce pays vieux de dix mille ans de faire connaître les potentialités d'investissement et les richesses dont il recèle mais surtout de briser certains tabous liés aux conflits entre les religions. Le message semble dire «regardez-nous, nous vivons en toute convivialité, la cohabitation entre les différentes croyances est possible. La Syrie en est l'exemple personnifié». Le Festival de la route de la soie (Tarik el-harir) participe à cette démarche d'ouverture sur les autres. Une ouverture amorcée avec l'intronisation du président Bachar Al-Assad qui a eu comme première décision d'engager des réformes économiques et politiques très importantes. L'idée de l'organisation du Festival de la route de la soie a germé dans la tête du ministre du Tourisme, Saâd Allah Agha Al-Kalaâ, nous indique-t-on, qui voulait créer un événement apte à faire revivre les anciennes traditions. Il a trouvé que cette longue route, qui traversait des milliers de kilomètres, des sentiers escarpés, des monts et des vallées verdoyantes, avait pour particularité de cristalliser les interactions entre les différents peuples qui l’empruntaient pour des raisons religieuses ou économiques et qui continuent cette quête jusqu'à nos jours, sauf que la technologie a considérablement écourté le long trajet harassant qui durait trois années consécutives. Il expliquera d'ailleurs lors d'une conférence de presse l'intérêt de ce festival pour le rapprochement des peuples et des religions que son département s'attelle à mettre en relief. La route de la soie peut en constituer un moteur. C'est sur cette route que notre itinéraire touristique commence mais nous le vivrons à travers un tableau dansant et chantant des plus mirifiques. Lors de la cérémonie d'ouverture du festival, des troupes venues des différents pays, que la ligne de la soie coupait autrefois, nous enchanteront avec leurs tenues truculentes, des robes à falbalas et des chaussures en cuir minutieusement travaillées. Les groupes hindou, turque, russe et autres, sans oublier la "debka" bédouine syrienne sont au rendez-vous. Pour ceux qui se rendaient pour la première fois dans ce pays millénaire, c'est une véritable découverte, voire un voyage initiatique au creuset des civilisations.

La mémoire des anciens
Notre visite se poursuit le troisième jour avec un riche programme à la clé. Foire de la production traditionnelle où se mêlent couleurs et styles témoignant de la dextérité des artisans venus exposer et vendre leurs produits. L'Algérie a son stand devant lequel on se bouscule. Céramique, bois, bronze, argent et autre orfèvrerie faisaient la fierté des exposants. Ces artisans conservent ainsi la mémoire des anciens. Mais comme dans tout travail artisanal mis à rude épreuve par l'industrialisation, ils ont besoin de soutien pour que cette mémoire ne meure pas. Le tourisme reste un bon moyen pour sauvegarder cette mémoire et faire en sorte que ces artisans puissent gagner leur pain décemment. Notre tournée continue en direction des "Khan", mi-auberges, mimarchés couverts construits par les Ottomans où les caravanes de la route de la soie venaient chercher le gîte et le manger. Ils se déclinent en plusieurs appellations, selon la spécialité qui y est proposée. Khan al-Harir dédié à l'art culinaire local, Khan al- Tutun où on vendait autrefois le tabac et qui est devenu un théâtre pour les troupes artistiques, Khan Jagmag est celui des calligraphes. Quant aux Khan al-Zeit et Khan al- Safarjalani, ils abritent respectivement des concerts de musique et des expositions de photographies de la vieille ville. La journée se termine par un défilé de mode, en soirée, des pays participants. Réveil matinal le 12 octobre : direction Palmyre (Tadmor), ville mythique de la reine Zénobie, que la légende décrit comme une femme extrêmement belle, d'une intelligence pertinente et d'un courage exemplaire. Elle marchait à la tête de ses armées et nourrissait l'ambition d'étendre son empire du Nil au Bosphore. Elle fut stoppée net dans ses conquêtes par l'empereur romain Orléans qu'elle a défié en voulant s'accaparer son titre et son trône. Les historiens racontent que ce dernier était épris d'elle mais il ne put la séduire. Face à la résistance et l'opiniâtreté de la reine, il l'enchaîna avant de la tuer une fois qu'elle fut tombée dans ses rets. La grande cité, qu'on devine à travers ses ruines et ses colonnes colossales, témoigne de la grandeur de cette dame de fer. De surprise en surprise, le périple se poursuit. Nous faisons une halte dans l'oasis de la ville avec déjeuner concocté par les Bédouins en plein air et spectacle de montgolfières. Nous sommes, par la suite, hébergés à l'hôtel Palmyra Cham Palace, un chef-d'œuvre architectural, unique en son genre, selon son directeur général qui tient à rencontrer les journalistes algériens autour d'un café gracieusement offert. Lundi 13 octobre : cap sur la ville Al-Raqa. Notre guide Mirvet nous annonce que notre chauffeur Abou Houssam est l'heureux papa d'une petite fille. Sa femme a accouché la veille et l'attend pour donner un prénom à la nouvelle venue.

On le félicite. Il est aux anges, mais il a hâte de voir la poupée qui vient de naître durant le festival au sein de son foyer. Après des heures passées à entonner maladroitement des chansonnettes dont on écorche des couplets du début à la fin, nous arrivons sur les lieux. On nous offre un repas somptueux composé de méchoui, de riz et de blé concassé cuits à l'étuvée. Nous traversons, par la suite, l'Euphrate à bord d'une embarcation pour accéder à la citadelle de Djaâbar, suspendue comme une perle au milieu d'une montagne et qui était inexpugnable pour les conquérants. On termine la soirée par un mariage bédouin. Les traditions n'ont pas pris une ride. La fête dure un bon moment, au grand bonheur des invités. Mardi 14 octobre : nous prenons la route en direction de la ville d'Alep. Celle-ci est grande, plutôt moderne, ses maisons sont construites en pierre. Elle jouit d'un tissu urbanistique très particulier qui lui est propre. Nous visitons sa citadelle, restée intacte. Elle offre une vue panoramique à vous donner le tournis. Ses marchés et ses quartiers populaires vous emmènent dans des époques lointaines. D'ailleurs, nous aurons un aperçu dans la soirée de ce melting-pot avec un festival culinaire : un foisonnement de plats syriens et étrangers. A l'honneur, harissa, kounafa et autres gâteaux confectionnés à base de pistaches, un fruit sec très prisé en Syrie. Mercredi 15 octobre : le ministre du Tourisme anime une conférence de presse. Il passe en revue la nouvelle politique de son département. Nous visiterons, par la suite, le château de la grande figure musulmane Salah- Eddine al-Ayoubi (Saladin), une pure merveille. Nous l'explorons de fond en comble. La vue qu'elle offre est imprenable. Le temps d'un break et nous voilà, en début de soirée, dans l'amphithéâtre de Djebla pour assister à la clôture du festival. Les troupes folkloriques, d'un rythme frénétique et envoûtant, ressuscitent les caravanes de la route de la soie, lesquelles finalement avaient un message de paix à transmettre. Elles n'auront pas existé pour rien. Jeudi 16 octobre : le périple n'est pas encore fini pour le groupe de journalistes algériens. Nous restons encore deux jours à Damas. Nous faisons une visite au Musée national, un palais d'un ancien seigneur ottoman, et enfin les grands bazars de Damas, à savoir : Bab Touma, Al- Hamidia où le négoce bat son plein et où nombre de commerçants algériens viennent s’approvisionner. Vendredi 17 octobre : nous nous rendons à la Grande Mosquée omeyyade qui se trouve au cœur de la plus ancienne capitale du monde. Un joyau architectural qui fait pâmer de plaisir l'œil des férus de l'archéologie. Le site de la mosquée a une histoire surprenante. Il a été une terre d'adoration pendant plusieurs siècles. Il a été d'abord un temple du dieu "Hadad Rimmon", dieu de la pluie et du tonnerre, du temps du roi D'aram de Damas, ensuite les Romains le transformèrent en temple pour leur dieu Jupiter. Vint plus tard l'empereur de Rome et de Byzance Théodore 1er qui reprit le temple païen de Jupiter et y érigea une église consacrée à Saint-Jean Baptiste. A l'arrivée des musulmans à Damas, sous le commandement de Khalid Ibn El-Walid, la vieille ville devint musulmane. Au cours des 72 ans qui s'ensuivront, les habitants de la capitale, constitués de musulmans et de chrétiens, partagèrent le site du temple. D'un côté, l'église, et de l'autre, la mosquée. La Grande Mosquée est constituée de trois minarets, l'un est situé à l'ouest, le deuxième appelé minaret de la jeune mariée au nord et enfin celui de Jésus à l'est. Une légende dit que le jour du Jugement dernier, ce prophète descendra du ciel sur ce minaret. La particularité de cette mosquée est qu'elle abrite à l'enceinte même de la salle des prières le tombeau du prophète Yahia (Saint-Jean Baptiste) que chrétiens et musulmans viennent visiter du monde entier. Non loin, on trouve le tombeau de Salah- Eddine El-Ayoubi ainsi que celui de Saïda Zineb qui fait l'objet de travaux de rénovation. La visite du lieu de culte s'achève avant la prière du vendredi. Samedi 18 octobre : retour à la mosquée pour y rencontrer son directeur. Une surprise agréable nous attend. Une délégation de femmes écrivaines arabes est sur les lieux, à leur tête Nawel Saâdaoui. La grande féministe égyptienne est tout sourire. Elle est éblouie par la beauté de la mosquée. Nous échangeons quelques mots avant de nous dire au revoir. Nous flânons dans les quartiers populaires. Ça grouille de monde. Personne ne chôme, même les enfants. On les voit partout. Ils s'accrochent aux basques des touristes pour leur vendre des paquets de chewing-gums ou encore pour leur cirer les chaussures à la sortie des hôtels. La pauvreté est patente. Les citoyens, nous diton, supportent, à travers une forte imposition, la lourde facture de la guerre avec Israël qui occupe illégalement le plateau du Golan. L'embargo subi par la Syrie a poussé l'Etat à trouver les moyens d'assurer sa sécurité alimentaire. Le tourisme reste pour ce pays, riche de ses diversités tant ethniques que religieuses, un secteur de développement et de prospérité.
F. H.

 

Qu'est-ce que la route de la Soie ?
Au 2e siècle avant J.-C., l'empereur chinois Wudi des Han envoya son émissaire Zhang Qian aux "Contrées occidentales" (aujourd'hui la région du Xinjiang), frayant ainsi la Route de la soie. Cette dernière devint un itinéraire stratégique de première importance sur le continent euro-asiatique à l'époque. Il y a 2000 ans, des commerçants chinois et étrangers commencèrent à transporter des tissus de soie de Chang'an (Xi'an d'aujourd'hui, ancienne capitale de Chine) vers la Perse et Rome, ouvrant ainsi une route entre l'Orient et l'Occident qui a pris plus tard le nom de la "Route de la soie". Depuis cette époque, les soieries chinoises sont devenues célèbres dans les pays lointains. La route passe à partir de Xi'an par l'Asie centrale, l'Afghanistan, l'Iran, l'Irak, la Syrie pour aboutir à la côte orientale de la mer Méditerranée. Longue de plus de 7 000 km, elle traversait la Chine sur 4 000 km. Du 2e siècle avant notre ère jusqu'à l'ouverture de la route maritime de la soie, au XVe siècle. C'était par cette voie que les soieries, ainsi que d'autres inventions chinoises telles que la poudre, le papier et l'imprimerie parvinrent en Europe, tandis qu'en Chine arrivaient les religions du bouddhisme, du nestorianisme, de l'Islam et les cultures et arts de ces derniers ; certains produits spéciaux de l'étranger, comme les raisins, les noix, les grenades, les concombres, le verre et les épices, ont été aussi introduits en Chine. La prospérité de la Route de la soie d'autrefois est inscrite dans les annales, et aujourd'hui, ses nombreux vestiges historiques et ses sites pittoresques continuent d'attirer nombre de touristes chinois et étrangers. La Syrie est le berceau des civilisations hittite, assyrienne, grecque, romaine, arabe et ottomane. Elle fut aussi, avec Alep, l'un des carrefours de la Route de la soie où les caravanes transitaient d’Asie vers les grands ports de la Méditerranée.
Synthèse F. H.
Source : ministère du Tourisme syrien

Le soir d'Algérie
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 27 octobre 2008 à 10:41:02
MOHAMED ZIAD EL-MAOUSILI, DIRECTEUR DES AWKAF DU RIF DE DAMAS :
«La liberté du culte est garantie»

Mohamed Ziad El-Maousili est directeur des Awkaf de la capitale syrienne. Il est ingénieur et titulaire d'un diplôme d'études supérieures en théologie. Dans cet entretien qu'il nous a accordé à Damas, il nous fait part de la politique de l'Etat syrien dans le maintien de l'équilibre et de l'égalité entre les différentes communautés religieuses.

Le Soir d'Algérie : Parlez-nous des différentes communautés religieuses au sein la société syrienne ?
Mohamed Ziad El-Maousili : La Syrie est le berceau des religions et des prophéties Le Cham, qui veut dire le nord chez les anciens arabes, est béni par Dieu. Nous avons différentes croyances qui vivent en parfaite harmonie. Nous ne disons pas cohabitation mais vie commune. Nous vivons tous ensemble, nous partageons le quotidien. La tolérance des uns envers les autres est une valeur ancestrale. C'est une culture ancrée dans nos mœurs. Allah a dit dans le Saint Coran que nul n'a le droit d'imposer la religion, nous appliquons ces paroles à la lettre. Au sein de la société syrienne, il y a les musulmans qui sont majoritaires, les chrétiens et même des juifs. Ils vivent en communauté. Ce sont des Syriens qui ont les mêmes droits et les mêmes devoirs.

Dans ces diverses communautés religieuses, il y a différentes factions, à l'exemple des musulmans, sunnites et les chiites, n'est-ce pas ?
Nous ne faisons pas la distinction entre eux. Nous refusons de les compartimenter. Notre ministère de tutelle met un point d'honneur à maintenir l'équité et l'égalité entre tous. Chaque individu a le droit de prier Dieu comme il l'entend en toute sécurité. Les musulmans dans leurs mosquées, les chrétiens qu'ils soient catholiques, protestants ou orthodoxes dans leurs églises et les juifs dans leurs synagogues. Pour preuve, nous avons un quartier qui porte le nom «quartier des juifs», où ces derniers vivent en toute sérénité sans être inquiétés. Ils font partie de la nomenklatura. Ils jouent leur rôle économique dans toute sa mesure. La vie commune sous-entend des liens affectifs forts de voisinage, de mariage. Les musulmans se marient avec les chrétiennes. Ce qui crée des liens de sang entre les familles. Je vous donne mon exemple. J'ai un voisin chrétien avec qui j'ai une relation amicale très forte, nos épouses sont également amies. Durant le mois de Ramadan, nos amis chrétiens nous invitent au ftour alors qu'ils ne sont pas concernés par le jeûne. Chez nous, la cohabitation dont vous parlez est naturelle.

Vous êtes théologien, comment expliquez-vous l'extrémisme islamiste ?
Lors des conquêtes musulmanes, il était interdit de tuer les femmes, les enfants, les vieux, les hommes désarmés, de profaner les lieux de culte, de couper des arbres. L'extrémisme est l'œuvre d'individus qui ont dévié du droit chemin. L'Islam est une religion de Dieu et Dieu est compassion. Est-il logique de croire que Dieu incite au crime ? L'extrémisme n'est pas propre à l'Islam, il existe dans toutes les religions.

Cependant, il est plus féroce dans les pays musulmans puisque nous avons affaire à des musulmans qui tuent leurs propres frères en les accusant d'apostasie, l'exemple de la nébuleuse d'Al-Qaïda est édifiant, qu'en pensez-vous ?
La question qu'on doit se poser est la suivante : qui a entraîné et financé ces gens-là ? N'est-ce pas les Etats-Unis qui les ont manipulés pour combattre l'Union soviétique. Al-Qaïda est un monstre qui s'est retourné contre celui qui l'a créé.

Mais l'extrémisme religieux trouve un terreau au sein des sociétés musulmanes que des mouvements comme celui des Frères musulmans exploitent, un mouvement dont vous avez eu à souffrir dans les années 1980…
Effectivement ! Mais dans notre pays, nous avons un environnement et une mentalité qui refusent ces mouvements. Notre religion est celle du juste milieu, de la modération. Un mouvement comme celui des Frères musulmans est de facto rejeté par la société syrienne. L'héritage des anciens nous préserve de ces déviations. C'est notre soupape de sécurité. Notre président de la République Bachar Al-Assad a instruit les imams d'enseigner le véritable Islam, loin des interprétations qui le parasitent. Notre président puise sa force dans l'unité du peuple. En outre, nos concitoyens sont conscients du danger que de tels mouvements extrémistes peuvent engendrer. Nos services de sécurité reconnaissent que la population a un haut degré de civisme et de conscience. La nature de notre peuple ne peut se positionner qu'en faveur de la paix entre les différentes croyances qui le composent. Je vous cite le cas d'un quartier très florissant qu'est celui de Bab Touma : il est composé d'environ 60% de chrétiens et de 40% de musulmans. Personne ne peut troubler le cours normal et paisible de la vie de ce quartier. Nous sommes très étonnés quand quelqu'un nous fait la remarque sur cette cohabitation car chez nous elle est normale. Je vous citerai un autre cas qui est celui de notre ministère des Awkafs (Affaires religieuses), au sein des effectifs figurent des ingénieurs de confession chrétienne. Ils sont recrutés sur la base des critères de compétence et d'intégrité. Ce sont des Syriens. Nous ne faisons pas de clivage ou de disparité.

Existe-t-il des lois dans votre pays qui protègent les minorités religieuses ?
Nous n'avons pas de lois spécifiques qui protègent les minorités religieuses mais la liberté du culte est garantie. Les chrétiens ont le droit de pratiquer leur religion et de construire leurs églises tout comme les musulmans ont le droit de bâtir leurs mosquées. Elles sont chapeautées par notre ministère de tutelle.

N'est-il pas temps d'encourager elijtihad en réaction au djihad et les fetwas prônés à tort et à travers ?
Toute nation qui se respecte doit encourager la science et inciter au savoir et au rayonnement de l'esprit. Pour revenir à l'extrémisme, il est le fruit de l'ignorance. Nous devons aller vers la mise en place de références sûres et solides. Il y a des sujets qui doivent faire l'objet de débats scientifiques et pragmatiques et qui ne doivent pas être engagés par n'importe qui.

Le soir d'Algérie
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 27 octobre 2008 à 16:15:01
Quelqu'un du forum y a assisté??

Régions : BORDJ-BOU-ARRÉRIDJ
Conférence du Dr Mélica Ouennoughi sur les déportés en Nouvelle-Calédonie

 
Séjournant ces jours-ci en Algérie dans le cadre de la participation à la Foire internationale d’Alger et invitée par la wilaya de Bordj-Bou-Arréridj, Mme Mélica Ouennoughi, chercheur en anthropologie historique et conservateur scientifique du musée de Bourail (Calédonie), a donné une conférence le jeudi 23 octobre 2008, au complexe culturel de Bordj-Bou-Arréridj, sur la déportation des Algériens en Nouvelle- Calédonie, suite à l’insurrection d’El-Mokrani et El-Haddad en 1871.
Devant une nombreuse assistance parmi laquelle le wali, le P/APW, le recteur du centre universitaire, des responsables locaux et professeurs, Mme Mélica Ouennoughi a évoqué sa recherche en anthropologie historique sur cette communauté algérienne vivant en Calédonie, recherche qu’elle a menée durant 5 années sur les lieux mêmes de la déportation. Mme Ouennoughi a signalé, par ailleurs, les liens qui se sont établis entre les insurgés algériens, à leur tête Boumezrag, El-Mokrani et les communards parisiens de 1871, déportés dans les mêmes bateaux et dans les mêmes conditions dans les bagnes de Calédonie. Dans son ouvrage sur la question, qui sortira ces jours-ci en Algérie, Mme Ouennoughi apporte un éclairage complet sur cette douloureuse déportation basé sur l’étude des archives coloniales et les témoignages de leurs descendants et des chefs communards comme Louis Michel et Rochefort.
Layachi Salah-Eddine dans le Soir 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 27 octobre 2008 à 21:29:16
tu sais BBAinNYC ...chez nous c'est la désinformation totale ...c'est en lisant la nouvelle sur le forum que j'ai appris que cette honorable dame est passée par BBA ...ca était annoncé ou pour informer les personnes interessées? ...''no comment ''comme dirait Jenina.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 27 octobre 2008 à 21:34:12
tu sais BBAinNYC ...chez nous c'est la désinformation totale ...c'est en lisant la nouvelle sur le forum que j'ai appris que cette honorable dame est passée par BBA ...ca était annoncé ou pour informer les personnes interessées? ...''no comment ''comme dirait Jenina.
Dommage, Mallak... Deja qu'il y a tellement d'evenements culturels ... et les rares qu'on organise, on les garde secrets :? :? On n'est pas sorti de l'auberge
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 27 octobre 2008 à 21:39:57
eh oui mon ami ...""il y avait foule'' d'apres le journal...ils ont dû les ramasser comme dans le

film ''carnaval fi dachra ''juste pour remplir la galerie !!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: JOUD le 27 octobre 2008 à 21:43:07
          Bonsoir BBAinNYC.....
          J'emboite le pas a Mallak pour confirmer qu'aucune annonce n'a ete officiellement faite a propos de la conference
          qui a ete donnee par cette eminente personnalite ...La sortie du tunnel n'est pas pour demain, mon ami...
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 27 octobre 2008 à 21:47:06
eh oui mon ami ...""il y avait foule'' d'apres le journal...ils ont dû les ramasser comme dans le

film ''carnaval fi dachra ''juste pour remplir la galerie !!

rirrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrres !!!!

bonsoir Angeresse
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 27 octobre 2008 à 21:51:08
         Bonsoir BBAinNYC.....
          J'emboite le pas a Mallak pour confirmer qu'aucune annonce n'a ete officiellement faite a propos de la conference
          qui a ete donnee par cette eminente personnalite ...La sortie du tunnel n'est pas pour demain, mon ami...

Joud, bonsoir.... oui comme tu le dit... mazal triq f-l- tunnel !!!
M3aaaalich... tant que le tunnel ne s'écroule pas.... pour cause de génie incivile..... c'est qu'on a de chance  d'être cnore dans le tunnel :-D :-D :-D :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: QAIS le 27 octobre 2008 à 21:53:14
Bonsoir tout le monde

Nécessité de la connaissance

"Ce qui distingue l’homme des autres animaux est la connaissance, ce par quoi il est éminent. Comme dit Ghazâli, l’homme n’est pas éminent « par sa force, le chameau est plus fort que lui ; ni par son énormité, l’éléphant est plus énorme que lui ; ni par son courage, le lion est plus courageux que lui , ni par sa voracité, le taureau à un estomac plus large que le sien ; ni pas sa puissance dans l’accouplement, le plus petit des oiseaux est plus puissant dans ce domaine », mais par sa sagesse.
Le cœur de l’homme ne peut vivre sans cette nourriture, à l’instar de son corps qui ne peut se passer de manger. Ainsi, «celui qui est privé de Savoir a le cœur malade et sa mort est fatale mais il n’en a pas conscience. Car son amour du monde dont il fait son principal souci infirme sa sensibilité de même que vaincre la peur annihile la douleur sur le moment même si cette douleur provient d’une blessure réelle. »

Les piliers du musulman sincère Al Ghazâli,
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 27 octobre 2008 à 21:58:19
   

Reportage : MUSULMANS ET CHRÉTIENS Y VIVENT EN COMMUNAUTÉ
La Syrie refuse de céder à l’extrémisme

Perché sur la colline, le village de Maloula s'offre à nos regards ébahis par le charme et la beauté de ses paysages. De gigantesques croix tendant leurs bras vers le ciel en signe de prière vous accueillent à l'entrée. La statue de la sainte Takla, la maîtresse des lieux frôlée par des rayons irisés du soleil chaud en ce jour d'octobre, veille sur la paisible cité chrétienne, blottie dans la pierre, d'une blancheur immaculée. La légende raconte que la sainte a élu domicile dans une des grottes de la montagne sinueuse aux multiples galeries, située au point culminant de la région.

Le soir d'Algérie

Magnifique article, en honneur à l'intelligence de la tolérance, .... et pour rester optimiste malgré tout ce qui ne va pas....  :-) :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 27 octobre 2008 à 22:26:06
Bonsoir tout le monde

Nécessité de la connaissance

"Ce qui distingue l’homme des autres animaux est la connaissance, ce par quoi il est éminent. Comme dit Ghazâli, l’homme n’est pas éminent « par sa force, le chameau est plus fort que lui ; ni par son énormité, l’éléphant est plus énorme que lui ; ni par son courage, le lion est plus courageux que lui , ni par sa voracité, le taureau à un estomac plus large que le sien ; ni pas sa puissance dans l’accouplement, le plus petit des oiseaux est plus puissant dans ce domaine », mais par sa sagesse.
Le cœur de l’homme ne peut vivre sans cette nourriture, à l’instar de son corps qui ne peut se passer de manger. Ainsi, «celui qui est privé de Savoir a le cœur malade et sa mort est fatale mais il n’en a pas conscience. Car son amour du monde dont il fait son principal souci infirme sa sensibilité de même que vaincre la peur annihile la douleur sur le moment même si cette douleur provient d’une blessure réelle. »

Les piliers du musulman sincère Al Ghazâli,

Excellente leçon de Philosophie pour moi. A propos de la connaissance, en lisant la presse à propos de conflits du monde enseignant pas que chez nous..... mais dans beaucoup de pays......... j'ai trouvé un slogan que je trouve EXTRAORDINAIRE

"L'Education coûte trop chère? Essayez donc l'Ignorance"

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: QAIS le 27 octobre 2008 à 22:37:01
Bonsoir tout le monde

Nécessité de la connaissance

"Ce qui distingue l’homme des autres animaux est la connaissance, ce par quoi il est éminent. Comme dit Ghazâli, l’homme n’est pas éminent « par sa force, le chameau est plus fort que lui ; ni par son énormité, l’éléphant est plus énorme que lui ; ni par son courage, le lion est plus courageux que lui , ni par sa voracité, le taureau à un estomac plus large que le sien ; ni pas sa puissance dans l’accouplement, le plus petit des oiseaux est plus puissant dans ce domaine », mais par sa sagesse.
Le cœur de l’homme ne peut vivre sans cette nourriture, à l’instar de son corps qui ne peut se passer de manger. Ainsi, «celui qui est privé de Savoir a le cœur malade et sa mort est fatale mais il n’en a pas conscience. Car son amour du monde dont il fait son principal souci infirme sa sensibilité de même que vaincre la peur annihile la douleur sur le moment même si cette douleur provient d’une blessure réelle. »

Les piliers du musulman sincère Al Ghazâli,

Excellente leçon de Philosophie pour moi. A propos de la connaissance, en lisant la presse à propos de conflits du monde enseignant pas que chez nous..... mais dans beaucoup de pays......... j'ai trouvé un slogan que je trouve EXTRAORDINAIRE




"L'Education coûte trop chère? Essayez donc l'Ignorance"
je crois que c'est dejà mis en pratique, :evil: :evil: :| :|................. qlq part????               
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 27 octobre 2008 à 22:39:02

D'après ce que j'ai lu, et ce que j'en ai compris, c'est un slogan utilisé par beucoup de syndicats pour lutter je crois contre la privatisation du système éducatif, des écoles, lycées et des facs aussi
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 28 octobre 2008 à 10:14:22
Ils Attaquent un village syrien
Les Etats-Unis étendent leur champ d’intervention au Moyen-Orient

Quarante-huit heures après l’attaque contre un village syrien sur la frontière irakienne, les Etats-Unis rompent le silence. Un responsable à la Maison-Blanche a parlé, hier, à visage couvert. Refusant de divulguer son identité, ce responsable américain a tenu à confirmer aux médias internationaux que l’opération avait été bel et bien menée par les Etats-Unis.


Il s’agissait, d’après le même responsable, d’un raid héliporté qui visait des combattants étrangers opérant en Irak. « L’opération a été un succès », s’est-il targué. La porte-parole de la Maison-Blanche, Dana Perino, s’est en revanche refusée à tout commentaire sur l’incident. Le département d’Etat s’est contenté de relever la nécessité que l’Etat syrien renforce sa sécurité frontalière, s’abstenant de confirmer ou d’infirmer la responsabilité américaine dans ce raid.

« On a beaucoup lu (d’informations) dans les journaux, il y a trois ou quatre ans, au sujet des infiltrations en Irak par la frontière syrienne », a indiqué le porte-parole du ministère américain des Affaires étrangères, Sean McCormack, au cours d’un point de presse. Le porte-parole a implicitement reconnu, relève l’AFP, que les opérations militaires transfrontalières comme celles menées par les forces américaines à la frontière entre le Pakistan et l’Afghanistan pourraient avoir un impact négatif sur l’image des Etats-Unis dans la région.

