Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
Nouvelles: CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA CHARTE
 

Pages: 1 ... 179 180 [181] 182 183 184   Bas de page

Auteur Sujet: LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,  (Lu 654333 fois)

0 Membres et 5 Invités sur ce sujet

Hors ligne Ouldstif

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 1560
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3600 le: 27 avril 2017 à 00:42:39 »
Bonjour, Gagna !
Un cadeau pour notre ami Gleli qui aime beaucoup cette chanson :


http://www.youtube.com/watch?v=-sT9Z6auBbg


Hors ligne gagna

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 906
  • La sagesse est mère de toutes les vertues.
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3601 le: 27 avril 2017 à 08:23:15 »
bonjour Ouldstif,
j'ai pensé que tout le monde avait déserté notre forum.
Oui, très belle chanson reprise par Lily Boniche de Bab El Oued, décédé il y a 3 ou 4 ans. Les belles années.
Bonne journée

Hors ligne gagna

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 906
  • La sagesse est mère de toutes les vertues.
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3602 le: 27 avril 2017 à 13:14:39 »

Hors ligne doumandji

  • Baladi
  • ***
  • Messages: 73
  • Sexe: Homme
  • «Le savoir-vivre c'est la façon heureuse de faire les choses. » (R.W. Emerson
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3603 le: 28 avril 2017 à 20:16:44 »
magnifique vidéo d'un jeine algérien qui résume à peu prés tout[/si
https://www.youtube.com/watch?v=tcqvHqbQV94

Hors ligne doumandji

  • Baladi
  • ***
  • Messages: 73
  • Sexe: Homme
  • «Le savoir-vivre c'est la façon heureuse de faire les choses. » (R.W. Emerson
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3604 le: 30 avril 2017 à 19:31:29 »
sid el wazir de la religion veut qu'on vote à tout prix alors que la morale et la moindre de l'honneteté veut qu'il dénonce la chkara ,le mensonge et toute cette course au koursi
https://www.youtube.com/watch?v=rbAUi6RYEV0

Hors ligne gagna

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 906
  • La sagesse est mère de toutes les vertues.
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3605 le: 30 avril 2017 à 20:37:19 »
Bonsoir doumandji,
Laisse-les parler, ce n'est que du vent.
Il vaut mieux voir ailleurs comme ces épisodes d'autrefois.
https://youtu.be/1wcBggZ2bss

Hors ligne doumandji

  • Baladi
  • ***
  • Messages: 73
  • Sexe: Homme
  • «Le savoir-vivre c'est la façon heureuse de faire les choses. » (R.W. Emerson
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3606 le: 01 mai 2017 à 12:12:37 »
c'est vrai gagna ce n'est qu'un carnaval fi dechra,il vaut mieux aller voir du coté de ouled kheira et chanter diwan el salihin en ce 1er MAI fete des chomeurs.

Hors ligne Ouldstif

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 1560
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3607 le: 02 mai 2017 à 11:21:12 »
Bonjour, Gagna !
Dimanche passé, Mr Sellal avait poussé la femme à bastonner son mari s'il refuse d'aller voter  . Et à refuser de lui servir son café. Une information rapportée par Sétif Info et qui n'a pas du tout été du goût des Sétifiens et qui ont trouvé 
l'humour du premier ministre vraiment déplacé.
Ici, tu as une vidéo qui en dit long sur une sortie précédente de ce premier ministre (je ne sais pas dans quelle ville il lui est reproché le dérapage qui suit ):

//www.facebook.com/doublekanon2/videos/10155316296044096/?hc_ref=NEWSFEED

Hors ligne gagna

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 906
  • La sagesse est mère de toutes les vertues.

