Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
Nouvelles: BBA Info et son équipe vous souhaitent la bienvenue sur le Forum
 

Pages: 1 ... 180 181 [182] 183   Bas de page

Auteur Sujet: LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,  (Lu 623486 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne gagna

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 890
  • La sagesse est mère de toutes les vertues.
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3620 le: 22 mai 2017 à 10:53:10 »
Bonjour,
Article paru ce jour sur le quotidien "El Watan".

Les occupants des chalets de Boumerdès s’impatientent
La promesse de relogement hypothéquée par l’austérité
Des chalets qui ont été réaffectés aux cas sociaux dans la wilaya de Boumerdes est grave               
Malgré le relogement des sinistrés, la page du séisme de 2003 qui a secoué la wilaya de Boumerdès et ses environs n’est pas encore tournée.
Quatorze ans après cette catastrophe naturelle qui a fait 1391 morts et 3444 blessés, des milliers de chalets
(10 757 exactement) sont encore visibles dans les quatre coins de la région. Annoncée à maintes reprises, l’éradication de ces habitations en préfabriqué n’est pas pour demain. «On a perdu espoir.
On ne sait plus où et quand on va être relogés», fulmine Makhlouf Terouazi (46 ans), habitant au site de Oued El Besbes, dans la commune de Bordj Menaïel. Une commune qui compte encore 1336 chalets disséminés sur six sites s’étendant sur 34 ha de terres agricoles. Chômeur de son état, Makhlouf est père de 6 enfants. Il vit depuis 14 ans dans un chalet de 36 m2. «Pas la peine de vous raconter. Je me plains à Dieu, pas aux hommes. Une chose est sûre, personne ne se soucie de nous et de nos conditions de vie», marmonne-t-il. Son voisin, Belhout Ali (40 ans), lui, résume le calvaire qu’il endure dans les chalets en quelques mots. «La durée de vie de ces chalets est dépassée. Le mien est devenu inhabitable. Les eaux de pluie rentrent de partout. La plateforme s’est affaissée. En été, il devient comme un four et en hiver on dirait qu’on est dans un frigo», relate-t-il. Ici, celui qui n’a pas contracté l’asthme est devenu diabétique à cause du stress et de la malvie, dit-il.
Une bombe à retardement
L’histoire des chalets remonte aux premiers mois précédant le séisme. Juste après cette catastrophe et afin d’éviter aux sinistrés de passer l’hiver dans des tentes, l’Etat a réalisé 14 917 chalets à travers 95 sites s’étendant sur des surfaces qui devaient recevoir des projets d’équipements publics et touristiques. Après le relogement des sinistrés dans des appartements en dur, les chalets ont été réaffectés pour des cas sociaux. Mais ces opérations de distribution ont été entachées d’énormes irrégularités. Les chalets ont fait l’objet d’un vaste trafic impliquant des élus et des cadres de l’administration. Aujourd’hui, il est difficile de distinguer les vrais des faux bénéficiares. Agissant chacun selon sa propre stratégie, les walis qui se sont succédé à la tête de la wilaya ont brillé par une gestion catastrophique du dossier. Le manque de vision des uns conjuguée au laxisme des autres ont fini par créer une bombe à retardement.
Les chalets ne sont plus ceux de 2003. Les sites les abritant n’ont rien à envier aux bidonvilles et où se côtoient tous les maux de la société. Attendues avec impatience, les opérations de démantèlement menées jusque-là ont fait beaucoup de mécontents. Le directeur de l’OPGI, Omar Moualhi, fait état de 4160 chalets (28%) qui ont été démantelés. «Depuis le 26 décembre dernier, nous avons mené 10 opération de relogement. Celles-ci ont profité à 1823 familles dont 1278 occupaient des chalets. Aujourd’hui, dimanche, nous allons reloger 500 familles à Bordj Menaïel», a-t-il indiqué. Les opérations de démantèlement des chalets ont touché 50 sites, mais seuls six ont été éradiqués dans leur totalité. Les 44 autres sites offrent un décor apocalyptique avec des carcasses de chalets démolis, des routes dégradées, des fuites d’eau usées et des amas de détritus ça et là. C’est le cas à Naciria, Ouled Haddadj, ou encore au niveau des localités de Sahel, Sablière et Figuier, dans la commune de Boumerdès, etc.
