Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
Nouvelles: CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA CHARTE
 

Messages récents

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
Discussions générales / Re : T'Berna = Café
« Dernier message par rico le Hier à 13:51:55 »
chronique trés logique de hakim laalam sur l'hypocrisie des faux freres et soeurs de la bas ou d'ici:
Rubrique
Pousse avec eux
Et ma main dans la figure, tu la veux?
Publié par Hakim Laâlam
le 21.04.2018 , 11h00
470 lectures
Frères et sœurs ! Œuvrons tous ensemble pour un islam spécifique ! Un islam dézédien !


Du minbar au bar !
Je suis désolé, mais j’y reviendrais autant de fois qu’il le faut ! Quand la France dérape au sujet de l’Algérie, je dégaine. Quand les nôtres dérapent en France, je dégaine aussi. C’est cela la sacro-sainte règle de la réciprocité chez les chroniqueurs qui se respectent, tout autant que chez ceux qui ne respectent pas, ma préférence allant bien évidemment aux seconds, mes vrais frères d’armes... factices ! Et donc, après l’histoire ici même relatée l’autre jour des «parents» qui voulaient appeler leur nouveau-né Djihad, voilà qu’une donzelle, candidate à la naturalisation française, convoquée pour la cérémonie solennelle devant consacrer cette naturalisation n’a pas trouvé sortie plus «intelligente» que de refuser de serrer la main à l’un des officiels en charge de son processus d’intégration en France. Désolé, mais face à ce débordement de matière grise, face à cette lumière incandescente qui jaillit du cerveau de cette femme-là — ou des gens qui l’ont briefée — je n’ai pas d’argument logique, de raisonnement cartésien ou de développements scientifiques à lui opposer. Juste un gros et bon coup de gueule. Yal’ makhlouka ! Si tu refuses de serrer la main à un homme, pourquoi veux-tu être naturalisée française ? Sors de cette institution républicaine portant sur son fronton la devise «Liberté-Egalité-Fraternité», quitte le quartier où elle se trouve, prends une carte de ta ville et essaie d’y repérer l’ambassade ou le consulat d’Arabie Saoudite ou d’Afghanistan. Et vas-y ! Va là-bas Ya bent enness ! Ils te naturaliseront. Ou pas ! Car là-bas, vois-tu, les règles de la naturalisation ne sont sûrement pas les mêmes qu’au pays de Voltaire et de Montesquieu. Peut-être que là-bas, on te demandera de serrer autre chose que des paluches de mecs. Ou pis ! Là-bas, ce sont des paluches de mecs qui te serreront à la taille… une jolie ceinture sertie de bâtonnets rouge-vermeil ou vert-serdouk et d’un réveil-matin qu’ils te demanderont d’aller faire péter quelque part. En gros, et pour faire aussi court que ta cervelle, ma bonne dame, dégage de là ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
2
Discussions générales / Re : T'Berna = Café
« Dernier message par gagna le 08 avril 2018 à 17:36:31 »
Bonjour,
Les vieux spécialistes de la brosse.

