Elèves en otages - commentaires Elèves en otages 2009-10-26T22:43:13Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27171 2009-10-26T22:43:13Z <p>merci à tous ceux, et celles qui ont<br class="autobr" /> intervenu dans ce débat consacré à<br class="autobr" /> " Novembre " preuve que la relève existe.</p> <p>tous les ennemis de l'ALGERIE,tous les détracteurs savent qu'une génération trés engagée à hérité du flambeau légué par leurs ainés</p> <p> si nos vaillants chouhadas sont morts en étant sùrs de ne pas connaitre l'indépendance, nous les survivants, leurs compagnons d'armes nous regrettons amerèment de n'avoir pas respecté leurs serment. je suis fier de vous et de de votre patriotisme.</p> <p> un moudjahid qui se repentit.</p> Elèves en otages 2009-10-26T21:56:24Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27170 2009-10-26T21:56:24Z <p>Quelque soient les gueux qui gouvernent, et qui passent et repasseront encore, les héros de Novembre et ceux qui ont suivi leur mot d'ordre, lutté au nom de leurs idéaux de liberté jusqu'en 1962, restent éternels. Rien n'altèrera leur oeuvre, absolument rien. À nous de reprendre le flambeau pour poursuivre leur combat dans d'autres domaines, l'édification de notre pays : elle est notre devoir à tous. Et ce n'est certainement pas en patinant sur la corruption des uns, les abus des autres, et autres maux que nous y parviendrons. À leur manière, les héros de Novembre nous ont laissé ce message : chaque génération a son combat. Et chacun de nous peut faire avancer les choses, dans son domaine propre et ce n'est déjà pas si mal.<br class="autobr" /> bba.s</p> Elèves en otages 2009-10-26T20:16:30Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27168 2009-10-26T20:16:30Z <p>Bonsoir , chaque année qui passe ,on ajoute un plus de trahison au passe glorieux de la révolution de (1954 a 1962) . Envers le serment fait aux martyrs qui sont tombes aux champs d'honneurs , et envers la patrie , et par cette défaillance le 1er novembre renaitra dans la mémoire des nouvelles générations comme un mirage abstrait , dans leurs pensées . Hélas car le fosse est devenu grand entre le peuple algérien et la famille (dite révolutionnaire )et qui veut rester éternellement assister par l'état algérien , et si au moins il avaient serrer leurs rangs , et ne laissant des intrus s'infiltre a leur cote car les mailles du filet son devenu grande et le gros poison est déjà passe a travers , et aujourd'hui on n'arrive plus de distingue le bon grain de l'ivraie . Monsieur l'arme a l'oeil sache très bien que j'ai compris depuis bien longtemps que le type qui s'est rétracter pour dire une vérité sur le passer de bordj , et malgré qu'il fut un preux hier au temps de la révolution. Actuellement les valeurs ont changer, c'est les gueux d'hier « c'est eux qui gouverne aujourd'hui » a bon entendeur salut .</p> Elèves en otages 2009-10-26T17:14:05Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27167 2009-10-26T17:14:05Z <p>Monsieur Quand vous évoquez des personnes qui "glorifient la France et les autres puissances", à qui vous adressez-vous ? Voulez-vous être plus clair et direct dans votre propos afin que l'on puisse vous répondre, car, faut-il le préciser, il s'agit ici d'un espace où l'on débat et non d'une arène.</p> Elèves en otages 2009-10-26T16:28:54Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27166 2009-10-26T16:28:54Z <p>Bonjour,chaque année on ajoute un an au passé glorieux de la révolution(1954-1962).Dans quelques jours,NOVEMBRE renaitra dans notre mémoire.La révolution du premier novembre n'a pas laissé le choix à l'occupant ,fini les discussions de perte de temps depuis la création de l'Etoile nord africaine ,fini les promesses de la première et de la deuxième guerre mondiale(1939-1945),un 08 mai 1945 en France de la joie et de la fierté et au même jour le deuil en Algérie par le massacre de plus de 45.000 algériens que nos politiciens avaient simplement demandé un air de liberté et d'égalité pour nos citoyens.Le gouvernement français de la quatrième république faisait la sourde oreille et la chasse à l'arabe et les arrestations continues ont réveillés le peuple pour s'unir .Nos politiciens avaient restructuré leurs méthodes et décidé après avoir tout préparé que le 1er novembre 1954 sera le premier jour de guerre contre les forces occupantes par des attentats à partir de minuit à travers toute l'Algérie dont les médias à cette époque avait diffusé<br class="autobr" /> que cette colonie a été mise à feu et à sang. Les médias considèraient les auteurs en tant que terroristes,hors la loi,fellaghas.La lutte continue dans toute l'Algérie malgré le renforcement des troupes de l'ennemi.Dans mon texte"le 2eme bureau ou le ballet de la torture",j'avais signalé qu'à bordj bou arréridj les infrastructures occupées par les troupes de l'ennemi dès leurs arrivées à notre ville.1er NOVEMBRE ,nous le commémorions éternellement.Merci de votre attention.REBBACHE Laid.</p> Elèves en otages 2009-10-26T13:40:50Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27162 2009-10-26T13:40:50Z <p>A Mrs djamel ; la grève dont vous venez d'evoquer avait pour objectif principal de faire entendre la lutte du peuple algerien au niveau de l'ONU. par contre la séparation entre communauté algerienne et européenne,le faussé a été deja creusé par les évenements du 20 aout 1955 , car ces evenements atroces ont réussi a mettre fin à la co-existence des deux communautés et bien avant la greve .</p> Elèves en otages 2009-10-26T07:00:40Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27156 2009-10-26T07:00:40Z <p>Notre révolution est grandiose et ceux qui'ils l'ont mené ou dirigé étaient vraiment des génies et comme je vous l'avais déja dis ,ce n'est pas par hasard qu'on la passe au peigne fin au Pentagone ou on l'etudie dans les grandes écoles de guerre de par le monde,cette fois-ci ma contribution sera au sujet du père du syndicat des Algeriens AISSAT Idir ,lors de la fameuse grève d'Alger,comme vous le savez les Algerois vivaient à coté des Français en paix je dis bien la majorité vivaient indécis au sujet de la révolution pas comme les gens de l'intérieur du pays mais quand vint la grève décrété par le FLN ils l'ont suivi par peur des repressailles du FLN mais ils ne s'attendaient pas à la violence des Parachutistes avec leur crosses et cette violence a mis fin à la co-existence des deux communautés et c'est là que la révolution prenait le virage qui lui manquait et tous les habitants ont opté pour le FLN et la liberation et ont su ce que valait vraiment le colonialisme,vous voyez le stratege dans son domaine qu'etait AISSAT Idir qui a su rendre toute la region urbaine du centre solidaire de la révolution,je m'adresse maintenant à ceux qui glorifient la France ou les puissances que rien ne vaut la foie qui anime la personne,voyez l'OTAN avec son armada d'armement sophistiqué et d'hommes bien entrainés leur incapacité devant des hommes pleins de conviction sous alimentés en Afghanistan,ce n'est que l'HISTOIRE QUI SE REPETE Moi et je suis fièr de mon pays.