Pas d’argent, pas de logements
Cette dernière commune compte 1783 chalets répartis sur 13 sites dont la plupart devait recevoir des projets touristiques. Les pouvoirs publics y ont éradiqué 688 chalets depuis 2013, alors que 47 ont été endommagés et saccagés. A Boudouaou, seuls 239 chalets ont été démantelés sur les 1038 qui y ont été réalisés au lendemain du séisme. A Zemmouri, une localité durement touchée par la catastrophe naturelle, on compte encore 1645 habitations en préfabriqué qui rappellent les tristes souvenirs d’une période très douloureuse. Les programmes d’habitat destinés pour le relogement des occupants de ces lieux de cache-misère avancent très lentement à cause du manque de crédits de payement. Le nouveau wali, Madani Fouatih, a fait de la question de l’éradication de ces habitations son cheval de bataille. Il a promis que pas un seul chalet ne subsistera à travers la wilaya à la fin 2017. Mais la chute des prix du pétrole aura tout chamboulé, incitant le gouvernement à geler un projet de 8000 logements promis en 2012 au profit de la wilaya.
Ainsi, sur les 12 000 logements prévus à cet effet, seuls 4000 sont en cours de réalisation dont 1500 à Bordj Menaïel, 1000 à Boudouaou, 1000 à Boumerdès et 500 à Dellys. Pis, on a appris que les entreprises engagées n’ont pas été payées depuis janvier dernier. L’Etat doit à la seule entreprise chinoise Cedy 2700 millions de dinars. «Le ministre a déclaré à maintes reprises que les projets d’habitat ne sont pas touchés par le gel ; maintenant, soit il a menti, soit la question dépasse ses prérogatives», déduit Bachir, un père de famille habitant au site Vachy, à la sortie sud de la ville de Bordj Menaïel. Un site qui se bidonvillise de jour en jour à cause de la prolifération des bâtisses illicites, la propagation de fléaux sociaux, la détérioration du cadre de vie et l’absence d’infrastructures de base.
De nouvelles cités sans équipements
Outre la bétonisation accélérée des terres agricoles, de nombreuses cités d’habitation livrées après le séisme de 2013 ne sont pas dotées de structures de base. Cela a été constaté à travers de nombreuses communes de la wilaya. De nouveaux pôles urbains ont pris forme dans les communes de Bordj Menaïel, Boudouaou, Boumerdès, Khemis El Khechna, mais on n’y a réalisé aucune structure publique. Les conséquences de cette urbanisation anarchique due au non-respect des plans d’occupation du sol seront très difficiles à gérer à l’avenir. Généralement, on attend souvent à ce qu’il y ait des actions de protestation des résidants pour penser à les doter en structures nécessaires, telles que les écoles primaires, la salle de soins, l’aire de jeux, les annexes d’état civil, etc. Selon nos sources, la wilaya connaît un déficit de 424 classes dans les trois paliers. Selon les prévisions du PATW, l’Etat doit y construire 147 nouvelles écoles primaires, 46 CEM et 21 lycées d’ici 2030. Cependant, l’urgence est de remplacer les classes en préfabriqué dont le nombre avoisine les 800 à travers la wilaya.
Le directeur de l’OPGI parle de plus de 8300 logements qui seront distribués avant la fin de l’année, dont 1200 à Bordj Menaïel, 1000 à Boudouaou, 1000 à Boumerdès, 500 à Dellys, 400 à Corso, etc. Ces programmes ne sont pas destinés exclusivement aux occupants des chalets, mais aux cas sociaux et seront distribués selon l’ordre de mérite. Cependant, aucune infrastructure n’est en cours de réalisation sur les sites abritant ces projets. Pis encore, certains programmes sont achevés depuis plusieurs mois, mais leur distribution a été ajournée en raison des retards mis par la direction de l’urbanisme pour effectuer les aménagements extérieurs et les raccorder aux réseaux de voirie, d’assainissement, d’eau et d’électricité. 
 


