Les parents d’élèves protestent

, par  Safa Kawthar B., La Nouvelle République , popularité : 1%

La fête de la remise des prix aux lauréats des différents examens de fin d’année a eu lieu, avant-hier, dans la salle polyvalente de la maison de la culture de Bordj Bou Arréridj en présence du wali, du directeur de l’éducation, des personnalités du corps de l’éducation et des parents d’élèves.

Mais ces proches ont laissé libre cours à leur colère. Ils ont exprimé leur mécontentement sur les prix offerts à leurs enfants. Les 60 lauréats, qui se sont illustrés grâce à des moyennes fort élogieuses, n’ont eu droit qu’à de simples VCD, ce qui a provoqué à la fin de la cérémonie la colère des parents qui l’ont exprimée à leur manière. Seuls les quatre premiers : deux au bac : Banou Asma (17,36) et Torche Abdelgahni (17,11), en plus du DVD ont eu une prime de 40 000 DA, un au BEM, Makhloufi Khalissa (19,08) un DVD et 30 000DA et Boulaâroussi Lamia à l’examen de 6e avec une moyenne de 10/10, a eu elle aussi un DVD et une somme de 20 000 DA. « Un VCD de 3 000 DA ! C’est une honte. Pour récompenser des élèves qui ont arraché au mérite des nuits de travail des moyennes qui honorent toute la wilaya », ont fait savoir, dans la salle, à la fin de la cérémonie, les parents d’élèves au wali. Pour certains, c’est « le geste qui compte » et « un cadeau reste toujours un cadeau ». « Mais comment faire comprendre cela à ces enfants qui sont venus pour être récompensés à leur juste valeur ? 16,60 est une moyenne honorable. ». Une question que les présents n’ont pas cessé de poser. Et d’ajouter : « Comment la ville de l’électronique n’arrive-t-elle pas à honorer ses lauréats ? » D’autres questions, pour l’instant, restent sans réponses et ouvrent les portes à d’autres interprétations. Pour cette année, la wilaya de Bordj Bou Arréridj compte 248 lauréats dont 30 avec la mention « Très Bien » et 218 avec la mention « Bien ».

Météo

Bordj Bou Arreridj, 34, Algeria