Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
Nouvelles: Un avis, une idée, une simple participation ... Vous êtes chez vous, à vous de nous faire partager votre point de vue ;-)
 

Pages: 1 ... 182 183 [184]   Bas de page

Auteur Sujet: LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,  (Lu 638313 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne samir_3112

  • Baladi
  • ***
  • Messages: 140
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3660 le: 13 novembre 2017 à 12:31:24 »
Bonjour à tous
Mon propos n'est pas de soutenir que l'Ecole algérienne est dans le top 10 mondial. Au contraire, je crois qu'elle a besoin d'un travail en profondeur que seuls les spécialistes en la matière pourront prescrire les voies et moyens pour parvenir à son redressement.  Mais lier l'Ecole à un fait divers (triste)  commis par une personne déclarée non responsable de ses actes par un panel d'Experts et suivi par une Juridiction, je trouve cela un raccourci des plus étroits pour ne pas dire autre chose. A moins que Monsieur RICO ait des arguments à mettre sur la table.... et qu'on ignore...
Maintenant,  si le débat sur l'Ecole est posé sur ce Forum je suis preneur. Notre mal, c'est qu'on cherche toujours à trouver  un fautif, mais rarement (jamais?) des remèdes.
Amitiés à tous
Ould Lagraphe
« Modifié: 15 novembre 2017 à 11:17:55 par samir_3112 »

Hors ligne sidjad

  • Aârchi
  • *
  • Messages: 28
  • Sexe: Homme
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3661 le: 13 novembre 2017 à 13:05:37 »
Bonjour a tous un extrait de jeune Afrique (dernier numéro)

Il y a eu la guerre d’indépendance,beaucoup de morts et de sang. On a inscrit des noms et des histoires sur les monuments aux morts. On a agrandi l’image du martyr, jusqu’à en faire un héros sorti tout droit d’un mythe grec. On avait besoin de canaliser tout un imaginaire de la violence  révolutionnaire pour construire le mythe du parti unique: le FLN. Ses dirigeants furent promus au rang de demi-dieux veillant sur l’Algérie arabe. Les demi-dieux vivaient jalousement accrochés au pouvoir fraîchement acquis,refusant de le partager avec les hommes de l’Algérie arabe. Sentant le vent du changement souffler,les demi-dieux réactivent l’imaginaire de la violence révolutionnaire et créent de nouveau le chaos. Dix ans de sang et de douleur, une mémoire blessée et des histoires étouffées dans le silence des nuits. Arrive alors l’un des demi-dieux, avec son projet de réconciliation.Car il était temps que l’Algérie se réconcilie avec ses hommes, ses demi-dieux et le ciel !La formule semble bien fonctionner, jusqu’au jour  où le demi-dieu, s’accrochant à sa moitié divine, refuse de passerlefauteuil roulant.Mais la voix de la jeunesse gronde dans la rue et ne semble pas prête à se sacrifier sur l’autel des demi-dieux. Le maître du pays essaie le pouvoir du pétrodollar,mais par ce temps de disette,les bourses del’État rétrécissent comme peau de chagrin. Il mise alors sur la mémoirecourtedesAlgériens, en réactivant l’imaginaire de la violence. Il rappelle à leur bon souvenir les images de sang et de feu de la décennie noire. Sait-il qu’il est en train d’enfermer les Algériens dans un cycle de violences ? Sait-il qu’un peuple qui construit son récit national surle mythe de la violence est un peuple qui va à la dérive ? Et si la jeunesse algérienne s’affranchissait de cet imaginaire de la violence et des demi-dieux quil’alimentent pourlui substituer l’imaginaire de la vie ?


Extrait de "Jeune Afrique"                              Auteur du texte : ISSAM MAACHAOUI,
                           La Soukra, Tunis, Tunisie
« Modifié: 13 novembre 2017 à 13:25:29 par sidjad »

Hors ligne samir_3112

  • Baladi
  • ***
  • Messages: 140
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3662 le: 13 novembre 2017 à 15:12:13 »
Bonjour à tous
Quelle crédibilité accorder à un magazine Franco-Marocain qui s'est distingué ces derniers temps par une série d’articles et de reportages vindicatifs sur l’Algérie et au même  moment des dossiers très élogieux sont consacrés  à la monarchie marocaine.  Ne nous arrêtons pas au dernier numéro, lisons aussi ceux d'avant......
Cordialement,
Ould Lagraphe
« Modifié: 15 novembre 2017 à 08:56:25 par samir_3112 »

Hors ligne rico

  • Aârchi
  • *
  • Messages: 23
  • Sexe: Homme
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3663 le: 15 novembre 2017 à 13:32:40 »
ils nous veulent du mal ces GWER et ces marocains ,on ne les supplie pas de nous rendre visite ,ils envient nos hopitaux ,écoles,justice,paysages et routes non encore défoncés.......et ce génial de DILEM(ne),encore la main de l'étrangerr.