Hors ligne gagna

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 906
  • La sagesse est mère de toutes les vertues.
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3609 le: 07 mai 2017 à 13:24:40 »
Bonjour,
Aujourd'hui, jour de vote en France.
article que j'ai lu il y a deux minutes, dont suit la teneur:
Marine Le Pen menace de poursuivre en diffamation tous ceux qui reprendraient ses propos sur François Fillon tels que les rapporte le Corriere Della Serra
 Atlantico.fr,Atlantico.fr ven.
Si l'entourage de la candidate dément, le journaliste italien a quant à lui confirmé les propos tenus par Marine Le Pen.
A deux jours du second tour de l'élection présidentielle, Marine Le Pen a évoqué sans détour ses adversaires dans un entretien accordé au Corriere della Sera, au premier rang desquels François Fillon.
Selon le journal italien, Marine Le Pen a traité de "merde" l'ancien candidat des Républicains, en réponse à cette question du journaliste : "François Fillon a appelé à voter pour votre adversaire [Emmanuel Macron], il a parlé de la 'violence et de l’intolérance du Front national'. Pourquoi ?".
La candidate du Front national aurait alors "explosé", avant de répondre : "Parce que ce sont des merdes, je suis désolée, mais aucun autre terme ne me vient à l’esprit".
Si l'entourage de la candidate dément et menace de porter plainte pour diffamation, le journaliste italien a quant à lui confirmé les propos tenus par Marine Le Pen : "Je ne peux que confirmer ce que j’ai écrit. Elle a dit ce sont des merdes. J’ai fait mon travail (…) Elle parlait de François Fillon, pas de ses électeurs", certifie le journaliste Aldo Cazzulo auprès de l’AFP.

Hors ligne Ouldstif

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 1560
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3610 le: 09 mai 2017 à 10:12:16 »
Bonjour, Gagna !
Sais-tu, Cher Ami,que nos femmes n'ont pas écouté Mr Sellal qui leur demandait de bastonner leurs maris s'ils refusaient d'aller voter ? Sais-tu qu'une bonne partie du peuple algérien n'est pas allée voter et que la participation à ce scrutin a été une sorte de gifle à ceux qui nous gouvernent et en qui la plupart des jeunes faisaient confiance quant à leur avenir dans cette belle Algérie ? Je t'assure que ce que j'ai lu, hier, dans El-Watan, m'a effondré car c'est du jamais lu ni vu chez nous qui étions habitués à des résultats un peu acceptables !
Figure-toi, Cher Ami, que sur les 23 millions d'électeurs inscrits sur les listes électorales    , à travers le territoire national, 15 millions n'ont pas répondu à l'appel et avaient préféré rester chez eux et qu'il y a eu, lors du dépouillement, plus de 2 millions de bulletins nuls  ! A qui la faute ? Eh oui, le peuple ne veut plus être dupe pour aller voter pour des gens qui ne font qu'approuver les lois, bonnes ou mauvaises pour lui, par le simple fait de lever le bras contre un salaire frisant l'indécence pour de simples efforts ! Même les partis d'opposition ont été boudés. Leurs programmes étaient nuls et anachroniques. Tout le monde aura remarqué leur retour uniquement quand il est question de joutes électorales ! Le peuple a compris; Cher Gagna, il a bien compris que tout est à revoir, à refaire, et l'Algérie doit rester debout et éviter de se disloquer à cause de ces arrivistes qui semblent vouloir la détruire  avec leurs sacs d'argent (chkaras) !
Non, ya Si Sellal, on ne pousse pas une femme à refuser une tasse de café à son mari, ni à le bastonner s'il refuse d'aller voter. Ceci n'a rien à voir avec l'intimité des conjoints, et vous le savez fort bien. Même si vous aviez dit cela sous le ton de l'humour. Vous êtes Premier Ministre et vous êtes censé représenter l'Algérie, son Président et son Peuple, son vaillant Peuple qui a assez souffert pendant des siècles !!! Et c'est la raison pour laquelle il mérite plus d'égard de la part de ceux qui sont censés le gouverner ! Alors, demandons à ceux qui viennent d'être élus à ces législatives, de penser à ceux qui ont fait le déplacement pour aller voter pour eux et d'oublier leurs intérêts personnels et ceux de leurs proches et amis !     
Vive la République, Vive l'Algérie !
Un cadeau pour Toufik d'Allemagne  et à tous les partisans du moindre effort et à tous ceux qui ne comptent que sur Allah pour régler les problèmes :
https://www.youtube.com/watch?v=03eBuzc1FwQ




Hors ligne gagna

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 906
  • La sagesse est mère de toutes les vertues.
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3611 le: 09 mai 2017 à 16:35:26 »
Salut cher ami,
Oui tu parles, le matin je lis ce qui est dit et basta, quand on voit les postes carriéristes réservés aux incompétents analphabètes ignares, des vieillards qui mènent à l'aveuglette droit dans la précipice le pays, ma femme n'écoute pas ce que dit ni Sellal ni tout autre personnage d'ailleurs.
Je te propose d'écouter cette réunion lors d'un conseil unicipal:
 https://youtu.be/cl7zedPn-HA