</p> Elèves en otages 2009-10-25T23:27:03Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27155 2009-10-25T23:27:03Z <p>le peuple Algerien veut connaitre<br class="autobr" /> la <strong>vérité</strong> à travers l'écriture de l'histoire, ce "patrimoine national" doit etre<br class="autobr" /> restitué au peuple et aux politiques et ne doit en aucun cas faire l'objet<br class="autobr" /> de monopole exploité à des fins personnelles . le peuple acceptera l'issue de cette vérité meme si elle s'avèrait<br class="autobr" /> amère, faire durer longtemps ce secret c'est trahir sa conscience, et trahir le serment des chouhadas.</p> Elèves en otages 2009-10-25T20:55:05Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27153 2009-10-25T20:55:05Z <p>De l'école nous passons à novembre et de novembre aux Moudjahidine.Personnellement j'avais posé des questions à un Moudjahid pour savoir un peu plus sur la mort de MANSOUR LAOUBI.Aprés m'avoir fait des révélations sur leur arrestation il m'avait promis des documents inédits.Une fois au rendez-vous,il s'est retracté craignant d'être tué par le grand ami notoire de la france.Depuis ce jour j'avais compris que les PREUX d'hier ont peur des GUEUX qui sévissent aujourd'hui.Comment voulez vous connaitre l'hisoire du pays devant de tels comportements ?</p> Elèves en otages 2009-10-25T20:17:07Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27151 2009-10-25T20:17:07Z <p>De la part de JUNIOR</p> <p>Les enfants ont un petit débat qui les attend sur leur <strong>site Junior</strong>, l'univers de l'innocence à<br class="autobr" /> <strong> <i><a href="http://www.bba-juniors.com/" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.bba-juniors.com/</a></i> </strong></p> <p>Junior</p> Elèves en otages 2009-10-25T19:37:46Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27150 2009-10-25T19:37:46Z <p>Bonsoir, Mr ALDITAS<br class="autobr" /> Les six hommes que vous évoquez ont allumé la première étincelle. Et leur plus grande inquiétude était de se damander si le peuple, apauvri, anesthésié, soumis depuis si longtemps, allait les suivre et comment il pouvait les suivre après le traumatisme des massacres de 1945. IlS se savaient sans armes, fichés par la police, puisque, comme vous le soulignez, ils étaient issus de l'OS (Organisation sécrète) et pour couronner le tout, les luttes intestines au sein de MTLD ne leur facilitaient pas les choses. Les spécialistes le diront mieux que moi Leur but_ et là on touche à la FOI, AUX IDÉAUX qui les animaient, était d'ébranler cette France sereine qui avait su, en 1945, "matter la rebellion" Il fallait, disait Didouche, que la France dise "ils ont osé !" Et la machine s'est emballée. Et comment le 1er novembre aurait réussi si le peuple n'avait pas suivi, si les paysans n'avaient constitué une base arrière aux combats, fourni une véritable logistique pour nourrir les combattants, les héberger, les cacher souvent au prix de leur vie ? Dès que des éléments de l'Aln passaient dans une mechta, un douar, le lendemain, souvent les heures qui suivent,sont bombardés au NAPALM. <br class="autobr" /> Mais la révolution ne se résume pas qu'à ça : elle a ses secrets, ses zones d'ombre, comme toute les grandes révolutions. La France a mis plus d'un siècle et demi avant de se remettre de la Révolution de 1789 et asseoir un régime républicain. Si je vous cite cette révolution, c'est que nos révolutionnaires l'ont étudié en premier, puis toutes les autres de par le monde, comme l'Irlande à laquelle se référait souvent Larbi Ben M'Hidi.Je m'arrêterai là afin de ne pas monopoliser la parole. Nous y reviendrons, si vous le voulez-bien.<br class="autobr" /> Bonne soirée</p> Elèves en otages 2009-10-25T19:02:02Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27149 2009-10-25T19:02:02Z <p>Bonsoir, Mr K. Righi, <br class="autobr" /> Vous venez de bouster le débat : ne pas verser dans le consensuel. Ma démarche,_ dont j'ai précisé qu'elle se prêtait à la critique_ était de rapporter des commentaires d'Historien-acteur-opposant qui souligne qu'il est indispensable pour un peuple de connaître son HISTOIRE (cette orthographe n'est pas la mienne,elle est celle de Scientifiques qui la différencie de l'Histoire des historiens qui laisse toujours ce que l'on appelle des blancs del'Histoire qui ne peuvent être remplis, si je puis dire, que par des témoignages vivants d'acteurs connus et surtout restés dans l'anonymat. Personnellement, j'aimerais que Mr Rebbache et d'autres moudjahidine se joignent à ce débat pour faire des mises au point, raconter leur vécu historique qu'ils évoqueront dans ses moindres détails. Quant aux archives, M.Harbi les dévoile pour la première fois dans l'ouvrage que j'ai cité. Pour le travail de mémoire, il est d'abord l'oeuvre des acteurs eux-mêmes, leur parole vive et présente. Pour ce qui est des archives, il faut qu'elles soient ouvertes des deux côtés des belligérants. Et un préalable à ce dévoilement des archives est avant tout LA RECONNAISSANCE, PAR LA FRANCE COLONIALE DE SES CRIMES ET, J'ALLAIS DIRE, LES DÉDOMMAGEMENTS. DES EXCUSES aussi. Mais certains nostalgiques de l'Algérie française5(du côté français) refusent de faire acte de "repentance",comme ils disent, sachant très bien que ce n'est pas ce que nous leur demandons. La guerre d'Algérie n'a été reconnue en tant que telle qu'en 1999, à l'assemblée et devant....une poignée de députés somnolants !<br class="autobr" /> Laissons parler les nôtres, laissons-les dire leur fierté mais aussi,leurs blessures morales, physiques, leur colère devant l'ignorance de leur combat ou sa dévalorisation. Alors, nous commencerons à briser les tabous qui s'effondreront comme dans un jeu de dominos, la parole libre de l'un encourageant l'expression de l'autre.