Insurrection de la Kabylie en 1871 : sur les traces des combattants d’El Mokrani exilés en Palestine

, popularité : 1%

Leurs noms ? Des noms souvent de familles algériennes farouchement résistantes à l’occupation française de l’Algérie. Beaucoup d’entre eux appartenaient aux troupes de combattants qui se sont soulevés contre l’expédition militaire française en Kabylie et aux soldats de Cheikh le Bach Agha Mohammad Al-Moqrani lors de la révolte de 1871, tels que les Ait Yahia (آيتْ يحي), Meziane (مزيان), Ait Ahmed (آيت أحمد), Al-Haddad (الحدَّاد), Ouadhi (واضي), Al-Qadi (القاضي), Khlifaoui (خْلِيفَاوِي), Boudjemaa (بُوجَمْعَة), Qaci (قَاسي), Moh Lamnawwar (مُوحْ المْنوَّرْ), Ouqacem (أُوقَاسم), Bouaddou (بُوعَدُّو), Zarrouq (زَرُّوقْ)...

Lire la suite sur le site Huffingtonpost

Météo

Bordj Bou Arreridj, 34, Algeria