Hors ligne Ouldstif

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 1560
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3612 le: 11 mai 2017 à 10:52:23 »
Bonjour, Gagna et merci infiniment  pour le rappel de ce beau film qui a eu un immense succès dès sa première diffusion du fait qu'il mettait en exergue les bêtises de ceux qui croyaient - et croient toujours- qu'il est facile de leurrer un peuple en le poussant à leur faire confiance dans l'unique but d'être élus avant de l'abandonner à son triste sort, une vraie TRAHISON qui ne dit pas son nom. A mon tour de t'inviter à suivre l'histoire d'un HOMME hors du commun, un altruiste, qui pense fort à l'ALGERIE

https://www.youtube.com/watch?v=VOHqI7oWFbw

Hors ligne gagna

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 906
  • La sagesse est mère de toutes les vertues.
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3613 le: 13 mai 2017 à 13:01:41 »
Bonjour,
Le Soir d'Algérie de ce jour:

Soirmagazine : C’est ma vie. Un parcours périlleux

Par Belaid Mokhtar
J’ai pu enfin obtenir un visa pour me rendre en France. Il a fallu attendre longtemps avant de décrocher ce fameux sésame.
Comme j’habite à Béjaïa et que mon vol était prévu pour 11h30, j’ai loué une voiture et demandé à mon ami Hamou de me conduire à l’aéroport de la capitale.
Afin de mettre toutes les chances de mon côté et voulant éviter toute mauvaise surprise, nous avons pris le départ à 3h du matin, pensant que 8 heures 30 minutes me suffisaient largement pour parcourir les 250 km qui séparent les deux villes côtières. Mais c’était une utopie.
Nous avons donc démarré à l’aube d’une nuit sans lune, il faisait très sombre et pour couronner le tout, la neige s’était mise à tomber à gros flocons, ce qui n’arrive à Béjaïa qu’une fois tous les 10 ans ! La ville s’était revêtue d’un manteau blanc, le thermomètre était descendu en dessous de zéro, on était frigorifiés malgré les énormes couches de vêtements qu’on avait sur le dos.
Nous roulions prudemment et très lentement. Arrivés à l’entrée d’El-Kseur, une petite ville située à une vingtaine de kilomètres, nous sommes arrêtés par un barrage dressé par des gens en colère, pour le motif qu’ils n’ont pas été approvisionnés en bobonnes de gaz butane. Les barrages routiers sont fréquents à travers notre wilaya. Plusieurs véhicules étaient garés des deux côtés de la chaussée, camions de gros tonnage, voitures, bus de transport, etc.
Le chef de cette rébellion nous narguait, ses compagnons réunis autour d’un feu le regardaient fièrement nous apostropher en bombant le torse, à croire que nous étions responsables de tous ses malheurs. On a essayé de le raisonner en lui disant que nous compatissons, il n’a rien voulu entendre, pas de gaz, pas de passage.
Nous sommes devenus les otages de son chantage, lui se considérait comme un justicier volant au secours des habitants de sa région restés sans chauffage en plein mois de février et nous, les usagers de la route, étions ses ennemis, bons à servir de monnaie d’échange contre des bonbonnes de gaz.
Le blocage des axes routiers à travers toute la wilaya est devenu une sorte de gangrène qui a contaminé l’ensemble des entrées et sorties de la ville. La revendication est légitime, mais ne faudrait-il pas trouver d’autres moyens de protestations qui ne bafouent pas les droits des usagers de la route ?
Hamou et moi étions obligés de retourner à Béjaïa, nous nous sommes rendus à la gare routière afin d’avoir des informations, là on nous a expliqué que certains bus avait pu contourner le barrage par des petites routes. Mon compagnon de voyage connaissait lui aussi un détour, il fallait passer par Takerietz, un petit village situé sur une très haute montagne.
Nous avons décidé de tenter notre chance sur ce nouvel itinéraire.
La pente à gravir est vertigineuse. Plus nous avancions, plus elle se raidissait. Ajouter à cela les gros flocons de neige qui tombaient du ciel, à croire qu’on était en Alaska, on ne distinguait plus la chaussée, ne contrôlait plus la voiture. Nous avons décidé une nouvelle fois de capituler, de revenir à notre point de départ, on avait même eu l’idée saugrenue de vouloir passer par Sétif, mais l’on nous a conseillé de ne pas tenter cette hasardeuse trajectoire : «Si ici à Béjaïa il fait aussi froid, c’est que là-bas ça doit être carrément la Sibérie !» J’étais enfin résigné, j’ai baissé les bras et demandé à mon ami de me ramener à la maison. Tant pis pour la location de la voiture, le billet d’avion et ce voyage en France tant attendu.
«Pourquoi ne tenterons-nous pas notre chance par El-Kseur à nouveau ?» m’a proposé Hamou. J’ai accepté de le suivre dans cette dernière tentative.
Arrivés sur les lieux du barrage, bonne surprise : plus personne, la voie est libre.
Le camion qui devait les ravitailler en bonbonnes de gaz était enfin arrivé !
Nous revoilà sur la route, mais notre joie fut de courte durée : un automobiliste roulant en sens inverse s’est arrêté à notre niveau pour nous avertir qu’un autre barrage impossible à franchir était dressé à l’entrée de Sidi Aïch pour les mêmes exigences qu’à El-Kseur et qu’il valait mieux que nous rebroussions chemin. Têtus, nous n’avons pas voulu l’écouter. Deuxième coup de bol : les fameuses bonbonnes de gaz sont arrivées quelques minutes avant nous, le blocus était levé, on a donc pu passer de justesse, il ne restait que des pneus fumants sur le bas côté de la chaussée pour nous indiquer le lieu exact du barrage. Nous croyions être enfin à l’abri des mauvaises surprises, mais cette fois- ci c’est Dame Nature qui va ralentir notre progression à Bouira.
Il m’était impossible de reconnaître cette ville, que j’ai visitée à maintes reprises. Tout était recouvert d’un énorme manteau blanc, la route, les maisons, les arbres, nous n’avancions plus qu’a 10 km/heure sur une chaussée devenue une véritable patinoire. Cette fois-ci, aucun espoir d’arriver à temps à l’aéroport.
Il était 11h30 quand, enfin, nous avons terminé notre périlleux périple, troisième et merveilleux cadeau du ciel : l’avion était encore cloué au sol, il avait fait du retard à cause du mauvais temps,
Pour une fois j’ai remercié Air Algérie ! J’ai donc pu enregistrer mes bagages et prendre le vol, après plus de 8 heures de route.