Hors ligne gagna

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 890
  • La sagesse est mère de toutes les vertues.
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3621 le: 22 mai 2017 à 18:28:00 »
Bonsoir,
LE SOIR D’ALGERIE du 22/05/2017

Actualités : PRÉSIDENCE DE L’APN
Bouteflika choisit Bouhadja
C’est finalement Saïd Bouhadja qui succédera à Larbi Ould-Khelifa à la tête de l’Assemblée populaire nationale pour la huitième législature qui démarre demain, avec l’installation officielle des députés élus le 4 mai dernier.
Mohamed Kebci - Alger (Le Soir) - Ce choix du président de la République de la candidature de cet ancien moudjahid de 79 ans, qui a piloté la liste du parti dans la wilaya de Skikda lors des dernières élections législatives, à la tête de la Chambre basse du Parlement, a été porté à la connaissance des nouveaux députés du FLN, 161, réunis, hier, à Alger, par le secrétaire général du parti.
Il met également un terme aux nombreuses supputations quant au profil du futur troisième homme de l’Etat quand certains avançaient le nom de Hadj Laïb, élu à Batna, et celui de l’ancienne ministre des Relations avec le Parlement, Ghania Idalia, tête de liste du parti à Blida, ou encore Tahar Khaoua.
Une candidature qui bénéficie du soutien du RND dont s’est d’ailleurs félicité Djamel Ould-Abbès dans un point de presse animé après ce conclave des nouveaux parlementaires du parti. «Je me réjouis de la directive du secrétaire général du RND à ses députés de soutenir le candidat du FLN à la présidence de l’APN sans qu’il sache de quel candidat il s’agit», affirmait-il, allusion à la consigne de Ahmed Ouyahia aux nouveaux députés du RND de voter en faveur du candidat du FLN à la présidence de la nouvelle Assemblée populaire nationale.

Pas de conflit Ouyahia-Sellal
Un secrétaire général du RND dont son homologue du FLN dément, par ailleurs, tout différend avec le Premier ministre autour des concertations au sujet du gouvernement post-élections législatives du 4 mai dernier. «Je connais Ahmed Ouyahia depuis 1993 avec qui j’ai travaillé au sein du gouvernement. Je le dis franchement : c’est un homme d’Etat. Dire qu’il a refusé de participer aux consultations est un mensonge. Aussi bien Abdelmalek Sellal que Ahmed Ouyahia ont la culture de l’Etat qui ne peut leur permettre d’en arriver à ce stade.» Et d’affirmer que «Sellal et Ouyahia se sont rencontrés assez longuement», démentant ainsi tout refus de ce dernier de se concerter avec le Premier ministre.
Le secrétaire général du FLN a, par ailleurs, dit être «surpris» par le niet du MSP de faire partie du prochain gouvernement. Un refus qu’il dit également «regretter» lui qui soutient que le président de la République aurait aimé élargir la base du futur gouvernement au MSP, pour faire face ensemble aux défis économiques, sociaux et sécuritaires auxquels est confronté le pays d’autant plus que, selon lui, «il possède des compétences et beaucoup de cadres». Il fait part, dans ce sillage, de deux rencontres, une avec l’ancien président du mouvement islamiste Aboudjerra Soltani et la seconde remontant à trois mois de cela, avec Abderezzak Mokri en présence d’un ancien ministre du MSP. Ceci même si le secrétaire général du FLN précise que son parti et le RND ont près des deux tiers des membres de l’APN ce qui ne les contraint nullement à une alliance élargie.