<br class="autobr" /> Mais l'HISTOIRE ne s'écrit pas hâtivement. Elle se dévoile lentement pour peu que nous voulions qu'elle apparaisse au grand jour. Nous en disctutons, aujourd'hui. C'est un pas en avant inestimable. Poursuivons. <br class="autobr" /> Bonne soirée<br class="autobr" /> A.K.CC</p> Elèves en otages 2009-10-25T18:15:06Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27148 2009-10-25T18:15:06Z <p>j'ai juste parcouru quelque mot de ce sieur mess je sais plus quoi qui fait l'apologie des harkis ,l'histoire algerienne assume parfaitement le comportement du front de liberation pendant la guerre ,une guerre mene par tout un peuple qui avait fini de ne plus accepter de courber l'echine ..........et de plus c'est un hors sujet nous debattons d'un probleme interieur nous parlons de l'ecole et l'education de nos enfants des enfants algeriens qui n'ont nulle besoin du venin d'un serpent pour venir plaider leur cause .a bon entendeur salut</p> Elèves en otages 2009-10-25T14:24:57Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27147 2009-10-25T14:24:57Z <p>Bonjour madame,<br class="autobr" /> je partage votre avis, l'histoire de la guerre d'Algerie doit etre l'oeuvre d'historiens acteurs dans cette révolution comme MOHAMED HARBI, par exemple pour<br class="autobr" /> lui donner un cachet authentique, mais nous en sommes pas là !<br class="autobr" /> des questions taboues , des controverses , et autres mystères<br class="autobr" /> difficiles à percer se dressent comme obstacles infranchissables<br class="autobr" /> pour nos historiens, j'ajoute à<br class="autobr" /> cela la récupération des archives<br class="autobr" /> qui constitue une source d'informations fiables qui pose également problème. Ce travail de mémoire risque de ne pas voir le jour, seule une réconciliation mémorielle peut avancer les choses.<br class="autobr" /> j'aimerai bien que d'autres intervenants mieux placés s'invitent à ce debat, et nous donnent leurs avis.</p> Elèves en otages 2009-10-25T13:53:40Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27146 2009-10-25T13:53:40Z <p>À TÉMOIN<br class="autobr" /> <strong> <i>"Vous serz maudit",</i> </strong> dites-vous. Si c'est à moi que vous vous adressez, vous versez dans la <i> <strong>lâcheté</strong> </i> et je m'interdirai toute réponse à vos propos indignes<br class="autobr" /> DITES-MOI que c'est à <strong> <i>moi</i> </strong> que vous vous adressez, en un seul mot, clair qui montre que vous assumez votre opinion. Un seul mot ! Et <i> <strong>j'attends de pied ferme.<br class="autobr" /> bba.s</strong> </i></p> Elèves en otages 2009-10-25T07:44:46Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27145 2009-10-25T07:44:46Z <p>Bonjour !</p> <p> Le devoir de mémoire et les souvenirs ne sont pas de l'histoire en elle même en tant que discipline scientifique et technique devant être réfléchie et ouverte au débat public par les historiens, mais quelque part, ils peuvent y contribuer comme de petits élèments pouvant servir à quelque chose.</p> <p> La révolution algérienne telle que vécue par ses acteurs de par et d'autres, je veux dire des pour et des contre, est aussi une bousculade de l'histoire par la colère des hommes qui l'ont initiée, leurs sacrifices et leur courage qui n'est pas donné à Monsieur tout le monde.</p> <p> Toutefois, il faut reconnaître aussi que ce Monsieur tout le monde l'avait subi par ses grandes souffrances en tant que prix à payer par tout un peuple pour le recouvrement de sa personnalité algérienne.</p> <p> En tant que personne morale aussi, elle n'est pas celle du tout violence armée lancée par les six hommes cités.</p> <p> Il y avait d'autres à l'extérieur pour la faire retentir sur les arènes internationales où se livrent les batailles sur les réponses à donner à la question posée : "à qui appartient légitimement l'Algérie ?" Chacun des clans se la réclame.</p> <p> Donc à l'acte purement militaire s'ajoute celui de la politique.</p> <p> La révolution n'avait réussi que par sa stratégie de son tout homogène malgré les difficultés et les obstâcles, voire les innombrables entraves sur le térrain.</p> <p> Facile à raconter, à écrire mais les souffrances sont difficiles à revivre encore.</p> <p> Ce n'est qu'un humble point de vue critiquable à bon escient pour en extraire la substantive moëlle contenue dans l'O.S</p> Elèves en otages 2009-10-24T19:33:00Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27141 2009-10-24T19:33:00Z <p>Bonsoir à tous,<br class="autobr" /> Merci Mr K.Righi d'avoir ouvert ce débat et de nous inciter à vous emboiter le pas pour célébrer le 1er novembre avec un symbole fort : s'exprimer dans un acte de liberté absolue, dans ce site qui, à sa manière, rend hommage aux tout premiers artisans de cette liberté qui nous réunit tous.<br class="autobr" /> Je voudrais juste rappeler, comme l'a souligné Mr K.Righi, que l'HISTOIRE reste à <strong> <i>écrire.</i> </strong> Tant que nous n'écrirons pas notre HISTOIRE, c'est à dire tout un pan de notre passé, nous laisserons les opportunistes de tout bords remplir <strong> <i>les blancs</i> </strong> de l'HISTOIRE pour s'adonner à tous les abus et autres manipulations. Et tant que ceux qui veulent désigner <strong> <i>ce passé</i> </strong> comme une <strong> <i>"époque révolue",</i> </strong> nous verserons dans le <strong> <i>négationnisme</i> </strong> et <strong> <i>le</i> </strong> <strong> <i>révisionnime</i> </strong> qui sont des <strong> <i>crimes</i> </strong> commis contre tout un peuple.<br class="autobr" /> Des historiens intègres ont commencé à écrire cette HISTOIRE. Je citerai par exemple Mohammed Harbi qui, avec son ouvrage "Les archives de la Révolution algérienne" où il a inséré des archives personnelles, nous guide pas à pas dans les différentes phases qui ont mené à la Révolution de novembre et vers son déploiement.Il est précisé que <strong> <i>"ces documents, demeurés secrets pendant vingt ans, (...) retracent l'Histoire de la Révolution algérienne de 1948 à 1962."</i> </strong> Mohammed Harbi souligne : " Ces archives ne devaient pas rester le monopole de gardiens jaloux, hommes du pouvoir ou opposants." (1980).<br class="autobr" /> Et afin d'insister sur l'importance pour un peuple de CONNAITRE SON HISTOIRE, j'ai relevé des commentaires de M.Harbi que je soumets à l'appréciation des internautes qui pourraient en débattre.