Actualités
Kamel Amrani
5e MANDAT
La demande de Ould-Abbès à Bouteflika
"Le Front de libération nationale appelle officiellement Abdelaziz Bouteflika à se présenter pour un cinquième mandat, en prévision des élections présidentielles prévues en avril 2019. Certes, le FLN a déjà eu à exprimer sa position sur cette question, à travers notamment ses mouhafedhs, ses parlementaires ou à l’occasion des rencontres régionales présidées par Djamel Ould-Abbès. Mais, depuis hier, l’appel est officiel et solennel.
Kamel Amarni - Alger (Le Soir) - Cela s’est fait à l’occasion de la réunion de l’Instance de coordination du parti, qui regroupe l’ensemble des hauts cadres que le FLN compte en son sein et au sein des institutions de l’Etat. En l’occurrence, cette instance est composée, donc, outre des membres du bureau politique, des ministres en exercice, à savoir les ministres des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, de la Justice Tayeb Louh, de l’Enseignement supérieur, Tahar Hadjar, des Relations avec le Parlement, Beda Mahdjoub, de la Poste et des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Houda Feraoun, et de la Solidarité nationale, Ghania Idalia.
D’anciens ministres également, comme Abdelkader Ouali, Abdelmalek Boudiaf, Abdesselam Chelghoum, Nadia Labidi, Mohamed Djellab, Sid Ahmed Ferroukhi, Aïcha Tabago. On y trouve, aussi, de hauts cadres à la présidence de la République comme le secrétaire général Haba El Okbi, ou le conseiller Benamar Zerhouni.
Cette Instance de coordination comprend, par ailleurs, les présidents des groupes parlementaires du parti au Sénat et à l’APN, les vice-présidents de ces deux Chambres, les présidents des commissions permanentes à l’Assemblée et au Sénat ainsi que les présidents des commissions permanentes du comité central. Une composante assez éloquente en fait. Le secrétaire général du parti, Djamel Ould-Abbès, a réuni tout ce beau monde, hier, au siège du FLN à Hydra pour, officiellement, présenter la première mouture du rapport final que la Commission nationale installée à cet effet était chargée préparer en guise de synthèse des rapports de wilayas portant bilan des quatre mandats de Abdelaziz Bouteflika. «C’est le premier parti à avoir réussi à faire un tel travail colossal», dira Ould-Abbès à propos de cette opération. Dans son intervention, il rappellera également l’ensemble des précédentes activités du parti de ces dernières semaines. Toutes, du reste, et systématiquement, sanctionnées par des résolutions finales appelant Bouteflika «à poursuivre sa mission à la tête de l’Etat». Ould-Abbès saisira cette occasion pour lancer : «J’ai, ici, l’ensemble des communiqués parvenus de la base du parti, à travers les quarante-huit wilayas, plus celui des mouhafedhs et des parlementaires. En tout, pas moins de soixante-dix communiqués ou résolutions, que je vais transmettre à Son Excellence le président de la République, président du parti.» Puis, il ajoutera, de manière officielle : « Au nom de l’ensemble de la direction du parti, des parlementaires, des élus, et, bien sûr, des 700 000 militants du FLN à travers l’ensemble du territoire national, j’ai la responsabilité et l’honneur de demander et d’exhorter le président de la République, président du parti, de poursuivre sa mission à la tête de l’Etat. Nous, nous le demandons et la décision finale lui appartient, bien sûr. Mais notre plus grand souhait est qu’il daigne accepter notre demande.» Il s’agit, là, du premier appel exprimé publiquement par une entité partisane en direction de Abdelaziz Bouteflika à se présenter pour un cinquième mandat et ce, à seulement une année du rendez-vous des présidentielles. Bien évidemment, cet appel sera réitéré par la résolution finale adoptée par la réunion de la coordination nationale.
Le FLN, parti présidentiel, a donc officiellement tranché sur cette question des présidentielles en désignant «nommément» son propre candidat. A prévoir, dès lors, une avalanche d’appels similaires qui émaneront de l’ensemble des organisations inféodées au parti en attendant les autres partis et grandes organisations comme l’UGTA, etc.
K. A.
3
Discussions générales / Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Dernier message par rico le 05 avril 2018 à 14:13:10 »
retourné acrobatique à la ronaldo ou double détente fi khater 5éme but ou......5ème mandat
4
Une contribution d’Al-Hanif – Accusé Kamel Daoud, levez-vous !

Source : https://www.algeriepatriotique.com/2018/04/02/contribution-dal-hanif-accuse-kamel-daoud-levez/