La coalition internationale en Irak, menée par l’armée américaine, avait indiqué dimanche à l’AFP n’avoir « tout simplement aucune information sur l’incident » en Syrie. Le gouvernement irakien a tenu, quant à lui, à préciser que « l’endroit où a été mené le raid était le théâtre d’activités d’organisations anti-irakiennes se servant de la Syrie comme base arrière pour des opérations en Irak ». Les autorités syriennes ont vite désigné les Etats-Unis comme l’instigateur de cette attaque contre un bâtiment en construction à huit kilomètres de la frontière irakienne, qui s’est soldée par huit morts et plusieurs blessés, tous des civils.

Les autorités syriennes font ainsi porter aux Etats-Unis « la responsabilité et toutes les conséquences qui en découleront ». De vives protestations ont été exprimées par le ministère syrien des Affaires étrangères, qui a convoqué les chargés d’affaires américain et irakien à Damas, leur demandant des explications. La presse syrienne n’y est pas allée de main morte pour condamner le raid. Les journaux ont qualifié cette opération de « crime de guerre », de « terrorisme » et d’« assassinats ». « Les forces américaines venant d’Irak ont commis un assassinat de sang-froid.

Il ont commis un crime de guerre qui a entraîné la mort de huit ressortissants syriens civils dans un village calme, à huit kilomètres de la frontière irakienne », a déploré le journal gouvernemental Techrine, repris par l’AFP. La télévision d’Etat syrienne, quant à elle, a montré hier les images d’un bâtiment en construction, du sang sur le sol, des matelas déchirés et filmé les victimes à la morgue. Le Liban a condamné, la France et la Ligue arabe ont demandé que toute la lumière soit faite dans cette affaire. Moscou a exprimé sa préoccupation. Les victimes de cette opération ont été inhumées hier.

Des slogans et des banderoles antiaméricaines ont été exhibés lors de la cérémonie funéraire, comme le rapportent les agences de presse. Washington considère depuis des années la Syrie comme un Etat voyou, l’accusant d’être la porte d’entrée des terroristes étrangers venant combattre aux côtés de l’organisation extrémiste Al Qaïda en Irak. L’attaque survient au moment où le régime syrien commence à sortir de l’isolement diplomatique international.


Par M. A. O.

El Watan. Le 28-10-2008

Encore une fois, la bande de Yankee dirigé par des voyous s'attaquent à des civils innocents, c'est un vrai crime contre l'humanité. De quel droit des soldats US viennent en hélico, violent l'espace aérien d'un pays souverain, se posent et mitraillent froidement des pauvres innocents et repartent avec le sentiment d'avoir accompli un devoir. Quel espèce humaine peut agir pareil, et surtout quel genre d'hommes ceux qui ont donné l'ordre d'exécuter ces personnes, c'est carrément des bêtes....
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: zigzag le 28 octobre 2008 à 21:14:41
Champignon vénéneux
Un 2e décès à Bordj Bou-Arréridj, de nouvelles hospitalisations
Un autre enfant de huit ans est décédé à l'hôpital Bouzidi de Bordj Bou Arréridj des suites de la consommation de champignons non comestibles par les membres de deux familles de la commune de Rabta (El Hammadia, à 15 km au sud du chef-lieu de wilaya), a annoncé dimanche, M. Ramdane Kaci, le directeur de la santé (DSP).

27 Octobre 2008,   El Moudjahid

 

La même source qui avait annoncé, samedi, le décès d'une première victime, un enfant de 11 ans, et l'hospitalisation de 12 personnes sur 28 ayant consommé  des champignons sauvages après cuisson, signale qu'à ce jour, "35 personnes  sujettes à des gastro-entérites violentes, des vomissements et à des douleurs  musculaires, sont encore hospitalisées" car, a révélé le DSP, "22 autres personnes de la commune de Ouled Dahmane, 10 km au nord de Bordj-Bou-Arréridj, viennent  d'être prises en charge par le service des urgences de l'hôpital de Bordj Bou-Arreridj  en raison, là encore, de l’ingestion de champignons toxiques".

Le wali de Bordj-Bou-Arréridj qui s'était rendu, samedi, au chevet des victimes de l'intoxication collective, a ordonné la mise en place d'une cellule  de crise pour "suivre de près ces cas d’intoxication et lancer une campagne  de sensibilisation auprès des populations rurales, principalement des jeunes et des enfants qui ne connaissent pas les dangers liés à la consommation des champignons sauvages".

Selon les responsables locaux du secteur de la santé, l’état d’urgence médicale est déclaré au niveau de toutes les infrastructures sanitaires de la  wilaya.

Une commission de veille, installée par le chef de l'exécutif a saisi  l'ensemble des administrations et établissements publics afin d'assurer des prises en charges rapides, par des équipes médicales d'urgence, de tout nouveau  cas d'intoxication qui viendrait à apparaître.

Il a été décidé en outre, "le labour des champs où ont été ramassés  les champignons, l'usage du feu pour leur destruction, en plus de l'interdiction sur tout le territoire de la wilaya, de la vente de toutes les espèces de champignon  et leur saisie sur les étals des marchés".

Dans l'ensemble des communes, les élus ont entamé des contacts avec la population pour "la sensibiliser sur les dangers de la consommation des champignons qui prolifèrent après les récentes pluies, enregistrées dans la  régions des Bibans", a-t-on encore indiqué de même source.


 
© 2008 Presse-dz | www.presse-dz.com
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 29 octobre 2008 à 02:14:36
A lire... la lettre de Benchicou au ministre de la culture suite a la censure de son livre: Edifiant

http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2008/10/29/article.php?sid=75124&cid=2
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 29 octobre 2008 à 02:17:40
Et encore... yalalal :cry:
Algérie : des personnalités demandent à Bouteflika de réhabiliter Amine Zaoui

Par  sonia lyes , le  28/10/2008  |  réactions : 6

Djamila Bouhired, figure emblématique de la Guerre de libération, Ali El Kenz, sociologue et enseignant à l'université de Nantes, Nasser Djabi également sociologue ainsi que d'anciens parlementaires ont décidé de saisir par courrier le président de la république pour lui demander de réhabiliter Amine Zaoui, limogé dimanche de la direction de la Bibliothèque nationale  (BN).

Selon ces personnalités, Amine Zaoui a réussi à faire de la BN un centre de rayonnement culturel et intellectuel. Ils qualifient la décision de son limogeage « d'injuste ». «Une décision injuste et injustifiée vient hélas de rompre brutalement tous ces efforts et les projets d'avenir engagés. Une décision saisie sournoisement pour barrer la route à l'épanouissement, à l'intelligence, à la raison et au débat d'idées », écrivent-ils dans leur courrier.

Interrogé mardi en marge de sa conférence de presse hebdomadaire, le ministre de la communication Boukerzaza a affirmé « qu'il n'a pas de commentaire à faire ». « C'est un débat culturel ! », s'est-il contenté d'ajouter. Le limogeage du directeur de la BN intervient au lendemain de l'interdiction d'impression du livre de Benchicou, « journal d'un homme libre », qui évoque la lutte pour le troisième mandat au sein du pouvoir, et après la conférence du poète syrien Adonis qui a critiqué les dictatures arabes.


Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 29 octobre 2008 à 11:49:34
le Polisario est échec et mat.
A contre-courant et en dépit du bon sens, le député communiste de Seine-Maritime, Jean-Paul Lecoq, a organisé le 19 juin à l’Assemblée Nationale française, une rencontre sur le Sahara en présence d’une délégation du Polisario.
Cette initiative très contestée et pour le moins contestable a été, dès son annonce, jugée « inappropriée » par le député Axel Poniatowski (UMP) et qualifiée de « cavalière » par la députée Marietta Karamanli (PS). Ainsi, et pour la énième fois, le Polisario est échec et mat.

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 29 octobre 2008 à 21:04:28
enfin levé:

 Société - Politique

Algérie : Bouteflika annonce la révision de la Constitution
Il veut briguer un troisième mandat
 
Ce qui n’était qu’une simple approximation, il y a quelques semaines, vient de se confirmer ce mercedi. Il s’agit de la révision constitutionnelle permettant au président en exercice, Abdelaziz Bouteflika, de se porter candidat à sa propre succession pour la troisième fois.
La Constitution algérienne limite les mandats présidentiels à deux mandats. Le chef de l’Etat algérien Abdelaziz Bouteflika a décidé de la réviser pour briguer un troisième mandat. C’est ce qui a été annoncé ce mercredi à l’occasion de l’ouverture de l’année judiciaire lors d’un discours prononcé par le président devant les magistrats. A en croire des sources bien informées, cette révision sera partielle et limitée et se fera par voie parlementaire. Mais le recours à un référendum pour appuyer cette décision n’est pas à exclure.
Durant son intervention, le chef de l’état algérien s’est focalisé sur la protection des symboles de la « glorieuse révolution », à savoir l’exercice des pouvoirs conformément au choix du peuple. Les changements qu’il propose devrait « permettre au peuple d’exercer son droit légitime à choisir ses gouvernants et à leur renouveler sa confiance en toute souveraineté ». Peu de détails ont été livrés sur les articles qui seront amendés.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: SAROUNETTE le 30 octobre 2008 à 09:59:33
Perso je ne sais pas s'il est en état de santé pour briguer un troisième mandat  :| :|
C'est dur !!!! de lacher les rênes du pouvoir .
Et c'est pas trés démocratique de ne pas faire cela par voie de référendum  :x
Maintenant il ne nous reste plus qu'à attendre bien sagement qu'au sommet ces préviligiés décident de notre avenir .......
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 01 novembre 2008 à 03:11:35
Début des travaux de terrassement de la Grande mosquée d’Alger (El Watan d'aujourd'hui)
Ghlamallah : « Nous avons besoin d’un symbole… »
..... Cela dit, selon les prévisions de cette entreprise, la réception de l’édifice ne pourra intervenir avant l’année 2013, soit environ 76 mois de travaux. La livraison de la grande mosquée d’Alger pourrait donc coïncider avec la fin du troisième mandat de Bouteflika et le début de la campagne pour un éventuel quatrième mandat. Cette institution monumentale, la troisième au monde après celles de La Mecque et de Médine, devrait accueillir près de 12 000 fidèles. En plus de la salle de prière, d’autres structures, comme un institut islamique, Dar El Qor’an, une bibliothèque, un amphithéâtre et des salles de séminaires, y sont également prévues. Le projet devrait coûter environ un milliard d’euros, d’après des prévisions optimistes.

On est dans le peloton de queues en termes d'education, de recherche, de publications, de developpement humain... mais on aura la 3eme mosquee du monde... Gmar fel hassadine...  :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:




Par Hassan Moali
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: jenina le 01 novembre 2008 à 05:54:24
Hélàs, nous n'y pouvons rien....nous vivons dans un monde hypocrite, gouverné par des hypocrites...il suffit que quelqu'un dise:"est-ce une priorité cette mosquée?" ...et les voix s'élèvent aussitôt pour dire:"il est contre l'islam!!"
Si construire des mosquées nous fait avancer, alors construisons encore et encore des mosquées!!!!!!

                                                                                                 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: gomez le 01 novembre 2008 à 09:49:17
Article mis par BBAinNYC     source "elwatan"

Début des travaux de terrassement de la Grande mosquée d’Alger
Ghlamallah : « Nous avons besoin d’un symbole… »



. C’est le symbole de l’Algérie et de son identité », lance le ministre. Et d’ajouter : « Ce ne sont pas les mosquées et les salles de prière qui nous manquent, mais ce symbole qui nous distingue des autres nations. » Aux journalistes qui lui demandaient quand est-ce que les fidèles pourront accomplir leurs prières dans cette immense mosquée, le ministre a estimé que le projet devrait être livré 36 ou 40 mois  après le début des travaux. Il a précisé cependant que tout dépendra de « l’évolution des études ». Le ministre des Affaires religieuses et des Waqfs a par ailleurs fait état de « correctifs » apportés à la forme, à la symbolique et à la conception de la mosquée suivant les observations et les avis « des penseurs, des historiens et des bureaux d’études ». M. Ghlamallah a déclaré également que l’emplacement du minaret, qui culminera à 270 m, n’est pas encore tranché, bien que l’option de l’édifier au milieu de la mosquée semble faire consensus. Interrogé s’il était opportun de positionner un édifice aussi sacré que prestigieux juste à côté de l’oued El Harrach puant, le ministre a semblé fataliste.

« Que voulez-vous que nous fassions ? L’oued El Harrach ne gênera pas uniquement la mosquée puisqu’il gêne déjà les résidences mitoyennes, mais surtout la zone touristique en construction sur la baie d’Alger. » Ne faisant visiblement pas partie du « cahier des charges » du projet, le dommage collatéral de l’oued El Harrach relève des compétences d’autres institutions publiques, a lancé vaguement le ministre. Il s’agirait sans doute de ses collègues des Travaux publics et des Ressources en eau, à qui reviendrait la tâche « d’étouffer » les odeurs nauséabondes de l’oued.  
Cela dit, selon les prévisions de cette entreprise, la réception de l’édifice ne pourra intervenir avant l’année 2013, soit environ 76 mois  de travaux. La livraison de la grande mosquée d’Alger pourrait donc coïncider avec la fin du troisième mandat de Bouteflika et le début de la campagne pour un éventuel quatrième mandat.

Par Hassan Moali
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 02 novembre 2008 à 21:31:10
Erreur de manip.....

En pleine crise économique  :? :? :? , avec l'effondrement des hydrocarbures, plus les pertes que nous avons enrayés pour certains placements, le moidre dinars vaut son pesant d'or!!!

Une mosquée, qui au final sera un gouffre financier..... alors que nos universités, nos écoles, nos hopitaux ont besoin de tant de travaux.... Et puis payer dignement les enseignants devrait être une priorité....

Mais comme l'indique l'ONU et l PNUD, encore faudrait il pouvoir déjà avoir accès à l'essentiel de l'hygiène...  :| :| :| ce qui hélas n'est pas le cas même dans notre pays!!!

L'accès aux toilettes, enjeu mondial de développement
LE MONDE | 28.10.08 | 15h05  •  Mis à jour le 28.10.08 | 15h05


Pour réduire la pauvreté dans le monde et améliorer la santé des déshérités, la méthode la plus simple est de construire des toilettes. C'est la conclusion à laquelle est parvenu le Réseau international sur l'eau, l'environnement et la santé (Inweh), branche canadienne de l'Université des Nations unies. Dans un rapport rendu public le 20 octobre, ce groupe de réflexion recommande aux gouvernements une approche plus coordonnée et intégrée des questions d'approvisionnement en eau potable et d'accès à des sanitaires fonctionnels.
 

Les chiffres font frémir : environ 2,5 milliards de personnes - plus d'un tiers de l'humanité - utilisent des latrines qui n'offrent pas de garantie contre le développement de maladies liées aux matières fécales. Et 1,2 milliard n'ont d'autre ressource que de déféquer dans la nature, selon des données collectées par l'Organisation mondiale de la santé et l'Unicef. Ces personnes passent une demi-heure en moyenne chaque jour à faire la queue dans des installations publiques ou pour trouver un endroit isolé. Soit deux jours ouvrés par mois.
L'impact sanitaire est considérable. Les maladies diarrhéiques tuent 1,8 million de personnes chaque année. On estime que 88 % de ces affections ont pour origine un manque d'hygiène et d'accès à des sanitaires sûrs. Les enfants, dont 5 000 meurent chaque jour, paient le plus lourd tribut.
En Afrique subsaharienne, la moitié des lits d'hôpital sont occupés par des patients souffrant de maladies véhiculées par les matières fécales. Dans le monde, 200 millions de tonnes d'excréments humains finissent dans des rivières chaque année, contaminant les eaux de surface, voire les nappes phréatiques, avec leur lot de bactéries, virus et autres parasites.
Cet enjeu sanitaire figure rarement au premier plan de l'agenda international. "La question reste taboue, reconnaît Zafar Adeel, directeur de l'Inweh. Les politiques hésitent à aborder ces problèmes dans leurs discours. Ce n'est pas "poli"." Les Nations unies ont surmonté cette aversion. 2008 a été déclarée année mondiale de l'assainissement. Et le développement des toilettes était l'un des objectifs du millénaire, définis en 2000 : diminuer par deux le nombre de personnes n'ayant pas accès à des sanitaires d'ici à 2015.
L'investissement a été chiffré. Il en coûterait au minimum 38 milliards de dollars. Mais pour 1 dollar dépensé, 9 dollars seraient réinjectés dans l'économie, sous forme de productivité accrue et d'état sanitaire amélioré. Selon des projections des Nations unies, l'objectif du millénaire se traduirait par quelque 3,2 milliards de jours travaillés en plus chaque année. Installer des toilettes à l'école, c'est aussi permettre à de nombreuses jeunes filles de poursuivre leurs études après leur puberté. Et 10 % de femmes en plus maîtrisant la lecture, c'est 0,3 % de croissance supplémentaire, fait valoir l'université des Nations unies.
Pour l'heure, si l'accès à l'eau potable progresse, "on est loin du compte" pour les sanitaires, constate Zafar Adeel. C'est la région d'Asie de l'Est et du Pacifique qui a le plus progressé, avec une couverture de la population passée de 30 % en 1990 à 51 % en 2004. Le Moyen-Orient, l'Afrique du Nord et l'Amérique latine devraient remplir leur objectif. Mais l'Afrique et l'Asie du Sud, avec environ 37 % des besoins couverts, sont très en retard. Pour cibler les populations prioritaires, l'université des Nations unies veut développer un atlas, "disponible d'ici deux ou trois ans", estime M. Adeel.
Selon le chercheur, plusieurs "success stories" montrent cependant qu'"il y a de la place pour l'optimisme". Il cite des expérimentations dans les bidonvilles du Kenya, où des toilettes publiques ont encouragé une économie locale. Ou encore Madagascar, où un ministère unique gère désormais cette question.
Ces enjeux d'assainissement ne sont pas réservés aux pays en développement. Au Canada, indique M. Adeel, "le service est probablement inadéquat" dans certaines zones "indigènes". En Occident, "les systèmes de distribution d'eau sont souvent anciens. Seront-ils capables d'encaisser des événements climatiques extrêmes qui accompagneront le réchauffement de la planète ?, s'interroge-t-il. Il faut s'en soucier. Et le plus tôt sera le mieux."
Hervé Morin     Article paru dans l'édition du 29.10.08

 

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 02 novembre 2008 à 22:02:21
Un éditorial de ce jour, qui m'a donné une belle humeur
Merci à Omar  :-) :-)



Editorial de Liberté    (Dimanche 02 Novembre 2008)

Tolérance
Par :Omar Ouali
Lu : (1562 fois)
Ce n’est pas parce qu’une fille dépressive et prise de démence au moment de son acte a déchiré une feuille du Saint Coran, ou des jeunes surpris avec une bouteille d’eau en plein mois de Ramadhan dans la région de Biskra, qu’il y a lieu de crier à la menace, voire au complot contre l’islam.
Dans un pays comme le nôtre où l’islam est  religion de l’État, mais surtout religion de tolérance et de pardon, il est impensable que des procès en série soient intentés contre des personnes accusées, à tort, de prosélytisme ou carrément d’apostasie. Comme si on était au temps de l’Inquisition qui avait marqué au Moyen-âge l’Europe. Ce n’est pas parce qu’une fille dépressive et prise de démence au moment de son acte a déchiré une feuille du Saint Coran, ou des jeunes surpris avec une bouteille d’eau en plein mois de Ramadhan dans la région de Biskra, qu’il y a lieu de crier à la menace, voire au complot contre l’islam. Ce sont là des faits marginaux que malheureusement les tenants du “takfirisme” et de la bondieuserie ostentatoire ont encore saisi au vol pour verser dans une surenchère inutile.
D’autant plus inutile et improductive qu’elle a offert un angle d’attaque inespéré des ONG qui ont déclenché une campagne médiatique contre notre pays. Ce qui nous a d’ailleurs valu et malheureusement des observations pour le moins désobligeantes de la part du département d’État dans ces derniers rapports. Dans cette affaire qualifiée démesurément d’“évangélisation”, il est regrettable de constater le silence de la personnalité religieuse porteuse de sagesse et de tolérance, et la montée au créneau des tenants d’un islam sonore. Pour un pays comme le nôtre qui nourrit l’ambition légitime d’être dans les années à venir une destination touristique, comme alternative à l’économie bâtie sur la rente pétrolière, il est important que la tolérance, que nous avions du reste connu dans les années soixante-dix et quatre-vingt, revienne. Ce n’est pas normal que des ressortissants étrangers qui travaillent chez nous ne trouvent pas de restaurants ouverts pendant le mois de Ramadhan. Il est temps que l’État qui a maintenant retrouvé ses prérogatives, sa puissance, après deux décennies pendant lesquelles son autorité était remise en cause par les tenants de l’islamo-intégrisme, de recréer les conditions d’une pratique cultuelle saine et tolérante, comme au temps du Prophète (Qssl). À moins que le compromis avec l’islamisme politique ne soit une option lourde pour le pouvoir dans sa quête désespérée de survie.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 03 novembre 2008 à 10:06:42
Mauvaise nouvelle pour ses fans...

Suède : le chanteur syro-libanais George Wassouf arrêté pour possession de drogue

STOCKHOLM (AFP) — Le chanteur syro-libanais George Wassouf a été arrêté par la police pour possession de drogue quelques heures avant de donner un concert, a annoncé dimanche la police suédoise à Stockholm.

George Wassouf "est en garde à vue depuis hier (samedi), soupçonné de détention de drogue" a affirmé à l'AFP un responsable de la police des arrondissements de l'ouest de la capitale suédoise, Martin Holm.

Selon le responsable, le chanteur a été arrêté au cours d'une descente dans un grand hôtel de Stockholm.

Selon le site du quotidien Aftonbladet, George Wassouf, 46 ans, était en possession de 30 g de cocaïne au moment de son arrestation. M. Holm n'a cependant ni confirmé ni infirmé cette information.

L'officier de police a précisé que le chanteur n'avait pas été officiellement inculpé. Un procureur doit demander lundi à un tribunal son maintien en détention en attendant l'ouverture d'une enquête, a-t-il ajouté.

Selon Aftonbladet, des milliers de personnes avaient acheté des billets pour assister au concert de George Wassouf dans une nouvelle salle de Solna dans la banlieue de Stockholm.

Le quotidien cite Julieta Atanasova, 22 ans, une admiratrice très déçue. "Nous avons payé 2.000 couronnes (203 euros, 258 dollars) le billet. Nous sommes très déçus. Beaucoup de gens sont venus de loin pour ce concert, certains même de l'étranger", a déclaré la jeune fille au journal.

Les organisateurs ont déclaré au quotidien que les billets seraient remboursés.

George Wassouf, né en Syrie mais élevé au Liban, est une grande star dans le monde arabe. Il a une trentaine d'albums à son actif.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 03 novembre 2008 à 17:20:06
.... sauf quand il n'y avait que 4 equipes, et la je crois que le bon mot est.... dernier
Sports : HANDBALL (le Soir d'Algerie)
TOURNOI INTERNATIONAL DE DOHA (QATAR)
Une 4e place instructive pour les Verts
 
 Tomber de rideau sur le traditionnel tournoi international du Qatar qui a vu la participation de notre équipe nationale messieurs, aux côtés du sept national qatari, de la Tunisie et du club de division française une d’Ivry. Pour leur troisième match, les Verts ont essuyé une troisième défaite face aux Qataris (29-27). Avec ce résultat, le sept algérien termine à la quatrième place de ce tournoi remporté par la Tunisie, qui a gagnéé ses trois rencontres.Elle devance au classement le club français d'Ivry (2 victoires) et le Qatar (1 victoire).
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 03 novembre 2008 à 21:27:04
Bonsoir

Ma première pensée ce soir pour Barack Obama  :roll: :roll:

bien sûr celà ne changera pas beaucoup de choses.....  :| :|
mais dans le symbole, si les américians demain votent pour le candidat démocrate,
quelle grandeur et quel espoir d'humanisme et de progrès malgré tout
En tout cas vraiment c'est mon opinion

Ci joint l'article de liberté du jour, concernant cette US élection



Présidentielle américaine (Lundi 03 Novembre 2008)
Les américains votent demain pour désigner le successeur de bush
Un Afro-Américain au seuil de la Maison-Blanche
Par : Merzak Tigrine/Djamel Bouatta

Tous les spécialistes de la scène américaine s’accordent à dire que cette élection est spéciale, pour la simple raison qu’elle permettra, soit à un Noir américain, Barack Obama, de devenir le premier président américain de couleur, soit à une femme, Sarah Palin, d’entrer à la Maison-Blanche en qualité de vice-présidente.

Historique, le mot a été lâché par les observateurs. C’est ainsi qu’est qualifiée l’élection américaine de demain. Quelle que soit l’issue du scrutin, en faveur des démocrates ou des républicains, elle marquera l’histoire des États-Unis. En effet, l’élection de Barack Obama est considérée, à plus d’un titre, comme un événement exceptionnel, car il sera le premier Noir américain à s’installer dans le bureau ovale de la Maison-Blanche. Une victoire républicaine verra une femme entrer à la Maison-Blanche comme vice-présidente, ce qui constitue également un fait extraordinaire. Aux dernières nouvelles, l’avantage est côté démocrate, selon les sondages qui accordent tous une avance à Barack Obama. Le dernier sondage en date, réalisé par Reuters/C-SPAN/Zogby, lui confère six points d'avance, à deux jours de l'élection présidentielle américaine. Le candidat démocrate est crédité de 50% d'intentions de vote au plan national, contre 44% pour son adversaire républicain. Samedi, son avance était estimée à 5 points. L'étude, menée par téléphone, est assortie d'une marge d'erreur de 2,9 points. Cela étant, si Obama bat John McCain comme l’indiquent les sondages, le démocrate sera le premier Noir à devenir président des États-Unis, après deux siècles de domination blanche. Le mot d’ordre “Change” de l’homme qui deviendra le quarante-quatrième président serait ainsi plus qu’un simple slogan. S’il l’emporte, les changements seront multiples. D’abord, parce qu’il serait le premier locataire de couleur à la Maison-Blanche. Par ses origines mi-kenyanes mi-américaines, par son enfance partagée entre Hawaii et l’Indonésie, Obama symbolise une Amérique qui change, dans un monde qui bouge. Ca sera un message rassembleur lorsqu’on sait que d’ici 2050, selon les démographes, les États-Unis ne seront plus un pays à majorité blanche. Noirs, Hispaniques, Latinos, Asiatiques et immigrants de tous horizons pèsent d’ores et déjà d’un poids de plus en plus considérable dans une population de 300 millions de personnes. Obama ne s’y est pas trompé en réfutant sa candidature de Noir  pour marteler pédagogiquement que les Américains de couleur sont tous des Américains comme les autres. Ce message rassembleur, il l’adresse aussi au reste du monde, à l’heure où George W. Bush laisse une Amérique un peu moins puissante et beaucoup moins aimée qu’elle ne l’était il y a huit ans. De la Chine à l’Inde, du Brésil à la Russie, d’autres puissances émergent, contestant la domination occidentale. Obama, s’il est élu, saura-t-il être un leader qui unit au lieu de diviser ? Les experts répètent qu’il ne faut pas attendre de changement radical. Peut-être. Toutefois, Obama restera l’homme politique américain qui a un parcours atypique qui lui permet de mieux comprendre les cultures différentes. Ce qui ferait de lui, assure-t-il, un “meilleur président” que son adversaire républicain, John McCain. La partie n’est cependant pas gagnée.
Aujourd’hui encore, Obama, et malgré les sondages et les appuis de médias et du showbiz, sillonne l’Amérique et met en garde ses électeurs contre tout excès de confiance lié aux bons sondages. L’effet Bradley n’est pas à exclure. Les petits blancs pourraient dans le secret de l’isoloir choisir un vote racial.

Merzak Tigrine/Djamel Bouatta

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: jenina le 03 novembre 2008 à 21:31:37
Bonsoir..
Moi aussi, ma première pensée ce soir est pour Obama....croisons les doigts très fort pour lui....j'ai hâte, hâte de voir les résultats..bonne chance aux démocrates..
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: SAROUNETTE le 03 novembre 2008 à 21:38:49
Bonsoir..
Moi aussi, ma première pensée ce soir est pour Obama....croisons les doigts très fort pour lui....j'ai hâte, hâte de voir les résultats..bonne chance aux démocrates..

Moi je crains que cela ne soit qu'un rêve , un beau rêve certes mais rien qu'un rêve .
Je ne penses pas que l'Amérique et le monde soient pret pour avoir un président noir (métis) du plus profond de mon coeur je l'espère mais ......

S'il est élu , pour combien de temps avant qu'un cinglé ne vienne le tuer et pour que son colistier prenne sa place ????

J'ai un peu de mal à y croire !!!!trop d'incertitudes pour moi

Mais ce n'est que mon avis sur le sujet .