Les frondeurs se «trompent»
Quant au nom du futur Premier ministre, Djamel Ould-Abbès soutient que le parti appuie le choix du président de la République qui a toutes les prérogatives en la matière. S’il reconduit Sellal, nous le soutiendrons», dit-il, avant de tomber à bras raccourcis sur les frondeurs qui viennent, une fois de plus, de se manifester, réclamant tout simplement sa tête. Pour lui, ces derniers «se trompent et pensent qu’il n’y a pas d’Etat», leur rappelant que «l’ère des pétitions est révolue au FLN». Et d’asséner, dans ce qui s’apparente à un défi à l’endroit de Mustapha Mazouzi et ses amis frondeurs : «Je partirai lorsque le Président mettra fin à mon mandat», leur conseillant de «se conformer aux statuts et au règlement intérieur du parti». Et de les interpeller, ironique : «Vous voulez des comptes, mais où étiez-vous lors de la campagne électorale ? Si vous avez des choses à dire, vous n’avez qu’à venir me voir au bureau ou les membres du bureau politique.»
M. K.

Hors ligne Ouldstif

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 1560
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3622 le: 28 mai 2017 à 23:37:10 »
Bonsoir, cher Gagna !
As-tu déjà entendu parler d'un ministre limogé 48h après sa nomination ?
Du jamais vu :

http://www.huffpostmaghreb.com/2017/05/28/deux-jours-apres-lavoir-nomme-ministre-du-tourisme-et-de-lartisanat-bouteflika-limoge-messaoud-benagoun_n_16850736.html

Hors ligne samir_3112

  • Baladi
  • ***
  • Messages: 133
Re : Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3623 le: 29 mai 2017 à 15:35:06 »
Bonsoir, cher Gagna !
As-tu déjà entendu parler d'un ministre limogé 48h après sa nomination ?
Du jamais vu :

http://www.huffpostmaghreb.com/2017/05/28/deux-jours-apres-lavoir-nomme-ministre-du-tourisme-et-de-lartisanat-bouteflika-limoge-messaoud-benagoun_n_16850736.html
Bonjour à tous
Saha Ramdhankoum Oua Sia Makboul In Chaa Allah
Un ministre démis après 48 h!!! Je ne crois pas que le Monde  Politique ait déjà connu cela. Peut être quelques ministres furtifs ici et là, mais jamais en moins de 48h.
Des exemples similaires ou presque :
- Léon Schwartzenberg a quitté le gouvernement Rocard en 1988 après 09 jours au gouvernement.
- Thomas Thévenoud a fait de même en quittant le Gouvernement Ayraut en 2014 après  09 jours aussi.
- D'autres cas existent aussi mais d'une durée de plus de 09 jours.
Saha Ftourkoum

Ould Lagraphe

Hors ligne gagna

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 890
  • La sagesse est mère de toutes les vertues.
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3624 le: 29 mai 2017 à 19:55:06 »
Bonjour  ouldtif, bonjour Samir 3112,
Je viens juste de lire l article paru dans le Soir d Algerie,
Oui, c est etrange, qund on bacle le travail, le resultat ne tarde pas. Bricolage tu disais?
Je vous ecris de Russie, j utilise le clavier QWERTY qui ne comporte ni accents ni tout autre signe
A bientot

Hors ligne Ouldstif

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 1560
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3625 le: 30 mai 2017 à 11:08:14 »
Bonjour les amis et saha ramdhankoum  !
Je viens de lire que les 2 personnalités que notre Samir a citées et qui détiennent le record de 9 jours au gouvernement français de leur époque respective, n'avaient pas été limogés par qui que ce soit, mais avaient démissionné. Donc record battu par notre ex nouveau ministre du Tourisme qui avait été poussé vers la sortie bien avant de jouir d'un quelconque privilège !     


 

Hors ligne Ouldstif

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 1560
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3626 le: 03 juin 2017 à 20:21:29 »
Cher ami Gagna, comme tu es en Russie, tu ne dois pas être au courant de l'humiliation faite au grand écrivain Rachid Boudjedra, par la chaîne de télévision Ennahar, lors d'une émission consacrée à La Caméra Cachée diffusée mercredi passé.
Le  célèbre écrivain avait passé un mauvais quart d'heure, il faut le reconnaître, face à des animateurs qui se prétendaient plus musulmans que lui. 
Cette mesquine façon de faire avait mobilisé toute une foule de personnes qui a manifesté, aujourd'hui, sa colère devant les locaux de cette chaîne de télévision pour dénoncer cette pratique d'un autre âge qui s'apparente à une inquisition.
Said Bouteflika qui était sur les lieux pour apaiser les esprits a été reçu par des huées teintées de mots pas assez tendres pour un frère de Président !       