Par Al-Hanif – Le titre se veut volontairement provocateur, car je n’ai jamais instruit aucun procès à l’encontre de Kamel Daoud. Par contre, j’avais réagi à chaud à sa chronique virale – et ce n’est pas un hasard – sur les événements de Cologne, et lui avait reproché de fossiliser la culture musulmane pour la présenter comme oppressive et organisant toutes les modalités observables de la frustration sexuelle.
Mon sentiment de colère venait surtout du fait qu’il avait apporté un concours de poids qui avait fait prise de vent et donné l’occasion à des Zemmour, Finkielkraut et autres de s’engouffrer dans la brèche, ravis de l’aubaine et trop contents de se défaire de l’accusation de racisme et d’islamophobie, en se prévalant de ses propos.
Procédé rhétorique trop vite éventé et qui vous fait jouer la partition de l’idiot utile.
J’avais parlé à l’époque d’un écrivain trop rapidement encensé et qui sombrait dans les délices d’un pacte faustien qu’il ne soupçonnait pas. Je regrettais qu’il sombrât dans le syndrome néo-icarien qui consistait à prendre la lumière des spots médiatiques pour la lueur aveuglante de l’astre solaire et qui les courtisait, quitte à se brûler les ailes.
Cette contribution, longtemps différée, a une chronologie : je fus appelé à commenter pour un magazine anglophone sa conférence de Yale qui s’est tenue le 9 novembre 2015, et dans laquelle il fut présenté comme entré dans l’histoire littéraire par un engagement avec Albert Camus, presque par effraction, serait-on tenté de comprendre. Cette présentation réductrice acte sa véritable naissance littéraire aux yeux du public occidental, grâce et par la gloire posthume d’Albert Camus.
Notre ami ne sembla pas avoir relevé cette présentation ad reductio, et avec le temps, il semblait que du talent commençait à lui venir au fur et à mesure qu’il domestiquait son auditoire en déployant une verve ponctuée de références livresques assez attendues.
D’emblée, il sut faire un parallèle judicieux entre l’arabe anonymisé occis par Mersault, et le Vendredi de Robinson Crusoé.
Il sut également faire reconnaître la dette de Daniel Defoe (auteur de Robinson Crusoé) envers le philosophe andalou Ibn Tufayl qui exposa la problématique de l’homme échoué dans un désert dans son livre Hay Ibn Yakdâan, traduit en français par Le vivant fils du vigilant.
Enlever ses ressources à un homme et le placer dans un environnement hostile pour analyser son comportement afin d’en conclure que le règne de la culture finissait par l’emporter au final sur celui de nature, posait la question de son rapport au milieu et à l’Autre.
Fallait-il le considérer comme un égal, frère en humanité ou un inférieur, voire le chosifier ?
La question de la culture à imposer à l’Autre était précédée de la révélation intime que Dieu était le peintre de l’univers et que la beauté du monde invitait à en témoigner, à accepter l’épreuve et à transmettre sa Vérité.
Depuis le premier meurtre de l’humanité qui vit Caïn tuer son frère Abel, la question du rapport à l’Autre est brillamment résumée par Kamel Daoud, qui aurait pu profiter de cette prestigieuse tribune pour souligner que l’Autre parlait souvent à notre place, de nous, écrivait sur nous sans nous connaître, placé qu’il était dans un rapport de verticalité consubstantiel à son univers mental.
Kamel Daoud se veut écrivain sans passeport, et c’est son droit. Mais il a aussi démontré qu’il n’était pas un intellectuel, sinon il se serait référé à la controverse de Vallodovid, débat tenu au Collège de San Gregorio sous les auspices de Charles Quint en 1550 et 1551 pour débattre du droit de conquête, pour finalement reconnaître une âme aux Amérindiens et décréter l’esclavage des Noirs africains comme légal et chrétien.
L’histoire du monde serait différente si juristes et administrateurs du royaume de Charles Quint n’avaient décrété l’Africain proie et l’Afrique terre de prédation dans laquelle le rapport à l’Autre ne pouvait se lire que de maître à esclave.
Kamel Daoud n’est pas un intellectuel, sinon son monde ne prendrait pas prétexte d’explorer le rapport à l’Autre pour se résumer à une algarade avec Camus, étrange affliction qui touche plus d’un écrivain sous nos latitudes.
Si je suis d’accord avec Kamel Daoud de ne pas intellectualiser l’acte d’écrire, surtout en fiction, et de laisser la métaphore de la condition humaine vivre sa propre vie, et que l’on n’écrit un roman avec des passeports, il faut admettre que l’on l’écrit avec ses racines comme Malek Haddad, Kateb Yacine et Mohamed Dib.
Ces géants ont une œuvre qui s’impose par sa qualité et n’ont besoin de nulle polémique.
Oui, je l’avoue, en littérature, j’ai un complexe : j’ai le complexe de Dib. Gloire à son œuvre et paix à son âme.
A.-H.
5
Discussions générales / Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Dernier message par yalfa le 28 mars 2018 à 14:37:37 »
Pousse avec eux
Un règlement intérieur ? Mon Dieu ! Pour quoi faire ?
0
 
Publié par Hakim Laâlam
le 28.03.2018 , 11h00
537 lectures
Moi aussi je condamne les missiles contre l’Arabie Saoudite. Je condamne fermement leur…

… manque de précision !