L'avenir me donnera tord je l'espère !
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 03 novembre 2008 à 21:44:26
Azzul Jenina  :-) :-)

Quand on pense que sa grand mère paternelle vit dans un village au kenya sans eau courante ni électricité.... je trouve que c'est une leçon rare aujourd'hui hélas, qui récompense le travail l'acharnement la constance la pugnacité .......
J'ai beaucoup d'admiration pour ce Barack  :-) :-)
Il est de plus d'une finesse intellectuelle acquise par le travail

Cet homme m'épate, son charisme et ce qu'il dégage en terme d'humanisme  :roll: :roll: et d'espoir pour tant de population dévastée... :| :| :|
Et pas besoin d'aller jusqu'à son afrique originelle pour celà, il suffit de voir la misère terrifiante de ces + de 40 millions d'américains pauvres , sans couverture sociel , et souvent issus des minorités

La question est de savoir si les vieux démons américains WASP, KKK  :x :x ...., ou les plus récents, effet bradley  :x :x, seront au RDv ou pas  :? :? :? :?

Oui Jenina on croise les doigts..... et on priera les deéesses démocratiques humanistes  :-)

Avec des collègues de boulot ici , si Barack gagne on fera un petit quelques chose  :-) :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: QAIS le 03 novembre 2008 à 21:50:48
 :-D    Trés interéssant
Bac oral

http://dailymotion.alice.it/related/x1aq54_demis-roussos-on-ecrit-sur-les-murs_music/video/x1l8qn_bac-oral_fun?from=rss
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: jenina le 03 novembre 2008 à 21:54:50
:-D    Trés interéssant
Bac oral

http://dailymotion.alice.it/related/x1aq54_demis-roussos-on-ecrit-sur-les-murs_music/video/x1l8qn_bac-oral_fun?from=rss

Super Qais..ça m'a fait rire :-D :-D :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 03 novembre 2008 à 21:55:32
Bonsoir..
Moi aussi, ma première pensée ce soir est pour Obama....croisons les doigts très fort pour lui....j'ai hâte, hâte de voir les résultats..bonne chance aux démocrates..

Moi je crains que cela ne soit qu'un rêve , un beau rêve certes mais rien qu'un rêve .
Je ne penses pas que l'Amérique et le monde soient pret pour avoir un président noir (métis) du plus profond de mon coeur je l'espère mais ......

S'il est élu , pour combien de temps avant qu'un cinglé ne vienne le tuer et pour que son colistier prenne sa place ????

J'ai un peu de mal à y croire !!!!trop d'incertitudes pour moi

Mais ce n'est que mon avis sur le sujet .

L'avenir me donnera tord je l'espère !

Azzul Sarounette

Je crois pour ceux qui le soutiennent, on a tous ces peurs là  :| :|
Moi je me sents dans une expèce d' " excitation démocratique" pour reprendre une expression qui n'est pas de moi

Quoi qu'il arrive, si le suffrage ( ultra complexe aux usa en terme de représentativité  :|) le donne vainqueur, ce sera une victoire de plus pour la liberté d' expression des peuples à disposer d'eux mêmes  :-) :-)

Les combats politiques s'inscrivent toujours pour être efficaces dans le long terme, si c'est une défaite  :| :|, il faudra comme dans beaucoup d'autres exemples de vie politique démocratique, il faudra "de suite" se remettre dans la préparation des prochaines élections  :-)

La démocratie et l'espoir se nourissent de dynamique permamente  :-) :-) :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 03 novembre 2008 à 21:57:59
:-D    Trés interéssant
Bac oral


Super Qais..ça m'a fait rire :-D :-D :-D

Moi aussi.... comme elle a dit Elle Jenina  :-) :-)
Prof ça doit pas être un métier si rude que ça !!!  :-D :-D :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: SAROUNETTE le 03 novembre 2008 à 22:02:34
AZUL TAOUS

Pour l'espoir qu'il incare , pour le changement qu'il prevoit j'espère que nos peurs et nos doutes reste à ce stade et n'évoluent pas et que l'Amérique et le monde donne une chance à BARACK OBAMA demain pour qu'il devienne le premier président noir de l'histoire des états unis .
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 03 novembre 2008 à 22:06:59
AZUL TAOUS

Pour l'espoir qu'il incare , pour le changement qu'il prevoit j'espère que nos peurs et nos doutes reste à ce stade et n'évoluent pas et que l'Amérique et le monde donne une chance à BARACK OBAMA demain pour qu'il devienne le premier président noir de l'histoire des états unis .

Sarounette vraiment je partage pleinement avec Toi cet immense espoir là  :-) :-) :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 03 novembre 2008 à 22:33:27
Clinton appelle à écrire l'histoire
Source : AFP
03/11/2008
La sénatrice de New York et candidate malheureuse à l'investiture démocrate Hillary Clinton a appelé aujourd'hui ses partisans à écrire une page d'histoire en votant demain pour Barack Obama.

"Demain, nous avons l'occasion d'écrire l'histoire", a affirmé Mme Clinton dans un courriel adressé à ses partisans.

"Demain nous pouvons élire Barack Obama, Joe Biden et des démocrates" aux élections locales. "Ensemble, nous pouvons remettre ce pays sur la bonne voie", a écrit Mme Clinton.

"Je vous demande de vous rassembler une fois de plus pour Barack Obama et Joe Biden. Utilisons chaque heure et chaque minute pour faire tout ce que nous pouvons" pour aider à élire le candidat démocrate à la Maison Blanche, a ajouté Mme Clinton.

Le courriel est accompagné d'une vidéo où Mme Clinton et son mari l'ancien président Bill Clinton appellent à "ne pas oublier de voter" mardi. Le couple Clinton ne cite à aucun moment le nom de M. Obama dans ce clip d'une dizaine de secondes mais s'exprime devant une affiche officielle de la campagne de M. Obama.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 04 novembre 2008 à 16:27:42
Je viens de voter... mais je crois que le resultat est connu d'avance  :-D. Je me permets d'etre moins pessimiste/moins sceptique que certains avis partagés ici... Il est vrai que l'Amerique est capable du pire... mais aussi du meilleur (Entre nous, j'etais pour Hillary... par pur instinct democratique: Je me disais qu'avant d'elire un Afro Americain (10% de la pop... il fallait d'abord elire une femme. Apres son retrait, Taous  :-D :-D :-Dm'a convaincu de voter Barack... et c'est fait. Quant au systeme electoral "complexe", il est fait de maniere a retablir l'equilibre entre les etats populeux et ceux de l'Amerique profonde, par souci d'equité et de justice. Si le suffrage universel etait adopté, 2 etats (Californie et New York) decideraient qui serait le President ad vitam eternam... Il se peut que le candidat qui obtienne la majorité des voix  (finalement 4 ou 5 etats sur 50) ne soit pas l'elu, mais ca ne veut pas dire qu'il y a entorse au systeme democratique.
Voila une petite explication (en Anglais bien sur)

http://dotsub.com/view/0c504c81-cebc-4370-bf94-b20fce57c38f
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ishtar le 05 novembre 2008 à 08:31:42
   Bonjour BBA,  Bonjour à toi le monde, Bonjour mes amis, aujourd'hui, le peuple américain nous a donné une très grande leçon de ce qui est "la démocratie", de ce qui est "avoir un rêve et d'y croire", je suis émue, contente, et rassurée sur la santé de l'humain.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: SAROUNETTE le 05 novembre 2008 à 09:59:21
   Bonjour BBA,  Bonjour à toi le monde, Bonjour mes amis, aujourd'hui, le peuple américain nous a donné une très grande leçon de ce qui est "la démocratie", de ce qui est "avoir un rêve et d'y croire", je suis émue, contente, et rassurée sur la santé de l'humain.

You!!!!you!!!!!you!!!!   :lol: :lol: :lol:
Maintenant il faut attendre le mois de Janvier pour l'investiture  :|
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 05 novembre 2008 à 10:10:07
C'est vrai que ces élections ont été l'attraction du monde entier vu le gigantisme du pays où se passent, mais je suis sur que l'impact d'Obama sur le monde où "nous vivons" ne sera pas aussi grand que beaucoup espèrent... Obama a été élu comme président des États Unis d'Amérique (et j'en suis ravi, car il est démocrate), président des américains...c'est vrai que c'est une première qu'un "Afro" va occuper le bureau ovale, mais entre temps à El Mouradia rien ne va changer, ni à Bordj, ni à El hamadia... l'Algérie a toujours privilégié l'UE comme partenaire en dépend des USA...
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: jenina le 05 novembre 2008 à 13:13:00
Les Etats-Unis ont donné une grande leçon de démocratie au monde entier....et plus spécialement aux européens....Les Américains ont prouvé qu'ils n'étaient pas racistes...C'est vrai  ,Sof, que pour nous rien ne changera  mais le fait que ce soit un noir ...je trouve que l'humanité  avance  et en bien....bravo au peuple américain!!!!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: senna سنة le 05 novembre 2008 à 13:18:53
la politique exterieur americaine sera differente abama est un progressiste c'est une sacree difference ,avec la politique de bush
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: POPO le 05 novembre 2008 à 17:20:13
http://www.youtube.com/watch?v=XKGdkqfBICw



traduction : Ne tournons pas autour du pot. Ce que je suggérais - vous avez absolument raison au sujet de McCain qui n’a pas parlé de ma foi musulmane. Et vous avez absolument raison sur le fait que cela n’est pas venu..."

- "Foi chrétienne", corrige le journaliste en interrompant Obama.

-  "Ma foi chrétienne. Hé bien... ce que je dis, c’est qu’il n’a pas suggéré que j’étais musulman."
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 05 novembre 2008 à 18:32:11
bonsoir...c'est vrai qu'un president jeune , noir d'afrique , democrate ..plein d'ambition est une aubaine pour les américains qui ont finis par le comprendre...
mais comme le dit si bien SOF ..rien ne changera pour l'Algerie ..il nous faut un miracle ...un ..du genre d'OBAMA jeune et perspicace ...en attendant , je continue à avoiR mon ''Dream'' comme l'a eu un jour l'idole des noirs d'ameriques ..MARTIN LUTHER KING ..
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: zigzag le 06 novembre 2008 à 23:33:45
Fulla vs Barbie : la poupée qui fait non !
 (http://www.easy-upload.net/fichiers/fulla_vs_barbie.2008116232221.jpg) (http://www.easy-upload.net/fichier.php?fichier=2008116232221)
Dans le Télérama du 1er novembre (p. 11, une rubrique intitulée “Téléramdam” en plus !), ces quelques lignes :


Modes de Syrie
Lancée par une marque syrienne, la poupée Fulla est proposée vêtue d’une longue abaya noire ou la tête simplement couverte d’un foulard. C’est Barbie au pays des barbus ?

Révélatrice d’un climat malsain, où il n’est jamais mauvais de gentiment taper sur l’islam et les barbus, avec un clin d’oeil complice au “lecteur civilisé mon frère”, cette brève n’est pas une info : voilà trois ans que la petite Fulla (prononcer Foulla, du nom syrien d’un type de jasmin) fait des ravages ! Quant à son succès au “pays des barbus”, c’est plus compliqué que cela.
(http://www.easy-upload.net/fichiers/Fulla5.200811623252.jpg) (http://www.easy-upload.net/fichier.php?fichier=200811623252)


 Fulla est apparue en 2003. Fabriquée en Chine, pour le compte d’une société syrienne enregistrée aux Emirats, il s’en est vendu depuis au moins 2,5 millions d’exemplaires. Il faut dire que juste au même moment l’Arabie saoudite fermait brutalement son marché au nez de la malheureuse Barbie !

Parmi les raisons trop oubliées du raz-de-marée sur le marché arabe de la Barbie version locale (mais c’est vrai que cela n’est ni religieux, ni exotique, donc pas forcément très intéressant…), il faut également noter l’excellent lancement publicitaire de la nouvelle poupée, lancement réalisé à grands coups de vidéo-clips dans les émissions télévisées enfantines. Les petites filles arabes y ont ainsi appris que “Fulla est brune comme le sol de mon pays, et comme mes amies”.

De fait, yeux brun foncé, sourcils bien dessinés, Fulla est modestement vêtue (au sens religieux du terme) quand sa rivale, Barbie, la poupée-mannequin blonde aux yeux bleux, n’aime rien tant que s’exhiber dans des tenues assez étrangères aux codes vestimentaires du monde arabe. A l’image des jeunes femmes musulmanes (et pas seulement arabes) contemporaines, Fulla s’invente un style vestimentaire qui joue avec les codes, socialement acceptés, de l’islamiquement correct (au début du XXIe siècle, car ces choses-là évoluent presque aussi vite que les modes !) Il y a donc la Fulla style péninsule arabe (abaya noire), mais aussi la Fulla syro-libanaise ou la Fulla branchée soft-islam à l’égyptienne (pas un pouce de peau n’est dévoilé, mais les vêtements peuvent être presque aussi moulants qu’un T-shirt mouillé !)
(http://www.easy-upload.net/fichiers/Fulla.2008116232825.jpg) (http://www.easy-upload.net/fichier.php?fichier=2008116232825)
Quelles que soient les variations, il est vrai que le “concept” Fulla, à l’origine de son immense succès, consistait à proposer au public local une poupée capable de susciter chez les petites filles arabes une meilleure identification : physique, sans doute, mais aussi morale car, les créateurs de Barbie vous le confirmeront, une poupée c’est aussi un modèle. Fulla est donc une bonne petite fille, respectueuse de ses parents, active à la maison, franche camarade, bonne patriote… et bonne musulmane (un tapis de prière figure parmi ses accessoires). Pour autant, Fulla n’est pas une “nunuche” ! Elle propose à la petite fille moderne, dans les versions déclinées du personnage, de s’identifier en “doctoresse” ou en “professeure”.

Inutile de se voiler la face (?) : le succès retentissant de Fulla, à la différence d’autres poupées islamiquement correctes lancées ailleurs et plus tôt (par la société Mattel à l’intention des musulmans américains, en Iran également…), est peut-être dû à la fermeture très opportune du marché saoudien et à la qualité de la campagne publicitaire. Mais c’est aussi, indéniablement, parce que la modeste Fulla est parfaitement dans l’air du temps.

Un air du temps qui joue sur les identificateurs de l’islam, mais qui est loin de se réduire à ce seul aspect. En vérité, ce qui semble le plus important pour les commentateurs - et les consommateurs - locaux (sans qu’ils en aient toujours conscience), c’est la victoire de l’image locale contre l’icône importée. Une victoire présentée, dans la presse, avec des titres tels que : Fulla l’emporte sur Barbie, Fulla détrône Barbie, et même Fulla fait tomber Barbie… Ce qui compte, pour nombre de parents, acheteurs de Fulla et pas forcément dotés de longues barbes (surtout pour les mamans !), c’est sans doute de pouvoir accéder au désir de consommation de leur enfant, de lui offrir la poupée à la mode, mais sans avoir à adopter toute la “panoplie” idéologique de l’American Way of life.

Ces jouets, simulacres de petits hommes (ou de petites femmes) - une chose qui n’est d’ailleurs pas vraiment conforme aux conceptions les plus rigoristes de l’islam, loin s’en faut - plaisent, non pas parce qu’ils sont religieux, mais parce leur aspect religieux s’inscrit dans un langage protestataire d’affirmation identitaire. A mille lieux des verts paradis de l’innocence enfantine, la blonde et la brune symbolisent donc un combat sans merci, et clairement politique.

Rien ne l’illustre mieux que la décision des autorités tunisiennes, à l’automne 2006, lors de la rentrée scolaire, d’interdire Fulla et tout ce qui s’y rapporte de près ou de loin (la kyrielle de gadgets - trousses, stickers, etc.). Au grand désespoir des commerçants locaux, qui ont dû se retrouver avec leur stock sur les bras, les forces de l’ordre locales ont saisi le tout, dans le cadre de la loi 108 de l’année 1981 (du temps de Bourguiba), laquelle interdit (aux poupées également, donc) toute tenue “communautaire”. (Le mot arabe est celui de طائفي traduit d’ordinaire par “confessionnel”, mais, dans la mesure où il désigne ici, dans le cadre tunisien, la spécificité religieuse au sein d’une société entièrement musulmane, c’est bien le terme de “communautaire” qui rend sans doute mieux l’idée.)

Est-ce passer pour un dangereux islamophile que de comprendre l’irritation de certains Tunisiens lorsqu’ils constatent qu’on ne trouve rien à redire à Barbie et à son ami Ken (éventuellement proposé en version G.I. qui fait fureur en Irak de nos jours), et qu’on éradique sans pitié la modeste Fulla et sa tenue “islamiste” ?

Mieux, comme le rappelle ironiquement le site égyptien (proche de l’opposition religieuse) www.islamonline.net, la femme du président tunisien, et ses filles, n’hésitent pas à s’afficher, elles, en “habits de Fulla”, dans une (superbe) tenue “communautaire” donc, lorsqu’elles font le pèlerinage !!! Comme nombre de régimes de la région, le pouvoir voudrait contrôler (chez les autres) l’utilisation du référent identitaire religieux, tout en s’autorisant soi-même à en user tant et plus…

(http://www.easy-upload.net/fichiers/fulla_off.2008116232940.jpg) (http://www.easy-upload.net/fichier.php?fichier=2008116232940)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 07 novembre 2008 à 16:39:44
 Je suis sur que vous allez vous empresser a faire des reservations d'avion :-D :-D

[b]
Algerian American National Association
Proudly
Naima Ababsa in Concert
[/b][/b](http://nsa03.casimages.com/img/2008/11/07/mini_081107044120213858.jpg) (http://www.casimages.com/img.php?i=081107044120213858.jpg)
   



Friday November 14, 2008 at 8:30 pm

Helen Mills Theater
137-139 West 26th Street NYC 10001
 (Bet. 6th and 7th Ave- Trains: N,R,W,1,6 to 28th Street)

Contribution: $30.00 per person
Seats are limited… Please call Hamid @914-473-0589 to reserve

The concert is made possible through the generous contributions of:
Atlassian Cellars; Matter of Health; Nomad Restaurant; South Shore Travel
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: senna سنة le 07 novembre 2008 à 16:40:31
desole bbainnyc pour fella ababssa oui  :-D :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 07 novembre 2008 à 16:42:16
Fella a demandé $20,000 (rien que ca :-( :-( :-()... Alors si ca te tente Senna, y'a Natacha Atlas le 11 Nov... DF'une pierre deux coups :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: senna سنة le 07 novembre 2008 à 16:44:02
fella ou rien  :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 07 novembre 2008 à 16:47:41
Fella??? alors Wallou :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: senna سنة le 07 novembre 2008 à 16:48:39
ce n'est pas grave  :-D je ne me deplacerais pas pour rien  :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 07 novembre 2008 à 17:07:09
Ya lalla... je te promets que la prochaine fois ce sera ton ami Khaled... On est en train de travailler pour l'avoir le jour... non non la nuit du reveillon... Peut etre que tu seras tentée :-D?
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 07 novembre 2008 à 23:36:46
Un ami vient de m'envoyer ce qui suit (source inconnue) A mediter:

YES WE CAN » la leçon et la gifle

«YES WE CAN »trois petits mots prononcés avec sérénité et assurance ont ébranlé le monde.

Trois petits mots presque insignifiants, mais qui dégagent une magie et une force qui peuvent déplacer les montagnes et terrasser les dragons. Comme le petit poucet, armé d'une volonté et d'une assurance tranquille le voilà parti, il y a à peine quelques mois, à la conquête du royaume le plus puissant de l'univers. son arme ? trois petits mots : «YES WE CAN »

Ce jeunot a l'âge de notre indépendance ( vis à vis du colon français bien sûr) il part dans un combat perdu d'avance Il terrasse les dragons venus des fins fonds des âges et brise toutes les tabous qui se dressent sur son chemin de petit bonhomme, son « herz »? trois petits mots : «YES WE CAN »
Ie voilà parti, dans son baluchon, tous les handicaps imaginables, pas riche, pas blanc, et pas du sérail, s'il avait perdu on aurait que dit : c'était un « figurant » ou un « faire valoir » comme il en existe tant dans d'autres royaumes, ceux qui justement par leur seule présence justifient toutes les arnaques des gouvernants en place.
Son magnum ? trois petits mots :«YES WE CAN »
Merci monsieur OBAMA pour cette leçon et ces trois petits mots magiques qui transforment le « dreams » de Martin Luther king en réalité .
Pourtant YA RAB c'est vrai que ces trois petits mots peuvent se traduire et se décliner dans toutes les langues : en arabe « NESTATIGUOU », en dardja « NEKADROU », en tamazight « NEZMER » et qu'une fois prononcés, ils deviennent magiques et peuvent déplacer les montagnes et terrasser les tyrans.
Avons nous oublié la petite poignée d'homme qui, un certain novembre 1954 avait fait serment en prononçant aussi ces trois petits mots :«YES WE CAN » en arabe en kabyle en chaoui ? Rappelons nous, là aussi le dragon été terrassé .
Merci monsieur OBAMA pour cette leçon et ces trois petits mots qui, bien que prononcés avec calme et sereinement, tonnent pour nous comme des gifles cinglantes et humiliantes, qui finiront peut être par nous sortir de notre léthargie.
Vous étiez seul contre des millions ( de dollars, d'hommes et de préjugés) à l'instar de Ghandi en son temps, et vous avez vaincu, juste avec ces trois petits mots.

Nous sommes pourtant des millions, contre une petite poignée qui nous viole quotidiennement et nous sommes tétanisés. Nous sommes des millions à nous plaindre en longueur de journée « wach n'dirou »
Juste une question monsieur OBAMA, vos trois petits mots peuvent ils nous donner aussi ce pouvoir ? Pourrions nous à notre tour terrasser le dragon? gagner nos droits ? sauver notre dignité ? assurer un avenir à nos enfants et à nos harragas ? décider de nos dirigeants ? vaincre la misère et ceux qui nous l'impose ?. La liste et longue et notre cœur est chargé.
Alors commençons dès aujourd'hui à dire «YES WE CAN » pour déjà empêcher que notre constitution devienne une cuvette de WC que l'on remplit et qu'on vide sans notre avis.
Si tous les petits « we can » pouvaient se donner la main dès aujourd'hui, demain nous vaincrons cette fatalité qui nous ronge et surtout nous terrasserons le « faraoun » (pour paraphraser un certain président qui voulait le faire , et …veut maintenant le devenir).
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: SAROUNETTE le 08 novembre 2008 à 09:08:13
" WE CAN "   !!!!!!!! "WE CAN "   :wink: :wink:
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: gomez le 08 novembre 2008 à 15:11:44
pour les amateurs de foot actuellement sur canalplus fr arsenal - manchester

http://foot.canalplus.fr/live
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: POPO le 08 novembre 2008 à 16:27:21
" WE CAN "   !!!!!!!! "WE CAN "   :wink: :wink:

bonsoir  :wink:

yes we can !!! :wink:

                              http://www.dailymotion.com/video/x499xf_yes-we-can-will-i-am_news
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: said34 le 10 novembre 2008 à 09:45:47
bonjour, la disparution d'une grande dame de la chanson revolutionnaire ds le monde on se souviens de son passage en algerie pendant les jeux panafricain comme il a etait evoque par nos amis  du forum precedement
http://www.liberation.fr/culture/0101221148-la-chanteuse-miriam-makeba-est-decedee
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 10 novembre 2008 à 13:48:31
Myriam Makeba est partie
Pour lutter contre les injustices, cette grande dame qui est morte s’engageait partout. Elle avait une grande volonté. La grande chanteuse africaine, Myriam Makeba est décédée en Italie d’une crise cardiaque après un concert à Naples. L’Afrique perd une grande valeur qui s’est battue toute sa vie contre l’apartheid et toutes les formes de discriminations. Elle était âgée de 76 ans. Elle participait à un concert dans le territoire de la pieuvre à Castelvolturno en soutien à l’écrivain Robert Saviano menacé de mort.



Mme Myriam Makeba a obtenu la nationalité française en 1990. Cinq ans plus tôt, elle était devenue commandeur des Arts et des Lettres. Sa chanson Pata Pata l’a fait connaître dans le monde entier. Cette grande dame, lors de ses différents exils, a obtenu d’autres nationalités, cubaine en 1972 lorsque le leader cubain l’a reçue et a apporté son soutien au peuple sud-africain dans sa lutte contre l’apartheid. Myriam Makeba a chanté avec enthousiasme la paix, la tolérance et l’amour. Elle dégageait une chaleur humaine intense sur scène. C’était une mère pour nous qui avons connu des discriminations. Il suffisait de l’écouter chanter pour être pris dans un moment intense de détente et de sérénité. Même lorsqu’elle a perdu son unique enfant, elle a continué à croire en la vie, sa tristesse semblait s’envoler dans les paroles qu’elle entonnait dans ses chants.

Myriam Makeba va nous manquer, elle fut la première star noire africaine que j’ai connue enfant, elle faisait partie des grands chanteurs et musiciens africains comme Fela Ramson Kuti ou Manu Dibango et bien d’autres Prince Nico Mbarga. Elle a permis, grâce à ses chansons et son exil qui a duré une trentaine d’années, de promouvoir l’Afrique. Myriam Makeba, tu vas nous manquer. L’Afrique t’a perdue. Ton âme continuera à vivre. Le monde te pleure. M. Nelson Mandela qui avait réussi à te faire rentrer en Afrique du Sud doit être bien triste.

Tes chansons vont nous rappeler ta si grande carrière :

Amampondo, Can’t Cross Over, Congas, I Shall Sing, Jolinkomo, Liwa Wechi, Carnival, Malaika, Ntjilo Ntjilo, Night Must Fall, Ring Bell, Pata Pata, West Wind et j’en passe.

Bonne route Myriam Makeba. Tu fais partie des gens qui rendent fier et qui le feront après ton départ. ADIEU.

 
 

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 10 novembre 2008 à 17:21:39
a l'algerienne :-D

http://www.liberte-algerie.com/dilem.php?id=1930 .
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 10 novembre 2008 à 18:05:02
Vote et tais -toi :cry: :cry:

Périscoop : Motus ! (Le Soir d'Algerie)
Les députés et les sénateurs ne pourront pas prendre la parole mercredi, lors de la session du Parlement consacrée à l’adoption du projet de loi portant révision constitutionnelle. La Commission parlementaire mixte, chargée d’élaborer le règlement intérieur de cette session, a, en effet, interdit les points d’ordre.
 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: zigzag le 10 novembre 2008 à 21:18:35
Bordj Bou Arréridj : Un autre trou de 8,61 millions à la CNAS



Déjà éclaboussée dans le passé par des affaires de détournements, la CNAS de Bordj Bou Arréridj est de nouveau au centre d’un scandale financier susceptible d’amener les pouvoirs publics à relancer les enquêtes enclenchées, il y a plus de deux ans et qui n’auraient abouties à rien, notamment celles liées aux transactions douteuses et la gestion opaque de la pharmacie CNAS, dont le préjudice se chiffre à des millions de dinars, rapporte une source crédible. Cette dernière évoque les difficultés d’un centre payeur auquel l’on reproche une gestion entachée d’irrégularités en relation avec les pharmacies conventionnées.

Le dossier est entre les mains de la justice, croit-on savoir. En effet, cette fois-ci, une main mystérieuse a jeté son dévolu sur la caisse du service des cotisations, où il a été constaté un trou de 8,61 millions de dinars. Le pot aux roses aurait été découvert après le déclaration d’un dramatique incendie ayant provoqué des brûlures au deuxième degré à une jeune victime. Cependant, l’on apprend qu’une enquête a été diligentée par la brigade financière relevant de la gendarmerie nationale. La direction générale dépêchera incessamment une commission d’enquête, nous dit-on. Elle pourra peut-être élucider le phénomène récurrent des détournements et juguler l’hémorragie qui affecte une caisse déjà au bord de l’asphyxie.




Par Abdelkader Djerbah
el watan du 5 octobre
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 11 novembre 2008 à 08:42:56
Bonjour ZIGZAG
TON INFO est caduque et frappée de forclusion depuis le 05ctobre bezef ya khouya ....je plaisante un peu en tout cas merci pour ce scoop!!!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: SAROUNETTE le 11 novembre 2008 à 13:19:34
Est ce encore acceptable ????????

Une lycéenne de 18 ans d'origine algérienne a été victime de violences aggravées de la part de sa famille, la semaine dernière à Toulon, parce qu'elle refusait d'être mariée en Algérie à un homme de 30 ans, a-t-on appris lundi de source policière.

 
Photographe : Thomas Coex AFP/Archives :: Balance de la justiceagrandirphoto : Thomas Coex , AFP

La jeune fille qui a été enlevée et séquestrée quelques heures a eu le visage et l'abdomen lacérés par un couteau. Le parquet de Toulon a ouvert une information judiciaire pour "enlèvement, séquestration, violences aggravées".

Les auteurs présumés de cette agression sont, selon les déclarations de la victime, sa mère, de nationalité algérienne et âgée de 52 ans, et ses deux soeurs mineurs, âgées de 14 et 16 ans. Toutes les trois nient les faits.

Interpellées en fin de semaine dernière, les trois accusées ont été déférées dimanche devant le parquet de Toulon, puis mises en examen pour "enlèvement, séquestration, violences aggravées".

Elles ont été remises en liberté sous contrôle judiciaire avec obligation de pointer toutes les semaines au commissariat et confiscation de leur passeport.



Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: zigzag le 12 novembre 2008 à 07:36:42
Trois colonnes en page 4 du «Canard Enchaîné» mercredi, et le 35e régiment d'artillerie parachutiste qui se retrouve pointé du doigt. Sous le titre «Un drapeau piétiné par des soldats», l'hebdomadaire satirique relate qu'«à l'occasion d'une «revue de casier» trois sous-officiers ont fracturé le cadenas de l'armoire métallique d'un jeune engagé porté déserteur, et y trouvant le drapeau de sa patrie d'origine, un drapeau algérien, ont donné «une leçon de civisme appliqué» aux camarades de chambrée : «Le drapeau est jeté à terre et piétiné avec entrain. Le sergent F., que ce grand moment de communion patriotique transporte, n'hésite pas à se cirer les rangers avec».Remugles de guerre d'Algérie, racisme plus ou moins latent à l'intérieur du régiment ? Ce sur quoi conclut «Le Canard».
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: zigzag le 14 novembre 2008 à 20:51:31

bonsoir voila j ai lu ca sur un autre forum et ca ma beaucoup plu
--------------------------------------------------------------------------------

C’est donc aujourd’hui mercredi que le Parlement algérien scellera, définitivement, le sort de la prochaine élection présidentielle d’avril 2009 avec la reconduction d’Abdelaziz Bouteflika à la tête de l’Etat. Car c’est de cela qu’il s’agit en définitive par cette réunion des deux chambres (APNSénat) au palais des Nations, exactement comme cela se faisait sous la IV République en France avant que de Gaulle — idole de Bouteflika comme il l’avouera lui-même — n’instaure le suffrage universelle en 1958 ! En se prononçant, avec le verdict que l’on devine, sur «le projet de la révision partielle et conjoncturelle», le Parlement ne fait, en fait, qu’exécuter l’acte I d’une révision «complète et durable» que Bouteflika projette pour fin 2009.
En gros, le projet qu’avalise le Parlement – à l’exception du RCD – contient deux choses : faire sauter le verrou de la limitation des mandats du fameux article 74 introduit par Zeroual en 1996 ainsi que la suppression de la fonction de chef du gouvernement à laquelle on substitue celle de Premier ministre. Avec délégation de certains pouvoirs à ce dernier. Si Ahmed Ouyahia est d’ores et déjà assuré d’assumer ladite fonction, l’on croit savoir, en tout cas à se fier à des sources bien informées, qu’il sera secondé par un seul vice- Premier ministre qui échoira au FLN. Un homme du président, fort probablement Belkhadem ou même Tayeb Louh. Donc la mission sera de faire contrepoids à l’actuel chef du gouvernement. Car cette révision est, également, l’aboutissement «d’âpres et fragiles» négociations au sommet entre les deux grands clans au pouvoir.
__________________
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: zigzag le 14 novembre 2008 à 21:51:19
le soir d algerie
du jeudi 13 novembre
Actualités : HISTORIQUE !


Ce qui s'est passé ce mercredi 12 novembre 2008, au moment où les 36 millions de citoyens algériens prenaient leur déjeuner, est vraiment historique !
Abdelkader Bensalah, le maître de cérémonie proclamé pour la circonstance président du Parlement, l'a reconnu lui-même. Qu'on en juge : 500 «parlementaires» sur les 531 que comptent les deux chambres du Parlement ont enterré, avec Kassaman et emblème national copieusement déployé, une Constitution qui représente la synthèse de près d'un demi-siècle d’«ijtihad» collectif et douloureux de la Nation, pour se donner une loi fondamentale. Cette minorité majoritaire représentant 13,2% du corps électoral a décidé pour les 18 760 000 électeurs potentiels et l'avenir des 36 millions d'Algériens. Un Parlement «mal élu» qui sait pourtant bien se soumettre à l'exercice du moment : il n'y avait que huit absents dont 6 ont transmis des procurations, alors que les deux chambres sont plutôt connues pour l'inversion de ce rapport. Du jamais vu dans une enceinte parlementaire algérienne de 2008 ! Le cérémonial de la rencontre du Parlement au grand complet était parfaitement bien réglé : des micros rabattus de 90° pour tordre le coup à d'éventuels nervis de l'expression, regroupement à l'extrémité de la salle du groupe parlementaire ayant annoncé son intention de voter contre le projet, caméraman filmant de face les «oui» et montrant la salle de dos au moment du vote formel du «non», discours de remerciement du président de la République déjà prêt dans la poche du président du Parlement censé afficher une neutralité de circonstance, discours de remerciement de ce dernier pour remercier «Son Excellence» le président de la République de lui avoir offert ce cadeau historique. Dans son élan à jouer jusqu'au bout son rôle «historique», Abdelkader Bensalah a même voulu laisser, à travers un lapsus dont il a le secret, la séance éternellement ouverte, au moment de la clôturer ! Oui, ce mercredi fut vraiment historique. Mieux, éternel, pour ceux qui auront la chance de voir leur destin régi par cette loi fondamentale de tous les dangers. Quant au reste, ceux qui comme vous et moi se sont abstenus à hauteur de 65% au cours des législatives de 2007 ou ceux qui ont voté nul (15%), qu'ils se satisfassent de leur rôle de majorité minoritaire. C'est un bien curieux statut. En attendant de vérifier dans la vie les prochains jours qu'il est plutôt dramatique.
H. M.

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: QAIS le 14 novembre 2008 à 22:38:53
le soir d algerie
du jeudi 13 novembre
Actualités : HISTORIQUE !


Ce qui s'est passé ce mercredi 12 novembre 2008, au moment où les 36 millions de citoyens algériens prenaient leur déjeuner, est vraiment historique !
Abdelkader Bensalah, le maître de cérémonie proclamé pour la circonstance président du Parlement, l'a reconnu lui-même. Qu'on en juge : 500 «parlementaires» sur les 531 que comptent les deux chambres du Parlement ont enterré, avec Kassaman et emblème national copieusement déployé, une Constitution qui représente la synthèse de près d'un demi-siècle d’«ijtihad» collectif et douloureux de la Nation, pour se donner une loi fondamentale. Cette minorité majoritaire représentant 13,2% du corps électoral a décidé pour les 18 760 000 électeurs potentiels et l'avenir des 36 millions d'Algériens. Un Parlement «mal élu» qui sait pourtant bien se soumettre à l'exercice du moment : il n'y avait que huit absents dont 6 ont transmis des procurations, alors que les deux chambres sont plutôt connues pour l'inversion de ce rapport. Du jamais vu dans une enceinte parlementaire algérienne de 2008 ! Le cérémonial de la rencontre du Parlement au grand complet était parfaitement bien réglé : des micros rabattus de 90° pour tordre le coup à d'éventuels nervis de l'expression, regroupement à l'extrémité de la salle du groupe parlementaire ayant annoncé son intention de voter contre le projet, caméraman filmant de face les «oui» et montrant la salle de dos au moment du vote formel du «non», discours de remerciement du président de la République déjà prêt dans la poche du président du Parlement censé afficher une neutralité de circonstance, discours de remerciement de ce dernier pour remercier «Son Excellence» le président de la République de lui avoir offert ce cadeau historique. Dans son élan à jouer jusqu'au bout son rôle «historique», Abdelkader Bensalah a même voulu laisser, à travers un lapsus dont il a le secret, la séance éternellement ouverte, au moment de la clôturer ! Oui, ce mercredi fut vraiment historique. Mieux, éternel, pour ceux qui auront la chance de voir leur destin régi par cette loi fondamentale de tous les dangers. Quant au reste, ceux qui comme vous et moi se sont abstenus à hauteur de 65% au cours des législatives de 2007 ou ceux qui ont voté nul (15%), qu'ils se satisfassent de leur rôle de majorité minoritaire. C'est un bien curieux statut. En attendant de vérifier dans la vie les prochains jours qu'il est plutôt dramatique.
H. M.



bonsoir voila j ai lu ca sur un autre forum et ca ma beaucoup plu
--------------------------------------------------------------------------------

C’est donc aujourd’hui mercredi que le Parlement algérien scellera, définitivement, le sort de la prochaine élection présidentielle d’avril 2009 avec la reconduction d’Abdelaziz Bouteflika à la tête de l’Etat. Car c’est de cela qu’il s’agit en définitive par cette réunion des deux chambres (APNSénat) au palais des Nations, exactement comme cela se faisait sous la IV République en France avant que de Gaulle — idole de Bouteflika comme il l’avouera lui-même — n’instaure le suffrage universelle en 1958 ! En se prononçant, avec le verdict que l’on devine, sur «le projet de la révision partielle et conjoncturelle», le Parlement ne fait, en fait, qu’exécuter l’acte I d’une révision «complète et durable» que Bouteflika projette pour fin 2009.
En gros, le projet qu’avalise le Parlement – à l’exception du RCD – contient deux choses : faire sauter le verrou de la limitation des mandats du fameux article 74 introduit par Zeroual en 1996 ainsi que la suppression de la fonction de chef du gouvernement à laquelle on substitue celle de Premier ministre. Avec délégation de certains pouvoirs à ce dernier. Si Ahmed Ouyahia est d’ores et déjà assuré d’assumer ladite fonction, l’on croit savoir, en tout cas à se fier à des sources bien informées, qu’il sera secondé par un seul vice- Premier ministre qui échoira au FLN. Un homme du président, fort probablement Belkhadem ou même Tayeb Louh. Donc la mission sera de faire contrepoids à l’actuel chef du gouvernement. Car cette révision est, également, l’aboutissement «d’âpres et fragiles» négociations au sommet entre les deux grands clans au pouvoir.
__________________

Salut Zigzag,
Funestes informations que j’aurai voulu ne pas lire, car elles soulèvent l’estomac sans plus. Je ne suis pas surpris, comme beaucoup d’algériens d’ailleurs, il ya fort longtemps que nos gouvernants jouent  avec des dés pipés sans aucune pudeur ni scrupules sous le nez  du monde ; affichant arrogance et mépris de la manière la plus naturelle qui soit.

Ne dit-on pas que :" les peuples ont les gouvernants qu’ils méritent. "

Personnellement, je n’en suis pas sûr.  A moins que je ne sois dépassé par les événements. Ce qui est fort probable, car je ne retrouve aucun repère moral  aussi minime soit-il.
Je reste malgré tout, de l’idée que les Algériens méritaient et méritent un autre sort.

Ma pensée  va à tous les Martyrs et les Militants de la démocratie. Quelle tristesse et laideur ,………….. et quel gâchis.

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 14 novembre 2008 à 22:56:31
 :cry: :cry:

  « Pleure, ô pays bien-aimé, sur l’enfant qui n’est pas encore né et qui héritera de notre peur. Puisse-t-il ne pas aimer trop profondément cette terre. Puisse-t-il ne pas rire avec trop de joie lorsque l’eau coulera entre ses doigts, ne pas se taire trop gravement lorsque le couchant fera flamboyer le veld. Puisse-t-il ne pas être trop ému lorsque les oiseaux de son pays chanteront, ne pas donner trop de son cœur à une montagne, à une vallée. Car s’il donne trop, la peur lui prendra tout. »
(Traduction de Denise Van Moppès. © Albin Michel.)

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: POPO le 14 novembre 2008 à 23:29:07
:cry: :cry:

  « Pleure, ô pays bien-aimé, sur l’enfant qui n’est pas encore né et qui héritera de notre peur. Puisse-t-il ne pas aimer trop profondément cette terre. Puisse-t-il ne pas rire avec trop de joie lorsque l’eau coulera entre ses doigts, ne pas se taire trop gravement lorsque le couchant fera flamboyer le veld. Puisse-t-il ne pas être trop ému lorsque les oiseaux de son pays chanteront, ne pas donner trop de son cœur à une montagne, à une vallée. Car s’il donne trop, la peur lui prendra tout. »
(Traduction de Denise Van Moppès. © Albin Michel.)

les concernes ici et la  ya BBAiNYC se reconnaitreront un jour ; vox angeli :
       qui a le droit !!!!!!!!   de faire ça a un enfant    :wink: :|

                  http://www.dailymotion.com/video/x4rfng_vox-angeli-qui-a-le-droit_music






Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 15 novembre 2008 à 09:19:15
qui sera le premier premier ministre de l'ALGERIE??????????????????[/font]
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 15 novembre 2008 à 14:13:50
Finalement c'est AHMED OUYAHIA QUI vient d'etre reconduit au poste de 1er preier ministre
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Milor le 15 novembre 2008 à 14:22:09
j pas compris  :? :?
  il démissioné ensuite il est revenu c ca?
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: zigzag le 15 novembre 2008 à 17:26:22
soir d algerie du samedi 15 novembre

Actualités : COMMUNIQUÉ DU CCDR

Debout pour résister ensemble au viol de la Constitution !
 
 
«Le peuple algérien est un peuple libre, décidé à le demeurer. Son histoire est une longue chaîne de luttes qui ont fait de l’Algérie de toujours une terre de liberté et de dignité.»
Préambule de la Constitution
Plusieurs partis politiques ainsi que différentes personnalités, appartenant à diverses sensibilités, ont exprimé leur opposition à la révision de la Constitution en vue d’un troisième mandat, dont le général Benyellès qui, tout en interpellant société politique et civile, s’est interrogé, au sujet de la réaction à avoir face au fait accompli : «Faut-il abdiquer et se taire ?» Il est évident qu’il ne faut accepter ni le fait accompli, ni abdiquer et, encore moins, se taire. Il faudra d’abord compter sur nous-mêmes, et organiser la résistance à ce nouveau hold-up constitutionnel, à ce coup d’Etat qui, ne s’avouant pas, veut, au contraire, se draper de la légitimité et de la souveraineté populaires, piétinées sans état d’âme depuis bien longtemps, notamment, depuis un certain 19 juin 1965. Récemment, la Russie a donné l’exemple du respect de sa Constitution, contrat fondamental qui lie un peuple à ses gouvernants. Plus récemment aussi, les citoyens américains, en élisant un homme noir de quarante-sept ans à la présidence de la première puissance mondiale, ont balayé de nombreux tabous, en participant en masse au changement qui s’annonce pour eux et, probablement, pour la planète. Faut-il que l’Algérie du 1er Novembre 1954, qui a vu tout un peuple décidé à mourir pour sa liberté, arracher son indépendance au prix fort, aille rejoindre, au déni de ses valeurs de résistance et de sacrifice, les mauvais élèves de la planète qui s’accommodent de dictatures à vie ? Le CCDR a déjà pris position sur ces questions fondamentales en appelant à réagir, sous les formes qui conviennent le mieux, à tout coup d’Etat constitutionnel. Le CCDR avait appelé, il n’y a pas si longtemps, à une prise de conscience nationale et à un sursaut républicain, en vue de réunir les conditions favorables à l’émergence d’une alternative démocratique et citoyenne, seule issue pour sortir de la crise, qu’un coup d’Etat constitutionnel ne manquera pas d’aggraver. Aussi, aujourd’hui, il lance un appel :
• A tous les éventuels candidats appartenant à la mouvance démocratique pour ne pas se prêter à la mascarade qui se prépare, en participant à une parodie d’élection, dont le résultat est connu d'avance.
• A tous les responsables de partis politiques, de syndicats et d’associations pour s’unir pour défendre notre pays et en sauvegarder les valeurs démocratiques et républicaines. Faut-il rappeler que Tahar Djaout, parlant de la famille qui recule et de la famille qui avance, avait écrit quelques jours avant sa mort : «Si tu dis tu meurs, si tu ne dis pas, tu meurs, alors dis et meurs !» Les citoyennes et citoyens qui croient en ces valeurs font partie de la famille qui avance ! Enfin, le CCDR en appelle aux Algériennes et Algériens, toutes générations confondues, fidèles au serment de Novembre 1954, pour s’opposer au viol de ce pourquoi leurs pères et leurs mères ont sacrifié le meilleur d’eux-mêmes, en s’organisant en Collectifs d’Initiatives Démocratiques pour résister, ensemble, au hold-up constitutionnel et boycotter la prochaine mascarade électorale, afin d’empêcher l’usurpation d’une présidence à vie.
Alger le 11.11.2008 Le Bureau national

 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: zigzag le 15 novembre 2008 à 17:28:30
 
Par Hakim Laâlam 
Email : laalamh@yahoo.fr
Après le mandat à vie, bientôt un nouvel amendement à la Constitution déjà amendée mercredi dernier. Il introduira un article portant sur l’obligation du…

…Baisemain !

21. Ecrivez-le comme vous voulez. Parvenez à ce chiffre comme il vous chante. Vingt plus un. Vingtdeux moins un. Dix plus onze. Qu’importe ! L’essentiel étant d’arriver à ce nombre : 21. Jusque-là, ce chiffre de 21 ne vous disait peut-être rien de particulier, ne vous faisait pas «percuter» pour reprendre une expression à la mode en ce moment. Désormais, ce 21 va vous parler, doit vous parler. A l’heure où dire NON à un ami qui vous propose de prendre un café peut vous mener devant le peloton d’exécution pour tentative de coup d’Etat, à l’heure où dire NON à un rab de purée à midi peut vous placer sous les foudres foudroyantes de la famille révolutionnaire, à l’heure où dire NON à une sortie entre amis peut vous faire traduire en justice pour atteinte à un symbole sacré, à cette heure où le fait de bouger sa tête autrement que de bas en haut et de haut en bas peut vous la faire couper, à cette heure où le recours au mouvement horizontal de vos vertèbres cervicales peut vous faire lapider sur la place publique, à cette heure-là, 21 députés, 21 m’zelfin, 21 m’zvingyin, 21 pris de la tête, 21 moudjahidine de la cause démocratique ont osé dire NON ! Même si ces 21 ont vu leurs bras propres masqués par une forêt de bras voraces, de «bras à dents», de «bras à canines», de «bras Dracula», il reste ces 21. La preuve par 21 qu’une femme, qu’un homme peuvent se lever dans la masse hideuse des rampants et dire NON ! Non, je veux rester debout. Je ne ramperais pas. Je ne me coucherais pas. Je ne cirerais pas les pompes et le reste. Je ne louerais pas ma dignité en viagère. Je n’abdiquerais pas devant la dictature annoncée. En soi, c’est une réponse formidablement cinglante à ceux qui vous rétorquent, entre deux OUI expédiés, «mais si ce n’est pas lui, qui alors ?» Y a ! Y a qui, monsieur. Kayen Enn’ssa ou kayen Err’djel ! Basta de cette «pénurie» de dirigeants dans laquelle on veut nous enfermer. NON ! Mille fois non ! Ce pays a ses enfants. Ce pays n’a pas enfanté que des couleuvres qui se terrent peureusement sous les pupitres de la honte. Ce pays a ses lions. Ils étaient 21 mercredi dernier à pousser leur cri, à rugir. Quoi que puissent en dire les couleuvres, ces lions-là, F’houla ! Je fume du thé et je rester éveillé, le cauchemar continue.
H. L.
 
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 16 novembre 2008 à 08:15:01
nouveau gouvernement OUYAHIA POUR LA CINQUIEME FOIS QUI DIT MIEUX???
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ishtar le 16 novembre 2008 à 09:51:36

Bonjour tout le monde,

Hé bien nous allons continuer à fumer du thé :? :? :?
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 16 novembre 2008 à 09:58:00

Bonjour tout le monde,

Hé bien nous allons continuer à fumer du thé :? :? :?

Ahhh... si c'etait seulement du thé..!!!!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 16 novembre 2008 à 21:42:44
Lors du viol de la constitution je tiens à préciser que 2& députés du RCD ont sauvé un peu de l'honneur des algériens et je suis personnellement très fière d'eux pour ce point là

Ici un bon papier d'un Ami, paru das la presse française

Etranger
jeudi 13 novembre 2008 Journal Ouest France
Algérie : Abdelaziz Bouteflika ferme le jeu

Le Parlement algérien a presque (RCD merci à Toi )  voté comme un seul homme pour les réformes. AFP

Le président algérien a fait voter la réforme qui lui permet de se représenter et qui conforte l'islamisation de la société.
Sans surprise, le Parlement réuni, hier, à Club des Pins, la résidence sécurisée de la Nomenklatura, sur la côte ouest d'Alger, a adopté les amendements constitutionnels chers à Abdelaziz Bouteflika. Moins de deux semaines après l'annonce officielle, la procédure expresse qui permet au président algérien de briguer un troisième mandat, en avril 2009, renforce aussi ses pouvoirs.

En confortant les visées autoritaires du régime, ce verrouillage du champ politique vient légaliser une situation de fait accompli. En dix ans, les juristes ont recensé une quinzaine de violations de la Constitution. Députés et sénateurs, neutralisés par d'outrageantes indemnités et de nombreux privilèges, ont abdiqué leur rôle de contrôle.

Ils ont adopté sans broncher les ordonnances présidentielles et accepté le refus du gouvernement de présenter son bilan à la représentation nationale et de se soumettre à un vote de confiance.

Signe d'un rapport de forces idéologique favorable aux islamo-conservateurs, « l'islam, religion d'État » et « l'arabe, langue nationale et officielle », sont désormais protégés de toute remise en cause. Y compris par voie référendaire. Cerise sur le gâteau, un amendement recommande « la promotion des droits politiques des femmes », alors que le très misogyne Code de la famille consacre la polygamie et leur statut de mineur, au nom de la charia.

Saïd Sadi, chef du RCD, dont les députés et sénateurs ont  voté contre les amendements, ne cache pas sa colère : « Les adversaires de l'État démocratique, qui ont organisé le putsch de l'été 1962, consolidé par celui du 19 juin 1965, s'imposent une nouvelle fois par un coup de force constitutionnel. »Arezki AÏT-LARBI.


Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 16 novembre 2008 à 21:57:52
Au crédit de l'équipe de Barack  :-) :-) malgré tout.....  :| :|

Rahm Emanuel s'excuse pour son père

Source : AFP
14/11/2008 | Mise à jour : 18:14 |
.
Rahm Emanuel, nommé secrétaire général de Barack Obama à la Maison-Blanche, a présenté des excuses à une organisation américaine de défense des droits des arabes après que son père a prononcé des propos anti-arabes dans un quotidien populaire israélien.
Le père du secrétaire général à la Maison-Blanche, Benjamin Emanuel, un docteur israélien, a affirmé le 6 novembre dans le quotidien populaire israélien Maariv, que la nomination de son fils était bonne pour Israël: "Bien sûr qu'il va influer sur le président pour qu'il soit pro-israélien (...) Pourquoi ne le ferait-il pas? Qu'est-ce qu'il y a, il est arabe ? Il ne va pas balayer les parquets de la Maison-Blanche !".

Rahm Emanuel, 48 ans, un proche de Barack Obama, représentant démocrate de l'Illinois, a adressé un coup de téléphone jeudi à la direction de l'association de défense des droits des arabes, l'American-Arab Anti-Discrimination Committee (ADC).
Celle-ci avait protesté contre ces "propos diffamatoires inacceptables" dans une lettre à M. Emanuel et à Barack Obama lui-même.
"Du fond du coeur, je vous adresse personnellement mes excuses au nom de ma famille et de moi-même. Ce ne sont pas les valeurs dans lesquelles j'ai été élevé, ni celles de ma famille", a dit M. Emanuel au téléphone à la présidente de l'ADC, Mary Rose Oakar.

Il a ajouté, évoquant la déclaration de son père, qu'il était "inacceptable de faire des remarques comme celles-ci contre n'importe quel groupe ethnique ou religieux".
Le père de Rahm Emanuel est de nationalité israélienne et a fait partie du "Etzel", un groupe clandestin ultra-nationaliste juif qui a mené une guérilla contre les troupes britanniques avant la création de l'Etat d'Israël en 1948.
En 1997, Rahm Emanuel a effectué une courte période de service militaire en Israël.

.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 17 novembre 2008 à 08:35:02
Malgré la révision de la constitution seulement trois femmes au gouvernement
khalida Toumi
nouara Djaafar
Souad Bendjaballah
elles paraisent toutes seules parmi tous ces hommes
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: zigzag le 17 novembre 2008 à 17:15:16
Malgré la révision de la constitution seulement trois femmes au gouvernement
khalida Toumi
nouara Djaafar
Souad Bendjaballah
elles paraisent toutes seules parmi tous ces hommes

Elles ne défendent que leur intérêt et celui de leurs proches pourquoi tu te fais du souci pour elles.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: JOUD le 17 novembre 2008 à 17:29:35

                 "Pleure O pays bien-aime", tu as bien raison,BBAinNYC , de nous rappeler le titre de cette oeuvre  de l'ecrivain
                  sud-africain Alan Paton , consacree justement au drame du peuple noir de ce pays martyrise par la politique
                 d'apartheid des regimes qui se sont succede dans cette partie du continent..Il est absolument d'a propos de
                 reprendre cette emouvante expression ,dite avec un profond soupir d'amertume, pour depeindre la dramatique
                 regression que connait notre chere patrie...Aussi paradoxal que cela puisse paraitre ,il se trouve que dans ce monde
                 secoue par des spasmes recurrents generes par la volonte de changements positifs dans les domaines des libertes,
                 du droit , de la democratie et du bien-etre social, il se trouve donc que dans 3eme millenaire aux mille et une
                 esperances , des pays comme le notre sont en train de nager a contre-courant de l'Histoire...Et pourtant, tout le
                peuple avait cru , un certain octobre 88 que l'ere de la chape de plomb etait revolue a jamais, et que le pays allait
                enfin s'engager dans la voie du salut, celle qui a permis a d'autres peuples ,sous d'autres cieux , de briser les chaines
                de la tyrannie et d'elever leurs nation jusqu'au firmament de la gloire , de la grandeur et de la majeste, d'autant que
                notre beau pays recele des richesses insoupconnees et inestimables....Helas, le spectacle desolant de la parodie a
                laquelle tout le peuple a assiste en direct a la tele, ce vote a mains levees comme sous le regne du parti unique ont
                fait partir en fumee nos dernieres esperances...Que nous reste-t-il a dire, nous qui contemplons ,impuissants, toute
                l'etendue du desastre , sinon :"pleure O pays bien -aime ".....
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: redart3 le 17 novembre 2008 à 17:31:07
Au crédit de l'équipe de Barack  :-) :-) malgré tout.....  :| :|

Rahm Emanuel s'excuse pour son père

Source : AFP
14/11/2008 | Mise à jour : 18:14 |
.
Rahm Emanuel, nommé secrétaire général de Barack Obama à la Maison-Blanche, a présenté des excuses à une organisation américaine de défense des droits des arabes après que son père a prononcé des propos anti-arabes dans un quotidien populaire israélien.
Le père du secrétaire général à la Maison-Blanche, Benjamin Emanuel, un docteur israélien, a affirmé le 6 novembre dans le quotidien populaire israélien Maariv, que la nomination de son fils était bonne pour Israël: "Bien sûr qu'il va influer sur le président pour qu'il soit pro-israélien (...) Pourquoi ne le ferait-il pas? Qu'est-ce qu'il y a, il est arabe ? Il ne va pas balayer les parquets de la Maison-Blanche !".

Rahm Emanuel, 48 ans, un proche de Barack Obama, représentant démocrate de l'Illinois, a adressé un coup de téléphone jeudi à la direction de l'association de défense des droits des arabes, l'American-Arab Anti-Discrimination Committee (ADC).
Celle-ci avait protesté contre ces "propos diffamatoires inacceptables" dans une lettre à M. Emanuel et à Barack Obama lui-même.
"Du fond du coeur, je vous adresse personnellement mes excuses au nom de ma famille et de moi-même. Ce ne sont pas les valeurs dans lesquelles j'ai été élevé, ni celles de ma famille", a dit M. Emanuel au téléphone à la présidente de l'ADC, Mary Rose Oakar.

Il a ajouté, évoquant la déclaration de son père, qu'il était "inacceptable de faire des remarques comme celles-ci contre n'importe quel groupe ethnique ou religieux".
Le père de Rahm Emanuel est de nationalité israélienne et a fait partie du "Etzel", un groupe clandestin ultra-nationaliste juif qui a mené une guérilla contre les troupes britanniques avant la création de l'Etat d'Israël en 1948.
En 1997, Rahm Emanuel a effectué une courte période de service militaire en Israël.

.


http://lequebecois.actifforum.com/ici-on-parle-d-actualite-f1/passe-terroriste-de-rahm-emanuel-et-de-sa-famille-t8894.htm
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 17 novembre 2008 à 19:12:00
... excellent article Redart3, ça prouve beaucoup de chose, et ce n'est qu'un avant gout de la prochaine administration americaine, d'ailleurs, beaucoup de "republicains" sont pressentis pour des postes iimportant dans la future equipe Obama....
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 17 novembre 2008 à 21:36:54
Pourquoi j'apprécie tant Barack  :-) :-)

Son projet, ses aspirations, ses espoirs , je trouve que c'est un destin "made in africa" qui donne beaucoup à penser , à réfléchir pour nosu autres de ce tiers monde de plsu en plsu à l'écart du développement

Nous avons chacun , et pas seulement sur ce forum, mais dans la vie  :roll: :roll:, nos convictions, nos croyances et nos désirs profonds de changement.  :-)

Peut être pas pour le même projet de société  :| :| :| :| que ce soit en algérie chez nous, ou ailleurs même (car moi je suis une humaniste et les frontières m'étouffent plus qu'autre chose)

En tout cas, tant qu'on arrive à s'exprimer librement, à faire circuler et un peu "échanger" nos opinions, on est dans la civilité pour ne pas dire dans la civilisation, et ça c'est prometteur pour des demains de meilleurs qualités 



Obama confirme qu'il fermera Guantanamo et qu'il retirera les troupes américaines d'Irak
NOUVELOBS.COM | 17.11.2008 | Presse française

Le prochain président américain a promis plusieurs fois pendant sa campagne de fermer le centre de détention situé à Cuba, symbole des excès de "la guerre contre le terrorisme" menée par George W. Bush et critiqué par la communauté internationale. Il compte par ailleurs retirer l'essentiel des soldats en Irak d'ici à l'été 2010.
 