Hors ligne samir_3112

  • Baladi
  • ***
  • Messages: 140
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3664 le: 15 novembre 2017 à 20:33:30 »
Bonsoir à tous
Si je lis autrement votre post, Monsieur RICO, ce sont les algériens qui envient aux marocains leurs écoles,  hôpitaux, ... etc, et je suis tout à fait d'accord avec vous. Et voilà pourquoi :


"Au Maroc, le nombre d’enfants âgés de 9 à 15 ans n'ayant jamais été à l'école ou l'ayant quittée avant la fin de la scolarité obligatoire s’élève, aujourd’hui, à un million et demi, soit un enfant sur trois. La difficulté d’accès à l’éducation concerne certaines catégories d’enfants: l’écart est plus accentué selon le genre, l’âge, le milieu de résidence, ou l’activité des enfants. Sur 100 enfants non scolarisés ou déscolarisés, 58.4% sont des filles et 76.2% sont âgés de 12 à 15 ans. Parmi eux, 80% habitent les zones rurales et 40% sont en situation de travail".

"Au Maroc, avec quelque 132 hôpitaux, pour un total de 30 000 lits, le pays est dans l’incapacité de subvenir aux besoins médicaux de l’ensemble de la population qui s’élève à plus de 35 millions. Les établissements de santé souffrent gravement d’une carence en ressources financières, équipements et personnels. Les chiffres sont alarmants : 46 médecins pour 100 000 habitants, dont 44% d’entre eux sont implantés entre Rabat et Casablanca".

Quant à la Justice et les Travaux Publics...., je vous laisse le soin de le vérifier par vous même sur les sites de l'UNESCO, l'OMS et quelques organisations non gouvernementales.
Bien entendu les algériens ont raison d'envier aux marocains....................
Sur la main de l'étranger, je préfère ne rien dire. Je considère la discussion sur ce sujet comme  un débat stérile.
Cordialement
Ould Lagraphe
« Modifié: 16 novembre 2017 à 08:11:10 par samir_3112 »

Hors ligne rico

  • Aârchi
  • *
  • Messages: 23
  • Sexe: Homme
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3665 le: 16 novembre 2017 à 19:12:37 »
entre deux royaumes bananiers gérés par deux rois sans éclat l'un debout ,l'autre assis y'a photo.Les premiers au moins ne mendient pas un visa pour fuir le pays et pour les seconds et les biens nantis (presque deux millions)se tuent pour passer des vacances chez lalla traki avec une file de plus de trois kilometres sous un soleil de plomb en quete d'un hotel ou plage propre.
moi modeste personne j'espere un jour avoir un laisser passer ou visa pour moretti ou le club des pins.Et dire que BOUDIAF et BEN M'HIDI avaient révé d'un pays libre.


Hors ligne gagna

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 898
  • La sagesse est mère de toutes les vertues.
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3666 le: 17 novembre 2017 à 20:50:01 »
Bonsoir Les Amis,
Dans tous les cas, moi, je ne sais pas quel malheur a frappé ce beau pays. Les systèmes scolaires universitaires marocains et tunisiens sont loin meilleurs que le Nôtre. Dans les années 70 et 80, l'Etat a beaucoup investi pour former ses cadres et ses enseignants à l'étranger pour relever le défi et donner au pays un élan pour le développement. Malheureusement, le constat est là, défaillance et dégradations totales dans tous les domaines. Comment redresser la barre? Je n'en sais rien. Saint Augustin n'a t-il pas dit: Mieux vaut prendre le bon chemin en boitant que le mauvais d'un pied ferme.
Bonne soirée.

Hors ligne samir_3112

  • Baladi
  • ***
  • Messages: 140
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3667 le: 18 novembre 2017 à 12:19:50 »
Bonjour à tous,
Bonjour Gagna,

Je suis tout à fait d'accord avec vous que beaucoup de chemin reste à parcourir par notre système d'éducation en général et notre enseignement universitaire en particulier. Mais aller jusqu'à propulser les universités marocaines et tunisiennes devant les nôtres, cela est loin de la réalité, pas la mienne,  mais celle publiée annuellement par WEBOMETRICS ou The RANKING WEB of UNIVERSITIES (qui est la source la plus fiable pour ce type de classement, avéré et reconnu par le système universitaire mondial).

