Faux départ pour le concours d’inspecteur d’éducation

, popularité : 3%

Les candidats aux concours d’inspecteur du primaire de l’éducation, organisé mercredi dernier au niveau du lycée Ali-Madoui, à Bordj Bou-Arréridj, ont été surpris en s’apercevant que les numéros d’inscription mentionnés sur les tables des salles d’examen ne correspondent pas avec ceux qui leur ont été attribués sur leurs fiches de convocation.

Selon des candidats, qui se sont confiés à notre journal, il y aurait péril en la demeure au sein de la direction de l’éducation de Bordj Bou-Arréridj. Devant cette erreur qui a perturbé le bon déroulement du concours, dès la première heure, nos interlocuteurs ont révélé un scandale et dénoncent la mauvaise organisation du concours qui a été lancé ce 22 juillet à Bordj Bou-Arréridj. “Ce genre d’erreurs nous fait penser à une mauvaise organisation de ce concours important et renseignent sur le manque de sérieux affiché par la direction de l’éducation de Bordj Bou-Arréridj à son endroit”, s’indignent-ils.

Selon des informations recoupées, les candidats ont dû attendre un bon moment avant que les organisateurs décident de ne tenir compte finalement que des numéros d’inscription figurant sur les convocations et d’entamer les épreuves.

Mais pour les candidats, le doute s’est installé sur le sort qui est réservé à ce concours. “Si une simple numérotation a été bâclée, que va-t-il advenir de nos réponses ? Comment nos copies vont-elles êtres prises en charge et corrigées ?” ajoutent-ils.

Pour d’autres candidats, plus intransigeants, cette erreur ne devrait pas être passée sous silence et ils exigent que les responsables du secteur répondent de la légèreté avec laquelle ils ont organisé ce concours. Pour rappel, cet examen professionnel concerne le recrutement de 1 116 inspecteurs de l’éducation à l’échelle nationale, lesquels seront répartis entre 330 inspecteurs de l’éducation nationale, 242 inspecteurs du cycle primaire, 531 pour le moyen et 13 inspecteurs de l’orientation et de la guidance scolaire et professionnelle.

Cette opération de recrutement d’envergure concernera également 5 918 directeurs d’établissement, soit 4 230 directeurs d’établissement primaire, 569 directeurs de collège et 511 directeurs de lycée, ainsi que 608 adjoints de directeur d’établissement primaire.

Chabane Bourarissa
Liberté

Météo

Bordj Bou Arreridj, 34, Algeria