Barack Obama au retour d'une rencontre avec George W. Bush, le 10 novembre 2008 (AP)
Barack Obama a confirmé dimanche 16 novembre ses promesses de campagne de fermer la prison de Guantanamo et de retirer les troupes américaines d'Irak. Le futur président des Etats-Unis a assuré par ailleurs que son administration allait s'employer à éviter une aggravation de la crise économique.
"J'ai dit plusieurs fois que je voulais fermer Guantanamo, et je vais m'y tenir", a-t-il déclaré lors de son premier entretien télévisé dans l'émission "60 minutes" sur la chaîne CBS depuis son élection le 4 novembre.
Le démocrate a promis plusieurs fois pendant sa campagne de fermer le centre de détention situé à Cuba, symbole des excès de "la guerre contre le terrorisme" menée par George W. Bush et critiqué par la communauté internationale. Ouvert début 2002 sur une base navale américaine située à Cuba, le centre de détention retient aujourd'hui 255 détenus sur les 800 qui y sont passés.

Promesse de campagne

Concernant la guerre en Irak, qui a fait plus de 4.000 morts dans les rangs de militaires américains depuis 2003, Barack Obama a réitéré ses promesses : "J'ai dit au cours de la campagne, et je me suis tenu à cette position, que dès que je prendrai mes fonctions, j'appellerai l'état-major et les responsables de la sécurité nationale afin de lancer un plan de retrait de nos troupes".
Barack Obama entend notamment libérer des soldats et du budget pour la guerre en Afghanistan, dont il a fait une priorité de sa politique étrangère.
Alors que la situation s'est améliorée sur le terrain en Irak depuis un an, Barack Obama, qui s'était prononcé contre l'invasion de ce pays en 2003, veut retirer l'essentiel des troupes américaines en 16 mois, d'ici à l'été 2010.
Le gouvernement irakien a approuvé dimanche un accord avec les Etats-Unis prévoyant un retrait d'ici à 2011.

Lutter contre la récession

Sur le volet économique, Barack Obama a affirmé que son "travail comme président sera de (s')assurer que (l'administration) rétablisse la confiance" dans les marchés financiers, chez les consommateurs et dans les entreprises.
Il a souligné l'importance de la lutte contre la récession, quitte à laisser s'aggraver le déficit budgétaire.
Barack Obama a remarqué que la crise financière avait suscité un consensus entre les économistes qui "consiste à dire que nous devons prendre toutes les mesures nécessaires pour faire redémarrer l'économie et qu'il va falloir dépenser de l'argent pour stimuler l'économie".
"Et que nous ne devons pas nous inquiéter du déficit cette année ni même l'année prochaine. Qu'à court terme, le plus important c'est d'éviter une aggravation de la récession", a ajouté Barack Obama.

Pour un plan de sauvetage de General Motors

A propos des difficultés des constructeurs automobiles américains, dont le plus gros, General Motors, a annoncé qu'il serait à court de liquidités dès l'an prochain, Barack Obama s'est prononcé pour un plan de sauvetage.
"Une faillite de l'industrie automobile serait une catastrophe", a-t-il dit.
Par ailleurs, Barack Obama a refusé de se prononcer sur la date à laquelle il allait annoncer les premiers membres de son gouvernement, se bornant à dire "bientôt".
Barack Obama qui était accompagné de son épouse Michelle, a affirmé que celle-ci allait "se créer son propre rôle" comme première dame et qu'elle entendait également s'occuper de l'éducation de leur deux filles Sasha et Malia.
Interrogé sur l'éventuelle présence de sa belle mère à la Maison Blanche, il a répondu qu'elle pouvait venir y habiter "si elle veut".
"Il y a encore quelques détails auxquels nous ne sommes pas habitués... comme... ne pas pouvoir sortir marcher dans la rue ", a dit Barack Obama lorsqu'on lui a demandé s'il se faisait à l'idée de devenir le 44e président des Etats-Unis.

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: gomez le 18 novembre 2008 à 12:59:03
Un TGV maghrébin à l’étude
Idée  Les ministres des Transports européens et maghrébins ont fait le point de ce «projet prioritaire» de coopération dont la
concrétisation nécessite une «implication accrue» de l’Europe.
L’étude de faisabilité d’un Train à grande vitesse (TGV) devant relier Tripoli à Casablanca, via Tunis et Alger, a été au centre
d’une rencontre qui a regroupé, hier, lundi, à Tunis, les ministres des Transports européens et maghrébins.
Les participants à cette 5e réunion du Groupe de travail des ministres des Transports de Méditerranée occidentale (Gtmo), un forum dit « 5+5 »,
qui a rassemblé les représentants de l’Algérie, de la Libye, du Maroc, de la Mauritanie, de la Tunisie, de l’Espagne, de la France, de l’Italie, de
Malte et du Portugal, ainsi que le vice-président de la Commission européenne pour le transport, ont fait le point sur ce «projet prioritaire» de coopération entre les pays du Maghreb et de l’Union européenne (UE). De même, ils ont longuement débattu de la modernisation de l'axe ferroviaire transmaghrébin entre Tunis, Alger et Casablanca et de l’amélioration des services. Ces projets identifiés dans le cadre du Gtmo sont arrivés à l’étape de leur concrétisation, a indiqué le ministre tunisien des Transports. Mais «le financement est un élément déterminant », a-t-il souligné, déplorant, au
passage, l'insuffisance de fonds en provenance de l'UE. «Le volume de cette assistance varie de 1 à 40 entreles pays candidats à l'adhésion à l'UE
et les pays de voisinage», a-t-il affirmé à ce propos. Les participants ont été nombreux d’ailleurs à exprimer leur souhait de voir la Commission
européenne s’impliquer dans la construction d'un réseau transméditerranéen similaire à celui de l'Europe.
«Les réseaux transeuropéens doivent, à travers l’Afrique du Nord, continuer davantage vers le Sud, en Afrique», a indiqué, pour sa part, le
vice-président de la Commission européenne pour le transport, non sans promettre des aides pour l'Afrique pour qu’elle puisse réaliser
son réseau transafricain afin «d’aider à la stabilité et freiner l'immigration vers le nord». Sur ce registre, il a révélé que les projets retenus par le
Gtmo seront présentés au Forum euroméditerranéen de décembre prochain à Bruxelles. Le ministre des Transports, Amar Tou, qui a pris part
à cette rencontre, a exprimé sa crainte de voir la crise financière freiner le développement de l'infrastructure routière et ferroviaire dans la région.

Source "Info soir"
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 18 novembre 2008 à 18:35:33
Interessant à savoir...


Savez-vous pourquoi les mois de juillet et août comportent 31 jours?


Pendant longtemps, j’ai pensé naïvement qu’on s’était contenté d’alterner 30 et 31 jours pour chacun des mois selon les bosses de nos mains. En effet, ça tombe pile poil ! Juillet et Août ont tous deux 31 jours car ils sont situés en haut de la bosse, et non dans le creux… Lire la suite l'article
Et puis, je me suis posé [innocemment] la question suivante : pourquoi février ne comporte que 28 jours alors que Juillet et Août ont tous deux 31 jours? Bizarre, bizarre… ni une, ni deux, je décide de mener mon enquête…

Cela commença par de longues nuits blanches passées dans les bibliothèques poussiéreuses du vieux Lyon, à fouiller de vieux grimoires manuscrits du Xe siècle avant N.S. Jusqu’au jour où je tombai sur une note écrite d’un moine nommé Wikipedeus. A ce moment là, tout s’éclaira !

Notre calendrier actuel est grégorien qui apparut en réforme du calendrier julien, qui lui-même est une réforme du calendrier romain… Vous connaissez la suite.

Le calendrier romain, en vigueur jusqu’à 45 av JC, était composé comme suit :

I - Martius, (mars) : 31 jours, nommé ainsi en l'honneur du dieu romain Mars II - Aprilis (avril) : 30 jours, dédiés à la déesse grecque Aphrodite, et désignant l’ouverture de l'année III - Maius (mai) : 31 jours, en l'honneur de Maia, une très ancienne déesse romaine, souvent désignée comme la compagne de Vulcain IV - Iunius (juin) : 30 jours, en l'honneur de la déesse romaine Junon V - Quintilis (juillet) : 31 jours, de « quintus» comme le cinquième mois VI - Sextilis (août) : 30 jours, « sexitilis » car il s’agit du sixième mois VII - September (septembre, le septième) : 30 jours VIII - October (octobre, le huitième) : 31 jours IX - November (novembre, le neuvième) : 30 jours X - December (décembre, le dixième) : 30 jours

Comme vous pouvez le voir, il manque 2 mois soit environs 61 jours… Pas très fufute Romulus. Mais cela s’explique quand même un peu : sans rentrer dans les détails, ces jours « de marges » permettaient de réajuster le calendrier selon les lunaisons (car ce calendrier était basé sur la lune). Et en Hiver, on arrêtait de compter les jours (d’un côté, ce n’est pas bête !).

 

Mais arriva Jules César… Afin d’éviter un décalage des saisons, il indexa le calendrier sur le soleil sur le conseil d’un astronome grec, Sosigène d’Alexandrie. Ils décidèrent que l’année civile comporterait 365 jours. Or, l’année solaire durent 365,25 jours (pensaient-ils à l’époque – en réalité, il s’agit de 365,2422 jours). Il fallait donc palier ce retard sur ce calendrier solaire (365 contre 365,25). Ainsi, il fut décidé que « les années dont le millésime serait divisible par quatre compteraient 366 jours au lieu de 365. Dès lors, tous les quatre ans, on répéterait le sixième jour avant les calendes de mars, appelé sextus ante Kalendas Martias. Le jour ajouté fut alors baptisé bis sextus ante Kalendas. C'est de là que provient le terme année bissextile.»

Concrètement pour Jules César, une année comporterait 12 mois alternant successivement 31 et 30 jours. On retire 1 jour à février pour obtenir un compte de 365 jours (sauf année bissextile).

On avait ainsi le mois Quintilis qui comportait 31 jours, et le mois Sextilis 30 jours.

Or, tout le monde connait l’égo démesuré de l’empereur. Ainsi, en s’en honneur, on décida de donner le nom de Jules César à un mois de l’année. Mais il était totalement impossible de toucher à Januarius, Februarius, Martius, Aprilis, Mayus et Iunuis qui portaient déjà le nom de divinité. Ainsi, ce fut le mois juste après ceux des dieux, Quintilis, que l’on baptisa Julius comme Jules César, qui deviendra plus tard le Juillet que l’on connait.

Jusque là, nous avons toujours des mois qui alternent régulièrement 31 et 30 jours (Julius en comportant 31 et, celui d’après, Sextilis 30).

Cependant, la réforme des années bissextiles imposée par César fut mal appliquée. En effet, on rajoutait un 366ème jour tout les 3 ans, au lieu de 4. Il fallu donc une nouvelle réforme pour rectifier ce calendrier décalé.

Ce fut l’un des successeurs de Jules César à la tête de l’Empire Romain qui fut à l’origine d’une réforme du calendrier Julien : Auguste. En son honneur, le sénat décida de donner le nom d’Auguste à l’un des mois de l’année, comme ce fut le cas pour Jules.

Ces sénateurs décidèrent donc de renommer le mois juste après Julius (celui de Jules). Ainsi, Sextilis devint Augustus (que nous connaissons aujourd’hui sous le nom d’Août).

Mais cela posa un gros problème d’égo à Auguste ! En effet, Augustus ne comportait que 30 jours ! Rendez-vous compte, un jour de moins que le mois de Jules César !! Sans attendre, les sénateurs rajoutèrent un jour à Augustus et en retirèrent un au dernier mois d’hivers.

Maintenant, vous savez pourquoi Juillet et Août ont tous deux 31 jours alors qu’ils se suivent dans le calendrier. Et également, vous savez pourquoi il n’y a plus que 28 jours au pauvre mois de février qui n’avait rien demandé à personne !

Le mystère est donc levé !

Article tiré de www.mapausecafe.net
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Milor le 18 novembre 2008 à 20:02:23
Bonsoir

  Début du match amicale Algerie - Mali dans quelque minute 
                sur Canal Algerie

 Bonne chance au fennec
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Milor le 18 novembre 2008 à 22:09:09


  Fin du match sur le score de Algerie  1 -- 1  Mali

    égualisation des algeriens a la dernière minute
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: SAROUNETTE le 19 novembre 2008 à 07:30:08


  Fin du match sur le score de Algerie  1 -- 1  Mali

    égualisation des algeriens a la dernière minute

MERCI DE NOUS TENIR AU COURANT  :wink: :wink:
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 19 novembre 2008 à 09:59:34
Merci MALLAK pour l'article...
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 19 novembre 2008 à 14:40:11
Après un règne sans partage de 10 ans sur le l'unique..

Algérie : Abdelkader Eulmi remplace Hamraoui Habib Chawki à la tête de l’ENTV
Par  samir allam , le  18/11/2008

Les changements se poursuivent à la tête du secteur de la communication et au sein des grands médias publics. Après le ministère de la Communication et la Radio nationale, c'est autour de la Télévision de changer de tête. Selon des informations recueillies par toutsurlalgerie (www.tsa-algerie.com) de source bien informée, Hamraoui Habib Chawki a quitté aujourd'hui la direction de l'ENTV, un poste qu'il occupait depuis 1998. Selon la même source, il a été remplacé par Abdelkader Eulmi. Ce dernier a été notamment directeur de la Radio nationale à la fin des années 1990, puis directeur des archives au ministère de la communication avant d'être promu au poste de directeur de l'information du même ministère. L'information sur le départ de Habib Chawki n'a pas encore été rendue publique.

Le départ de Habib Chawki était dans l'air depuis quelques jours. Il y a un mois, le directeur de l'ENTV avait déposé sa démission, pour des raisons qui restent inconnues. Connu pour être proche de la présidence de la République, il aurait peut-être cherché ainsi à peser dans certaines décisions liées à la gestion des médias publiques et du secteur de la communication. A-t-il cherché à « sauver » la tête de Abderrachid Boukerzaza ? Les deux hommes sont en effet réputés très proches. A-t-il payé l'incapacité de l'ENTV à fournir une information crédible sur le président et le gouvernement, dont la popularité et le manque de crédibilité auprès de l'opinion sont au plus bas ? Ou ce départ serait-il lié aux multiples rumeurs sur l'implication de Habib Chawki dans ce qu'on appelle en Algérie le « business » via des agences de communication ou des boites de production audiovisuelles ? Enfin, ce départ pourrait être lié à la préparation de la campagne des présidentielles qui s'annonce difficile.

En réalité, tout comme pour le limogeage de Boukerzaza du ministère de la communication, les raisons du départ de Habib Chawki de l'ENTV seront difficiles à connaître.

source: http://www.tsa-algerie.com/Algerie---Abdelkader-Eulmi-remplace-Hamraoui-Habib-Chawki-a-_5373.html
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 19 novembre 2008 à 14:43:41


  Fin du match sur le score de Algerie  1 -- 1  Mali

    égualisation des algeriens a la dernière minute

Pour ceux qui n'ont pas regardé le match hier soir.. l'action le but en video

http://www.youtube.com/watch?v=K2U2AXzuS3s&eurl=http://www.tsa-algerie.com/index.html
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: SAROUNETTE le 19 novembre 2008 à 15:05:50


  Fin du match sur le score de Algerie  1 -- 1  Mali

    égualisation des algeriens a la dernière minute

Pour ceux qui n'ont pas regardé le match hier soir.. l'action le but en video

http://www.youtube.com/watch?v=K2U2AXzuS3s&eurl=http://www.tsa-algerie.com/index.html

merci SOF
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 19 novembre 2008 à 19:10:41
Dans le Quotidien d'aujourd'hui:

Sétif: La «m'laïa» victime des djellabas marocaines et asiatiques
par Zacharie-S. Loutari

Ayant marqué, des années durant, l'art vestimentaire traditionnel sétifien, la «m'laïa» ou le drap noir qui enveloppait le corps des femmes des Hauts Plateaux est totalement sortie de l'usage, si ce n'est ces quelques rares vieilles qui tentent de symboliser une époque où la société vivait soudée autour de traditions ancestrales.

Après avoir, pourtant, inspiré tant d'artistes dont les oeuvres cherchaient, avant tout, à représenter le cachet purement populaire de cet habit féminin, si particulier de par sa forme et son symbolisme. Mais cet accoutrement traditionnel, si cher aux femmes des Hauts Plateaux et bien au-delà, n'a pas pu résister à la déferlante moyen-orientale et asiatique, qui offre l'embarras du choix entre les djellabas marocaines ou syriennes, saoudiennes ou asiatiques, genre pakistanais et hindou que l'on porte à profusion, notamment, à l'occasion des fêtes. La «m'laïa» de Hauts Plateaux, qui se distingue par sa couleur noire corbeau et généralement accompagnée d'un voile souvent blanc, communément appelé «adjar el-ouedjh», ne fait désormais plus partie du quotidien, hormis chez de rares personnes du troisième âge qui la portent encore par fidélité à un passé prestigieux.

Il est vrai que cet effet à tendance à disparaître des étals des commerces, si ce n'est quelques couturiers qui continuent à le confectionner à la demande de revendeurs bien précis et que l'on rencontre surtout dans les marchés populaires connus tel que le souk de Abacha, au centre de Sétif.

Désormais, la bonne vieille «m'laïa» n'est véritablement visible que sur les tableaux de peinture, dans quelques scènes de films tournés dans les villages et hameaux ou encore dans des pièces de théâtre, dans certains musées ou stands d'exposition de l'art vestimentaire traditionnel. Certains groupes folkloriques tentent, de leur côté, de préserver, vaille que vaille, cette tenue de sortie traditionnelle dans leurs représentations de fantasia. C'est que ce vêtement ancestral n'a plus la même symbolique auprès des familles sétifiennes. Beaucoup déplorent, en définitive, que le changement intervenu dans le style vestimentaire à la faveur de l'invasion de vêtements «made in» a fait que les plus jeunes ne s'intéressent plus à la gandoura ancestrale, qui a inexorablement subi, au fil du temps et des modes, des transformations profondes. Même si «m'laïa» disparaît des étals, se félicite cependant un spécialiste du patrimoine, nombreux Sétifiens la gardent dans leurs armoires en souvenir du temps béni où ce véritable patrimoine régnait en maître absolu, au même titre que l'ancien «haïk», le burnous ou le turban «amama».

Comme beaucoup d'autres, il préconise la réhabilitation de ce costume encore capable de rivaliser avec les autres produits artisanaux. L'histoire de la «m'laïa» émane, selon la version la plus soutenue, de l'ère des musulmans chiites ayant érigé leur fief dans la localité d'Ikdjen, près des Béni-Azziz, au nord-est de la wilaya de Sétif.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: jenina le 20 novembre 2008 à 18:24:11
Je pensais ( c'est ce qu'on m'a appris) que la "mlaya" fut portée par les femmes de l'est, plus particulièrement à  Constantine et ses environs, à l'occupation  du beylek de l'est par l'armée française et la défaite du Bey ......
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 20 novembre 2008 à 18:28:14
C'est ce que je pensais aussi... Il faut prendre cette affirmation "journalistique" avec des pincettes :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: jenina le 20 novembre 2008 à 18:30:04
C'est ce que je pensais aussi... Il faut prendre cette affirmation "journalistique" avec des pincettes :-)
Tu insinues que nos journalistes ne sont pas compétents????
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ishtar le 20 novembre 2008 à 20:14:07
Coucou jenina, bonsoir tout le monde

Je pensais aussi la même chose, le noir était porté en signe de deuil, bien sûre suite à la défaite du bey  ou peut être même suite à sa mort :| il faut faire des recherches, pour essayer de mieux comprendre.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 20 novembre 2008 à 20:16:29
(http://nsa03.casimages.com/img/2008/11/20/mini_081120081620856184.jpg) (http://www.casimages.com/img.php?i=081120081620856184.jpg)

Une autre version Jenina
 :? :?  On attribue le recours au port de la mlaya par les femmes de l’Est à l’occupation du Beylik de l’Est par l’armée coloniale française, et la défaite de Hadj Ahmed Bey, dernier bey de Constantine - 1826-1837 - mais aussi le plus connu. Il combattit les armées colonialistes françaises jusqu’à 1837, à partir de Constantine et de Annaba. Et jusqu’à 1849, il leur mena la vie dure, des Aurès aux portes du Sud. C’était un kouroughli, sa mère, El-Hadj Raqia, était une Bengana de Biskra. Il se proclama pacha et se considéra dey après la capitulation de Hussein Dey le 3 juillet 1830. Il se choisit un drapeau et frappa une monnaie. Son aura de dernier chef de guerre, résistant dans l’Est à l’occupation française, le fit se confondre dans l’imaginaire populaire collectif avec Salah Bey. Au-delà des vérités historiques immuables, cela donne plus de saveur à l’histoire de la mlaya.

2- Le deuxième événement auquel le port de la mlaya est rattaché a trait au deuil des assassinats et tueries perpétrés par les colons, l’armée et la police françaises à partir du 8 mai 1945, sur des civils algériens à Sétif, Kherrata, Guelma et ailleurs dans l’Est. Néanmoins si, pour ce dernier événement, l’anachronisme historique entre les faits de 1945 et le port de la mlaya est caractérisé, ces massacres renforcèrent le recours au port de cet habit de sortie. D’ailleurs à toutes les époques, il y a eu dans l’Est du pays des événements beaucoup plus à tort qu’à raison, qui ont entretenu le retour à la mode du port de la mlaya.

Mais ces événements historiques, intervenus bien après la mort de Salah Bey et n’ayant aucun rapport avec le personnage, ont-ils vraiment un lien direct avec le port de cet habit de sortie ? Ou bien ont-ils été prétextés par les hommes comme support d’exacerbation du deuil et de ses prétendus signes, pour maintenir les femmes voilées, couvertes et soustraites aux regards des autres hommes ? Si au départ, la mlaya fut un choix de femmes qui se sont assumées, le temps et des préjugés firent que les hommes décident depuis pour elles. Dans l’absolu, l’être humain cache ce dont il a honte, par rapport aux canons du comportement établis par d’autres hommes. En couvrant les femmes, tout en prétextant les protéger, les hommes extériorisent et montrent en réalité leur impuissance, leur vulnérabilité et leur peur d’être frustrés. D’ailleurs, une pudeur non justifiée mais manifeste jusqu’à nos jours empêche certains d’entre eux de prononcer le nom de leur mère ou celui de leur femme, notamment en public.

Peut etre qu'Ishtar peut nous eclairer
 :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: jenina le 20 novembre 2008 à 20:17:26
Coucou jenina, bonsoir tout le monde

Je pensais aussi la même chose, le noir était porté en signe de deuil, bien sûre suite à la défaite du bey  ou peut être même suite à sa mort :| il faut faire des recherches, pour essayer de mieux comprendre.
Salut Ishtar....même en faisant des recherches, on nous raconte des salades....( qui croire?)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 20 novembre 2008 à 20:19:35
 :-D :-D :-D On pensait tous a la meme chose...
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ishtar le 20 novembre 2008 à 20:22:30
Salut jenina, BBAinNYC, hé bien parceque nous venons tous de la même école :lol: :lol: :lol:
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: jenina le 20 novembre 2008 à 20:23:12
Oui ?  Ishtar peut nous éclairer puiqu'elle porte la mlaya....et on demandera aussi à Senna de nous expliquer l'histoire du haik....
Je trouve dommage que nos habitudes vestimentaires se perdent...
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ishtar le 20 novembre 2008 à 20:25:49
 pas de problème, en ce qui me concerne c'est amar :lol: :lol: :lol: pour senna je ne sais pas, on attend sa réponse :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Milor le 20 novembre 2008 à 20:27:06
Hiére je vu une femme a bordj avec un haik et c devenu rare d'apercevoir sa
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 20 novembre 2008 à 20:28:10
ce qui me chagrine ..ca n'est pas la confusion quand à  l'histoire de la m'laya ...mais surtout sa quasi disparition de notre culture ..remplacée par ces sacs de pommes de terre que sont  les djellabas et les t'chadors ..horibles costumes ..pour la sauvegarde de notre culture et de notre patrimoine ,le maintien de la m'laya et du haik est une priorité  ...cela nous appartient
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 20 novembre 2008 à 20:34:18
Waw Mallak Je vais voter pour toi ... Entierement d'accord! Cette uniformisation est horrible
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: JOUD le 20 novembre 2008 à 20:37:03
                Bonsoir tout le monde... Bonsoir BBAinNYC, Jenina...

