Débrayage suivi à 80 %

, par  Saadène Ammara, Le Soir d’Algérie , popularité : 1%

Contrairement à son habitude, la direction de l’éducation s’était fermement opposée, on ne sait pour quelle raison, à fournir les statistiques du débrayage des enseignants du secondaire auquel avait appelé le Cnapest, le syndicat nouvellement agréé.

En ce sens, la direction de l’éducation à travers la personne de l’inspecteur académique, avait clairement déclaré aux quelques représentants de la presse, présents sur les lieux, après avoir hésité à maintes reprises sur le fait de les orienter vers ses subalternes, qu’il n’était pas prêt à communiquer les chiffres de la grève à la presse, en affirmant que seule la wilaya est en droit d’obtenir une telle information par le biais de la cellule de communication.

Malheureusement cette dernière prolonge le suspens en affirmant que le « secret d’état » a été exclusivement communiqué au cabinet. En l’absence du simple droit à l’information, une fois encore, on se contentera de retenir les chiffres annoncés par le bureau de wilaya du Cnapest, selon lequel la grève a été suivie à environ 88%. Il faut souligner que le débrayage avait affiché 100% dans plusieurs lycées du chef-lieu comme au niveau du lycée 1er-Novembre, l’établissement Abdelmadjid-Bourzeg et le techicum. Dans d’autres lycées, notamment ceux de la périphérie, la grève n’a été que partiellement suivie.

Saâdène Ammara

Météo

Bordj Bou Arreridj, 34, Algeria