J'ai résumé pour vous et pour les amis quelques conclusions issues du classement réalisé par WEBOMETRICS sur un échantillon de 25 000 institutions :

Dans le dernier classement webometrics, l’USTHB est classée :
- n°1 en Algérie
- n°38 en Afrique
- n°2971 mondial.
Que signifie le classement 2971 mondial, qui est pour le moins modeste ?
C’est un classement sur plus de 25 000 établissements.
Lorsqu’on analyse ce classement, on constate que l’USTHB est fortement pénalisée pour la visibilité (classement 7428 dans le monde) mais a un classement nettement meilleur pour ses publications scientifiques (n°1556 dans le monde, soit dans les 10% supérieurs !).
Prenons quelques comparaisons :
- Le n°1 en Tunisie est 3954 World
- Le n°1 au Maroc est 3439 World
- Pour la France, 597 établissements sont classés, le premier est classé 180 ème mondial, le dernier est 21.248 World, le n°120 France est 3078 Word et 457 viennent après.
- Pour les USA, 3239 établissements sont classés. Le n° 2984 World est 724 USA et 2515 établissements viennent après.
- Pour l’Afrique, l’USTHB est n°38. 974 établissements sont classés et 936 viennent après.

,
Malgré cela je persiste à dire que beaucoup d'efforts restent à consentir.......

Amitiés à tous

Ould Lagraphe
« Modifié: 18 novembre 2017 à 18:21:54 par samir_3112 »

Hors ligne gagna

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 898
  • La sagesse est mère de toutes les vertues.
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3668 le: 19 novembre 2017 à 10:33:21 »
Bonjour Samir Ould Lagraphe,
Un article paru ce jour au Le soir d'Algérie.


Actualités : Classement des universités
L’Algérie à la 52e place

Nawal Imès - Alger (Le Soir) -
Les classements des universités algériennes, régulièrement publiés, ne sont pas tous fiables. Le directeur général de la recherche au sein du ministère de l’Enseignement supérieur a fait son choix. Il se fie au classement Scimago qui en 2017 classe l’Université de Sidi-Bel-Abbès à la 617e place.
Les lectures faites des classements des universités ne sont pas toujours objectives selon Abdelhafid Aourag. Un seul de ces classements trouve grâce à ses yeux, celui qui repose sur trois critères : la recherche scientifique, impact sociétal de la recherche et l’innovation.
En 2017, l’Université de Sidi-Bel-Abbès est classée à la 617e place bien avant beaucoup d’universités américaines, affirme-t-il. En tant que pays, le classement de l’Algérie, affirme-t-il, a connu une bonne évolution. Elle est passée, en termes de nombre de publications scientifiques, de 524 publications en 2000 à 6 544 en 2016, soit une progression de 1125%.
L’Algérie est ainsi passée de la 66e place en 2000 sur le classement des pays en termes de recherche à la 52e, soit quatorze places de gagnées. L’ingénierie et les sciences des matériaux se classent en tête de liste.
Pour améliorer le classement du pays, le directeur de la recherche demande aux établissements universitaires d’être plus visibles sur le net. Il s’exprimait à l’occasion d’une cérémonie de signature des conventions pour le financement et l’exécution de projets de développement technologique au profit de 170 enseignants chercheurs. Il s’agit d’une première phase comprenant 25 projets issus de différentes universités.
Sur 300 projets présentés, 100 avaient été rejetés pour leur manque de pertinence. Ceux retenus ont été sélectionnés après un appel à propositions de projets ayant un impact socio-économique lancé par la direction de la recherche et retenus par leur impact attendu. Un montant de 5 milliards de centimes a été retenu pour la première année avant que le coût ne soit par la suite évalué pour les deux années restantes. Le ministère de l’Enseignement supérieur espère ainsi donner une nouvelle impulsion à la recherche qui doit aboutir à de véritables innovations. Ils couvrent différents domaines tels que la santé, la qualité et la sécurité alimentaire, les technologies avancées, la protection de l’environnement, la préservation des manuscrits et le patrimoine culturel.
C’est ainsi que parmi les projets retenus ceux relatifs à la valorisation des produits du terroir de la région de Tlemcen, la mise au point d’un logiciel pour le traitement de l’imagerie médicale ou l’électrification d’un véhicule.
Il est attendu que ces projets de recherches soient couronnés par des créations qui se retrouveront à terme sur le marché national pour enfin concrétiser le slogan de l’idée à la production.
N. I.

Hors ligne samir_3112

  • Baladi
  • ***
  • Messages: 140
Re : Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3669 le: 19 novembre 2017 à 10:45:49 »
entre deux royaumes bananiers gérés par deux rois sans éclat l'un debout ,l'autre assis y'a photo.Les premiers au moins ne mendient pas un visa pour fuir le pays et pour les seconds et les biens nantis (presque deux millions)se tuent pour passer des vacances chez lalla traki avec une file de plus de trois kilometres sous un soleil de plomb en quete d'un hotel ou plage propre.
moi modeste personne j'espere un jour avoir un laisser passer ou visa pour moretti ou le club des pins.Et dire que BOUDIAF et BEN M'HIDI avaient révé d'un pays libre.