                L'article signe S.Loutari, est d'une  qualite litteraire impeccable...S'il est tellement vrai que la mlaya a perdu
                de son aura par rapport a une epoque pas tres lointaine, il n'en demeure pas moins qu'elle constitue un style
                vestimentaire qui a n'a periclite qu'apres 200 ans ...Cependant , il me semble que l'auteur lui a attribue des
                origines qui ne concordent pas avec la version, tres connue du reste, selon laquelle le port de la Mlaya est
                intimement lie au destin tragique de Salah Bey qui gouverna Constantine durant 21 ans, vers la fin du 18eme siecle.
                On raconte que Salah Bey , tres estime par la population constantinoise, est entre en dissidence avec le Dey Hussein
                d'Alger qui voulut le destituer...Devant son refus d'obtemperer, la regence d'Alger envoya une armee renforcee pour
                le combattre...Salah refusa la soumission et resista heroiquement a ses agresseurs...Il fut finalement arrete et
                etrangle sur la place publique...Pour les constantinois , la mort de Salah est un tragique destin et un drame douloureux...
                Et, selon la legende contee par le sociologue Hsen Derdour, les constantinoises , tres affectees par la
                mort de Salah, ont decide de prononcer un deuil qui dure jusqu'a nos jours : le port d'un voile noir , appele Mlaya...
                Et  c'est ainsi que cette tradition se perpetua....
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: jenina le 20 novembre 2008 à 20:46:14
Hiére je vu une femme a bordj avec un haik et c devenu rare d'apercevoir sa
Pourquoi ne l'as-tu pas prise en photo?
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: zigzag le 20 novembre 2008 à 22:52:28
Hiére je vu une femme a bordj avec un haik et c devenu rare d'apercevoir sa
Pourquoi ne l'as-tu pas prise en photo?
et nous l afficher sur la rubrique photo insolite
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 21 novembre 2008 à 20:36:54
La horma poussee a fond :-D :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: QAIS le 21 novembre 2008 à 21:00:51
Bonsoir,

Cette histoire  autour de l’origine de la Mlaya, et intéressante, et m’a rappeler un livre fort pittoresque et que j’avais trouvé assez précis dans les descriptions d’un pays de ses  habitants (Arabes et colons) et de son art de vivre par un auteur qui a commencé à tout noter depuis qu’elle a débarqué au port de Philippeville et se dirigeant vers Constantine.
 je vous laisse découvrir ce qu’elle  note  à propos des habits des autochtones ,dans ce cas les Constantinois

« ………………..
Le blanc est une couleur dont les hommes ne
peuvent faire usage que sous un climat parfaitement sec. La
pluie mêlée à la poussière ferait un déplorable effet sur les
habillements des Arabes, car la plupart ont coutume de
s’asseoir à terre. Les Arabes savent porter avec autant de
dignité que de naturel ces vêtements à grands plis. Ils ne
laissent pas que de faire souvent un compromis avec la loi
dit coran en ajoutant de la soie à la laine dont leurs haïks
sont tissés. Ces fines étoffes transparentes encadrent mollement
leur visage aux nobles traits et font ressortir davantage
encore l’éclat de leurs yeux noirs. Les hauts turbans
des cavaliers, autour desquels s’enroule la corde brune en
poils de chameau, donnent plus d’élévation à leur taille
déjà remarquable, et, lorsqu’ils sont à cheval, chaussés de
must ou bottes en maroquin rouge, on ne peut contester
qu’ils n’aient fort grand air. Leur principal luxe consiste
dans la blancheur de leurs vêtements ; aussi une troupe de
cavaliers n’offre-t-elle pas, comme on se le figurerait volontiers,
l’aspect de mille couleurs variées, mais, tout au
contraire, quelque chose de calme, admirablement harmonisé
avec l’atmosphère des grands espaces, et qui, se découpant
en teinte adoucies sur le ciel bleu, ressort avec une
sorte d’éclat tempéré sur les montagnes aux couleurs fortes
et chaudes. Les Arabes ne revêtent d’étoffes aux couleurs
vives que pour donner un air de fête aux jours de fantasias
ou de chasse aux faucons.
Les femmes, comme pour faire contraste avec la sobriété
des couleurs employées pour les vêtements des hommes,
aiment à se couvrir d’habillements aux teintes les plus
voyantes. Cependant, grâce au cadre qui les entoure, ou
bien à la lumière qui les enveloppe, ces couleurs qui, en Europe,
choqueraient notre goût par leur bizarre assemblage,
semblent, au contraire, avoir été combinées par un habile
artiste pour l’effet général du tableau.
Leur harmonie ne résulte pas, comme on pourrait se
le figurer, de ce que les nuances de teintures orientales sont
presque toujours singulièrement fondues, les verts étant
mêlés de bleu, les bleus mêlés de vert, le rose contenant
du jaune et le jaune du rose, et ainsi de toutes les autres
couleurs, de sorte que, placées à côté les unes des autres,
elle se mélangent à l’œil sans fournir rien de heurté. Non ;
telle n’est pas, répétons-le, la raison de l’harmonie qui nous
frappe en Algérie, car les étoffes dont s’habillent les femmes
sortent le plus souvent des fabriques françaises et ne
sont pas exemptes de cette crudité de tons que nos fabricants
ne savent pas éviter. C’est plutôt le fond sur lequel
elles se détachent qui leur donne ce je ne sais quoi de doux
et de brillant.
Parmi ces femmes, comme parmi leurs pareilles des
autres pays, il s’en trouve quelques-unes qui ont le goût et
les instincts artistiques, sachant combiner avec soin l’assemblage
des couleurs dont elles se parent aux jours de fête.
Les femmes de Constantine mettent un art véritable dans
l’arrangement des plis de leur haïk. C’est une pièce d’étoffe
de cinq mètres de long et d’un mètre et demi de large, plus
ou moins fine selon la fortune de celles qui la portent, blanche
pour les femmes de condition supérieure, bleue pour
les femmes du peuple. Les plus pauvres se contentent de
cotonnade, les plus riches y mêlent de la soie. Tendu sur le
front, le bord du haïk est retenu ensuite derrière les oreilles;
les deux coins qui pendent à terre sont repris et rejetés sur
la tête par un mouvement habile qui le tortille légèrement
et forme une sorte de turban. La femme se trouve ainsi enveloppée
comme dans un vaste cocon. Un voile en mousseline
épaisse est attaché derrière la tête à la hauteur des cils
inférieurs de l’œil, laissant passer le regard par un espace
imperceptible. Avec leurs mains, les femmes tiennent serrés
les bords de devant du haïk sans laisser apercevoir le
moindre détail du costume qu’elles portent en dessous ; au
moyen de cette enveloppe hermétiquement fermée, on ne
reconnaîtrait pas sa meilleure amie
……….. »


CONSTANTINE VOYAGES ET SÉJOURS

PAR
LOUIS RÉGIS
1880

A juger par ce récit ,il n’y a donc pas de trace de Mlaya, à cette époque ci. l’auteur parle très clairement de haik.  :? :|,
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 21 novembre 2008 à 21:06:56
Merci Qais (et bonsoir, bien sur) C'est enrichissant
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Milor le 22 novembre 2008 à 10:20:35
Un changement dans le drapeau des USA apres l'élection d'obama :-D
 
   (http://i35.tinypic.com/rt3lfn.jpg)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 22 novembre 2008 à 15:27:38
Drapeau des États-Unis d’Amérique
 
Utilisation   
Proportions 10:19
Adoption 4 juillet 1960
Éléments 13 bandes alternées rouges et blanches avec 50 étoiles blanches representant chacune  un etat ; sur fond bleu au canton
Donc Mr DILEM s'est trempé en prenant  comme historique les ex presidents blancs en des etoiles  en consequence sa caricature est erronée.BARACK OBAMA est certes noir et represente les 51 etats.
OBAMA FOR AMERICA
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Admin34175 le 22 novembre 2008 à 16:38:16
salut ...Laâlam vient de decrire la fameuse comedie "carnaval fi dechra" ...qui sera jouer reelement dans chaque wilaya


(http://i34.tinypic.com/zna9mt.jpg)


(http://i38.tinypic.com/nfpv9u.jpg)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 22 novembre 2008 à 16:42:01
 :-(

http://www.dailymotion.com/relevance/search/carnaval%2Bfi%2Bdechra/video/x17azi_discours-carnaval-fi-dechra_events
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: cookie le 22 novembre 2008 à 16:43:46
Slt, yal Bombardi
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ishtar le 22 novembre 2008 à 16:45:46
 :lol: :lol: :lol: J'adore, merci BBAin NYC, cet homme est un génie
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 22 novembre 2008 à 16:55:50
He oui... Tant que c'etait un film. y'avait de quoi rire... maintenant il faut en pleurer :cry: :cry: :cry:
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ishtar le 22 novembre 2008 à 16:58:59
je préfère de loin le film :lol: et puis ça ne sert à rien de pleuer, puisque ça ne changera jamais.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 22 novembre 2008 à 17:08:13
khallini :cry: :cry:
3Ammar hew hdalek hadh l'oughnyia

http://www.dailymotion.com/relevance/search/nebki/video/x6ebq1_kamel-messaoudi-nebki_music
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ishtar le 22 novembre 2008 à 17:17:13
merci :lol: :lol: :lol:
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: zigzag le 22 novembre 2008 à 18:43:08
carnaval fi dechra continu .Buvons du thé et restons éveillé le cauchemar continu

http://www.youtube.com/v/cl7zedPn-HA&hl=en&fs=1
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ishtar le 22 novembre 2008 à 19:22:36
malheureusement pour nous :|  fumons du thé pendant que les autres s'amusent avec l'avenir du pays et se partagent ses richesses :| encore une fois que peut on faire :? :?
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: zigzag le 22 novembre 2008 à 20:36:12
el haf fel el haf
présente
http://www.youtube.com/v/4I21fqb611I&hl=en&fs=1
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 23 novembre 2008 à 09:59:52

Adoption 4 juillet 1960


!!!! et avant 1960, il etait comment le drapeau des USA ???

à mon avis il est plus vieux que ça ce drapeau
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 23 novembre 2008 à 10:09:15
bonjour tu veux plus de news sur :
Le drapeau des États-Unis surnommé Stars and Stripes (littéralement « étoiles et bandes », généralement traduit par « bannière étoilée »), The Star-Spangled Banner (qui est également le titre de l'hymne national des États-Unis) ou encore Old Glory, se compose de treize bandes horizontales rouges et blanches d’égales largeurs, disposées alternativement et d’un canton supérieur (côté mât) de couleur bleue parsemé de cinquante petites étoiles blanches à cinq pointes arrangées selon neuf rangées horizontales.

Le premier drapeau des États-Unis a été adopté le 14 juin 1777, moins d’un an après la Déclaration d’indépendance. Il ne comptait alors que treize étoiles à son canton. Vingt-sept versions successives ont existé, chacune adoptée pour rendre compte de l’augmentation du nombre d’États dans l’Union. La version actuelle à cinquante étoiles est la version officielle depuis le 4 juillet 1960, suite à l'intégration d'Hawaii le 21 août 1959 comme 50e État.

Ce drapeau est celui de la république fédérale, cependant chaque État fédéré possède également son propre drapeau. Emblème représentant les États-Unis dans leur complexité, le drapeau est perçu tantôt comme un symbole de démocratie et de liberté garanties par la Constitution, tantôt par les opposants à la politique des États-Unis comme un symbole d’impérialisme et de militarisme.
l'etat d'Hawaii est l'etat où est né BARACK OBAMA le  04aout 1961......

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 23 novembre 2008 à 10:21:15
Merci echecplayer....c'est le meme drapeau corrigé et rectifié en 1960
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 23 novembre 2008 à 14:48:56
Un vrai scoop... La superstar du pop s'est convertie à l'Islam

Il s’appellera désormais Mikaeel
Michael Jackson s'est converti à l'Islam
Par : Merzak Tigrine


Ce qui n’était jusque-là qu’une simple rumeur, à savoir la conversion de Michael Jackson à l’Islam, est devenue réalité, si l’on se fie à l’information rapportée par le tabloïd londonien The Sun, lequel cite même des témoins qui ont assisté à la cérémonie. La pop star Michael Jackson continuera toujours à faire la une des médias spécialisés ou d’information générale. Il défraie la chronique cette fois-ci à travers l’annonce de sa conversion à la religion musulmane. Tous les autres titres spécialisés dans les nouvelles concernant les stars de la musique et du showbiz s’interrogeaient, hier, sur la véracité de l’information. Ainsi, selon le tabloïd britannique The Sun, la grande vedette de la musique pop a changé de religion. Connu jusque-là pour être un chrétien “témoin de Jéhovah”, Michael Jackson a décidé de devenir musulman. Le chanteur de 50 ans change également de prénom. Il s’appellera désormais “Mikaeel”, prénom qu’il a choisi au cours de la cérémonie de conversion sur les deux qui lui ont été proposés. À en croire la même source, on lui a aussi suggéré le prénom de “Mustapha”, mais il a opté pour le premier, parce qu’il ressemble beaucoup au sien, Michael. The Sun rapporte donc que Michael Jackson est devenu musulman au cours d'une cérémonie organisée dans la maison d'un de ses amis, à Los Angeles. “Un imam de la mosquée locale est venu et Michael a fait sa shahada, la déclaration de foi des musulmans”, indique-t-on de même source. D’après ses proches, cela faisait quelque temps que l’artiste pensait à changer de religion. Il aurait longuement mûri sa décision, en discutant avec un de ses frères et deux de ses amis, son producteur et son parolier, déjà convertis à l'Islam. Ainsi, c’est son frère Jermaine et ses amis David Wharnsby et Phillip Bubal qui lui auraient fait part régulièrement de leur croyance et de l'impression qu'ils avaient d'être devenus de meilleures personnes depuis leurs conversions, a raconté un témoin de la cérémonie de conversion de Michael Jackson à la religion musulmane. Son frère, Jermaine, qui s'est lui-même converti en 1989, devenant Muhammad Abdul-Aziz, l’aurait énormément influencé dans son choix. Il lui emboîte ainsi le pas. Celui-ci avait déclaré en janvier 2007 que son cadet songeait à adopter l'islam comme religion. “Je pense que cela le protégerait contre toutes les attaques qui l'ont visé, contre tous ces mensonges”, avait-il notamment affirmé. Ainsi, après l’autre grande star de la chanson, le Britannique Cat Stevens, qui s’était convertie à l’Islam, en adoptant le prénom de Youssouf Islam, c’est au tour du non moins célèbre chanteur Michael Jackson d’embrasser la religion musulmane.   

Source: LIBERTE
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 23 novembre 2008 à 16:33:12
On devrait suggerer a Boutef de le recruter comme MOUADHEN pour sa grande mosquee!!!!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: jenina le 23 novembre 2008 à 16:38:17
On devrait suggerer a Boutef de le recruter comme MOUADHEN pour sa grande mosquee!!!!
Et on le surnommera "Bilal"
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 23 novembre 2008 à 16:43:49
 :-D :-D :-D :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: POPO le 23 novembre 2008 à 17:59:29
bonsoir a toutes et a tous

affirmatif

Michael Jackson : Le Sun affirme qu'il s'est converti à l'islam !
Vendredi 21 novembre, 13h34

 
C'est une info du Sun. Selon le tabloïd anglais, Michael Jackson se serait converti à l?Islam lors d?une cérémonie organisée dans la maison d?un ami, à Los Angeles. "Un imam de la mosquée locale est venu et Michael a fait sa Shahada, la déclaration de foi des Musulmans" .
La star aurait aurait pris comme prénom musulman Mickaeel. Son producteur et son parolier, tous deux musulmans, l'auraient poussé à se convertir.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 23 novembre 2008 à 18:06:35
quote author=BBAinNYC link=topic=1186.msg65290#msg65290 date=1227454392]
On devrait suggerer a Boutef de le recruter comme MOUADHEN pour sa grande mosquee!!!!
[/quote]

n'importe quoi comme dirait Jenina ...il chantera plutot du gospel  :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: redart3 le 23 novembre 2008 à 18:14:13
en tout cas si l'information est vrai, et qu'il soit bien intentionné....nous lui dirons plutôt bienvenue parmi les tiens comme pour les nvx fourmistes. et nous nous dirons a nous même , zut alors!!!!!  lui il vient de renaitre pure et innocent comme un enfant ,  sage comme un quincagenere et plus son compteur a ete remis a ZERO..!!!!!!!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 23 novembre 2008 à 21:36:06
Apparemment c'est vrai ............
 :roll: :roll: :roll:




Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 23 novembre 2008 à 23:01:45
Un papier sur certaines horreurs  :| :|.....qui se déroulent presque toujours dans l'indifférence même si il y a tout de même de nos jours  :-) :-), une très légère prise de conscience......
J'ai lu dans un topic, je ne sais plus lequel, une réflexion sur ce qu'on peut faire parfois, face à tous ces problèmes dans la vie qui nous innondent nous engouffrent au quotidien...........  :oops: :oops:
On peut déjà résister, et sortir de l'Omerta comme l'a écrit Joud je crois ....

Cet article permet de sortir de cette terrible loi du silence  :oops: :oops: :oops:
Une loi du silence qui concerne dans ce domaine, toutes les cultures, tous les pays, toutes les époques
Mais heureusement il y a des Femmes et des Hommes superbes engagés et déterminés face à ces fléaux.......


Violence envers les femmes : l'Algérie brise le silence
2007-12-28
La violence envers les femmes est toujours aussi répandue en Algérie. Mais un nombre croissant de femmes commence à parler et à rejoindre des réseaux de soutiens toujours en augmentation. Lever le voile sur ce sujet tabou est la première étape nécessaire pour identifier et réduire ce phénomène criminel. Magharebia a examiné l'histoire de ces victimes - et de leurs attaquants.
Par Boualam Senhadji pour Magharebia à Alger – 27/12/07
 


(je n'ai pas réussi a telecharger l'image hélas.....  :| :| )  Une victime anonyme de violence conjugale s'entretient avec un conseiller dans un centre pour les femmes. Le partage d'une histoire - tout comme la prise de conscience que les victimes ne sont pas seules - font partie du processus de lutte contre la violence.
Le visage enflé, des yeux rouges, dans une chemise de nuit déchirée par endroits, Fatima tente d’esquiver nos regards. Frappée par son frère cadet la veille, elle est l’une des 10 locataires du petit hôpital de Rouiba à la périphérie d’Alger.
Dans une autre salle, loin des regards une autre femme âgée d’à peine 30 ans fait un signe à travers la vitre pour nous saluer avec un sourie qu’elle a eu du mal à dessiner. Il y a de cela deux semaines depuis que Karima a été violée. Mais dans le petit hôpital on ne prononce jamais le mot… on dit qu’elle est malade pour éviter le scandale.
Ces deux femmes ; l’une battue l’autre violée et le secret et la honte qui entourent leurs souffrances résument le phénomène de la violence contre les femmes en Algérie.
Après son viol par son beau frère, les deux familles ont gardé le secret. Les conséquences émotionnelles ont été écrasantes et Karima a tenté de se suicider.
" Je l’ai évacuée, loin des gens, à cet hôpital pour lui éviter une autre souffrance ; l'asile psychiatrique ", nous confie Linda, assistante sociale et cousine lointaine de la victime. Et nous apprend quil y a des dizaines de femmes comme elle, qui quitteront l’hôpital dans quelques jours pour affronter presque pour toujours une autre douleur plus abjecte. La douleur morale.
Karima n'est pas seule.


En 2006, ce sont plus de 8000 femmes qui ont affirmé être victimes de violence, un chiffre qui s'élevait à 5000 en 2004 et à 7400 en 2005. Peut-être s'agit-il d'une augmentation des violences, ou d'une hausse du nombre de femmes qui les rapportent. Peut-être aussi les deux. Les femmes parlent de plus en plus mais l'omerta reste forte dans la plupart des cas.
En Algérie, particulièrement dans les campagnes les femmes battues, violées ou victimes de différents sévices ont une horrible peur du scandale. Elles ne déposent pas plainte, elles ne parlent mêmes pas. " Il y a des cas où on peut aisément doubler les chiffres annoncés ", nous dit Mme Belala, Présidente de SOS Femmes en Détresse, une ONG à but humanitaire qui lutte pour les droits des femmes, leur offre une assistance juridique et un refuge.
" Cette violence n’épargne aucune couche sociale et touche presque toutes les régions du pays ", nous confie Mme Belala. Selon les chiffres de l'hôpital Mustapha d'Alger, on peut estimer à quelque 9000 le nombre de femmes battues qui se rendent chaque année à l'hôpital pour faire soigner leurs blessures. La moitié des victimes sont des femmes au foyer, et un quart sont des salariées moyennes. Plus de 50% de ces femmes ont entre 35 et 45 ans. Les trois quart des agressions se produisent au domicile de la victime et tandis que la majorité des cas et, il s'agit d'un tabassage à coups de poing et de pieds. La moitié des lésions constatées sont des ecchymoses, mais il y a également des hématomes, des fractures et des brûlures. 11% nécessitent des sutures.
Pour répondre à la crise, un secteur déterminé de la société algérienne a lancé une campagne de promotion des droits de la femme, pour faire reconnaître les femmes comme victimes de violence et faire durcir les sanctions à l'encontre des agresseurs. Un certain nombre d'associations et d'institutions se sont regroupées au sein d'une coordination nationale, qui travaille à protéger les femmes victimes de violence.
 

Là aussi il y a une image que je n'ai pas réussi à télécharger non plus  :? :? :?  :| :|
[Boualam Senhadji]  Une réunion d'associations féministes algériennes offre un forum à destination des groupes, qui a pour objectif de partager les stratégies de protection des droits de la femme.
Au centre des femmes en détresse El-Yasmine de Bou Ismaïl, à une vingtaine de km d’Alger, pour aider ses pensionnaires, le centre travail très dure a convaincre ces femmes que contrairement a ce que la société laisse entendre.
Début décembre, le centre a organisé une projection du film "La violence contre les femmes" du réalisateur Sid-Ali Mazif. Cette production débute par des images troublantes d'hématomes, plaies, fractures et ecchymoses, accompagnés de voix féminines tremblantes et souffrantes racontant l’origine de ces blessures. Le film-documentaire montre les multiples souffrances infligées par des hommes algériens.
A travers l’histoire de Hassina, Kheira et Assia, les victimes découvrent que des femmes, de différentes régions du pays et de catégories sociales distinctes, partagent le même sort, livrées aux mains de leurs maris, frères ou fils.
" Il est très difficile de faire parler certaines femmes " dit le réalisateur en expliquant les conditions de son travail. Le réalisateur précise que ce film représente une mise en exergue d'une partie de la réalité vécue par la société algérienne et qu'il permet de tenter de comprendre pourquoi certains hommes sont violents contre les femmes.
Selon plusieurs médecins consultés, très souvent, l'époux frappe sa femme sans motif précis. Une psychiatre a accepté de tenter d'apporter néanmoins une réponse.
"On a pris l'habitude de prendre les choses par l'autre bout - celui de la victime, et non celui de l'agresseur," constate la psychologue Mme Farida Benzine, qui travaille sur les hommes violents en Algérie. "La violence conjugale reste une histoire privée, alors qu'il y aurait devoir à faire scandale."
" On ne demande pas à un homme pourquoi il frappe sa femme , dit Salim, qui préfère ne pas livrer son vrai nom. C'est d'ailleurs l’unique réplique d’un quadragénaire qui est en attente de son procès dans un tribunal d’Alger. L’homme n’a pas accepté de répondre à la question : "pourquoi la battez-vous ?". Le même refus a été exprimé par d’autres mis en cause dans des agressions contre leurs femmes, sœurs et parfois même leurs mères.
Benzine dit que si les femmes battues sont un phénomène très observé, on entend rarement les hommes violents, très réticents à se livrer.
. "Un homme ne dit jamais d'emblée qu'il est violent, commente la psychologue.
Parlant de Salim, le mari d’une femme qui a miraculeusement échappé à la mort à la suite d’une agression d’une rare violence, Benzine déclare que son cas ne lui paraît guère différent de celui d'autres hommes, qui battent leurs femmes.
Au début il a nié les faits en prétextant une folie passagère de sa femme qui s'est "cognée toute seule". Salim qui a accepté d’entamer " un travail sur lui-même" a finit par admettre qu'il "la tape", mais "très peu"."
La psychiatre affirme que ce travail sur soi même a duré deux ans. "À la suite de plusieurs entretiens avec moi, il a démarré des séances de psychiatrie. Au début, il se sentait contraint et forcé. Et puis, il s'y est mis".
A la demande de sa belle famille et surtout de sa femme, le couple divorce et, quelque temps plus tard, Salim est condamné par la justice à une peine de prison avec sursis. "Pour lui qui est montagnard c’est une fatalité ou le maktoub."
Dépressif et abattu il n'arrête pas, pour autant, sa psychothérapie.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: QAIS le 23 novembre 2008 à 23:32:34
C’est  triste et désolant. D’autant plus triste dans une société musulmane. Religion,  ou tout est codifié,  relations et comportements.  N’est ce pas des actes contraires au coran ? Le prophète  Mohamed –SWS- n’est-il pas l’exemple type  à suivre pour les  musulmans ? Qui ne le sait pas ? Et poutant,……………
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Taous le 23 novembre 2008 à 23:35:46
C’est  triste et désolant. D’autant plus triste dans une société musulmane. Religion,  ou tout est codifié,  relations et comportements.  N’est pas des actes contraires au coran ? Le prophète  Mohamed –SWS- n’est-il pas l’exemple type  à suivre pour les  musulmans ? Qui ne le sait pas ? Et poutant,……………

La religion regorgeante d'ignorance.... ya khassra...... ça ne veut rien dire hélas  :| :|dans ce genre de domaine,
ces domaines, ces coulisses où des horreurs de déroulent
je t'assure si les urgences de l'hopital.... pouvaient parler.....  :roll: :roll: :roll: :roll:
je suis en train de poster de belles couleurs pour me "remonter" le moral  :-) :-) :-)
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 24 novembre 2008 à 10:01:47
en tout cas si l'information est vrai, et qu'il soit bien intentionné....nous lui dirons plutôt bienvenue parmi les tiens comme pour les nvx fourmistes. et nous nous dirons a nous même , zut alors!!!!!  lui il vient de renaitre pure et innocent comme un enfant ,  sage comme un quincagenere et plus son compteur a ete remis a ZERO..!!!!!!!

tout à fait d'accord avec toi Redart
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 24 novembre 2008 à 10:02:23
On devrait suggerer a Boutef de le recruter comme MOUADHEN pour sa grande mosquee!!!!
Et on le surnommera "Bilal"

c'est comme comparer l'incomparable !!!!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 24 novembre 2008 à 11:14:55
bonjour
bienvenue pour MIKAEEL JACKSON au sein de la communauté musulmane.
Welcome to five JACKSON into ISLAM
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: redart3 le 24 novembre 2008 à 11:21:02
Un papier sur certaines horreurs  :| :|.....qui se déroulent presque toujours dans l'indifférence même si il y a tout de même de nos jours  :-) :-), une très légère prise de conscience......
J'ai lu dans un topic, je ne sais plus lequel, une réflexion sur ce qu'on peut faire parfois, face à tous ces problèmes dans la vie qui nous innondent nous engouffrent au quotidien...........  :oops: :oops:
On peut déjà résister, et sortir de l'Omerta comme l'a écrit Joud je crois ....

Cet article permet de sortir de cette terrible loi du silence  :oops: :oops: :oops:
Une loi du silence qui concerne dans ce domaine, toutes les cultures, tous les pays, toutes les époques
Mais heureusement il y a des Femmes et des Hommes superbes engagés et déterminés face à ces fléaux.......


Violence envers les femmes : l'Algérie brise le silence
2007-12-28
La violence envers les femmes est toujours aussi répandue en Algérie. Mais un nombre croissant de femmes commence à parler et à rejoindre des réseaux de soutiens toujours en augmentation. Lever le voile sur ce sujet tabou est la première étape nécessaire pour identifier et réduire ce phénomène criminel. Magharebia a examiné l'histoire de ces victimes - et de leurs attaquants.
Par Boualam Senhadji pour Magharebia à Alger – 27/12/07
 


(je n'ai pas réussi a telecharger l'image hélas.....  :| :| )  Une victime anonyme de violence conjugale s'entretient avec un conseiller dans un centre pour les femmes. Le partage d'une histoire - tout comme la prise de conscience que les victimes ne sont pas seules - font partie du processus de lutte contre la violence.
Le visage enflé, des yeux rouges, dans une chemise de nuit déchirée par endroits, Fatima tente d’esquiver nos regards. Frappée par son frère cadet la veille, elle est l’une des 10 locataires du petit hôpital de Rouiba à la périphérie d’Alger.
Dans une autre salle, loin des regards une autre femme âgée d’à peine 30 ans fait un signe à travers la vitre pour nous saluer avec un sourie qu’elle a eu du mal à dessiner. Il y a de cela deux semaines depuis que Karima a été violée. Mais dans le petit hôpital on ne prononce jamais le mot… on dit qu’elle est malade pour éviter le scandale.
Ces deux femmes ; l’une battue l’autre violée et le secret et la honte qui entourent leurs souffrances résument le phénomène de la violence contre les femmes en Algérie.
Après son viol par son beau frère, les deux familles ont gardé le secret. Les conséquences émotionnelles ont été écrasantes et Karima a tenté de se suicider.
" Je l’ai évacuée, loin des gens, à cet hôpital pour lui éviter une autre souffrance ; l'asile psychiatrique ", nous confie Linda, assistante sociale et cousine lointaine de la victime. Et nous apprend quil y a des dizaines de femmes comme elle, qui quitteront l’hôpital dans quelques jours pour affronter presque pour toujours une autre douleur plus abjecte. La douleur morale.
Karima n'est pas seule.


En 2006, ce sont plus de 8000 femmes qui ont affirmé être victimes de violence, un chiffre qui s'élevait à 5000 en 2004 et à 7400 en 2005. Peut-être s'agit-il d'une augmentation des violences, ou d'une hausse du nombre de femmes qui les rapportent. Peut-être aussi les deux. Les femmes parlent de plus en plus mais l'omerta reste forte dans la plupart des cas.
En Algérie, particulièrement dans les campagnes les femmes battues, violées ou victimes de différents sévices ont une horrible peur du scandale. Elles ne déposent pas plainte, elles ne parlent mêmes pas. " Il y a des cas où on peut aisément doubler les chiffres annoncés ", nous dit Mme Belala, Présidente de SOS Femmes en Détresse, une ONG à but humanitaire qui lutte pour les droits des femmes, leur offre une assistance juridique et un refuge.
" Cette violence n’épargne aucune couche sociale et touche presque toutes les régions du pays ", nous confie Mme Belala. Selon les chiffres de l'hôpital Mustapha d'Alger, on peut estimer à quelque 9000 le nombre de femmes battues qui se rendent chaque année à l'hôpital pour faire soigner leurs blessures. La moitié des victimes sont des femmes au foyer, et un quart sont des salariées moyennes. Plus de 50% de ces femmes ont entre 35 et 45 ans. Les trois quart des agressions se produisent au domicile de la victime et tandis que la majorité des cas et, il s'agit d'un tabassage à coups de poing et de pieds. La moitié des lésions constatées sont des ecchymoses, mais il y a également des hématomes, des fractures et des brûlures. 11% nécessitent des sutures.
Pour répondre à la crise, un secteur déterminé de la société algérienne a lancé une campagne de promotion des droits de la femme, pour faire reconnaître les femmes comme victimes de violence et faire durcir les sanctions à l'encontre des agresseurs. Un certain nombre d'associations et d'institutions se sont regroupées au sein d'une coordination nationale, qui travaille à protéger les femmes victimes de violence.
 