<br class="autobr" /> Commentaires de l'historien Mohammed Harbi :<br /><img src='http://www.bordj.info/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> "Le passé, en Algérie, doit redevenir la patrimoine de chacun. Privé de mémoire, un peuple peut errer longtemps dans les ténèbres. Pour qu'une réflexion collective éclaire les problèmes actuels de l'Algérie et soit éclairée par eux, un préalable est requis : <strong> <i>l'accès de tous à l'information.</i> </strong> L'Histoire, on le sait, est une reconstruction."</p> <p><img src='http://www.bordj.info/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> "Quiconque s'intéresse à une veritable libération sociale ne peut s'accomoder des mythologies héroiques et des récits moralisateurs que l'on sert à un peuple désorienté et meurtri. Il ne fait pas de doute que <strong> <i>les considérations de pouvoir entravent la recherche de la vérité historique.</i> </strong> Or, l'Algérie n'a aucun intérêt à voir s'organiser <strong> <i>l'igorance."</i> </strong> (pp11-12, Introduction)</p> <p>Je n'ai pas cédé à la facilité en citant les propos d'un historien, acteur lui-même de la Révolution. Il m'a semblé en effet, que, dans un souci de rigueur et d'honnêteté intellectuelles et morales vis à vis des jeunes générations surtout, la parole devait être donnée, dans un premier temps, à un spécialiste : un historien-révolutionnaire. C'est mon opinion et elle se prête à toutes les critiques<br class="autobr" /> A.K-CC<br class="autobr" /> La parole personnele s'exprimera après. <br class="autobr" /> Salutations.</p> Elèves en otages 2009-10-24T18:23:57Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27140 2009-10-24T18:23:57Z <p>Je m'invite à ce débat pour commémorer ce que fut le premier novembre 1954......</p> <p> cette date fut le coup de starter<br class="autobr" /> pour la lutte contre l'occupant français. Le défi semblait insurmontable, face à la puissance de l'ennemi, mais la foi, et le courage de six hommes : LARBI BEN M'HIDI, MOSTEFA BENBOULAID, MOHAMED BOUDIAF, KRIM BELKACEM, RABAH BITAT, DIDOUCHE MOURAD valaient dejà tout un arsenal de guerre. Entre minuit,et deux heures du matin de ce 1er novembre,l'ALGERIE est réveillée par des explosions. De l'est à l'ouest des attentats se sont perpetrés , attaques contre des casernes militaires , postes de police , réseaux et postes électriques saccagés, des fermes de colons incendiées tel était le mot d'ordre donné aux commandos issus du mouvement. cette insurrection s'est soldée par quelques morts et des dégats matériels importants. <br class="autobr" /> Le peuple qui attendait depuis longtemps ce déclic, prit la chose en mains et la guerre dura presque huit ans...... bilan un million et demi de martyrs.<br class="autobr" /> une guerre des plus meurtrières inscrite dans les annales,resta pourtant<br class="autobr" /> des decennies durant sans nom, devant l'obstination du colonisateur, <br class="autobr" /> elle a fini par etre reconnue,<br class="autobr" /> néanmoins l'écriture de son histoire tarde à se faire ....</p> Elèves en otages 2009-10-24T10:48:39Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27138 2009-10-24T10:48:39Z <p>Merci pour toutes vos interventions monsieur bba.s.vous animez le débat,avec vos commentaires constructifs merci encore...</p> Elèves en otages 2009-10-24T09:24:30Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27137 2009-10-24T09:24:30Z <p>Bonjour à tous, <br class="autobr" /> Juste un mot pour le tablier. Bien sûr qu'il faut en parler que l'on soit pour ou contre.<br class="autobr" /> Le tablier, tout comme l'uniforme, _dans certaines grandes écoles européennes et autres qui ont eu "l'intelleifgence" de les suivre, pour une fois_, a ce mérite de gommer les barrières sociales et, comme l'a précisé le dernier intervenant, son port relève de la discipline et de la rigueur, ces valeurs qui constituent des répères précieux pour un enfant.</p> <p>À l'école l'enfant construit un groupe social ou s'y intègre en tant qu'élève. L'école devient pour lui un espace différent de celui de la maison ou de la rue où il a d'autres codes sociaux. C'est toute une structure socio-culturelle qui est ainsi mise en place, tout naturellement, pour l'enfant. Quand vous voyez aujourd'hui les tenues vestimentaires de nos adolescents, de nos jeunes gens, de nos tout jeunes enfants scolarisés,_ pour certains_, vous avez peur pour ces enfants parce qu'ils peuvent être la proie rêvée de certains adultes dépravés, sans scrupules. Le tablier est là pour le prémunir contre ces écueils.<br class="autobr" /> J'insiste sur ce point : le tablier ou autre uniforme_nous n'en sommes pas là_ mettent les enfants sur le même pied d'égalité. Et c'est indispensable pour donner la stabilité aux enfants qui n'ont pas à se soucier de leur apparence.<br class="autobr" /> Par ailleurs, cette exigence de tablier de telle ou telle couleur aurait pu donner l'occasion à des couturières, des artisans de travailler. Cela s'est déjà passé à Bordj, où , des semaines avant la rentrée, tous les magasins de confection, comme on les appelait, était à pied d'oeuvre pour préparer tabliers, tenues de sports spécifiques et OBLIGATOIRES que nous commandions en juin !Et ces tenuEs étaient exigées. En cette rentrée 2009-2010, c'éatit peut être le but visé et il aurait atteint ses objectifs si les parents avaient été prévenus à l'avance. Il y a un grand débat, en ce moment, pour le retour au tablier et à l'uniforme dans certains pays prospères où l'indiscipline et le laisser-aller vestimentaire des élèves sont devenus dégradants et dangereux pour EUX. Ce sont les.....parents qui ont exigé une LOI pour celà !<br class="autobr" /> Salutations <br class="autobr" /> bba.s</p> Elèves en otages 2009-10-24T06:37:59Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27136 2009-10-24T06:37:59Z <p>A Echecplayer,vous voulez créer une association pour promouvoir la situation des jeunes je crois que c'est une initiative louable où nous tenons vivement à vous encourager mais ne soyez pas contre le port de tablier rose et bleu car c'est un début à la discipline,cela veut dire que l'ecolier doit se soumettre à une certaine discipline avant de franchir le seuil de l'ecole et dire que si on a parlé de violence à l'ecole vous seriez peut etre le premier à accuser x ou y ,pour les entreprises et la création de richesse il ne faut pas rester les bras croisés et attendre qu'on nous sert un job assis sur la terrasse d'un café le pays est long et large cherchons ! c'est ce qu'il faut dire à nos enfants et peut etre le mot d'ordre de votre association Bon Courage quand meme .