Mon cher Rico
Si cela ne vous fâche pas, j'ai (03) remarques sur votre post:
1- Possible que les marocains ne mendient pas pour un visa (c'est pas sûr ),  mais une bonne majorité est poussée à mendier pour sa faim.
2-(02) millions d'estivants algériens qui vont en Tunisie pour des vacances est un signe de quoi ? j'aimerai bien le savoir.
3- Je suis tout à fait d'accord avec vous pour la fermeture de  Moretti et Club des Pins (Deux plages que j'ai fréquentées pendant toute mon adolescence), mais il se trouve que dans les pays que vous aviez cités comme exemples,  toutes les belles et potables plages sont réquisitionnées aussi bien en Tunisie qu'au Maroc.
Cordialement
Ould Lagraphe
« Modifié: 19 novembre 2017 à 12:20:57 par samir_3112 »

Hors ligne samir_3112

  • Baladi
  • ***
  • Messages: 140
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3670 le: 19 novembre 2017 à 13:36:45 »
Bonjour à tous
Les classements des universités algériennes, régulièrement publiés, ne sont pas tous fiables. Le directeur général de la recherche au sein du ministère de l’Enseignement supérieur a fait son choix. Il se fie au classement Scimago qui en 2017 classe l’Université de Sidi-Bel-Abbès à la 617e place.  DIXIT: GAGNA

Mon cher Gagna
Effectivement, il y a plusieurs systèmes d'évaluer l'activité pédagogique et de recherche des universités dans le monde. Ils sont tous plus au moins reconnus par le système universitaire mondial. Comme ils sont basés sur plusieurs critères d'évaluation, ils peuvent permettre à n'importe quelle université d'identifier ses points faibles et ses points forts.
Le système d'évaluation (WEBOMETRICS) que j'ai cité dans mon post d'avant hier est basé sur la lisibilité de l'université, la production scientifique et l'innovation et je l'ai sciemment choisi car il est le plus défavorable à l'Algérie et donc faire une comparaison objective avec les universités marocaines et tunisiennes.
Cordialement
Ould Lagraphe

Hors ligne gagna

  • M'dini
  • *****
  • Messages: 898
  • La sagesse est mère de toutes les vertues.
Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3671 le: 19 novembre 2017 à 15:26:07 »
Bonjour,
Oui Mon Ami, vous avez tout à fait raison, c'est selon le système ou la méthode d'évaluation appliqué. Je reviens juste sur le nombre de publications qui de manière exponentielle a vu cette étendue, leurs applications ont-elles donné des améliorations dans la vie vie quotidienne. C'est juste une question et nullement une critique. Au plaisir de vous lire mas Amis.
Gagna

Hors ligne samir_3112

  • Baladi
  • ***
  • Messages: 140
Re : Re : LA TRIBUNE,....POUR TOUTES ET POUR TOUS,
« Réponse #3672 le: 19 novembre 2017 à 18:52:27 »
Bonjour,
Oui Mon Ami, vous avez tout à fait raison, c'est selon le système ou la méthode d'évaluation appliqué. Je reviens juste sur le nombre de publications qui de manière exponentielle a vu cette étendue, leurs applications ont-elles donné des améliorations dans la vie vie quotidienne. C'est juste une question et nullement une critique. Au plaisir de vous lire mas Amis.
Gagna
Bonsoir à tous
Mon cher ami, il m'est difficile de répondre correctement à votre question. Mais je vais vous donner mon humble point de vue sur cela. Effectivement, les dernières années ont vu la production d'un nombre important de publications internationales dans des revues avérées. La majorité de ces publications est issue de thèses de doctorat (la production d'une publication internationale est une condition pour l'acceptation par les Conseils Scientifiques et la désignation de Jurys de soutenance). Souvent, ces publications sont d'un niveau intéressant car publiées chez des éditeurs de renommée bien établie (les éditeurs prédateurs et les revues prédatrices sont bannis en Algérie, et cette liste est disponible sur le site de la DGRSDT dirigée par Pr Aouragh que vous aviez cité). Je pense qu'un effort  est à consentir par tous dans le domaine de la valorisation qui  reste en deçà des objectifs attendus.
Par contre quelques opérations dans des Centres de Recherche  ont eu des effets intéressants sur le terrain.
Cordialement
Ould Lagraphe
« Modifié: 20 novembre 2017 à 11:38:09 par samir_3112 »

Pages: 1 ... 182 183 [184]   Haut de page
 

Page générée en 0.17 secondes avec 15 requêtes.
Personnalisé par BBA Info le lundi 27/02/2012 -- Contactez-nous