Des voix commencent à s’élever à l’Assemblée pour dire ceci, presque en chœur : dix mois après les élections législatives, l’APN n’a toujours pas de règlement intérieur. Tout d’abord, et avec votre permission, chers lectrices et lecteurs, je tiens à saluer ce mini-événement : des voix qui s’élèvent dans cet hémicycle. C’est tellement rare que ça vaut bien une prière et des bâtons d’encens brûlés au pied de la statue dédiée au Dieu Décibel ! Passé cet hommage nécessaire, je ne peux m’empêcher de rester un brin coi devant cette «exigence» surprenante d’un règlement intérieur. M’enfin ! Depuis quand est-il si urgent que l’Assemblée se dote d’un règlement intérieur ? Et puis, si je ne m’abuse – ce qui reviendrait à vous abuser vous, Dézédiennes et Dézédiens – il y a déjà un règlement intérieur en ce lieu très très… intérieur, et tellement tellement extérieur à notre quotidien. Ben oui ! Tu t’assoies ! Tu applaudis le discours de la séance inaugurale. Tu réceptionnes ensuite la liste des projets à adopter. Dès que le signal est donné, tu votes ! Tu prends ta burette d’huile dans ta poche-veston et hop ! Quelques gouttes dans les jointures de ton épaule et de ton bras et tu lèves ! Tu lèves ! Tu lèves jusqu’à en essuyer les toiles d’araignée dans le plafond placide de ce sanctuaire. Et enfin, tu écoutes poliment, mais tout de même avec un brin d’impatience le discours de clôture de la session, parce que tu es pressé de partir en vacances après cette «harassante» séance de musculation verticale. Le voilà, ton règlement intérieur ! Chèque de 40 patates à l’appui ! Qu’est-ce que tu veux de plus, Allah yerham babek ? Taxer ou interdire le thé que nous fumons pour rester éveillés à notre cauchemar qui continue ?
6
Discussions générales / Re : Re : Visiteurs , Amis , et Moi
« Dernier message par OLIVETTI1956 le 26 mars 2018 à 15:39:47 »
saluons le courage de ce gendarme et condamnons la lacheté de ce fou de satan qui s'est attaqué à des innocents(femmes,enfants,vieux....)au nom d'une religion qui prone la tolérance et le respect des lois et traditions du pays ou l'ont vit.Ce genre d'individus et ses semblables ,et ils sont beaucoup nombreux ,doivent etre enfermés dans un asile six pieds sur terre,comme ça l'humanité sera débarassée de ces vermines.

         Bien dis L´ami ! Malheureusement la vérmine a de beaux jours encore ! " et qui dit rien consentent " et ils sont nombreux  .      /  Bonne journée .
7
Discussions générales / Re : Visiteurs , Amis , et Moi
« Dernier message par rico le 26 mars 2018 à 14:29:57 »
saluons le courage de ce gendarme et condamnons la lacheté de ce fou de satan qui s'est attaqué à des innocents(femmes,enfants,vieux....)au nom d'une religion qui prone la tolérance et le respect des lois et traditions du pays ou l'ont vit.Ce genre d'individus et ses semblables ,et ils sont beaucoup nombreux ,doivent etre enfermés dans un asile six pieds sur terre,comme ça l'humanité sera débarassée de ces vermines.
8
Discussions générales / Re : Visiteurs , Amis , et Moi
« Dernier message par OLIVETTI1956 le 24 mars 2018 à 13:36:16 »
      Il mérite des obsèques nationales.....quand on voit ceux de jonny halidey. Je m'interroge sur les priorités des français !!! Il mérite de remonter les champ Élysée et le mont Valérien.... Je pense à son épouse....https://scontent-frt3-2.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/29541747_1839728549391287_8752173521507640212_n.jpg?_nc_cat=0&_nc_eui2=v1%3AAeG3YH5Ve3jLk-c1z6OR_wyxJ_qawKGTIpnej-msMuVuBxvqEcK6M75lUMVrFtuT4VQ2ACblH2Qqpv5IK4KT9j9YI3meou7NWMq4P1WbeOETbA&oh=f8f6c3225e702bd94d64ca4b0a427d00&oe=5B7302A3 Je cite : Emmanuel Macron
 
J'ai appris avec une vive émotion le décès du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame cette nuit des suites des blessures reçues dans l’exercice de sa mission.