</p> Elèves en otages 2009-10-23T22:52:41Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27134 2009-10-23T22:52:41Z <p>A VOUS lire j'ai pensé que vous alliez trouver une solution aux eleves pris en otages par une arriviste ; une pistonnée dont le mari egalement directeur de CEM a subi les memes problemes d'ailleurs il est suspendu !!!<br class="autobr" /> Quant au monsieur 1ER NOVEMBRE 2009 QUI nous annonce l'arrivee dans qlq jours de la date anniversaire donc mettez vous à rediger qlq chose ; pourquoi pour barrer la route aux opportunistes qui sont entrain de massacrer notre progénéture qui par le renvoi pour le défaut de port de tablier bleu ou rose qui par le népotisme qui par la hogra.Ne me dites pas que tout ira pour le mieux d'ici peu de temps moi personnellement je suis à la recherche de camarades pour creer uune association de suivi contre les fleaux sociaux touchant les jeunes eleves par tout l'entourage( les surveillants ;les voleurs et les drogués etc...)et des fois je me pose la question :"es ce que nos enfants ne seront pas sacrifiés malgré la reussite dans leurs etudes"où sont les postes de travail des entreprises qui ferment quotidiennement par dizaines.ALLAH est grand il faut etre optimiste sinon c'est la banqueroute ....</p> Elèves en otages 2009-10-23T21:23:32Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27133 2009-10-23T21:23:32Z <p>A vous, <strong> <i>"un fidèle de novembre",</i> </strong> bonsoir et mille merci. Merci de maintenir la flamme de <strong> <i>Novembre</i> </strong>, merci de vouloir le faire revivre autour d'un débat que j'espère <strong> <i>vibrant</i> </strong> <strong> <i>d'hommages</i> </strong> à ceux qui nous permettent aujourd'hui de nous réunir au nom de la liberté que les "Novembristes" ont arraché de haute lutte. Je serai présente sur le site pour rapporter des paroles <i>VIVANTES de nos héros</i>. Encore merci pour votre prestigieuse invitation. Mon émotion est vive parce que je n'en peux plus d'entendre tous ces <strong> <i>négationnistes</i> </strong>, <strong> <i>ces</i> </strong> <strong> <i>révisionnistes</i> </strong> qui veulent renier le 1er novembre 54 que je place bien au- dessus des saboteurs et autres fumistes de tout bord. Respectons l'HISTOIRE. Rien ne l'altèrera. Voilà, Mr, l'explication de mes remerciements<br class="autobr" /> bba.s</p> Elèves en otages 2009-10-23T20:04:43Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27131 2009-10-23T20:04:43Z <p>TEMOIN/Qui,parmi ceux qui veillent sur nous, est fou pour permettre à vos rêves de devenir facilement réalité.Certes,il y a un début de prise de conscience mais la concrétisation de nos espoirs sera plus difficile que l'acquisition de l'indépendance.Le chemin sera long,jalonné de sueur et de sang.</p> Elèves en otages 2009-10-23T19:48:01Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27129 2009-10-23T19:48:01Z <p>je voudrais rendre hommage aux enseignants de cem Mohamed Zioui qui sont tous des anciens enseignants de plus de dix ans de carriere et plus .fustiger ce systeme qui parrachutent des directrices incompetentes et mal elevees.oui je voudrais rendre hommage a des personnes telles MADAME Boudraa et des gens comme monsieur Maafi inspecteur de français que dieu ait son ame des gens pareil on ne les retrouivera plus "amour du metier ,honnete et le sens de l'equite "..</p> Elèves en otages 2009-10-23T19:19:16Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27128 2009-10-23T19:19:16Z <p>l ecole vient d eclesiastique:l algerien a defaut de piscine qui ferme tout le temps fait des enfants,ecole surchargee,cartable<br class="autobr" /> lourd,maman analphabetes ,serie turque oshuaia de l indiferance,pere absent pas de dialogue.encore internement,moral de la castration.arcitecture maccabre:cimetiere en arabe,la tunisie a travaille l homme pas saguiet sidi youssef le senegal par senghor et anta diop, aime cesair...vous aimez l algerie celle de abane ramdane alors ne soyons pas faux comme l armee des frontieres : dons le presque lisible<br class="autobr" /> ne soyons pas daltonien les chemins de traversesont l echec de l ecole c est notre echec nous n avons pas su transmettre le message<br class="autobr" /> l ambiguite qui caracterise notre<br class="autobr" /> notre etre, l etre se definit par la gratuite, la contingence des choses,et le neant, comme ( ce par quoi il y a de l etre pour une conscience:francis jeanson,(porteur de valises)vous sympathique m.b b a s : il est urgent une societe cvile social pedagogue,la lecture seance contee <br class="autobr" /> un journal dans chaque etablissement cours de choregraphie internet generalisee dans les ecoles sortie vers la campagne accord avec tous les pays du monde pour 1 mois de vacance por les 10 meilleurs cine et theatre scolaire et representation<br class="autobr" /> inter lycee prix pour meilleur poesie arabe anglais francais tamazight,lier universite avec ecole pour conferance ;</p> Elèves en otages 2009-10-23T17:53:11Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27127 2009-10-23T17:53:11Z <p>AVIS A TOUS LES INTERVENANTS</p> <p> le 1er novembre pointe à l'horizon<br class="autobr" /> est il est de notre devoir, d'animer<br class="autobr" /> un débat sur cet évènement historique en hommage à nos glorieux<br class="autobr" /> CHOUHADAS.<br class="autobr" /> grace aux sacrifices de ces braves gens nous avons connu l'indépendance, et la liberté que nous savourons aujourd'hui .<br class="autobr" /> une circonstance pour leur témoigner notre reconnaissance à leur égard, et leur dire que votre<br class="autobr" /> flambeau demeure éternellement<br class="autobr" /> allumé .</p> <p> le débat est ouvert à vos claviers !</p> Elèves en otages 2009-10-23T17:36:10Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27125 2009-10-23T17:36:10Z <p>Nous parlons "délèves pris en otage", de système éducatif.<br class="autobr" /> Nous vous laissons le soin de palabrer. Dénoncez des cas concrets et ayez le courage de vos opinions. Le FLN a commis des crimes. Dénoncez-les, clairement, vous qui les connaissez si bien.<br class="autobr" /> Assumez votre propos et laissez-nous évoquer notre passé de colonisés-colonisables.</p> <p> Eu fait, où étiez-vous quand nous nous avons bien voulu être colonisés et créer l'ÉTOILE NORD-AFRICAINE,sombrer dans les massacres de Sétif, Guelma et Kharata et consentir le sacrifice d'1 million et demi de martyrs, Mr le témoin des colonisés-colonisables ?