https://observalgerie.com/actualite/video/video-rachid-boudjedra-piege-par-une-camera-cachee-la-toile-sindigne/


http://algeriepart.com/2017/06/03/video-quest-es-venu-faire-navons-besoin-de-toi-said-bouteflika-chahute-lors-rassemblement-contre-ennahar-tv/

 

Hors ligne gagna

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 890
  • La sagesse est mère de toutes les vertues.
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3627 le: 03 juin 2017 à 21:06:06 »
Salut cher ami ouldstif,
Je rentre demain en France après 17 années sans congé
Il est 22.04 local et leftour est dans 20 minutes
A demain mon ami et bon shour
Gagna

Hors ligne Ouldstif

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 1560
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3628 le: 05 juin 2017 à 18:25:50 »
Bonsoir, cher Ami Gagna, et bon retour de la Belle Russie !
Je t'invite à prendre connaissance de cet article qui met en avant le courage de notre Beau Pays, l'Algérie et qui sera toujours notre fierté :

C’est un séisme diplomatique qui secoue le Moyen-Orient et le Monde Arabe. Lundi 5 juin, l’Arabie saoudite, Bahreïn, les Émirats arabes unis, l’Égypte suivi du Yémen, ont rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar, qu’ils ont décidé d’isoler totalement en lui fermant leur espace aérien et leurs frontières terrestres et maritimes. « L’Algérie refuse le suivisme et maintient ses relations avec Doha », a révélé lundi à Algériepart, une source diplomatique algérienne autorisée.

L’Algérie ne va donc pas rompre ses relations avec le petit Qatar qui a suscité la colère de tous ses voisins. Doha est, désormais, isolée dans la région du Golfe puisque depuis ce lundi matin les grandes compagnies aériennes Emirates et Etihad, de Dubaï et d’Abou Dhabi respectivement, ont annoncé la suspension de toutes leurs liaisons avec le Qatar à partir de mardi matin et ce « jusqu’à nouvel ordre ». Selon plusieurs agences de presse internationales, les diplomates du Qatar ont 48 heures pour quitter leurs postes dans ces pays. Les citoyens qataris ont pour leur part 14 jours pour quitter le territoire et les ressortissants saoudiens, bahreïnis et émiratis se voient interdire de se rendre au Qatar.

Une position radicale adoptée par ces pays qui accusent le Qatar de financer des réseaux terroristes. L’Algérie a refusé de s’impliquer dans cette guerre froide. « Nous sommes pragmatiques. Nous avons de bonnes relations avec le Qatar et d’importants investissements seront bientôt conclus avec les qataris. Un investissement qatari sera, bientôt, conclu dans le secteur du tourisme au profit de la société publique la société d’investissement hôtelière (SIH). De nouveaux hôtels seront financés par des fonds qataris. Nous n’allons pas stopper tous ces projets pour faire plaisir aux saoudiens », souligne encore notre source selon laquelle « l’Algérie va prendre tout ce qui est bon de sa relation avec le Qatar et ne fera aucune ingérence dans les affaires internes des pays arabes ».

Cependant, notre source diplomatique reconnaît que le Qatar a joué un rôle dangereux vis-à-vis des groupes terroristes qui sèment la terreur dans plusieurs régions du monde arabe. « En Algérie, le Qatar n’a jamais essayé de semer la zizanie car il y a en face un Etat fort et déterminé. Nous avons su dés lors développer des relations amicales et nous n’allons pas les remettre en cause au nom de la pieuse solidarité arabe », explique notre source laquelle assure que l’Algérie résistera à toutes les pressions dans ce dossier.

« Lorsque notre pays a rompu ses relations diplomatiques avec l’Iran au début des années 90, nous n’avons pas attendu la solidarité des autres pays arabes. Nous avons découvert les manoeuvres dangereuses d’un conseiller diplomatique de l’ambassade d’Iran et nous avons pris les dispositions nécessaires. Aujourd’hui, nous n’avons aucune leçon à recevoir des autres », insiste et persiste enfin notre source autorisée. « Les positions diplomatiques de l’Algérie sont constantes et elles ne changent pas au gré des vents », conclut-t-elle en dernier lieu. 