En s’offrant comme otage au terroriste retranché dans le supermarché de Trèbes, le lieutenant-colonel Beltrame a sauvé la vie d’une otage civile, faisant preuve d’un courage et d’une abnégation exceptionnels.

Au cœur de l’action, le lieutenant-colonel Beltrame a fait preuve d’un sang-froid exceptionnel et a illustré les vertus militaires d’une manière éclatante, qui mérite respect et admiration de la nation tout entière.

Ces vertus, le lieutenant-colonel Beltrame les avait démontrées dès sa formation militaire. Sorti major de la promotion « campagne d’Italie » de l’Ecole militaire interarmes de Saint-Cyr Coëtquidan (1999), salué pour son « esprit résolument offensif face à l’adversité » par ses supérieurs notant en lui un militaire qui « se bat jusqu’au bout et n’abandonne jamais », Arnaud Beltrame a ensuite rejoint l’Ecole des officiers de la Gendarmerie nationale, dont il est sorti en 2001 major de la promotion « Capitaine Gauvenet ».

En 2003, il fit partie des sept candidats sur 80 retenus pour intégrer le GSIGN (actuel GIGN).

Chuteur opérationnel, il fut déployé en Irak en 2005 où il fut décoré de la croix de la valeur militaire avec citation à l’ordre de la brigade (2007).

Commandant de compagnie au sein de la Garde Républicaine, il assure pendant quatre ans la sécurité du palais de l’Élysée avec un haut niveau d’exigence avant de prendre en 2010 le commandement de la compagnie d’Avranches, jusqu’en 2014. Après son passage par le ministère de l’Ecologie et du Développement durable comme conseiller auprès du secrétaire général, référent intelligence économique, où il avait démontré ses qualités intellectuelles et relationnelles, Arnaud Beltrame avait retrouvé le terrain en août 2017 comme officier adjoint au commandant du groupement de gendarmerie départementale de l’Aude. Ses aptitudes au commandement, sa disponibilité, son infaillible implication étaient appréciées de tous, notamment dans le développement de la capacité contre-terroriste des unités de gendarmerie de l’Aude.

Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame est mort au service de la nation, à laquelle il avait déjà tant apporté. En donnant sa vie pour mettre un terme à l’équipée meurtrière d’un terroriste djihadiste, il est tombé en héros.

J'adresse à sa veuve, à ses proches, à ses amis, à ses frères d’armes mes condoléances les plus sincères. J'appelle chaque Français à honorer sa mémoire.
Réspect Monsieur !
9
Discussions générales / Re : Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Dernier message par OLIVETTI1956 le 21 mars 2018 à 15:06:52 »
Merci Samir , " Je savais pas que je vis dans la Sixiemes Meilleurs Ville " Düsseldorf . , cette ville c est mon Bordj a Moi . , et a mes deux enfants .   

Bonne journée a tous ! http://en.nice.aeroport.fr/var/anca/storage/images/passagers/vols-destinations/100-destinations-en-direct-de-nice/europe/allemagne/dusseldorf/galerie-dusseldorf/dusseldorf-1/2854218-2-fre-FR/Dusseldorf-1_galleryfull.jpg
Bonjour à tous
Ci-dessous le lien pour le classement (QUALITY OF LIVING) de 2018. Si on devait traduire,  disons: les villes ou la qualité de vivre est bonne ou meilleure.

https://mobilityexchange.mercer.com/Portals/0/Content/Rankings/rankings/qol2018a789456/index.html

Cordialement

Ould Lagraphe

10
Discussions générales / Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Dernier message par samir_3112 le 21 mars 2018 à 13:46:58 »
Bonjour à tous
Ci-dessous le lien pour le classement (QUALITY OF LIVING) de 2018. Si on devait traduire,  disons: les villes ou la qualité de vivre est bonne ou meilleure.

https://mobilityexchange.mercer.com/Portals/0/Content/Rankings/rankings/qol2018a789456/index.html

Cordialement

Ould Lagraphe
Pages: [1] 2 3 ... 10
Page générée en 0.276 secondes avec 10 requêtes.
Personnalisé par BBA Info le lundi 27/02/2012 -- Contactez-nous