</p> Elèves en otages 2009-10-23T16:50:32Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27124 2009-10-23T16:50:32Z <p>ne nous faisons pas d illusions, c est le grand chaos en Algérie, il n y a rien à réparer, il faut repartir ä ZéRO.<br class="autobr" /> MESS,LEM</p> Elèves en otages 2009-10-23T15:49:08Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27120 2009-10-23T15:49:08Z <p>si ce peuple a ete colonise c est qu il est colonisable...a t il encore ses reperes !pourquoi vous ne parlez pas des crimes commis par le f l n qui ont pousse beaucoup d algeriens a devenir harkis,combien de femmes de (chahids) violes, usurpes, femmes de menages...,vous serez maudits pour l eternite<br class="autobr" /> revenons a la parole:la promesse d un menteur ouvre un espace de liberte ou les mythes font abstraction a la realite,l etoile nord africaine a ete cree en france.<br class="autobr" /> ,le 8 mai 45 apres tant de morts algeriens 14.18,39.45 plus que la guerre d algerie,dien bien fu a ete le catalyseur ;apres ces representants des gros fonciers proprietaires(ben badis,ibrahimis) <br class="autobr" /> qui representaient les caids<br class="autobr" /> un peuple qui a le choix entre la democratie et le f i s choisit ce dernier :<br class="autobr" /> notre culture est un produit de la morale celui du sacro saint en un mot ne touche pas a mon vole moije suis musulman en usurpant tout un pan de notre histoire judeo chretien aussi musulmn et paien<br class="autobr" /> l algerie a ete aussi esclavagiste ; si des gens ont pactises avec les nazis ils doivent etre condamnes quand nous seront debarrasses de notre poblemes de conscience nous allegerons notre education du reflexe pavlovien,le meilleur systeme est celui qui sait allier <br class="autobr" /> education(cous matin) culture physique( apres midi)se formaliser avec la lecture il faut supprimer l education islamique et civique <br class="autobr" /> quand les parents se desistent aux profits des 3000 dinars c est l enfant est abondonnes c est le seul pays ou tard le soir vos voyez des enfants,le pere a une grosse voiture pour (guebbar) les petites filles du lycee(pedophile)<br class="autobr" /> et pour tout pas d espace culturels<br class="autobr" /> avez vous vu un depute lire un livre ...ils ont vire benbouzid zid ya bouzid lgouddem quant a zin...a liberation couscous merguez</p> Elèves en otages 2009-10-23T09:48:55Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27116 2009-10-23T09:48:55Z <p>Bonjour, Mr Abbas, <br class="autobr" /> Le système dont je parle n'est pas vieux. IL était adapté pour notre société, nos valeurs , notre HISTOIRE. Vous et la génération qui vous a précédé en avez été le pur produit et ça donne des hommes et des femmes qui ont une <strong> <i>pensée</i> </strong>, un esprit critique et ouvert. Vous êtes de ces parents qui aident leurs enfants dans leurs devoirs parce que vous avez cette formation de parents responsables et surtout capables d'accompagner leurs enfants dans leur cursus, avec EFICACITÉ : vous leur transmettez les valeurs qui vous ont formés à la discipline, à la rigueur, etc. Et ce système est <strong> <i>la fameuse réforme que l'on peine à mettre</i> </strong> en place à cause de personnes qui refusent le bilinguisme mais n'hésitent pas, toute honte bue, à envoyer leurs enfants étudier à l'étranger, en Occident, bien sûr. En 1978, Boumediène avait demandé à un grand homme de culture, Mostefa Lacheraf de mettre sur pied un système basé sut un bilinguisme vrai. La première année devait être enseignée uniquement en arabe pour que les enfants s'imprègnent de leurs traditions et se réapproprient leur langue confisquée. Elle l'est toujours, malgré les apparences. Le travail a été fait après des études sérieuses, comme vous pouvez vous en douter. Seulement, ceux que l'on appelle "les baâthistes" ont tout fait pour le saboter. Ils ont créé<strong> l'école fondamentale</strong> où, dans un premier temps, on avait le <strong> <i>"choix"</i> </strong>entre l'option bilingue et l'option arabisée. Qui est allé en classe bilingue ? Les enfants des hauts responsables et ceux des...."baâthistes" qui enverront, plus tard, leurs enfants à l'étranger. Je vous parle de ce que j'ai eu à voir et à vivre dans une colère permanente. Personnellement, en ce début des années 70, par réaction de révolte, j'ai refusé d'enseigner à des classes bilingues qui étaient réservées aux coopérants et à certains Algériens, dont j'étais _avec.....Mr Frèze, mon professeur devenu mon collègue_ et ai pris six classes arabiseés(4° et 3°), auxquelles j'ai aplliqué le programme que j'enseignais à Bordj : en aucun cas, je ne voulais leur faire perdre plus de 7 ou 8 années de français, sachant que le <strong> <i>BEG était unique</i> </strong> : un seul examen pour deux niveaux différents !Sachant aussi et surtout qu'en arabe, ils étaient <strong> <i>les victimes expiatoires</i> </strong> des Egyptiens, surtout, qui n'étaient pas des enseignants. Les Syriens étaient à peu près corrects mais ne dispensaient cet arabe littéraire que moi, personnellement, j'ai étudié à la médersa,et, au collège, avec feu Mr Bénia et autres professeurs ouverts d'esprits, et pédagogues qui se respectent. Cette réforme on la bloque _encore, aujourd'hui_ et on a créé une école à deux vitesses avec l'émergence des écoles privées qui fonctionnent si bien, pour certaines parce qu'elles ont repris <strong> <i>ce système de la réforme dès qu'elles ont eu leur agrément</i> </strong>.<br class="autobr" /> Pour finir, je vais vous donner un exemple parlant de pays anciennement comonisés qui ont réussi en partie leur système éducatif. Je prends l'exemple du Sénégal : tous les étudiants qui nous viennent du Sénégal sont excellents. Ils m'ont expliqué quils avaient gardé le français comme langue nationale pour préserver l'unité du pays et inscrit dans leur constitution la préservation de toutes les langues régionales du peuple : plus de cent langues régionales !<br class="autobr" /> Vous pouvez me dire que nous ne sommes pas le Sénégal. Moi je me dis : pourquoi ont-ils réussi avec peu de moyens là où nous peinons à émerger avec des moyens faramineux. Mais c'est peut-être là que réside notre plus grand problème, entre autre.<br class="autobr" /> Très amicalement au voisin que vous fûtes et que vous demeurez.