Rentrée scolaire : Tamazight marginalisée

, popularité : 1%

Lors du dernier concours pour le recrutement d’enseignants de tamazight : un seul posté était mis au concours pour toute la wilaya de Bordj Bou Arréridj, alors que les besoins sont énormes.

A Bordj Bou Arréridj, particulièrement dans les communes berbérophones, c’est le désarroi des enseignants de tamazight. Ils se sentent lésés dans leurs droits. Au départ, les enseignants étaient submergés par l’enthousiasme et la fierté d’être les pionniers à redonner vie et faire renaître de ses cendres une langue millénaire menacée d’extinction.

Mais l’euphorie a fini par s’éclipser avec l’apparition des déboires socioprofessionnels qui ont eu raison de la motivation des enseignants. Certains, criblés de dettes faute d’être payés, ont tout bonnement menacé de rendre le tablier et d’aller chercher un autre job. Face à cette situation, le directeur de l’éducation d’alors, en coordination avec le HCA, a décidé de prendre en charge les revendications des enseignants. Au mois d’avril 2014, toutes les situations financières des fonctionnaires ont été régularisées au dernier centime.

Quelques semaines plus tard, deux inspecteurs de l’académie de Tizi Ouzou ont été invités pour les titulariser lors d’une cérémonie grandiose, puisqu’il s’agissait de la première promotion d’enseignants de tamazight. Sauf que depuis cette date, les enseignants n’ont bénéficié d’aucune promotion pour les motiver, ni de formation pédagogique pour consolider leurs compétences.

La situation n’est pas plus brillante pour les enseignants de la daïra de Mansoura et Zemmoura, qui, eux aussi, galèrent et souffrent du manque d’encadrement et d’isolement des établissements épars où ils exercent. En somme, tamazight est, certes, entré à l’école, mais à titre facultatif et avec les moyens du bord. Donc, il appartient aux cercles de décision de rectifier le tir et de mettre les moyens nécessaires si on veut vraiment promouvoir une langue très chère à Mouloud Mammeri.

El Watan

Météo

Bordj Bou Arreridj, 34, Algeria