Hors ligne Ouldstif

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 1560
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3629 le: 16 juin 2017 à 23:19:00 »
Salut, Glegli ! Tu ferais mieux de réajuster le portail d'entrée de notre forum car, en bannière, il indique la journée du 16 avril, et cela fait 2 mois que cette journée est passée, fhamt ? Le mieux serait de reprendre l'ancienne photo plus représentative de Bordj  !   

Hors ligne doumandji

  • Baladi
  • ***
  • Messages: 73
  • Sexe: Homme
  • «Le savoir-vivre c'est la façon heureuse de faire les choses. » (R.W. Emerson
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3630 le: 03 juillet 2017 à 20:59:56 »
wech aucun aid mabrouk aucun bon courage aux sabirines en ces six jours de choual je crois que les bonnes traditions sont partis aux oubliettes.on est tous a blamer.

Hors ligne samir_3112

  • Baladi
  • ***
  • Messages: 133
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3631 le: 29 juillet 2017 à 16:12:57 »
Bonjour à tous
Juste une petite suggestion aux administrateurs du site, si je peux me le permettre. Il s'agit de la page d'accueil, il serait préférable de passer au nombre 55 (symbole de 55 ans d'indépendance) : on est bien en 2017 et le 29 Juillet (jour du post)
Je souhaite un bel été à toutes et à tous
A bientôt In Chaa Allah
Ould Lagraphe

Hors ligne gagna

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 890
  • La sagesse est mère de toutes les vertues.
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3632 le: 13 août 2017 à 13:23:45 »
Bonjour,
Vous êtes tous en vacances. Je n'arrive pas à me connecter sur le site, pour le faire, j'ai trouvée une astuce, c'est faire: bba34.com forum pour y accéder.
Bon dimanche à tout le monde

Hors ligne gagna

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 890
  • La sagesse est mère de toutes les vertues.
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3633 le: 13 août 2017 à 13:47:12 »
Un poème pour tous amis de BBA, Sétif, d'Algérie et d'ailleurs.
https://youtu.be/OLjfK0xR7W0

Hors ligne gagna

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 890
  • La sagesse est mère de toutes les vertues.
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3634 le: 03 septembre 2017 à 12:27:22 »
Bonjour, Saha Aïdkoum.
Le Soir d'Algérie de ce jour.

Actualités : ALGER AU LENDEMAIN DE L’AÏD EL-ADHA
Un spectacle d’abattoir

L’Aïd el-Adha est passé mais il a laissé des traces. Les trottoirs, les cours de cités, les parkings d’immeubles, les places publiques mais aussi les jardins, sont «marqués» en rouge. Ils sont imprégnés de mares de sang coagulé. Attirant des essaims de mouches et de moustiques, ces taches ne risquent pas de disparaître avant les premières pluies automnales.
Comme si ces traces de sang ne suffisaient pas, des peaux de mouton s’ajoutent au peu reluisant décor. Elles sont étendues partout pour sécher et parfois carrément abandonnées à même le sol dans les quartiers. Outre leurs odeurs nauséabondes, elles, aussi, attirent leur part d’insectes surtout les mouches. Les passants sont souvent obligés de descendre sur la chaussée ou changer de trottoir afin de les éviter. A quelque chose malheur est bon, les chats profitent de l’aubaine et se régalent en grignotant les restes de viande collés aux peaux de mouton et même d’un bœuf comme au jardin près du stade Ferhani à Bab-el-Oued.
Au lendemain de l’Aïd el-Adha, les déchets et les ordures ont quintuplé. De gigantesques amas d’ordures s’entassent un peu partout, notamment à l’entrée des cités. Là aussi, des odeurs désagréables se dégagent.
Sur les trottoirs, les débris de foin témoignent du passage des marchés à bestiaux improvisés. Au moindre coup de vent, cet aliment de bétail s’éparpille et déborde sur les chaussées.
Au quartier dit les Groupes, à Sidi M’hamed, un spectacle hallucinant s’offre aux yeux des passants. Ici l’improvisation est reine. Face à des bacs d’ordures, des carcasses de moutons sont suspendues aux grillages à proximité d’une boucherie. C’est l’inconscience totale : ces carcasses gisent en plein soleil exposées au vent et à la poussière. Elles attendent, visiblement, leur tour pour le découpage et le désossement.
Alger, déjà sale les jours ordinaires, offre au lendemain de l’Aïd el-Adha un lamentable spectacle d’abattoir à ciel ouvert.
Ry. N.