<br class="autobr" /> Très amicalement<br class="autobr" /> bba.s</p> Elèves en otages 2009-10-22T21:20:08Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27113 2009-10-22T21:20:08Z <p>MR bbas</p> <p> J'adhère pleinement à votre analyse<br class="autobr" /> l'ecole et l'enseignement en general<br class="autobr" /> sont victimes d'un <strong>"systeme vieux"</strong><br class="autobr" /> en panne de perspectives qu'on essaie<br class="autobr" /> de réparer à chaque fois par des réformes inadaptables sur le terrain c'est faux ! Il faut instaurer un <strong>"système neuf"</strong> cohérent,réalisable,durable,et éfficace tant pour l'élève que l'enseignant. l'école ce n'est pas un domaine où le bricolage est permis, c'est un lieu sacré de savoir censé etre protegé et respecté par tous à tous points de vue paradoxalement on assiste aujourd'hui à des faits désolants qui n'honorent nullement la famille de l'éducation et de l'enseignement quelle honte ! et honte à cette dame qui dirigeait cet établissement par ces agissement immorales nos enfants sont pris en otages.</p> Elèves en otages 2009-10-22T20:20:04Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27112 2009-10-22T20:20:04Z <p>Additionnellement à l'intervention de BBA.S.,je dis que tout ce qui est conçu, pour saborder l'école, est le résultat de manipulations douteuses sorties des laboratoires sophistiqués.Une seule politique est à leurs yeux valable,c'est celle de faire de nos enfants des ZOMBIS afin de permettre a leur progénéture ,sortie des préstigieuses universités occidentales,la garde de l'Algérie dans leurs serres comme ils le font eux-mêmes présentement.</p> Elèves en otages 2009-10-22T18:03:42Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27108 2009-10-22T18:03:42Z <p>Bonsoir, Mr Alditas</p> <p>Qui d'entre nous veut que l'école_je prends le terme dans son sens le plus large et le plus noble_ soit prise en ôtage ? Et par qui ? Et vous conviendrez avec moi et beaucoup d'entre nous, que l'é cole n'est pas seule à être prise en ôtage. Tout notre système éducatif est à reconstruire et ce ne sont pas les solutions qui manquent. Je dirais même avec une profonde conviction, que c'est parce que les solutions sont là, à portée de mains et qu'elle ne coûtent pas aussi cher que tous les colmatages et autres bricolages qu'on lui assène depuiss des décennies, qu'on fait l'autruche !<br class="autobr" /> Pourquoi donc ne pas profiter de ces solutions, alors ? Et tout est là, Mr ! De la volonté politique ? Parlons-en. Quand elle se manifeste d'un côté, on la contre-carre de l'autre. <br class="autobr" /> Juste pour parler concrètement et ne pas verser dans les palabres stériles qui entretiennent si bien l'immobilisme.<br class="autobr" /> Juste après l'indépendance, nous avions un système éducatif performant ! J'en veux pour preuves la génération qui a aujourd'hui l'âge de l'indépendance ou un peu plu.<br class="autobr" /> Après 1962, nous étudions deux langues, l'arabe et le français. À partir du cycle moyen, les matières scientifiques sont enseignées en français et l'arabe évolue vers une langue littéraire : nous pratiquons un vrai bilinguisme inhérent à notre histoire et qui a donné ses fruits. Les "produits" de ce système éducatif,_ absolument démocratique, puisqu'appliqué dans tout le pays, avec des examens et des diplômes nationnaux_ est encore là, vivant, en activité ou à la retraite. Et je précise que l'arabe n'était pas une seconde langue, mais une langue à part entière. Les fleurons de ce système éducatif ont brillé dans tous les domaines. À l'instar d'autres élèves du pays, villes et campagnes comprises, nous autres Bordjiens, qui n'étions encore que dans une daira,avons réussi sans cours supplémentaires qui sont en train de saccager nos enfants, souvent sans moyens matériels consistants et avec des parents...analphabètes. Et c'était peut-êrte notre valeur ajoutée : nous devions obtenir ce dont eux avaint été privés. Je m'arrêterai là.<br class="autobr" /> Quant à la grève, Mr, je ne cautionne pas ce genre d'action, à ce stade de notre histoire contemporaine : c'est un concept nouveau que nous ne maîtrisons pas encore. Pour le cas du CEM de Bordj,comment tolérer qu'un chef d'établissement fraude à ce point et bafoue l'école, les élèves et leurs familles ? Un tel chef d'établissement doit être radié de l'enseignement. Point. Mais posons-nous d'abord cette question : comment un chef d'établissement peut-il agir ainsi en toute impunité ? Il y a des enjeux majeurs. Mon sentiment, et il est largement discutable, est qu' une grève légale peut faire ce que des responsables auraient dû faire depuis longtemps, à condition que ça ne les desservent pas. Et c'est en maintenant de tels individus à la tête des établissements qu'on hypothèque l'avenir des enfants, des générations entières d'enfants. Il vaut mieux que les enfants perdent une ou deux semeines de scolarité que de subir l'incompétence et la malhonnêteté d'individus qui feront à coup sûr, des émules, sachant qu'ils profitent de l'impunité et du consentement tacite de forces occultes. Quand on a à choisir entre la peste et le choléra, on rejette les deux et on cautérise : on sectionne la partie verreuse !<br class="autobr" /> Bonsoir<br class="autobr" /> bba.s</p> Elèves en otages 2009-10-22T16:04:21Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27107 2009-10-22T16:04:21Z <p>Bonjour !</p> <p> Le respect, de la haute estime et de la considération en faveur des libérateurs de l'Algérie à l'instar de leurs confréres combattants de tous les pays du monde restent et demeurent une valeur morale non des moindres, un droit, un devoir, si ce n'est même une obligation envers la conscience au sens universel du terme.</p> <p> Néanmoins, du respect envers toutes et tous rentre dans le cadre du processus libérateur lui-même, par l'instauration d'un minimum de justice socio-economique et culturelle.</p> <p> L'exercice du pouvoir consiste à prévenir que guérrir. C'est tout.</p> <p> Et l'école ne mérite pas d'être prise en ôtage par les uns ou par les autres. L'arbitre doit s'impliquer, car il y va de l'intérêt général de tout le monde.</p> Elèves en otages 2009-10-21T16:56:39Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27100 2009-10-21T16:56:39Z <p>QUI NOUS ? De toutes les façons, seuls ceux qui se sont sacrifiés pour l'indépendance du pays ,délaissant femmes et enfants sous la protection du BON DIEU peuvent prétendre au respect de tous.