Là aussi il y a une image que je n'ai pas réussi à télécharger non plus  :? :? :?  :| :|
[Boualam Senhadji]  Une réunion d'associations féministes algériennes offre un forum à destination des groupes, qui a pour objectif de partager les stratégies de protection des droits de la femme.
Au centre des femmes en détresse El-Yasmine de Bou Ismaïl, à une vingtaine de km d’Alger, pour aider ses pensionnaires, le centre travail très dure a convaincre ces femmes que contrairement a ce que la société laisse entendre.
Début décembre, le centre a organisé une projection du film "La violence contre les femmes" du réalisateur Sid-Ali Mazif. Cette production débute par des images troublantes d'hématomes, plaies, fractures et ecchymoses, accompagnés de voix féminines tremblantes et souffrantes racontant l’origine de ces blessures. Le film-documentaire montre les multiples souffrances infligées par des hommes algériens.
A travers l’histoire de Hassina, Kheira et Assia, les victimes découvrent que des femmes, de différentes régions du pays et de catégories sociales distinctes, partagent le même sort, livrées aux mains de leurs maris, frères ou fils.
" Il est très difficile de faire parler certaines femmes " dit le réalisateur en expliquant les conditions de son travail. Le réalisateur précise que ce film représente une mise en exergue d'une partie de la réalité vécue par la société algérienne et qu'il permet de tenter de comprendre pourquoi certains hommes sont violents contre les femmes.
Selon plusieurs médecins consultés, très souvent, l'époux frappe sa femme sans motif précis. Une psychiatre a accepté de tenter d'apporter néanmoins une réponse.
"On a pris l'habitude de prendre les choses par l'autre bout - celui de la victime, et non celui de l'agresseur," constate la psychologue Mme Farida Benzine, qui travaille sur les hommes violents en Algérie. "La violence conjugale reste une histoire privée, alors qu'il y aurait devoir à faire scandale."
" On ne demande pas à un homme pourquoi il frappe sa femme , dit Salim, qui préfère ne pas livrer son vrai nom. C'est d'ailleurs l’unique réplique d’un quadragénaire qui est en attente de son procès dans un tribunal d’Alger. L’homme n’a pas accepté de répondre à la question : "pourquoi la battez-vous ?". Le même refus a été exprimé par d’autres mis en cause dans des agressions contre leurs femmes, sœurs et parfois même leurs mères.
Benzine dit que si les femmes battues sont un phénomène très observé, on entend rarement les hommes violents, très réticents à se livrer.
. "Un homme ne dit jamais d'emblée qu'il est violent, commente la psychologue.
Parlant de Salim, le mari d’une femme qui a miraculeusement échappé à la mort à la suite d’une agression d’une rare violence, Benzine déclare que son cas ne lui paraît guère différent de celui d'autres hommes, qui battent leurs femmes.
Au début il a nié les faits en prétextant une folie passagère de sa femme qui s'est "cognée toute seule". Salim qui a accepté d’entamer " un travail sur lui-même" a finit par admettre qu'il "la tape", mais "très peu"."
La psychiatre affirme que ce travail sur soi même a duré deux ans. "À la suite de plusieurs entretiens avec moi, il a démarré des séances de psychiatrie. Au début, il se sentait contraint et forcé. Et puis, il s'y est mis".
A la demande de sa belle famille et surtout de sa femme, le couple divorce et, quelque temps plus tard, Salim est condamné par la justice à une peine de prison avec sursis. "Pour lui qui est montagnard c’est une fatalité ou le maktoub."
Dépressif et abattu il n'arrête pas, pour autant, sa psychothérapie.

http://www.lespapas.com/violence%20conjugale.htm
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: POPO le 24 novembre 2008 à 11:21:55
 :lol: bonjour a toutes et a tous  :wink:

 :lol: :lol: un nouvel avatar  m'a fait rire !!! un bon moment !!!  :lol: :lol: il annonce qq chose de nouveau  :lol: pas mal  :lol: nettoyage et depollution !!!
 :lol: :lol: pourquoi pas ????  :wink:

suite a l'annonce sur la convertion de michael jackson , a ajouter cette information ! :wink:

        Le Brésilien Kaka se convertit à l'islam
D’après le site de la chaîne satellitaire Al Arabiya, qui tire elle-même ses informations d’un journal sportif saoudien, le footballeur brésilien Kaka se serait converti à l’islam. Nous vous proposons la traduction de l’article publié sur le site d’Al Arabiya.

                                 (http://nsa03.casimages.com/img/2008/11/24/mini_081124112405168176.jpg) (http://www.casimages.com/img.php?i=081124112405168176.jpg)


  
Carrière
Ricardo Izecson Santos Leite, alias "Kaka", est né le 22 avril 1982, et a débuté sa carrière footbalistique en intégrant le club de sa ville, Sao Paulo, en 2001. Dès la première saison passée au sein de ce club, il inscrit douze buts en vingt-sept sélections. La saison suivante, il marque dix buts en vingt-deux sélections. C'est ce qui attirera rapidement le regard et l’intérêt des clubs européens.

En 2003, Kaka est transféré au Milan AC pour 8,5 millions de dollars, et lors de la première saison qu’il passe avec ce club, il inscrit 10 buts en trente sélections lors du Calcio italien, ce qui permet à son club de finir la saison en haut du classement. La même saison, il est sacré meilleur joueur du Calcio.

Durant la saison 2004/2005, il remporte avec son club la Super coupe d’Italie, se classe deuxième du Calcio derrière la Juventus de Turin, et arrive deuxième en Ligue des champions d’Europe après une défaite face à Liverpool.

La première sélection de Kaka au sein de l’équipe nationale du Brésil a lieu lors d’une rencontre contre le Venezuela en juin 2002. Pour la Coupe du monde en Corée du sud et au Japon en 2002, il fait aussi partie de la sélection nationale, mais ne jouera que 19 minutes contre le Costa Rica.

Durant la Coupe du monde 2006 en Allemagne, Kaka a été considéré comme l’un des meilleurs joueurs brésiliens et a enregistré un but contre la Croatie. Le 3 septembre dernier, Kaka a attiré l’attention en inscrivant, depuis le milieu du terrain, un but contre l’Argentine lors d’un match amical.



 Kaka Le milieu de terrain du Milan AC et international brésilien Kaka a annoncé sa conversion à la religion musulmane, et ce après la lecture d’une série d'ouvrages relatifs à l'islam durant le voyage qu'il a effectué au Koweit en compagnie de l'équipe nationale du Brésil pour un match amical contre le club du Koweit.

Le site officiel du joueur brésilien précise que la conversion de Kaka s'est faite après mûre réflexion et avec une entière certitude. Le journal sportif saoudien Arriadiya, en date du 13 octobre 2006, rapporte des propos tenus par le footballeur sur son site : "L'islam est porteur d'un message de paix et d'amour, et la personnalité du musulman reflète l'islam, comme s'il était né pour être musulman." Et il ajoute : "Le choix religieux demeure une liberté individuelle dont personne n'a à se préoccuper. Quant à moi, je suis musulman avec certitude, mais ceci n'altère ni ne diminue en rien ma contribution [au sein de l'équipe nationale du Brésil, ndlr]. J'espère simplement que le regard des gens sur moi ne changera pas après ma conversion, en particulier celui de l'administration du Milan AC, de mes coéquipiers au sein de ce club ainsi que celui de la Fédération brésilienne de football et de tous ceux qui me sont proches."




Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Milor le 24 novembre 2008 à 11:25:11
Une météorite s'est écrasée dans la ville de Edmond au Canada 23 nov 2008
  Trois chutes ont eu lieu depuis 1994, l'une au lac Tagish en Colombie-Britannique, le 18 janvier 2000


http://www.youtube.com/watch?v=e_2aX-784sw
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: redart3 le 24 novembre 2008 à 11:32:15
si si ca marche , bonjour sof
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 24 novembre 2008 à 11:33:13
Vraiment époustouflant

je l'ai vu aux infos hier soir.. Soubhane Allah
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Sof le 24 novembre 2008 à 11:34:27
si si ca marche , bonjour sof


salut Redha... maintenant oui..
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: redart3 le 25 novembre 2008 à 11:34:20
Un papier sur certaines horreurs  :| :|.....qui se déroulent presque toujours dans l'indifférence même si il y a tout de même de nos jours  :-) :-), une très légère prise de conscience......
J'ai lu dans un topic, je ne sais plus lequel, une réflexion sur ce qu'on peut faire parfois, face à tous ces problèmes dans la vie qui nous innondent nous engouffrent au quotidien...........  :oops: :oops:
On peut déjà résister, et sortir de l'Omerta comme l'a écrit Joud je crois ....

Cet article permet de sortir de cette terrible loi du silence  :oops: :oops: :oops:
Une loi du silence qui concerne dans ce domaine, toutes les cultures, tous les pays, toutes les époques
Mais heureusement il y a des Femmes et des Hommes superbes engagés et déterminés face à ces fléaux.......


Violence envers les femmes : l'Algérie brise le silence
2007-12-28
La violence envers les femmes est toujours aussi répandue en Algérie. Mais un nombre croissant de femmes commence à parler et à rejoindre des réseaux de soutiens toujours en augmentation. Lever le voile sur ce sujet tabou est la première étape nécessaire pour identifier et réduire ce phénomène criminel. Magharebia a examiné l'histoire de ces victimes - et de leurs attaquants.
Par Boualam Senhadji pour Magharebia à Alger – 27/12/07
 


(je n'ai pas réussi a telecharger l'image hélas.....  :| :| )  Une victime anonyme de violence conjugale s'entretient avec un conseiller dans un centre pour les femmes. Le partage d'une histoire - tout comme la prise de conscience que les victimes ne sont pas seules - font partie du processus de lutte contre la violence.
Le visage enflé, des yeux rouges, dans une chemise de nuit déchirée par endroits, Fatima tente d’esquiver nos regards. Frappée par son frère cadet la veille, elle est l’une des 10 locataires du petit hôpital de Rouiba à la périphérie d’Alger.
Dans une autre salle, loin des regards une autre femme âgée d’à peine 30 ans fait un signe à travers la vitre pour nous saluer avec un sourie qu’elle a eu du mal à dessiner. Il y a de cela deux semaines depuis que Karima a été violée. Mais dans le petit hôpital on ne prononce jamais le mot… on dit qu’elle est malade pour éviter le scandale.
Ces deux femmes ; l’une battue l’autre violée et le secret et la honte qui entourent leurs souffrances résument le phénomène de la violence contre les femmes en Algérie.
Après son viol par son beau frère, les deux familles ont gardé le secret. Les conséquences émotionnelles ont été écrasantes et Karima a tenté de se suicider.
" Je l’ai évacuée, loin des gens, à cet hôpital pour lui éviter une autre souffrance ; l'asile psychiatrique ", nous confie Linda, assistante sociale et cousine lointaine de la victime. Et nous apprend quil y a des dizaines de femmes comme elle, qui quitteront l’hôpital dans quelques jours pour affronter presque pour toujours une autre douleur plus abjecte. La douleur morale.
Karima n'est pas seule.


En 2006, ce sont plus de 8000 femmes qui ont affirmé être victimes de violence, un chiffre qui s'élevait à 5000 en 2004 et à 7400 en 2005. Peut-être s'agit-il d'une augmentation des violences, ou d'une hausse du nombre de femmes qui les rapportent. Peut-être aussi les deux. Les femmes parlent de plus en plus mais l'omerta reste forte dans la plupart des cas.
En Algérie, particulièrement dans les campagnes les femmes battues, violées ou victimes de différents sévices ont une horrible peur du scandale. Elles ne déposent pas plainte, elles ne parlent mêmes pas. " Il y a des cas où on peut aisément doubler les chiffres annoncés ", nous dit Mme Belala, Présidente de SOS Femmes en Détresse, une ONG à but humanitaire qui lutte pour les droits des femmes, leur offre une assistance juridique et un refuge.
" Cette violence n’épargne aucune couche sociale et touche presque toutes les régions du pays ", nous confie Mme Belala. Selon les chiffres de l'hôpital Mustapha d'Alger, on peut estimer à quelque 9000 le nombre de femmes battues qui se rendent chaque année à l'hôpital pour faire soigner leurs blessures. La moitié des victimes sont des femmes au foyer, et un quart sont des salariées moyennes. Plus de 50% de ces femmes ont entre 35 et 45 ans. Les trois quart des agressions se produisent au domicile de la victime et tandis que la majorité des cas et, il s'agit d'un tabassage à coups de poing et de pieds. La moitié des lésions constatées sont des ecchymoses, mais il y a également des hématomes, des fractures et des brûlures. 11% nécessitent des sutures.
Pour répondre à la crise, un secteur déterminé de la société algérienne a lancé une campagne de promotion des droits de la femme, pour faire reconnaître les femmes comme victimes de violence et faire durcir les sanctions à l'encontre des agresseurs. Un certain nombre d'associations et d'institutions se sont regroupées au sein d'une coordination nationale, qui travaille à protéger les femmes victimes de violence.
 

Là aussi il y a une image que je n'ai pas réussi à télécharger non plus  :? :? :?  :| :|
[Boualam Senhadji]  Une réunion d'associations féministes algériennes offre un forum à destination des groupes, qui a pour objectif de partager les stratégies de protection des droits de la femme.
Au centre des femmes en détresse El-Yasmine de Bou Ismaïl, à une vingtaine de km d’Alger, pour aider ses pensionnaires, le centre travail très dure a convaincre ces femmes que contrairement a ce que la société laisse entendre.
Début décembre, le centre a organisé une projection du film "La violence contre les femmes" du réalisateur Sid-Ali Mazif. Cette production débute par des images troublantes d'hématomes, plaies, fractures et ecchymoses, accompagnés de voix féminines tremblantes et souffrantes racontant l’origine de ces blessures. Le film-documentaire montre les multiples souffrances infligées par des hommes algériens.
A travers l’histoire de Hassina, Kheira et Assia, les victimes découvrent que des femmes, de différentes régions du pays et de catégories sociales distinctes, partagent le même sort, livrées aux mains de leurs maris, frères ou fils.
" Il est très difficile de faire parler certaines femmes " dit le réalisateur en expliquant les conditions de son travail. Le réalisateur précise que ce film représente une mise en exergue d'une partie de la réalité vécue par la société algérienne et qu'il permet de tenter de comprendre pourquoi certains hommes sont violents contre les femmes.
Selon plusieurs médecins consultés, très souvent, l'époux frappe sa femme sans motif précis. Une psychiatre a accepté de tenter d'apporter néanmoins une réponse.
"On a pris l'habitude de prendre les choses par l'autre bout - celui de la victime, et non celui de l'agresseur," constate la psychologue Mme Farida Benzine, qui travaille sur les hommes violents en Algérie. "La violence conjugale reste une histoire privée, alors qu'il y aurait devoir à faire scandale."
" On ne demande pas à un homme pourquoi il frappe sa femme , dit Salim, qui préfère ne pas livrer son vrai nom. C'est d'ailleurs l’unique réplique d’un quadragénaire qui est en attente de son procès dans un tribunal d’Alger. L’homme n’a pas accepté de répondre à la question : "pourquoi la battez-vous ?". Le même refus a été exprimé par d’autres mis en cause dans des agressions contre leurs femmes, sœurs et parfois même leurs mères.
Benzine dit que si les femmes battues sont un phénomène très observé, on entend rarement les hommes violents, très réticents à se livrer.
. "Un homme ne dit jamais d'emblée qu'il est violent, commente la psychologue.
Parlant de Salim, le mari d’une femme qui a miraculeusement échappé à la mort à la suite d’une agression d’une rare violence, Benzine déclare que son cas ne lui paraît guère différent de celui d'autres hommes, qui battent leurs femmes.
Au début il a nié les faits en prétextant une folie passagère de sa femme qui s'est "cognée toute seule". Salim qui a accepté d’entamer " un travail sur lui-même" a finit par admettre qu'il "la tape", mais "très peu"."
La psychiatre affirme que ce travail sur soi même a duré deux ans. "À la suite de plusieurs entretiens avec moi, il a démarré des séances de psychiatrie. Au début, il se sentait contraint et forcé. Et puis, il s'y est mis".
A la demande de sa belle famille et surtout de sa femme, le couple divorce et, quelque temps plus tard, Salim est condamné par la justice à une peine de prison avec sursis. "Pour lui qui est montagnard c’est une fatalité ou le maktoub."
Dépressif et abattu il n'arrête pas, pour autant, sa psychothérapie.

http://www.lespapas.com/violence%20conjugale.htm

http://www.comlive.net/Les-Hommes-Battus,174333.htm
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 25 novembre 2008 à 19:25:34
 :cry: Sur El Watan d'aujourd'hui... On fait des emules maintenant:

Comité Olympique Algérien
Berraf ne veut pas de limitation de mandats
Le Président du Comité Olympique Algérien (COA), M.Mustapha Berraf, s’est élevé mardi contre le Décret 05-405 du 17 octobre 2005 limitant à un seul, le nombre de mandats à la tête des instances sportives nationales, qui estiment ’’injuste’’ ce décret.
"Nous ne permettrons pas à ce que des personnes qui ont travaillé inlassablement dans l’intérêt de l’Algérie soient exclus injustement", a-t-il dit. "Celui qui a été élu par les urnes, ne devrait partir que par les urnes", a-t-il affirmé lors du Forum du journal sportif ’’Echibek’’. Selon M. Berraf, 22 Fédérations sportives nationales sur 33 se sont prononcées à ce sujet et demandent la possibilité de revoir cette question, afin qu’’’elles préservent la liberté de choisir leurs élus".
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 26 novembre 2008 à 22:41:17
Demain, c'est la fete la plus celebrée en famille aux US: Thanksgiving... Voila un p'tit historique... Une dinde de 18 kgs (halal, bien sur) est dans le four , alors marahba bikoum:

Fête américaine : Thanksgiving

Thanksgiving 2008 J - 127 Novembre  2008
Le dernier jeudi du mois de novembre, tout les américains se réunissent en famille pour partager la traditionnelle dinde de Thanksgiving et le gâteau au potiron.
Thanksgiving est une journée d'action de grâces pour remercier les Indiens et le Ciel d'avoir permis aux premiers pèlerins venus d'Angleterre de s'installer et de vivre sur le sol américain grâce aux bonnes récoltes qu'ils ont pu y faire.
Les pelerins se sont établis à Plymouth Rock le 11 decembre 1620. Leur premier hiver fut dévastateur. Au début de l'automne suivant, 46 étaient morts sur les 102 qui étaient venus sur le "Mayflower". Mais, la moisson de 1621 fut une des plus réussies si bien que les colonisateurs restant déciderent de fêter ca. Cette fête était plus une traditionnelle "fête de la moisson" à l' anglaise qu'une vraie tradition de thanksgiving. Cela dura 3 jours.

Cette fête de "Thanksgiving" ne fut pas reproduite l'année suivante. Mais, en 1623, lors d'une sécheresse sévère, les pilgrims se regroupèrent pour prier et invoquer la pluie. Quand une pluie dense et continue apparut le jour suivant, le Gouverneur Bradford proclama un nouveau jour de Thanksgiving, invitant de nouveau les Indiens. Ensuite, ce ne fut pas avant Juin 1676 qu'un autre  jour de "Thanksgiving" fut proclamé.
Ensuite, ce fut George Washington qui proclama une journee nationale de "Thanksgiving" en 1789, bien que certains y étaient opposés. De la discorde régnait au sein des colonies, plusieurs pensant que les croyances de quelques Pilgrims ne méritaient pas qu'on y consacre un jour national. Plus tard, le président Thomas Jefferson rigola à l'idée d'avoir un "Thanksgiving day".
Ce fut Sarah Josepha Hale, une éditrice de revue, qui contribua fortement à l'instauration d'un "Thanksgiving Day". Hale ecrivit de nombreux articles defendant sa cause dans ses magasines.
Finallement c'est en 1863, que le Président Lincoln proclama le dernier Jeudi du mois de Novembre journée nationale de Thanksgiving.
Thanksgiving fut proclamée par chaque président après Lincoln. La date changea de temps en temps, elle fut notamment modifiée par Franklin Roosevelt, qui l'instaura une semaine à compter du dernier jeudi du mois de facon à allonger la saison de shopping de Noel. Le public protesta tellement contre cette décision que le président la remit à sa date originale 2 ans plus tard...
C'est durant la présidence de Franklin Delano Roosevelt, en 1941, que Thanksgiving fut finallement déclarée "legal holiday" par le Congrès et fut instaurée le 4eme jeudi du mois de Novembre...

De nos jours, les américains célèbrent Thanskgiving où qu'ils soient.

Le côté religieux joue une part moins importante qu'autrefois, les réunions de famille sont de circonstance. Les invités peuvent apporter des plats pour la célébration mais surtout pas de cadeaux.
  La dinde
Que les pèlerins en aient mangé ou non lors de leur premier Thanksgiving, la dinde est définitivement liée à cette fête.
La sauce à la canneberge, et la tarte à la citrouille font elles aussi toujours partie du repas.
La citrouille est le légume qui sauva les pèlerins durant ce terrible premier hiver et est devenue presque aussi importante la dinde.
Le partage du dîner de Thanksgiving avec la dinde est une coutume typiquement américaine.
 

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ski le 27 novembre 2008 à 07:27:03
                               PENSEE DU JOUR ....

          La joie est pareille à un fleuve  rien n'arrête son cours.
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: SAROUNETTE le 27 novembre 2008 à 07:50:32
                               PENSEE DU JOUR ....

          La joie est pareille à un fleuve  rien n'arrête son cours.

merci pour cette belle pensée SKI
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: zigzag le 27 novembre 2008 à 18:19:16
selon le soir d algerie du 27/11/08
BORDJ-BOU-ARRÉRIDJ
Bras de fer autour d’un espace vert

Pour sauver et préserver un espace vert du bétonnage, des citoyens d’une cité (lotissement des 1044-Logements) à Bordj-Bou-Arreridj sont montés au créneau et s’opposent fermement à son détournement.
Selon les représentants de la cité Organisés sous forme d’association, en l’occurrence l’association En- Nour, l’affaire remonte à l’année 2000 lorsque l’OPGI de BBA a procédé à la réalisation de 52 villas et d’un espace vert jouxtant le lotissement des 1044-Logements à Bordj-Bou-Arreridj (route de Bir-Snab).
Durant l’opération de réhabilitation des chemins de ce lotissement initiée par l’APC, l’entrepreneur chargé des travaux a été sommé par deux propriétaires de ces villas de ne pas goudronner le chemin qui mène à l’espace vert, sous prétexte que ce dernier leur appartient.
Alors qu’en réalité le plan de masse de cette promotion fait mention d’un espace vert et d’un chemin desservant le lotissement des 1044- logements. D’ailleurs, les canalisations d’eau potable pour ce lotissement traversent cet espace. «Mais grande fut notre surprise quand ces deux propriétaires (villas 36 et 50) ont exhibé des actes de propriété de l’espace vert. En effet, l’OPGI de BBA avait cédé à ces messieurs cet espace vert d’une superficie de 630 m2. L’un s’est octroyé 400 m2 pour la somme de
936 000 DA, et l’autre 230 m2 pour la somme de 538 200 DA. En agissant de la sorte, l’OPGI de BBA a outrepassé ses prérogatives en vendant une parcelle de terrain alors que son rôle se limite à la réalisation de logements. Donc l’OPGI s’est substitué à l’agence foncière et aux domaines qui seuls sont habilités à vendre des lots de terrain. Contacté par notre association au sujet de cette transaction illégale, l’OPGI de BBA a prétexté cette vente par le fait que cet espace vert était devenu un dépotoir et que ces messieurs, dans le souci de le protéger, ont fait la demande pour son acquisition.
C’est une véritable aberration, car si on a réellement l’intention de protéger cet espace vert, alors pourquoi l’acheter ? Ne pourrait-on pas protéger un terrain d’utilité publique gratuitement ?» ont affirmé les responsables de l’association En-Nour. Ne baissant pas les bras, les membres de l’association ont alerté les autorités publiques et à leur tête le wali de BBA, pour qu’ils mettent fin à ces dépassements. Ce dernier a en effet donné une instruction ferme aux directeurs d’exécutif pour protéger les espaces verts dont celui-là. Mais cette instruction n’a pas été suivie d’effet par les services concernés. Au contraire, il a été procédé au transfert des canalisations d’eau qui passaient à travers l’espace vert, ainsi que la construction sans aucune autorisation d’un mur entourant cet espace. «Malgré l’intervention du wali, le directeur de la DUCH, dans sa correspondance n°1218 du 10/11/2006, affirme explicitement que l’espace vert a été cédé à ces deux propriétaires pour qu’ils l’exploitent en tant que jardin. Chose qui dénote le parti-pris de l’administration dans cette affaire», ajoutent les membres de l’association. Intervenant encore une fois et prenant au sérieux ce grave problème, le wali de Bordj-Bou-Arréridj va signer le 22 septembre 2008 deux arrêtés portant les n°1137 et 1 138 annulant les arrêtés de l’APC de BBA N° 03/1109 du 27/07/2003 et N° 06/545 du 16/05/2006 portant sur modification du permis à lotir des 52 villas attribué à l’OPGI de BBA. Le wali a argumenté ses décisions par le fait que les arrêtés de l’APC étaient en violation de la loi, notamment les lois n°08/90 du 07/04/1990, n°25/90 du 18/11/1990 et n°29/90 du 01/12/1990 ainsi que le décret n°176/91 du 28/05/1991. «Malgré les décisions du wali, certains services comme la DUCH et l’APC refusent de bouger le petit doigt et d’exécuter les deux arrêtés. Entre-temps, l’espace vert est devenu une propriété privée des deux propriétaires de villas au grand mépris des lois de la République», concluent les habitants de la cité des 1044-logements. Contactés par le journal pour de plus amples informations, ni la DUCH ni l’APC de BBA n’ont voulu répondre à nos sollicitations. En attendant, le bras de fer continue entre l’association En- Nour et les deux propriétaires de villas d’une part, et entre l’association et les services de la DUCH et  l’APC d’autre part.

Imed Sellami
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: Le Méguersou le 27 novembre 2008 à 20:40:19
Salam alikoum,
Ya si Imed, en lisant ton post, mon dégout pour cette administration s'est élevé d'un degré. Figures toi que ce que tu as décris est la règle dans ce pays et cela n'a pas changé. Voici quelque exemples vécus:
Vers la fin des années 80, les caves de notre immeuble ont été squattées par quelqu'un avec la complicité d'un fonctionnaire de la wilaya. Renseignements pris, il s'agit d'une attribution en bonne et due forme de la wilaya. Confiant de notre droit,( car c'est un bien qui nous appartient) nous avions délogé cette personne et mis des scellés. Quelle fut notre surprise quand nous fumes convoqués par la police et sommés de nous tenir tranquille, sans quoi, c'est la prison! Et nous n'avons plus jamais revus nos caves (ni les objets qui s'y trouve)

En plain centre ville, une personne, barman de son état, s'est vu attribué un parc appartenant Solelgaz. Il y a construit une maison et un hotel.

Une autre (ancien ministre)  a pris carrément un ... jardin public, il y a construit un bâtiment.

Le dernier à ma connaissance, (un sans emploi (connu ou reconnu) on lui a donné la parenté à un ex premier ministre) a obtenu un grand lot de terrain qu'il morcelé et revendu sous couverture de coopérative immobilière.
Ne crois  pas que le wali a toujours le dernier mot, car nous avons vu des walis mutés parcequ' ils voulaient faire respecter la loi. De plus, les walis ça défilent, et les corrompus qui gèrent le quotidien restent et seront remplacés par pire.

Vous allez me dire que je suis pessimiste, non, j'observe  ce pays depuis que j'ai commencé à voir : le constat est que le jour qui passe nous fait regretter le jour précédent.

   
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: POPO le 27 novembre 2008 à 21:18:31
Vous allez me dire que je suis pessimiste, non, j'observe  ce pays depuis que j'ai commencé à voir : le constat est que le jour qui passe nous fait regretter le jour précédent.

tout a fait d'accord avec toi mon ami !!!! helas  :|

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: zigzag le 28 novembre 2008 à 00:00:54
Salam alikoum,
Ya si Imed, en lisant ton post, mon dégout pour cette administration s'est élevé d'un degré. Figures toi que ce que tu as décris est la règle dans ce pays et cela n'a pas changé. Voici quelque exemples vécus:
Vers la fin des années 80, les caves de notre immeuble ont été squattées par quelqu'un avec la complicité d'un fonctionnaire de la wilaya. Renseignements pris, il s'agit d'une attribution en bonne et due forme de la wilaya. Confiant de notre droit,( car c'est un bien qui nous appartient) nous avions délogé cette personne et mis des scellés. Quelle fut notre surprise quand nous fumes convoqués par la police et sommés de nous tenir tranquille, sans quoi, c'est la prison! Et nous n'avons plus jamais revus nos caves (ni les objets qui s'y trouve)

En plain centre ville, une personne, barman de son état, s'est vu attribué un parc appartenant Solelgaz. Il y a construit une maison et un hotel.

Une autre (ancien ministre)  a pris carrément un ... jardin public, il y a construit un bâtiment.

Le dernier à ma connaissance, (un sans emploi (connu ou reconnu) on lui a donné la parenté à un ex premier ministre) a obtenu un grand lot de terrain qu'il morcelé et revendu sous couverture de coopérative immobilière.
Ne crois  pas que le wali a toujours le dernier mot, car nous avons vu des walis mutés parcequ' ils voulaient faire respecter la loi. De plus, les walis ça défilent, et les corrompus qui gèrent le quotidien restent et seront remplacés par pire.

Vous allez me dire que je suis pessimiste, non, j'observe  ce pays depuis que j'ai commencé à voir : le constat est que le jour qui passe nous fait regretter le jour précédent.

   
c est malheureux de voir ce genre de manege ingrat et perpétuel .il faut pas baisser les bras et continuer a démasquer ces vautours et leurs souteneurs .le defunt djaout a laissé derriere lui une expression celebre Tu te tais tu meurs, tu parles tu meurs, alors parle et meurs! ...
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ski le 28 novembre 2008 à 07:26:18
                                PENSEE DU JOUR ...