Hors ligne Ouldstif

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 1560
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3614 le: 14 mai 2017 à 00:39:43 »
Bonsoir, Gagna !
Merci pour ce récit !
« Modifié: 14 mai 2017 à 00:48:57 par Ouldstif »

Hors ligne gagna

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 906
  • La sagesse est mère de toutes les vertues.
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3615 le: 15 mai 2017 à 10:34:54 »
Reportage, Gare routière de Blida : Anarchie, saleté et commerce parallèle
Le commerce parallèle un facteur aggravant

 Si Blida a pu, dernièrement, restituer son surnom de «ville des Roses», grâce à de multiples actions de nettoyage et d’embellissement, elle demeure, à ce jour, dépourvue d’une gare routière digne de ce nom,  un manque constituant une tache à ce tableau idyllique, nécessitant une intervention urgente de la part des autorités locales.

En effet, le visiteur de la ville de Blida est confronté à un véritable paradoxe : d'un côté une belle ville respirant la beauté et la propreté, au point de constituer un modèle à suivre à l’échelle nationale, et, de l’autre, une gare routière malheureusement loin des critères des autres gares modernes du pays.
Un petit tour à cette gare provisoire, mitoyenne au marché Kessab fortement fréquenté par des citoyens de tous bords, suffit pour faire le constat de la situation catastrophique de cette structure, qui fait croire au visiteur qu’il a été subitement projeté dans l’une des wilayas les plus déshéritées du pays.
L’anarchie et la saleté constituent, en effet, les éléments saillants du  paysage général de cette gare qui, pour ne pas gâcher le reste, est fait de  disputes quotidiennes entre les chauffeurs de bus concernant les durées de  stationnement de chacun d’eux, a-t-on constaté.
Des voyageurs, résidants et visiteurs, venus de différentes régions du  pays, rencontrés sur place par l’APS, ne se sont pas fait prier pour  exprimer leur mécontentement à l’égard de la situation désastreuse de cette gare s’étendant sur une surface de 3 hectares, qui est, selon leur expression, dénuée des conditions nécessaires aux voyageurs, notamment des restaurants, des salles d’eau et des abris bus pour les protéger de la pluie et des chaleurs estivales, ont-il déploré.
En visite pour la première fois à Blida, une dame venue d’Oran, en compagnie de son mari et de ses enfants, s’est dit "choquée" par l’état de cette gare abritée par la Ville des roses, muse des artistes et poètes, a-t-elle ajouté, visiblement très irritée, fatigue oblige,  de l’absence notamment de bancs pour se reposer et de structures pour se restaurer.