</p> Elèves en otages 2009-10-21T16:42:31Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27098 2009-10-21T16:42:31Z <p>J'ai cité les plus illustres d'entre eux sans omettre d' adjoindre leurs compagnons.Vous devez savoir que le Front est la somme de tous les autres partis qui activaient à travers le territoire national exception faite du MNA.Une fois l'objectif atteint en 1962 chaque parti devait retrouver sa légitimité mais non pas floué comme ce fût.Laissez moi rêver un instant pour vous dire que si la véritable démocratie à été exercée depuis l'époque nous ne serions pas à 200.000 morts,à des millions de veuves et d'orphelins et je ne sais combien de millions de déplacés sans compter la destruction massive des infrastructures de base qui se chiffrent en milliards de dollars.La politique n'est qu'hypocrisie et le pouvoir n'est que cécité.</p> Elèves en otages 2009-10-21T14:38:57Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27096 2009-10-21T14:38:57Z <p>Bonjour,même si nous sortions du sujet du principal texte,je me permets d'éclairer sur certaines odeurs qui ont produit des fumées et endoctrinées les pensées des uns et des autres.En parlant du vrai et du faux FLN.Il n'y avait qu'une seule rive durant la révolution (1954-1962)harcelant l'occupant et ses valets intérieurs<br class="autobr" /> et ceux hors du pays.Nous avons gagné la guerre ,nous avons obtenu<br class="autobr" /> notre liberté au prix fort par les martyrs se chiffrant un million et demi de martyrs.Les martyrs vivants sont aujourd'hui agés ,malades ,traumatisés,cloués à leurs lits et certains suivent leurs remèdes dans le cadre des maladies permanentes ou en terme médical chronique.Ceci dit que la voie tracée par le FLN durant la révolution est unique et c'est pourquoi le colonisateur a essayé à maintes reprises durant de propager ses opinions qui se sont <br class="autobr" /> restées inertes dans le mutisme.Merci pour tous.REBBACHE Laid.</p> Elèves en otages 2009-10-21T11:14:19Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27093 2009-10-21T11:14:19Z <p>Non je ne suis pas Nostalgique mais peut etre allèrgique à votre commentaire car je peux vous assurer qu'il n'y a pas de veritable ou de faux FLN il n' y a qu'un FLN tout court et tous les hommes se valent de par ce qu'ils ont donné pas seulement ceux que vous avez cité ils sont nombreux meme très nombreux,essayez de débattre avec Laid REBBACHE lui pourra mieux vous convaincre que moi Au plaisir de vous lire !</p> Elèves en otages 2009-10-21T09:29:22Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27092 2009-10-21T09:29:22Z <p>Du contenu de votre intervention je retiens que vous étes nostalgique d'un parti qui est la source de nos malheurs actuels.Gardez votre nostalgie pour vous même et ne contanimez pas ceux qui ont la naussée du parti post-indépendance.Qant au véritable F.L.N. de ABANE,BENMEHIDI,DIDOUCHE,BOUDIAF et leurs compagnons je lui dois respect et reconnaissance pour avoir fait de moi un homme libre.</p> Elèves en otages 2009-10-21T07:36:36Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27090 2009-10-21T07:36:36Z <p>Certains journalistes font du mal à la profession par leur parti pris dans une affaire litigieuse. Le travail d'un journaliste est de rapporter des faits et s'il veut honorer le respect de la profession, il va sur le terrain et fait un travail de prospection, d'investigation. On ne se range du côté de personne, quelque soit la conviction profonde dont on est animé.<br class="autobr" /> Des enseignants n'en finissent pas de faire la grève. Très nombreux ont été ceux qui y ont laissé des plumes : ils ont perdu leur emploi, ont été privés de leur salaire, etc..<br class="autobr" /> Posez la bonne question et à qui de droit : la tutelle. Pourquoi laisse-t-elle la porte si grande ouverte aux grèves des enseignants, en sachant que des centaines d'enfants en paient le prix fort. La tutelle a-t-elle entendu les doléances de l'association des parents d'élèves ? Non Pourquoi ? Et si les parents avaient un dialogue sain, libre, honnête avec les enseignants ? C'est le rôle de l'association qui les représente. Ceux-ci,pourraient exposer leurs problèmes qui sont souvent ceux des élèves. Et vous, vous venez en rajouter une couche en jetant de l'huile sur le feu.<br class="autobr" /> Exposez d'abord les faits, les origines de cette grève en début d'année scolaire, questionnez des enseignants, des parents et surtout des élèves. Je vous donne des leçons. Non, je m'en garderai bien : vos convictions sont si bien faites que vous resteriez sourd à n'importe quel argument. Une chose est sûre : des articles comme le vôtre réjouissent la tutelle : vous faîtes exactement ce qu'elle ne peut se permettre d'entreprendre parce qu'elle sait que la situation est explosive dans l'enseignement, à tous les niveaux, dans les moindres recoins de l'Algérie. Mais, allez voir de près les petits écoliers des hauts plateaux, de Bachdjarah et.... de certains quartiers de la capitale et vous verriez la détresse des enseignants, des élèves et de leurs parents. Une grève est un conflit : un journaliste est un médiateur pas un casseur de grève car il ne peut être ni juge ni partie à la fois, ni les deux du reste : c'est incompatible avec sa profession !<br class="autobr" /> Salutations<br class="autobr" /> bba.</p> Elèves en otages 2009-10-20T09:09:55Z http://www.bordj.info/spip.php?article994#comment27084 2009-10-20T09:09:55Z <p>fi bledna si un directeur ne nous plait pas on fait grève c'est désolant mais c'est la réalité amère,dans toute cette histoire c'est vrai que ce sont les enfants qui sont pris entre le marteau et l'enclume mais je ne comprends pas l'acharnement des enseignants à vouloire le départ de leur directrice coute que coute meme s'ils vont sacrifier les enfants,ce qui me ramenera à dire qu'ils n'ont pas cette consience professionnelle et ce serait grave.Qui de nous n'a pas connu la Directrice Madame BOUDRAA on la detestait parce qu'elle etait sévère,compétente,travailleuse...voyez l'exemple du Lycée ITE où la Directrice est Mme HIZIA voyez les notes de ces lycéens moi j'aurai souhaité que toutes les directions de l'education soit octroyées à des personnes comme ces deux dames,il fut une epoque où Mr et Mme BELAZREG tenaient l'hopital et les centres de santé au moins la propreté,la discipline y régnait c'etait du temps du parti unique où en est-on de cette epoque ?????????????????????????,LA MEDIOCRITE EST AU GALOP A bon entendeur salut</p>