La viande d’âne sème la panique

, popularité : 1%

C’est la panique à Bordj Bou Arreridj. Les habitants de cette ville redoutent la vente de viande de baudet dans les boucheries de la ville.

L’alerte a été donnée lundi par des citoyens qui ont découvert des carcasses décharnées de deux têtes d’ânes, dans une ruelle peu fréquentée de Bordj Bou Arreridj. Selon de nombreux citoyens, ce n’est pas la première fois que l’on découvre dans cette ruelle coincée entre les quartiers populeux de Lagraph et d’El Koucha, non loin du marché de Bordj Bou Arreridj, des déchets de boucherie, comme, notamment, des carcasses de poulet.

Or, cette fois-ci la découverte fut plus macabre car elle indique fortement que des bouchers peu scurpuleux cherchent à écouler dans les marchés de Bord Bou Arreridj de la viande d’âne. De son côté, le directeur de wilaya du commerce, M. Seboui Djilani, a indiqué dans une déclaration faite à l’APS que les services de contrôle relevant de sa direction vont "acheminer rapidement les deux crânes vers un laboratoire pour analyse".

Ce responsable, après avoir souligné qu’une enquête a été ouverte, a ajouté que de nombreuses brigades de contrôleurs ont été déployées dans toutes les boucheries de la ville pour vérifier la qualité de la viande. Une opération qui devrait être étendue dès mardi, par précaution, à d’autres agglomérations de la wilaya.

Pour sa part, le président de l’association de défense des consommateurs, Abdelhamid Zaïdi, a indiqué que l’association "déposera plainte" et continuera de travailler avec les services concernés pour intensifier les contrôles de la qualité auprès des bouchers.

Pour rappel, en 2003, un important réseau d’abattage et de distribution de viande d’âne, qui a déjà écoulé sur le marché d’Alger quelque 55 tonnes, a été démantelé à El Harrach au cours du mois de Ramadan. Le réseau de trafiquants était composé d’une dizaine de personnes, qui bénéficiaient, à l’époque, de plusieurs complicités au niveau de l’abattoir d’El Harrach, où furent abattues les bêtes. Alors ce même scénario macabre va-t-il se répèter à Bord Bou Arréridj ?

El Watan

Météo

Bordj Bou Arreridj, 34, Algeria