Le commerce parallèle un facteur aggravant

 Il n’est un secret pour personne que la situation dégradée de cette structure publique, mitoyenne au marché Kessab, accueillant quotidiennement des centaines de chalands de tout le pays, est fortement aggravée par le commerce parallèle pratiqué sur une grande surface de cette gare, squattée par des vendeurs de l’informel, à l’origine des tas de détritus de toutes sortes, qu’ils laissent quotidiennement derrière eux, en fin de journée.
Contacté à ce sujet, le directeur du commerce de la wilaya, Djamel Abed, a fait part de la mise au point actuellement d’un plan, en vue de l’éradication de ce marché parallèle, considéré comme le plus grand de la wilaya.
L’entame de la mise en œuvre de ce plan sera lancée dès la fermeture de cette gare, programmée avec l’entrée en exploitation de la nouvelle gare routière, en réalisation à la cité Ramoul de Blida, a-t-il fait savoir.
M. Abed a, néanmoins, souligné la difficulté d’évacuer des vendeurs de ce  lieu, au vu de leur nombre considérable et de leur "ancienneté", d’où l’impératif, pour lui, d’un plan d’action  rigoureux prévoyant notamment l’affectation de locaux commerciaux aux vendeurs évacués.

Des problèmes techniques à l’ origine du retard

 Selon le directeur des transports de la wilaya, Idir Ramdane Cherif, le projet de réalisation de la nouvelle gare routière de Blida, en chantier depuis 2013, a atteint un taux d’avancement estimé à 85%, imputant son retard à des motifs techniques et administratifs.
Il a, toutefois, fait part d’efforts en vue de remédier à cette situation et de livrer le projet dans les plus brefs délais, d’autant plus, a-t-il ajouté, que l’actuelle gare est dénuée des moindres conditions assurées par une gare moderne digne de ce nom.
Le responsable a fait part, à cet effet, du versement de la première tranche financière du projet à l’entreprise en charge, dans l’attente du règlement progressif des tranches restantes, a-t-il dit, en vue de livrer  le projet, dans les plus brefs délais, et d’assurer son ouverture au courant de cette année, sans pour autant fixer une date pour ce faire.
Selon les informations fournies par M. Cherif, la nouvelle gare de Blida s’étend sur une surface de 60.000 m2. Elle a été conçue pour accueillir un volume quotidien de plus de 20.000 voyageurs et de 700 bus de différentes wilayas du pays.
La structure dispose de toutes les commodités modernes nécessaires pour assurer le bien-être des voyageurs, dont des restaurants, des guichets pour la vente des tickets, des espaces de repos, outre sa dotation en caméras de surveillance pour assurer la sécurité.
Mais dans l’attente de la mise en service de cette nouvelle structure, les usagers de l’actuelle gare continueront à galérer.
(APS)
 

Hors ligne gagna

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 906
  • La sagesse est mère de toutes les vertues.

Hors ligne gagna

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 906
  • La sagesse est mère de toutes les vertues.
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3617 le: 15 mai 2017 à 20:42:23 »

Hors ligne gagna

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 906
  • La sagesse est mère de toutes les vertues.

Hors ligne Ouldstif

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 1560
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3619 le: 17 mai 2017 à 18:21:35 »
Bonjour, mon ami Gagna !
Merci pour cette analyse de notre cher Ferhat Abbès qui fut écarté du pouvoir après avoir tant donné à notre Belle Algérie.
Ce qu'il disait-là est juste et on le vit à l'heure actuelle  !

Pages: 1 ... 179 180 [181] 182 183 184   Haut de page
 

Page générée en 0.338 secondes avec 12 requêtes.
Personnalisé par BBA Info le lundi 27/02/2012 -- Contactez-nous