Le centre d’enfouissement des déchets de Bordj Bou-Arréridj opérationnel fin juillet 2008

Le centre d’enfouissement technique (CET) des déchets urbains de la wilaya de Bordj Bou- Arréridj, implanté à quelques kilomètres à l’est du chef lieu de wilaya, sera opérationnel à la fin juillet 2008, affirme hier, le directeur de l’environnement.
400 tonnes de déchets ménagers sont rejetées chaque jour par les habitants des 34 communes de la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, alors que la capacité de ce centre d’enfouissement, situé non loin de la RN 5, est de 110 tonnes/jour, indique M. Mohamed Benabed.

Le nouveau CET, dont les travaux de réalisation ont duré plus de trois ans, a nécessité plus de 160 millions de Dinars destinés à l’aménagement et l’équipement de cette infrastructure.

Il est la seule décharge publique contrôlée pour la ville de Bordj Bou Arreridj dont la population est estimée à 693.000 habitants, alors que les 33 autres communes rejettent leurs déchets dans des endroits sauvages, sans aucune protection pour la population et l’environnement, déplore-t-on.

Le directeur de l’environnement a rassuré la population d’éliminer les décharges sauvages où sont déversés plus des deux tiers des déchets ménagers solides de la wilaya de Bordj Bou-Arréridj faisant part également de l’aménagement en cours d’une deuxième décharge contrôlée à Aïn Taghrout, destinée à gérer également les déchets provenant des communes voisines, notamment celles de Khelil et de Bir Kasdali.

Voir en ligne : ELMOUDJAHID

Météo

Bordj Bou Arreridj, 34, Algeria