Hors ligne samir_3112

  • Baladi
  • ***
  • Messages: 133
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3635 le: 04 septembre 2017 à 09:44:42 »
Bonjour à tous
Aidkoum moubarak Takabala Allah mina oua minkoum
Je me demande si l'auteur de l'article posté par notre ami gagna habite bien à Alger. Affirmer qu'Alger est ordinairement ville sale c'est un peu exagéré.
Mais ce n'est pas étonnant, le Soir d’Algérie nous a habitués  par sa position de voir toujours la bouteille moitié vide. D'ailleurs comme en Politique........
Amitiés
Ould Lagraphe

Hors ligne gagna

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 890
  • La sagesse est mère de toutes les vertues.

Hors ligne samir_3112

  • Baladi
  • ***
  • Messages: 133
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3637 le: 04 septembre 2017 à 17:11:22 »
Rebonjour à tous
Ya Si Gagna, mon commentaire n'était pas liée à cette situation conjoncturelle de l'Aid El Adha que nous fêtons une fois par an. En plus, Il se trouve que cette année la Ville d'Alger n'a pas procédé, comme à son accoutumée, au ramassage des ordures (Akramakoum Allah) la matinée même de l'Aid.
Mon commentaire était plutôt liée à l'affirmation par l'auteur de l'article que vous aviez posté, qu'Alger était ordinairement ville sale; ce qui est de mon point de vue archi-faux. Maintenant aller chercher des photos conjoncturelles sur la grande toile, je peux vous poster les mêmes pour toutes les villes du monde, même celles que vous croyiez être les plus propres.
A bientôt
Ould Lagraphe

Hors ligne rico

  • Aârchi
  • *
  • Messages: 20
  • Sexe: Homme
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3638 le: 04 septembre 2017 à 21:06:41 »
win rak a3yache ya kho?alger est la ville la plus sale au monde pire que calcutta a l'image de l'algerie le grand  foutoir et en plus avec le manque  d'eau je vous dis pas.quant au soir il est trés trés modéré veux tu qu'il soit un leche frites ,bottes et tout ce qui s'ensuit comme ennahar et chorouk (hachakoum).la,il faudra repasserr.

Hors ligne doumandji

  • Baladi
  • ***
  • Messages: 73
  • Sexe: Homme
  • «Le savoir-vivre c'est la façon heureuse de faire les choses. » (R.W. Emerson
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3639 le: 05 septembre 2017 à 19:51:56 »
c'est vrai alger n'est plus alger la blanche,belle,rebelle,majestueuse la rue michelet(didouche),la rue d'isly(ben mhidi)ne sont plus que l'ombre de leur ombre.c'etait un vrai plaisir de déambuler dans ces avenues(nos champs elysées ou oxford street)pleines de vie,de terrasses ensoleillées,de librairies ,de disquaires, de salles de cinéma et un monde cosmopolite de toutes nationalités se cotoyer .Aujourd'hui j'évite meme de jeter un regard sur ces lieux perdus de la "ripou"blique qui s'est installée à neuilly,l'opéra,l'avenue montaigne,alicante ou d'autres résidences bien mal acquises laissant les mendiants,les fous à lier,les détritus peupler la ville et les avenues des chouhadas.désolant!

Pages: 1 ... 180 181 [182] 183   Haut de page
 

Page générée en 0.266 secondes avec 16 requêtes.
Personnalisé par BBA Info le lundi 27/02/2012 -- Contactez-nous