Les gents neconnaissent pas leur bonheur , mais celui des autres ne leur échappe pas . :-D

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: ski le 28 novembre 2008 à 07:46:46
Le ministre français de la Défense, Hervé Morin, a annoncé hier qu’il déposera début 2009 un projet de loi qui permettra d’indemniser les personnes irradiées lors des essais nucléaires effectués par la France au Sahara et en Polynésie.

"Si ce projet est voté à l’Assemblée au premier trimestre 2009, nous accorderons des indemnisations pour les personnels civils et militaires exposés lors des essais nucléaires", a indiqué Morin, dans une interview publiée par "Le Parisien".

Il a précisé que son ministère a arrêté une liste de maladies liées aux effets de la radioactivité. Il dispose également dans ses archives les mesures de radioactivité recueillies à l’époque sur les différents sites, ainsi que les noms des personnels.

"Nous allons donc introduire dans le décret d’application un seuil d’exposition à partir duquel les demandes d’indemnisation seront prises en compte", a-t-il précisé.

"Quand je suis arrivé à ce ministère, j’ai été dubitatif sur la réponse de l’Etat apportée aux éventuelles victimes des essais nucléaires. Nous devons reconnaître aujourd’hui ces victimes. Presque tous les Etats l’ont fait. La France ne doit pas déroger à cette règle", a-t-il expliqué.

Cette proposition de projet de loi survient un demi-siècle après les premiers essais nucléaires français effectués en février 1960 à Reggane, dans la wilaya d’Adrar. A ce jour, l’Etat français a refusé de reconnaître que ces essais ont eu des conséquences aussi bien sur la santé des personnes, militaires, personnels civils des sites d’essais ou populations locales que sur l’environnement.

Synthèse de l'article - Equipe Algerie-Monde.com
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 28 novembre 2008 à 16:22:48
Pour les nostalgiques et ceux qui ne savent pas encore (je suis sur que je suis parmi les derniers), la version youtube bien de chez nous:

www.dztube.com
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: QAIS le 28 novembre 2008 à 18:24:49
Pour les nostalgiques et ceux qui ne savent pas encore (je suis sur que je suis parmi les derniers), la version youtube bien de chez nous:

www.dztube.com

Salut BBAinNYC,  je crois que tu n’es pas le seul ..........., merci pour l’info, je vais voir ça de plus prés. :wink:
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 29 novembre 2008 à 09:04:53
Une terrible rumeur relayée par des confrères l’a donnée pour morte mercredi dernier

Chérifa est vivante et s’apprête à se rendre à La Mecque
samedi 29 novembre 2008



La célèbre chanteuse Cherifa est toujours en vie et bien portante. Elle n’est pas morte, comme l’avait laissé entendre une rumeur mercredi en début de soirée et qui a d’ailleurs été reprise par des confrères induits en erreur dans leur édition de jeudi.

L’information a été vite démentie. "C’est vrai qu’elle a été prise d’une baisse de tension mais ce fut en apprenant l’information diffusée sur elle à l’instar de l’opinion publique", indique un membre de sa famille. "Bien au contraire, elle prépare son départ à La Mecque juste après l’Aïd", devait nous préciser encore ses proches. Des milliers, si ce n’est des millions de ses fans, ont été terrifiés par l’information qui est tombée comme un couperet et pourtant erronée, mais qui pouvait deviner la réalité de la chose dans son temps ?

Nombreux observateurs qui ont commenté l’information porte l’analyse du fait "ceux qui l’ont donnée comme morte, au contraire, ils l’ont fait rappeller à tous ses fans depuis ses débuts dans l’art dans les années 50. Elle n’est pas la première et ne sera pas la dernière. Tant que des noms célèbres dans le passé ont subit le même tort. Slimane Azem, Matoub Lounès, Dahmane El Harrachi et bien d’autres qui ont vécu le mal du mensonge et l’ont chanté. Mais force et leur verbe et sagesse, ils demeurent tous vivants à travers leurs œuvres majeurs,et c’est pareil pour la célèbre la cherifa qui a encore et encore de beaux jours devant elle".

Pour rappel, Na Cherifa a 84 ans, a tenu à rendre visite aux patientes dans une clinique, lors de son passage en qualité d’invitée d’honneur au Festival de la chanson kabyle qui s’est tenu du 1er au 6 novembre au centre culturel Taous Amrouche à Béjaïa, où elle dira en substance : "J’ai subi trois opérations dans ma vie, je sais ce que veut dire un malade dans un hôpital. Rendre visite à un patient, c’est l’équivalent d’un pèlerinage" et voilà que la grande dame vient subir encore la pire des choses. Mais Na Cherifa reste et restera à l’honneur de sa petite et grande famille artistique qui l’admirent de près et de loin. ils croyaient faire mal, ils n’ont fait rappeler ta mémoire et celles des maîtres de la chanson et de la culture kabyle et algérienne en général. Longue vie à Na Cherifa.

Amar Chekar, La Dépêche de Kabylie

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: zigzag le 29 novembre 2008 à 10:30:01
Retrait des billets de 100 DA
Les billets de banque issus des émissions des années 1964, 1970 et 1977 seront retirés de la circulation d’ici le 31 décembre 2008, a annoncé hier la Banque d’Algérie dans un communiqué parvenu à notre rédaction. Après cette échéance, ces billets perdront leur valeur libératoire, a souligné la même source.

Les billets concernés sont ceux de cent (100) dinars, de cinquante (50) dinars, de dix (10) dinars et de cinq (5) dinars.

La Banque d’Algérie porte à la connaissance du public encore détenteur de ces billets de banque qu’il dispose d’un délai allant jusqu’au 31 décembre 2008 pour les échanger sans formalités particulières auprès des guichets de cette banque, et ce, à travers son réseau d’agences ouvertes dans toutes les wilayas. Cette opération avait été prescrite il y a dix ans par une note d’information lors de la promulgation du règlement no 98-01 du 10 juin 1998 ; le public dispose, en application de l’ordonnance no 03-11 du 25 août 2003, d’un délai allant au 31 décembre prochain pour les échanger. Les billets en question non présentés à l’échange auprès des guichets de la Banque d’Algérie perdront au 31 décembre 2008 leur valeur libératoire et leur contrepartie sera acquise au Trésor public.
Par N. B.
EL WATAN du 29/11/2008

NB si djad djib el chekara entaak :-D :-D
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 30 novembre 2008 à 08:14:01
Electrification rurale
samedi 29 novembre 2008
Bonjour
 M.ALLOUACHE moi qui a toujours pensé que la wilaya de BBA est 100%  electrifiée donc il reste encore quelques bourgs non encore touchés par les bienfaits de l'electricité.
"Deux contrées du nord de la wilaya de BBA, connues par leur difficulté d’accès pour tout approvisionnement, ont, enfin, été raccordées dernièrement au réseau électrique. Il s’agit d’une zone éparse d’Ath Rached, dans la commune de Thénia, reliée à un réseau de moyenne tension sur 772 mètres, et d’une autre d’habitations sporadiques, dans la commune de Zemmoura, sur 707 mètres. La joie des montagnards qui ont fini une fois pour toutes avec la bougie et la lampe à l’huile fut immense.

Par : M. Allouache"

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 02 décembre 2008 à 09:30:27

Les deux nouvelles mesures introduites par la loi de finances complémentaire en matière de commerce automobile ont été publiées mercredi dans le Journal officiel, donc applicables dès jeudi. Le JO apporte les détails concernant ces mesures, dont celle qui soumet au droit de timbre les transactions portant sur les véhicules neufs, et qui varie entre 50.000 DA et 150.000 DA en fonction de la cylindrée et la carburation du véhicule. La classification a été faite comme suit :
I- Véhicules de tourisme et utilitaires moteurs -essence - :

  cylindrée n’excédant pas 800 cm3 .......................... 50.000DA ;

  cylindrée supérieure à 800 cm3 et inférieure ou égale à 1500 cm3 .... 70.000DA ;

  cylindrée supérieure à 1500 cm3 et inférieure ou égale à 2000 cm3 ..... 80.000DA ;

  cylindrée supérieure à 2000 cm3 et inférieure ou égale à 2500 cm3 ..... 90.000DA ;

  cylindrée supérieure à 2500 cm3 ...........................100.000DA.

II- Véhicules de tourisme et utilitaires moteurs -diesel - :

  jusqu’à 1500 cm3 ......................................................70.000DA ;

  supérieure à 1500 cm3 et inférieure ou égale à 2000 cm3 ................. 90.000DA ;

  supérieure à 2000 cm3 et inférieure ou égale à 2500 cm3 ................ 100.000DA ;

  supérieure à 2500 cm3 ................................................150.000DA.

Au titre de la première mise en circulation, la taxe est prélevée par le concessionnaire et reversée comme en matière de droit de timbre.

A l’importation par les usagers, la taxe est acquittée préalablement à tout dédouanement auprès de la recette des impôts du lieu de situation du bureau des douanes en charge des formalités.

Le produit de la taxe prélevée, lors de leur première mise en circulation, sur les véhicules de tourisme et utilitaires, est reversé au profit du « Fonds spécial pour le développement des transports publics ».


par Ahmed Selmi
le 30 juillet 2008

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 02 décembre 2008 à 14:35:59
ATTENTION AUX TITULAIRES DE VEHICULES NEUFS 2008
Les proprietaires de vehicules achetés en 2008 et ayant une carte grise portant l'immatriculation xxx108 34 doivent s'acquitter de la vignette 2008 au risque de se faire attrapper par une brigade mobile mixte des impots et de la police installée au sein des postes de police fixes depuis qlqjours et vous serez penalisés du montant de la vignette majorée d'une taxe à 100%.
donc à bon entendeur salut!!!
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 03 décembre 2008 à 16:18:11
A
ujourd’hui c’est la journée internationale des handicapés, ces personnes dont on se rappelle l’existence une fois l’an, lorsqu’on veut faire étalage de sa « générosité » ou de montrer qu’on a « du cœur ».

Les responsables et autres élus ont « du cœur », preuve en est que le nombre de personnes « aux besoins spécifiques » est en nette croissance. Les causes en sont multiples et variées, mais la principale est le système de santé défaillant, avec le manque par trop patent de médecins et autres personnels paramédicaux au niveau des structures sanitaires, où le malade souffre le martyre. Les handicapés, dont le cas est un peu plus compliqué, sont fuis par tous, on se les renvoie comme une balle de ping-pong. « Il n’y a pas ceci, il n’y a pas cela, je n’ai pas le temps de m’en occuper, ce n’est pas ma spécialité… » sont les répliques à toutes leurs sollicitations.

Le psychologue les « expédie » chez l’orthophoniste, celui-ci les renvoie chez le psychiatre, ce dernier les dirige vers le kinésithérapeute, et ça n’en finit pas… Tout ce beau monde se rassemble le 3 décembre et explique comment il s’occupe de ces Algériens ; ils se congratulent, inaugurent des centres, qui seront des prisons ou des clubs privés, et s’empressent ensuite d’oublier ces citoyens aux besoins spécifiques, qui ne sont finalement que de simples êtres humains comme les autres quand on veut bien les regarder en tant que tels.


N. L. El Watan
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: zigzag le 03 décembre 2008 à 20:43:51
L’ANNONCE A ÉTÉ FAITE À PARTIR D’ORAN
Trois usines de montage de véhicules en 2009
 
 
Trois projets de construction de véhicules en Algérie seront lancés, a-t-on appris lors d’une rencontre entre des hommes d’affaires algériens et des patrons de l’automobile chinois. Le premier sera mis en exploitation durant le premier semestre de l’année 2008. L’usine sera implantée dans la wilaya de Biskra.
Nabil Meghiref - Alger (Le Soir) - Le P-dg de Fandi Motors Algérie a, pour sa part, surpris l’assistance en annonçant que l’entreprise qu’il dirige s’est lancée dans le montage de véhicules il y a de cela 8 mois. Il s’agit de bus de marque Zonlda. «Ces autocars, baptisés Fandi Bus, que nous fabriquons dans nos usines sont de meilleure qualité que ceux importés de Chine. Ceci en raison de la qualité de la main-d’œuvre locale», a souligné M. Hocine Fandi. Il annoncera qu’une autre chaîne de montage de véhicules 4X4 sera mise en marche dans les prochains mois. Par ailleurs, le P-dg de Fandi Motors a levé le voile sur une partie d’un projet de montage de véhicules de tourisme type moyen et d’entrée de gamme. Des contacts sont en cours avec un partenaire en Chine dont le nom a été tenu secret. Fandi, le premier à se lancer dans le montage de véhicules en Algérie, a fait part des difficultés que rencontre le marché de l’assemblage en Algérie. Il s’agit essentiellement du barème des taxes. En effet, le système fiscal actuel taxe au même titre les véhicules finis importés de l’étranger et ceux montés en Algérie. Ce qui n’est pas logique car cela va à l’encontre des intérêts des investisseurs algériens, créateurs d’emplois dans le domaine de l’industrie automobile, et favorise l’importation des produits finis. «Dans des pays où le montage de véhicules est introduit, les voitures sont taxées à 5 % alors que celles issues de l’importation directe sont sujettes à un impôt beaucoup plus important», dira-t-il. Au cours de la même conférence, il a aussi été annoncé la signature d’un accord de partenariat pour le montage de véhicules King Long avec l’entreprise Nagos- Mvi. Un concessionnaire algérien représentant de plusieurs marques chinoises, dont CNHTC, Zibo-Automobile, CIMC et Xiang Machinery. Selon M. Thameur Abdelkader, directeur commercial à Nagos-Mvi, l’usine et la chaîne de montage ont été mises sur pied avec une main-d’œuvre algérienne. L’orateur a expliqué que le partenaire chinois a été agréablement surpris par la technicité de la ressource humaine algérienne et les délais de réalisation de cette usine. Dans un premier temps, il sera question d’assembler des véhicules en CKD avant d’aller vers un plus haut niveau d’intégration à la faveur du développement de PME spécialisées dans l’intégration, a-t-on appris. Plusieurs dizaines de postes d’emplois vont être ainsi créés d’ici le premier semestre 2009, a expliqué M. Thameur. Par ailleurs, le premier responsable de Shaanqi a annoncé le lancement d’une usine de montage de véhicules dans la région de Hamadi, dans la wilaya d’Alger. Le patron de ce géant chinois de la construction automobile a affirmé que le site de Hamadi n’est pas fait pour répondre aux aspirations de la production. En effet, l’infrastructure en question est d’une capacité d’assemblage de 1 000 unités par an, ce qui est loin de correspondre aux capacités économiques de l’Algérie, aussi bien concernant la consommation interne que le marché à l’export. A cet effet, il a été annoncé que des équipes spécialisées sont en train de chercher une assiette de terrain pouvant accueillir cette usine. Il est à noter que dans le cadre de la visite en Algérie d’une délégation des patrons de l’automobile chinois, Com Event organise une caravane de voitures chinoises. Ainsi, une trentaine de véhicules sillonneront le nord de l’Algérie. Le départ sera donné aujourd’hui à partir d’Oran. La caravane se rendra à Alger avec des haltes à Chlef et à Blida.
N. M.

LE SOIR D ALGERIE
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 04 décembre 2008 à 21:00:59
je n'ai pas pu resisté au plaisir du partage  :lol: :lol:

EL KOURSI EL MESMOUM ! 
 
Par Hakim Laâlam 
Email : laalamh@yahoo.fr
Comme j’ai l’habitude de le faire ici même, de temps à autre, je rappelle aujourd’hui encore que…

…Ariel Sharon est toujours dans le coma !

Ça y est ! Je reprends espoir. J’ai la gnak ! Je suis gonflé à bloc. Je remonte la pente. J’ai une pêche d’enfer depuis quelques heures. Mais commençons par le commencement. Que je vous explique d’abord la raison de mon bonheur retrouvé, je vous dois au moins ça : en France, un drame secoue toute l’opinion depuis quelques jours. Les hypermarchés Carrefour ont mis en vente des fauteuils. Et ces fauteuils, de fabrication chinoise, se sont révélés mortellement dangereux. Des clients, généralement des personnes âgées ou des malades ou les deux à la fois, sont morts d’être restés assis longtemps dedans. Selon les premières analyses, il semble bien que ce soit le produit utilisé pour la déshumidification de ces fauteuils qui aurait provoqué de graves lésions, puis la mort. Bon, je sais bien qu’il ne faut pas rire de la mort, mais avouez quand même que c’est la chance de notre vie, ces fauteuils de chez Carrefour, non ? Bon Dieu, il faut en commander toute une série et nous les faire livrer le plus vite possible. C’est le moyen inespéré, vainement attendu depuis plus de 40 ans, rêvé mais jamais réalisé, fantasmé, mais jamais obtenu ; bref, le moyen le plus sûr de nous débarrasser de tous nos scotchés du fauteuil, de tous nos agrippés au koursi. Ah ! Ils ne veulent pas lâcher le fauteuil ? D’accord ! Mais c’est nous qui leur choisirons leur koursi. Un bon koursi mesmoum de chez Monsieur Carrefour. Tu veux t’asseoir ? Tafadhel ! Assieds-toi, khouya ! Prends tes aises. Cale-toi bien le popotin. Frotte-toi le croupion contre le revêtement toxique. Quoi ? Tu ne te sens pas bien ? T’as des escarres ? Des varices te bouffent soudain ? T’as le cœur qui lâche ? Eh ben, au suivant ! Dayem Allah ! Quelques pelletés de terre, Sourate El Koursi et au tour d’un autre prétendant ! J’adooooooooooore ces fauteuils magiques ! Merci M’sieur Carrefour ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.
 

 


Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: BBAinNYC le 05 décembre 2008 à 21:39:32
L'expression d'aujourd'hui
 :-D  :-D  :-D  :-D

BOUIRA
L’amour aveugle le conduit en prison
06 Décembre 2008 - Page : 8
Lu 75 fois

Le jeune K.H. s’en sort à bon compte puisqu’il n’a écopé que d’une année de prison ferme.

L’amour, ce sentiment noble qui fait la joie et le bonheur des humains. Attention! Ce n’est pas toujours le cas. Ses chemins tortueux mènent à tout: au grand bonheur comme en prison. Un jeune homme de 19 ans, originaire de Bordj
Khris, à 50km au sud de la ville de Bouira, a été condamné, par la chambre criminelle près la cour de Bouira, à un an de prison, pour avoir commis l’irréparable.
Il a kidnappé un enfant de 3 ans qui n’est autre que le frère d sa bien-aimée.
L’histoire remonte au 11 juin 2008, quand K.H, a appris que sa dulcinée allait se marier avec un autre. Déçu, le jeune homme prend le bus pour se rendre à Alger. Arrivé la veille du mariage de sa bien-aimée, il passe la nuit chez sa soeur à Birkhadem et dans sa tête, «l’affaire est réglée». «Il faut faire quelque chose pour annuler ce mariage», «Il n’est pas question qu’elle se marie avec un autre», avait pensé K.H, qui n’a pas supporté le fait que son amour soit brisé de la sorte. Le lendemain, jeudi 12 juin, l’amoureux blessé passe à l’action. Il se dirige à Tikesraïne, où la fête a lieu, il enlève le petit frère de 3 ans. Ensuite, il l’emmène à Bordj Khris, à environ 200km de Birkhadem, où il a tout préparé. Il séquestre l’enfant dans une grotte, puis dans une maison abandonnée pendant 48 heures.
Les parents de l’enfant, après qu’ils se soient rendus compte que leur fils a disparu, ont alerté les services de sécurité.
Cette disparition n’a pas gâché la fête, comme il a été planifié par l’auteur. Ce dernier, n’a pas tardé à se rendre à l’évidence. Car, après 48 heures, il a pris l’enfant et s’est présenté à la Gendarmerie nationale. Son procès s’est déroulé mercredi dernier. Le parquet général a requis une peine de 7 ans de prison. Après délibérations, le président de la chambre a prononcé le verdict en le condamnant à une année d’emprisonnement ferme. Moralité de l’histoire: l’amour n’est pas seulement aveugle, mais il aveugle.

Ali CHERARAK

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: mallak le 05 décembre 2008 à 21:43:49
 les initiales me font penser à quelqu'un  :-D...mais lui ...il est plus sensé je

 pense !! :evil:
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 06 décembre 2008 à 08:29:16
l'histoire s'est passée à bordj khris( Bouira) et non à bordj bou arreridj...
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: zigzag le 06 décembre 2008 à 10:01:13
BBA peut faire référence à :

Balmaceda dans la Région d'Aisén, au Chili, selon la liste des codes AITA des aéroports
Bachelor of Business Administration, un diplôme de premier cycle universitaire qui s'obtient en suivant les cours d'une haute école spécialisée en économie de gestion,
BBA, une société de transport en commun par bus de la province du Brabant-Septentrional aux Pays-Bas, filiale de Veolia Transport Nederland, selon la liste d'entreprises de transports en commun de personnes, ayant conclu des accords avec les Nederlandse Spoorwegen en cas d'impossibilité de faire passer des trains,
Beck, Bogert & Appice, un groupe de hard rock,
Bordj-Bou-Arreridj, est une wilaya d'Algérie qui s'étend de la Kabylie au Sétifois,
Ce document provient de « http://fr.wikipedia.org/wiki/BBA ».
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: zigzag le 06 décembre 2008 à 10:13:41
sur ce site notre ville est completement ignoré
http://acronymes.info/b/bba.shtml (ftp://http://acronymes.info/b/bba.shtml)

BBA   .   ***** BBA > 17 definitions *****
ABB /
BBA/
BVB   WEB
Association belge des Banques [fr]
Belgian Bankers' Association [en]
Belgische Vereniging van Banken [nl]
BBA   .   Bachelor of Business Administration
________________________________________
Balanced Budget Act (US)
Balance Budget Amendment (US)
« ABBA »
________________________________________
Balmaceda, Chile
( IATA Airport codes )
________________________________________
Bedford Business Association
________________________________________
Belgian Bioindustries Association
» www.bba-bio.be
________________________________________
Belgian Boomerang Association
» www.bba.org
________________________________________
Beyond Bullying Association
________________________________________
Big Brother Awards
________________________________________
Boston Bar Association
» www.bostonbar.org
BBA   .   British Bankers Association
» www.bba.org.uk
________________________________________
British Board of Agrément
________________________________________
Broadband Adapter
________________________________________
Balanced Budget Amendment (US)
« BBRA »
________________________________________Budget Balance Available
BBA /
OAB   .   Brazilian Bar Association
Ordem dos Advogados do Brasil
» www.oab.org.br
Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 06 décembre 2008 à 10:38:09
Aïd el Kebir 2008
 Cette année la fête de l'Aïd elkebir aura lieu :
le lundi 8 décembre 2008
Confirmation de l'UOIF
Le RDV pour la prière à la mosquée est à 8h

--------------------------------------------------------------------------------

Les règles du jour de l’Aïd :

Le jeûne : Il est illicite de jeûner le jour de l’Aïd selon le hadith d’Abou Sa`îd Al-Khudrî — qu’Allâh l’agrée — dans lequel il rapporte que le Prophète — paix et bénédictions sur lui — a interdit de jeûner le jour du Fitr et le jour de l’al-Adhâ. (Rapporté par Muslim, 827)


Assister à la prière de l’Aïd : Certains savants sont d’avis que la prière de l’Aïd est Wajib (obligatoire) — ceci est l’opinion des savants hanafites et de Cheikh al-Islam Ibn Taymiyah. D’autres savants disent qu’elle est fard Kifâyah Ceci est l’opinion des savants hanbalites. Un troisième groupe de savants est d’avis que la prière de l’Aid est une sunnah mu’akkadah . Ceci est l’opinion des Malékites et des Chafé’ites.

Accomplir des prières surérogatoires : Il n’y a pas de prières surérogatoires à accomplire avant ¨ni après la prière de l’Aid. Ibn `Abbâs — qu’Allâh l’agrée — a rapporté que le Prophète — paix et bénédictions sur lui — avait l’habitude de sortir le jour de l’Aïd et de faire deux rak`ahs sans les faire précéder ni suivre d’aucune autre prière. Ceci s’applique lorsque la prière est effectuée à l’extérieur. Cependant, si la prière de l’Aïd est effectuée dans une mosquée, il faut accomplir les deux rak`âhs de salutation de la mosquée.

Les femmes qui assistent à la prière de l’Aïd : Selon la Sunnah du Prophète — paix et bénédictions sur lui — tout le monde doit assister à la prière de l’Aïd et se comporter avec droiture et piété. La femme indisposée ne doit pas négliger le rappel d’Allâh ni éviter les lieux où l’on se rassemble pour rechercher la science et évoquer Allâh — à l’exception des mosquées. Les femmes, bien entendu, ne doivent pas sortir sans leur hijab.
Les bienséances de l’Aïd :

Le Ghusl (le bain rituel) : Une des bonnes manières lors du jour de l’Aïd est de prendre le bain rituel avant de se rendre à la prière. On rapporte que Sa`îd Ibn Jubayr a dit : « Trois choses sont sunnah le jour de l’Aïd : marcher (vers le lieu de prière), prendre le bain rituel et manger quelque chose avant de sortir (s’il s’agit de l’Aid al-Fitr). »


Manger avant de sortir : Il ne faut pas se rendre au lieu de prière le jour de l’Aid al-Fitr sans avoir mangé quelques dattes. Le hadith rapporté par Al Bukhari selon Anas Ibn Mâlik dit : "Le Messager de Dieu — paix et bénédictions sur lui — ne sortait jamais le matin de l’Aïd al-Fitr sans avoir mangé quelques dattes et il en mangeait un nombre impair." En ce qui concerne l’Aïd al-Adhâ, il est recommandé de ne pas manger avant la fin de la prière lorsqu’il s’agit de manger la viande du sacrifice.

Le takbîr le jour de l’Aid : C’est une des plus grandes sunnah de ce jour. Ad-Dâraqutnî et d’autres ont rapporté que lorsque ’Umar — qu’Allâh l’agrée — sortait le jour de l’Aïd al-Fitr ou de l’Aïd al-Adhâ, il s’efforçait de faire le takbir tout le long du chemin vers le lieu de prière et il continuait jusqu’à l’arrivée de l’Imam.

Se féliciter mutuellement : Les musulmans pourront échanger des vœux, peu importe la forme. Ils peuvent, par exemple, dire « Taqabbal Allâhu minnâ wa minkum  » (qu’Allâh agrée nos bonnes actions et les vôtres)". Jubayr Ibn Nufayr a dit : « Au temps du Prophète — paix et bénédictions sur lui — lorsque les musulmans se rencontraient le jour de l’Aïd, ils disaient ’Taqabbal Allâhu minnâ wa minka’ » (Rapporté par Ibn Hajar)

Porter ses plus beaux vêtements : Jâbir — qu’Allâh l’agrée — a dit : "Le Prophète — paix et bénédictions sur lui — avait une cape qu’il portait le jour de l’Aïd et le vendredi." Al-Bayhaqî a rapporté qu’Ibn `Umar portait ses plus beaux vêtements le jour de l’Aïd, les hommes pouvaient alors montrer les plus beaux vêtements qu’ils possédaient lorsqu’ils sortaient pour la prière.

Changer de chemin en revenant du lieu de prière : Jâbir Ibn `Abdillah — qu’Allâh l’agrée — a rapporté que le Prophète — paix et bénédictions sur lui — empruntait un chemin différent en revenant de la prière de l’Aïd. (Rapporté par Al-Bukhârî)"

Source : http://www.islamophile.org/spip/article603.html

Titre: Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
Posté par: echecplayer le 07 décembre 2008 à 08:50:59
 faire attention aux moustisques
Les leishmanioses il y a des cas à el euch (BBA)
sont des affections cutanées ou viscérales dues à des protozoaires flagellés appartenant au genre Leishmania de la famille des Trypanosomidae et transmises par la piqûre de certaines espèces de phlébotomes, comprenant les mouches du genre Lutzomyia dans le Nouveau monde et phlébotome dans l’Ancien monde.

 
Leishmania tropica
Forme cutanée de leichmaniose, dite « de Jéricho » en raison de sa fréquence dans la région de Jéricho
 Historique ]
La maladie a été identifiée en 1901 par l’anatomopathologiste écossais William Boog Leishman.

Elle est également connue sous le nom de leichmaniose, leishmaniose et était autrefois nommée bouton d'Orient, Clou de Biskra, Bouton d'Alep, kala azar, fièvre noire, fièvre à phlébotome, fièvre Dum-Dum ou espundia.


 Parasite
La plupart des formes de la maladie sont transmissibles seulement aux animaux (zoonose), mais certaines peuvent être transmises aux humains. L'infection humaine est provoquée par environ 21 des 30 espèces qui infectent les mammifères. Parmi celles-ci on regroupe le complexe de L. donovani avec trois espèces (L. donovani, L. infantum et L. chagasi) ; le complexe de L. mexicana avec 3 espèces principales (L. mexicana, L. amazonensis et L. venezuelensis) ; L. Tropica ; L. major ; L. aethiopica ; et le sous-genre Viannia avec quatre espèces principales (L. (V.) braziliensis, L. (V.) guyanensis, L. (V.) panamensis, L. (V.) peruviana. Les différentes espèces sont morphologiquement impossibles à distinguer, mais elles peuvent être différenciées par analyse des isoenzymes, analyse des